Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Jeu 19 Avr - 14:59

Il avait pas vraiment eu de nouvelles de Rodin depuis que ce dernier s'était fait virer de chez lui et avait dut trouver refuge chez un de ses amis vampire, il savait pas trop comment il s'en sortait et à vrai dire ça l'emmerdait un peu. Surtout qu'il avait deux ou trois petites choses à lui dire, surtout concernant cette histoire avec Eliott vu que le vampire lui avait mentit sur toute la ligne. Alors oui, il comprenait un peu, parce que c'est vrai que ça avait pas été à lui de lui dire ce qu'était son ami, et qu'il ne l'aurait peut être pas vraiment cru d'ailleurs... il aurait peut être pensé qu'il cherchait à foutre la merde entre eux pour une quelconque jalousie, mais il n'empêche qu'il lui avait quand même menti en lui assurant qu'il n'avait pas touché Eliott et qu'il ne lui avait fait aucun mal, alors que du cotés de son meilleur ami, ce dernier avait clairement dit qu'ils s'étaient battus et que s'il avait été normal, à savoir s'il avait été un humain, Rodin l'aurait tué. Ça lui plaisait pas trop comme idée, parce que autant il se fichait pas mal de savoir ce que Rodin faisait avec les autres, de qui il bouffait et de qui il tuait, autant ses amis et ses proches, c'était autre chose. Surtout quand en plus ça se passait chez lui. Et dans toute cette histoire, il avait aussi apprit que son meilleur ami lui avait caché ce qu'il était depuis des années... et il n'avait pas réagit aussi mal qu'il aurait put, sans doute parce que ça aurait été hypocrite de sa part, après tout il lui avait lui aussi caché pas mal de choses, dont une chose assez essentiel, comme le fait qu'il était capable de voir l'avenir. L'avantage, c'était que maintenant il n'y avait plus aucun secret, ils savaient tout l'un de l'autre, et dans un sens, ça soulageait un peu Haven. D'ailleurs ce soir là, Eliott l'avait prévenue qu'il sortait et qu'il ne rentrerait pas pour la nuit, alors il avait envoyé un message au vampire pour lui dire qu'il pouvait passer s'il voulait, mais il n'était pas sur que ce dernier ait ses messages... il n'y répondait pas vraiment dernièrement, et ça lui plaisait pas beaucoup... il avait pas envie de la jouer chiant, possessif ou une connerie du genre, il était pas sa mère et il avait pas besoin de savoir tout ce qu'il faisait et quand il le faisait, mais putain, il aimait quand même bien savoir un minimum à quoi s'en tenir, surtout quand il savait que Rodin devait squatter avec un autre vampire qui était peut être dangereux...

Dans tout les cas, il lui avait envoyé un message et il savait pas trop si il allait le recevoir, ou même s'il allait décider de passer, si c'était pas le cas, il comptait bien se faire une soirée tranquille devant sa télé en se fumant quelques joints et en se buvant un peu de whisky. Il s'était foutue à l'aise sur son fauteuil, s'était foutue un film, et oui, c'était cette daube de film pour ados là, Twilight, mais bon il avait été en quelque sorte inspiré, il s'était souvenue qu'il s'était bêtement endormis sur le premier et qu'il avait jamais vu la suite, hors Rodin lui en avait parlé, et avait dit lui l'avoir vu, donc il s'était dit que si le vampire avait été capable de les voir, il pouvait bien lui aussi tenir deux heures en regardant ce truc niais à souhait et complètement débile ? C'était logique. Et même que s'il tenait jusqu'au bout du premier, il avait prévu de regarder le deux, comme ça on pourrait pas lui dire que sa culture cinématographique était naze. Il était donc avachis dans son fauteuil, vêtue seulement d'un boxer, parce que hey, il était chez lui, et qu'il était plus à l'aise comme ça et puis c'était déjà bien qu'il ai un boxer, c'était au cas où, il vivait plus tout seul actuellement donc il essayait d'éviter au maximum de se balader totalement à poil. Il avait un joint entre les lèvres, un verre de whisky posé sur la petite table à cotés du fauteuil, il regardait son écran de télévision avec un air perplexe...

- Ben putain... c'est ça que les jeunes regardent de nos jours... ? Ça explique sans doute pas mal de choses...

Il avait conscience de parler tout seul, il le faisait assez souvent, mais pour le coup ce film était tellement ridicule... non mais sérieux, des vampires qui s'illuminent comme des boules disco... fallait la trouver celle là... même les fictions de la rouquine, Beitris lui semblaient bien meilleures, même si il n'approuvait toujours pas l'idée de se taper un flic... et puis il avait quand même trouvé le moyen de rire un peu, surtout sur le passage ou le vampire entrait par la fenêtre de greluche là, oué, ça au moins c'était plutôt véridique pour le coup, et vu qu'il était défoncé, ben ça lui avait permis d'avoir un bon fou rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Jeu 19 Avr - 16:46

Rodin n'avait jamais été accro à son téléphone, il l'avait parce que c'était pratique, mais en général, il avait tendance à l'oublier. Et vu son nouvel habitat, ses mauvaises habitudes l'avaient rattrapé, mais pas volontairement pour une fois. Ça le stressait légèrement d'ailleurs, parce qu'il se rappelait très bien la crise que lui avait fait Haven la dernière fois, sauf que là, ce n'était vraiment pas sa faute. Ça manquait un peu de prise utile dans cette maison ... Le vampire ne s'était pas gêné pour s'en plaindre à Asher mais vu que ce dernier n'avait pas le pouvoir de faire apparaître de l'électricité, ça n'avait pas changé grand chose. « Vous comptez commander quelque chose quand même ? » Le vampire ne leva même pas la tête de son portable, et lui fit signe d'attendre. « Le wi-fi c'est seulement pour les clients » Il finit par lever les yeux vers elle, l'air passablement agacé et finit par lui faire signe d'aller lui chercher un truc, un café, un machin n'importe quoi tant qu'elle le laissait tranquille. Il en avait rien à foutre 'd'avoir accès à internet, il voulait juste pouvoir recharger son téléphone. Le portable sonna plusieurs fois, et il hésita entre sourire d'avoir des messages ou justement être agacé parce qu'il n'avait pas pu y répondre. Le dernier message lui fit opter pour la première solution. Déjà parce qu'il était récent et qu'en plus, parce que le contenue lui même lui plaisait beaucoup

Le vampire débrancha le chargeur et se tira avant que la serveuse ne revienne. En même temps elle était stupide un peu, vu l'heure personne de sain d'esprit n'aurait pris du café ... Sachant qu'il ne lui avait pas répondu plus tôt, Rodin ne savait pas s'il serait toujours le bienvenue, mais il ne comptait pas rater une occasion de rejoindre Haven alors qu'Eliott avait enfin déserté. Il hésita un instant à simplement frapper à la porte, mais finit par choisir la fenêtre, comme ça, ça lui ferait les pieds à ce con de voisin s'il le voyait encore passer par l'extérieur ... Et puis, la dernière fois qu'il était passé par la porte, il n'avait pas été si bien reçu alors bon ... Le vampire débarqua directement dans la chambre, comme pour vérifier que l'autre con n'était vraiment pas là. Il ne chercha pas à montrer sa présence tout de suite, un peu curieux ... Curiosité qui se transforma rapidement en amusement. Malheureusement les dialogues là, il voyait très bien de quoi ça sortait, c'était assez frais dans sa mémoire. Il se mordit la lèvre pour ne pas en rire et finit par sortir de la pièce, discrètement, mais finit par craquer en entendant Haven parler à son écran.

