Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Sam 26 Mai - 9:10

Merci, il n'était pas stupide, il se rendait bien compte qu'en frustrant Haven, ça le frustrait aussi, que c'était un coup à se faire avoir de nouveau, mais c'était plus fort que lui, il aimait trop le chercher donc oui, ça lui plaisait, et il était capable de tenir un peu sur sa propre frustration pour s'occuper de la sienne. Bon le fait qu'il enlevé ses deux mains, ça lui plaisait un peu moins, mais il était persuadé qu'il était pas capable de jouer bien longtemps à ce petit jeu et qu'il ne serait de toute manière pas bien mieux malgré son envie de jouer. Parce que les dernières fois l'avaient véritablement énervés, une fois, ok, mais deux, même presque trois si on comptait le moment où les flics avaient débarqués dans le club ... S'il avait été parano, Rodin se serait presque attendu à voir les fils débarquer d'un moment à l'autre, mais fallait pas pousser non plus. Et il ne plaisantait qu'à moitié en disant que si quelqu'un les emmerdait encore, il y aurait un mort, parce qu'il avait beau s'être débrouillé jusqu'ici pour n'avoir tué personne devant Haven, bon à part un vampire techniquement déjà mort, là, il n'était pas certain que l'énervement ne prendrait pas le dessus.

« Quoi qu'apparemment t'as pas besoin de moi pour te frustrer » dit il, un léger sourire en coin, s'amusant de la difficulté qu'il avait l'air d'avoir. Alors oui, c'était assez frustrant, parce que savoir ses mains là, incapable d'enlever le tissu entre eux, ça ne l'aidait pas à penser à autre chose, mais il aurait menti en disant que ça ne l'amusait pas non plus de le voir s'escrimer contre un pauvre bouton. « Promis la prochaine fois, j'arrive sans rien et je passe par la porte » répondit Rodin, en levant un sourcil, comme si l'idée la plus stupide qu'il ait jamais entendu. Déjà qu'il ne valait pas que les policiers lui tombent dessus, il n'allait pas en plus les attirer avec un attentat à la pudeur et pas du genre intéressant celui là. Sans compter sa concierge de proprio qui risquait de ne pas apprécier de le voir se balader dans le bâtiment sans le moindre vêtement. Après, là, tout de suite, le vampire n'était pas contre l'idée de les voir s'en aller, surtout qu'Haven avait une sacré avance sur lui à ce niveau là. « J'ai cru que j'allais devoir le faire moi même » rajouta t'il, moqueur. Bien loin d'avoir de vraies raisons de se plaindre.

« Enfin, j'ai bien vu que les vêtements étaient pas nécessaires ce soir » Il eut un sourire en coin, laissant ses mains glisser sur sa peau, faut dire qu'en arrivant ça lui avait un peu sauté aux yeux, raison de plus pour laquelle l'énervement d'Haven l'avait pris au dépourvu, c'était pas facile de tout suivre alors qu'il était à moitié à poil devant lui. Ses mains descendirent sur le peu de tissu qu'il avait sur le dos, façon de parler. « T'accueilles tout le monde comme ça, ou je suis juste bien tombé ? » Délaissant ses fesses, l'une d'entre elle, s'aventura à l'avant, glissant toujours sur le tissu, mais dans une zone bien plus intéressante à ses yeux. Il n'y avait pas à dire, c'était plutôt ça qu'il avait en tête en arrivant et pas du tout, tout ce qui était arrivé depuis tout à l'heure, c'était bien plus agréable et à plusieurs niveaux. Accro hein ? Rodin n'avait même pas envie d'y penser, il avait même plutôt envie d'oublier cette histoire, mais c'était carrément visible que c'était bien le cas, il n'aurait pas pris autant de plaisir à juste être là déjà. Seulement, il n'avait même pas envie d'y penser comme ça, il aurait tout le temps de se prendre la tête là dessus plus tard, et de toute manière, ce n'est pas comme s'il se pensait capable de se concentrer sur autre chose bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Lun 28 Mai - 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mar 29 Mai - 15:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mer 30 Mai - 17:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Jeu 31 Mai - 8:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Dim 3 Juin - 17:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Lun 4 Juin - 14:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mer 6 Juin - 7:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mer 6 Juin - 16:47

