AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 19
○ double-compte(s) : Aucun pour le moment
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 15:39

Abbadon Rose Valentine
L'humanité est la plus grande faiblesse d'un vampire. Peu importe, combien il est facile de l'éteindre, elle continue d'essayer de revenir. Parfois, je la laisse faire.
○ âge › Figé à jamais dans son corps de 22 ans. Mais va bientôt avoir en réalité cinq cent quarante ans. ○ date et lieu de naissance ›En Russie et plus précisément dans la petite ville de Baksan. Un endroit reculé, mais fort sympatrique. Du moins dans les années 1477. ○ profession › L'argent n'est absolument plus le cadet des soucis de la belle brune. Bien au contraire, à cinq cent quarante ans, elle a bien évidemment eu le temps de ramasser beaucoup d'argent. ○ situation amoureuse › Éternellement célibataire enfin c'est ce qu'elle dit à tout le monde, mais en réalité elle est veuve, pour le moment le plaisir d'une relation sans lendemain reste plus fort que tout.○ orientation sexuelle › Avec des années d’expérience, la belle brune a goûté aux deux, mais les hommes restent son seul plaisir.  ○ situation financière › La luxure fait partie du quotidien de la jeune femme, mais tout cet argent n'a pas été gagner sans y avoir laissé une goutte de sang. ○ groupe › Bad company bien évidemment, vous savez elle est de ceux qui aiment le sang et qui plantent leurs dents dans cette veine qui donne la jouissance éternelle. ○ avatar › La sublime créature Nina Dobrev ○ crédit › class whore (blue walrus).
Manipulatrice, Intelligente, Belle, Égoïste, Têtu, Rusée, Joueuse, Sadique.
○comment vis-tu ton quotidien à blackwater falls ? › Blackwater Fall est une ville comme les autres. Mais elle a ce petit quelque chose qui fait que la belle brune reste ici depuis maintenant pas mal de temps. Elle a tout ce quel désir dans cet endroit alors pourquoi vouloir partir ? En cinq cents ans, la vampire a pu parcourir le monde plus d'une fois et pour le moment l'envie de repartir n'a pas envie de revenir. Alors  elle reste là, à se nourrir et semer la terreur comme elle sait si bien faire.
Abbadon n'est pas la femme ou on peut lire comme dans un livre ouvert. Bien au contraire, c'est la femme mystérieuse par excellence. Elle déteste être percée à jour. Son monde c'est le sien et seules les gens qu'elle apprécie on le droit d'ouvrir cette porte bien fermée à clé. Il n'y a pas beaucoup de monde qui on réussit à renter, pour ne pas dire personne. Son passé a été difficile a supporteur pour elle, mais sa transformation en vampire est ce qu'il lui a sauvé la vie. Sa nature de meurtrière elle l'adore et en joue beaucoup. Jamais elle ne voudrait redevenir l'humaine pitoyable qu'elle était auparavant. Les humains, elle les déteste et ne voit que du sang frai en eux et rien d'autre. Elle prend beaucoup de plaisir à jouer avec ses victimes avant de boire la totalité de leur sang. Son monde tourne autour du plaisir et du sang. Après avoir vécu l'enfer pendant le peu de temps où elle était humaine elle profite de sa nature de vampire qu'elle aime temps.
○ 1477 › La naissance d'Abbadon et son abandon par sa mère sur le palier de la porte de la maison la plus riche de la ville, mais qui réserve bien des secrets. ○ 1493 › Seize ans après son abandon, un homme du nom de Valentine est venu acheter la jeune femme pour esclave sexuel. ○ 1497 › Monsieur Valentine demande en mariage Abbadon, celui-ci c'est rendu compte qu'il était vraiment amoureux de cette femme. Il voulait faire d'elle la femme la plus heureuse du monde et lui donner tout ce qu'elle désire. ○ 1498 › Mariage d'Abbadon avec Monsieur Valentine, voilà maintenant Abbadon Valentine. ○ 1499 › Transformation en vampire d'Abbadon par son bien-aimé. Il a aidé la jeune femme pour sa transformation. ○ 1505 › Abbadon après avoir le total maîtrise de son nouveau corps de vampire. Prends sa vengeance et tuent ses parents adoptifs dans les pires souffrances qu'il existe. ○ 1605 › Après un siècle à parcourir le monde avec son bien-aimé, Abbadon rentre chez elle a Baksan en Russie. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et des chasseurs se prennent prenne à tous les vampires de la ville. Son mari va d'ailleurs y rester. Enfin c'est ce qu'elle pense, mais elle n'a jamais vu son corps sans vie. Elle éteint d'ailleurs par la suite complètement le petit part d'humanité qu'il lui restait pour devenir un vampire sanguinaire. ○ 2017 ›Elle parcourt le monde, pendant des siècles, avant de venir poser ses valises dans la petite ville de Blackwater Fall. Pour combien de temps ?Elle ne sait pas elle-même.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 19
○ double-compte(s) : Aucun pour le moment
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 15:39