« ça n'explique pas pourquoi tu regardes ce film ... » répliqua t'il, sans même cacher son air moqueur. Ses yeux quittèrent l'écran pour se poser sur lui, bon par contre, clairement, la tenue n'était pas si mal. « Donc tu arrives enfin à virer l'autre con, mais tu gâches ta soirée à regarder ça ... » Il désigna la télé de la main, n'arrivant vraiment pas à comprendre ce qui avait bien pu lui passer par la tête. Lui quand il avait regardé, ne savait pas dans quoi il se lançait, quoi qu'après le un, il avait commencé à saisir. « Je viens de découvrir ton secret le mieux caché c'est ça ? » Qui sait peut-être qu'en fait, il était fan ... Non, c'était un peu flippant. Il avait pas trop envie d'imaginer qu'Haven était fan de ce genre de film de midinette, surtout un où les vampires étaient si mal représenté, ok, les canines super longue à la rigueur, même l'air ou le reflet, ça avait un peu de sens, mais là, la lumière ... Il l'aurait su quand même s'il se mettait à ressembler à un diamant dès que le soleil le frappait. C'était vraiment ridicule. Et puis il connaissait déjà son secret, qui lui paraissait nettement plus classe que celui ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Ven 20 Avr - 18:25

Franchement il comprenait pas c'était quoi le soucis de tout les adolescents avec ce film, c'était tellement pas crédible... et il s'y connaissait un peu en matière de films de vampires, il avait vu Dracula, il avait vu la série Buffy, il avait même regardé True Blood... c'était des bonnes séries d'ailleurs, même si au final c'était pas plus crédible une fois qu'on connaissait la vérité à propos des vampires... la seule constante là dedans, c'était le fait qu'ils boivent du sang, sinon tout le reste était bien différent, mais putain... le coup des vampires boules de disco, c'était quand même quelque chose, et puis les dialogues, non mais ces dialogues... à ce compte là, il savait même pas si c'était les acteurs qui étaient juste terriblement mauvais ou si c'était les personnages étaient nuls et les dialogues vident de sens... quoi que les acteurs avaient l'air aussi vide que leurs paroles, c'était un mix un peu étrange... dans tout les cas, il aurait pas survécus plus de dix minutes en regardant ça si il n'avait pas eu son whisky et son joint pour faire couler ce truc vraiment niais et chiant. Il avait quand même tenue une heure actuellement ça faisait une heure qu'il regardait cette adolescente niaise et son vampire tout aussi niais se tourner autour mais sans être capable de juste se rouler une putain de pelle... il y avait vraiment pas matière à fantasmer là dessus, il comprenait pas ces adolescentes qui en faisaient tout un flan et d'ailleurs il s'était pas gêné pour dire tout haut ce qu'il en pensait et quand il entendit une voix s'élever derrière lui, il sursauta violemment en manquant de tomber de son fauteuil en voulant se retourner pour tomber nez à nez avec un foutue vampire qui avait l'air bien trop amusé par la situation. Bordel, mais c'était quoi son problème à ce con là ? Il pouvait pas frapper comme tout le monde ! Et puis comme d'un fait exprés, c'était la fameuse scène ou le vampire rendait visite à l'adolescente en passant par la fenêtre de chambre... pile ce que Rodin semblait avoir fait, sauf qu'il était pas une foutue midinette niaise ! Il se redressa en lui lançant un regard noir avant de dire :

- Putain mais t'es con ! Tu l'fais exprès ou quoi ? T'es obligé de te la jouer comme ce couillon de vampire là... tu t'crois malin ? Franchement à ta place j'éviterais de trop rire, parce que tu vois ça... tu viens de faire la même chose que lui, ça en dit sûrement long sur toi si tu as les même réflexes que c'tocard là...

C'était pas sympa du tout, mais en même temps, il lui avait fait peur, heureusement qu'il avait pas de soucis de cœur, sinon il aurait put crever après ça... Et puis de toute manière, il avait pas spécialement envie de bien l'accueillir, il y aurait peut être été plus en douceur s'il avait été cool et qu'il avait frappé comme tout le monde, mais là il jouait clairement avec ses nerfs et c'était pas cool du tout.

- Oué oué, t'as tout compris, tu connais mon vilain petit secret... et tu sais quoi, il s'trouve que j'connais le tiens aussi !

Il lui jetais toujours un regard noir, parce que oui, il savait que Rodin lui avait mentis, et qu'il lui ai mentis au sujet de Eliott et de ce qu'il était, ça passait encore, mais d'après son meilleur ami, ils s'étaient battus et ça avait été assez moche et surtout Rodin aurait put le tuer... et ça c'était pas cool du tout, surtout que le vampire lui avait assuré qu'il ne l'avait pas touché ! Il posa alors son joint dans le cendrier, l'écrasant au passage avant de croiser les bras sur son torse, à peine conscient qu'il devait pas avoir l'air super menaçant vu sa tenue, mais il s'en fichait un peu là tout de suite...

- J'pensais pas que tu viendrais... mais puisque t'es là et que tu sais toujours pas frapper visiblement, tu vas peut être revoir ta version des faits concernant ce qu'il s'est passé avec Eliott la dernière fois que t'es venu ici ? Et au cas où tu te demanderais... il m'a tout dit, même à propos de son truc là, de polymachin je sais pas quoi... donc... ?

Il comptait bien le faire dire la vérité à son tour, il voulait l'entendre dire toute la vérité cette fois, même s'il la connaissait déjà, mais il en avait un peu marre de se faire balader et d'être prit pour un con... donc c'était le moment ou jamais pour Rodin d'être honnête pour une fois et d'admettre qu'il lui avait mentis et que oui, il s'était battue avec Eliott et qu'il avait cherché à le tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Sam 21 Avr - 5:52

Il était bien content de son petit effet, lui faire peur comme ça, c'était amusant aussi. Et c'était pas sa faute s'il n'était pas assez attentif à son environnement non plus si ? Rodin ne se départi pas de son sourire, même face à son air énervé, il avait beau faire des efforts quand il était avec Haven, il aimait quand même le voir hors de lui, surtout pour des trucs aussi triviales. Il finit pourtant par le perdre un peu, parce que la comparaison ne lui plaisait pas du tout. Il n'y avait pas fait attention. Merde quoi, il le faisait bien avant que ce film à la con existe, il allait pas arrêter parce qu'un faux vampire stupide faisait la même chose dans un film tout aussi stupide si ? Rodin posa les yeux sur la télé, bon clairement, il allait peut-être le faire moins ... Merde, il ne voulait pas de point commun avec ce type. Il n'avait rien à voir avec ce vampire en carton là, déjà, il ne brillait pas au soleil, c'était une sacré différence et puis il ne ... Il quitta la télé des yeux, ok, il n'allait pas commencer à chercher toutes les différences, parce qu'au passage, il trouvait des points communs. Non, vraiment, il valait mieux faire comme si ce film n'existait même pas...

Rodin reposa les yeux sur Haven, en haussant un sourcil, l'air blasé. Son secret ? Le fait qu'il soit un vampire ? Oui, c'était pas nouveau ça. Qu'est ce qu'il racontait sérieusement ? Et puis ça valait bien le coup de venir si c'était pour le trouvé énervé. Qu'est ce qu'il avait bien pu faire ? Il attendit, l'air agacé, parce qu'il avait rien de fait de mal depuis la dernière fois, enfin rien de spécial quoi. C'était quand même pas la fenêtre qui l'énervait autant que ça si ? Où qu'il est tant de point commun avec ce vampire débile ? Il grimaça doucement, où alors le fait qu'il ne lui ait pas répondu peut-être ? Mais alors là, c'était pas sa faute, il se plaindrait à la ville pour mettre l'électricité dans les maisons abandonnées, ça leur plairait sans doute ... Déjà que la seule raison pour laquelle, il s'était débrouillé pour quand même branché son téléphone c'était ce con là, qui lui tirait la gueule, alors bon. Et puis ça valait pas le coup de l'inviter, si c'était pour ensuite croire qu'il ne se pointerait pas . Le vampire perdit rapidement son air ennuyé, ok, quoi encore avec Eliott, pourquoi il reverrait sa version des faits ?! « Ah » ok, c'était très constructif ... merde.

« Faut que je te dise quoi exactement ? Il est en un seul morceau non, ça devrait être suffisant... et c'est pas ma faute si ce con, c'est un polymorphe. » Ok, il allait encore lui pourrir la vie ce con. Qu'est ce qu'il avait bien pu raconter. «Je pensais pas que c'était pour parler de lui que j'étais là » Alors Eliott se cassait de l'appartement, mais finalement il était juste là pour parler de lui, il quittait jamais vraiment l'endroit si ? « Ma version de l'histoire ? C'est que c'était un petit con agressif et qu'il l'a bien cherché. Tu sais quoi, tu vas sans doute pas me croire, mais c'est pas moi qui ais lancé les hostilités ok » Rodin croisa à son tour les bras, parce que merde, il avait rien de fait mal, il ne l'aurait même pas touché à ce con s'il ne s'était pas rendu compte qu'il avait une force supérieure à la norme. « Je me suis rapidement rendu compte qu'il n'était pas normal, fallait bien que je le secoue un peu pour savoir. Et c'est là que ton con de propriétaire a débarqué et qu'il l'a envoyé boulé en prenant ta tête et en sortant des conneries » Pour le coup, il l'avait frappé à peine deux fois, la première pouvait quasiment être assimilé à de la légitime défense et la seconde ... Ben c'était sa propre tête alors bon, il avait bien le droit non ? « Vu qu'il avait aucune trace, je pouvais pas te dire que je l'avais frappé, tu m'aurais pas cru »gronda t'il, finalement. Il aurait mieux valu pour lui qu'Eliott avoue tout avant qu'Haven vienne lui poser des questions ou qu'il ne le fasse jamais tiens. A croire qu'il avait un don pour le faire chier, même quand il était pas là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Dim 22 Avr - 19:47