Alors qu'un vampire rougisse, ou saigne, ça paraissait déjà étrange. Mais qu'un vampire finisse à bout de souffle à cause d'un putain d'humain, elle était bonne aussi celle là tiens. Cela dit, il était content, parce que merde, à force, il avait finit par croire que ça n'arriverait plus et qu'ils s'étaient attirés une malédiction ou une connerie du genre. Non, parce que ça faisait au moins trois fois qu'on les emmerdait au bon moment. Sans compter que la soirée n'avait pas vraiment débuté sur le bon ton ...Mais c'est bon, finalement, cette fois ci, ils avaient été tranquilles. Comme quoi la persévérance ça avait du bon parfois. Du vraiment bon. « ça aurait pu être le cas déjà. » répliqua t'il, toujours le souffle un peu court. «Mais franchement je crois que je m'attendais presque plus à voir les flics débarquer dans ton appart qu'enfin arriver au bout » ajouta Rodin en levant les yeux au ciel. C'était à moitié vrai, l'idée lui avait bien traversé l'esprit, une ou deux fois, et encore. Parce qu'au bout d'un moment, il n'y avait plus eu grand chose de concret là haut. Et c'était encore un peu le cas. Sans compter qu'il aurait menti que l'urgence et le côté directif lui avait déplu tant que ça.

« Enfin, peu importe, la pratique je dis pas non là. Quoi que pas dans la seconde non plus » Comme quoi vampire ou pas vampire, y avait des limites, sans doute moins restrictives que chez un humain normal, mais fallait pas pousser non plus. « Mais en attendant je dis pas non à une partie d'échec » ajouta t'il, avec un sourire en coin, en tournant la tête vers Haven. Autant tout à l'heure, il s'était contenté d'un léger regard noir, autant là, il était de meilleure humeur et plus apte à plaisanter, ou a entendre des conneries. Le pire, c'est que lui, il était carrément bon à ce jeu, mais c'était sans doute un peu de la triche d'avoir autant d'expérience aussi, et quand bien même, il aimait bien aussi, c'était ni le moment, ni la personne. Et il n'en avait aucune envie là tout de suite. Il se mordit un peu la lèvre, non, il avait un peu faim plutôt. Mais ça non plus, c'était pas vraiment le moment. Tant pis, il pouvait faire abstraction, ça n'aurait pas été la première fois.

Rodin se redressa à moitié. Jetant un coup d'oeil à la porte, avant de se retourner vers Haven, appréciant le spectacle au passage. « T'es sûr que ton crétin de coloc va pas se pointer ? On est d'accord ? » Non, parce que ça lui était complètement sorti de la tête sur le moment, faut dire qu'il avait été un peu trop au centre de la conversation tout à l'heure et qu'il l'avait effacé sans trop de problème, surtout que contrairement aux idées stupides d'Haven, il n'avait vraiment pas envie de penser à ce con dans ce genre de moment. Par contre, maintenant, il s'inquiétait un peu de voir le reste de sa soirée un peu gâché. Non, parce qu'il n'était pas certain de pouvoir compter sur leurs chances... « Ou que ton voisin ne vas pas débarquer à nouveau ? J'irais lui ouvrir à ta place si tu veux... » ajouta t'il, avec un léger sourire, amusé à l'idée de lui faire peur à ce con. Il lui aurait bien montré ses dents à celui là tiens, histoire que personne ne le crois jamais... S'il ne pouvait pas le tuer, il devait bien pouvoir l'effrayer un peu non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Ven 8 Juin - 12:16

Alors là, si les flics avaient dut débarquer, il aurait pété un putain de câble... fallait pas abuser non plus, il avait rien fait, il se tenait à carreau depuis un moment maintenant, il allait même beaucoup moins vendre de la weed devant le lycée, c'était plus devenue un passe temps qu'autre chose, alors il manquerait plus que les flics viennent le faire chier chez lui... et il aurait été totalement hors de question qu'il ouvre à son connard de propriétaire, il devait bien admettre que la discrétion, c'était pas trop son truc et ce connard allait sûrement gueuler encore demain ou dans les jours à venir, mais il en avait rien à foutre, il était chez lui, il payait son loyer et s'il était pas compter, il avait qu'à faire mieux insonoriser son putain d'immeuble ! Partie comme c'était partie, il aurait pas accepté une fois de plus de se faire déranger en pleine action, mais ça n'avait pas été le cas et putain ce que ça faisait du bien ! Il avait eu besoin de ça, besoin de se libérer de toute cette frustration qu'il avait accumulé et il se sentait plus détendu... peut être qu'il aurait été moins en colère après Rodin pour ses mensonge s'il avait été un peu plus dans cet état là, et un peu moins dans l'état dans lequel il était avant... quoi qu'il en soit, il était clair qu'il comptait pas réitérer l'expérience, il était hors de question qu'il laisse encore autant de temps s'écouler entre cette fois et la fois suivante, il allait vraiment falloir qu'ils trouvent une putain de solution pour se voir plus souvent, parce que sinon, ça n'allait vraiment pas le faire. Il lâcha un rire amusé, fixant le plafond avant de tourner la tête vers le vampire qui semblait d'accord pour la pratique, mais qui semblait aussi un peu à bout de force là tout de suite. Il prit un air faussement triste, comme un gamin n'ayant pas le jouet qu'il voulait avant de dire :

- J'ai déjà épuisé le vampire vieux de sept cent ans... ? T'es pas aussi résistant que ce à quoi je m'attendais, c'est un peu décevant je dois dire...

