AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 First come, first served. [Eliana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 22
○ double-compte(s) : -
○ crédits : Avatar : me / Code signa : bat'phanie
MessageSujet: First come, first served. [Eliana]   Mer 18 Oct - 16:15

Bah putain, ça c'est de la soirée qui commence dans le genre bien relou, dix neuf heures tapante et personne ou presque de présent au bar, c'est toujours la même merde à cette heure là ici bas. Pourtant les autres bar fonctionnent en horaire after work, étrangement, celui-ci avait une activité qui démarrait généralement passée les vingt et une heure. Faut aussi avouer que c'était à cette heure là que les artistes locaux rock n' roll dans leur genre venaient faire leur show. Ça devait aider, de toute façon le bar était tellement underground dans son genre qu'il attirait de base pas grande foule, il fallait l'avouer, rien que l'entrée était dur à trouver. Ça assurait au moins à la lanceuse de couteaux un peu de temps tranquille, en mode reine de bar et aucun collègue pour la déranger en ce doux début de soirée.

Une petite apparition de Richard, genre, là, tout de suite, maintenant, ce serait quand même tellement fun... Mais nan, elle est bien seule, aucun souffle glacial ou même grésillement d'onde à l'horizon, m'fais chier.

Et la lourde porte s'ouvre, de quoi lever le nez de la serveuse qui va devoir abandonner ces deux piliers de comptoir qui de toute façon manquaient cruellement de conversation, avouons le.

Oh mon dieu ! Parfait ! Une brune, dans le genre choupi comme tout en prime, pile le genre qu'elle cherchait ! Non pas pour s'envoyer en l'air - quoique - simplement que celle-ci correspondait parfaitement à la description de sa Nemesis. Une sexy brune qui dégageait quelque chose de ... de ... surnaturel ? Allez savoir, Levy n'avait de toute façon aucunement le nez pour ça et tentait le coup avec toutes les brunettes du coin. Pourquoi ? Simplement pour retrouver la vampire qui avait embarqué son géniteur dans ce même bar, en été 2016. Une quête perdue ? Oui, sans doute, mais c'était bien la seule piste qu'elle avait, alors autant foncer. Aussi, elle l'a laissa alors quelques longues secondes s'accoutumer aux joies du bar qui s'illuminait d'un piètre éclairage et du bon son du groupe Motörhead - Ace Of Spades en arrière plan, de quoi agiter la petite caboche de la lanceuse de couteaux qui avisait de haut en bas la nouvelle venue avec un certain intérêt, pour le coup.

"M'soir, c'est rare d'être gratifiée d'une si jolie présence dans ce bar."
Dit-elle à la chasseuse en présentant les deux ivrognes qui trônaient sur un coin du comptoir d'un geste du menton, rien que des vieux blasés de la vie bien dans leurs bulles et qui roulaient à la bière, rien de plus.

"Dites moi donc ce qui pourrait bien ravir vos papilles ?" Ajouta t-elle en battant des cils tout en étirant un large sourire bien carnassier, car ouais, c'était un sacrée petit numéro la Levy et elle ne s'en cachait pas, la brunette allait en prendre pour son grade, à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 67
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : tumblr
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Jeu 19 Oct - 14:04


First come, first served
Eliana et Levy


J’avais passé une journée un peu dans le brouillard. Je n’ai pas vu Ronan depuis ce matin et je galérais à trouver des infos sur mes deux suspects. Le type de la boutique à la station essence et Adrian. Je lui avais emmené ma voiture à son garage mais pour le moment je ne voyais aucun détail qui me conduirait à la piste d’une potentielle créature de nuit avec des corps bien mutilés. Lui et son coloc étaient très gentils. Mais avec mon expérience j’ai appris à me méfier encore plus de ce genre de personnes.

Bref pas de preuve. Et ça me minait le moral. Cette ville cachait bien des mystères et de drôles d’histoires. En tout cas, une chose était certaine : je ne m’ennuyais pas ici. Mes missions étaient plus nombreuses qu’auparavant. Même si je ne voyageais pas pour le moment, je trouvais ici de quoi me mettre sous la dent. Mais quand ça n’avançait pas, ça avait le don de me frustrer.

J’envoyais un message à Ronan pour lui dire que j’étais de sortie ce soir pour me vider l’esprit. Il me rejoindra s’il le voulait bien. Il n’était pas sur place. Loin de moi l’idée de l’attendre comme une petite femme d’intérieur chez lui. Je n’étais pas de ce genre-là.

Après m’être acheté des clopes (mauvaise manie que j’avais repris depuis la « disparition » de mon époux) je vis un bar mal éclairé dans une rue adjacente. Il n’y avait pas trop de monde vu de l’extérieur. Parfait. J’avais besoin d’un verre et ma gorge souhaitait s’abreuver. Les nuits étaient moins froides et c’est avec une veste en cuir et un pantalon très sombre que je rentrais dans le salon. Le lieu était petit mais avait l’air agréable. Je vis la serveuse me détailler de la tête au pied. Je n’aimais pas spécialement ce genre de regard mais de la part d’une femme ça ne me dérangeais pas. J’avançais en regardant autour de moi pour me familiariser avec l’endroit et surtout avec la musique. Du rock/metal. J’aimais bien. La blonde me scrutait avec un certain intérêt ce qui me mit mal à l’aise pour commencer mais son franc parlé changeait la donne. Je me sentais bien qu’avec des personne qui avait un certain bagou, libre de s’exprimer. Les femmes timides, à se ronger les peaux et le regard fuyant, très peu pour moi. D’ailleurs je n’avais jamais eu d’amies de ce tempérament-là.