Il ne put s'empêcher d'afficher un air satisfait, légèrement provocateur et très content de lui en voyant le regard que portait le vampire à sa télé qui continuait à diffuser le film... c'était satisfaisant de voir qu'il avait clairement touché un point sensible... il avait réussit à l'atteindre et en fait il lui avait juste fallut lui faire remarquer qu'il se comportait comme un crétin de vampire en carton, stalker qui brillait au soleil comme une foutue boule à facettes. Et bien pour être franc, s'il avait sut que ça fonctionnerait aussi bien, il y aurait songé avant. Et il était vraiment tenté par l'idée d'en rajouter une petite couche et de continuer à jouer sur cette carte là, mais en fait il avait un tout autre soucis à régler, parce qu'il n'oubliait pas que techniquement, il était en colère après lui. En même temps... à chaque fois qu'ils se voyaient, il trouvait le moyen d'être en colère après lui c'était redondant un peu, mais faut croire que c'est comme ça qu'ils s'entretenaient tout les deux, et puis au final ça fonctionnait, il râlait un bon coup, il disait ce qu'il avait à dire, Rodin râlait, ronchonnait et boudait à son tour et voilà, le problème était réglé et il n'y avait plus besoin d'en reparler... sauf que là au final il fallait en reparler de cette histoire qui s'était déroulé chez lui alors qu'il n'était pas là et qui avait confronté Eliott et Rodin l'un à l'autre. Parce qu'il avait vraiment eu l'impression d'être prit pour un con dans cette affaire, de une aucun des deux n'avait rien voulu dire sans qu'il les confronte directement, de deux Rodin lui avait mentit effrontément en lui disant qu'il n'avait pas touché à Eliott et qu'il n'avait pas eu l'intention de lui faire le moindre mal parce qu'il savait que ça ne lui plairait pas, et de trois, il se rendait compte au final que le vampire blond préférait lui mentir pour couvrir un type qui prétendait détester... il y avait un truc là quand même... alors certes, il n'allait pas lui reprocher de ne pas lui avoir dit ce qu'était Eliott, parce que ce n'était pas à lui de le faire et qu'il ne l'aurait sûrement pas cru, mais il aurait au moins put lui dire qu'il s'étaient battus et simplement lui dire d'aller demander à son ami en précisant que lui ne pouvait rien dire... sauf que non... visiblement mentir était plus simple ! Vu la réaction du vampire, il savait au moins qu'il avait merdé quelque part, mais apparemment, il ne savait pas trop où...

- Il est en un seul morceau, mais d'après ce qu'il m'a dit, si il avait été humain tu l'aurais tué... tu m'as dit clairement que tu l'avais pas touché... putain mais en fait va falloir que je me méfie de tout ce qui sort de ta bouche maintenant, parce que si tu mens aussi facilement, je peux me demander sur quoi d'autres tu m'as baratiné en fait...

C'était ça qu'il avait pas saisit, que la confiance ça se méritait, ça se gagnait et que parfois, il suffisait juste d'un mensonge pour que tout s'écroule. La confiance, Haven ne la donnait pas facilement, il était pas du genre à se lier rapidement, et pourtant il se rendait compte qu'il l'avait accordé un peu trop facilement à Rodin... mais à présent, il se demandait si c'était une si bonne chose. Il secoua la tête, levant les yeux au ciel, parce que le vampire était persuadé qu'il lui reprochait simplement d'avoir tapé sur son meilleur ami... ce serait pas le premier, Eliott était comme lui à ce niveau, il avait l'art de s'attirer les emmerdes... alors non, il était en un seul morceau, il avait pas de blessures donc clairement Haven s'en foutait un peu de savoir qu'ils s'étaient battus, c'était le mensonge qui lui posait problème et uniquement ça !

- « C'est lui qui a commencé... » non mais tu t'entends ? Jm'en branle un peu de savoir qui à commencé putain... c'est pas le soucis...

Par contre il dut s'arrêter, là parce qu'il y avait un truc, un truc qu'il savait pas et un truc plutôt perturbant... comment ça il avait prit sa tête ? Il se stoppa net, fixant le vampire avant de demander avec un air interloqué :

- Wow wow wow... attends, comment ça il a prit MA tête ?! C'est quoi cette putain d'histoire encore ??

Alors ça, il aimait pas du tout. Il avait compris à peu près le principe, Eliott pouvait prendre l'apparence de qui il voulait, mais putain... il aurait jamais imaginé que son meilleur ami ne s'amuse à prendre son apparence à lui... et pourquoi d'ailleurs ? C'était quoi le but ?

- Au pire, t'étais pas non plus obligé de me dire quoi que ce soit, des fais vaut mieux rien dire que de mentir... tu m'aurais juste dis « demande à Eliott je peux pas te dire » j'aurais pas cherché plus loin... t'es vraiment trop con !

Il avait vraiment un soucis avec tout ce qui était principes de base, Haven en avait pas tant que ça, mais chez lui, la confiance c'était quelque chose d'assez essentiel, il avait pas beaucoup de proches, pas beaucoup d'amis et il voulait juste pouvoir avoir confiance ne le peu qu'il avait, et là... il se rendait compte que tout autour de lui n'était que mensonge... et le pire c'était qu'il avait pas été tout à fait mieux... ça craignait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Lun 23 Avr - 8:47

Oh ok, alors c'était lui le menteur, mais alors ce que disait Eliott, ça faisait parole d'évangile. Il l'aurait tué ? Avec son petit coup de poing là ? Bon, il l'avait bien foutu au sol aussi, mais merde, il l'aurait pas tué non plus, bien abîmé ok, mais il serait pas mort de juste ça ! Alors oui, il avait menti un peu en disant ne pas l'avoir touché, mais il n'avait pas le choix, vu que ce con de polymorphe n'avait pas la moindre trace sur le visage, il ne pouvait simplement pas dire le contraire. C'était pas du tout ce qu'il avait en tête en venant ici, il n'y avait même pas pensé... Après tout ce polymorphe avait tenu longtemps sans rien dire à Haven, il ne s'attendait pas à ce que ça change si vite ... « Sur rien du tout » Rodin secoua la tête, énervé, non, il ne mentait pas constamment, et il ne se rappelait même pas lui avoir menti à part ça ... Mais merde aussi, c'était pas à lui de lui dire ce qu'était ce con, ni de lui donner des indices quoi ! Et de savoir qui avait commencé c'était peut-être pas le soucis, mais ça changeait de tout du côté de Rodin . Parce que c'était pas une question d'avoir pris un coup, c'était d'avoir pris un coup qui lui avait fait mal, et qui donc n'avait pas pu être causé par un simple humain !

« Ah parce que ça il te l'a pas dit ? Ça m'étonnait aussi » C'était vraiment un coup traître qu'il avait fait là. Et s'il avait vu le frapper à nouveau, il l'aurait fait, sauf qu'à ce moment là, il n'en avait pas été capable. « C'est pour ça que ton proprio s'est fait des idées, parce qu'il le lui a dit de but en blanc avec ta tête » Il aurait pu lui dire aussi qu'il ne l'avait pas fait exprès de choisir cette apparence là ... Ouais, il aurait pu. « T'aurais rien cherché de plus si je m'étais contenté de ça ? Toi et ta curiosité là ? Et puis j'en savais rien qu'il allait cracher le morceau comme ça , il te l'a jamais dit jusque là mais j'aurais du deviner qu'il allait finir par avouer ? C'était pas à moi de le forcer à te le dire » Tout ça à cause de ce con de proprio encore, il aurait pas pu se la fermer celui là ? C'était à se demander pourquoi il était encore en vie sérieusement ! « Je t'ai juste dit que j'avais pas couché avec et ça c'était vrai » merci bien mais non merci. « Et que je l'avais pas frappé, et vu qu'il s'en est sorti sans aucune séquelle, c'était pas totalement faux ! » C'est bon quoi, il avait du avoir mal pendant deux secondes .

