Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en août 2017. c'est pluvieux et humide, prévoyez vos cirés.
n'oubliez pas qu'un recensement est en cours par ici vous avez jusqu'au 22/06 pour vous manifester !

Partagez | .
 

 help me believe it's not the real me (ft. Oren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Ven 22 Déc - 16:47

C'était plutôt logique, Oren ne savait pas trop à quoi ça ressemblait ce genre de transformation, enfin il en avait eu un vague aperçu pour le coup, mais il avait été trop occupé à somnoler pour vraiment y assister, dans tout les cas, ça avait quand même l'air d'être épuisant et puis de ce qu'il avait vu, l'animal n'avait pas beaucoup dormis cette nuit, voir pas du tout, alors il se disait que ça devait faire comme si Gavin avait passé une nuit blanche lui aussi. Dans tout les cas, surtout s'il était infirmier, c'est clair que c'était pas très prudent d'aller travailler en étant dans un tel état. D'ailleurs de son cotés Oren ne comptait pas non plus prendre le risque d'aller en cours... si c'était pour ronfler et se taper l'affiche devant tout les autres élèves, c'était pas nécessaire, il avait pas besoin de ça pour être le petit nouveau bizarre déjà. Et puis c'était quand même un peu plus intéressant d'en apprendre plus sur ce type et sur comment il procédait lors des pleines lunes, ou encore comment tout ça était arrivé que d'aller en cours... au pire de toute manière, il se ferait engueuler par Silas il n'aurait qu'à trouver une excuse bidon, même si ce dernier ne le croyait pas, il pourrait au moins tenter. Oué, il y avait vraiment peu de chance qu'il le croit s'il disait avoir une copine et avoir passé la nuit avec... il était vraiment pas très crédible dans le rôle de l'ado ayant du succès après des filles et faisant le mur pour aller les rejoindre... parce que à chaque fois qu'il faisait le murs, c'était toujours juste pour chasser... merde Seth avait raison en fait, il était accro et il serait peut être temps qu'il décroche un peu de la chasse et se concentre un peu plus sur sa vie sentimentale ou même sociale... il allait droit dans le mur là, à ce rythme il pouvait tout aussi bien se reconvertir comme curé chasseur... quoi que, c'était pas sur que ça existe ce truc là.

Quoi qu'il en soit, il écouta le récit de son interlocuteur, encore une fois bien plus intéressant que se morfondre et de pleurer sur le triste sort de sa vie sentimentale inexistante, surtout qu'il n'avait pas l'intention de pleurer dessus... c'était pas comme si ça lui posait un quelconque problème, ce qu'on ne connaissait pas ne pouvait pas nous manquer, et il savait absolument pas à quoi ça ressemblait une vie sentimentale... alors pourquoi il en voudrait ? Enfin oui, se concentrer sur cette histoire de chien loup... en effet, la plupart des gens pensaient généralement plus à une attaque de loup isolé, sans vraiment savoir que les loups n'attaquaient pas de ce genre de manière, un loup fuie devant une proie trop grosse et importante, les loups s'attaquent à leurs proies en meute, seuls ils ont plutôt tendance à suivre leur instinct de survie... Il passa sa commande, alors que la serveuse en profitait pour lui remplir une tasse avec du café et il la porta directement à ses lèvres avant de manquer de s'étouffer quand le brun parla de pauvre bête... Il toussa un peu avant de reposer sa tasse avant de dire :

- Et bien... la pauvre bête comme tu dis t'aurais très probablement ouvert la cage thoracique pour manger ton cœur avant de laisser ton cadavres sur le bord de la route... donc on peut dire que tu as eu de la chance et que ça en vaut pas trop le coup que tu t'en fasse pour elle...

Pour le coup, il fallait vraiment pas qu'il se prenne la tête avec ce genre de pensée, parce que là il s'en faisait pour pas grand chose. Le loup garou n'était pas un loup banal, il ne se contentait pas de vivre bien gentiment dans les forêt en s'en prenant simplement aux autres animaux, c'était une bête vicieuse et meurtrière qui n'avait aucun scrupule et aucun mal à s'attaquer aux êtres humains. Il avait lui eu le bon réflexe en ayant cette idée de s'enfermer, mais tous n'avaient pas ce même réflexe, et certains prenaient même plaisir à ces transformations... c'était là que c'était le plus dangereux d'ailleurs...

- Tu sais, les vrai loups, ils chassent en meute, de cette manière ils peuvent s'attaquer à des animaux plus gros et plus fort en subissant moins de perte. Un loup garou est solitaire et il est bien plus fort qu'un loup normal, il s'attaque à n'importe quoi et leur plat favoris, c'est les cœurs humains. Tu as eu un bon réflexe en décidant de t'enfermer durant les pleines lunes, mais d'autres n'ont pas le même réflexe... et s'il y en a d'autres qui traînent en libertés, alors oui, ils sont dangereux et s'ils tombent sur des chasseurs, ils ne feront sans doutes pas long feu...

Autant être franc, de toute manière, il avait pas besoin d'entendre des mensonges, mais la vérité et puis Oren était un très mauvais menteur dans tout les cas. Par ailleurs, si ça pouvait l'encourager à tout faire pour resté bien enfermé pendant les pleine lunes, c'était une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Sam 30 Déc - 14:49


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


De la chance… Oui et non. S’il était mort ce soir-là, ce serait Judith qui aurait été en deuil, pas lui et Judith ne risquait pas de bouffer le cœur des gens elle. Du coup, le monde avait perdu au change avec la mort de l’infirmière à la place de la sienne. M’enfin, de toute façon, ça ne servait à rien de rester bloqué à vouloir refaire le passé. Gavin y pensait parfois, avec des « si ceci » ou « si cela », mais il passait assez vite à autre chose. Il n’aimait pas rester coincé sur des choses impossibles à changer, pourtant, c’était humain d’imaginer les autres possibilités. Et s’il s’en faisait un peu pour l’autre, c’était que si, lui, il changeait quelqu’un en lycan, il s’en voudrait à mort. Bien sûr, il ne le saurait sans doute jamais… il n’avait pas sa conscience humaine lorsqu’il prenait sa forme bestiale. D’une certaine façon, l’expression l’homme est un loup pour l’homme prenait vraiment tout son sens ici. Il écoutait les paroles du dénommé Oren. Les vrais loups étaient bien moins dangereux, ce n’était pas étonnant. Sinon, ils ne seraient sûrement pas en voie d’extinction, les pauvres bêtes. Le genre humain était doué lorsqu’il s’agissait de détruire des espèces. Mais face à des armées de lycans, ce serait sans doutes pas la même chose. Surtout à l’époque où les armes à feu n’existaient pas encore. Enfin, c’était une autre histoire et de toute façon, le brun était bien trop préoccupé pour s’occuper des combats végans actuellement ou à l’histoire du loup-garou.

