AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 There's a better home awaiting | Joasher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
ghost ○ ancient light
○ messages : 217
○ double-compte(s) :
○ crédits : © ultraviolences
MessageSujet: There's a better home awaiting | Joasher   Mar 7 Nov - 7:31

« I was standing by the window » chantonnait Joaquin, se déplaçant lentement dans le centre-ville. Il observait quelques immeubles décrépits, qu'il avait vu naître puis mourir plus vite qu'il en faut pour blâmer celui qui eut l'idée de massacrer ainsi le paysage. « On one cold and cloudy day. » Cette courte et tiède nuit d'été, Joaquin allait dans l'une des maisons hantées de la ville. Il avait son petit parcours, à force. Un jour à tel endroit, un autre jour dans un autre endroit. Mais cette nuit il déviait un peu de son itinéraire. Il rendait visite à Asher.

Asher, c'était un beau garçon, un grand, fort et vivant, qui avait énormément de choses à raconter mais il en cachait la majorité. Il manquait généralement quelques parties aux histoires qu'il voulait bien conter. Notamment ce qu'il venait foutre ici.

« And I saw the hearse come rolling »

Alors ça, grande interrogation, laissée sans réponse. Il n'était pas venu à cause d'un travail, il n'avait même pas pris la peine de chercher un logement avant de débarquer, il est juste arrivé et s'est installé dans une maison abandonnée, hantée en plus. Quelle idée. Bon, ça il ne pouvait pas le savoir en arrivant, mais il n'était pas obligé de rester là une fois au courant.
Et les nouvelles allaient vite entre les fantômes. Il ne fallut pas bien longtemps pour que Joaquin finisse au courant qu'un humain, vivant et tout, s'était installé dans une maison hantée. Il avait donc fait le déplacement pour lui expliquer un peu comment les choses se passaient dans le coin.

« For to carry my mother away. »

C'était un gars sympa, intelligent, qui ne parti pas en courant en voyant Joaquin apparaître devant lui, dans son vieux costume des années trente (qui revenait à la mode chez les vivants cependant). Translucide mais amical, Joaquin fut ravi de rencontrer Asher, mais avait immédiatement compris que quelque chose clochait, parce qu'Asher semblait déjà connaître l'existence des fantômes. D'où le fait qu'il reste dans cette maison abandonnée après que Joaquin lui ai fait le tour du propriétaire et lui ait présenté les esprits qui hantaient l'endroit.

« Can the circle be unbroken »

Visiblement, Asher n'était pas un chasseur. Il aurait trouvé d'autres chasseurs qui auraient pu l'héberger ou au moins l'aider. Et il avait été trop amical envers Joaquin d'entrée de jeu. Les chasseurs sont toujours méfiants des esprits. Ce qui se comprend, après tout, puisqu'on ne peut jamais véritablement savoir ce que veut un esprit à moins d'avoir longuement échangé avec lui.

« Bye and bye, Lord, bye and bye. »

Remontant une rue et traversant quelques maisons sur sa route, Joaquin arrivait à la maison abandonnée habitée, hantée et squattée. Il en avait, des questions à poser à Asher. Pas forcément un interrogatoire, après tout il voulait juste discuter, mais son cas l'intéressait. Et avec toutes ces personnes que le fantôme avait appris à connaître dans cette ville, il y aurait bien quelqu'un qui pourrait aider le pauvre nouvel arrivant. Ce n'était pas une situation convenable, de dormir dans une maison abandonnée.

« There's a better home awaiting, »

Cette maison, elle était comme énormément de choses que Joaquin avait pu voir dans cette ville. Elle avait été construite du vivant du fantôme, dans les années vingt, et pour l'époque, elle était l'une des plus belles demeures du quartier. Dans le style Art-Déco le plus moderne, avec ses grandes fenêtres, sa géométrie irréprochable et ses formes ambitieuses. Une fois Joaquin de l'autre côté du voile, chez les morts, il avait adoré la visiter, l'explorer, parce qu'il s'était toujours demandé ce que cela ferrait de vivre dans un endroit aussi beau. Lui n'avait eu que la petite maison de chez ses parents, où il partageait sa chambre avec sa sœur, puis son vieil appartement qu'il avait eu du mal à garder en état mais dans lequel il avait eu tellement de bons souvenirs.