« j'ai pas cherché à le tuer, il en fait des caisses ce con sérieux ! Je suis sûr qu'il doit bien plus douiller quand il change de forme ! » Le vampire croisa les bras sur son torse. Véritablement agacé. Merde, il avait rien fait de mal, il s'était franchement retenu plus d'une fois parce que faire plus de dégâts, il aurait pu et l'envie ne lui avait pas manqué ! Mais alors vraiment pas. « Je suis peut-être trop con, mais la seul raison pour laquelle je l'ai agressé et à peine, c'est justement parce que j'ai compris qu'il était pas humain ! Et que c'était pas normal ! Parce que t'étais pas au courant. A ce moment là, je savais même pas qui il était, et vu ton don pour t'attirer des emmerdes, j'ai ... » Le vampire se rembrumit. Merde, c'était pas rassurant de voir qu'il attirait toutes les créatures dans les environs, un jour il allait finir par se faire buter par son coiffeur ou son fleuriste, une connerie du genre, parce que c'était un démon tiens. Et puis, merde, c'était pas une espèce réputé pour leur gentillesse les polymorphes non plus, c'était sournois souvent. Il avait juste voulu le secouer un peu pour qu'il lui avoue ce qu'il était et ce qu'il avait prévu de faire avec Haven. C'était pourtant pas si con que ça ... Rodin jura entre ses dents avant de relever les yeux, toujours énervé que ça lui retombe dessus. Il était vraiment passé au mauvais moment l'autre fois. « Je l'aurais pas tué donc qu'il se calme sur l'exagération »Ajouta t'il, un peu plus calmement. Parce que s'il avait vraiment voulu sa peau, ça serait déjà réglé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Lun 23 Avr - 17:55

C'était de mieux en mieux, en fait il se retrouvait entre deux personnes qui lui mentaient... dont une qu'il connaissait depuis qu'il était gosse et qui était à propre parlé tout sa famille et une autre en qui il voulait avoir confiance mais ça s'avérait assez compliqué au vu de sa nature. Alors oui, là il était un peu furax, et ce qu'il appréciait le moins dans cette histoire, c'était de voir avec quelle facilité le vampire lui avait mentit en lui affirmant qu'il n'avait pas touché à Eliott. Et en soit c'était pas le plus important qu'il l'ai frappé ou pas, parce qu'il avait put constater lui même que Eliott allait bien et qu'il n'avait aucune marque, aucune trace, mais ce qui le gênait le plus, c'était le mensonge. Il aurait put faire autrement, s'il l'avait voulu, et certes, le brun aurait sans doute cherché à en savoir plus, mais s'il avait simplement insisté sur le fait que ce n'était pas à lui de lui en parler il se serait juste contenté de demander à Eliott, ce que de toute manière il avait fini par faire parce que Rodin ne lui avait pas tout dit. Mais il se sentait un peu mis à l'écart encore une fois, c'était comme si son meilleur ami et son... vampire, avaient décidé de faire une alliance tout les deux et de se confier quelques petits secrets dont lui n'avait aucune connaissance en le maintenant à l'écart... et clairement, il était jaloux. Il savait clairement qu'il n'y avait rien entre eux, il avait bien compris qu'ils se dégoûtaient mutuellement, mais bon sa jalousie était plus axé sur le fait d'être complètement mis hors jeu dans cette histoire. Ça ne lui plaisait pas du tout. Et maintenant il apprenait en plus que Eliott avait prit son apparence, ce qui était assez dérangeant en soit, enfin c'était pas comme s'il l'avait jamais vu à poil, Haven était pas du genre bien pudique, mais il y avait une différence entre voir quelqu'un à poil et se retrouver carrément dans sa peau... et si c'était le genre de truc que son ami faisait régulièrement ? Non... il voulait pas commencer à penser comme ça, parce que c'était Eliott, il le connaissait malgré tout et il pouvait pas faire des trucs aussi bizarre.

- Putain vous faites chier... tout les deux... et oué j'aurais peut être cherché, ça serait pas la première fois que je cherche à t'arracher des infos sur un truc et c'est pas pour autant que tu balance, avec toi faut toujours demander quinze fois avant d'avoir une réponse clair de toute manière...

Ça c'était plutôt véridique, s'il y avait bien quelque chose qu'il avait apprit avec le vampire, c'était à se battre, parce qu'il avait pas le choix, s'il voulait des réponses sur quelque chose, s'il voulait apprendre à le connaître un minimum, il devait batailler encore et encore pour les avoir... c'était chiant mais il s'y était fait... enfin à peu près parce que parfois il manquait plus de patience que d'autres. Mais par contre il appréciait pas d'entendre Rodin dire que ce n'était pas à lui de forcer Eliott à lui dire la vérité... c'était vrai, mais il n'aimait pas, surtout quand par la suite il osait dire que s'il l'avait attaqué, c'était parce qu'il avait eu peur pour lui et qu'il s'était demandé ce qu'un polymorphe foutait dans son lit... c'était pas très logique tout cela, il s'inquiétait assez pour tabasser son meilleur ami, mais par contre pas assez pour vouloir mettre Haven en garde contre le fait que ce dernier n'était pas ce qu'il prétendait être... tsss...

- Donc sur le coup, tu as trouvé ça pas normal que je ne sois pas au courant, du moins assez pour taper sur mon meilleur ami, mais après réflexion, tu t'es dis que t'allais le couvrir et que c'était pas si important que ça en fait que je sache ou pas c'est bien ça... ? Parce que là ta logique, elle pue !

Et ce qui le faisait le plus chier dans cette histoire, c'était qu'il était presque attendrit par tout ça, en même temps, le fait que Rodin veuille le protéger, c'était plutôt mignon, mais il en doutait un peu vu qu'il avait quand même préféré protéger Eliott sur ce coup au final. C'était compliqué pour lui de se situer dans tout cela, parce qu'il savait même plus à qui il devait faire confiance, même si il savait bien que si Rodin avait voulu le tuer, il l'aurait tué... il l'avait vu... ou plutôt entendu, arracher la tête à main nue à un vampire après tout...

- Tu fais chier, parce que je sais même plus ce que je suis sensé croire... et Eliott ne m'a pas menti lui... bon il a clairement pas tout dit, mais je peux même pas lui en vouloir, je lui avais jamais dit non plus pour mes rêves... mais maintenant je peux pas m'empêcher de me demander si préfère pas protéger les intérêt de mon meilleur pote que les miens !

Et vu que lui aussi pouvait le faire, il recroisa les bras sur son torse, affichant une mine boudeuse, comme un gosse, parce que ça lui plaisait pas du tout cette histoire et oui, sans doute aussi parce qu'il était jaloux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mar 24 Avr - 13:08

Rodin ne pouvait pas se défendre sur ce point là, la rétention d'information, il était plutôt fort pour ça. Mais en même temps, une partie des informations en question lui échappait à lui même aussi alors bon, ça ne comptait pas vraiment. Et puis, effectivement s'il avait fallu ne rien lui dire, il ne lui aurait rien dit, mais ça aurait quand même rendu le tout plus suspicieux à ses yeux s'il lui avait avoué directement qu'Eliott lui cachait quelque chose. Le vampire ne chercha pas à répondre là dessus, de toute manière, ça n'aurait rien changer, ce qui était fait, était déjà fait et puis c'était vrai, alors autant ne pas jouer la carte de la mauvaise foi sur ce coup là. Ça aurait été du gâchis. Le gâchis c'était cette situation là aussi, parce que merde, Rodin savait très bien pourquoi il avait fait tel ou tel choix, mais là, il commençait franchement à les regretter. Qu'est ce qu'il s'en foutait de ce con de polymorphe ! Ça l'avait juste mit dans la merde toute cette histoire.

Il commençait sérieusement à être frustré de ne pas se faire comprendre, parce que oui, il l'avait frappé sur le moment parce qu'il n'avait pas apprécié de savoir qu'une créature tournait aussi près d'Haven, mais la suite l'avais rassuré malgré lui sur plusieurs points. Mais il n'avait pas vraiment envie de dire qu'il avait pitié de l'autre con et encore moins qu'il lui avait fait confiance. Surtout que vu qu'il en avait fait des caisses sur ce il aurait pu me tuer... n'importe quoi ! « Sur le moment je savait pas encore qui c'était pour toi, donc oui j'ai vu rouge, j'ai réagis sur le moment, mais là ce con a prit ton apparence et c'est devenu un peu compliqué » grogna t'il. « J'ai bien compris qu'il était pas dangereux, pas pour toi en tout cas, donc oui, j'ai préféré la fermer, parce que c'était pas à moi de t'apprendre ça » Toute cette histoire l'emmerdait, ça n'aurait pas du être son problème. Déjà que la soirée elle même l'avait fait chier, chercher en plus à s'expliquer sur celle ci, ça n'arrangeait pas son humeur. « Si tu crois que ça me fait plaisir de l'avoir couvert » ronchonna t'il au passage. Parce que merde, couvrir un con, c'était quand même pas spécialement facile. Mais il lui avait fait de la peine au fond, il avait bien vu que déjà ses pouvoirs il les contrôlait mais alors pas du tout et qu'en plus, il avait à peine conscience de ce qu'il était, donc oui, pour l'instant, il ne semblait pas être dangereux pour Haven.

