Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes, les médiums et les immunisés psychiques
nous sommes présentement en août 2017. c'est pluvieux et humide, prévoyez vos cirés.
n'oubliez pas qu'un recensement est en cours par ici vous avez jusqu'au 22/06 pour vous manifester !

Partagez | .
 

 (between two points), simone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
messages : 4268
double-compte(s) : lenny, blair, slade, rain, ellis, arabella, bazyl.
crédits : hoodwink (avatar), hallows (signature), julia michaels (lyrics).
MessageSujet: (between two points), simone.   Ven 10 Nov - 17:19

between two points

Riley avait passé la journée à l’intérieur. Ce n’était pas quelque chose d’inhabituel, quand elle ne travaillait pas – autant rester chez soi et éviter le reste du monde. De toute manière, elle pouvait bien se le permettre. Asmodée était parti en après-midi pour elle ne sait pas trop quoi, et elle savait qu’il ne reviendrait pas avant les petites heures du matin, comme à son habitude. Enfin, elle croyait. Ce n’était pas comme si elle notait vraiment les habitudes de son colocataire, ou encore moins ses horaires. Pour Asmo et Riley, c’était vivre et laisser vivre, et ça leur allait à tous les deux. C’était même plutôt rare qu’ils se retrouvent en même temps dans les pièces communes – chose qui plaisait beaucoup à la nature assez antipathique de Riley. C’était pour ça qu’elle avait accepté de rester avec lui, en sachant qu’elle n’aurait pas à s’embarrasser de politesses ou d’habitudes de colocataires. Elle appréciait Asmodée, et encore depuis qu’il avait su la rassurer au sujet de la sureté de l’endroit où elle dormait. Depuis, ses nuits, quoique courtes, avaient au moins su lui apporter le repos dont elle avait besoin. Et juste pour ça, elle lui était infiniment redevable.

Il était un peu plus de huit heures, et Riley s’était réchauffé un reste de lasagne au micro-ondes. Elle grignotait un peu machinalement en zappant à la télé, se demandant si elle devrait retourner le nez dans les dossiers de sa mère ce soir. C’était tout ce qu’elle faisait depuis des semaines – mais ce soir, son esprit n’en avait pas trop envie. Elle avait envie de se reposer un peu, de se changer les idées, autant qu’elle n’avait pas envie de sortir. Y’avait trop de monde, dehors – elle aurait été boire une bière, mais le risque de croiser un visage connu était trop grand. Et elle n’était pas certaine d’avoir envie de se taper une quelconque conversation, ou alors de croiser TJ. TJ, ce grand blond qui n’avait fait rien d’autre depuis quelques temps que d’occuper ses pensées. Depuis ce soir-là, où étrangement les hostilités n’avaient pas été de la partie. Ou y’avait même eu quelques sourires. Riley choisit finalement un vieux western, décidée à chasser le blond de sa tête.

Moins d’une heure plus tard, des coups à la porte résonnèrent dans le salon. Riley leva les yeux de la télévision, arquant un sourcil. Asmodée avait des visiteurs, parfois, mais pas elle – pas à cette heure là du moins. Elle déposa son plat sur la table basse, mis la télévision sur muet et se dirigea vers la porte. Ses pieds, glissés dans des pantoufles qu’Agnès lui avait offert pour Noël, émettaient des petits bruits furtifs. Elle arriva finalement devant la porte et l’ouvrit, agacée et pressée de se débarrasser de quiconque serait de l’autre côté. Heureusement, quand même, ce fut un visage connu qui apparut devant elle – si ça avait du être un vendeur quelconque, il n’aurait pas eu un très bon accueil. Mais c’était plutôt Simone qui se trouvait là – l’assistante de son colocataire. Riley avait éclaté de rire quand Asmodée lui avait dit qu’il avait une assistante. Ça lui avait paru tellement ridicule, mais c’était pourtant vrai. Et Riley n’avait pas eu à côtoyer beaucoup cette fameuse assistante, mais ce n’était pas rare qu’elle passe chez eux. Elle lui paraissait plutôt correcte, du moins elle n’était pas trop chiante, et la présence de Simone ne dérangeait pas Riley.