Enfin le petit déjeuner arriva enfin et le brun afficha un air ravi, son ventre criait famine depuis un moment. Il avait aussi hâte de rentrer se coucher. Il allait dormir comme une masse… Il commençait doucement, mais sûrement, à prendre des habitudes liées à sa nouvelle condition. Il remercia la serveuse et reporta son attention vers le blond. “J’espère que ma chambre de luxe dans l’hôpital abandonné tiendra aussi longtemps que je vivrais, c'est mieux pour les gens comme pour moi apparemment... Il hocha la tête et s’attaqua un peu à ses pancakes avant de reprendre la route avec une question qui l’intriguait. Et donc, tout ça… c'est normal pour toi ? Tu as grandi avec toutes ces horreurs ?” Il fit une moue dégoutée, pour lui, un enfant devait pas grandir dans ce genre de monde. En tout cas, avant de devenir un lycan, il avait envisagé devenir père un jour et il n’aurait pas aimé que ses enfants grandissent dans ce genre de contexte… C’était trop effrayant. Maintenant, il ne se voyait pas devenir papa, c’était trop risqué avec sa nouvelle condition. Il avait déjà tué sans petite amie et il était bien placé pour savoir que la moindre erreur de sa part serait fatale. Et puis, les enfants, c’était pas un bon moyen de rester calme et imperturbable. Tous les parents stressaient au moins une fois dans leur vie pour leurs enfants. Il avait fait stresser sa mère et pourtant, il était plutôt sage comme gamin… mais il n’échappait pas aux erreurs de jeunesse. Comment Oren pouvait-il avoir une vie heureuse en chassant des monstres, hein ?


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Lun 1 Jan - 20:33

Il était clair que pour son bien à lui et celui de toutes les personnes susceptible de croiser sa route, il valait mieux que sa pièce tienne le coup, c'était d'ailleurs pour cette raison que Oren s'était proposé de lui filer un coup de main, il avait put observé le loup durant la nuit, il l'avait vu chercher la moindre faille, s'acharner sur tout ce qui pouvait potentiellement être un point faible lui permettant de s'échapper et de sortir, alors il pourrait sans doute lui indiquer les endroits qui avaient le plus besoin de consolidations. Et puis ce type là n'avait vraiment pas l'air d'être quelqu'un de mauvais, la preuve, il culpabilisait pour la mort de sa copine, ce qui en soit était un comportement totalement humain, mais certains n'avaient pas ce genre d'embarras... certains en seraient vite venu à la conclusion que ce n'était pas de leur fautes et qu'ils ne pouvaient rien y changer alors pourquoi s'inquiéter et pourquoi se fatiguer avec la culpabilité... ? Mais ce n'était pas son cas à lui, il semblait vraiment vouloir faire tout son possible pour rester le plus humains possible et c'était ce genre de comportement là qui avait tendance à parfois le faire douter de sa propre mission, de le faire douter du bien fondé de son rôle de chasseur... mais d'un autre cotés, comme il venait de le penser, ce n'était pas le cas de toutes les créatures et c'était même plutôt rare un comportement comme celui là, alors certes, lui ne méritait pas de mourir, mais d'autres le méritaient... probablement comme le loup qui l'avait attaqué cette nuit là et qui avait fait de lui un meurtrier. Il allait devoir parler de ça à Silas, enfin, il ne lui parlerait sans doute pas de Gavin dans un premier temps, mais il pourrait toujours lui parler d'un animal ayant été aperçut et ayant provoqué des blessés dans le coin, déjà ça permettrait peut être d'en apprendre un peu plus sur le loup responsable de tout ça.

Pour le reste, ce n'était pas qu'il n'ai pas confiance en son frère, mais ce dernier se posait bien moins de questions que lui à propos des créatures surnaturelles et il n'avait pas spécialement envie d'attirer des ennuis à ce type qui semblait déjà en avoir bien assez et surtout qui semblait s'en faire déjà pas mal pour son avenir. La serveuse était venue leur apporter leur commande, le blond lui adressa un sourire de remerciement avant de commencer à manger, il était affamé, passer la nuit à discuter avec un animal sauvage et meurtrier, ça creusait faut croire. Cependant il marqua quand même une pause quand Gavin lui posa des questions sur le fait que pour lui tout cela semblait un peu trop normal. Oué, c'était un peu la grande question qu'on lui posait souvent dernièrement... les gens de cette ville, ils vivaient dans un lieu plein de surnaturel, mais visiblement ils avaient tous un dons pour ce qui était de fermer les yeux... Il haussa alors légèrement les épaules avant de dire :

- Plus ou moins... mes parents étaient tout les deux des chasseurs, du coup j'ai toujours sus que ça existait tout ça et avec mon frère, on a été entraîné très jeune à nous défendre contre ce genre de choses... du coup oui, c'est assez normal pour nous. Mais ça devrait aussi l'être pour toutes les personnes qui vivent dans cette ville... j'ai rarement vue une telle concentration de surnaturel...

Il ne savait pas trop si ce type était originaire du coin ou non, mais dans tout les cas il avait quand même l'air d'y être depuis pas mal de temps, alors s'il n'avait rien remarqué avant d'être confronté à un loup garou, c'était probablement qu'il avait lui aussi bien fermé les yeux. Mais c'était assez logique en soit, les gens avaient tendance à fermer les yeux sur ce qui les effrayait, sur ce qui sortait un peu trop de l'ordinaire et sur ce qu'ils ne pouvaient expliquer. Le blond avala une nouvelle bouché de nourriture avant de d'ajouter :

- Je sais pas trop ce qui cloche dans le coin, mais c'est assez flippant à vrai dire... ceci dit, j'ai remarqué que les gens avaient tendance à facilement fermé les yeux quand il s'agissait de faire face à des choses qu'ils ne peuvent expliquer... c'est plutôt rationnel comme comportement, mais assez dangereux quand on vit dans un coin comme celui là...

Nouveau haussement d'épaules de sa part, comme si ce qu'il disait était tout à fait banal, pour lui ça l'était et il ne s'attendait pas vraiment à ce que les gens comprennent... peu y arrivaient il suffisait de voir la réaction houleuse de Cory, ou encore la réaction quelque peu surprise d'Emrys... à vrai dire à part Seth, il n'avait pas vraiment croisé qui que ce soit capable de le comprendre depuis qu'il était dans le coin... depuis toujours même en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Mar 16 Jan - 17:28


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


Des parents chasseurs de créatures surnaturelles et un entrainement pour le devenir à son tour… selon Gavin, c’était hypothétiquement un parfait cocktail pour gâcher l’enfance d’un petit garçon. De deux petits garçons vu que le blond disait avoir un frère. Bon, c’était surement une question d’éducation et il ne devait pas juger même si intérieurement, c’était plus fort que lui. C’était un peu comme ces parents qui apprenaient à leurs gamins de six ans à tuer des animaux à la chasse… déjà qu’il n’était pas vraiment pour la chasse. Mais est-ce que ce genre d’activité était vraiment sain ? Est-ce que c’était pas un moyen de former de futurs psychopathes ? Pour Gavin, c’était déshumanisant. Après, il n’était pas parent et n’avait pas eu ce genre d’éducation donc c’était facile de juger de l’extérieur… mais Oren avait dû faire plus de cauchemars fantaisistes que de rêves fantastiques avec le raisonnement de l’infirmier. Il haussa un sourcil lorsque le lycéen affirma que ça devrait être normal d’apprendre à chasser ici. Mouais. Il comprenait le raisonnement, mais il restait convaincu que l’innocence de l’enfance devait être préservée le plus longtemps possible… Les gamins devenaient de plus en plus vites adultes… entre la télévision et internet pour faire leur éducation, c’était déjà assez malsain comme ça. Les gamines de six ans voulaient ressembler à des adolescentes de seize ans et les gamins de dix ans parlaient déjà comme des gosses de dix-huit ans. Est-ce que c’était un fait ou juste lui qui devenait vieux avant l’heure ?