« Eliott il a pas menti ? Déjà si, lorsqu'il dit que je l'aurais tué ... » Rodin secoua la tête, vexé ce coup ci. « T'as pas douté un seul instant de ses paroles, mais alors moi tout de suite si. Ce con là, il à aucune trace sur le visage, mais tu le crois quand il dit que j'aurais pu le tuer » Le vampire secoua la tête, alors oui, il l'avait bien frappé, mais vu qu'il n'avait aucune preuve, c'était facile de lui mettre la faute dessus ... A aucun moment, il n'avait remis la parole d'Eliott en doute alors que la sienne, rien à carrer. Donc c'était facile de lui parler de confiance vu que de base, il n'en avait aucune de toute manière. C'était presque blessant. Pas surprenant, parce que l'autre débile là, il le connaissait depuis très longtemps... mais si ça se trouve,il aurait pu lui dire n'importe quoi sur lui et Haven y aurait cru quand même ... « Les intérêts de ton pote, j'en ai rien à foutre ok. Du moment qu'il te mettait pas en danger, je voyais pas le problème, c'était le sien, pas le mien et j'avais aucune envie de m'immiscer là dedans. Et tu sais quoi, je ne l'ai frappé que deux fois, c'est pas suffisant pour le tuer ! C'est la seule chose où j'ai menti, oui j'ai osé le toucher ...» ajouta t'il, avec mépris, parce qu'au final, c'était lui qui avait du se débarrasser des peaux pour qu'Haven ne soit pas dans la merde,  , c'était lui qu'avait du supporter son mauvais caractère et même ses larmes, mais ouais, il était que le méchant là dedans de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mer 25 Avr - 18:01

Il aimait décidément pas cette idée, le fait que Eliott ai prit son apparence et qu'il ai joué là dessus, surtout que Rodin était en train de clairement lui dire que c'était ce qui l'avait fait flancher, ce qui lui avait fait remettre certaines choses en questions, dont le fait de se placer de son cotés et donc de décider de lui mentir pour couvrir son meilleur ami. Et tout cela le faisait chier, parce qu'il était conscient que ça manquait de logique son raisonnement, mais en même temps, qui a dit que la jalousie c'était un sentiment logique ? Il était content que Rodin n'ai pas fait de ma à Eliott, il était content que Eliott lui ai enfin révélé ce qu'il était, mais à cotés de ça, il se sentait toujours totalement exclus et n'appréciait pas du tout cette sorte d'alliance qu'ils avaient fait tout les deux contre lui, dans le l'unique but de le balader et de lui mentir... et si Eliott ne lui avait rien dit ? Et s'il avait décidé encore de lui cacher ce qu'il était ? Comment ça se serait passé ? Rodin aurait simplement continué à le couvrir, et lui aurait continué à passé pour un con qui pense que son frangin est un putain d'être humain tout ce qu'il y a de plus normal et qui s'inquiète pour lui chaque fois qu'il va vendre son cul à des vieux dégueulasses un peu trop rustre en pensant qu'il va finir par tomber par un adepte de trucs bizarre et se faire démolir... au moins, c'est clair qu'il ne s'en faisait plus trop pour ça, visiblement Eliott avait une grande force et pas mal de répondant mais putain, c'était pas agréable de passer pour un con qui au final ne connaît même pas le type qui dort dans son pieu... et visiblement, Rodin cautionnait... c'était le plus chiant, que Eliott veuille taire la vérité, c'était une chose, c'était son choix et il avait eu peur du rejet, ce que Haven pouvait comprendre, mais en fait il se demandait quel était l’intérêt de Rodin dans cette histoire pour qu'il décide de lui mentir et de le faire passer pour un crétin afin de couvrir un type qu'il connaissait à peine et qu'il disait ne même pas apprécier... franchement c'était pas logique tout ça. Il leva les yeux au ciel, prenant un air blasé avant de demander :

- Et alors quoi... ? Il fait un meilleur moi que moi c'est ça... ? Assez pour te convaincre qu'il faut me mentir et me laisser passer pour un con dans le but de le protéger... ?

C'était mesquin, et peut être un peu injuste, parce qu'il avait clairement reconnue que de toute manière, il n'aurait pas cru le vampire, mais c'était juste une question de principe, c'était le principe qui le dérangeait et le fait qu'il soit totalement exclus de tout ça. Et il haussa les épaules, avant de simplement se laisser retomber dans son fauteuil, croisant les bras sur son torse, boudant comme un gamin avant de dire :

- Ben ça a dut te faire assez plaisir pour que tu le fasse... et je suppose que s'il avait décidé de ne rien me dire, je serais encore le dindon de la farce et tu en serais encore à me mentir pour le couvrir...

Ça aussi ça lui posait problème, parce qu'il pouvait pas s'empêcher de se demander ce qu'il se serait passé si jamais Eliott avait décidé de ne rien lui révélé, s'il avait continué à cacher sa nature et à ne rien dire... Il leva les yeux au ciel alors que Rodin la jouait vexé à présent, parce qu'il avait osé dire que Eliott lui n'avait pas mentis, il avait caché des choses, comme le fait de prendre son apparence, mais il n'avait pas dit de mensonge à propre parlé, ce qu'il reprochait justement à Rodin.

- Oh ça va... je connais ta force, tu as été bien heureux de m'en faire la démonstration et je doute pas une seconde que si tu frappais un humain en l'utilisant à fond, tu pourrais le tuer... c'est juste ce qu'il a voulu dire pas la peine d'en faire des caisses... de toute manière c'est toujours pas le putain d'problème ! Et au passage il m'a dit qu'il t'avait frappé aussi hein... vous vous êtes bastonné et alors... aucun de vous n'est blessé alors va peut être falloir arrêter d'en faire un putain de flan... j'te reproche pas de t'être battus avec, mais de m'avoir mentis en me disant le contraire Ducon !

Il en avait marre de se prendre la tête, il était juste de mauvaise humeur maintenant, et il était jaloux... de son meilleur pote... et de ce con de vampire là... il était jaloux parce que sans même qu'il le sache, ces deux là avait créer une sorte d'alliance contre lui, qu'ils l'avaient maintenus à l'écart et du coup il se sentait presque de trop dans l'histoire et ça lui déplaisait fortement. Il fixa sa télé, qui avait continué à fonctionné, il suivait pas le film, il s'en foutait, il regardait, mais sans le voir, trop occupé à rager dans son coin. Et évidemment ce crétin de vampire ne comprenait pas, il préférait faire sa victime en se faisant passer pour un martyr que de comprendre qu'il était juste putain de jaloux comme un con... et bien qu'il continue à faire la drama queen tiens, Haven avait juste envie de bouder, comme quoi parfois, les rôles pouvaient être inversés ! Et puis au pire, si il voulait s'envoyer en l'air, il aura qu'a aller voir Eliott et lui demander de prendre son apparence... apparemment c'était un truc qui lui faisait de l'effet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Jeu 26 Avr - 3:38

Un meilleur lui que lui ? Il était sérieux là ? Et après c'était lui la drama queen. Merde, c'était déjà vexant pour lui de ne pas avoir pu le frapper parce qu'il avait juste l'apparence d'Haven, il n'avait pas en plus envie que le vrai sort des conneries comme ça. « Assez pour me convaincre qu'il était pas dangereux pour toi oui » C'était pas possible ! Sérieusement, pourquoi est-ce qu'il se retrouvait mêler à ça, pourquoi même il se prenait la tête pour ça. Être en train de se prendre la tête avec un humain parce que son pote polymorphe avait oublié de parler de son statut ? C'était une mauvaise blague ou quoi ? Qu'est ce qu'il avait à y gagner à essayer de calmer le jeu ? Le vampire n'arrivait même pas à comprendre pourquoi il était encore là. Il ne cherchait pas à le faire passer pour un coin, ça ne lui avait pas traversé l'esprit à aucun moment, tout ce qu'il voulait lui, c'était qu'Eliott se démerde avec son problème, en ayant espéré qu'Haven n'aurait pas eu besoin de savoir qu'il était passé là. Qu'il n'aurait pas besoin de savoir ce qu'il avait ressenti en voyant se con dans son lit puis en sachant qu'il aurait pu être un danger. C'était pas le genre de truc qu'il était ressentir pour un putain d'humain et ça commençait sérieusement à l'énerver.

