AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en avril 2017. le soleil pointe enfin le bout de son nez
en raison d'un déséquilibre dans la répartition des créatures, les démons ne sont plus autorisés, tout comme les vampires de plus de 100 ans.

Partagez | .
 

 dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 4:08

luus strugatsky
these violents delights have violent ends.
○ âge › le monde est écumé depuis quarante-huit années. des décennies qu'elle s'efforce d'oublier, traînant sa carcasse jusqu'au lendemain. ○ date et lieu de naissance › l'an 1969 vit naître sa frêle silhouette, sur les terres écossaises.○ profession › mère justice, l'arme était ancrée à la ceinture. officier de police pendant un temps, quelques mois de service avant de lâcher prise. désormais, il n'y a que le néant pour combler son quotidien monotone. ○ situation amoureuse › le cœur est attaché à un homme. l'époux misérable qu'elle méprise avec l'amertume d'une femme lasse. homme du passé, duo séparé, depuis que le monstre s'est immiscé entre eux. ○ orientation sexuelle › les muscles masculins dansent sur sa chair, idylle des hommes. ○ situation financière › misère et sécheresse de la richesse. pauvreté qu'elle traîne derrière elle depuis l'enfance. ○ groupe › prédatrice assoiffée de vengeance, elle traque les créatures des ténèbres. pistols at down. ○ avatar › cate blanchett. ○ crédit › carnavage.
arrogante, brisée, dramatique, glaciale, haineuse, impulsive, maternelle, maudite, méprisante, ravagée, solitaire, téméraire.
○ quelle est ta position par rapport au surnaturel ? › La peau frémit, le sourire s'efface. L'incendie fait rage entre ses seins tandis que se dessine l'esquisse de ces monstres de chair. Le canon mire les silhouettes, les phalanges ancrées au revolver. Pistolet fumant, crânes jaillissants en éclats, l'arme tremblante entre ses deux pognes. Car la haine fait rage en son cœur malade, rongé par la colère et le mépris de ces créatures. Une obsession malsaine qui l'anime depuis que son regard s'est posé sur l'un de ces monstres.
Les lueurs de l'aube dansent au-dessus de sa silhouette, entourée d'un océan noirâtre. Elle est somptueuse, parmi les ténèbres, car l'obscurité ne l'a jamais rendue aussi radieuse. Ses cheveux tombent sur ses épaules, figés par le froid glacial et par le silence pesant qu'elle n'a de cesse de rompre. Sa respiration est lourde, bruyante et abîmée, mais elle reste immobile. Paralysée par l'immonde scène qui se dessine devant ses yeux usés. Elle voit ce visage qui la hante depuis des années déjà, qui danse au-dessus de sa charogne, tandis que l'obscurité grandit davantage. Elle aimerait le frôler de ses doigts, en tracer les contours, mais elle n'est qu'une silhouette parmi les ténèbres. Elle n'est qu'une âme parmi la foule, destinée à l'errance et à la défaillance. Elle n'est qu'un grain de poussières qui chavire et se noie, emportée par les eaux troubles du passé dans un océan de regrets. Alors, de puissantes poignes la saisissent et la bercent jusqu'à l'asphyxie. Elle n'est rien, si ce n'est un palpitant qui s'acharne et un cœur qui saigne. La culpabilité la ronge et la pourrit de l'intérieur.  les vagues l'emportent et la plongent parmi la noirceur des abysses. La lumière n'est plus qu'un lointain souvenir dont elle n'aura plus connaissance. L'obscurité l'emporte, la marée cesse.