Cette goutte dégringole sur ta peau complètement nue, tu le sens, c'est la fin. La fin de ton histoire, de cette vie si misérable. La fin de ce cauchemar que tu as vécu pendant des années. Mais c'est le début d'une autre, de cette âme enfermé depuis des années. Cette âme qui a été attachée et torturer chaque minute, chaque seconde. Jamais tout ceci ne s'effacera de ta mémoire. Mais la vengeance, elle t'a ramenée à la vie tout doucement et le début de leurs cauchemars ne fait que commencer.

○ 1477 › Le soleil avait laissé place à la nuit, la lune brillant de toute sa splendeur malgré la neige qui tombait. Il était très tard, la petite ville était calme et paisible. Il n'y avait aucun bruit à des kilomètres à la ronde. Jusqu'à cet instant ou ma mère criait de toutes ses forces pour me donner la vie. C'était une paysanne qui n'avait aucunement les moyens d'élever une enfant et encore moins seule. Alors après avoir réussi à me faire sortir de son ventre. Elle reprit des forces, ma vie n'avait jamais été facile, même le premier jour de ma venue sur terre je savais déjà que tout ce que j'allais faire allait être difficile. J'étais née dehors, car ma mère avait caché à tout le monde sa grossesses. La neige m'avait enveloppé de ses bras si froids, le sang était marqué sur la neige blanche. Déjà avant même d'être arrivé sur terre le sang voulait déjà de moi. C'était peut-être un signe, ou bien juste une coïncidence.

Elle m'avait donc pris dans ses bras et avait parcouru la ville, avec sa chemise tachée de sang. Elle m'avait ensuite délicatement déposé sur le palier d'une des familles les plus riches de la ville. Du moins, on ne savait pas réellement d'où venait leur fortune et personne ne voulait vraiment les connaître plus que ça. Une lettre avait été soigneusement déposée par ma mère à côté de moi. Elle avait ensuite frappé à la porte avant de s'enfuir, sans jamais se retourner sur moi. La porte s'était ouverte, des bras m'avaient enveloppé et le clavaire ne faisait que commencer.

○ 1493 › Seize longues années plus tard, l'heure de mon premier calvaire avait commencé. La famille dans laquelle, j'étais tombée était bizarre. Depuis que je vivais avec eux, il y avait des pièces du grand manoir que je n'avais pas le droit de voir sous risque d'être battue. Alors, j'avais toujours obéi comme une vulgaire petite chienne. Mais aujourd'hui était un jour différent, c'était mon anniversaires. Cet anniversaire qui avait encore une fois radicalement changé ma vie. J'étais devenue une sublime créature au corps parfait, du moins c'était ce que ma famille me disait. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi, mon corps les intéressait autant que cela. J'avais vite compris quand un homme est venu vers moi. M'a regardé de haut en bas et ma demandée d'enlever mes vêtements pour mieux me contempler. Au début, je ne voulais pas, mais le regard noir de mes parents m'avait vite faite changer d'avis. Je m'étais exécuté, mais la honte et le dégoût m'avait submergé."J'espère qu'elle vous convient Monsieur Valentine." Il me regardait de son regard noir, il posait ensuite ça ma froide sur mon épaule et doucement la faisait descendre, il ne quittait pas mon regard d'une minute, mais sa main continuait ça descende vertigineuse. Il approchait son visage de moi, je sentais son souffle sur mon visage. "Depuis le temps que je t'attendais, tu t'es faites désirer mademoiselle Abbadon, mais cette attente va être enfin récompensée." Mon cœur battait la chamade, je ne savais pas comment réagir, mon expression était froide, mais à l'intérieur de moi, c'était la peur qui régnait. "Elle est tout à vous Monsieur Valentine." Sa bouche, c'était collé à la mienne, il avait rapprochée son corps du mien. J'étais collée à lui, aussi bien ma bouche que mon corps, son baiser était puissant, froid. C'était un sentiment étrange. Un léger crie que lui seul avait certainement entendu était sorti de ma gorge, puis un goût de rouille avait alors submergé ma bouche. Il venait de me mordre légèrement le bout de la lèvre et un léger filet de sang c'était alors rependu dans nos bouches. Il s'était décollé de moi, mais son regard était toujours dans le mien. Il se léchait légèrement et sensuel les lèvres et affichait ensuite un sourire en coin. Je savais à ce moment-là que les choses ne seraient plus du tout pareil.