Rodin se retint de répondre, parce que non, il n'aurait pas menti plus, il n'en aurait juste plus parler, parce qu'encore une fois, ça n'aurait pas du être son problème Il s'était persuadé qu'Eliott allait finir par en parler à Haven, quand, il n'en avait aucune idée, mais certainement pas dans une dizaine d'année. Juste du moment qu'il avait menti, il en avait eu moins envie, parce que ça allait se retourner contre lui ... Et c'était exactement ce qui était arrivé. Le vampire leva les yeux au ciel, en faire des caisses ? L'autre con là, il criait au meurtre mais c'était lui qui en faisait des caisses ? Il savait quand il était capable de tuer quelqu'un ou non et oui, il l'aurait certainement bien amoché avant d'avoir vraiment confirmation que c'était un polymorphe, mais pas au point de le tuer ! Donc l'autre, là, il pouvait dire n'importe quoi ça passait, mais alors dès qu'il essayait de lui prouver que son pote là, il ne l'aurait jamais tué, ça ne passait pas ! Et il savait que l'autre con là, il ne l'avait pas dit dans cette optique là, mais pour le faire passer pour le méchant de l'histoire, ça il n'avait pas de doute là dessus vu leur conversation de l'autre fois.

Il laissa échapper un rire moqueur. Il l'avait frappé ? A peine... Il avait été plus surpris qu'autre chose, mais c'est pas comme si ce con avait pu lui faire vraiment mal. Quoi que vu la situation, il avait réussi, seulement pas à coup de poing. Rodin serra ses poings avant de soupirer. Ok, donc le problème était pas là, seulement le vrai problème, il était censé le rattraper comment au juste ? Parce qu'avoir des explications étaient une chose, revenir sur un mensonge, c'était plus compliqué. « Et j'étais censé te dire directement que je l'avais frappé ? Alors qu'il n'avait aucune trace sur le visage ? Tu m'aurais pas cru » Non, vraiment quelle autre solution, il aurait eu à part lui raconter toute la vérité ? Seulement, ce n'était pas la sienne. « Et ça aurait changé quoi que je te le dise ? » Le vampire haussa les épaules. C'est pas comme si les coups portés avaient eut des répercussions, ils auraient pu tout aussi bien ne jamais s'être touché, ça aurait été pareil. « C'est pas comme si je pouvais revenir en arrière et te dire que si, le con là, je lui ai envoyé mon poing dans la figure » bon dans la sienne de figure en vrai .. « Enfin dans la mienne en l'occurrence » grogna t'il, avant de secouer la tête. « Si je pouvais, je le ferais » Merde, comment il était se sortir de là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Ven 27 Avr - 19:34

Il ne voulait visiblement pas comprendre... à croire que pour être jaloux, il était très fort, et pour des conneries en plus, mais par contre comprendre la jalousie chez les autres, ça c'était trop dur pour lui. Surtout que c'était peut être stupide d'être jaloux pour ça, mais en même temps la jalousie était un sentiment pas terrible de base et Haven avait toujours été du genre possessif, il l'était avec Eliott et visiblement, il l'était avec Rodin aussi, alors forcément, quand il y avait un truc les impliquant tout les deux et qu'il se retrouvait simplement mis sur la touche, ben ça pouvait qu'exploser ! Et là ben c'était le cas, il avait fini par se rasseoir sur son fauteuil, croisant les bras sur son torse, fixant sa télé sans même voir réellement ce qu'il se passait à l'écran, et ruminant comme un gosse... il était hors de question qu'il admette qu'il était jaloux, parce que c'était stupide et parce que merde quoi, Rodin avait qu'à réfléchir un peu au lieu de se focaliser que sur des détails dont il se foutait royalement... parce que encore une fois, il se fichait de qui avait frappé qui en premier, de si l'un avait voulu tuer l'autre, c'était pas important, parce que c'était passé et que au final aucun des deux n'était mort ni même blessé... alors pourquoi rester focaliser là dessus ? Non, ce qui le gênait, c'était qu'il lui ai mentit, pour protéger Eliott... alors qu'il clamait tout haut s'en foutre de lui, mais apparemment, il s'en foutait pas assez pour ne pas lui mentir dans le but de le couvrir. Et puis merde quoi, parfois la fermer c'était bien aussi ! Haven lui avait pas demandé s'il l'avait frappé ou non quand ils s'étaient vue, il lui avait demandé s'ils avaient couchés ensemble... parce que vu les paroles de son proprio, il y avait de quoi se poser des questions, il aurait donc tout aussi bien put lui dire que non, ils n'avaient pas couchés ensemble, sans avoir à lui assurer qu'il ne l'avait absolument pas frappé... mais voilà, il avait fallut qu'il rajoute cette infime partie qui avait transformé ne tout en mensonge et qui le faisait maintenant rager comme jamais !

C'était pas si compliqué à comprendre, il y avait une petite limite, entre la vérité et le mensonge, il ne lui avait pas demandé de lui dire la vérité à propos de Eliott, juste de pas lui mentir et pourtant il l'avait fait, sans même en avoir besoin... parce que encore une fois, il ne lui avait jamais demandé s'ils s'étaient battus ou non, pourquoi il lui aurait demandé alors qu'il était clair que Eliott allait bien et n'avait aucune blessure ? Dans sa tête c'était logique, d'autant plus qu'à ce moment, il pensait encore que son meilleur ami n'était qu'un humain aussi fragile que lui, alors il n'aurait pas imaginé Rodin le frapper sachant qu'il n'avait aucune blessure... putain ce qu'il avait été con au final... et ça c'était une sensation qu'il n'aimait pas non plus, l'impression d'être le dindon de la farce, d'être le crétin dont ils avaient tout les deux bien ri devant son incrédulité et son déni de ce qui était pourtant une putain d'évidence ! Il avait de bonnes raisons d'en vouloir à Rodin pour le coup, et encore une fois, ce con ne comprenait rien, et il avait donné assez d'explications comme ça... il en avait marre de se prendre la tête, de toute manière ça semblait totalement lui échapper les raisons du pourquoi, alors peut être qu'il ferait sans doute mieux de laisser tomber. Enfin ça, ça aurait été une super idée quelques semaines plus tôt, parce que maintenant, ça semblait plus compliqué... il faisait chier ce foutue vampire là, à s'être immiscé comme ça dans sa vie pour y foutre le bordel, et il faisait encore plus chier parce qu'il se rendait compte qu'il le détestait autant qu'il l'appréciait... Il poussa un soupir agacé avant de dire d'un ton froid :

- Des fois, fermer sa gueule c'est pas plus mal non plus... jt'ai rien demandé d'me dire, tu aurais juste put ne rien dire... au moins ça t'aurais évité de mentir !

Il ne l'avait pas regardé, continuant à fixer sa télé, et oui, encore une fois, ce qui était fait était fait de toute manière et il ne pouvait pas revenir en arrière, mais Haven avait aucune envie que ça devienne une habitude, il pouvait composer avec beaucoup de choses, le fait qu'il soit un vampire, qu'il tue des gens, qu'il boive du sang, qu'il soit capable d'arracher une tête à main nue... tout ça, il voulait bien faire avec, il avait même prouvé qu'il pouvait passer au dessus, mais qu'il lui mente... ça c'était pas possible. La confiance c'était important pour lui, et il ne l'accordait pas à la légère, si pour lui ça comptait si peu, et bien ils avaient clairement un soucis. Il secoua la tête... parce que encore une fois, il était à cotés de la plaque, et encore une fois, il se fichait de savoir si oui, ou non il l'avait frappé, mais il en avait marre de se répéter là dessus... putain, et dire que c'était la première fois depuis des jours qu'ils avaient la possibilité d'enfin s'envoyer en l'air sans être emmerdé par qui ou quoi que ce soit, et voilà qu'ils se retrouvaient à se prendre la tête quoi... super soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Sam 28 Avr - 7:44

Ne rien lui dire ? Il se foutait de qui là ? Parce qu'effectivement, ça aurait pu être une solution, mais le vampire se doutait que ça lui aurait fini dans la figure dans tous les cas. Parce que s'il ne lui avait rien dit du tout, Haven se serait certainement énervé  et c'était exactement ce qui était arrivé d'ailleurs, il s'était mis en rogne l'autre fois déjà et il était censé lui dire quoi à ce moment là ? Rodin était persuadé qu'il ne se serait pas contenté d'une réponse comme "va demander à ton pote, il te répondra mieux que moi" ... Ah ouais, il ne lui avait rien demandé ? Il se rappelait de la même conversation là ? Il lui avait demandé ce qu'il avait fait à Eliott, et il aurait du répondre quoi ? Il avait juste essayé de sauver les meubles cette fois là. Mais évidemment, ça ne pouvait pas durer . « Me fait pas croire que tu m'aurais laissé m'en tirer sans rien dire » Rodin secoua la tête, agacé, et non le fait qu'il avait du mal à avoir des réponses à ses questions habituellement n'était pas une excuse. « Tu m'aurais juste fait une crise à ce moment là ! » Ce qu'il avait fait en parti et qui l'avait bien énervé déjà...