Je fis en sourire à la serveuse suivant son regard vers les deux éponges pas loin de nous. « Peut-être qu’il y a que des mâles parce qu’ils sont attirés par la serveuse » C’était de l’humour vrai. Les mecs venaient souvent pour oublier leur femme ou leur journée. Avec une serveuse pas mal comme elle derrière le bar, ici c’était leur paradis. Sourire en coin, je m’installais sur un tabouret. « Je prendrais un whisky sec. Sans glaçon » Remettant une mèche derrière mes cheveux je ne lui laissais pas le temps de répondre « Et je n’ai pas encore l’âge pour le vouvoiement » fis-je avec un demi sourire. Par contre si elle pouvait s’arrêtait de me faire du gringue, ça m’arrangerait. Au pire je la remettrais à sa place lui disant que je suis marié … et depuis peu à un loup.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 22
○ double-compte(s) : -
○ crédits : Avatar : me / Code signa : bat'phanie
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Ven 20 Oct - 5:53

Cool ! Elle avait du répondant la madame, c'était bien ça, celle-ci avait donc bien trouvé son bar. Ici, les timides étaient vite mal à l'aise tandis que les autres, ceux qui s'exprimaient aisément et qui pouvaient s'accoutumer à cette ambiance particulière y trouvaient facilement leur compte. Ce fut donc sans détour et sans gêne aucune que l'étrangère lui répondit sur le même ton qu'elle avait employé au sujet de ses deux éponges de comptoir. Bon, elle aurait pu ajouter "jolie" avant "serveuse" ou quelque chose dans ce goût là, quand même ! Pas de quoi lui en tenir rigueur cependant, au moins, elle était réactive et ça, c'était cool.

En plus d'avoir une bonne dégaine, madame avait de bons goûts en lui demandant un whisky sec. Fait pour lequel Levy opina largement devant elle, pas question de mettre de l'eau dans ce délicieux nectar ambré et quand on osait lui demander un glaçon elle s'empressait simplement de grogner sur le client en retour. Ça faisait marrer le patron en général et ne le dérangeait pas plus que ça, par chance.

"Okay okay, va pour le tutoiement, j'veux offenser personne !" Dit-elle en ricanant de plus belle avant de se saisir d'une bouteille de whisky bien planquée sous le comptoir, ne comptant pas servir la brune avec la piquette qui se trouvait en exposition derrière elle, ça, c'était pour les arsouilles qui savaient pas déguster. La nouvelle venue, elle, avait le droit à un très bon whisky d'Écosse, qui serait peut-être son dernier d'ailleurs, ou pas. On va vite le savoir.

"Tu es nouvelle dans le coin ? Je me souviens pas t'avoir déjà croisé avant."
Elle aussi n'était pas bien vieille dans le secteur, mais la brune, là, elle la sentait moyen. Sans rien y laisser paraitre, cependant, elle fit glisser le verre carré où reposait une double dose de whisky contre le comptoir, celui-ci s’arrêtant net juste sous le nez de la chasseuse. Un coup de bol ? Une sacré maitrise du glissé de verre ? Un petit peu de télékinésie ? Ou carrément un mix des trois ? Allez savoir, dans tous les cas, c'est beau, la dame n'a plus qu'à tendre la main. "R'marque je suis pas là depuis longtemps aussi. Bientôt un an, pas plus quoi, drôle de ville hein ?" Enchaina t-elle sans en dire davantage, préférant s'armer d'un couteau qu'elle faisait tourner par le manche entre ses doigts avec une certaine maitrise. Sa seconde main attrapa un citron de dessous le comptoir, elle devait avoir une idée en tête qui verrait bientôt le jour alors qu'elle se lançait dans une préparation innocente de tequila paf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 67
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : tumblr
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Ven 20 Oct - 16:53


First come, first served
Eliana et Levy


Toujours dans son élan, la serveuse était d’accord pour jouer la carte du « on fait du copinage » avec le tutoiement. Pas que le vouvoiement m’avait exaspéré mais ce soir j’avais envie d’un bon verre, pas d’emmerde et pas de contre-indication. Je regardais mon portable à nouveau et Ronan, comme à sa grande habitude, ne m’avait pas répondu. Et si un jour j’avais un souci urgent, viendrait-il seulement ? Peut-être que oui. Car jusqu’à maintenant il répondait à mes appels. C’était le code : si t’appelles c’est que c’est urgent. On avait mis en place cette règle après notre mariage. Règle très con mais qui fonctionnait toujours. D’ailleurs je l’avais appelé hier pour vérifier … au cas où. Ben il a décroché. Mais pour un putain de texto, il ne prenait même pas la peine de répondre. J’enfouis mon portable dans mon sac avant de tirer sur la fermeture, vexée.