« In the sky, Lord, in the sky. »

La grande et magnifique maison, elle était à l'abandon depuis bien des années maintenant. Perdue pendant la crise de 2007, jamais récupérée, elle faisait depuis la fortune de bien des fantômes que Joaquin connaissait depuis quelques temps déjà. Ils avaient désormais un nouveau petit lieu de rendez-vous, et regardaient la maison vieillir de l'intérieur. Au moins, elle faisait assez peur pour ne pas attirer les simples curieux.

« Lord I told the undertaker »

Joaquin franchissait le porche, traversait la porte et monta lentement les escaliers. En haut, Judy jouait avec une poupée et une petite voiture, comme la gamine de six ans qu'elle était depuis quelques années maintenant. Heureuse, elle ne semblait même plus se souvenir de la voiture qui l'avait renversée, mais ses jeux laissaient planer le doute. Lorsqu'elle entendit la voix de Joaquin, elle lâcha ses jouets et couru lui faire un câlin. Elle était adorable, cette petite. Ensemble, ils allaient parfois veiller sur sa petite sœur, qui depuis avait quelques années de plus que la fantôme. Mais ils n'y allaient qu'ensemble. Joaquin n'aimait pas que Judy y aille seule. Ils iraient demain, d'ailleurs. Ce soir, normalement, il n'y aurait qu'eux deux dans la maison, et Asher.

« Undertaker please drive slow »

Une fois l'étreinte terminée, Judy retourna à sa poupée et à sa petite voiture, Joaquin repris sa marche lente, contemplative et musicale vers la chambre d'Asher. Il était censé être là, même si le fantôme n'avait pas fixé de date pour son prochain passage, il ne pouvait pas être à bien d'autres endroits.

« For this body you are hauling Lord »

Quand Joaquin traversa la porte, une des dernières portes fonctionnelles de la maison soit dit en passant, pour aller dans la chambre d'Asher, il remarqua qu'elle était vide. Ses affaires étaient toujours là, donc il n'avait pas déserté, il était juste sorti.
Pas pratique, ce Asher. Pas là quand on vient le voir. Bah bravo. La prochaine fois, ils fixeront une date pour leur prochain rendez-vous, se disait Joaquin. Mais bon, il pouvait bien l'attendre, cela n'allait pas le tuer, n'est-ce pas. Alors le fantôme s'installa et patienta, regardant un peu tout, réfléchissant, continuant sur sa chanson comme il le faisait bien souvent.

« Oh I hate to see her go. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 51
○ double-compte(s) : Haven & Oren
○ crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: There's a better home awaiting | Joasher   Mar 7 Nov - 18:09

Il avait merdé... encore une fois mais ça faisait deux jours, deux foutus jours qu'il n'était pas sortis, et la faim se faisait de plus en plus intense... il arrivait à peine à fermer l’œil la journée, et la nuit, c'était pire que tout, il faisait les cents pas, tournant comme un lion en cage, ressentant cette envie, ce besoin qui se faisait toujours plus présent. Il avait bien essayé de compenser, il avait tenté le whisky, qui avait perdu de sa saveur et qui ne lui faisait plus vraiment d'effet, il avait tenté de manger des trucs que les humains mange... mais là encore ça n'avait plus rien à voir. Plus rien n'avait de saveur, la seule saveur dont il arrivait à se remémorer, c'était celle du sang, ce liquide rouge, poisseux, mais aussi savoureux... autre fois c'était le genre de choses qu'il n'aimait pas spécialement, il trouvait ça écœurant, aussi bien dans la texture que dans l'odeur, mais aujourd'hui, il avait envie de ça tout le temps, c'était la seule chose à laquelle il pouvait penser. Enfin pas tout à fait la seule... il y avait aussi cette promesse faite à Logan, celle de veiller sur son petit frère, mais comment était il sensé veillé sur un humain dans cet état ? Il était une épave... et plus les jours passaient, plus il s'enfonçaient, et qu'arriverait il lorsqu'il aurait la tête entièrement sous l'eau ? Il se ferait sûrement décapité par des chasseurs... le comble de l'ironie, le chasseur qui devient proie et qui se fait tué par les siens !

