Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 8 Mai - 14:07

C'était drôle la manière dont les livres, les séries, ou même les films relataient certaines créatures... au final, il n'y avait que pour les loup garous que c'était assez juste, parce que tout le reste, c'était quand même très loin de la vérité. Surtout pour les vampires d'ailleurs, ils n'avaient aucun soucis avec l'ail, avec le soleil... enfin disons que ce dernier avait tendance à leur irriter les yeux tout au plus, après tout, ils restaient des créatures noctambules, mais sinon, tout le reste était complètement faux. Le pieu, l'eau bénite, les signes religieux... tout cela c'était plus pour les démons d'ailleurs, mais il n'était pas sur que Emrys ai très envie d'entendre parler de démons, à vrai dire, il n'était pas sur qu'il ai envie d'entendre parler de plus de créatures, de combien elles pouvaient être dans cette ville et de ce qu'elles y faisaient. D'ailleurs pour ce dernier point, Oren n'en savait pas grand chose non plus d'ailleurs. Mais oui, pour lui la chasse aux vampires était la plus fun, c'était une des chasses qui réclamait le plus de challenge, parce qu'il fallait les trouver, les affronter, tout en sachant qu'en règle général, un vampire ne chassait pas seul, ils vivaient en nid et avec d'autres congénères... mais c'était aussi une des chasses les plus risqués justement. Alors il pouvait concevoir que Emrys ne saisisse pas trop pourquoi il semblait tant apprécier l'idée de chasser les vampires, c'était un peu normal pour une personne comme lui de ne pas comprendre, et c'était la raison qui faisait qu'il appréciait autant Seth, parce que lui au moins comprenait très bien ce sentiment. Il laissa échapper un léger sourire à sa question qui semblait un peu sarcastique avant d'hocher la tête :

- Tu vas sans doute me trouver encore plus bizarre que tu ne me trouvais déjà mais... la chasse aux vampires c'est un vrai challenge, ils vivent en meute, enfin ils appellent ça des nids, mais du coup c'est assez difficile... et puis ils sont forts et pas facile à dénicher comme tu peux le voir... bref, c'est pas facile et c'est ce que j'aime.

Effectivement, il allait sûrement passer pour un type bizarre un peu maso qui aimait se compliquer la vie pour le coup, mais en même temps, quand il s'agissait de chasse, il préférait mille fois se compliquer la vie que quelque chose de trop simple qui le laisserait sur sa fin. Il voulait pas vraiment faire perdre ses espoirs à Emrys, mais de ce qu'il savait, les vampires étaient nombreux dans cette ville, le truc c'était qu'ils étaient visiblement un peu plus malin que d'autres et passaient donc plus inaperçu. Enfin c'était certains que crier haut et fort qu'il avait chasser des vampires, ce serait pas une bonne chose, déjà parler d'être médium n'en était pas vraiment une non plus parce que même Oren l'avait pris pour un dingue la première fois quand il avait parlé de ça. C'était bien mieux de ne rien dire du coup, il était d'accord sur ce point, mais avant qu'il ai le temps de confirmer, cet étudiant lui était rentré dedans et au lieu de le pourrir comme ça se serait passé dans une soirée de lycéen, voilà qu'il l'entraînait vers le bar pour lui offrir un verre... pour le coup, il avait rien compris, mais il espérait que Emrys allait le sortir de là, parce qu'il avait vraiment aucune idée de comment réagir à tout ça. Il avait tenté de discuter, de faire comprendre qu'il ne pouvait pas, mais le type ne l'écoutait visiblement pas. Du moins jusqu'à ce que le brun se plante devant eux, envoyant sévèrement bouler l'autre étudiant... Son regard passait de l'un à l'autre, il ne savait pas s'ils se connaissaient, mais ça avait l'air, enfin le type ivre se contenta de pouffer de rire à la réflexion d'Emrys, le traitant de ronchon coincé qui aurait lui aussi bien besoin d'un verre... ça risquait de mal tourner cette histoire... peut être qu'il valait mieux qu'il dise un truc, quitte à dire n'importe quoi...

- Euh... c'est gentil à toi, mais en fait euh... je dois prendre le volant, ben oui, c'est moi qui suis capitaine de soirée, donc pas d'alcool pour moi et... Emrys étant mon copilote... disons qu'il compatis... enfin du coup... désolé pour ton verre, mais je pense que tu en trouveras rapidement un autre...

C'était pas vraiment crédible d'une part et d'autre part, c'était mauvais, mais vu l'état de l'autre type... ben il y avait peu de chance pour qu'il se rende compte que c'était faux. Et puis il lui en laissa pas trop l'occasion, il se déroba à sa prise avant d'entraîner Emrys avec lui un peu plus loin et une fois hors de portée il lança :

- Woow... je m'attendais pas à ça... c'est bizarre les étudiants quand même... enfin ils sont toujours aussi... sympa ?

C'est sur qu'à cotés des lycéens, il y avait un sacré contraste, raison pour laquelle il s'était un peu laissé entraîner, parce qu'il avait été littéralement pris par surprise sur ce coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 8 Mai - 15:22

Pou quoi fallait il toujours qu'il y ait des gens lourds à chaque fois ? Il avait bien du voir qu'Oren était pas tout seul ? Quoi que vu son niveau d'alcool ou de stupidité, ça ne devait même pas être le cas. C'était pas grand chose mais sa mauvaise humeur avait refais surface avec une vitesse impressionnante, c'était con, mais ça ne lui avait pas plus. Emrys secoua la tête devant son rire idiot, pas plus agacé qu'il ne l'était déjà, parce que ça lui donnait juste l'air plus crétin à ce con. Il ne pouvait rien dire contre ça, parce que c'était vrai, ça ne le vexa pas vraiment mais il se rendit tout de même compte qu'il surréagissait un peu, comme d'habitude mais ça ne devait pas lui donner une très bonne image. Quand à coincé, il ne voyait pas ce que ça venait faire là ... quand à boire un coup, c'est vrai qu'il n'aurait pas été contre, mais c'était pas le sujet non plus. « Je veux ... » juste que tu le lâches, c'est pourtant pas compliqué bordel... C'est ce qu'il aurait du dire, mais il se retrouva à poser les yeux sur Oren, un peu surpris par sa tentative d'esquive à lui.

Sa mauvaise humeur diminua grandement, et il du se mordre la lèvre pour ne pas sourire. Un capitaine de soirée ? Il y avait sans doute bien plus d'étudiant prêt à rentrer bourré qu'à avouer clairement qu'il n'avait pas le droit de boire de la soirée. Et si ça avait été vrai, Emrys n'aurait jamais compatis au moins de ne pas boire, mais il n'allait pas tout gâcher, déjà son esquisse de sourire ne collait pas à tout ça donc autant se taire. « Non pas que tu en ais besoin » rajouta t'il pourtant aux dernières paroles d'Oren. Non, clairement, il pouvait s'arrêter là parce qu'il était déjà bien cet idiot. Il se laissa entraîner sans opposer la moindre résistance, bien content au contraire. « Sympa ? Lourd, tu veux dire ? Oui ça arrive tout le temps » Répliqua t'il, un peu froidement. Ne trouvant pas que le qualificatif correspondait vraiment à ce type. « Mais c'est le même genre de personne qui sont à un verre de l'être nettement moins » ça ne servait à rien de rendre les soirées étudiantes utopiques non plus, ça dégénérait moins que celles des lycéens, mais ça ne finissait pas toujours bien pour autant.