C'était pire maintenant. Parce qu'il ne savait pas comment se rattraper et qu'il ne comprenait même pas pourquoi il en avait envie. Faire chier les gens, il adorait ça, c'était pas nouveau et c'était pas un secret, son actuel colocataire était d'ailleurs parfaitement au courant et Haven aussi mais ... là, c'était lui que ça faisait chier, parce que ça ne l'amusait pas de le voir comme ça. Le vampire se renfrogna, incapable de trouver une putain de solution, autre que celle de se casser, mais ce n'était pas une option. Il avait l'impression que plus il essayait de s'excuser, pire c'était . Merde, tout ça, c'était la faute de ce con de polymorphe. Il pouvait pas se la fermer celui là aussi, juste raconter ses pouvoirs à la con et le laisser en dehors de ça ? Ça lui apprendrait à garder le secret d'un con. Merde quoi, pour une fois qu'il pensait faire les choses correctement. C'était vraiment trop stupide. « C'était pas vraiment un mensonge... » bougonna t'il, finalement. Se rendant très bien compte que peu importe, s'en était un. Mais c'était pas si important, c'était superficiel comme mensonge puisque l'autre con n'avait pas la moindre séquelle de ses coups. Alors bon ...

Rodin posa son regard sur la télé. Il aurait préféré continuer à se moquer de ce film à la con, pas se prendre la tête à cause de l'autre débile. « Je suis censé dire quoi pour me rattraper? » lâcha t'il, avec difficulté. Il allait pas l'implorer non plus ! Fallait pas pousser ... mais ça l'emmerdait vraiment ! Il avait l'impression qu'il passait son temps à essayer de se racheter pour des trucs qui d'habitudes ne le gênaient pas. Ses paroles dans la ruelle avec l'autre vampire, ça aurait du être vrai, les humains n'étaient pas importants, le fait de faire du bruit pour faire venir son proprio, le fait de passer par la fenêtre, tout ça, en général, il s'en fichait, ce n'était pas grave à ses yeux et si ça faisait cher quelqu'un, c'était parfait. La preuve, il était encore passé par la fenêtre pour aller chez Ash et ça ne lui avait pas plu, autant dire qu'il n'en avait strictement rien à foutre. Faire chier les autres, ça n'amener pas la moindre dose de culpabilité chez lui, alors pourquoi il s'en voulait là ? Il avait tué personne, il avait rien fait de si grave, mais à le voir bouder, il se retrouvait à s'en vouloir. Merde, c'était vraiment ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Sam 28 Avr - 19:03

Peut être que non effectivement, il aurait probablement insisté, il aurait sûrement aussi crisé un peu, parce que sur le coup, l'idée de se retrouver exclus de tout ça, l'avait vraiment fait chier et pire, c'était le fait qu'aucun des deux ne lui en ai parlé et qu'il ai dut apprendre ça de la bouche de son connard de propriétaire... alors oui, les gens avaient leurs secrets et il était pas putain de curieux au point d'aller fouiner dans leurs vies pour tout savoir, mais là il s'agissait de son meilleur ami et de... merde fait chier, il allait falloir qu'il se décide que ce Rodin était, parce que ça commençait à être lourd là, mais bon voilà quoi... ça le concernait un petit peu quand même, surtout quand il se faisait alpaguer par son proprio lui disant d'aller faire ses gang bang ailleurs... et comment il était sensé prendre les choses, déjà il s'était forcément demandé s'il y avait eu un truc entre eux, vu les paroles de l'autre con... mais vu que ce n'était pas le cas, il y avait quand même un truc louche sachant qu'aucun ne lui en avait parlé, et maintenant quoi ? Rodin lui mentait pour couvrir Eliott... ce qui en soit était plutôt sympa de sa part, mais merde quoi, c'était pas son rôle et déjà que Haven avait du mal à réellement le laisser entrer dans sa vie, au point qu'il savait toujours pas exactement comment le définir, mais si en plus il commençait à lui mentir pour couvrir des proches à lui qu'il disait ne même pas apprécier... ce serait quoi après ? Est ce qu'il pouvait lui faire confiance en sachant qu'il avait autant de facilité à lui cacher des choses et à lui mentir ? C'était compliqué et il y avait beaucoup de choses, beaucoup trop d'un coup probablement, ce qui faisait qu'il était complètement perdu actuellement. Et comme il avait aucune envie de dire tout ça à voix haute et bien il boudait comme un gosse. Et pour ne rien arranger, Rodin persistait en disant que ce n'était pas vraiment un mensonge... il avait l'art lui aussi, au lieu de simplement dire qu'il ne le referait plus, ou même... n'importe quoi en fait, ce crétin se rendait même pas compte là tout de suite, le plus gros soucis c'était qu'Haven avait besoin d'être un peu rassuré sur certaines choses... et bien non, il s'enfonçait dans sa connerie !

Il secoua la tête, l'air dépité, parce que ça l'énervait encore plus et il avait franchement juste envie de la jouer petit con mesquin et de lui dire d'aller voir Eliott du coup, qu'ils auraient qu'à se raconter leurs vies tranquillement en faisant leurs trucs de leurs cotés pendant que lui serait encore une fois exclus de tout ça... mais putain il avait pas dix ans non plus... quoi que c'était discutable et vu comment ça le démangeait, c'était peut être le cas, mais non, pour une fois il avait préféré s'enfermer dans le silence. Sauf que son silence fini par être mis à mal par la question du vampire. Vu son manque de réaction, il s'était presque attendu à ce que ce dernier se barre, ça aurait été légitime dans un sens, mais non, il était là et il lui demandait comment faire pour se rattraper... C'était pas des excuses, mais dans un sens, ça démontrait qu'il en avait pas rien à foutre... Il poussa un soupir, détachant enfin ses yeux de l'écran de télévision pour les porter sur le blond, l'observant quelques instants, l'air toujours boudeur et en colère, parce que fallait pas croire que ça allait passer comme ça non plus... et il fini par dire :

- T'imagine même pas comment j'ai envie de la jouer gamin là tout de suite et de te dire d'aller donc voir Eliott, puisque apparemment il fait un meilleur moi que moi, et que pour lui t'es prêt à m'raconter de la merde... mais pour une fois, j'vais la jouer mature...

Ça lui coûtait, parce que c'était pas vraiment une habitude d'être mature, mais en même temps, vu la maturité de Rodin, il allait bien falloir que l'un des deux le soit, sinon ils allaient faire du sur-place et ça allait pas aller loin cette histoire... Il continua de le fixer quelques instants avant d'ajouter :

- J'veux savoir... depuis qu'on s'connait, tout les trucs sur lesquels tu m'as mentis... Et m'dit pas qu'il y en a pas, parce que je sais que tu m'as baratiné sur certaines choses...

Genre ces problèmes de mémoires là... c'était peut être vrai, mais il était presque sur qu'il s'en était servit pour cacher certaines choses qu'il n'avait pas envie de lui raconter alors qu'il s'en souvenait parfaitement au final... ça avait bon dos la mémoire défaillante quand il fallait... d'ailleurs de son cotés, il s'était demandé si il lui avait mentit également, mais non... en fait il avait toujours dit la vérité, c'était un peu étrange d'ailleurs, en général il se gênait pas à mentir, mais faut croire qu'il avait pas eu grand chose à cacher pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Dim 29 Avr - 6:10

Pas un mensonge hein ... Rodin savait très bien que si, et jusque là, mentir n'avait jamais été un problème. Il ne le faisait pas forcément tant que ça, parce que des fois la vérité était bien plus amusante. Quoi qu'en y repensant, il était aussi très fort pour se mentir à lui même, mais ça, c'était un autre problème, et il n'avait pas envie d'y penser maintenant, il avait déjà suffisamment à régler. Au point qu'il en était quand même arrivé à demander directement ce qu'il pouvait bien faire pour se rattraper . C'était un peu honteux, parce que merde, tout ça, c'était pas si grave, mais il n'aimait pas l'état dans lequel il était. La colère, il connaissait, et en général, ça se réglait assez rapidement, avec un mort souvent ...Mais ce n'était pas une option dans cette situation, elle ne lui avait même pas traversé l'esprit d'ailleurs parce que ça n'aurait rien changé. Quoi qu'en y repensant s'il avait eu Eliott sous la main ...Haven tourna enfin la tête vers lui, et il garda un air renfermé, parce que poser la question, c'était déjà trop, il allait pas non plus avoir un air implorant, fallait pas pousser non plus.