C'était à croire qu'il faisait tout pour que ça arrive en tout cas, parce que encore une fois il n'avait pas été discret et encore une fois il avait laissé une flopée de traces et d'indices derrière lui... mais sa soif était étanchée, du moins pour l'instant, parce qu'il savait que ça ne durerait pas... et quand au type qu'il avait tué... il préférait ne pas trop se poser de questions à son propos... peut être qu'il était une bonne personne, peut être qu'il avait une famille... des enfants... ? Et dire que fut un temps ou son rôle était justement de protéger les gens comme ce gars de choses comme... lui ! Il se détestait, pire, il se haïssait pour les choses horrible qu'il faisait jour après jour depuis qu'il s'était réveillé dans cet état. Mais qu'est ce qu'il pouvait bien y faire ? Il avait essayé, il s'était installé à l'écart des gens, il restait enfermé le plus longtemps possible jusqu'à ce que la faim devienne tellement importante qu'il en perdait totalement la tête... et jamais ça ne passait, jamais il n'y avait une journée sans qu'il ne pense à tuer, et sans qu'il ne revoit vaguement les visages de ses victimes précédentes. Il avait perdu le compte... mais ça commençait à faire beaucoup... et malgré ça il se refusait à l'idée de demander de l'aide.

Demander de l'aide c'était déjà pas son truc en général, mais il devait demander à des vampires et ça c'était pire que tout. Il détestait les vampires... presque autant qu'il se détestait lui même alors il se voyait mal aller demander leur aide. Et puis pour dire quoi ? Qu'il avait malencontreusement été transformé en essayant d'exterminer un nid... et qu'il avait ripé et tranché la tête de son créateur sans faire exprès ? Il y avait peu de chance pour qu'il soit bien reçu, alors autant garder ses distances avec eux aussi. Pourtant ils étaient là, il les sentait en ville, il sentait leur présence... il était loin d'être la seule créatures surnaturel, enfin outre les fantômes qui peuplaient déjà la maison dans laquelle il vivait. D'ailleurs en parlant de cette dernière, il venait de passer le pas de la porte, il portait un sweat dont il avait rabattue la capuche sur sa tête, mais une fois la porte de la maison refermé, il retira la capuche, laissant son visage tâché de sang à découvert. Il n'y avait personne dans cette maison pour le juger, du moins c'était ce qu'il pensait, et quand bien même, il méritait peut être d'être jugé, il méritait peut être qu'on lui dise qu'il était un monstre... parce que c'était la vérité. Il avait monté l'escalier qui menait à l'étage, évitant les marches trop usés pour supporter son poids, il avait l'habitude maintenant, mais en ouvrant la porte de sa chambre, il tombe sur Joaquin. C'était un fantôme qui hantait parfois cette maison, parfois il était ailleurs... Ash l'aimait bien, ils discutaient pas mal tout les deux, il était plutôt sympa pour un fantôme, de toute façon l'ancien chasseur avait été obligé de revoir ses positions face à certaines choses... mais s'il l'appréciait, ça ne voulait pas dire que là tout de suite il était d'humeur pour une discussion... et vu son état, il l'était encore moins.

- Pas ce soir Joaquin...

Son ton était las, il était fatigué, c'était pas de la fatigue physique c'était plus émotionnel pour le coup, il était en perpétuel conflit avec lui même et tout ce qu'il voulait là maintenant, c'était s'isoler pour mieux s'apitoyer sur son sort... autrement dit il n'était pas d'humeur à faire la parlotte avec un fantôme aussi sympa soit il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

There's a better home awaiting | Joasher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adhésions a la Home Fleet
» Le playstation Home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» MAMAN, J'AI RATE L'AVION ! - HOME ALONE (THQ) 1990-1992
» Little Big Planet arrive dans le HOME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: résidences-