○ 1969 › le premier souffle se glisse sur ses lèvres. un cri qui déchire la pénombre, qui transperce le cœur de la mère éphémère. le sang se répand sur le sol glacé tandis que périt l'âme maternelle. ○ 1972 › trois ans que l'enfant est traîné au sein du cercle familial. trois ans et la chair reste dénuée d'amour. le berceau finit par se poser dans un orphelinat. il y restera une éternité. ○ 1982 › l'enfant baigne dans  l'amour - un rêve qu'elle côtoie enfin. père, mère, frère ; là voilà radieuse parmi les siens. › ○ 1987 › elle est devenue une femme, cette gamine. la liberté l'obsède, elle part pour les états-unis. seule, au grand désarroi des parents. ○ 1989 › il s'accroche à elle sans prévenir, cet homme. il la passionne, l'anime d'un sentiment idyllique. elle tombe amoureuse dès le premier instant, cette sotte.  ○ 1990 › l'ignorance cesse lorsque l'amant lui apprend l'existence des créatures. elle oscille, vacille, hallucine presque. la traque commence. ○ 1998 › né de ses entrailles son premier fils, abel. la mélodie qui fait battre son cœur. ○ 2000 › elle se lie enfin à l'homme qu'elle aime depuis tant d'années et avec qui elle crèvera, main dans la main. un mariage simple, entre deux traques. ○ 2001 › naissance du deuxième enfant, suivit un an après d'un troisième. un amour inconditionnel qui l'anime, le besoin de materner pour se sentir exister. ○ 2007 › la cadette née. douce, belle, fragile. elle la chérira comme sa propre âme pour l'éternité. ○ 2014 › il apparaît à travers la cime des arbres. un monstre. une créature de la nuit, un loup-garou qu'elle consume du regard. elle le traquera contre le gré de son époux. comme obsédée. elle le regrettera jusqu'à la mort. ○ 2014 › vingt-six jours. vingt-six jours seront suffisants pour bouleverser son existence. l'époux avait raison, car la bête s'est montrée plus forte. abel en sera la victime. une morsure et le voilà passé du côté obscur. ça lui brisera la cœur, à cette mère, ça lui détruira l'âme et l'esprit. ○ 2015 › deux mois après. deux mois durant lesquels elle n'aura jamais cessé d'hurler sur hugo. pour cracher la haine, pour geindre et hurler au mépris. le couple se sépare. elle se retrouve comme elle est née - plongée dans la solitude. ○ 2017 › des années à parcourir le monde, seule. à traquer de viles créatures, à brûler la moindre chair. des années à se saccager elle-même, à se punir pour les erreurs d'autrefois. blackwater falls l'accueille désormais, au goût de tombeau.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 4:09

Cause I was filled with poison
But blessed with beauty and rage.


L'ENFANCE MAUDITE.
La vieille bâtisse se dresse derrière elle, tel un souvenir éphémère qu'elle enterrera dans les tréfonds de son esprit. Il n'est plus qu'un lointain tableau, alors qu'elle est menée vers un horizon méconnu. Le paternel est venu la chercher sans crier gare, l'emportant vers une famille nouvelle. La mère s'est illustrée rigide, éteinte par les voix du Tout-Puissant qu'elle n'a de cesse d'écouter. Une croyante qui l'a menée vers la religion, elle qui n'avait guère foi. Un gamin l'a suivie de près, sans qu'elle n'ose croire qu'elle le désignera comme un frère. Un enivrant tableau dans lequel elle s'imagine radieuse et radiée de l'infinie malédiction dans laquelle elle avait été plongée, dès la naissance. La marâtre était morte et le père l'avait reniée ; triste existence pour l'innocente enfant. Des sœurs l'avaient accueillies, quelques religieuses qu'elle méprisera jusqu'à la fin de ses jours. Et pourtant, le tableau est radieux. Elle ose s'imaginer dotée d'un avenir et pendant un temps, il y aura une esquisse d'avenir. Et puis le vide, lorsqu'elle apprendra l'abominable vérité. Le frère est maudit, mais elle n'en sait rien. Il est l'une des créatures du Diable, l'œuvre du démon qui le hante.
Avec le temps, elle l'oublie. Tout comme l'orphelinat, les parents et le frère deviennent un mirage d'autrefois Elle ne croit plus à leur existence, obnubilée par l'homme rencontré. Grossière erreur qu'elle regrettera jusqu'au tombeau. Le sang est renié, la famille est enterrée dans les méandres du passé. Jusqu'à ce qu'il la rattrape. Elle ne le verra pas revenir, ce frère et pourtant, il viendra à elle. La bête était tapie en lui depuis la naissance, mais elle était trop naïve pour oser y croire. Si elle savait, elle ne tournerait pas le dos à la bâtisse. Alors elle se fige, l'innocente enfant. Un dernier regard vers l'orphelinat et elle grimpe aux côtés de cette famille nouvelle. Elle lui crèvera le cœur, cette famille, mais elle ne le sait pas encore. Elle ne le saura jamais.