« Et qui le serait bien moins encore si tu commençais à leur parler vampire » C'était pas dit... Mais il avait terriblement envie de descendre ce type. Emrys secoua la tête, c'était stupide comme réaction . « Quoi que, les gens au courant doivent être plus répandu que ce que je pensais vu ce que tu m'as dit » S'ils étaient en meute, ils devaient être assez nombreux. C'était pas rassurant, mais s'il avait pu accepter la présence des fantômes, il pouvait commencer à se faire au reste. Comme ce fleuriste étrange, parce que là, bizarre, c'était même pas assez pour le décrire. « C'est pas si bizarre les étudiants, pas plus que toi d'ailleurs pour info. Enfin de mon point de vue en tout cas. Quoi que cet idiot là peut-être ... » rajouta t'il, en levant un sourcil, un peu blasé. Il n'avait pas réagi sur le moment, mais c'était un mode de vie comme un autre, différent, dangereux, étonnant aussi, ça c'était certain, mais bizarre ? Il aurait pu le trouver bizarre, mais ça ne lui était jamais venu à l'esprit, alors oui, parler vampire et co, c'était étrange pour lui, mais parce que ce n'était pas habituel et c'était un peu anormal, mais pas Oren lui même juste la situation. Quant à affronter des vampires, ça ne devait pas être pire qu'un wendigo si ? Donc non, à ses yeux, ce n'était pas de la bizarrerie, c'était trop négatif comme terme, c'était autre chose. Rester juste à savoir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 9 Mai - 14:16

Il avait l'impression d'avoir pas trop mal géré au final, il s'en sortait bien, il avait empêché que ça tourne mal entre Emrys et ce type et ce dernier n'avait pas l'air de se formaliser de son refus de boire un verre avec lui, en même temps, son excuse était crédible, enfin il devait bien y avoir quelques personnes un minimum responsables dans cette soirée, sinon les étudiants ne mourraient pas entre les mains des vampires mais dans les accidents de la route... c'était d'ailleurs un truc qu'il avait remarqué dans cette ville, il y avait beaucoup de morts étranges et inexpliqués, mais à cotés de ça, il y avait peu d'accident domestiques... à croire que mourir dans des conditions étranges c'était devenue la nouvelle normalité dans le coin. Enfin du coup, il trouvait quand même le comportement assez étrange et il avait pas put s'empêcher de demander à Emrys si tout les étudiants étaient aussi sympa, parce que à première vu, c'était ce qu'il avait put noter sur ce gars. En même temps, il s'était attendu à se faire agressé par ce dernier quand il l'avait bousculé, mais pas à ce qu'il soit aussi calme, détendu et qu'il lui propose de lui payer un verre en compensation... là ça le dépassait un peu, mais c'était quand même cool dans un sens. Enfin pas du point de vue d'Emrys, et il comprenait pas trop pourquoi il était tellement remonté contre ce type. Enfin certes, il avait été nettement moins sympa avec lui, faut dire que le brun avait tendance à un peu agresser les gens aux premiers abords, et puis au final, il en savait rien, mais peut être qu'ils se connaissaient et qu'il y avait une sorte de vieille rancœur entre eux...

- Tu le connais ce type ? Je veux dire... c'est une connaissance de l'université ?

Il était un peu curieux, surtout qu'il prétendait qu'avec un peu plus d'alcool encore, il serait sans doute moins sympa, donc il y avait peut être eu un truc entre eux... Depuis qu'ils étaient tombés l'un sur l'autre dans cette soirée, Oren remarquait qu'il n'avait pas vu une seule fois le brun parler à qui que ce soit, il n'avait vu personne le saluer ou lui faire un signe, du coup il se demandait si ce dernier n'avait pas quelques soucis également sur le plan sociale... c'était pas lui qui allait juger, il était vraiment mal placé pour ça, mais c'était dommage dans un sens. C'est vrai qu'il fallait s'accrocher avec Emrys, il était pas facile, mais une fois qu'il se détendait, c'était plus simple et il était même plutôt sympa, après tout, il aurait aussi bien put le laisser se débrouiller avec son histoire de chasse, et même avec cet autre étudiant, mais il l'avait aidé, donc c'était quand même cool de sa part. Il afficha un sourire avant de répondre :

- J'ai pas vraiment l'intention de parler vampire avec qui que ce soit ici, sinon j'aurais fais une annonce directement en arrivant, demandant qui était le vampire qui se planquait... qui sait, ça aurait put marcher...

Il plaisantait, parce que si ça fonctionnait ça lui retirerait tout le plaisir de la chasse de toute manière et d'ailleurs en parlant de chasse, il avait rien repéré de vraiment concluent dans la cuisine, alors peut être qu'il valait mieux qu'ils sortent, d'ailleurs ce serait pas une mauvaise chose, parce qu'il y avait trop de monde, dans un espace un peu trop restreint et du coup il faisait trop chaud. Mais les paroles du brun le stoppèrent un peu, il le dévisagea, affichant un léger sourire avant de demander :

- Tu ne me trouves pas bizarre ?! Même pas avec tout ce que j'ai put te raconter la dernière fois... ? J'ai eu quelques souvenirs d'ailleurs, c'était pas brillant... je t'ai vraiment raconté cette histoire de loup garou avec mon frère croit que je sors avec un type qui en fait est juste un loup garou que j'aide... ?

Il avait eu quelques souvenirs à ce propos, et c'était plutôt gênant, surtout que maintenant, quand il avait Silas au téléphone, ce dernier lui demandait des nouvelles de Gavin, presque comme s'il faisait partie de la famille alors qu'il ne l'avait vu qu'une fois... il allait d'ailleurs falloir qu'il règle un peu ce soucis... mais finalement, c'était pas plus mal qu'il fasse chaud ici, ça camouflait un peu la gêne qui se voyait trop nettement sur son visage. Cependant il devait quand même aller vérifier dehors.

- Je pense pas qu'il soit ici, je devrais aller vérifier dehors, tu me montres le chemin ?

Il aurait tout aussi bien put trouver tout seul, il était pas totalement idiot non plus, mais il aimait bien l'idée de passer un peu de temps avec Emrys, c'était agréable, enfin tant qu'il ne s'accrochait pas avec d'autres étudiants pour pas grand chose du moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 9 Mai - 15:01

Emrys haussa un sourcil, un peu perplexe, qu'est-ce que ça venait faire là ? Il chercha le type en question dans la foule, parce qu'il n'y avait vraiment pas fait attention, peut-être qu'il l'avait déjà vu, faut dire qu'il ne se rappelait pas toujours de toutes ses soirées, parce qu'il n'était pas une si petit nature, mais en général il ne s'arrêtait pas de boire avant qu'il ne soit déjà trop tard, il arrivait plus à se mettre dans l'ambiance comme ça, même si le lendemain était toujours atroce et qu'il était doublement de mauvaise humeur, ce qu'Oren avait d'ailleurs testé le jour de leur rencontre et le lendemain ... « Pas que je sache, mais je connais ce genre de personne c'est tout » Il était persuadé que ce type lui avait juste dit qu'il aurait été plus amusant en ayant bu davantage, comme une généralité, comme on pouvait dire ça à n'importe qui. C'était toujours mieux que de lui dire d'aller baiser pour se décoincer, mais maintenant qu'il y pensait, il avait comme un petit doute, et il fronça les sourcils, un peu hésitant. Peut-être après tout. Emrys tourna à nouveau les yeux vers Oren, ce dernier réussissant à lui remettre un léger sourire sur le visage, amusé par l'image. Il tenta de le faire passer pour un sourire blasé, mais c'était un peu tard pour ça. Il imaginait mal le vampire lever la main et s'amener comme s'il était volontaire... Où alors les vampires étaient complètement stupides.