Il avait eu un aperçu de la force physique du vampire et c'était une chose, mais à vrai dire, il ne savait pas vraiment jusqu'où allait le reste de ses pouvoirs de vampires... ah si, il guérissait plutôt vite aussi, mais ça il préférait l'oublier, parce que ça le ramenait à un souvenir plutôt dégueulasse du dos de Rodin avec une balle logée dedans... enfin quoi qu'il en soit, il n'était pas un surhomme non plus visiblement... c'était plutôt marrant, même si pour le coup, c'était un peu dommage aussi. Il secoua un peu la tête avant de se remettre à fixer le plafond en disant d'un ton faussement désolée :

- Quel dommage... j'ai pas de jeu d'échec ! Va falloir trouver une meilleure idée là...

Et quand bien même, il aurait le jeu, il avait aucune envie de jouer aux échecs, il avait bien mieux en tête là tout de suite... et apparemment il n'était pas le seul, parce que le vampire commençait à s'inquiéter de ce qui risquait d'arriver et de savoir s'il était bien sur qu'Eliott ne rentrerait pas à l'improviste... il fronça un peu les sourcils, ne se disant que son timing était pas terrible pour le coup... il aurait put se poser cette question un peu avant... parce que là c'était un peu tard pour le coup, s'il avait dut rentrer, autant dire que ça aurait été gênant.

- C'est maintenant que tu te pose cette question ? C'est un peu tard tu crois pas ? Mais non, il va pas se pointer et quand à mon proprio, lui j'en suis moins sur, j'crois qu'on a pas été super discret, mais au pire on pourra toujours lui dire d'aller se faire foutre... j'ai plus de retard sur mes loyer, il peut plus m'virer ce connard !

Il afficha un sourire en tournant de nouveau la tête vers Rodin, il avait aucune envie de voir cette soirée être gâché par quoi que ce soit et il n'allait pas se la gâcher tout seul en ayant peur de tout ce qui pourrait, ou ne pourrait pas arriver... c'était hors de question. Il glissa une main le long de sa joue, jusqu'à sa nuque pour l'attirer à lui et l'embrasser avant d'ajouter :

- Et non, tu boufferas pas mon proprio... laisse le râler au pire, à un moment il se fatiguera tout seul !

Il avait bien compris pourquoi Rodin voulait aller lui ouvrir, c'était assez flagrant, il avait envie de bouffer ce vieux con depuis un moment déjà, et pour être franc, c'était pas Haven que ça dérangerait le plus, mais il avait aucune envie de se faire virer de chez lui et s'il mourrait, il savait pas qui reprendrait l'immeuble et c'était un risque... donc autant le garder en vie, du moins pour l'instant. Il fronça un les sourcils, observant le blond avant de dire :

- C'est que t'as les crocs ou quoi ?

Non parce que ça c'était un peu inquiétant quand même... Rodin n'avait jamais semblé intéressé par l'idée de le bouffer, enfin sauf à leur première rencontre, mais jamais plus depuis, et il en oubliait un peu parfois que c'était une possibilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Ven 8 Juin - 15:29

Ça l'avait vexé un peu, juste assez pour qu'il secoua la tête, légèrement renfrogné. « Laisse moi deux minutes, tu veux » Rodin, avait beau savoir que c'était de l'humour, il ne pouvait pas s'empêcher de le prendre un peu de travers. Alors oui, il avait une sacré faculté de récupération, mais quand bien même, il lui fallait un peu de temps. Ce n'était pas magique non plus. Sinon, il n'imaginait pas à quel point les vampires auraient pu faire fortune dans l'industrie du sexe. Quoi qu'en soit, quand on regardait les légendes sur eux, les plus anciennes, parce que Twilight cassai vraiment le mythe, on en était pas si loin. Et ce n'était pas si faux, parce qu'ils étaient bien plus sauvages que les humains sur bien des points. Seulement, au bout de 700 ans, même ça, devenait moins attirant... Quoi qu'il allait devoir revenir là dessus, parce qu'il avait un bon regain d'intérêt sur le sujet en ce moment. Et ça le tentait bien plus que les échecs malgré ton trait d'humour.