L'UNION FUNESTE.
Il est éclairé par quelques lueurs, entouré d'un somptueux nuages de couleurs. Les vitres laissent paraître des éclats écarlates sur le sol, couvert d'un halo bleu. L'église est silencieuse, figée par l'arrivée de la dame en blanc. Elle est tremblante, envahie par un étrange sentiment d'euphorie. Le regard est ivre, chavirant entre la salle vide et le fiancé maudit. Il n'a jamais été aussi beau qu'en cette journée sacrée, irradié par les phosphorescences des vitraux. Difficile alors de croire que les éclats carminés dont il est couvert seront un jour sanglants et bel et bien réels. Elle est absorbée par son visage et ses yeux, dans lesquels elle se noie avec l'ivresse d'une enfant. Elle rêverait d'y sombrer et de ne jamais en sortir, emportée par les flots de sa voix et par ses divins caresses. Seulement, il est au-delà du croyable. Le fiancé est l'ancre à laquelle elle s'accroche, l'époux qu'elle chérira jusqu'à ce que la mort l'emporte. Du moins, le croit-elle, tandis qu'elle ose cracher son consentement devant le prêtre. La joie est réelle alors que les lèvres s'unissent en un funeste union. Elle en voit déjà l'esquisse, de ce macabre mariage dans lequel elle se laisse emporter. La foule est néant, mais le bonheur est tel, qu'elle en oublie les frayeurs d'antan. Jusqu'à sa mort, elle regrettera ce baiser échangé, car il sera le début de la fin. Et de la faim qui fait rage en elle. Cet incessant besoin d'engendrer. Quelques progénitures naîtront, mais elle ne s'en doute pas, alors qu'elle tombe dans ses bras. Hugo, qu'elle glisse sur ses lèvres et embrase d'un amour infini. Ô qu'elle est naïve, alors qu'elle croit son bonheur éternel. Les progénitures auront raison d'elle, car alors ses raisons de vivre sont multiples. Ça lui crèvera le cœur, de les voir ensevelis sous le danger, emportés par la chasse. Et la traque ultime.

L'ULTIME TRAQUE.
Son visage danse devant ses deux billes noires. Elle est emplie d'une rage immense, de l'insatiable besoin de dominer, de dompter. La bête est laide et c'est cette laideur qui l'hantera jusqu'à la fin de ses jours. Ses traits s'esquissent dans son esprit, alors qu'elle s'avance. Elle avait été sûre d'elle, mais elle avait sous-estimée l'animal. Il avait bondi sur l'enfant et l'avait saisi entre ses mâchoires immenses. L'espace d'un instant, elle revoit la scène. Ce visage la hante, moqueur. Elle revoit la détresse, la souffrance et l'horreur. La vie s'est envolée en quelques secondes, alors que le malheureux est contaminé. L'enfant est infectée, malade et impossible à soigner. La rage l'anime et la gangrène. Il deviendra loup, elle le sait jusqu'au plus profond de son être. Elle se méprise et s'agite. Et ce visage, ses yeux de bêtes immondes qui ne cessent de danser dans ses cauchemars. Elle avait crû et là avait été sa plus grosse erreur. Car le loup-garou s'était montré plus fort et l'avait dupé. Remords et regrets.
L'enfant est condamné à tout jamais et l'espace d'un instant, alors que le visage la hante, elle s'imagine mirer de son canon sa progéniture. Le coup part et la balle se loge entre ses deux yeux. Elle sursaute, car la faiblesse est telle, qu'elle reste figée. C'est le début du naufrage, alors qu'elle se laisse glisser sur le fleuve Achéron. L'Enfer lui ouvre ses portes.

L'AGONIE.
Elle est seule, envahie par la solitude et le désarroi. Elle n'avait pas vu arriver ce naufrage et pourtant, il l'a frappé en plein cœur. Elle entend toujours sa voix résonner à ses tympans et faire écho dans sa caboche. Des crics, des hurlements. La colère et la haine. Ça a été le coup fatal, car elle ne supportait plus les regards accusateurs de l'époux. Et l'enfant et sa souffrance. Diable, elle a survécu deux mois parmi les siens, avant de se faire jeter. Depuis, c'est la solitude. Depuis, c'est l'errance. Elle traverse le pays à la recherche de monstres, telle une prédatrice assoiffée de sang. Elle réclame vengeance. Elle réclame le liquide écarlate du responsable. Ce loup-garou. Et pourtant, elle reste figée, telle un cadavre inanimé. Elle n'ose plus, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle est seule et rien de plus. De ce vide, elle ne retient que la plaie béante qui loge au creux de son torse. Un néant qu'elle comble de quelques inconnus croisés sur ses routes - hommes divins qu'elle ne reverra jamais. Le temps d'un soir, le temps de l'oubli, elle se laisse emporter sous les draps de soie et plonge dans le déni. Lorsque l'aube se dessine à l'horizon, elle s'est déjà envolée et est partie traquer la bête immonde. Elle ne reste jamais au même endroit, cette femme infâme. Elle vole, vole vers un avenir carmin, au goût de vengeance.

fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
○ messages : 439
○ double-compte(s) : Neil Wilber & Richard Turner
○ crédits : (c) Mellister / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 4:26

Hellcome Dear
J'aime beaucoup ce vava, bon courage pour la suite de ta fiche. (Je ferais attention à ne pas trop m'approcher de toi xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 4:27

Vaut mieux, sinon j'te botte le cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 4:53

Toi je sens que je vais adorer te détester


Bienvenue ! (Ou pas What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 136
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : (c) blondie
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 5:38


Tiens mon ex-femme

Bienvenue dans le coin !!! trop hâte de jouer cette relation, on va bien rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 5:46

Harper - Laisse tomber, j'te pousserai dans la gueule d'un vampire.