« Oh. Salut » dit-elle simplement à la brune, lui offrant un bref sourire poli. « Asmo est pas là, il est… » Riley fronça des sourcils, se grattant un peu la tempe. « Je sais pas trop où. » Haussant les épaules, Riley retourna son regard vers Simone, puis après un bref moment de réflexion, lui ouvrit un peu plus la porte. « Tu veux entrer ? »

(C) HALLOWS

_________________

cause i got issues, but you got 'em too, so give 'em all to me and I'll give mine to you. //
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 181
double-compte(s) : -
crédits : (c)
MessageSujet: Re: (between two points), simone.   Lun 22 Jan - 6:16

La berline s’arrêta en silence devant la maison. En sortant du véhicule, Simone prit soin de ne pas claquer sa portière. Asmodée avait choisi de vivre dans un quartier cossu, dont la sérénité et l’élégance n’allaient pas sans le désagrément d’un regard fouineur de la part du voisinage. D’ailleurs, malgré sa discrétion, la vampire discerna du coin de l’œil la silhouette d’un homme qui s’avançait dans son allée, soudainement pressé de sortir ses ordures. Lui tournant le doux, la jeune femme ne put s’empêcher de lever légèrement les yeux au ciel. Elle fit ensuite le tour de la voiture pour récupérer son attaché-case et quelques dossiers, ainsi qu’une housse suspendue à un cintre. N’importe quel quidam aurait eu l’air chargé comme un mulet, mais Simone faisait partie de cette espèce particulière d’assistants qui pouvait vous faire enrager tant la tâche était exécutée avec aisance.

La voilà donc qui parcourait rapidement les quelques mètres de l’allée pour rejoindre le perron. Un bref coup d’œil devant le garage lui fit craindre que son maître ne soit pas encore arrivé. Un instant, elle hésita à rebrousser chemin et à retourner déposer le tout au club. Pourtant, quand elle lui avait demandé de faire le point sur les comptes, Asmodée lui avait bien demandé et spécifié qu’il la retrouverait chez lui. Il n’était pas du genre à donner ses instructions en l’air, aussi Simone se rasséréna et frappa avec assurance à la porte d’entrée. Son ouïe fine distingua le son d’un téléviseur qu’on éteint et il ne fallut que quelques secondes avant que le battant ne s’ouvre … sur Riley.

« Oh. Salut. Asmo est pas là, il est… Je sais pas trop où. »

La petite silhouette fine de la colocataire de son maître adoucit les traits de Simone. Aussitôt, elle soupçonna Asmodée d’être volontairement en retard. Ces derniers temps, il avait multiplié les tentatives – avec plus ou moins de subtilité – pour qu’elle puisse croiser Riley, sans jamais véritablement s’expliquer sur ses intentions. Simone avait d’abord ignoré les signaux, se disant qu’elle imaginait des choses. Mais là, le doute n’était plus permis. Elle ignorait encore pourquoi son maître avait orchestré les choses ainsi, mais l’objectif sous-jacent ne tarderait probablement pas à faire jour.

« Bonsoir Riley. Je suis désolée de passer à une heure aussi tardive. Je pensais effectivement le trouver ici, mais il est visiblement en retard. »
« Tu veux entrer ? »


D’ordinaire, elle aurait refusé. La vampire voyait déjà se profiler de longues minutes de silence gêné où ni l’une ni l’autre ne saurait quoi dire pour le troubler. Il aurait été bien plus simple de repartir mais c’était prendre le risque d’une remontrance. Asmodée la voulait ici, à cette heure précise, pour une raison qui lui échappait. Il n’était cependant pas question de désobéir.

« J’accepte volontiers, si cela ne te dérange pas trop. »

Elle laissa la jeune femme s’écarter avant de s’avancer dans l’entrée, soucieuse de ne pas s’imposer. Immobile avec sa charge, elle attendit patiemment et avec tact que Riley la rejoigne et lui propose, ou non, de poser ses affaires quelques part.