Par contre, s'il comptait bien remettre le couvert, il n'avait aucune envie de recommencer à se retrouver frustré en devant se faire interrompre par l'autre con... Bon les deux étaient des cons. Mais s'il fallait encore en choisir un, il était aussi partant pour le proprio, parce qu'il ne pouvait pas faire grand chose à par tambouriner sur la porte, ce qui était encore plus que gérable. « Un peu tard ? Désolé d'avoir eu la tête ailleurs. Et puis je prévois le coup pour après. Je me dis qu'on a enfin eu de la chance mais est-ce que ça va durer... » répondit il, un léger sourire sur les lèvres. Il avait beau avoir été légèrement vexé, il était plutôt de bonne humeur. Après ce début de soirée désastreux, il avait bien eu besoin de ça. Bon, en fait, vu le nombre de fois où ils avaient été interrompu, il avait besoin de ça depuis un bon moment. Capable de tenir 30 ans sans s'y intéresser, mais quelques semaines, c'était devenu difficile. Comme quoi, il allait falloir qu'il fasse quelque chose, parce que l'attraction qu'avait Haven sur lui, était un peu trop forte, il avait beau l'avoir reconnu, ça ne rendait pas les choses plus faciles. Il apprécia d'ailleurs un peu trop le contact de ses lèvres. « T'es pas drôle » grogna t'il, faussement énervé, avant de retrouver son sourire en coin. Tu parles qu'il s'en fichait en vrai, il pouvait très bien vivre sans le tuer, il ne l'aimait pas, mais le nombre d'humain qui l'indifférait était assez élevé, et il ne lui vouait pas non plus une haine atroce. Sans compter qu'il avait bien compris qu'Haven ne voulait pas le voir mourir. Ce qui était bien dommage mais tant pis. Et c'était presque plus amusant de lui pourrir la vie comme ça.

« Quand j'y repense c'est assez ironique, parce que s'il montait maintenant, ça serait bien la première fois qu'il ne se méprends pas sur ce qu'il se passe chez toi » ajouta t'il, amusé. Parce que la première fois, coucher avec Haven était loin d'être au programme, c'était simplement une visite de courtoisie visant à se vider de son sang sur le canapé et à claquer les portes trop fort. Et la seconde, il avait envoyé Eliott un peu trop fort sur le sol et ce crétin avait fait croire au proprio qu'il était plus ou moins en train de s'envoyer en l'air avec une équipe de rugby. Donc pour une fois qu'il n'aurait pas tout faux, c'était important de le souligner. Rodin fronça les sourcils devant la suite. Oui, un peu, mais il n'avait pas spécialement envie de lui dire, c'était largement gérable pour l'instant. « Parce que je ressens l'envie de bouffer ton proprio, c'est pas nouveau. Mais si tu préfères, je peux appeler un livreur de pizza, ça laissera moins de trace » ajouta t'il, en reprenant un air innocent, comme pour faire dévier le sujet. Parce qu'il n'avait pas vraiment envie d'y penser lui même. « Après ça dépend ce que tu veux dire par avoir les crocs, parce que ça peut avoir d'autres sens, qui conviendrait bien plus à la situation » conclut il, avec un sourire un peu plus narquois, laissant ses doigts glisser sur son torse. Il changeait un peu le sujet, mais en même temps, ce n'était pas faux, pour l'instant l'idée d'aller se nourrir n'était pas celle qui l'emportait le plus sous son crane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mar 12 Juin - 13:11

Il avait visiblement touché un point sensible, à croire que Rodin était chatouilleux quand ça touchait à sa virilité et à ses capacités physiques... c'était plutôt marrant parce qu'il n'y avait pas si longtemps, il était un vampire limite asexué qui clamait haut et fort qu'il s'était lassé du sexe et que ça ne l'intéressait pas et voilà que maintenant, il la jouait boudeur parce que Haven faisait une petite blague sur le fait de ne pas être aussi résistait que le sous entendait les légendes sur les vampires. Il ne put s'empêcher de rire devant son air bougon, avant de reprendre un peu de son sérieux, mais tout en étant quand même amusé par le fait que tout à coup Rodin s'inquiète de savoir si quelqu'un n'allait pas débarquer à l'improviste. C'était un peu tard là quand même, bon Haven avait bien dans l'idée de remettre ça, à vrai dire, il avait beau avoir fait passer la plus grosse couche de frustration qu'il avait, il était toujours partant pour remettre ça, mais dans tout les cas, le timing du vampire n'était pas terrible pour le coup. Dans tout les cas, il n'allait pas se prendre la tête, il était hors de question qu'il se laisse déranger par qui que ce soit, Eliott n'allait pas rentrer c'était sur, et son proprio, ce con là pouvait bien cogner autant qu'il voulait à sa porte, il était hors de question qu'il lui ouvre ou qu'il lui donne la moindre satisfaction, il pouvait juste aller se faire foutre ce connard là. Mais il était évidemment hors de question que Rodin le bouffe, c'était peut être un sale con, mais il était plus utile en vie que mort du point de vue d'Haven et puis de toute manière, il était hors de question tue qui que ce soit chez lui, c'était même pas envisageable comme idée. Cet appartement avait vu assez de carnage comme ça entre le vampire en sang avec une balle dans le dos et les transformations dégoûtantes de son colocataire, autant ne pas rajouter un foutue meurtre par dessus le marché.