Je reportais mon attention sur la blonde qui commençait à me servir. Quelle curieuse. A sa question, j’eux un fin sourire en coin. Non ça ne me déplaisait pas de répondre. J’étais venue chercher un verre, elle, des informations. C’était donnant-donnant. Et puis, je devais me fondre dans la masse. Rentrer dans le moule comme disait mon mari. « Je viens d’arriver il y a … » je vis le verre glisser devant moi, mes yeux s’écarquillant l’espace d’une seconde « … pas longtemps… » Je scrutais le verre avant de la regarder elle, grimaçant légèrement « Et ben tu as un sacré coup de main » ou un coup de chance. Un coup de génie, de magie, de sorcellerie ? Allez savoir. Et si … Non sérieusement je ne serais pas entourée de personnes anormales ici. Entre Adrian, Rodin que je soupçonnais, mon mari, qui d’autre ? Cette ville était parsemée d’obscurité et de mystère. D’ailleurs, il y a eu encore des meurtres près d’ici. Depuis que je suis arrivée je voyais beaucoup trop de choses et j’entendais les pires histoires. Les flics ne comprenaient rien de ce qui se passait autour d’eux. Étant chasseuse, j’étais prête à tout mais pas de tomber dans une ville ou on entendait parler de l’inexplicable presque tous les jours.

« Oui drôle de ville … » je vais essayer de voir si elle en sait un peu plus notre magicienne serveuse surdouée. « Je t’avoue que depuis que je suis arrivée on entend souvent parler de choses spéciales ou de meurtres. Peut-être un tueur en série… c’était comme ça toute l’année ? » Elle regarda du coin de l’œil les deux zigotos toujours leur nez dans leur verre. Même eux devenaient suspects. Fallait que je me reprenne un peu. Avec tout ça, je suspectais tout le monde autour de moi. Mauvaise manie. Cette ville me rendait folle. Puis pas que … le retour de Ronan m’avait rendu plus méfiante. Mon désir de vengeance était intact mais je ne lui montrais pas. Je ne voulais pas l’alarmer.

« Oh moins on s’emmerde pas … » Je bus une gorgée du whisky en regardant la blonde et une fois terminée, regarde le liquide dorée en mouvement « Toi non plus tu t’ennuies pas. Combien d’heures d’entrainement pour le petit tour de magie de tout à l’heure ? » La blonde était curieuse mais elle aussi.


SPOILER - Juste pour infos:
 

(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 22
○ double-compte(s) : -
○ crédits : Avatar : me / Code signa : bat'phanie
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Sam 21 Oct - 16:14

La baby serveuse ne loupait rien des gestes que pouvait effectuer son interlocutrice, aussi, le coup d’œil sur son téléphone ne lui échappa pas, comme ce petit air vexée qu'elle aborda aussitôt après avoir rangé l'engin. Un amant ? Un mari ? Un ami ? Pas mal de possibilités en fin de compte. Le verre glissa ensuite sous son nez et comme d'habitude : ça impressionnait les gens sobres, quoique les bourrés attentifs aussi, parfois. De là, elle écouta avec une grande attention la réponse apportée, ne sachant trop si celle-ci lui convenait, ou non. Mentir restait à la portée de tout le monde et Levy était assez baratineuse pour savoir qu'avec un peu d'entrainement, cela pouvait en devenir des plus aisés. Peut-être qu'elle n'était pas une nouvelle arrivée comme elle le prétendait, sans compter que sa réponse manquait également cruellement de précision. Enfin, elle n'eut pas vraiment l'occasion de réfléchir, la nouvelle tête enchaînait déjà sur la ville tout en reprenant ses termes mais elle lui apportait là aussi un tout nouvel élément de taille. En effet, elle semblait avoir débarquée en ville depuis bien peu de temps avec la question posée en fin de phrase, intéressant, mais encore une fois, croire les gens sur parole ne faisait pas parti du credo de l'artiste.

"Ouais, on peut dire ça. Des disparitions aussi, les journalistes doivent être contents, ils ont de quoi écrire tout du long de l'année !" Autant trouver au moins un élément positif dans tout ça, la base quoi.