○ 1497 › J'avais raison, les choses avaient changé pour moi. Monsieur Valentine comme il me laissait l'appeler m'avait acheté à mes parents. Il avait fait de moi, son esclave sexuelle. Il m'avait attendu seize longues années. Depuis le début, j'avais été promise à cet homme, mais étrangement, il ne me faisait pas peur. J'étais plutôt intriguée, il était gentil malgré tout ce qu'il me faisait. Je ne manquais jamais de rien. Un soir, j'étais dans son lit entièrement nu, nous venions d'avoir un ébat sexuel. Il était a coter de moi et il me caressait le dos. Mon dos meurtri par les coups de fouet. "Ma pauvre, je leur avais pourtant dit de ne pas t'abîmer, mais c'est pourtant ce qu'ils sont faits." Il s'était approché doucement de mon oreille et m'avait murmuré ce que j'avais toujours voulu entendre. "Un jour, je te donnerais ce que tu désires le plus au monde, je te donnerais de quoi avoir le pouvoir sur ce que tu veux et la vengeance que tu désires temps. Mais avant cela, je voudrais te faire mienne. Je voudrais que tu deviennes ma femme." Devenir sa femme, il voulait que je devienne Madame Valentine. Je n'avais jamais eu peur de cet homme, il était d'une extrême beauté, son regard d'un bleu azur m'avait toujours fasciné. "Abbadon tu es la femme que j'ai attendue toute ma très longue vie. Je t'aime et tu le sais. " Je restais sans dire un mot, moi aussi avec le temps, j'avais développé des sentiments pour cet homme. Cela pouvait être certainement étrange pour beaucoup, mais pas pour moi, c'était normal, j'étais tout simplement ça soumise. "Oui Monsieur Valentine, je veux moi aussi devenir votre." Un large sourire, c'était dessine sur son visage, j'allais à présent devenir Madame Valentine la femme du plus beau et du plus riche partie de la ville. Il m'embrassait avec une passion débordante et nous voilà repartie pour une nouvelle nuit d'étreinte charnelle et sexuelle.

○ 1498 › Un an plus tard me voilà presque siennes, dans quelques heures j'allais devenir Abbadon Valentine. J'allais enfin devenir sa femme. Après avoir souffert pendant seize longues années. J'arrivais maintenant à vivre malgré ma soumission à Monsieur Valentine mon futur époux. J'étais fière d'être ça future femme et je ne regrettais en rien ma décision de lui avoir dit oui il y a maintenant un an. Vêtu d'une robe bustier blanche, avec une traîne immense, je me regardais une dernière fois dans le miroir. Mes longs cheveux bouclés descendaient en cascade le long de mes épaules nues jusqu'à mes seins. Monsieur Valentine avait tout fait pour que ce jour, sois le jour inoubliable à mes yeux. Tout le village était réuni et vêtu des plus beaux vêtements qu'il leur avait achetés. Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre, mais j'allais bientôt le découvrir. Je sortais de la pièce où j'étais pour m'approcher de l'aller où j'allais marcher vers mon futur mari. Je prenais une énorme inspiration et m'avançais dans l'église devant les yeux ébahie de tout le monde. Un tapis rouge était étalé tout le long, des roses d'un rouge éclatant étaient posés partout. Des bougies étaient allumées sur tout le long de l'allée. Je me croyais littéralement dans un rêve, ça ne pouvait pas être vrai, ce n'était pas ma vie. J'étais dans la vie de quelqu'un d'autre et j'allais certainement me réveiller d'un moment à l'autre. J'avançais toujours sans m'arrêter vers mon futur époux, il était magnifique, ses cheveux toujours en bataille, ses yeux d'un bleu azur et son costume d'un noir intense. Je tenais mon bouquet de roses rouges entourer de roses blanches à la main. Je regardais autour de moi et après quelques minutes j'arrivais enfin à la hauteur de mon futur époux. Il s'approchait doucement à côté de moi et me murmurait quelque chose à l'oreille. "Tu es la femme la plus magnifique au monde, ce soir tu seras miennes !" A mon tour je m'approchais de son oreille. "Vous êtes aussi très séduisant Monsieur Valentine, oui ce soir je serais tout a vous." Après des minutes interminables, nos bagues échangés, nous voilà enfin marié. Il m'embrassais ensuite avec passion. Me voilà enfin devenu Abbadon Valentine.