- Ça va durer t'en fais pas, en fait la question que je me pose le plus c'est de savoir si toi tu vas tenir la durée... t'as pas eu beaucoup d'entraînement ces dernières années, ce serait con que je t'épuise totalement trop rapidement...

C'était dit d'un ton provocateur, un peu moqueur, il se moquait de lui, parce qu'il avait bien compris que ça semblait être un point sensible donc autant en jouer un peu. Il n'avait pas vraiment de doutes, mais c'était juste marrant de voir Rodin bouder comme un gosse parce que sa virilité était remise en cause. Il lâcha un nouveau rire aux paroles du vampire, il avait pas tord, pour le coup, il aurait enfin raison sur ce qu'il se passait, mais vu que de toute manière Haven ne prendrait même pas la peine de lui ouvrir, ça réglerait la question, par contre il savait pas trop si Rodin avait faim ou pas, et en soit, ça ne l'effrayait pas plus que ça, il savait que ce dernier ne lui ferait rien, mais à parler de pizza, il était en train de lui donner faim à lui... on avait pas idée... il était pas contre l'idée de faire venir le livreur de pizza, mais pas pour le livreur, juste pour la pizza, du coup il fit mine de réfléchir sérieusement à la proposition du vampire avant de dire :

- J'ai envie de pizza maintenant... je suis tenté par ton idée, mais t'as toujours pas le droit de bouffer le livreur, premièrement je veux pas de meurtre dans cet appartement... manquerait plus que tes victimes reviennent pour me hanter... et deuxièmement, j'préfère être en bon terme avec les livreurs de pizza, ça peut servir d'en avoir un dans la poche !

Il afficha un sourire en coin, parce que effectivement, ça lui avait déjà servit, genre quand il lui manquait un dollar ou deux pour payer sa commande... mais vu qu'il jouait un peu de son charme dans ces moments là, autant ne pas entrer dans les détails. D'ailleurs l'idée de manger fut rapidement balayer par la proposition du blond, il afficha un sourire avant de laisser ses lèvres glisser dans son cou en disant :

- J'ai toujours les crocs dans ce sens là...

Et c'était le cas, il était du genre insatiable, quand il disait qu'il était pire qu'un adolescent en rut c'était pas juste pour l'image, c'était plutôt vrai. Mais il n'empêche qu'il avait encore cette idée de pizza qui trottait dans sa tête... mais d'un autre cotés, il trouvait ça un peu injuste de manger devant Rodin alors qu'il lui interdisait à lui de se nourrir... c'était pas terrible comme truc et c'était un vrai dilemme...

- Mais j'ai quand même envie de pizza du coup... et j'me sens un peu dégueulasse d'avoir envie de bouffer une pizza devant toi alors que je t'interdit de bouffer qui que ce soit sous mon toit...

Les joies de la vie avec un vampire tiens... mais en même temps il voyait pas trop comment faire pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Mar 12 Juin - 14:59

Et il allait continuer à le chercher en plus. Rodin inspira doucement, sachant que c'était stupide de sa part de se prendre la tête pour si peu, c'était quoi l'intérêt de se vexer pour ça, surtout en sachant qu'il cherchait volontairement à l'énerver. Asher avait sans doute raison, c'était vraiment son côté « con » qui lui plaisait. A croire qu'il aimait juste se faire mettre hors de lui, même s'il n'en était pas là, loin de là. « Fais moi confiance un peu » grogna t'il, légèrement. Il n'avait même pas envie de s'énerver, mais il arrivait quand même à le faire grogner, Rodin secoua la tête, retrouvant un léger sourire. Merde, il arrivait bien trop à le faire partir au quart de tour et sur plus d'un domaine. « Tu seras épuisé avant moi, crois moi » ajouta le vampire, avec assurance. Bon, il ne doutait pas de sa capacité à le foutre par terre, mais il avait un avantage physique non négligeable. Mais avoir une bonne récupération sur plusieurs points, ça voulait quand même dire qu'il devait puiser son énergie quelque part, donc en terme simple, il avait faim. C'était largement gérable, mais il s'en voulait de ne pas avoir prévu le coup. Tant pis, il verrait ça en rentrant, ça n'était pas encore si urgent ;