C'est avec surprise qu'elle avisa de nouveau la donzelle après qu'elle prit à nouveau la parole. Employé le terme magie la fit alors sourire, et grandement, elle n'imaginait pas une seule seconde que cette dernière puisse soupçonner quoique ce soit. Naturellement, elle gonfla alors la poitrine en exhibant une grimace héroïque composée pour la circonstance. "Pas mal de temps ! Je suis une grande passionnée du service ! J'ai toujours trainée dans ce milieu d'puis que j'suis gosse, mon père tenait un bar, et je peux faire bien d'autre chose ! Genre de la vraie magie." Quelle baratineuse cette Levy... Elle attrapa ensuite une pièce des plus normale, puis un verre, le même que celui dans lequel elle avait servi le whisky Irlandais. "Ouvre bien tes yeux, c'est gratuit pour ce soir !" Elle s'approcha de sa spectatrice et présenta alors la pièce qu'elle déposa sur le comptoir afin que celle-ci puisse constater d'elle même qu'il s'agitait d'une pièce on ne peut plus classique. De là et en gardant son large sourire elle l'a reprit et la glissa au creux de la paume de sa main, bien au milieu. Elle posa son autre menotte sur le dessus du verre pour l’agripper de ces quatre doigts bien serrés et positionnés face à la brune, le pouce, lui, retenait l'autre rebord, face à elle. Les deux piliers de bar qui avaient déjà assistés au tour de nombreuses fois soufflèrent dans leur coin et s'en retournèrent à leur conversation, sans doute lassés de voir que la serveuse réalisait toujours le même. "Tu as déjà vu une pièce traverser un verre ?" Et sans même la laisser répondre elle vint donner un coup de paume contre le cul du verre, le petit choc créa un bruit suffisant pour faire comprendre à son interlocutrice que la pièce ne bougeait pas de sa main. Elle tapa ensuite une deuxième fois et avec cette même vitesse, le but étant d'aller vite. Sans tarder, le troisième tour résonna alors et la seconde d'après la pièce s'en retrouvait à l'intérieur du verre en effectuant un rapide bon sur elle même, s'agitant encore un peu par la suite jusqu'à se stabiliser sagement sur place.  "Tadam !" Évidement, ce n'était pas de la vraie magie, simplement quelques bonnes heures d'entrainement devant un miroir pour déplacer la pièce au cours d'une illusion. Un exploit à la portée de n'importe quel téméraire, encore fallait-il vouloir s'en donner la peine et pourquoi pas profiter de cette excellente maîtrise de son don pour réussir son tour à la perfection, ou presque.

Elle déposa alors le verre maintenant munis d'une pièce sur le comptoir, non loin de la brune au cas où celle-ci voudrait inspecter l'ensemble et chercher une triche, à sa guise donc. Espérant que son tour suffise à impressionner, elle relança la conversation précédente pour en retourner à son enquête.

"Récemment, on est quand même gâté niveau meurtre dans le coin, ouais. Peut-être l'approche de l'été ? Genre summer is coming quoi !"
Toute en bêtise ce personnage. "Et ça te fait pas flipper les tueurs en séries ? Tu as l'air bien détendue ! Tu es dans le coin pour le travail ? Oh, non, laisse moi deviner.. hum... la famille je paris ! Enfin... tu es pas obligée d'me dire." Elle reprit de ce temps la préparation de sa tequila sous le comptoir et alors qu'elle coupait des tranches de citron celle-ci amena volontairement la pointe de sa lame contre le bout de son index. S'imposant ainsi une petite coupure, elle lâcha le couteau et grimaça à peine, jouant le jeu de la fille surprise. "Oups. M'suis coupée." dit-elle en levant son doigts légèrement coupé et dont le sang coulait à peine. Loupé, elle en espérant plus, mince, elle n'était pas allée aussi profond qu'elle le souhaitait et appuya alors sur les bords de sa petite plaie pour en faire sortir une goutte. "Ah voilà, j'saigne !" Dit-elle en ricanant alors qu'elle observait les réactions de la brune en se voulant la plus innocente possible. C'était sa technique à la con pour repérer les vampires et jusqu'ici ça n'avait jamais porté ses fruits mais elle ne se laissait pas déminer pour autant. Aussi, le bout de ses doigts pouvaient relever quelques cicatrices passées. La scène devait sans doute paraître peu naturelle, mais qu'importe, Levy ne faisait que rarement dans la subtilité, quitte à passer pour une débile.  

Juste pour le tour de magie, au cas où ce soit pas clair !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 67
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : tumblr
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Dim 22 Oct - 6:53


First come, first served
Eliana et Levy


La blonde me confirma qu’ici les meurtres et disparitions ne manquaient pas à l’appel. Ça pouvait faire frissonner et angoisser n’importe qu’elle personne, moi ça m’excitait. L’appel de l’adrénaline sans doute. Etais-je une personne normale ? Je ne l’étais plus depuis bien longtemps. Avec cette confirmation, j’avais quand même du souci à me faire. Ces affaires-là étaient sérieuses et les flics étaient impuissants face à tout ça. Je savais au fond que ça faisait partie de quelque chose de bien plus grand, éloigné de tous les petits esprits de cette ville. J’avais ce besoin de faire des rondes mais non plus seule comme je l’ai suffisamment fait ces derniers mois. Mais comment Ronan pourrait m’accompagner ? Avec sa nouvelle condition, il me freinerait plus qu’autre chose … J’espère que ça ne créera pas de conflit entre nous …

