AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 HARPER & AVERY ≈ The future is yet in your power.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 58
○ double-compte(s) : //
○ crédits : (c) ultraviolences
MessageSujet: HARPER & AVERY ≈ The future is yet in your power.   Jeu 6 Juil - 17:24

The past cannot be changed.
The future is yet in your power.


Dix-neuf heures. Peut-être plus. Peut-être moins. Je crois que j’ai perdu la notion du temps. La notion des choses. Le sens de mes priorités. A peine la porte du garage refermée derrière moi, je n’avais pas tardé à grimper dans mon pick-up en évitant soigneusement mon reflet dans le rétroviseur intérieur. Je n’avais pas réfléchis à l’endroit où aller, seulement conscient que je ne voulais pas rentrer. C’est donc tout naturellement que j’avais pris le chemin du bar, d'un bar, n'importe lequel. Un réflexe qui coulait déjà dans mes veines. Alors j’étais simplement là, accoudé au bar. Depuis une heure déjà. Peut-être plus. Peut-être moins. Mon regard se noie dans le liquide jaunâtre au fond du verre. Il n’en restait qu’une gorgée. Quelques gouttes à peine. Dieu que je détestais le gout de ce liquide sur ma langue, sur mon palais, dans ma gorge. Pourtant, j’avais pris pour habitude d’en descendre un verre par jour. Peut-être deux. Pourquoi compter ? J’attrapais le verre pour faire danser le liquide. De petits gestes circulaires pour distraire mes pensées. Pour m’évader. Pour m’échapper. Au monde. Aux responsabilités. Aux apparitions. Aux conséquences. Certains parvenaient à vivre avec la mort, continuaient à vivre avec elle, jour après jour, comme si de rien n’était. Moi, je n’y arrivais pas. Je faisais bonne figure devant les enfants, des sourires de façade, pour les aider à aller de l'avant, pour combler l'absence d'une mère. Mais, une fois la porte de la maison refermée derrière moi, le vide m'accablait, le manque, l'incapacité à faire face au deuil. Au point qu’une barbe recouvrait la moitié de ce visage d’habitude si lisse et impeccable. Fuir. Par tous moyens. Les responsabilités. La réalité. Boire pour ne plus penser. Boire pour ne pas voir, ni entendre. Les morts. Ils sont partout, apparaissent sans cesse, sans cesse... Alors, je m’empresse de porter le verre à mes lèvres. Le liquide brule ma gorge, m’arrachant une grimace, avant que le verre ne retombe sur le comptoir avec fracas. Un simple signe de tête, et le barman arrive vers moi, la bouteille à la main, s’exécutant sans demander la moindre explication. Je regarde le liquide remplir le verre. Quelques gouttes seulement. Un fond. Et déjà mes doigts viennent s’accrocher à la paroi lisse, comme si j’avais besoin de ce contact. De ce que le verre contient. Mon regard ne peut s’en détacher. Mais, alors que je l’approche de mes lèvres, j’entends ces rires qui raisonnent à quelques pas de moi, à peine. Deux femmes qui rient, comme si la vie continuait, comme si la vie n'était que bonheur et joie. Alors, sans vraiment distinguer leurs silhouettes, je leur lance un regard sombre, mauvais, pour partager un peu de ma mauvaise humeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 90
○ double-compte(s) : /
○ crédits : skairipa (vava)
MessageSujet: Re: HARPER & AVERY ≈ The future is yet in your power.   Sam 15 Juil - 18:58


the future is yet in your power
Swann & Harper & Avery


C’était un soir après le boulot, comme tant d’autres. Et il n’était pas rare dans ces cas là, après une dure journée de labeur, que toute ou partie de l’équipe qui finissait sa garde aille au pub du coin boire un verre et se changer les idées. C’est ce que fit Harper ce soir là, avec une des infirmières du service des urgences, avec qui elle s’entendait très bien. C’était une professionnelle très compétente, et la médecin appréciait travailler en équipe avec elle. Elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance les yeux fermés.

Sa collègue avait insisté ce soir pour qu’elle accompagne au pub pour une raison bien précise : la cuisiner sur sa relation naissante avec Hugo. Difficile dans un service tel que les urgences, aux équipes soudées, de conserver privé sa vie privée. Harper n’y coupait donc pas, mais ne s’en offusquait pas. Et elle s’en amusait même franchement, devant la curiosité sans borne de son amie, qui la bombardait de questions – tentant par la même occasion de deviner les réponses – depuis près de trente minutes sans relâche. Une autre de leur collègue – infirmière également – Avery, était censée les rejoindre incessamment sous peu.

Néanmoins, entre deux éclats de rire, et quelques gorgées de cocktail, Harper ne put s’empêcher de remarquer que leur voisin de bar les fusillait du regard, la mine renfrognée, recroquevillé sur son propre verre. Elle ne put s’empêcher d’en faire la remarque à sa collègue, qui ignora l’affaire avec un haussement d’épaule désinvolte.

« Laisse le Harper, sûrement un type qui vient de se faire plaquer et qui l’a mauvaise. » Elle saisit son verre et le leva comme pour porter un toast, tout en lançant un regard à son tour au mystérieux inconnu mal luné. « Aller Dr Manning, j’ai encore plein de questions à te poser, bois un coup, il parait que l’alcool çà délie les langues ».

Harper ne put s’empêcher de sourire face à la désinvolture et au culot de son amie, mais avait l’esprit ailleurs. Elle avait la sensation de sentir son regard hostile posé sur elle, encore plus insistant qu’auparavant depuis l’intervention de sa collègue. Prise de remords, elle se tourna vers l’inconnu.

« Veuillez excuser mon amie, elle est parfois un tantinet…. Exubérante, voire exaspérante. » lui glissa-t-elle alors, espérant ainsi apaiser la tension qui émanait de lui à leur encontre. Elle entendit son amie derrière grommeler son mécontentement, plus pour la forme que pour le fond.





(c) blue walrus



HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

HARPER & AVERY ≈ The future is yet in your power.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2010 Michael J.Fox Back to the Future spécial 25 ans !
» mon future panda feu
» Mafia... La (future) série.
» Future figs plastique
» [CXL] Edenia ... ma première ville ... future mégalopole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: bars et restaurants-