« J’espère ne pas t’importuner trop longtemps mais normalement le patron ne devrait pas tarder. Il m’a donné rendez-vous ici pour que je dépose quelques affaires et que l’on s’entretienne d’une ou deux choses. »

Une manière discrète de lui faire comprendre qu’elle ne se permettrait pas de venir à l’improviste la déranger. Ce qu’elle faisait visiblement, puisque son hôtesse était en tenue décontractée et en chaussons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
messages : 4268
double-compte(s) : lenny, blair, slade, rain, ellis, arabella, bazyl.
crédits : hoodwink (avatar), hallows (signature), julia michaels (lyrics).
MessageSujet: Re: (between two points), simone.   Ven 2 Fév - 11:28

between two points

Il semblait bien à Riley que Simone serait la mieux placée pour savoir qu’Asmodée n’était pas chez lui, après tout c’était un peu son boulot de savoir où se trouvait l’homme à ce que Riley avait compris. Elle s’étonnait toujours de voir à quel point il avait des trucs sur les épaules, et de comment gérer un club était autant de travail. Après tout, pour avoir besoin d’une assistante, ça devait être assez important. Ou alors il était du genre à déléguer, elle n’aurait su dire. Dans tous les cas, c’était un peu étonnant de voir Simone là en sachant qu’elle n’avait pas vu le bout du nez de son colocataire de la journée, mais à quelque part peut-être que le hasard n’en était pas un. Était-ce un genre de stratagème de la part de leur connaissance commune pour qu’elles soient en mesure de sympathiser ? L’idée ne plaisait pas beaucoup à Riley, après tout elle n’était pas du genre sociable et Asmo le savait très bien. Mais elle se doutait que Simone ne la ferait pas chier, que ça pourrait être poli entre elles, tout simplement, alors la jeune femme se calma rapidement.

Mais peut-être que c’était tout dans sa tête, et qu’Asmodée était simplement en retard. Ça, aussi, c’était une possibilité. Elle avait arrêté voilà bien longtemps d’essayer de comprendre les horaires de son colocataire. Elle laissa Simone entrer et referme la porte derrière elle, un peu embarrassée d’être vêtue de manière aussi décontractée devant cette femme qui était toujours bien soignée. Les cheveux en désordre, les pantoufles, les pantalons de jogging et la grande veste qui avait autrefois appartenue à son père – elle avait clairement l’air d’une personne qui ne s’attendait pas à recevoir des visiteurs. « J’espère ne pas t’importuner trop longtemps mais normalement le patron ne devrait pas tarder. » Riley arqua un petit sourcil, ne pouvant retenir une quelconque réaction devant le terme patron. « Il m’a donné rendez-vous ici pour que je dépose quelques affaires et que l’on s’entretienne d’une ou deux choses. » Riley se gratta un peu la tempe, comprenant que Simone était bien venue pour rejoindre Asmo, et que pour une raison obscure ce dernier n’était pas là.

« T’inquiètes. Je faisais pas grand-chose de toute façon, comme tu peux le voir » dit Riley en haussant un peu les épaules – ça, ça devait être évident. « Fais comme chez toi. Désolé pour le désordre. » Après tout elle ne s’était pas attendue à des visiteurs, la Mayfair. Un soupir passa ses lèvres, alors qu’elle se frotta un peu les yeux. « Tu veux que’que chose à boire ? J’allais peut-être me faire un café, si tu veux. Sinon j’ai, heu... d’autres trucs. » Pas la meilleure pour les politesses – disons que ce n’était pas son fort. Elle observe un peu discrètement la femme devant elle, et ce qu’elle tenait entre ses mains. Elle pointa finalement la housse. « Alors, heu… ça fait longtemps que tu fais ce job ? Travailler avec Asmo, j’veux dire. » Qu’elle demande avec un petit sourire, essayant quand même de faire un effort pour la conversation. Maladroitement, certes, mais c’était plutôt rare qu’elle fasse un tel effort et c’était exceptionnel en soi.

(C) HALLOWS

_________________

cause i got issues, but you got 'em too, so give 'em all to me and I'll give mine to you. //
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (between two points), simone.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(between two points), simone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-