Je bu une gorgée supplémentaire et vit les deux fumés en coin partir en titubant légèrement. Nous étions seules désormais. J’avoue qu’il était tard et que sûrement elle allait bientôt fermer. Tant qu’elle ne me dira pas de me barrer je pouvais rester ici, terminer mon verre tout en écoutant sa drôle vie. Elle avait l’air d’être à sa place. Son sourire était contagieux et puis, cette femme était un peu trop expressive. Ça ne me dérangeait pas. Moi je l’étais durant les chasses. Le genre de femme à lever trop tôt son revolver ou son couteau pour réaliser une action prématurée. Et puis j’avoue, j’avais un franc parlé qui pouvait me faire défaut. Mais dans bien des cas ça me tirais d’affaire. « Ok, vas-y je suis intriguée » Alors que je regardais son petit tour de magie, je bu une autre gorgée. Je pouvais tenir avec un verre de whisky. Je voulais le terminer car j’avais autre chose en tête … Je fis attention à la pièce, me concentrant sur elle en priorité. Je vis ces gestes précis et au moment de la chute, je vis la pièce dans le verre sans vraiment comprendre pourquoi … La serveuse était fière de son tour alors que j’inspectais le verre et la pièce « Tout ce qu’il y a de plus normal … » Cette jeune femme avait quelques ressources. Moi ce que je me souvenais c’était le coup de magie avec le verra qui s’arrêta pile devant moi. Elle avait quoi, une chance sur des millions que ça arrive ? Même un serveur expérimenté pouvait essuyer des échecs. Mon idée mûrit en tête.

Pendant qu’elle prépara un autre verre, elle me posa toutes sortes de questions. Mon verre collé à mes lèvres, je le posai délicatement avec un sourire en coin. Devais-je lui dire la vérité ? Je n’en savais trop rien « Je ne suis pas de celles qui font des crises d’angoisses à chaque fois que j’entends parler de meurtres ou de disparitions » je jouais avec le verre regardant la jeune femme couper des rondelles de citron « Et oui j’ai trouvé un boulot dans un resto ici pour renflouer mon découvert, si tu vois ce que je veux dir … » Au même moment, la serveuse se coupa légèrement le doigt. Pas de bol. Cette serveuse était très spéciale. Elle me faisait le coup que ça faisait des années qu’elle travaillait en tant que barmaid, expérimentée et elle se coupe le doigt devant moi ? Pas crédible. En me penchant en avant, je regardais le peu de sang qui sortait de la plaie « Ce n’est pas grand-chose, tu n’as pas une trousse à pharma dans le coin ? »

Mon verre était terminé. Devrais-je mettre mon plan à exécution ? Parce-que je voulais savoir, je devais savoir. Sûrement que ça pourrait changer la suite de notre tête à tête. Mais j’étais prête pour ça. Je ne la connaissais pas, mais je voulais en avoir le cœur net « Dis miss magie, j’ai quelque chose à te proposer » Je me levais de mon tabouret et lui montrait mon verre vide « Je te propose de me montrer si tu vaut le coup en tant que magicienne » Je posais le verre « Je vais faire glisser le verre jusqu’au coin du bar … » je montrai l’extrémité de la table, là où les deux vieux étaient posés un peu plus tôt « Si le verre s’arrête avant qu’il ne tombe, je te donne 10 dollars et ma reconnaissance éternelle » Je fis un sourire des plus franc et sincère. Bien entendu, c’était tout le contraire. J’allais faire glisser le verre fort qu’obligatoirement il devrait tomber. S’il s’arrête avant, c’est qu’elle cachait un putain de truc et je saisirais mon arme cachée derrière mon blouson, dans mon dos. Cette femme n’était pas vraiment « naturelle » et avec mon expérience, je sentais ces choses-là. « Alors à 3 » je me préparais comme si j’étais une petite fille de douze ans, remontant les manches et mettant mes cheveux en arrière « 1 … 2 … » et je fis glisser le verre avec un élan qui devrait le faire tomber d’ici une seconde. Une main dans le dos, j’étais prête à dégainer, juste au cas où.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 22
○ double-compte(s) : -
○ crédits : Avatar : me / Code signa : bat'phanie
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Mar 24 Oct - 11:15

Aaaah cool, son spectacle a eu son succès et les relous s'en vont ! Ça ne fait qu'agrandir le sourire de Levy ça malgré la déception de voir sa cible ne pas réagir à la vue du sang qu'elle s'était tué à sortir ridiculement de son doigt. Dommage, encore un essai de loupé sans quoi elle aurait directement lancé le couteau dans la tête de la vilaine avant de passer aux choses sérieuses et sortir son sang de bestiole crevé.

Tant pis, une prochaine fois, peut être. Elle posa alors un sparadrap au bout de son index et tout en écoutant les dires de la chasseuse s'enfila à la suite deux petits shooters de tequila d'affilés avec la rondelle de citron qui va bien, ce serait dommage d'avoir préparé tout ça pour rien. Elle prétendait bosser dans un restaurant et tout comme elle galérer à s'en sortir financièrement, ça se tenait et de toute façon, ce n'était pas la vampire recherché, alors, autant se détendre.

"Ah ah ouais j'vois bien, c'est pas toujours difficile de joindre les deux bouts. On fait comme on peut quoi ! Puis resto' c'est pas mal, tu peux bouffer gratuitement, là où moi je peux boire gratuitement ! On a fait des bons choix."