Il le regarda, réellement blasé ce coup-ci. La seule chose qui aurait pu le pousser à le trouver bizarre c'était cette envie d'affronter des créatures dangereuses et tirer de films d'horreur, il trouvait ça plus inquiétant que bizarre, mais c'était la seule chose qu'il n'arrivait pas à comprendre, sans doute était il trop égoïste pour ça. Mais certainement pas à cause de ce qu'il lui avait raconté, parce que les soirées étudiantes, il connaissait, et si à l'époque il ne se serait pas gêné pour traiter des gens comme lui de bizarre, il ne l'aurait jamais pensé. « ça tiens plus du quiproquo amusant que de la bizarrerie ... ça aurait presque pu arriver à n'importe qui, sans le côté loup-garou » répliqua t'il, en haussant les épaules. Emrys aurait pu ne pas y croire, mais la dernière fois qu'il lui avait raconté ça, il ne le pensait pas en état de mentir et c'était tellement n'importe quoi, que ça ne pouvait pas être faux. « Et tu vas t'amuser pour te sortir de là je suppose » ajouta t'il, avec un sourire désolé. Il ne savait pas ce que c'était d'avoir un grand frère, mais c'était sans doute pas si facile.

« Je dirais pas que ta façon d'être est complètement habituel pour moi, mais je te signale que je vois des fantômes, je suis mal placé pour parler. » Voir était un bien grand mot, mais sentir, c'était tellement faible comme terme. Non, il ne le trouvait pas bizarre, Emrys hocha la tête, avant de sortir de la cuisine par la porte vitré arrière, autant dire qu'Oren aurait pu trouver sans grande difficulté, mais il n'avait aucune envie d'aller voir ailleurs. Il ouvrit la porte et sorti rapidement, appréciant la fraîcheur, parce qu'été ou non, ça restait le Canada et en soirée, les températures n'étaient pas vraiment folles. « Tu penses vraiment que tu es bizarre ? » demanda t'il, en secouant la tête comme si c'était stupide. Alors oui, il semblait un peu hors sujet sur pas mal de chose, à commencer par une vie lycéenne ou sociale normale, mais il avait l'excuse de chasser des trucs sortis tout droit de l'imaginaire, ce n'était pas le cas de tout le monde et pourtant il y en avait plein des gens un peu à l'écart comme lui. Sans compter que les autres, ceux qui se la jouaient populaire n'était pas mieux, loin de là, il le savait très bien. « Rassure toi, on l'est tous plus ou moins » soupira t'il, en lui désignant le jardin plein d'étudiants. « Surtout dans cette ville... » Après, il n'avait jamais vécu ailleurs, alors peut-être qu'il aurait eu ce sentiment partout, mais il en doutait, il ne faisait que croiser des gens plus étranges les un que les autres et Oren était loin d'être en haut de la liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 11 Mai - 18:10

Emrys ne connaissait pas le type visiblement... donc s'énerver contre les gens comme ça, sans les connaître, c'était une norme pour lui. Ils étaient différents sur pas mal de choses, Oren s'en rendait bien compte et c'était vrai que parfois, le cotés ronchon du brun lui portait sur le système, surtout quand c'était dirigé contre lui et qu'il n'en comprenait pas la raison, mais là pour le coup, il avait surtout presque envie de rire. D'ailleurs, il ne se retint pas vraiment d'afficher un air amusé en le voyant réfléchir, comme si c'était une possibilité, mais qu'il n'en était pas sur. Il avait presque agressé ce type, sans même savoir s'il le connaissait ou non... c'était carrément pas dans les manières de faire du blond, il était plus du genre à dire « s'il te plait » et à se faire agresser... bon il répliquait ensuite, ce qui était normal, il avait beau avoir l'air un peu con, il était pas un paillasson non plus, surtout qu'il savait très bien remettre les gens en ligne quand il voulait... mais c'était pas pour autant que ça lui plaisait. C'était la raison pour laquelle il appréciait l'ambiance qu'il y avait à présent entre le brun et lui, parce que dès le départ, il avait vraiment détesté leurs prises de têtes et il avait encore plus détesté le fait qu'il lui en veuille pour une raison qu'il ne connaissait pas. Il secoua un peu la tête, alors qu'il lui demandait d'un air vraiment intéressé si il ne le trouvait vraiment pas bizarre, malgré ce qu'il avait put lui raconter la dernière fois. Devant l'air blasé du brun, il se rendit compte que c'était probablement pas le cas, et peut être qu'il avait raison, peut être que c'était une situation plus courante qu'il ne le pensait... ça arrivait bien dans les films ou dans les séries, mais oui, sans le cotés loup garou bien sur. Mais les paroles du brun le rassuraient un peu, voir même beaucoup et il ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire, alors qu'il haussait les épaules en répondant :

- Oh... je lui dirais que je me suis fait largué, ça semble assez plausible... et que ce n'était pas vraiment sérieux... je pense pas qu'il veuille en savoir plus de toute manière.

Ce serait bizarre, son frère ne s'intéressait pas trop à sa vie sociale, même si plus d'une fois il lui avait fait remarquer qu'il devrait passer ses vendredi et samedi soir avec ses amis du lycée au lieu d'avec lui en planque à surveiller une potentielle créature dangereuse... mais il avait fini par abandonné l'idée, la chasse c'était bien mieux que les soirées de lycéens, et même Seth était d'accord avec lui depuis le fiasco de la dernière soirée ! Il afficha un nouveau sourire, hochant la tête avant de répondre :

- C'est pas faux... d'ailleurs, comment tu t'en sors avec toutes ces histoires de fantômes ?

Il savait que Emrys avait du mal avec son dons, que ça le frustrait énormément, et il avait proposé de l'aider, mais vu que ce dernier était de mauvaise humeur quand le sujet était abordé, il n'avait pas vraiment songé à lui en reparler. Là, il le faisait parce que c'était lui qui avait abordé le sujet en premier et que ça l'intéressait de savoir comment il s'en sortait... c'était un peu normal qu'il s'intéresse à ça, ça semblait important pour le brun. Il le suivit jusqu'à la porte vitrée qui menait dehors, il y avait un grand jardin, plein d'étudiants, certains dansaient, d'autres discutaient te presque tous buvaient... oui, c'était presque comme dans les films ! Il haussa de nouveau un peu les épaules avant de répondre :

- Et bien... je me rend compte que je suis un peu en décalage par rapport aux autres, j'ai pas mal de lacune sur beaucoup de choses qui semblent normal aux gens comme toi, et eux... mais c'est vrai que la normalité c'est assez relatif... surtout dans cette ville, j'admets que j'ai jamais vu un comportement pareil chez les créatures surnaturelles dans les autres ville... il y a vraiment un truc étrange ici...

Il devait d'ailleurs faire des recherches sur le sujet avec Seth, mais il repoussait toujours, parce que les recherches c'était pas son truc.

- Je suis sensé faire des recherche là dessus avec un ami... mais c'est pas mon point fort les recherches... je préfère l'action.