Même si l'idée du livreur de pizza, lui plaisais toujours autant. Pizza pour Haven, livreur pour lui, ça semblait parfait. En théorie, en tout cas. Parce que Rodin savait très bien que ça n'arriverait pas, il avait été assez clair la première fois, et sur ce point là, les choses n'avaient pas changés. Alors oui, il n'était plus que le vampire qui venait se vider de son sang sur son canapé... il n'était même plus là, ce canapé, mais, sur le fait de manger des gens chez lui, ou devant lui, ça n'avait pas changé. Et en même temps, il n'en avait pas tant envie. Il s'en voulait de mettre ses capacités de vampire de côté, parce que c'était ridicule, mais en soi, il n'avait jamais caché sa manière de se nourrir, il avait même tué une fois devant lui, et bien assommer un chasseur l'autre fois. Donc, ce n'est pas comme s'il jouait les anges non plus ... Mais de toute manière, il n'avait pas le droit de tuer devant lui, et il comptait bien s'en tenir à cette règle. Pour l'instant en tout cas.

Rodin hocha la tête. Ouais, le côté des fantômes, c'était pas débile ... « Bien vu . Quoi que je suis sûr que tu adorerais avoir des fantômes en plus d'un polymorphe ou d'un vampire, et après le loup-garou. Franchement, ça ferait le quatuor gagnant » répliqua t'il, amusé, avant de soupirer. C'était vraiment n'importe quoi cette ville.... Enfin ce n'était pas le sujet, et autant dire qu'en sentant ses lèvres sur son cou, il savait qu'il n'était pas le seul à penser à se nourrir, même si l'ironie de la situation lui tira un rire. « Me dire que tu as les crocs en étant aussi près de mon cou, on a inversé les rôles ou quoi ? » lâcha t'il, amusé. Non, parce que là, clairement l'image était pas mal. Mais c'était loin de lui déplaire. Son amusement redoubla d'avantage devant la suite. « T'es sérieux là ? » C'était pas son envie de pizza qui l'amusait, c'était le reste. « Quoi que oui, t'as raison, je devrais me plaindre, c'est complètement injuste » Rodin secoua la tête, faussement vexé, avant de retrouver son sourire et de sauter hors du lit. Deux secondes après, il avait attrapé le téléphone le plus proche et l'avait balancé vers Haven. « Commande ta pizza. » ordonna t'il, avec un sourire en coin. La dernière fois, c'était lui qui s'était retrouvé à bouffé de la pizza l'air de rien, ce qui rendait la situation amusante à ses yeux. « Si jamais j'ai vraiment la dalle, j'irais me servir, c'est tout » ajouta t'il, presque sérieusement « Et pas sur toi »  Il leva les yeux au plafond, ne voyant pas vraiment pourquoi il s’était senti obligé de rajouter ça, c'était logique après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 655
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Jeu 14 Juin - 17:38

Il lui faisait confiance... aussi étrange que ça puisse paraître, il avait déjà admis ça et il l'assumait même à vrai dire, il lui faisait confiance, pour une raison qui lui échappait un peu encore, mais si ce n'était pas le cas, il ne serait pas là, tout seul avec lui dans son appartement. Il savait exactement ce qu'il était, de quoi il était capable, et même si Eliott n'avait cessé de lui dire que c'était une mauvaise idée en lui expliquant tout les risques que ça représentait, il avait juste choisis de les ignorer et de se laisser aller. C'était pas souvent que ça lui arrivait ce genre de truc là, et le constat était toujours un peu étrange, d'ailleurs il observait Rodin, son sourire était moins provocateur et il le regardait fixement, comme s'il cherchait à déterminer ce qu'il avait qui pouvait bien le pousser à avoir justement cette confiance en lui... à première vu, il ne voyait pas vraiment, mais c'était peut être tout simplement pas un truc physique... et merde, il devenait putain de niais, fallait qu'il se reprenne là, parce que si ça continuait, il allait en arriver à la conclusion qu'ils étaient un putain de couple et il avait aucune envie de s'entendre parler de « petit ami » ou de conneries du genre, c'était bon pour les gonzesses ces machins là ! Il secoua un peu la tête pour se reprendre, retrouvant un sourire amusé et lourd de sous entendus à la suite de ses paroles, parce qu'il comptait bien le prendre au mot et surtout à avoir une démonstration... s'il lui faisait des promesses en l'air, il allait le regretter, ça ne fonctionnait pas comme ça avec lui et d'ailleurs il ne se gêna pas pour dire :

- Oh vraiment... ?! J'ai hate de voir ça tiens...