Quoi qu’il en soit, vu que le surnaturel c’était nouveau pour lui, il n’avait pas l’impression que ce soit si commun, mais les paroles d’Oren contredisaient ça. Il était vraiment naïf (et inexpérimenté) dans ce domaine. C’était flippant. « C’est normal de ne pas accepter si facilement le surnaturel lorsqu’on est habitué à vivre dans un monde logique… j’ai eu du mal à accepter ma condition… et même aujourd’hui, j’espère encore me réveiller dans mon petit monde logique et être soulagé à l’idée que tout ça n’était qu’un putain de cauchemar. Peut-être que Blackwater Falls est située sur la bouche de l’enfer, un peu comme dans Buffy. » Il rit un peu. Mais au fond, il devait bien y avoir une raison pour que la ville soit infestée. Et comme le brun n’y connaissait rien, ce n’était pas lui qui allait donner une explication plus logique que celle d’une série des années de quatre-vingt-dix. « Agir de façon rationnel lorsqu’on n’a pas les clés pour comprendre le surnaturel, c'est inévitable je pense... Ceci dit, “blackwater” ça sonne rationnellement maudit quand même. C’est pas comme si on vivait à “Holywater Falls”, y a peut-être une explication historique, une malédiction vaudou ou un ancien cimetière indien… je serais pas d’une grande aide sur le sujet avec mes références cinématographiques limitées. » Il haussa les épaules en pouffant doucement. Lui, il ne connaissait rien à l’histoire de la ville. Et il ne s’y était jamais vraiment intéressé… Quitter Vancouver pour venir ici, ça avait déjà été assez pénible comme expérience, il n’avait donc pas eu envie de faire un exposé sur l’histoire de la ville.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Jeu 18 Jan - 15:01

Il avait put voir ça à de nombreuses reprises, des personnes trop rationnelles qui refusaient tout bonnement de voir la vérité en face, c'était plus facile pour eux de croire qu'il y avait une explication logique à tout et qu'ils ne pouvaient pas se faire attaquer bêtement quelque chose de contre nature... il en était bien conscient et loin de lui l'idée de les mettre devant le fait accomplis, il n'y prenait aucun plaisir, mais parfois c'était nécessaire, comme là. Ce type avait besoin de connaître tout ce qu'il y avait à savoir sur sa propre espèce, parce que viendrait le jour ou il serait forcément confronté à des chasseurs ou à d'autres créatures qui s'en prendront à lui... alors autant qu'il sache à quoi s'attendre et qu'il ai les moyens de se défendre. Il ne le faisait pas pour le plaisir d'étaler sa science occulte ou encore de faire le fanfaron parce qu'il savait tout ça et d'autres pas, il le faisait uniquement parce que un jour prochain, ces quelques informations lui sauveront probablement la vie. Du moins il l'espérait, parce qu'il lui avait pas proposé son aide par pure charité non plus, enfin il était sympa, mais c'était pas un pigeon non plus, là aussi il y voyait son intérêt, celui de pouvoir étudier le phénomène loup garou d'un peu plus près, et celui de garder les gens en sécurité, l'aider à s'enfermer et à le rester, c'était sauver des vies, dont la sienne d'ailleurs, quelque part ça le ferait chier de devoir le tuer... tuer un loup garou c'était quelque chose d'assez compliqué, mais ça l'était d'autant plus quand on connaissait la personne derrière... Il fronça un peu les sourcils face à la référence du brun, une histoire de bouche de l'enfer qui se rapporterait à une Buffy... il connaissait pas ce truc là, du coup il se contenta de passer au dessus, histoire de ne pas totalement passer pour un crétin non plus... avant de dire :

- Je sais qu'il existe des porte pour l'enfer, mais je ne crois qu'il y en ai une en ville... mais oui je comprend, c'est assez dur à accepter de savoir que sa vie toute entière est en train de changer et pas forcément dans le bon sens. Je te dis pas tout ça juste pour t'obliger à voir des choses que tu veux pas voir mais... disons qu'un jour ou l'autre, ça pourrait te sauver la vie...

Il s'en voulait un peu de le mettre dans cette position ça, c'était plus fort que lui, ce type n'avait rien demandé à personne et il se retrouvait à devoir s'enfermer une fois par mois parce qu'il était totalement incontrôlable et qu'il risquait de tuer n'importe qui... ce qu'il avait visiblement déjà fait d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, le brun cherchait une explication logique au fait qu'il y ai autant de créatures surnaturelles dans cette ville, pour être franc, Oren avait fait quelques recherches aussi de son cotés... enfin, disons que Silas avait fait quelques recherches, c'était un peu le passage obligatoire quand ils s'installaient dans une nouvelle ville. Mais ils n'avaient rien trouvés de probant. Des histoires bizarres, qui remontaient jusqu'à la fondation de la ville, mais rien qui pourrait justifier tout ça. Et puis il y avait les informations de Ian aussi, cette histoire de virus démoniaque qui avait créé une vague de créatures perdant les pédales... sans parler de ce nid de vampires qui avait été mis en pièce... mais tout ça Gavin n'avait clairement pas envie de le savoir.

- On a fait des recherches avec mon frère avant de s'installer dans le coin, il y a toujours eu des phénomènes étranges dans cette ville, mais on a rien trouvé qui pourrait expliquer ça... enfin de toute manière c'est pas si important que ça je pense... ce qui l'est c'est de savoir se protéger contre tout ce qu'il se passe...

Il releva la tête vers le brun, esquissant un léger sourire, c'était justement son but, l'aider à se protéger contre tout ce qui pourrait arriver, il savait pas trop pourquoi, la logique aurait voulu qu'il le tue, mais faut croire qu'une nuit entière à discuter avec ce loup garou, ça avait créé un lien...

- Du coup tu veux qu'on voit ça quand pour le renforcement de ta cage ?

Il avait dit ça tellement naturellement, qu'il n'avait même pas fait attention à la serveuse qui se ramenait au même moment pour remplir leurs tasses de cafés... autant dire que le regard qu'elle lui jeta était plutôt choqué... en même temps... sortis du contexte c'était bizarre comme paroles, il piqua d'ailleurs un léger fard devant cette réaction, se rendant compte que son manque de discrétion était pas terrible... et quand elle repartit il lança :

- Je crois qu'elle nous prend pour des fous... ou des pervers avec des pratiques bizarre...

Oué c'était fort possible... mais elle était clairement loin du compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Sam 24 Fév - 22:13


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


Évidemment, Gavin comprenait le point de vue d’Oren. C'était logique d’être mieux préparé à affronter l’ennemi lorsqu’on le connaissait un minimum… mais lui, l’insouciance lui manquait. Pas celle de l’enfance (bien que c’était quand même sympa comme moment de la vie, en tout cas, l’enfance de l’infirmier avait cool dans sa globalité), il pensait à l’insouciance de sa vie avant de connaître l’existence du surnaturel. Malheureusement, il s'était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment… il ne croyait pas au destin ou au karma, les choses pouvaient arriver par hasard, rien n’était écrit d’avance… il pouvait comprendre ceux qui y croyaient. C’était parfois rassurant de se dire que les choses étaient déjà prévues et ça ne servait pas à de lutter contre. Ça justifiait les coups du sort, les hasards malheureux… mais c’était un peu triste. Ça voulait dire qu’il ne fallait pas se battre et qu’il fallait se contenter de subir… hum très peu pour Gavin. Quant à la porte de l’enfer… encore heureux qu’il n'y en ait pas à Blackwater Falls, sans quoi, il aurait tout fait pour éloigner ses proches. Enfin, les protéger de lui-même, c’était déjà un début. Quoi qu'il en soit, l’infirmier afficha un air perplexe lorsque le lycéen évoqua le fait que l’important était de savoir se protéger… “je pense que ce serait mieux de pouvoir traiter le problème à la racine.” Enfin, il ne savait même pas si c'était possible…