Il afficha un sourire un peu embarrassé, en même temps, c'était assez flagrant qu'il était pas une lumière. Mais du coup il observa un peu la foule devant lui, repérant plusieurs blondes pouvant coller au profil, mais deux qui retinrent son attention. Elles discutaient avec deux types qui pourraient éventuellement coller... Il devait observer un peu plus pour essayer de voir ce qu'il en était, mais déjà, il avait une piste. Il se tourna vers Emrys, histoire de ne pas les fixer et de ne pas attiré l'attention sur lui et lui dit :

- La blonde sur ta droite, elle colle au profil, et le type avec qui elle parle, lui aussi pourrait coller... et y en a une autre juste derrière toi, faut que j'observe encore un peu pour voir si ça peut être un d'eux... si jamais tu avais d'autres projets, ou des amis à voir... enfin je t'en voudrais pas hein...

Il avait pas envie de lui imposer sa chasse, il l'avait déjà aidé en le guidant dans la maison, et jusqu'ici, il pouvait pas non plus lui demander de rester pour lui tenir compagnie pendant qu'il observait deux autres types... c'était étrange en plus dit comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 12 Mai - 9:11

Oui, ce quiproquo avec le loup garou était amusant, vraiment, un peu gênant quand même, parce que ça ne lui faisait que se poser plus de question sur eux deux. Des questions un peu trop stupide, qu'il envoya se cacher rapidement dans un coin de sa tête, préférant se concentrer sur le côté amusant de la chose. « Sachant que tout ça est faux, tu pourrais plutôt dire que tu l'as largué, sinon ton frère risque de vouloir te remonter le moral, tu peux avoir le beau rôle plutôt que celui du largué. « Répliqua t'il, avec un léger sourire. Avant de se rendre compte que larguer quelqu'un n'était pas vraiment passer pour le gentil non plus, mais c'était moins blessant. Parce qu'il s'était fait lâché suffisamment de fois, pas forcément largué tant que ça, pour savoir qu'en partant en premier, l'ego souffrait moins. Ou du moins, c'est ce qu'il croyait, mais s'il remettait cette vision des choses avec le jour où il s'était barré du car, Emrys se demandait si c'était si vrai finalement, parce qu'il s'en était voulu... ça n'était pas le même sentiment, mais ça n'était pas spécialement agréable non plus. Mais rester sur le bord du chemin restait le pire à ses yeux, rester derrière ... Il secoua la tête, pour se la vider, ne voulant pas partir sur cette pente là, ce n'était pas le moment.

Et Oren lui tendis une sortie sur un plateau. Son visage se ferma un peu, par habitude, avant de soupirer, c'était à Oren qu'il parlait là, il savait que les fantômes existaient et il n'essayait pas de se foutre de lui ... même si Emrys n'était pas certain qu'il le croit complètement. « Pas de nouveauté, j'ai suivi tes conseils, j'ai ressorti l'ouija même » Il leva les yeux au ciel, comme si se moquait de lui même allait empêcher qui que ce soit de le faire à sa place. « J'ai essayé de forcer un peu sur tout ça, de m'entraîner on peut dire » Merde que c'était ridicule. « Et tout ce que j'ai gagné, c'est la pire migraine de ma vie. D'où les médocs que je t'ai filé l'autre fois » Et qu'il n'avait pas retouché depuis. Emrys n'avait pas vraiment envie d'en parler, parce que c'était frustrant ... Il avait réussi à voir le fantôme de sa mère, mais pas par ses capacités, par celle de ce fleuriste étrange, non, lui, il n'arrivait toujours à rien, mais au moins, Oren l'avait conforté dans le fait qu'il n'était pas fou, c'était rassurant. Il sourit doucement, oui, ça le chasseur avait des lacunes, mais il compensait par d'autre chose, et ce n'était pas si grave de ne pas être capable de devenir la star d'une soirée ou d'avoir une troupe complète d'amis... Non, ça n'était pas utile tout ça, ça ne durait pas. « Pire qu'ailleurs ? » demanda t'il, en fronçant les sourcils. « Génial, j'ai choisit la bonne ville pour naître tiens » soupira t'il, un peu blasé. Comme quoi il avait déjà la poisse avant de naître, génial ...

« Ouais j'avais remarqué » répondit il, avec un sourire un peu naturel. Il le lui avait déjà fait comprendre lorsqu'il s'était renseigné sur la voiture l'autre fois, et vu comment il avait foncé avec le wendigo, Emrys l'avait bien vu. Mais heureusement que certaines personnes étaient comme ça, parce que ce n'était pas son cas, il passait son temps à réfléchir à tout sans rien faire... Sinon, il aurait quitté cette ville depuis longtemps ... L'air détaché, Emrys parcourut la foule du regard, s'attardant un peu sur les deux blondes en question, il ne connaissait pas les types, dommage, il ne pouvait pas aider. Il connaissait une des deux blondes par contre, mais vu que le vampire n'était pas une jeune femme, c'était pas très utile. Son regard se posa à nouveau sur Oren, un peu vexé d'abord, parce qu'il avait un peu l'impression de se faire jeter, mais plutôt que de se vexer d'avantage, il inspira doucement, avant de sourire. « M'en aller ? Et après tu vas rester là, à fixer deux couples, ça risque de paraître un peu bizarre non ? » Emrys le regarda comme si c'était pas très malin de ne pas y avoir pensé avant. « Prends moi comme alibi, ça donne l'impression que tu me parles, mais au fond tu les observes, c'est moins suspicieux. Et avant de te tomber dessus, j'hésitais à m'en aller, alors crois moi, ça me dérange pas » Il se forçait à sortir, encore plus ce soir vu qu'il avait besoin de ses cours, mais il n'était plus vraiment dans l'ambiance, pas avant d'avoir bu plus que ça ... ça lui rappelait trop de chose, le sommet lui manquait un peu dans ce genre de moment, c'était con, parce que tout ça c'était faux, mais il avait presque l'impression d'être entouré à ce moment là. C'était le bon temps ... ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 14 Mai - 6:46

Il n'y avait pas trop songé pour être franc, pour lui, c'était déjà un miracle que son frère au gobé qu'un type comme Gavin ai put vouloir sortir avec un mec comme lui... alors en plus aller jusqu'à dire que c'était lui qui l'avait largué... non, il avait l'impression que c'était pas du tout crédible. Gavin était plus âgé, il était infirmier, bon c'était aussi un loup garou, mais ça son frère ne le savait pas, dans tout les cas, il était adulte, responsable, il avait un métier cool et vraiment aucune raison de s'intéresser à un lycée pas bien malin comme lui. Franchement plus il y pensait, et moins cette histoire lui paraissait crédible... surtout qu'au final il le connaissait à peine ce type. Donc peut être qu'il valait mieux ne pas trop pousser les choses sur le cotés manque de crédibilité. De toute manière, ça ne le dérangeait pas du tout d'avoir le rôle de celui qui s'était fait largué, il pourrait toujours dire que finalement Gavin avait trouvé qu'il était trop jeune, trop immature, et qu'ils n'avaient pas grand chose en commun, c'était sans doute vrai, donc ce ne serait pas un mensonge complet au final. Son frère essaierait peut être de lui remonter le moral, mais disons que quand Silas tentait de lui remonter le moral, c'était pas vraiment comme on pouvait l'imaginer, et ça dérangeait pas Oren, au contraire... en règle général, il l'emmenait sur une chasse intéressante, plusieurs jours, c'était juste eux deux et leur proies, alors s'il voulait lui remonter le moral, le blond n'était vraiment pas contre l'idée ! Il haussa un peu les épaules avant de dire :

- Je ne suis pas sur qu'il y ai un beau rôle... mais pour le cotés crédible, je pense qu'il serait plus logique que ce soit lui qui me largue, et si mon frère veut me remonter le moral, je suis pas contre, le meilleur remontant dans la famille, c'est une bonne chasse !