Et au cas où il aurait besoin d'un peu de stimulation, il n'hésita pas à venir se coller contre lui, et à lui mordiller l'oreille en affichant un sourire joueur. Mais maintenant qu'il avait parlé de bouffe et surtout de pizza... franchement c'était pas le truc à faire avec Haven, il était un peu trop amateur de bouffe du genre, il aimait tout ce qui était gras et pas spécialement bon pour la santé... il finirait sûrement par crever d'une crise cardiaque à cause d’artères bouchées avant l'heure, mais bon... dans tout les cas, maintenant qu'il avait émit l'idée, ça le tentait carrément de pouvoir se faire une bonne pizza. Autant dire qu'il la méritait un peu en plus, il venait de faire un paquet d'exercice et il avait prévu d'en faire encore. Sauf qu'il était hors de question que Rodin prenne ça comme une invitation à bouffer le livreur de pizza... si c'était le même que d'habitude, il était cool comme type et en plus, pas chez lui quoi ! Il secoua un peu la tête, trouvant l'idée aussi ridicule que flippante avant de dire :

- Ben vous aurez plus qu'à monter un boys band surnaturel... tu seras sûrement le chouchou, parce que les vampires c'est le truc à la mode que toutes les adolescentes kiffe en ce moment... et puis t'es blond, t'as déjà le look parfait pour ce genre de conneries !

Il glissa une main dans les cheveux du vampire, il préférait en rire, parce qu'il avait pas encore trop songé à cette histoire de fantôme et il ne voulait pas trop y songer d'ailleurs, il préférait de loin, se dire que ça restait une option qui n'avait pas été confirmé, et qui ne le serait pas tant qu'il ne l'aurait pas vu de ses propres yeux. Par contre il recula un peu en fronçant les sourcils à sa réplique avant de dire :

- Heey... j'ai pas de crocs moi, et j'ai pas l'intention de te mordre, encore moins de boire ton sang, c'est dégueulasse, loin de moi l'idée de juger ta façon de te nourrir, mais moi je pourrais pas ! J'ai envie de pizza... et de toi, mais pas pour te manger...

Il afficha un grand sourire, par contre il y avait un truc qui le travaillait un peu, parce qu'il se rendait compte que c'était pas super juste et il culpabilisait un peu. Il était pas le type le plus généreux qui soit en règle général, mais ça l'emmerdait de savoir que le vampire était là à crever la dalle parce qu'il avait pas le droit de se nourrir alors que lui mangeait sa pizza... ça faisait vraiment connard sur les bords. Alors oui, il était sérieux, et c'était pas la peine de se foutre de sa gueule parce qu'il avait élan de générosité...

- Te fous pas d'moi OK... c'est pas ma faute si pour manger t'es obligé de tuer des gens... et franchement pour certains j'ai vraiment rien contre, mais juste, je peux pas voir ça, et ça m'emmerde, parce que j'me sens connard sur le coup...

Il se redressa attrapant le portable au vol avant de froncer de nouveau les sourcils, il hésitait un peu, mais il avait envie de cette pizza, du coup il passa le coup de fil, pour commander sa favorite, donnant son adresse et son nom, le type lui indiqua qu'elle serait là d'ici trente minutes et il raccrocha avant de dire :

- Je sais que tu le feras pas sur moi... si j'en étais pas convaincue, on aurait même pas cette discussion, mais... est ce qu'il existe pas d'autres moyens pour les vampires de se nourrir sans avoir à tuer des gens ?