Passons. Pour sa cage, le plus tôt serait le mieux. Elle allait servir à nouveau dans un peu moins d’un mois. Si seulement les lycans se manifestaient en cas d'éclipses… ce serait plus simple et plus occasionnel surtout. Mais bon, ce n’était pas le cas alors pas la peine de rêvasser à cette option. Gavin se retint de pouffer en voyant l’air de la serveuse à la question de l’autre. Et rit finalement lorsqu’elle s’en alla et qu’Oren supposa qu’elle les prenait pour des fous ou des pervers. C’était clair. Sortir ça devant elle, c’était pas très fin. S’il avait sorti un truc plus grave, Gav serait probablement mal à l’aise, mais là, il n’y avait pas de quoi en faire tout un plat. Et puis, il avait l’impression qu’il ne se marrait plus beaucoup depuis la mort de Judith et depuis qu’il savait qu’il était un monstre. “Les cages, les chaînes, le fouet, j’espère qu’on n'a rien oublié.” Affirma-t-il faussement sérieux avant de rire encore un peu. Bon, il connaissait un peu la serveuse et espérait qu’elle n’allait pas dire à des gens qu’il avait des pratiques étranges… pour un peu que de bouche à oreille, sa mère finisse par lui demander s’il était sadomasochiste en plein milieu d’un repas de famille… urg. Là, ce serait pas hyper drôle… Juste méga gênant. “Hum, plus sérieusement, quand tu veux si ça colle avec jours de congé et si tu n’as pas cours… c’est important l’école hein.” Il n’avait pas pris un ton de reproche, plus celui d’un mec qui avait ton ou considéré le lycée comme un lieu sacré… il était un intello et ne pouvait pas aller contre ça. “II faudrait qu’on échange nos numéros de téléphone, non ? Demanda-t-il en attrapant son portable dans sa poche. Oh, si un jour tu as besoin de premiers soins, tu pourras m’appeler. Si je peux me rendre utile, ça me fera plaisir.” Il était sincère. Oren était prêt à l’aider donc c’était réciproque.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Lun 26 Fév - 13:16

Le blond ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait dire par « traiter le problème à la racine »... enfin il en avait une petite idée, mais c'était un peu dérangeant comme idée... parce que si son idée c'était d'exterminer toutes les créatures surnaturelles de ce monde, cela le comprenait dedans quand même... et puis c'était pas comme si c'était aussi facile, certains chasseurs s'y étaient employés, mais en fait, il y avait presque autant de créatures sur cette terre qu'il n'y avait d'êtres humains, alors ce serait vraiment un massacre à grande échelle et au final il y avait toujours une chance pour que ça ne fonctionne pas vraiment... bref, ça semblait totalement impossible comme idée, et puis encore une fois, il oubliait qu'il faisait partie de ce monde là lui aussi maintenant. C'était un peu triste de penser comme ça, de penser que finalement il valait mieux être mort pour le bien commun... Oren ne savait pas trop ce qu'il était sensé en penser, mais il était un peu perturbé par ces paroles. Quoi qu'il en soit il ne releva pas pour autant, parce que dans un sens, ce que Gavin pensait de tout ça ne le regardait pas et puis il avait le temps de changer d'avis, il se voyait comme un monstre, parce qu'il avait fait des choses monstrueuses à son insu mais il pouvait changer la donne, il pouvait apprendre à vivre avec ça, apprendre à le gérer, et à en faire une habitude comme une autre, à ce moment là il changerait peut être d'idée sur lui même. Dans tout les cas, Oren avait demandé quand est ce qu'il pourrait être libre pour qu'ils puissent voir le renforcement de sa cage, mais il n'avait pas trop fait attention à la serveuse qui se retrouva choqué face à ses paroles et s'éloigna rapidement... oups... la discrétion, c'était pas vraiment son point fort, enfin au moins ça avait fait rire son interlocuteur, il valait mieux ça que ça ne le mette en colère...

Il esquissa un léger sourire, mais fronça un peu les sourcils quand il reprit à son tour en parlant de la cage... mais à la mention du fouet, il releva le nez vers Gavin en fronçant les sourcils d'incompréhension... qu'est ce que le fouet venait faire dans cette histoire ? Il avait pas l'intention de dresser le loup garou... enfin OK, il lui avait un peu raconté sa vie cette nuit, mais il était pas fou, il savait qu'il l'aurait quand même bouffé s'il avait put s'échapper... Mais quand il se mit à rire, il comprit que c'était une blague en rapport avec l'histoire de la cage qui avait fait peur à la serveuse... La compréhension prit place sur son visage... il esquissa un sourire à son tour avant de dire :

- Pendant un instant, j'ai crue que tu allais me demander de te dresser... enfin... de dresser le loup garou... c'était bizarre comme idée...

Oué, et un peu dérangeant en plus. Il secoua un peu la tête, franchement on avait pas idée d'imaginer des choses pareil ! Enfin du coup il sortit également son téléphone, ignorant superbement la réflexion sur le fait que l'école c'était important... oué non, il ne comprenait toujours pas en quoi et il ne voyait pas ce qui était si important là dedans... enfin du coup il alluma son téléphone, se mordant un peu la lèvres inférieur, parce qu'il savait ce que ça voulait dire... il allait recevoir une avalanche de message de son frère, et une fois le téléphone allumé ce dernier allait pouvoir le pister grâce au GPS et savoir où il était... ce qui voulait dire que d'ici moins de vingt minutes, il y avait des chances qu'il débarque comme une furie dans ce restaurant... Il releva le nez vers son interlocuteur pendant que son téléphone s'allumait en disant :

- Tu devrais peut être pas faire ce genre de proposition... parce que les chasseurs ont trèèèès souvent besoin de premiers soins... tu pourrais presque ouvrir une clinique spécialisé pour les gens comme nous, il y aurait de quoi faire... même si en général ils ont rarement les moyens de payer les soins par contre...

Il laissa échapper un léger rire, appréciant quand même la proposition et la plaçant dans un coin de sa tête alors que son téléphone se mettait à recevoir toutes les notifications, vibrant en boucle pendant toute une minutes...

- Je crois que mon frère est un peu sur les nerfs... il va savoir où je suis maintenant que je l'ai allumé, du coup y a des chance pour qu'il débarque...

Il esquissa une légère grimace, ça allait être sa fête s'il savait qu'il était partis chasser dans un vieil endroit hanté tout seule en pleine nuit... si au moins il avait été bon pour inventer des excuses, mais c'était pas trop son truc et en plus il était pas un super bon menteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Mar 27 Fév - 20:42


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


Ow, visiblement Oren n’avait pas compris sa blague SM vu la tête qu’il faisait. Les lycéens pouvaient comprendre les blagues de ce genre tout de même. Gavin haussa un sourcil lorsque l’autre s’expliqua. Ah ouais, il avait vraiment pas compris sur le coup. L’infirmier rit un peu. “Si c’était possible, tu pourrais m’apprendre à sauter à travers un cerceau en feu.” Il était assez amusé par cette image. C’était complètement con et un peu ridicule… Mais ça lui permettrait de dédramatiser sa condition de loup-garou, enfin pour quelques minutes car il savait que la bête allait le hanter à nouveau. Il essayait de profiter des moments où cette malédiction lui fichait un peu la paix. C'était un véritable combat intérieur, mais ça en valait la peine. Il sourit finalement lorsque le blond évoqua le fait que les chasseurs avaient souvent besoin de soins mais pas vraiment les moyens pour ça. Il pouvait comprendre. “Si j’étais à cheval sur l’argent je serais pas devenu infirmier. Je préfère soigner quelqu'un gratuitement que de le laisser mourir.” Il haussa les épaules, c’était sincère. Malheureusement, il avait besoin d’argent pour vivre. Donc ouais, il ne pouvait pas ouvrir une clinique et soigner les gens gratuitement… surtout qu’il n’était qu’infirmier, pas chirurgien.