Quand même, elle buvait relativement vite son verre la dame, pas besoin d'être une serveuse de longue date pour connaitre la vitesse moyenne de dégustation d'un bon verre de whisky. Enfin, elle ne le releva pas, elle s’apprêtait simplement à la resservir quand celle-ci la coupa dans son élan, voulant visiblement rester encore un peu dans le monde de la magie. De là à se trahir... pas question... oh.. quoique, attendez, elle vient de parler de 10 dollars là ? Ah bah là du coup, ça se tente ! Autant la reconnaissance éternelle pour une cliente de passage, ça, elle pouvait s'en passer mais 10 dollars c'était du lourd et ça se prenait toujours, surtout aussi facilement.

Sans trop la laisser réfléchir, elle faisait déjà glisser le verre qui attira toute son attention, de ce fait, Levy loucha sur ce dernier sans même faire attention à la main qui venait de se glisser dans son dos. D'un regard et sans trop de réflexion donc, elle l'arrêta au bout du comptoir, la moitié du verre dans le vide, ça s'était joué à peu. Jouant simplement à la suite d'un faux geste de main pour imiter un jedi en pleine utilisation de la force et elle étirait déjà son sourire en coin. C'était facile pour elle de renvoyer le verre dans la main de l'étrangère mais bon, on va pas pousser le bouchon non plus, Richard lui avait bien souligné de faire attention avec ça.

"Quelle chance ! Par ici les dollars !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 67
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : tumblr
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Mer 25 Oct - 15:25


First come, first served
Eliana et Levy


Une fois le verre lancé, je me concentrais sur sa trajectoire. La serveuse était quelque peu naïve. Ou tout simplement, elle pensait avoir à faire à une femme complètement folle qui souhaitait s’amuser. Je n’étais pas née de la dernière pluie. Mon aura me disait quelle cachait quelque chose. De toute manière, j’étais déterminée quitte à me gourer. Si vraiment elle était une humaine, tout ce qu’il y avait de plus normal, je rangerais mon flingue, lui présentant mes excuses. Je sortirais une connerie comme quoi en fin de compte j’étais flic. Heureusement ici, il n’y avait plus de public et donc personne pour me faire la morale. Pas même Ronan. Auparavant, il m’aurait encouragé. Désormais, il réfléchissait trop. Il voulait à tout prix me protéger, que je fasse gaffe. Mais j’en avais marre de faire attention. Je voulais que Ronan comprenne que je ne lâcherai rien. Qu’un jour j’aurais ma putain de vengeance. Et pour le moment, ma colère m’aveuglait. Je me haïssais de faire ça mais j’aimais pourtant ce que j’allais faire. J’étais comme ça : bornée, entière et folle. C’est comme ça qu’il m’avait choisi. Et cette colère, j’allais l’utiliser pour défendre les humains, toujours plus.

Peut-être que j’allais me tromper ce soir. Dans tous les cas je ne tirerais pas. J’avais besoin de la connaître, de savoir ce qu’elle me cachait. Je n’allais pas tirer et ni lui faire du mal. Juste un moyen de pression, un coup bas. Mais elle avait l’air expressive et folle comme moi cette jeune femme. Alors peut-être que l’entrevue allait bien se passer. De toute manière à part être déçue une fois de plus qu’est ce qui pourrait m’arriver de pire dans ce bar ?

Je vis le verre traverser le comptoir et il s’arrêta net, prêt à tomber dans le vide. Un coup du sort ? Bien évidemment. Je dégainais mon arme, la visant reprenant mon sérieux « Voilà la monnaie ». Je voulais savoir comment elle allait réagir. Si elle bougeait je pourrais tirer, juste à coter d’elle ou pourquoi pas l’immobiliser. Si elle courait de peur, je pourrais très bien la rattraper. C’est à cet instant que je devais être plus que concentrée et observatrice. Si je voyais de la peur dans ses yeux, des gestes anodins, que je la voyais trembler, ses poumons bouger au rythme de son souffle... Je devais repérer chacun de ses mouvements et de son attitude pour bien cerner la personne sous l’effet de la peur. C’est là que je me rendais compte bien souvent si j’avais affaire à une créature ou pas. « Tu ne bouges surtout pas » mon ton était dur et mon visage l’était davantage. « Tu peux me dire comment t’as fait ? Si tu me dis la vérité je te jures que je baisserais mon arme » Cela dépendrait du niveau de danger que j’avais en face de moi. Elle pouvait très bien avoir le don de télékinésie. En tout cas, j’en étais certaine. Est-ce qu’elle était bonne ou mauvaise ? Je ne la connaissais pas. Je devrais faire au feeling. Avec ce que je venais de faire, il se peut que ce soit le dernier soir où je la vois.