○ 1499 › Me voilà sa femme depuis un an. J'étais devenue une femme plus ou moins heureuse, enfin. Il me manquait encore une chose, ma soif de vengeance. Monsieur Valentine me regardait avec un regard qui voulait en dire tellement long sur ce qu'il pensait. Depuis le début il m'avait attendu, il m'avait choisi, alors que je n'étais qu'un bébé. Pourtant, ce qui était le plus étrange dans tout cela c'était qu'il avait l'apparence de quelqu'un d'une trentaine d'années. Son visage ne changeait en rien avec le temps, je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Je m'approchais de lui et l'embrassais, déposant délicatement mes lèvres sur les siennes. J'étais amoureuse de cet homme, il n'y avait aucun doute, mais il était mystérieux sur son passé, sur sa vie. Mais dans son regard, sa façon d'être, je savais que son enfance avait été loin d'être facile tout comme la mienne. Notre baiser continuait de s'échanger et nous voilà partie à faire l'amour sur le tapis devant l'immense cheminée qui était allumée. J'étais paisiblement allongée et il me regardait sans jamais me quitter du regard. "Abbadon, il faut que je te dise quelque chose d'important. Quelque chose qui risque peut-être de te faire peur." Je voyais dans son regard, il était hésitant, il avait peur de me le dire. " Dis-le-moi s'il te plaît, je n'ai peur de rien à tes côtés." Il fermait les yeux un instant, pour les ré ouvrir, son regard était beaucoup plus dur qu'auparavant. " Tu te souviens, il y a un an, quand je t'ai demandé en mariage, je t'ai dit que je te donnerais ce que tu veux." Je le regardais sans dire un mot, intriguer par tout cela. " Je vais te le donner si tu es prête à approuver tout cela, je ne suis pas quelqu'un de normal Abbadon. Je... Je...suis dangereux." Ma main était venue instinctivement vers ça joue. Je ne l'avais encore jamais vue dans un état pareil et cela me faisait mal de le voir ainsi. " Je suis quelqu'un qui a en réalité cent cinquante ans, je ne vieillis pas, je me nourrir de sang humain, je suis un vampire."Mon cœur avait comme loupé un battement. Un vampire, mais comme cela pouvait être possible. J'étais choquée parce qu'il venait de me dire, mais en réalité je savais au plus profond de moi qu'il était différent. Depuis le premier jour de notre rencontre je le savais. "Je me suis interdit de prendre ton sang, car il est tellement exquis que j'avais peur de ne pas pouvoir m'arrêter. Je t'en prie dit moi quelque chose, je veux vivre avec toi pour l'éternité Abbadon." Je poussais doucement ça tète vers la mienne et l'embrassait. "Je n'ai aucunement peur de toi, je savais au plus profond de moi que tu étais différent et c'est ce que j'aime. Je veux devenir comme toi, pour vivre à tes côtés pour l'éternité." Un large sourire c'était dessiné sur son magnifique visage. "La transformation sera douloureuse et longue Abbadon, Tu vas mourir et revenir a la vie. A ton réveil tu n'auras qu'une envie boire du sang humain. Tu seras violente et complètement déboussoler, mais je serais là à chaque instant pour t'aider au mieux à ta transformation. Cette phase ne va pas durer longtemps quelques semaines et après cela tout ira mieux, je te le promets." L'idée qu'il ne me laisse pas me rassurait. " Alors, fait de moi un vampire, j'ai une confiance aveugle en toi." Il se mordait ensuite le poignet, il approchait ensuite sa main vers moi. "Bois mon sang." Je m'exécutais sans dire un mot, après en avoir pris assez, je laissais ma vie douloureusement s'éteindre dans les bras de mon bien aimé.