Lorsque Oren alluma son portable, celui-ci n’arrêtait pas de vibrer. Apparemment, quelqu'un avait laissé une tripotée de messages. Le blond ne tarda pas à expliquer les raisons de cette cacophonie de vibreur. Son frère était visiblement très inquiet. Il pouvait comprendre l’aîné d’une certaine façon, il était du genre à harceler Judith de SMS lorsqu’elle était en retard. Il s’inquiétait vite et avait la fâcheuse manie d’être possessif. Il voulait corriger ce défaut lorsqu'il était avec elle… mais maintenant, il n’avait plus de raison d’être possessif. “Tu peux lui dire que c’est de ma faute, ce qui n’est pas totalement faux au final. Ou que je t’ai retenu dans mon donjon.” Il rit encore une fois. Décidément, le thème était récurrent. Il faut dire qu’il y avait de quoi avec cette histoire de cage. Gavin avait aussi attrapé son portable, prêt à ajouter un contact ou à lui donner son numéro. Il n’avait pas des masses de nom dans son répertoire, il y avait sa famille, Luka, les parents de Judith, des collègues et surtout, il n’avait pas encore eu la force de supprimer le numéro de sa défunte petite copine. Cela faisait dix mois qu’elle n’était plus là et on lui conseillait souvent de tourner la page, de sortir avec quelqu’un d’autre… mais ce n’était pas si facile. Franchement, il se voyait plus coucher avec des mecs que des filles désormais… avec une nana, il aurait l’impression de chercher à faire revivre Judith. Il n’avait pas encore fait son deuil.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Ven 2 Mar - 16:35

Cette histoire de fouet l'avait un peu perturbé, il avait eu du mal à saisir, c'était pourtant pas si compliqué, après tout il avait pas trop eu de mal à saisir pourquoi la serveuse avait trouvé leur conversation autour d'une cage bizarre, mais par contre il avait eu du mal à comprendre ce que le fouet venait faire dans cette histoire... c'était assez lamentable, comment passer pour le type paumé qui ne savait vraiment rien à la vie et qui en plus ne comprenait rien. Décidément, c'était habituel comme truc pour lui, c'était pas comme si en général il passait pour le type super malin qui savait tout. Enfin pour le coup il avait quand même put aider un peu Gavin avec ses histoires de loup garous, parce que ça au moins c'était un sujet qu'il connaissait et qu'il maîtrisait... ça au moins c'était quelque chose qui pouvait donner l'impression qu'il était un peu plus malin qu'il n'y paraissait... mais ça durait pas longtemps parce que en dehors de ce sujet, il était complètement à la ramasse. Enfin du coup il esquissa quand même un sourire à cette idée de lui faire traverser un cerceau de feu... c'était ridicule, mais bon si c'était possible dans un sens ce serait cool, mais vu le comportement du loup cette nuit, aucun doute que ce dernier n'allait jamais trop l'apprécier, il devait même avoir trouvé qu'il parlait trop... quoi qu'il pouvait toujours essayer de le saouler de paroles pour l’apaiser, c'était une forme de dressage ça aussi... Il secoua la tête de compréhension à ses explications sur le fait d'être infirmiers et de préférer soigner les gens que de les laisser mourir, c'était pas une mauvaise chose, en même temps heureusement parce que de ce qu'il savait, les infirmiers ça gagnait pas super bien leurs vies en général.

- Peut être, mais il faut bien gagner sa vie aussi... le soucis des chasseurs, c'est qu'on bouge beaucoup, on va là où on a besoin de nous, donc trouver un job fixe, c'est pas simple... on vit principalement dans des motel miteux, dans nos voitures, c'est un peu comme si on était en road trip mais genre tout le temps... et le road trip n'est pas super fun non plus en général... enfin du coup ce serait vraiment pas rentable pour toi...

Il laissa échapper un léger rire amusé, clairement il serait plus perdant que gagnant et puis vu sa condition, ce serait sans doute pas une très bonne idée qu'il fréquente trop de chasseurs aussi, ils étaient loin d'être tous aussi ouvert d'esprit d'Oren. D'ailleurs en parlant de ça, il avait dut rallumer son téléphone, qui s'était mit à vibrer dans tout les sens, il y avait pas moins de dix sms et de quinze appels, tous de Silas... autant dire qu'il allait prendre cher quand ce dernier allait débarquer, parce que clairement, il allait débarquer. Maintenant qu'il avait allumé son téléphone, il pouvait le localiser grâce au GPS et il allait pas se gêner pour le faire, c'était pas le genre. Il se mordit un peu la lèvres en se disant que ça allait sûrement pas très bien se passer... et Gavin proposa qu'il endosse la faute, il releva les yeux vers lui, les fronçant un peu, avant de ne pas trop saisir cette histoire de donj... oh... ah si il venait de comprendre tiens ! Décidément... c'était le thème de jour. Il laissa échapper un rire un peu gêné avant de dire :

- Je ne suis pas très sur que mon frère apprécie de savoir que j'ai mis les pieds dans un « Donjon », mais ce serait sans doute le meilleur moyen pour qu'il n'ai plus rien à dire...

C'était tellement pas son genre que Silas serait trop sur le cul pour dire quoi que ce soit. Mais c'était pas une très bonne idée, parce que après réflexion il se rendrait compte que c'était pas possible. Il secoua alors la tête légèrement avant de dire :

- Je pense pas que ça change grand chose de remettre la faute sur toi... d'ailleurs il risque d'être un peu trop curieux, il vaudrait mieux qu'il ne sache pas ce que tu es, il risque d'être encore plus en colère... tout les chasseurs ne sont pas forcément... si ouvert d'esprit si tu vois ce que je veux dire...

Il y avait de fortes chances pour que Silas le tue... donc il valait mieux qu'il pense qu'ils étaient juste des amis... enfin à bien y réfléchir, même cette histoire de donjon ça passerait mieux qu'une histoire de loup garou... mais ça n'expliquerait pas qu'il ai passé la nuit dehors... et qu'il ai éteint son téléphone... en gros il était dans la merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Lun 5 Mar - 23:07


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


La vie de chasseur n’avait pas l’air super cool. Et en même temps, du point de vue ingénu de Gavin à ce sujet, ça semblait quand même être un truc assez libre. Pas d’attache, pas de routine, juste un chemin aléatoire. Bon, l’infirmier aimait trop son confort pour pouvoir s’en séparer. D’autant plus qu’il avait la fâcheuse manie d’être assez maniaque, donc passer la nuit dans un motel miteux et probablement crade, très peu pour lui. Si son appartement n’était pas luxueux, il avait au moins l’avantage de faire assez souvent le ménage pour que ce soit clean et vivable selon lui. Le point négatif de son besoin de propreté, c’était que ça prenait du temps et avec ses horaires, c'était parfois compliqué. Heureusement qu’il vivait seul et qu’il s’arrangeait pour ne pas trop salir son domaine. Enfin bref, il ne pouvait s’empêcher de se demander si c’était vraiment une bonne idée pour un lycéen de vivre de cette façon. Il avait cru comprendre que les cours c’était pas son truc. En même temps, si sa vie se résumait à se mettre en danger, normal que l’école ne lui semble pas si important. C’était un peu dommage. Ou pas, si Oren ne connaissait quelqu'un cette vie-là, il n'avait probablement aucun regret. Gavin jugeait avec ses yeux de type banal qui ne connaissait rien au monde… avant d’avoir finalement été mordu. Ce n’était peut-être pas mieux comme vie, mais ça lui manquait.