Hugo -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 5:51

Non mais c'est qu'elle me cherche la blondasse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 8:46

Que la meilleure gagne Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
○ messages : 195
○ double-compte(s) : evie, la douce chanteuse.
○ crédits : herjuliwiii (avatar), endlesslove (sign), tumblr (gifs)
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 10:28

ce personnage + toi + cate.... jomeurs
rebienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 2404
○ double-compte(s) : lenny et slade.
○ crédits : rivendell (avatar), hallows (signature), lorde (lyrics).
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 14:29

c'te perso j'en meurs déjà trop hâte de vous voir en action
rebienvenue chez toi

_________________

she's so hard to please, but she's a forest fire. i do my best to meet her demands, play at romance, we slow dance. 
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 15:04

je ramène major pour l'occasion tiens.
(chuis tellement douée pour lui faire des ennemis et lui attirer plein d'ennuis au Major, ça me retombera tellement dessus un jour. )

elle est tellement parf ta Luus. j'ai tellement hâte qu'on joue tout ça omg, ça va pas être beau. j'te réserve un RP quand même.
REBIENVENUE DANS LE COIN, en tout cas. ça fait trop plaisir de te voir te dédoubler aussi vite. pour moi tout est parfait, en tout cas. ta fiche est un petit chef d'oeuvre, comme d'habitude. je voulais juste savoir si ça allait à Hugo aussi, avant de te valider ? je sais que c'est pas son scénario ni même son pré-lien, mais quand même, je préfère. (je vais aller le poker )
et après, je te valide direct. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 15:38

NAN MAIS MAIS MAIS...


WSH C'EST QUOI CETTE BOMBE ?! T'es trop bonne... belle. Parfaite.
Et ta fiche, toujours un plaisir à lire. Je suis limite jalouse du fait que je vais avoir du mal à trouver un lien positif avec un tel perso' mais ta fiche est belle et ton personnage est beau. Garde moi quand même une place

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hunter ○ ultraviolence
— animateur —
○ messages : 896
○ double-compte(s) : x
○ crédits : moi (ava) et ziggy stardust (sign)
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Jeu 6 Juil - 18:43

Heyyy rebienvenue Tyrounet et avec un perso de malade en plus, je suis fan de cette nouvelle collègue (et avec Cate en plus, wow)

_________________
SO DON'T BREATHE
when I talk cos you haven’t been spoken to
i’ve got a gun for a mouth and a bullet with your name on it but a trigger for a heart beating blood from an empty pocket.
© ZIGGY STARDUST.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 136
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : (c) blondie
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Ven 7 Juil - 5:17



Cette fiche était énorme à lire !!! J'ai juste adoré donc tout est bon pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Ven 7 Juil - 8:14

Elinor et Riley - merci, les beautés.

Major - t'oses ramener le gueux dans ma fiche ? (J'ai hâte également, ça va être explosif.)

Belitsa - t'es un amour, mais c'est toi la plus bonne de nous deux. On se trouvera un quelque chose pour ces deux-là.

Suibhne - eh ouais, merci. Il nous faudra un lien, d'ailleurs. Deux chasseurs aussi talentueux, ça peut pas s'éviter bien longtemps.

Hugo - je t'envoie tout mon amour dans ta face de rat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2539
○ double-compte(s) : tadhgán, sylvia, ichabod, carson.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) johnny cash, myself.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Ven 7 Juil - 10:25

oui, j'ai osé aha. mais j'ai la flemme de changer de compte et de le ramener pour ta validation. alors je te valide avec Eli, héhé. tout est parfait, hâte de voir ta belle chasseuse en jeu. amuse-toi bien. I love you

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques ci-dessous, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Eli te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.
(c) blue walrus

_________________

I wear this crown of thorns, Upon my liar's chair, Full of broken thoughts I cannot repair. Beneath the stains of time, The feelings disappear. You are someone else, I am still right here. ⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 20
○ double-compte(s) : tyr bajramovic.
○ crédits : lazare.
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   Ven 7 Juil - 13:18

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)   

Revenir en haut Aller en bas
 

dancing in the dark in the pale moonlight. (luus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Skin iop M aventurier
» Dark Mechanicum
» 2008 - Ellowyne Wilde - Pale memories
» Mamecab, the dark knight
» CoK# Vs Dark ( Victoire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-