Il afficha un grand sourire satisfait, une bonne chasse, ça ne se refusait pas, surtout que son frère passait son temps à droite et à gauche en ce moment, il était constamment en vadrouille et Oren en pouvait plus de ne pas le voir et d'être écarté de tout ce qui se tramait. Quoi qu'il en soit, il s'intéressa d'un peu plus prêt aux pouvoirs du brun, il avait demandé ça assez prudemment, ne sachant pas trop comment il allait réagir, mais contre toute attente, il répondit de manière non agressive... mince alors, il commençait vraiment à beaucoup apprécier ce genre de chose, le fait de pouvoir avoir une conversation, de pouvoir parler de tout sans que ça tourne à la bouderie ou à l'engueulade. Même s'il voyait bien que tout cela blasait Emrys. Il esquissa une légère grimace quand il parla de sa migraine et des cachets... il aurait bien aimé lui faire un câlin pour le réconforter là tout de suite, mais il était vraiment pas sur que ce soit une bonne idée sachant qu'ils étaient à une fête et qu'il y avait du monde autour d'eux... enfin lui, ça le dérangeait pas, mais il était pas convaincue pour Emrys te dans le doute... il préféra juste se contenter de lui attraper la main quelques secondes avant de la relâcher en disant :

- Désolé... j'espère vraiment que ça va s'arranger...

Il avait bien compris que c'était important pour lui, il ne savait pas encore trop pourquoi, mais ça l'était, donc il lui souhaitait d'y arriver. Il laissa échapper un rire amusé alors qu'il faisait une réflexion sur la ville et sur le fait d'avoir bien choisis où naître et grandir, c'est vrai que pour le coup, c'était pas de chance, mais il était vivant, ça c'était pas si mal. Vu le taux de mortalité en ville, c'était un bel exploit. Il avait repéré deux cibles potentielles dans le jardin, les désignant à Emrys, avant de lui laisser une possibilité de s'échapper s'il le voulait, il ne voulait pas le retenir contre sa volonté, mais sa réponse le surprit un peu. Enfin il était surprit, mais il afficha un grand sourire satisfait en disant :

- A vrai dire, j'espérais un peu que tu préfères rester... c'est vrai que ce serait bizarre que je sois là tout seul à les observer... Mais du coup je te prends comme alibi avec plaisir !

Évidemment qu'il allait pas le jeter, de une il était content de le voir, de deux il avait pas spécialement envie de rester tout seul et de trois, il était content de le voir... oui, c'était déjà établis ça, mais disons qu'il était juste très content c'est tout. Par contre il avait bien noté le fait qu’apparemment, cette soirée n'emballait pas beaucoup Emrys, du coup tout en gardant un œil sur les deux duos à proximité il demanda :

- Tu n'aimes pas ce genre de soirée ?

Il était un peu intrigué, bon c'était pas son truc non plus ce genre de soirée, même si ça semblait toujours plus sympa niveau ambiance que les soirées de lycéens quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 14 Mai - 14:18

Oren faisait bien comme il préférait mais à sa place, autant avoir le beau rôle. Enfin si ça l'arrangeait au final, tant mieux, parce qu'il avait cru comprendre que le frère de ce dernier n'était pas assez présent ces derniers temps, alors si ça pouvait servir dans le bon sens, il avait sans doute raison de se faire ce choix. Même s'il n'y avait bien qu'un chasseur pour choisir de se vider la tête en chassant, quoi que c'était sans doute un peu comme les sportifs, le côté danger en plus. Enfin de toute manière le sujet avait rapidement glissé sur autre chose, plus gênant pour lui ce coup-ci. Parce qu'il avait essayé de faire des efforts pendant un temps, avant de tout lâcher à nouveau. A cause de sa migraine entre autre, mais pas que. Apprendre que son don n'était pas du tout celui qu'il pensait, et qu'il aurait beau faire tous les efforts du monde, il n'attendrait jamais ce qu'il espérait... Mais il ne préférait pas y penser, préférant jouer la carte du blasé, comme si tout ça n'avait pas d'importance. C'était soit ça, soit l'agressivité, et la seconde option était devenu compliqué à mettre en oeuvre avec Oren.

Il avait baissé les yeux, un peu dépité d'être touché par un truc qu'il ne pouvait de toute manière pas changer. Mais en sentant la main d'Oren dans la sienne, il leva un regard surpris sur lui, un peu hésitant. Raté pour le côté blasé tiens ... « Mouais, c'est pas gagné » répondit il, avec une grimace, essayant toujours de faire comme si ça n'était rien. Mais non, il n'avait pas le même don que sa mère et il allait se contenter du brouillard toute sa vie. Génial. Vraiment. « Enfin, c'est pas important. » reprit il, avec un sourire un peu faux. « Ton vampire me semble être une priorité plus immédiate » Et il ne comptait pas se casser comme ça, déjà parce qu'une part de lui ne pouvait s'empêcher d'être curieux à propos de ça, parce qu'il se sentait plus en sécurité avec un chasseur aussi, et puis parce qu'il n'avait de toute manière rien de mieux à faire. Ça c'était les trois raisons logiques. La quatrième, était plus flou, il en avait simplement pas envie et aurait été déçu qu'Oren l'envoie voir ailleurs. Il ne l'imaginait pas le faire, mais après tout, peut-être qu'il le gênait ? Son sourire le rassura et il se retrouva à faire de même, avant de s'en rendre compte et de le rendre un peu moins voyant. C'est bon, pas la peine de sourire comme un crétin juste parce qu'il avait accepté sa présence.

« Je comptais pas aller bien loin de toute manière, j'ai beau pas être une blonde, je suis plus rassuré à côté de ... d'un chasseur en sachant que Dracula se balade dans le coin » ajouta t'il pour s'expliquer un peu plus. Il haussa ensuite les épaules. « Pas vraiment, pas celle là en tout cas» Il n'était plus aussi sociable qu'avant, ça, il le savait, de même qu'il devait faire des efforts de fou pour ne pas envoyer bouler tout le monde, essayer d'être agréable juste pour avoir une excuse pour ne pas rentrer chez lui. C'était pathétique et ce n'était pas vraiment l'image qu'il avait envie de lui donner. « L'autre débile avait peut-être raison, j'aurais bien eu besoin d'un verre de plus. J'étais là juste pour récupérer des cours, un chantage en quelque sorte. J'aurais du être avec un ami, mais je me suis fait lâcher à la dernière minute donc bon ... pas vraiment la soirée du siècle à mes yeux » Entre Luka qui bossait trop et Mica apparemment trop prise par ses études pour même lui donner des nouvelles, il n'avait plus vraiment d'ami proche, et encore moins de personne avec qui il voulait vraiment traîner. Donc non, ce n'était plus son genre de soirée depuis qu'il était devenu bien moins riche. Une ombre de sourire moqueur passa sur son visage. Il était juste passé de petit con à type aigri, c'était peut-être une amélioration en soi ... « ça doit te changer un peu non ? » Il ne voyait pas une énorme différence, si ce n'est que tout le monde ne venait pas du coin et qu'il pouvait passer un peu inaperçu, mais qui sait, Oren avait eu l'air suffisamment surpris tout à l'heure pour qu'il ait l'air de trouver ça mieux qu'une soirée dans la cours des petits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 16 Mai - 7:09