Il sourit à la remarque d’Oren au sujet du donjon. En effet, ce n’était pas dit que ça passe comme une lettre à la poste ce genre d’excuse. Il nota aussi le fait que le frère du jeune homme n’avait pas l’air d’être des plus sympas en ce qui concernait les loups… en même temps, il pouvait le comprendre. Quand on savait les dégâts que pouvaient causer les lycans, ce n’était pas rassurant de savoir un proche en compagnie de ce genre de créatures. Gavin ne pouvait pas le juger pour ça. “Je vois. J’espère que je ne vais pas t’attirer trop d’ennuis. Désolé pour ça.” Il était sincère, c’était pas juste des excuses histoires de dire. Il était bien content d’avoir rencontré ce garçon qui pouvait l’aider à mieux comprendre ce monde, mais c’était de sa faute si celui-ci se faisait engueuler par son frère… chose qui ne serait peut-être pas arrivé s’ils ne s’étaient pas rencontrés. Il tendit son portable à Oren sur le menu d’ajout de contact pour qu’il tape son numéro. “Si tu veux j’entre le mien ou alors je te biperais pour tu l’aies. Oublies pas que si besoin, je préfère faire des soins gratuits que de laisser quelqu'un mourir.” Il rit un peu. Et puis, il pouvait même le contacter s’il avait besoin d’autre chose que des soins. Gavin était assez fraternel avec les gens qu’il rencontrait. Surtout qu’Oren était un mec sympa, raison de plus pour lui proposer son aide en cas de besoin. S’il avait été un petit con, il aurait été plus réticent à lui faire ce genre de proposition.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Mer 7 Mar - 15:15

Dans le fond, c'était pas vraiment de la faute à Gavin, il était tombé sur lui par hasard la nuit dernière, mais c'était lui tout seul et pour une toute autre raison qui avait décidé de faire le mur et d'aller se balader dans cet ancien hôpital hanté... c'était donc pas vraiment de sa faute, certes, il était resté toute la nuit parce qu'il lui était tombé dessus et qu'il avait préféré s'assurer que le loup ne s'échappe pas, mais sinon, il n'était pas du tout responsable de sa situation et puis ce ne serait pas non plus la première fois que son frère allait lui passer un savon pour ce genre de choses. Il avait un peu l'habitude en soit, du coup il se contenta d'hausser les épaules comme si ce n'était vraiment pas grave et dans un sens, ça ne l'était justement pas. Par contre il était clair que s'il voulait s'en sortir vivant, ils allaient devoir mentir à Silas, parce que ce dernier n'allait pas du tout apprécier de savoir que Oren sympathisait avec un loup garou et il savait que la seule solution qu'il verrait pour aider Gavin, ce serait de l'achever. C'était un peu la solution par défaut de tout les chasseurs quand il y avait une contamination par le surnaturel, que ce soit par des vampires, ou par des loups garous ou même autre chose... sauf que pour Oren c'était quand même assez stupide... être loup garou signifiait être une bête qu'une fois de temps en temps, le reste du temps, ils étaient parfaitement humain. Et puis ce type était sympa, donc en clair, Oren n'avait vraiment aucune envie que son frère se mette en tête de le traquer et de le tuer, ce serait pas très cool. Il secoua un peu la tête alors qu'il s'excusait avant de dire :

- T'en fais pas pour ça, c'est pas ta faute, je suis tombé sur toi par hasard, mais j'avais quand même décidé de faire le mur et d'aller à la chasse aux fantômes dans cet hôpital donc bon... va juste falloir que j'arrive à trouver un mensonge assez crédible pour couvrir tout ça...

C'était le plus compliqué, parce que le mensonge c'était pas son truc, et qu'il avait une forte tendance à paniquer, à s'emmêler les pinceaux et à vraiment inventer n'importe quoi... Il se saisit alors du téléphone du brun, repoussant le siens vers lui pour qu'il fasse de même et s'ajoutant en contact dans son répertoire, il hocha la tête alors qu'il rentrait son numéro et une fois fait un le tendit à nouveau au brun en affichant un grand sourire :

- Pas de soucis et si t'as des soucis, de chasseurs, de fantômes, ou d'autres choses du genre... tu peux appeler aussi...

Il n'eut pas le temps d'en dire plus, son regard fut attiré dehors par une voiture qu'il connaissait bien qui se garait un peu en mode pressé sur le parking alors que son frère en descendait en claquant la portière assez violemment. Ça sentait pas bon du tout ça, Silas avait l'air d'être vraiment furax et il détourna son regard de la scène alors qu'il se dirigeait vers la porte du restaurant pour reporter son attention sur le brun en disant :

- Désolé d'avance pour ce qui va te tomber dessus...

Parce que lui il le savait, il connaissait son frère, mais Gavin lui ne le connaissait pas et il n'avait rien demandé, c'était un peu injuste en soit, mais il n'eut pas le temps d'en dire plus que son frère débarquait comme une furie et se mettait à lui hurler dessus, en lui demandant où il était passé, ce qu'il avait fait et pourquoi son téléphone avait été éteint... bref c'était une vrai tempêtes de questions et il pouvait à peine ne placer une... du coup il préféra se taire, laissant Silas déballer tout ce qu'il avait à déballer, et lorsqu'il eu fini, ponctuant son discours par un « qu'est ce que t'as foutue ? » la panique s'installa un peu... il releva les yeux vers son frère, avant de les baisser vers Gavin, il pouvait pas dire la vérité, mais il pouvait pas non plus mentir, Silas le connaissait trop bien...

- Euh... je... et bien... je suis sortis parce que... je devais voir un ami et... ben tu sais quoi...

Il devait avoir le visage écarlate sous la pression, et il savait tellement pas quoi dire qu'il ne se rendait même pas compte que non seulement son discours était pas clair, mais qu'en plus, il portait fortement à confusion... parce que dit comme ça, il était claire que Silas risquait de se faire des idées... et d'ailleurs ça ne manqua pas, il le vit jeter un coup d’œil à Gavin, avant de revenir sur lui, alors qu'il prenait une expression surprise de compréhension... sauf que Oren lui comprenait pas trop son cheminement de pensé pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Lun 12 Mar - 20:34


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


Oren avait l'air d'être assez téméraire comme garçon. C’était une qualité mais aussi un défaut… enfin, tant qu'il savait ce qu’il faisait, ce n’était pas Gavin qui allait le juger. Il était bien mal placé pour ça car depuis qu'il était lycan, il agissait parfois trop à l’instinct et ne savait même pas ce qu’il faisait. Cette histoire de cage, il n’avait pas réfléchi à toutes les options et les inconvénients avant de s’y enfermer. Il agissait pas mal dans l’urgence avec cette foutue épée de Damoclès sur lui. Il sourit à la réponse suivante du blond, c’était un gentil garçon. Le genre de personne que Gavin appréciait. Du coup, c’était réciproque pour l’aide. “Pareil de mon côté, même si je doute d’être utile pour le surnaturel.” Il rit un peu. C’était sûrement la honte d’être novice dans le domaine lorsqu’on était capable de se changer en monstre affamé de cœur humain. Enfin, il fallait bien commencer quelque part sans doute. Au moins, ça lui aura permis de faire de bonnes rencontres… même si au final, ça ne ramènerait pas sa Judith. La belle blonde lui manquait et allait encore lui manquer longtemps avant qu'il passe à autre chose. Quoi qu'il en soit, le frère d’Oren était donc arrivé et ça s’annonçait sympa… ou pas. Il avait vraiment l’air agacé. Et même temps il pouvait comprendre qu'il se soit inquiété. C’était humain comme réaction.