« Ce n’est pas qu’un simple tour de magie … je te laisse quelques secondes pour m’expliquer » le Beretta dans le prolongement de mon bras, j’attendais sa version. A moi d’en juger si elle était vraie ou pas …


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Jeu 26 Oct - 3:26

Je n’avais plus le choix. Je devais intervenir pour sauver ma pote, cette histoire était en train de dériver beaucoup trop. Je regardais le flingue braqué sur elle avec une grosse dose de peur et d’inquiétude. Je ne savais pas comment elle allait se sortir de ça alors je n’avais pas le choix. Je pris quelques fractions de seconde pour faire le vide intérieur. Je devais me concentrer sur une chose, apparaitre. Toujours fidèle à moi-même, le chapeau sur la tête pour masquer le trou béant que j’ai dans la tête, une chemise noire, dont les manches sont remontés jusqu’aux coudes, un pantalon de la même couleur. Un tatouage apparent sur chacun des bras. Un petit sourire pour tenter de me rendre un peu moins effrayant, et surtout sans doute le plus important, l’intensité lumineuse qui avait fini par diminuer dans la salle et surtout une sensation de froid dans le dos de la menace. J’avais posé une main sur son épaule avant de simplement ajouter l’air de rien, comme si c’était tout à fait normal.

- C’est à cause de moi.

C’était une chasseuse, en me montrant, je m’exposais à un danger, c’était vraiment problématique, mais il n’y avait pas de raison qu’elle comprenne mon point faible. Quand c’était ainsi, je faisais bien en sorte d’apparaitre avec les vêtements que je portais le jour de ma mort. Ce jour-là, j’étais simplement le redneck du coin, pas de médaille, pas de signe distinctif qui me fait ressemblait à un militaire anglais. Bon, l’accent lui par contre, il n’avait pas vraiment disparu, mais étant donné que j’avais ma voix d’outre-tombe, je n’étais pas vraiment sûr qu’elle entende la référence. Si elle avait du fer sur elle ou du sel, ça allait être ma fête, j’en tremblais d’avance d’ailleurs, mais tant pis. Je devais continuer dans ce sens, je devais lui faire croire que Levy était une fille normale, après tout j’étais largement capable de faire ce genre de chose sans avoir besoin d’apparaitre, c’était moins bien contrôlé que les pouvoirs de Levy, mais comment pourrait-elle faire la différence ? C’était impossible.

- C’est grâce à moi si elle peut faire autant de choses. Elle est simplement restée dans son rôle pour t’impressionner.

Le sous-entendu comme quoi Levy était en train de draguer cette jeune femme, j’allais sans doute me le reprendre dans la gueule un jour, mais tant pis. Il fallait que je monte un mensonge assez vrai pour qu’elle l’accepte et pour le coup, je n’avais rien trouvé de mieux que ça. J’espérais simplement que ce ne serait pas trop dur à avaler. Je sentais par avance que ça ne passerait pas, sans doute que j’étais bien trop pessimiste pour ce genre de chose, mais ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace, j’avais tenté tant de choses qui c’était au final soldé par des échecs que c’était pratiquement devenu une partie de moi. C’était à la suite d’une de mes nombreuses erreurs que j’étais devenue un putain de fantôme. Enfin, maintenant, l’heure du jugement était arrivée… Je regardais toujours l'arme braquée avec inquiétude, il fallait qu'elle range ce machin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 22
○ double-compte(s) : -
○ crédits : Avatar : me / Code signa : bat'phanie
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Mar 31 Oct - 14:34

C'est le jour de paye ! La dame n'avait plus qu'à allonger le billet mais au lieu de ça, Levy eut le droit à un pistolet braqué sur sa trogne. Tu parles d'un jour de chance, non seulement son investigation était un échec et en plus de cela elle s'en retrouvait dans une situation sacrément délicate. Pour le coup, son souffle s'en retrouva coupé, perdue entre surprise et cruelle déception, la seule chose qu'elle put baragouiner ressemblait à un vague : "What the fuck ?!" dans un rictus plus proche de la grimace que du sourire.

La peur n'avait pas vraiment sa place dans cet échange, les portes de sorties étaient nombreuses, elle pouvait remettre la sécurité de l'arme braqué dans sa direction d'un regard ou encore lancer le couteau qui lui avait servi à couper ses citrons sans bouger d'un pouce, aussi lancer le verre vide sur l'arme, lui jeter un tabouret en pleine face et bien plus encore, tout était possible. Cependant, Levy ne tenait pas à fuir cet endroit qui était son seul point de repère et indice vis à vis de la disparition de son père et pour se faire, il valait mieux faire amie amie avec madame gachette facile.

"Tu es une sacrée arnaqueuse !" Voilà, ça, c'est dit. "Humpf, si tu veux tout savoir, je ..." Ouuh ce vent froid si familier qui vint lui caresser l'échine d'un coup d'un seul, étonnement Levy n'éprouvait jamais le moindre malaise avec les apparitions de Richard, bien au contraire, elles étaient revigorantes et celle-ci allait être particulièrement de bienvenue.

C'était bien lui, son sauveur, sa petite lumière, aussi, elle le laissa alors s'exprimer en toute liberté sans détacher une seule seconde son regard de la chasseuse. Si il prenait la peine de se présenter de la sorte, elle devait en être une, à coup sûr. Pas de quoi la rassurer cependant, perdre son Richard à cause de sa connerie, elle ne se le pardonnait jamais.