Il avait bien compris que le sujet était compliqué pour Emrys et il avait comme l'impression que ce dernier avait eu l'espace d'une seconde très envie de l'envoyer chier comme il l'aurait probablement fait sans la moindre hésitation quelques semaines plus tôt... mais là en l’occurrence, il ne l'avait pas fait et il n'avait pas non plus repoussé son geste, ça avait juste eu l'air de le surprendre un peu. En même temps, il lui avait relâché la main assez rapidement, parce qu'il se fichait totalement du regard des autres, il n'était pas étudiant et tout ces gens à cette fête, il ne les reverrait certainement plus après ce soir, mais par contre c'était pas forcément le cas d'Emrys, c'était son univers ici, il connaissait probablement pas mal de ces étudiants et il savait que les contact physique, ça pouvait être un peu gênant... enfin quand il observait un peu ce qu'il se passait dans cette soirée, disons que c'était pas gênant pour tout le monde, parce que à quelques mètres d'eux, il y avait un couple qui semblait prêt à se grimper dessus... là pour le coup, c'était Oren qui avait presque envie de se sentir gêné... mais il avait cru comprendre que pour les gens, il y avait certaines normes, et apparemment voir un couple hétéro prêt à se grimper dessus en public, c'était plus une norme que de voir deux types ayant des contact physique pouvant être qualifié d'affectueux... dans tout les cas, il s'en fichait un peu de ces normes là, mais disons qu'il n'avait pas envie de mettre le brun dans une sale positions et encore moins de le braquer. C'était un peu comme le sujet de son pouvoir, il l'avait abordé prudemment, et malgré ce que le brun disait, c'était important, d'ailleurs si cela lui provoquait des migraines assez atroce pour qu'on lui prescrive des médicaments assez forts pour shooter un type qui faisait quand même un mètre quatre vingt treize... c'était quand même assez important, du moins aux yeux du blond. Mais il avait saisit le message, il ne voulait pas en parler pour l'instant, et sûrement pas ici... ça il le respectait, même s'il se disait quand même qu'il reviendrait dessus un jour ou l'autre, parce qu'il avait envie de l'aider sur ce point.

Mais du coup, ils en étaient revenus à cette histoire de vampire, « son » vampire comme il disait, ce qui était totalement faux, parce que c'était pas du tout son vampire... c'était juste un vampire parmi tant d'autres qui allait perdre la tête ce soir. Et il avait été plutôt content que Emrys lui propose de rester et en plus de l'utiliser comme alibi, il avait presque pensé que ce dernier allait vouloir se casser le plus rapidement possible, mais à vrai dire, il commençait de plus en plus à se dire que le brun avait peut être vraiment envie de passer du temps avec lui, et ça lui faisait bêtement plaisir. Un peu comme quand il le voyait sourire ainsi, parce que c'était pas souvent et le plus dommage, c'était que dès qu'il s'en rendait compte, il se reprenait pour effacer ce sourire de son visage... ça c'était dommage.

- C'est pas plus mal que tu sois pas une blonde, je crois que c'est pas trop mon truc les blondes... mais t'inquiète, je te protégerais quand même de Dracula !

A vrai dire, plus il observait ces deux blondes, et oui, plus il se disait que c'était vraiment pas son style... elles étaient maniérés, un peu superficielles, et il avait l'impression quand elles riaient qu'elles se forçaient... c'était assez bizarre. Il observa Emrys alors que ce dernier lui expliquait la raison pour laquelle cette soirée n'était pas génial à ses yeux, c'est vrai que vu sous cet angle, c'est pas terrible. Il esquissa une légère grimace avant de dire :

- J'imagine bien... je ne me vois vraiment pas affronter une soirée de lycéens sans mon ami Seth... en même temps, généralement quand j'y vais, c'est parce qu'il m'y traîne donc ça règle la question ! Je crois qu'il espère un peu qu'il trouvera LE truc qui fera de lui quelqu'un de populaire lors d'une de ces soirées...

Il haussa un peu les épaules, parce que c'était une illusion, Seth n'avait pas le profil, il était trop gentil, trop maladroit et trop adorable. Pour être populaire, il fallait savoir écraser les autres, et ça c'était pas son truc. Et c'était très bien comme ça d'ailleurs, Oren l'appréciait pour ça.

- Ben, c'est pas si différent en fait, il y a de la musique, de l'alcool, mais sauf qu'ici, les gens ne me regarde pas comme si j'étais une bête curieuse, ils ne chuchotent pas sur mon passage pour se raconter les dernières rumeurs stupides à mon sujet... j'ai presque l'impression d'être invisible et c'est agréable dans un sens... parce que je crois que je préfère encore être invisible que d'être contaminé par la bêtise d'un troupeau de mouton suiveur...

Il avait dit ça de manière assez sincère, c'était comme ça qu'il ressentait les choses, et puis il ne voyait pas l'intérêt de mentir, Emrys ne donnait pas l'impression d'être un de ces moutons, au contraire, il avait plutôt l'air d'être un peu marginal aussi dans ce genre de soirée. Mais c'était bien la marginalité... c'était plus originale et plus intéressant aussi. Il afficha un nouveau sourire avant de dire :

- Mais tu peux toujours aller chercher un verre de plus si tu veux, je vais pas bouger d'ici tant que je ne saurais pas lequel de ces deux types est le vampire... je penche pour celui derrière toi, je lai vus à plusieurs reprise fixer la jugulaire de la blonde, et il a l'air un peu tendu...

Oui, il était de plus en plus persuadé qu'il tenait le bon gars, il était bizarre celui là, il observait la blonde parler, hochait la tête, mais ne disait presque rien et il jetait des petits coups d’œil suspect autour de lui, comme s'il avait peur de quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 16 Mai - 14:36

Emrys ne savait pas trop quoi en penser, oui, forcément qu'Oren devait l'apprécier, parce que sinon, il ne comprenait vraiment plus rien, mais est-ce que ce dernier savait ce qu'était son type ? Est-ce qu'il en avait d'ailleurs ? Pas les blondes, ok. C'était déjà une bonne chose parce qu'il ne rentrait d'aucune façon dans cette catégorie, mais ... Merde, pourquoi il se posait autant de questions. A croire que la simplicité de certain rendait encore les choses plus compliqués sous son crane. « J'espère bien » répondit il, finalement sans savoir si c'était sur le fait que les blondes n'étaient pas son genre ou qu'il le protégerait de Dracula s'il le fallait. Non, parce qu'il ne s'y connaissait pas en vampire, mais là encore, avoir un type, ne voulait pas dire qu'il ne buvait leurs sang qu'à elles si ? Il faudrait qu'il se renseigne un peu ... Histoire de dépasser la vingtaine dans cette foutue ville. « C'est celui que t'as prévenu pour le wendigo ? » tenta t'il, essayant de remettre les pièces dans l'ordre. Ça lui disait rien, mais la ville n'était pas non si minuscule alors bon , surtout si c'était un lycéen.