L’autre était donc entré dans l’établissement et avait déballer une tonne de questions au pauvre Oren qui n’avait même pas le temps d’y répondre. L’infirmier se sentait un peu mal à l’aise pour lui... et encore plus lorsque ce dernier tenta de se justifier… bon, d’un côté, Gavin se disait qu’il était préférable qu’il ne s’en mêle pas… mais c’était pas son genre de laisser quelqu'un dans cet état. Surtout qu’Oren lui avait proposé son aide… Le brun tandis donc sa main à l’adresse du jeune homme pour le saluer tout en se présentant. “Je m’appelle Gavin et c’est un peu de ma faute si Oren a éteint son portable. J’avais pas trop envie qu'on soit dérangé cette nuit… J’espère que vous avez pas un souci avec ça...on est au vingt-et-unième siècle quand même…” Il adressa un sourire désolé à l’égard de l’aîné. Normalement, avec ça, Oren était tranquille, en espérant que son frangin ne soit pas homophobe… sinon on pouvait dire qu’il avait vraiment merdé. Ce serait con. Mais bon, au moins, il ne saurait pas qu’il était parti chasser tout seul et c’était ça le problème, non ? “Ravi de vous rencontrer enfin, Oren m’a pas mal, parlé de vous.” Termina-t-il poliment, espérant que ça appuierait la véracité de ses propos et que ça ferait genre qu'ils ne se connaissaient pas juste de cette nuit. Au pire, il avait des idées pour appuyer son mensonge.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Mar 13 Mar - 17:25

Cette situation était quand même bien pourris... franchement il savait pas trop comment faire pour rattraper les choses, mais jusque là il n'avait pas vraiment trouver d'excuse valable... il avait juste été capable de dire qu'il était sortis pour passer la soirée, et donc la nuit avec ami, et visiblement cette nouvelle permit à Silas de prendre conscience qu'il n'était pas seul. Il avait enfin tourné la tête vers Gavin, il s'en voulait un peu de le mêler à tout ça alors qu'il lui était tombé dessus par hasard, e en fait il s'en servait un peu comme d'un alibi... mais pas vraiment de la manière dont son frère l'imaginait... d'ailleurs il comprenait pas trop dans un premier temps ce qu'était ce regard un peu surprit, et cette manie de faire passer son regard de Gavin à lui comme s'il essayait de voir un quelconque rapprochement entre les deux personnes... il fronça un peu les sourcils, il était prêt à lui demander si ça allait et si il y avait un soucis, quand le brun tendit finalement la main à son frère pour se présenter de lui même. Il poussa un léger soupir soulagé, content de constater qu'il marchait dans sa petite histoire, mais son soupir soulager se transforma à nouveau en incompréhension quand il l'entendit demander à son frère s'il n'avait pas de soucis avec « ça » et qu'ils étaient aux vingt et unième siècle... c'était quoi le rapport ? Au vingtième siècle c'était pas permis de faire le mur pour passer la soiré avec un ami... il lui fallut quelques instant pour percuter que dans cette histoire, Gavin était passé de supposé ami à supposé « petit ami »... ou du moins mec avec qui il avait passé la nuit et visiblement pas juste à faire du tricot ! Woow... celle là il l'avait pas vu venir et quand il comprit, il afficha un air totalement ébahit et un peu perdu aussi, heureusement que l'attention de Silas était focalisé sur Gavin... d'ailleurs ce dernier semblait aussi surprit que lui pour le coup, tellement qu'il bafouillait, expliquant que non, il n'avait aucun soucis avec ça, mais qu'il aurait juste aimé être prévenue... Le blond se ressaisit rapidement, secouant un peu la tête pour reprendre un air neutre, mais bon la rougeur sur son visage elle, elle allait pas partir comme ça...

- Euh... désolé, j'étais pas vraiment sur que tu sois d'accord et puis je voulais pas t'ennuyer avec ça... enfin tu sais ce que c'est, histoire d'ados...

Il disait n'importe quoi... parce que pour lui il s'agissait d'histoires d'ados, sauf que c'était plus des histoires d'humains... mais il avait mis toutes ces choses dans une catégories hors de sa portée, d'ailleurs c'était sans doute pour ça que son frère semblait tellement surprit. Il finit par reporter son attention sur lui, il le voyait, il essayait de déterminer si c'était un mensonge ou pas, il avait des doutes... il le connaissait vraiment trop bien... mais il tenta de conserver un air le plus neutre possible pour ne rien laisser paraître. Et visiblement ça marchait, assez pour qu'il soit incapable de vraiment savoir et donc pour qu'il se décide à lui demander clairement et sans le moindre détour s'il sortait avec ce type. OK... dans le genre gênant... il jeta un léger coup d’œil à Gavin, pas sur du tout ce qu'il était sensé répondre... et franchement il aimait pas cette position, mais finalement il affronta le regard de son frère avant de dire :

- C'est récent... en fait je... on s'apprécie quoi...

C'était vraiment trop dure de lui mentir directement en lui disant que oui, ou encore en lui parlant d'histoire d'amour... il préférait un demi mensonge qu'un mensonge complet, là il ne répondait pas vraiment, mais il ne mentait pas vraiment non plus, il l'appréciait, et il le connaissait vraiment pas depuis longtemps... donc ce n'était pas vraiment un mensonge... sauf que c'était pas sur que son frère se laisse avoir, cette combine c'était lui qui lui avait enseigné... mais visiblement ça lui suffisait, il reporta une nouvelle fois son regard sur Gavin, avant de revenir sur Oren, et poussa un soupir avant de se détendre en lui disant que la moindre des choses aurait été de lui envoyer un message au moins pour le prévenir qu'il ne rentrerait pas et qu'il passait la nuit dehors... il voulait jouer les frère cool mais Oren savait que ça serait pas vraiment passé s'il avait envoyé ce message... Silas l'aurait jamais cru et à raison....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 215
double-compte(s) : bb cory
crédits : (c) ilyria, bat'phanie
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Jeu 15 Mar - 18:36


– help me believe it's not the real me –
OREN ET GAVIN / I can't escape this hell So many times I've tried But I'm still caged inside Somebody get me through this nightmare I can't control myself. So what if you can see the darkest side of me? – THREE DAYS GRACE.


Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire pour essayer de sortir quelqu’un de la merde ? Gavin n’était pas sûr à cent pour cent que son excuse fonctionne, mais il avait tenté le coup. Après tout, il devait bien ça à Oren et si son frère n'était pas trop chelou, il n’allait pas lui demander de détail sur la nuit. Ça ne se faisait pas de parler de sexe entre frangins. Si ? Lui il n’en savait rien il n’avait que des demi-frères et sœurs dont il n’était pas spécialement proche. Ils se parlaient et se voyaient chez sa mère et son beau-père, mais ils ne sortaient pas ensemble et tout. Quoi qu'il en soit, Gavin n’avait pas honte de se la jouer homo qui couchait avec un mec un peu plus jeune que lui. Il avait déjà eu des relations homosexuelles avant d’être avec Judith. Genre des histoires d’un soir. Il n’était pas compliqué l’infirmier, fille ou garçon, c’était la même chose. Bon pas d’un point de vue technique, mais pour ce qui était de l’attirance physique et morale, il ne faisait pas de différence entre femme et homme. Heureusement, ça ne dérangeait pas le grand frère d’Oren même s’il pouvait deviner qu’il ne s’attendait pas à ça. En revanche le plus jeune avait l’air d’être mal à l'aise. Il n’avait pas eu le temps le briefer au sujet de son plan. En même temps, c'était venu comme ça. Il avait improvisé. Si son mensonge avait été la vérité, il aurait sans doute été plus gêné. Rencontrer le grand frère du mec avec qui on couche, c’était bizarre du point de vue du brun, surtout si c'était au début de la relation. Il avait été gêné de rencontrer la famille de Judith, pourtant, à l’époque, ça faisait déjà huit mois qu’ils étaient ensemble.

Pauvre Oren. Il était vraiment pas dans ses baskets. Ceci dit, ça ne décrédibilisait pas cette histoire. C’était normal d’être mal à l'aise dans une situation pareille. Surtout lorsqu’il s’agissait de relation homo, ça pouvait être encore très mal pris par certains. Malheureusement, il y aura toujours des homophobes. Mais bon, les mentalités avaient quand même évolué, globalement. Gavin n’avait jamais eu de soucis avec ça, il connaissait sa bisexualité depuis le lycée et même avant de le savoir, il savait que, quelle que soit son orientation, ce serait okay. Il rit un peu à la remarque d’Oren sur le fait qu’ils s’appréciaient, faisant mine d’être gêné. Au fond, lui, il appréciait vraiment Oren, pas dans le sens sous-entendu vis-à-vis du frère du blond, mais en soi il l’aimait bien. En même temps, il en fallait beaucoup pour que Gavin déteste quelqu’un. « la prochaine fois, je lui demanderais pas d'éteindre son portable. Désolé pour l'inquiétude causée. » Il était sincère, parce que mensonge ou pas, il était désolé d’avoir -malgré lui- retenu Oren. Il pouvait comprendre que l’aîné s'inquiète pour lui. Bon, et maintenant ? Il allait repartir avec Oren ou pas ? « Vous voulez prendre le petit déjeuner avec nous ? Enfin, c’est peut-être un peu bizarre comme situation… » Il espérait que le plus vieux allait les laisser parce qu’il voulait parler avec Oren au sujet de cette histoire. Vu comme il était à l’aise… il devait se poser des questions.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 294
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   Ven 16 Mar - 16:20

Cette situation le mettait vraiment mal à l'aise, et c'était pas juste le fait de devoir mentir à son frère, mais c'était aussi le sujet de ce mensonge... c'était un peu stupide parce que dans un sens, il était un adolescent, en fin techniquement il n'était même plus un adolescent, il était un jeune adulte, donc c'était sensé faire partie de ses priorités de ce genre de choses, sauf qu'en fait... et bien en fait ce n'était pas le cas, il n'avait jamais été attiré par qui que ce soit, du moins pas sentimentalement et il s'arrangeait en général pour ignorer l'attirance physique... et il n'avait même jamais embrasser personne, alors pour être tout à fait franc, il doutait grandement d'être crédible dans le rôle du soit disant petit ami de Gavin... et puis d'ailleurs ce dernier était un peu plus vieux que lui... et il lui avait parlé d'une fille qu'il avait tué... ce qui voulait probablement dire qu'il n'était pas gay... d'ailleurs Oren savait même pas s'il l'était lui même... il lui semblait pas, enfin il appréciait aussi bien la vue des filles que celle des garçons, mais ça n'allait jamais plus loin... enfin tout ça pour dire que ça soulevait pas mal de questions dans sa tête, des questions assez dérangeantes et qui du coup le mettaient encore plus mal à l'aise. Il aurait bien aimé disparaître dans un petit trou de souris pour le coup... sauf que ce n'était pas possible. Il devait affronter son frère, affronter la suite... et d'ailleurs Gavin semblait lui plein de confiance dans cette histoire, il avait l'air de prendre ce rôle très au sérieux, dans un sens c'était pas une mauvaise chose, parce que s'il avait dut compter que sur Oren, ils n'auraient pas été bien loin avec ce mensonge... et puis surtout, Silas avait quand même l'air d'y croire, enfin il était un sceptique, mais... il y croyait... assez pour en perdre un peu ses mots et se détendre en s'adressant au brun en lui disant qu'il n'y avait pas de mal mais que oui, la prochaine fois il préférait être prévenue.

OK, visiblement la question était donc réglé, sauf que maintenant c'était super bizarre, Oren n'osait plus ni regarder son frère, ni même Gavin, il savait plus quoi dire, est ce qu'il devait rentrer chez son frère du coup ? Ou rester là... ? Le brun proposa alors à Silas de prendre le petit déjeuner avec eux, et ce dernier sembla se reprendre, avançant qu'il avait des choses à faire et qu'il devait rentrer, avant de se tourner vers Oren... visiblement lui non plus ne savait pas quel était la démarche à adopter dans cette histoire... il se contenta alors simplement de lui dire de ne pas oublier les cours et tourna les talons avant de sortir du restaurent. C'était bien la première fois que Oren voyait son frère aussi mal à l'aise... et sûrement la première fois qu'il l'était autant lui même d'ailleurs... en tout cas il poussa un soupir de soulagement en le voyant monter dans sa voiture, passant ses mains sur son visage avant de dire :

- J'arrive pas à croire qu'il y a cru...

Il se rendit compte que dit comme ça, c'était peut être pas très sympathique pour le brun, parce que ça laissait penser qu c'était vraiment absurde... mais ça l'était dans un sens, sauf que sans doute pas comme il devait l'imaginer dans un premier lieu.

- Enfin... pas que ce soit totalement absurde hein... enfin je veux pas dire que t'es pas du genre attirant ou quoi que ce soit mais... enfin c'est surtout vis à vis de moi... c'est pas trop mon truc les histoires de ce genre... et puis t'es plus vieux que moi aussi, et enfin ça aurait dut lui sembler un peu plus étrange qu'une personne comme toi, s'intéresse à quelqu'un comme moi...

Il s'emmêlait un peu les pinceaux, mais faut dire qu'il avait pas finis d'être mal à l'aise encore, ça continuait nettement et le malaise ne cessait de grandir d'ailleurs... cette histoire était vraiment gênante. Il poussa un léger gémissement plaintif avant de planquer son visage qui devait être écarlate derrière ses deux mains... cette fois c'était officielle, il avait envie de disparaître, de s’enterrer dans un foutue trous de souris et de ne plus jamais en ressortir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: help me believe it's not the real me (ft. Oren)   

Revenir en haut Aller en bas
 

help me believe it's not the real me (ft. Oren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Deck - Joute] Le Siège de Port-Real - Siège de Winterfell
» - evening is a time of real experimentation. ▲ theon.
» Real Humans (série Tv d'anticipation)
» Panoplie Real Boitar & Bouftons Rouges [Screen]
» [ Sondage ] [MU-Real] Qui sortira vainqueur du choc des 1/8eme de finales?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: the forest :: ancien hôpital psychiatrique-