Le vampire soupira, agacé. Il allait arrêter avec ça. Parce qu'à aucun moment Eliott faisait un meilleur lui que lui, il ne savait pas d'où il tirait une idée pareille mais c'était stupide. Et en soi, ce n'était pas pour lui qu'il avait menti, c'était pas pour un con qu'il ne supportait pas. Alors oui, une part de lui avait eu de la peine pour ce crétin qui semblait découvrir maintenant ce qu'il était, preuve à nouveau qu'il était pas bien malin, mais ce n'était pas à lui de vendre son secret. Et Rodin aurait menti en disant que ça ne l'arrangeait pas de ne rien dire. Parce qu'effectivement il l'avait frappé, sachant très bien que ça ne l'aurait pas tué, mais il l'avait bien frappé deux fois et vu que c'était un proche d'Haven, il savait très bien que ça ne lui aurait pas plus de le savoir... Il avait pris un choix l'autre fois, celui qui lui semblait le plus arrangeant, parce qu'il n'avait pas voulu l'énerver . Sauf qu'il n'avait fait que reculer pour mieux sauter, il s'en rendait bien compte là...Rodin se retint de dire quoi que ce soit, préférant le laisser finir, c'était pas le moment d'en rajouter bêtement. Quand bien même, il était persuadé que pour le coup, la maturité c'était pas plus son truc que le sien.

Le vampire le regarda sans comprendre. Ok, c'était pas cool ça. Parce que c'est pas comme s'il avait enregistré tout ce qu'il lui avait dit depuis le début non plus. Il était pas certain de lui avoir menti sur quoi que ce soit, mais ça n'était pas impossible non plus ... « Je crois pas t'avoir menti sur autre chose, j'en avais pas l'intérêt » répondit il hésitant, ne voyant pour l'instant pas sur quoi il avait bien pu le baratiner. Il se rappelait lui avoir menti sur les informations qu'il avait obtenu sur lui, mais cette histoire là, il l'avait déjà réglé puisqu'il avait fini par avouer, mais à part ça ...Il avait aussi essayé de lui mentir pour cette connerie de jalousie, mais ça n'avait servi à rien tellement c'était flagrant. « Normalement, tout ce que sur quoi je t'ai menti, j'ai fini par le corriger. » ajouta t'il, en secouant la tête, l'air absolument pas sûr de lui, ce qui en soit, devait bien prouver qu'il était honnête. « Mais j'ai pas retenu parfaitement tout ce que j'ai dit non plus, donc je peux rien te promettre là dessus. » Il fronça les sourcils, pas très à l'aise. « par contre je peux toujours te promettre de ne pas le refaire ... » Il se sentait ridicule, vraiment et il n'aimait pas ça. Mentir c'était pas forcément quelque chose qu'il faisait volontairement, surtout quand ça touchait ses émotions, mais il n'avait pas l'impression de lui avoir déjà menti sans être revenu dessus entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 652
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Dim 29 Avr - 13:56

C'était plutôt légitime qu'il se pose des questions, parce que vu la facilité qu'il avait à faire ça, il se demandait forcément si il ne lui avait pas mentit sur d'autres trucs, et c'était peut être des trucs sans la moindre importance, mais c'était un peu ça le soucis, pour Rodin tout avait une moindre importance, mais pour Haven c'était différent. Certaines choses étaient importantes à ses yeux et c'était le genre de détails qui pouvaient remettre en cause la confiance que Haven accordait au vampire. Alors oui, sa question était un peu vache, surtout qu'il pouvait sans doute pas se souvenir de tout, il avait bien compris qu'il avait une mémoire défaillante, parce que Haven lui se souvenait plus ou moins de tout... mais il avait sept cent ans lui. Et puis c'était un peu un test aussi, histoire de voir s'il allait lui affirmer que non, il ne lui avait jamais mentis, ou s'il allait quand même laisser planer le doute... ou même s'il allait rectifier quelques petites choses sur lesquels il lui aurait vraiment mentis... il savait pas encore quel serait la bonne réponse pour lui, mais il voulait juste essayer de savoir s'il pouvait être un minimum sincère. Et apparemment, il avait l'air de vraiment se poser la question, de vraiment chercher si effectivement il lui avait mentis ou non, ce qui voulait dire qu'il n'avait pas dut lui sortir de gros mensonges... ou alors il était bon comédien, mais ça n'avait pas trop l'air d'être le genre... et il aimait bien l'idée qu'il n'ai pas eu de raison de lui mentir, parce que c'était pas totalement faux, il aurait put en avoir, il aurait put ne pas lui faire confiance sur beaucoup de choses, le lieu où il vivait, ce qu'il était, la manière de le blesser ou même de le tuer... mais il lui avait fait confiance, tout en sachant pourtant qu'il avait des fréquentations chez les chasseurs... Il hocha légèrement la tête, alors qu'il semblait encore réfléchir, avant de dire qu'il avait fini par corriger déjà tout ce sur quoi il avait put lui mentir...

En même temps, ils avaient déjà eu cette discussion la dernière fois dans le bar quand il lui avait avoué avoir volé son dossier chez les flics et qu'il avait pas voulu lui dire tout ce qu'il savait à son sujet... il lui avait affirmé qu'il n'avait volé que son dossier chez les flics d'ailleurs, mais est ce que c'était vraiment vrai... ? En même temps, il n'y avait pas grand chose d'intéressant ailleurs... son dossier médical qui devait parler de sa déficience du système immunitaire quand il était bébé, sa graphe de moelle pour le traitement, peut être ses séances chez le psy quelques années plus tard... il y avait aussi son dossier au foyer, là ça devait être plus fournis, de même que son dossier scolaire... mais il avait jamais refusé de répondre à une seule de ses questions à propos de tout ça, il lui suffisait de demander pour qu'il lui donne les infos qu'il voulait. Il poussa un soupir, entre la lassitude et l'agacement, parce que ça l'énervait cette situation, mais le blond fini par lui dire qu'il pouvait lui promettre de ne pas recommencer... il fronça un peu les sourcils avant de dire :

- Tu es sur que tu veux promettre ça... ? Parce qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible...

Lui mentir c'était une chose, lui dissimuler des choses aussi, mais lui promettre un truc pour pas s'y tenir, ça ce serait vraiment vache de sa part et là il était clair que Haven ne pardonnerait pas. Mais s'il était prêt à le faire, peut être que ça pourrait aider... et d'ailleurs, vu qu'il était dans une sale situation par sa faute et qu'il s'emmerdait à se poser trop de questions, autant profiter de cet instant de sincérité pour poser une question à laquelle il voulait une réponse vrai et clair...

- OK... je vais te poser une question, je veux la vérité et n'essaye pas de m'embobiner... j'suis quoi pour toi... ? J'veux dire... pourquoi tu m'as pas tué comme tu l'envisageait ? Pourquoi tu es prêt à me promettre de ne plus me mentir... ?

C'était même pas un piège, disons juste que la réponse du blond l'aiderait sûrement à y voir plus claire de son cotés... parce que pour l'instant il avait un peu du mal à comprendre ce qu'il se passait dans sa tête. Il avait soutenue à Eliott que Rodin était pas son mec, mais c'est vrai que sur plusieurs aspect... ben ils agissaient vraiment comme un putain de couple et c'était même limite flippant d'ailleurs... enfin pour le peu que le brun connaissait des couples, une chose était sur, ils maîtrisaient bien l'aspect scène de ménage du truc... pour l'aspect sexe, c'était autre chose, si on pouvait leur foutre la paix un peu de temps en temps, disons qu'ils maîtriseraient bien mieux... mais c'était pas gagner ça... dans tout les cas, il était assez curieux de savoir ce que le blond avait à dire là dessus, parce que merde, il n'y avait pas de raison qu'il soit le seul à se prendre la tête sur ce genre de questions à la con...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   

Revenir en haut Aller en bas
 

And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Epo dragoune rose
» nez rose clignotant....
» le nez de Certiclignote rose, qu'est ce qu'il veut me dire?
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» La Cabale de la Rose d'Ebène.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-