Emrys secoua la tête, un peu moqueur. « LE truc ? » Il eut un léger sourire, entre méprisant et attendrit. C'était tellement naïf comme façon de voir. « Tu lui diras que ça n'existe pas ? Soit tu l'es de base, et en général l'argent ça marche plutôt bien de ce côté là, soit c'est raté. S'il est déjà vu comme non-populaire, il y arrivera pas. » répliqua t'il, en haussant les épaules, l'air presque désolé. Surtout s'il traînait avec Oren. Emrys ne pensait pas ça comme une critique, parce qu'afficher une peste avec des MST c'était plutôt bien joué, mais ça n'allait pas les aider à devenir populaire. « Et dit lui aussi, que c'est loin d'être aussi intéressant que ça » Rajouta t'il, en levant les yeux au ciel. Non, vraiment. Ça ne l'était pas . Emrys hocha doucement la tête, oui, il avait raison, c'était une sacré différence déjà. « Parce qu'ils ne viennent pas tous du même endroit et qu'ils ne te connaissent pas, mais promis si tu commences à dire que la fille la plus populaire de la soirée à des MST, ça sera pareille. Même si ça sera plutôt pour ton courage. Enfin, oui, je comprends que ça puisse être plus agréable » Les groupes n'étaient pas aussi soudé qu'au lycée, donc les avis différaient bien plus facilement et créaient moins de moutons suiveurs comme Oren l'avait si bien décrit. La différence n'était pas bien flagrante, mais oui, ici, il pouvait respirer, parce qu'être la cible des chuchotements, Emrys connaissait aussi plutôt bien.

« C'est un vrai truc le coup de la jugulaire ? » demanda t'il, en fronçant les sourcils, se retenant de porter sa main à son coup dans un geste nerveux, avant de tourner un peu la tête, pour observer la cible potentielle. C'était pas très rassurant « Tu bouges pas » ajouta Emrys avec un léger sourire, parce qu'il n'était vraiment pas contre une bière, histoire de se détendre un peu, parce qu'il ne savait vraiment pas à quoi s'en tenir, se retrouver au milieu d'une chasse, c'était un peu étrange. Celle du wendigo, s'était passé différemment, il avait été directement dedans, pas de phrase traque, juste de phase survie... S'il n'avait pas eu la certitude qu'Oren disait vrai, il aurait presque pu penser qu'il inventait tout ça, parce que rien n'indiquait que ce type là ne faisait pas simplement une fixation sur la jeune femme pour d'autres raisons. Emrys rentra rapidement dans la cuisine, se frayant un chemin comme il pu, attrapa deux bières, avant d'hésiter, ok, Oren était en train de chasser, mais c'était pas grand chose une bière si ? Et au pire, il s'en occuperait. Le jeune homme repris la direction du jardin, espérant avoir fait assez rapidement pour que le chasseur et sa cible soient toujours au même endroit, ça l'aurait un peu agacé de devoir fouiller tout l'endroit pour le retrouver. Ça aurait été un peu ridicule aussi... non parce qu'il allait pas lui courir après de manière si littéral non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 17 Mai - 16:20

Il afficha un grand sourire, évidemment qu'il le protégerait contre Dracula, il l'avait protégé contre un Wendigo, donc à cotés de ça un vampire totalement fictif, c'était facile ! D'ailleurs il lui était pas vraiment venue à l'esprit qu'il pourrait parler aussi de son goût pas très prononcé pour les blondes, ça pour le coup, ça lui avait échappé, il était pas vraiment doué pour lire entre les lignes et de toute manière il avait clairement déjà dit que niveau attirance, il était plus que limité. A vrai dire, jusqu'à cette fameuses soirées où ils s'étaient embrassés, il avait jamais vraiment été attiré par qui que ce soit. Et aujourd'hui... et bien clairement, il y avait un truc avec Emrys, il l'aimait bien et il mentirait s'il disait qu'il avait pas envie de l'embrasser à nouveau, c'était un peu étrange, c'était comme s'il y avait prit goût en quelque sorte... ça ne lui déplaisait vraiment pas. Il ne savait juste pas encore vraiment ce que ça voulait dire, ou même jusqu'où ça pouvait mener, mais pour une fois, il était plutôt tenté de le découvrir. Il hocha donc simplement la tête positivement quand il lui demanda si l'ami dont il parlait était celui qui l'avait aidé avec le Wendigo, en même temps, c'était pas bien dur, il n'en avait qu'un seul. Et il fronça un peu les sourcils en entendant les conseils d'Emrys, il avait l'air de vraiment savoir de quoi il parlait, pourtant de ce qu'il voyait ce soir, il n'avait pas vraiment l'air très populaire dans le coin, ou alors c'était que les étudiants avaient une drôle de façon de montrer leur popularité... c'était assez intriguant, du coup il avait un peu occulté les conseils, dans le fond il s'en fichait, lui il ne cherchait pas à être populaire et il était persuadé que Seth savait déjà tout ça, il ne faisait que se voiler la face en espérant quelque chose qui était hors d'atteinte d'une part et d'autre part, qui était carrément dessous de ce qu'il méritait. Parce qu'il valait mieux que tout ces crétins débile ça c'était une certitude !

- Tu... as l'air d'en savoir beaucoup sur le sujet... ?

C'était une question, mais il n'était pas vraiment sur de comment elle allait être accueillit, du coup il référait la laisser un peu ouvert, il ne voulait pas se montrer trop intrusif non plus, surtout que vu le mépris avec lequel le brun en parlait, il avait également l'impression que c'était pas très gai tout ça pour lui. Il hocha donc de nouveau la tête, écoutant la suite avant de répondre :

- Je lui ai déjà dit... et je pense qu'il le sait, c'est juste que... en tant que chasseurs, on a jamais vraiment eu de vie normale, et moi ça me va, mais lui... parfois il aspire juste à un peu de normalité et il pense que la popularité au lycée peu lui apporter cette normalité...

Il haussa un peu les épaules, c'était comme ça qu'il voyait les choses, du moins comme ça qu'il les avait comprises, et dans un sens, il trouvait ça plutôt logique, même s'il ne pensait pas du tout de la même manière, mais il continuait de penser que la normalité de toute manière, c'était très surfait et que personne n'était vraiment normal. Quoi qu'il en soit, il revint à un peu de légèreté quand Emrys demanda si le coup de la jugulaire c'était sérieux, et il tendit alors la main, passant son doigts dans le coup du brun au niveau de sa carotide avant de dire :

- Les vampires ont des sens très développés, surtout pour ce qui est du sang, juste à ce niveau tu as une des principale artère du corps humain, c'est l'endroit ou le flux sanguin est le plus élevé, donc pour eux, c'est le meilleur endroit où planter leurs dents...

Il retira son doigt, se rendant compte qu'il avait peut être été un peu intrusif pour le coup, et d'ailleurs ce sentiment s'intensifia quand Emrys lui ordonna de ne pas bouger avant de repartir vers l'intérieur de la maison, sans doute pour aller se chercher à boire comme il le lui avait suggéré. Il mit quelques instants avant de se reprendre, reprenant son observation, faisant mine d'observer un peu ailleurs, il se sentait un peu con d'un coup, il glissa ses deux main dans les poches de son jean, et sursauta un peu quand un bras se passa autour de ses épaules et qu'une voix très alcoolisée lui demanda s'il s'était débarrassé de « Mister Ronchon ». C'était le type de la cuisine, celui qui lui était rentré dedans, et son état ne semblait pas s'être amélioré, apparemment, il devait être plutôt à l'aise, parce qu'il avait tombé le haut et avait une cravate de nouée autour de la tête...

- Euh... non en fait il est...

