AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 What are you doing here ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
werewolf ○ bad moon rising
○ messages : 49
○ double-compte(s) : none
○ crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: What are you doing here ?    Sam 16 Sep - 16:58

Ce soir, Vic sort du bar, elle n’est pas ivre, mais pas loin. Sa décente est de plus en plus facile et sa faculté à oublier le passé de plus en plus dur. Bientôt elle ne pourra plus fuir ce trou béant qui déchire sa poitrine presque tous les soirs. Alors il ne lui reste plus qu’une seule option. Suivre son instinct et faire ce que Carlson le lui a déconseillé plus tôt. Au diable ses conseils, elle le connait à peine de toute manière, pour qui il se prend ce vieux rat ? Non ce qui l’agace le plus, c’est qu’il parle certainement en la faveur de Jim, qu’il est carrément une extension de sa surprotection et ça Vic, ça lui donne des fourmis dans les phalanges. Elle titube jusqu’à sa moto. « Hey merde… » Elle se passe la main dans les cheveux, la caisse n’est pas fixée sur sa bécane, ce qui veut dire qu’elle doit aller jusqu’à son camion récupérer son fusil et sa machette. Elle secoue la tête, clairement pas en état de conduire, Vic prend quand même le risque. Après tout, cela fait plusieurs mois maintenant que sa vie n’avait ni sens, ni but. Elle n’y accordait aucune valeur, puisqu’elle avait perdu la chose la plus précieuse de son existence. Après plusieurs embardé sur la voie de gauche et quelques virages pris dangereusement, c’est un miracle qu’elle arrive à sa remorque pour récupérer ce dont elle a besoin. Elle tente de se rappeler l’adresse dont on lui avait parler. Un vampire s’y cacherait apparemment et il cause pas mal de tort à Blackwater. La disparition de plusieurs gamines de 15 ans était déjà un bel indice mais la police n’avait retrouvé qu’un corps, drainé de tout son sang. Avec la grâce d’un hippopotame sur de la glace, elle farfouille à l’arrière de sa cabine pour trouver sa lame et surtout le bout de papier qu’elle avait mis en boule avant de le jeter à l’arrache.

La voilà sur la route, la Einfield tonitruante, cheveux au vent, des lunettes de soleil sur le nez alors qu’il fait déjà nuit… Elle file jusqu’à la banlieue de Blackwater, un quartier assez modeste, presque pauvre. Et Vic aurait pu y habité si elle ne tenait pas tant à rester loin de la ville. Sa moto, elle la gare à plusieurs lieues de là où elle veut se rendre. Elle fera le reste à pied, traversant les allées grises et humides dessinées par les rangées de bâtiments environnant le quartier industriel. Ça lui rappelait les années de la crise boursières à Memphis. Beaucoup d’usines abandonnées où au ralentit. Sauf qu’ici tout était concentré en un seul point et c’était devenu le refuge des squatteurs et des créatures en fuite. Victory ne détonnait pas dans le décor, ses habits sombres et sa mine pâle s’accordait à l’ambiance, seul sa machette qui se baladait à sa ceinture avait, pour une ville, quelque chose d’inquiétant. Elle arrive au point d’adresse sans trop de problème et c’est sans surprise qu’elle y trouve un bâtiment condamné, prêt à se faire détruire d’ici que les fonds de la ville le permettront ou qu’un investisseur décidera d’en faire quelque chose.

Un bruit dans le fond attire son attention et elle oublie toute les règles d’usages. Ni de repérer les lieux, ni de prendre le temps de s’orienter et de trouver les sorties de secours. A vrai dire, un chasseur expérimenté ne se serait sans doute pas laissé prendre au jeu si facilement, mais Victory nageait presque à l’aveugle depuis bientôt deux ans et elle apprenait sur le tas. Perdu au milieu de ce batiment, un homme, victime ou vampire ? Au vu des cinq suceurs de sang qui l’entourait, la première solution lui venait à l’esprit. Elle laissa tomber lourdement un bout de métal sur le sol pour attirer l’attention des monstres. Brandissant sa machette comme une menace, elle se sentait un peu trop sûre d’elle. Mais ce qui était sûre, c’est qu’elle bougeait nettement plus vite qu’un simple humain. Moins qu’un vampire hélas.

-Chasssssseuuuurs… Siffla l’un des affamés. Victory sourit.