○ 1505 › Il m'avait offert ce qu'il y avait de plus beau au monde, l'éternité à ses côtés et de pouvoir enfin assouvir ma vengeance. Parce qu'il savait très bien que c'était une de mes priorités depuis maintenant pas mal de temps. Je voulais tuer cette famille qui m'avait recueillie et qui m'avait fait souffrir et vivre de longues années d'esclavage et de torture. Mon dos avait d'ailleurs encore les marques de cette souffrance perpétuelle que j'avais enduré pendant seize années. Me voilà totalement capable de leur rendre leur monnaie de leur pièce en pire. J'avais d'ailleurs eu l'autorisation de Monsieur Valentine pour faire d'eux ce que je voulais sans que cela soit découvert. Un sourire c'était alors dessiné sur mon visage, je savais déjà qu'elle sort j'allais leur réserver. J'avais attendu que la nuit tombe et était partie en direction de leur grand manoir. J'étais dans leur chambre, il était paisiblement endormi. Je les regardais un long moment avait de passer à l'action. Je leur avais attaché les membres à leur lit. Il était dans l'incapacité de faire le moindre mouvement ou de bouger. Un morceau de drap avait été mis dans leurs bouches. C'était alors que j'avais entamé ma vengeance. Je les avais torturés et leur avais fait endurer ce que je subissais et cela pendant des jours. Avant de les laisser mourir dans d'atroces souffrances. Ma vengeance enfin accomplie, je suis retournée chez moi avec un sentiment de bien-être.

○ 1605 › Des années après, nous sommes parties de notre ville natale pour parcourir le monde. Pour découvrir autre chose et surtout pour ne pas éveillez-les supposons, car notre visage au fil des années restaient de marbre. Pendant un siècle nous avons voyagé de ville en ville, parcourant le monde dans ses moindres recoins, avant de décider de revenir chez nous. Malheureusement les choses ne s'étaient pas du tout passer comme nous l'avions prévu. Très peu de temps après notre arrivée, des rumeurs ont commencé à circuler sur l'existence de monstre. Une bande de chasseurs c'est alors mis en tête d'exterminer cette vermine de vampire. C'est alors qu'un soir, en pleine nuit, nous avons été réveillés, par des hommes armés jusqu'aux dents. Des coups de feu avaient été tirés et des balles extrêmement douloureuses avaient été tirées sur mon mari et moi-même. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il s'était passé. Mon bien-aimé est tombé à terre dans un cri de douleur tandis que moi, impuissante, je le regardais s'écrouler à terre. J'avais moi aussi énormément mal, mais j'avais aussi énormément peur pour lui. Nous avons été traîner de force dehors et jeter comme des malpropres. Beaucoup de cri pouvait se faire entendre, des centaines de cadavres sans tête jonchaient le sol. À ce moment-là, je savais que la mort nous attendait et mon dernier regard était plongé dans celui que j'aimais en l'attente de mon tour avec une larme qui dégringolait le long de ma joue. J'avais pourtant essayé de me débattre de toutes mes forces, pour lui sauver la vie, mais impossible. Dans un dernier effort mon mari, avait réussi à me rejoindre et m'avait détaché. Je commençais alors à vouloir aussi lui enlever ses liens, mais ses chasseurs arrivaient vers moi. "Sauve ta vie Abbadon ! Laisse-moi !" Les yeux pleins de larmes, je ne voulais absolument pas le laisser. " Reste en vie pour moi, pour nous deux ! Enfuit toi !" Je lui avais fait un non de la tête, mais sa voix était devenue plus dure, plus agressif. "ENFUIT TOI ! ABBADON PART MAINTENANT ! Sache seulement que je t'aime et t'aimerais toujours." Je l'embrassais passionnément une dernière fois avant de rentrer dans l'obscurité de la nuit, les yeux humides et le cœur meurtri parce que je venais de faire. J'avais laissé mourir mon unique et seul amour, je l'avais laissé. J'avais couru aussi vite que je pouvais malgré m'a jambe blesser. J'avais couru puis était tombé, mon corps sans vie était tombé sur le sol mouiller de la forêt. J'avais crié autant que je le pouvais et avais pleuré toutes les larmes de mon corps. Avant d'enfermer ce qu'il me restait d'humanité et de devenir un vampire sans scrupules et sans aucun remords. Le sentiment d'amour, je ne connaissais plus, j'étais devenue tout simplement un vrai monstre.

