Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes, les médiums et les immunisés psychiques
nous sommes présentement en août 2017. c'est pluvieux et humide, prévoyez vos cirés.

Partagez | .
 

 Epave et statue - ft Zeph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 122
double-compte(s) : zeus nicolson
crédits : (c) h0neyy
MessageSujet: Epave et statue - ft Zeph   Mar 10 Avr - 18:10


et un verre de rhum. Ou de bourbon. Ou les deux.
ZEPH & CAÏN


La banquette en cuir, quoique âgée, semblait bien confortable. Caïn n’avait pas bougé de sa place depuis plusieurs heures. Le soleil avait fini par décliner, et la lune brillait désormais au dessus des rues de Blackwater Falls. Il avait vu les magnifiques couleurs qui couvraient le ciel et ses nuages passer par une multitude de combinaisons. Et chaque fois qu’il avait surpris un changement, il avait fait signe au serveur de lui apporter un autre verre. Caïn alternait entre le rhum et le bourbon, ne sachant pas ce soir-là quel alcool avait meilleur goût en bouche. Habituellement il n’hésitait pas. Aujourd’hui, il avait voulu mettre son palais à l’épreuve.

A chaque fois, le serveur revenait, un sourire aux lèvres. La note allait être salée, et l’homme regretterait à coup sûr son aventure dans le bar. Sa tête le lui rappellerait le lendemain, en tout cas. Pour autant, Caïn n’était pas soul. Il avait une vision tout à fait claire, et ses idées n’étaient guère plus emmêlées que lorsqu’il était entré. Pourquoi était-il venu, d’ailleurs ? Le bar pullulait de créatures que tout un chacun semblait considérer comme légales. Elles ne faisaient de mal à personne, et Caïn devait donc les supporter dans son entourage. Non pas qu’il soit dérangé. Il ne chassait que si nécessaire. Tuer par plaisir, par idée de montrer la suprématie humaine, c’était ridicule. Ce n’était en tout cas pas son état d’esprit.

Son verre de bourbon à moitié vide dans la main, il contempla les gens qui allaient et venaient. Certains, comme lui, étaient assis en solitaire. Des visages graves, ou d’autres agacés. Sans doute devaient-ils attendre leur rendez-vous. Caïn, lui, était venu seul. Et il repartirait sans doute ainsi. Son regard se porta vers les autres tables rondes. Il y avait tout juste la place pour trois ou quatre verres sur ces dernières. Pourtant, il aperçut un garçon dessiner sur ces dernières, un peu plus loin. Il ne s’était pas aperçu de sa présence, alors qu’il semblait être installé depuis un bout de temps.

Caïn se redressa, curieux de surprendre le coup de crayon de cet inconnu. Ce ne fut pourtant pas grâce à son trait qu’il le reconnut, mais davantage pour son profil. Il connaissait cette personne. Ou plutôt, il l’avait déjà remarqué. De nombreuses fois, d’ailleurs. Une tignasse sombre qui paraissait désordonnée – alors que Caïn aurait pu jurer que l’effet était en vérité très recherché – dont quelques mèches s’échappaient pour entourer un visage anguleux. Etait-il sûr de le connaître ? Ce fut lorsque leurs regards se croisèrent quelques secondes que le blond en fut absolument certain.

Il ne connaissait pas son nom, mais savait que c’était un humain. Un homme, qui assumait pleinement sa sexualité, ses penchants, ses envies. L’inverse de lui, quoi. Mais Caïn ne l’aurait admis que soumis à une potion de vérité. Une telle chose existait-elle, d’ailleurs ? Sans doute pas. En pensant à tout cela, il sentit son cœur s’emballer légèrement. Il avait chaud, davantage encore que possible avec un été pareil.

L’homme s’agita sur sa banquette. Le cuir lui transférait de la chaleur. Caïn s’arracha alors au dossier. Son t-shirt lui collait au corps, comme s’il n’était pas déjà suffisamment moulant. Il avait l’air d’un pitre, sans doute. D’un gars chez qui l’alcool commençait à faire effet. Alors que, pourtant, ce n’était pas le cas. Il termina son bourbon d’un trait, et en commanda un nouveau.

- Caïn, tu devrais freiner sur ta consomm …
- Ça va, répliqua t-il en coupant la parole au serveur, qu’il connaissait plutôt bien depuis le temps.
- Tu es sûr ?
- Oui. T’en fais pas.

Le serveur récupéra alors le verre désormais vide, et revint quelques minutes plus tard avec un autre cristal, rempli du précieux liquide doré. Enfin doré. Orangé, marronné, tout pouvait qualifier cet alcool. Tom, car tel était en fait le prénom du serveur, avait ajouté une rondelle d’orange, et une cerise confite. Caïn le remercia d’un signe de la main. Le voilà honteux, maintenant.


(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Epave et statue - ft Zeph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AT 43 : LA STATUE DE GAMMA 6
» [Vote du 1 au 6 Septembre1460] Traité sur le Statue Diplomatique avec le Duché de Touraine
» Vicomté de Crest
» Bataille de Brest - Dispariton de Karl Von Schwepenburg
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: bars et restaurants-