Le coup de la drague, c'était plutôt bien vu et cohérent, Levy fidèle à elle même n'avait pas vraiment changée ses habitudes. Mais quand était-il si l'explication ne convenait pas à la vilaine et qu'elle changeait soudainement de cible ? Après tout, les chasseurs n'étaient pas vraiment les amis des fantômes. Perdre Richard à ce stade de sa vie reviendra à lui passer la corde au cou et ça, il n'en était pas question.

"Je te prenais pour une suceuse." Il manque peut-être une petite précision, aussi elle se rattrapa bien vite : "Heu.. d'sang hein... sans offense. Bref... lui c'est Richard, il chasse avec moi et m'aide à serrer." Sans crainte, elle se décala tout doucement pour se positionner face à son fantôme prête à contrer en cas de jet de sel ou autre. "Baisse ton flingue, pose toi, et le prochain whisky est pour moi. Enfin contre les dix dollars promis, bien entendu." Elle n'en perdait pas son sens de l'humour et gardait tout de même ses deux mains bien en l'air. Avec cette révélation au sujet de la chasse, l'étrangère pourrait éventuellement en déduire qu'ils étaient tous dans le même camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 67
○ double-compte(s) : Non
○ crédits : tumblr
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   Mer 1 Nov - 17:54


First come, first served
Eliana et Levy


Mon intention n’était pas de la tuer. Ici, dans ce bar je n’ouvrirais pas le feu. Si elle m’y forçait oui, j’appuierais sur la gâchette mais seulement si. Je voulais la faire flipper pour avoir le temps de la décoder. Le canon pointant toujours la serveuse, je ne vis aucune once de peur émaner d’elle. Elle était surprise et en entendre le ton de sa voix, peut-être déçue. Je lui laissais quelques secondes pour qu’elle déballe son petit tour de magie. Une arnaqueuse ? Elle avait toujours de l’humour la blonde. Un petit rictus d’impatience, je n’allais pas attendre toute la nuit. Soudain, j’eus une sensation bizarre. Une gêne, quelque chose que je sentais dans l’air. Au moment où elle allait parler pour m’avouer sa supercherie, j’eus un frisson, une sensation de froid. Les lumières dans la salle avaient un souci sur leur intensité. Ce n’était pas normal. Mes yeux cherchaient une explication au phénomène en déplaçant mon regard au plafond, crispée, lorsque je sentis une main sur mon épaule et une voix masculine teintée d’un léger accent, me parler.

Je sursautais en me retournant, prenant mes distances, le souffle court « Qu’est-ce qu… ! » Ayant changé de cible, je visais désormais un homme portant un chapeau, des tatouages sur les bras qui en apparence avait l’air de quelqu’un de tout à fait banal. Mais il n’était pas passé la porte, je n’avais pas entendu de bruit seulement ces sensations étranges … Un esprit ? « D’où tu sors toi ?! » Je reculais de quelques pas pour avoir en visu les cibles. Ils étaient deux désormais et s’ils voulaient me faire un coup à la con, ils pourraient très bien le faire. Mais rien ne vint.

Toujours sur mes gardes, je savais que je contrôlais beaucoup moins la situation et cela m’agaça au plus haut point. Néanmoins, j’écoutais leurs aveux. Un fantôme qui protégeait une serveuse. C’était elle son ancre dans ce monde ? Des questions m’assaillaient. Mon regard passait du Cow-Boy à la blonde. Une suceuse ? Je la regardais fronçant les sourcils lorsque je compris ce qu’elle disait. Semblerait-il qu’elle aussi se méfiait de moi. D’où le coup de se piquer le doigt ? Ok, j’avais déjà fait ce genre de connerie pour savoir si j’avais à faire à des vampires. Ils étaient restés à leur place. Ce qui voulait dire que j’étais peut-être hors de danger. De toute manière, j’avais du sel sur moi. Et du sang aussi … Toujours prête à n’importe qu’elle éventualité, tous les jours.

Je baissais mon arme doucement. Le coup de la drague ne passait pas avec moi. Pour impressionner une femme, j’aurais fait autre chose que ce genre de sorcellerie. Les fantômes pouvaient déplacer des choses également. Alors oui, je croyais peut-être en leur histoire. « Avant le whisky, je veux des réponses » mon regard se porta sur le cow-boy « Qu’est-ce que tu fous là ? » Il n’avait pas l’air mauvais mais je souhaitais connaître la raison de sa venue. Il était rare que je chasse des fantômes. Je n’avais pas vraiment l’expérience pour. J’étais plus focalisée sur les démons, loups et suceurs de sang. A cette pensée, je fixais à son tour la serveuse « Et vous chassez ensemble ? » C’était la meilleure ça « Alors t’es qui toi une sorte de chasseuse à temps partiel ? Où tu es quelque chose que tu ne veux toujours pas me révéler ? » Elle s’était quelque peu trahit. Où c’était une chasseuse comme moi et dans ce cas je comprenais sa position, ou elle se foutait carrément de ma gueule !


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: First come, first served. [Eliana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

First come, first served. [Eliana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: bars et restaurants-