AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 (fords) let the truth come out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 57
○ double-compte(s) : a. woods
○ crédits : (avatar: charney) + (signature: margothon chérie.)
MessageSujet: (fords) let the truth come out.   Jeu 6 Juil - 23:33


“ i'm gonna give all my secrets away
this time, don't need another perfect lie ”

@secrets / onerepublic

Ton téléphone sonne une fois de plus. Pour la troisième fois dans les dix dernières minutes. Le nom et la photo d’Hadley apparaisse sur l’écran, une fois de plus. Et une fois de plus, tu pèses sur le bouton ignore, la dernière chose dont tu peux avoir besoin dernière étant de faire face à ton passé. Tu ne pourrais pas expliquer pourquoi, mais depuis quelques semaines, la rousse semble tenter de rejoindre et toi, tu continues encore et encore de l’ignorer. Tu ne prends aucun appel, tu ne lis aucun message. La dernière chose dont tu as besoin en ce moment, c’est que ton passé te rattrape, toi qui arrive si peu à gérer avec ton présent. Tu échappes un long soupir et décide de fermer ton cellulaire avant de le cacher dans une des poches de ton jeans. Tu vas dans la cuisine et en sort un verre de vin d’un de tes cabinets et tu sors une bouteille de rosé du frigo. Tu remplis ton verre, peut-être même un peu trop pour le milieu de l’après-midi, mais tu t’en fiches un peu. C’est dimanche, personne ne t’attend nul part, t’as pas de boulot pour au moins les quinze prochaines heures et personne pour venir envahir ta tête. T’oublies presque à quel point ça fait du bien de pouvoir n’entendre que tes pensées, de n’avoir que ta propre voix dans ta tête. Tu t’installes dans le salon, attrapant le livre as commencé la veille et que tu as laissé sur la table base et tu profites du moment. Pas de téléphone, pas de boulot, personne. Que toi-même et un roman, t’as l’impression que ça fait trop longtemps que tu ne t’es pas permis de décrocher ainsi. Tu ne sais pas combien de temps a passé depuis que tu t’es installée, mais ton verre est vide depuis un moment déjà et tu es soudainement à la moitié de ton roman. Tu serais bien restée plongé dans l’univers de ton roman, mais il y a une voix qui se place par dessus celle dans ta tête. Les mots ne sont pas clairs, mais tu reconnais la voix trop facilement. Ton frère n’a même pas le temps de cogner à la porte que tu es déjà derrière, à attendre les trois petits coups qui suivent rapidement. Tu lui offres un sourire alors que tu te concentres pour n’entendre que ta voix, que tes pensées. Tu essayes de penser aux trucs de Jim mais en réalité, peut-être que c’est le vin qui fait plus effet que d’autre chose. « Hey Lest, qu’est-ce que tu fais là? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 480
○ double-compte(s) : riley, lenny, mica, slade.
○ crédits : avatar par foolish blondie. signature par hallows.
MessageSujet: Re: (fords) let the truth come out.   Jeu 13 Juil - 11:08

let the truth come out

Y’avait quelque chose de pas normal. Lester arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais quelque chose clochait. Il se sentait pas comme à son habitude. Et ce n’était pas un manque de sommeil, ou un café de trop, c’était… c’était différent. Et ça empirait de minute en minute. À chaque pas qu’il faisait, il semblait à Lester que quelque chose grondait de plus en plus fort en lui. Il se surprenait à lancer des regards noirs à tout ceux qu’il croisait. À jurer intérieurement contre tout ce qu’il voyait. À avoir envie de casser quelque chose, à avoir envie de frapper quelque chose. Et cette aggressivité qui montait en lui, il ne savait pas trop quoi en faire. Ça l’effrayait, mais il était incapable de la refouler. Elle ne faisait que lui monter dans la gorge, lui donnant envie de grogner, d’hurler. Et ça lui faisait ça depuis ce type complètement fou qui s’était ouvert la peau et qui lui avait ensuite collé la plaie contre la bouche. Un geste complètement cinglé que Lester ne pouvait pas trop expliquer. Le type avait eu le temps de faire la même chose à sa partenaire avant qu’ils ne parviennent à le maîtriser. Puis, il s’était enfui. Sale journée. Du vandalisme partout, des coups de feu, des attaques. Ça arrêtait pas, ça arrêtait plus. Comme si le monde était en train de se terminer.

Mais Lester n’avait qu’une chose en tête – Lena. Il n’arrivait pas à rejoindre sa soeur, ayant perdu son téléphone lors de son altercation avec le cinglé. Et il devait aller voir si elle était en sureté. Si elle allait bien. Si… Lester secoua la tête. Si elle était comme lui. Non, pas ça. Mais qu’est-ce qui lui prenait ? Est-ce qu’il était en train de devenir fou, lui aussi ?

Lester monta les escaliers menant à l’appartement de sa soeur en trois pas plutôt que six. Ses pas étaient rapides, déterminés, insistants. Il ne voulait pas attendre. Ses poings étaient serrés sur ses côtés. Il fallait qu’il se calme. Prendre une grande inspiration… respirer. Arrivant devant la porte, il cogna trois fois. Trois poings se déposant un peu trop fermement sur la porte de bois. Fermant les yeux une seconde, Lester tenta de refouler cette étrange colère qui circulait dans ses veines comme un poison. Ce n’est que Lena. La porte s’ouvre finalement sur la jeune femme qui offre un sourire à son frère. Lester a du mal à le lui rendre, entrant dans l’appartement sans vraiment attendre d’invitation. « Hey Lest, qu’est-ce que tu fais là ? » Il lui jeta un regard un peu plus sombre qu’il ne l’aurait voulu, avant de rapidement détourner les yeux. Lena verrait que quelque chose n’allait pas. Et Lester n’avait pas envie de l’entendre poser des questions auxquelles il ne pouvait pas répondre. « J’venais juste voir si t’étais ok. » Il se dirigea vers les fenêtres, regardant rapidement à l’extérieur. « Y s’passe des trucs bizarres en ville. » Euphémisme, sans doute. Lester regarda à nouveau sa soeur, le regard un peu scrutateur, rempli de soupçons. « Rien d’inhabituel ? »
(C) HALLOWS

_________________
everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run, i was born for this.
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(fords) let the truth come out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Truth or Dare ? » feat. Hareton Blitswick
» South Park: The stick of Truth
» Search for the truth
» [Web] Bionicle.com : mise à jours de l'été 2009
» Vos Musiques préférées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: SEASON FINALE :: the devil you know-