○ 1705 › Mon cœur était meurtri, il avait une plaie énorme et qui ne pourrait jamais se refermer. Le sang coulait le long de cet organe qui ne servait pratiquement plus à rien, sauf me faire énormément souffrir. J'avais donc décidé d'éteindre le peu d'humanités qu'il me restait pour éviter de trop avoir mal. Un siècle, c'était passé depuis la mort de mon bien-aimé, mais aujourd'hui, je ne ressentais pratiquement plus la moindre douleur. J'étais dans une chambre d'hôtel, je regardais le plafond, sans bouger ou faire le moindre bruit. J'attendais paisiblement la nuit qui n'allait pas tarder. J'étais dans une petite ville française où j'avais décidé de tuer tous ses habitants. Voilà maintenant un de mes passe-temps favoris. Faire d'une ville un cimetière, plusieurs chasseurs étaient à mes trousses depuis maintenant très longtemps, mais j'étais bien trop rusée pour me laisser attraper aussi facilement. Avec le temps, j'avais acquis de l'expérience, j'étais devenu un vampire redoutable. Après avoir mis cette ville à sang, j'étais partie, parcourent les petites villes. J'avais été en Italie, en France, en Espagne, d'ailleurs ce pays est magnifique et le sang des humains qui sont le bas est exquis, une touche de sucrer et peut-être un peu épicé. Rien que de penser à cela, j'avais envie de retourner en Espagne. Rien ne pouvait bien me résister longtemps, quand je voulais quelque chose, je faisais toujours en sorte de l'obtenir quel que soit le moyen que je devais employer.

○ 2017 › Deux siècles c'était passé, des villes avaient été mis à sang seulement pas moi et personne d'autre. J'étais devenue un vampire redoutable qui n'avait aucunement peur de la mort. J'adorais jouer de mes atouts et je savais qu'ils étaient nombreux. J'avais éteint ce qu'il me restait d'humanité depuis maintenant des siècles et j'étais devenue un vampire que personne ne voulait trop connaitre. Ma vie était un grand tourbillon de mystère et de secret et c'était bien mieux ainsi. Ma bague de mariage était toujours attaché autour de mon cou et personne ne pouvait l'enlever. C'était la seule chose qu'il me restait de lui, avec des souvenirs merveilleux. Mais tout ceci était dû passer, tout ceci était bien enfui dans mon cœur meurtri par ce jour d'enfer. J'étais devenue Abbadon Valentine le vampire le plus sanguinaire et c'était bien mieux ainsi. J'avais décidé de faire une pause, j'avais envie de me poser dans une ville. Bizarrement, j'avais été étrangement attiré par Blackwater Falls, une petite ville qui n'est pas exceptionnelle, mais où des personnes dans le même genre que moi y résident. Je peux sentir que cette ville est loin, très loin d'être parfait et cela attise ma curiosité !
fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 605
○ double-compte(s) : aucun
○ crédits : © Miss Pie (signa/profil) (avatar) [Bazz]
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 16:04

Bienvenue sur Raise Hell !!
Nina qu'elle est magnifique très bon choix
Bon courage pour ta fiche j'ai hâte d'en connaître plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 15
○ double-compte(s) : Nop.
○ crédits : (c) ultraviolences.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 16:35

Je suis fan du pseudo Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 778
○ double-compte(s) : x
○ crédits : dasvitania (ava), miss pie (profil) et ziggy stardust (sign)
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 16:42

Ce NOM j'adore, obviously aha ! Du coup j'ai hâte d'en lire plus, vivement que ta fiche se remplisse
Bref bienvenue sur RH et bon courage pour la rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 88
○ double-compte(s) : /
○ crédits : skairipa (vava)
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 17:11

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 2193
○ double-compte(s) : lenny, mica, lester, slade, liv.
○ crédits : avatar par timeless, signature par hallows.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Lun 17 Juil - 19:14

ça me dit quelque chose, ce pseudo avec cet avatar
si c'est bien toi, rebienvenue sur RH
sinon, bienvenue () I love you I love you bon courage pour ta fiche, si tu as des questions hésite pas I love you I love you

_________________

running through the night, but every perfect summer's eating me alive until you're gone, better on my own.  
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 97
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : (c) blondie
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mar 18 Juil - 6:06



Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
○ messages : 339
○ double-compte(s) : /
○ crédits : (c) blue walrus / (c) miss pie
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mar 18 Juil - 7:49

Hellcome Darling ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 58
○ double-compte(s) : //
○ crédits : (c) ultraviolences
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mar 18 Juil - 10:12

nina la magnifique, en vampire, et avec un prénom juste parfait BIENVENUE!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 19
○ double-compte(s) : Aucun pour le moment
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mar 18 Juil - 15:31

Merci à vous tous pour l'accueil de fifou !!!!