Il fallait qu'il demande, il fallait qu'il sache exactement ce que ça impliquait et s'il y avait une autre alternative... et ça n'avait rien à voir avec cette connerie de Twilight là qui tournait encore dans le salon d'ailleurs, et dans lequel les vampires bouffait des animaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1229
double-compte(s) : Seth ,Emrys
crédits : cheschirecat/tumblr
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   Ven 15 Juin - 4:13

Rodin s'en voulait presque d'avoir lancé cette histoire de pizza, parce que bon, lui, ça le tentait pas tant que ça, et c'était difficile de rester concentrer sur de la nourriture insipide quand Haven le collait d'un peu trop près. Il ne regrettait vraiment pas d'être passé ce soir tiens … Par contre cette histoire de boys-band c'était ridicule, vraiment, même si l'image lui tira d'abord un sourire, avant de le perdre, il n'avait pas envie d'être le chouchou d'ado assez stupide pour croire que les vampires de Twilight étaient classes ou intéressants. Oh que non. Mais oui, clairement, il aurait plus de fan qu'un vampire immatériel ou un loup-garou trop poilu. Mais non merci non, il n'avait aucune envie de chanter pour des gamines suicidaires. Quand bien même être sur le devant de la scène aurait permi une cachette géniale. On était jamais aussi bien caché qu'en pleine lumière. Il secoua la tête, reprenant finalement un sourire amusé, oui, c'était bien ridicule quand même.

Par contre son trait d'humour à lui ne sembla pas du tout plaire à Haven et il tourna la tête vers lui avec une expression un peu perplexe. Il surréagissait un peu là, il en lui parlait pas de se nourrir à sa manière non plus, juste que l'ironie était jolie. Il avait bien comprit que le sang et Haven, ce n'était pas une histoire d'amour. Enfin l'entendre culpabiliser parce qu'il n'avait pas le droit de se nourrir ici et lui dire qu'il ne jugeait pas sa façon de se nourrir, ça aussi, ça le rendait assez perplexe, parce que ce n'était pas ça qui était censé lui poser problème. Rodin s'en fichait qu'il le juge, ça aurait sans doute été bien plus normal d'ailleurs, parce que bon, son moyen de se nourrir, il n'était pas vraiment bien vu, et surtout pour les humains vu qu'ils devenaient du bétail. Pourtant, la conclusion finit par lui tirer un nouveau sourire, c'était le genre de choses qu'il aimait bien entendre, mais il se retint de lui répliquer que c'était aussi vrai pour lui, parce qu'à l'inverse d'Haven, lui, il aurait pu avoir envie de lui pour le manger, donc autant lui laisser le monopole de ce commentaire là. Le vampire finit à nouveau par secouer la tête et aller chercher son putain de téléphone. Parce qu'il ne comprenait pas vraiment le point de vue d'Haven là, c'était normal qu'il n'est aucune envie de voir ça …

« Tu te sens connard parce que tu restes avec quelqu'un qui tue des gens ou bien parce que tu ne m'autorises pas à le faire devant toi ? Non, parce que si c'est la seconde, faut arrêter de délirer. T'as le droit de ne voir ça, je pense qu'aucun humain n'a envie de voir ça en général, et d'autant plus quand on voit ton rejet du sang » Rodin secoua la tête, il était capable de se mettre à la place des humains. Ça ne servait à rien et ça ne l'empêcherait pas de les tuer, mais c'était normal qu'eux n'apprécie pas de voir des morts, c'était humain justement Donc Haven en avait tout à fait le droit. Le vampire fronça les sourcils, et finit par se rasseoir sur le lit, attendant que ce dernier commande. Il se retourna vers lui en l'entendant reprendre. Sans rien dire d'abord, parce que oui, se nourrir sur lui, ça n'était pas au programme. Puis il fronça les sourcils, soudain un peu gêné C'était con, parce que la culpabilité c'était pas son truc, vraiment pas, et en soit, il s'en fichait des gens qu'il avait tué, il l'avait trop fait pour que ça le touche mais … d'un coup il s'en voulait presque de devoir lui avouer que non, il n'avait aucune obligation à tuer. « Si, rien ne m'oblige jamais à les tuer » répliqua t'il, finalement les yeux rivés sur le matelas. « Si ce n'est que ça complique tout de les laisser en vie. Parce que ça veut dire se nourrir plus souvent, risquer qu'on remonte jusqu'à moi, que ce soit la police ou des chasseurs. Au niveau logistique, c'est la merde. Mais si c'est possible » Et surtout il n'avait jamais eu la patience pour. Au début, c'était impossible de se contrôler, c'était toujours trop tard quand il s'en rendait compte, et même en vieillissant, il n'avait jamais pris la peine de faire un effort, justement parce qu'il s'était habitué à se nourrir comme ça et que oui, ça rendait tout plus compliqué de laisser des victimes en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin   

Revenir en haut Aller en bas
 

And up through the ashes I rose like wildfire Feat. Rodin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Epo dragoune rose
» nez rose clignotant....
» le nez de Certiclignote rose, qu'est ce qu'il veut me dire?
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» La Cabale de la Rose d'Ebène.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-