Deux des créatures font sur elle, défiant gravité, une rangée hideuse de petites dents en guise d’armes. Vic se déplace plutôt bien et surtout s’entraine qu’à ça depuis qu’elle est sortie de l’hôpital deux ans plus tôt. Mais ça n’a rien d’une danse et elle peine à tranché la tête du premier vampire. Le sang gicle sur son blouson et elle peste de rage. L’autre vampire lui griffe la gorge, mais c’est superficiel. Elle tient sa gorge, réalisant qu’elle l’a échappé belle. Le vampire resté en retrait et qui dirigeait certainement ce petit groupe, sentit l’odeur du sang frais. Il parut surpris. Pire que surpris, il était encore plus furieux.

-Nooon Loup-garou…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 1142
○ double-compte(s) : Elijah - Lawrence
○ crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: What are you doing here ?    Ven 10 Nov - 10:11


What are you doing here ?
  ft. Victory & Adrian



“The real world is where the monsters are.”
Une fois n'est pas coutume, une fois la nuit tombée et après m'être assuré que Aden soit bien endormi j'avais quitté la maison pour profiter un peu de la vie nocturne qui m'avait été imposée. Au final on s'y habitue même si les horaires décalés c'est quand même honnêtement bien chiant. Et puis bon, à quoi bon rester collé au canapé alors que la télévision n'est qu'un ramassis de conneries qui me donnent plus envie de cracher sur l'espèce humaine qu'autre chose et qu'il est définitivement trop tard pour jouer de la guitare dans le salon. Comme tout le temps j'avais pris soin de lui mettre un mot sur le frigo au cas où il se lèverait dans la nuit pour aller bouffer son yaourt aux fruits, qu'il ne me cherche pas, même si en soit il se doute que je ne suis pas en train de jouer aux petits chevaux. J'avais passé une bonne partie de ma soirée à me descendre des verres et des verres de whisky histoire de me passer le temps, le tout en me rinçant l’œil sur une danseuse exotique plutôt mignonne. Bon j'avais comme principe d'uniquement regarder mais en soit c'était assez distrayant pour que je reste jusqu'à ce que le spectacle ne s'arrête. Bordel que c'était long les soirées en solitaire quand j'avais pas mon pote pour me détendre à coup de blagues de merdes et de situations embarrassantes.

Une fois en dehors du bar j'avais décidé d'aller prendre un peu l'air dans la zone industrielle qui se trouvait au final à dix minutes à vol d'oiseau de ma maison .. ou bien a cinq minutes à la course version vampire. Mais bon, j'aimais bien trop ma bagnole pour m'en passer et jouer à Twilight dans la ville. J'avais conscience que ce n'était pas les quartiers les plus fréquentables de la ville, loin de là et que Aden me péterait sûrement une pile en sachant que je m'y rends de nuit mais bon, faut bien s'occuper. En sois je ne faisais pas spécialement tâche dans le paysage, j'avais pris des vieilles fringues pas forcément toutes propres, comme en témoignait la grosse tâche d'huile de moteur sur ma chemise. Aden n'avait pas réussi à la ramener et comme j'ai une interdiction formelle de toucher au lave linge, la question était réglée. Cette zone relativement calme à cette heure semblait être légèrement brouillée par quelque chose à en juger les regards des personnes que je croisais. Après un énième regard au ciel complètement blasé je continuais ma route tout pépère. Des bruits, des cris et une odeur que je saurais reconnaître parmi des milliers d'autres avaient finis par attirer mon attention. D'expérience je dirais qu'un règlement de compte à lieu non loin de moi et je laissais alors mon odorat me guider jusqu'à l'endroit en question.

"Oh on se calme ici ... on vous entends a 10 bornes à la ronde"

Mes narines se mirent instinctivement à frémir en sentant le sang qui coulaient de la gorge de la jeune femme prise au piège ici. Heureusement ma vision nocturne me permettait de voir ici comme en plein jour, ce qui ne semblait pas être le cas de la brune. Par instinct je m'approchais de la demoiselle en question. Pouah ... l'alcool c'est pas la meilleure des armes contre les vampires et j'étais bien placé pour le savoir. "Je ne suis pas certain qu'avec 3 grammes dans chaque poche vous allez réussir à sortir d'ici" confiais-je avec un air amusé même si en un sens cela m'inquiétait pour elle. Je sentais une tension entre les deux camps, aucun des autres vampires ne semblait vouloir nous bondir dessus. En réalité j'avais l'impression que ma présence avait un peu perturbé leurs plans. "On vous à jamais appris à manger proprement et à ne pas déglinguer la première personne qui vous croise ? " lançais-je avec un certain dégoût pour ces créatures qui semblaient avoir oublié qu'ils avaient tous été humains avant cela.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

What are you doing here ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: zone industrielle-