Oui je suis déjà venu sur le forum, mais je n'avais pas eu le temps de faire ma fiche de présentation. Mais me voilà de retour pour vous jouer un mauvais tour ! OK JE SORS !  

PS: Je pense que ma fiche va être un vrai roman, je suis vraiment désolé d'avance pour ceux ou celle qui va s'occuper de moi pour la validation ! Mais je suis tellement inspiré !    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 2193
○ double-compte(s) : lenny, mica, lester, slade, liv.
○ crédits : avatar par timeless, signature par hallows.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mar 18 Juil - 19:38

ahhh me semblait aussi c'est trop cool, rebienvenue dans ce cas ma belle
et t'inquiète pour le roman, laisse toi aller si t'es inspirée

_________________

running through the night, but every perfect summer's eating me alive until you're gone, better on my own.  
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
○ messages : 1237
○ double-compte(s) : riley, mica, lester, slade, liv.
○ crédits : avatar par lolitaes. signature par hallows.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Mer 19 Juil - 17:14

coucou alors j'ai lu ta fiche, abbadon a pas eu une vie facile dis donc que je comprends pourquoi elle est aussi sanguinaire aujourd'hui par contre avant de te valider, il y a un petit détail qui me gêne dans ta chronologie, il y a quand même un trou de 400 ans... et je sais que c'est une période où abbadon a semé la terreur et tout ça, mais je trouve ça un peu long comme « trou », alors je me demandais si tu pouvais juste ajouter quelques détails des exemples d'endroits où elle est allée, qu'a-t'elle fait tu parles de villes mises à sang par elle, mais j'aimerais bien que tu en parles un peu plus, dans ta chrono du moins parce que ça me semble être un événement assez important, et juste pour vérifier ça serait chouette que tu développes un petit peu et tu parles un peu de pourquoi elle est à BF, mais tu pourrais expliquer pourquoi elle a choisi cette ville ? et lui donner une motivation pour rester, peut-être ? enfin c'est juste une proposition

voilà, c'est tout, tu me feras signe quand tu seras prête I love you I love you

_________________
i have waited, i have waited. takes it's toll, my foolish pride, how long before I see the light? i have waited, i have waited for you to lay me down.
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 19
○ double-compte(s) : Aucun pour le moment
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Hier à 5:46

D'accord je fais ça au plus vite dans la journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2168
○ double-compte(s) : tadhgán, major, claire, sylvia, jim, ichabod, bartimeus.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) lana del rey, myself.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Hier à 6:14

rebienvenue dans le coin. contente que tu puisses finir ta fiche cette fois-ci héhé.
et sorry (not sorry, actually ) pour la chatbox, mais Suibhne a fait un discord du forum si tu as envie, tu pourras te joindre à nous.
bon courage pour les modifications, au plaisir de voir ta miss en jeu. I love you

_________________

I drive fast, I am alone in midnight. Been tryin' hard not to get into trouble, But I've got a war in my mind. So, I just ride. That's the way the road dogs do it – ride 'til dark.
⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
absente du 17 juillet au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 34
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Hier à 7:44

bienvenue par ici !
nina en vampire sanguinaire + le pseudo, intéressant tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 19
○ double-compte(s) : Aucun pour le moment
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Hier à 12:46

Merci à vous deux. Je crois bien que ma fiche de présentation est terminée maintenant ! Le discord serait avec plaisir ! Vous pouvez me redonner une invitation pour le discord, car je n'arrive pas à le rejoindre avec le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 2193
○ double-compte(s) : lenny, mica, lester, slade, liv.
○ crédits : avatar par timeless, signature par hallows.
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   Hier à 13:44

super, merci d'avoir ajouté les précisions je te valide sans plus attendre alors

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques ci-dessous, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Eli te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.
(c) blue walrus

_________________

running through the night, but every perfect summer's eating me alive until you're gone, better on my own.  
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Abbadon ∆ Je t'aime et t'aimerais toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» artistes, illustrateur(trices) , peintres qu'on aime
» DDP, je t'aime moi non plus !
» J'aimerais bien qu'on fasse un film sur...
» Souffleur-alcolique lvl 17 n'aime pas l'alcool )-:
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-