Et apparemment, le blond ne pouvait toujours pas en placer une parce que l'autre continuait son blablatage, la fête était toujours autant d'enfer apparemment, et il devait vraiment l'accompagner prendre un verre, et il voulait aussi lui présenter quelques amis... à croire qu'ils se connaissaient depuis toujours... c'était quand même dingue ce truc là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 18 Mai - 3:38

Emrys se mordit la lèvre, se rendant compte qu'il aurait mieux fait de garder ses conseils pour lui. C'était pas vraiment quelque chose dont il avait envie de parler, surtout que ça commençait doucement à remonter tout ça. Il secoua la tête, sans rien dire, n'ayant pas envie de partie sur cette voix là. « Je te l'ai déjà dis non, qu'on ne se serait pas entendu si on avait été au lycée ensemble non ? » se contenta t'il de répondre un peu amer. Il aurait été un parfais connard, comme il l'avait été mais d'une manière différente, non parce que le petit nouveau qui s'en prenait à une fille populaire, il l'aurait forcément vu d'un mauvais oeil. Sans compter le côté direct d'Oren, non, il lui aurait sans doute pourri la vie au lycée. Enfin, il avait eu le temps de changer, son sale caractère était toujours présent, mais il avait eu le temps de comprendre que l'argent et la popularité ne faisait pas tout, bien au contraire. Emrys hocha doucement la tête, oui, effectivement, c'est vrai qu'en général ça faisait bêtement rêver, mais encore plus en le regardant comme ça . Ça ne devait pas être facile d'être chasseur et encore moins de devoir l'être en étant lycéen. Il ne comprenait pas comment ils pouvaient faire ça ...

« Chercher la popularité sans l'atteindre, c'est aussi un truc de lycéen normal » commenta t'il, légèrement amusé, de voir que finalement chasser des monstres ne les avaient pas changé tant que ça, enfin pas ce type et de son point de vue Oren non plus. Il n'était pas devenu Terminator à vouloir tuer tout le monde, bien au contraire. Il avait résisté à porter la main à son cou, mais il était bien le seul. Il leva un sourcil un peu surpris, pas vraiment gêné, loin de trouver ça désagréable non plus. Enfin sans la partie cours de science, parce qu'à ce niveau là, Emrys s'attendait presque à voir Oren lui dessiner tout ça. Génial, il était au moins content de savoir que les films de vampire avaient raisons sur ce point là ... Il se sentait nettement plus rassuré d'un coup. « Au moins tous mes clichés ne sont pas faux » avait il, ajouté avant de lui dire de ne pas bouger et de prendre la direction de la cuisine. En même temps pour l'instant, les vampires correspondaient plutôt à ce qu'il en avait lu, le fait qu'il buvait du sang, au niveau du cou surtout et qu'ils chassaient les filles en petite tenues. Dommage qu'ils ne portent pas en plus des tenues de style victorien, ça l'aurait bien arrangé pour finir son bingo des clichés et pouvoir les repérer facilement.

Emrys fit assez rapidement, réussissant à ressortir sans rester coincé entre deux groupes d'étudiants. Oren ne s'était pas barré avec le potentiel vampire, mais son expression se ferma à nouveau. Vraiment ? Il n'avait pas quelqu'un d'autre à aller emmerder ce con là ! Il inspira doucement, agacé de s'énerver aussi facilement. Alors oui, il avait tout du type qu'il ne supportait pas, ridicule, bien trop bourré pour l'heure et beaucoup trop collant, mais il savait très bien pourquoi ça l'énervait, et il ne pouvait pas s'empêcher de trouver ça ridicule. « Son verre il est déjà là » annonça t'il, froidement en tendant une bière à Oren et en regardant l'autre de manière bien trop agressive. Merde, c'était possible de faire plus flagrant encore ? Sachant qu'il ne se voyait pas enlever le bras de l'autre con de lui-même, il hésita un instant à lui tendre sa propre bière pour lui occuper les mains, mais il préféra attraper le bras d'Oren pour le tirer vers lui. Ça l'emmerdait franchement d'agir comme un idiot, parce que l'autre à part être con, il ne faisait rien de mal. Enfin pas vraiment, mais ça le saoulait vraiment. « Tu ne veux pas aller voir quelqu'un d'autre, tes supers amis là, qui doivent être bien content de ne plus t'avoir dans les pattes par exemple , mais ils avaient qu'à y penser avant de t'amener ici » L'autre con riposta qu'il voulait juste se faire un nouvel ami, et Emrys lui lança un regard froid. Il allait lui en donner du nouvel ami ! Il posa un regard sur Oren, hésita une fraction de seconde, et puis merde, s'il fallait être clair, autant le faire correctement. Sa main se cala rapidement sur sa nuque et il vint chercher ses lèvres, bien décidé à faire comprendre à l'autre débile qu'il avait plutôt intérêt à aller voir ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 19 Mai - 20:43

Effectivement, il lui avait déjà dit qu'ils ne se seraient pas entendus s'ils avaient été ensemble au lycée, mais il n'avait pas compris ça dans le sens ou le brun avait été populaire, parce que en soit, Oren ne s'entendait pas avec grand monde au lycée actuellement, donc c'était visiblement plutôt facile de pas s'entendre avec lui, popularité ou non. Mais maintenant, il avait en quelque sorte confirmation que le brun avait bien fait partie de cette élite et il se posait encore plus de questions du coup. Ça ne changeait pas le regard qu'il avait sur lui, c'était le passé, et aujourd'hui, il était ce qu'il était, et Oren aimait bien la personne qu'il était, donc il se fichait de ce qu'il avait put être avant, mais disons qu'il était curieux et il se demandait comment il en était donc arrivé là. Comment il en était arrivé à être à une soirée d'étudiants, dans laquelle il semblait connaître presque personne, et dans laquelle il en s'amusait même pas, alors qu'un jour, il avait fait partie de l'élite et avait été populaire. Sa curiosité n'avait rien de malsaine, c'était simplement parce qu'il s'intéressait à lui et qu'il aimait bien apprendre à connaître les gens, ce qui était plutôt logique dans un sens. Sauf que vu la manière dont il lui avait répondu, il avait comme l'impression que ce n'était pas une bonne chose de lui demander ça tout de suite. Il valait peut être mieux qu'il garde ses questions sur le sujet pour plus tard. Il se contenta alors d'essayer d'expliquer le point de vue de Seth, il avait pas envie qu'il prenne son amie pour un crétin ou pour un raté, il n'était rien de tout ça, il était juste un adolescent, qui avait été élevé pour être un chasseur, mais qui quelque part avait le rêve d'être un adolescent normal et la popularité, ça faisait plus normal que la chasse visiblement. Il esquissa un sourire à la réplique d'Emrys, c'était sans doute pas faux, Seth est plus normal qu'il ne l'imaginait au final, et c'était plutôt une bonne chose en soit.

Il lui avait alors expliqué rapidement la raison pour laquelle les vampires mordaient le plus souvent leurs proies au niveau de la jugulaire, et la raison pour laquelle pour une fois, les films et les séries disaient vrai ce propos, retraçant sa carotide du doigt pour lui indiquer, mais il s'était rapidement rendu compte que son geste était un peu envahissant, surtout avec le monde qu'il y avait autour d'eux, du coup il avait retiré sa main, même si Emrys n'avait pas semblé si gêné que ça, et qu'il n'avait pas esquissé le moindre geste de recul. Il avait juste fait un commentaire avant de lui indiquer de ne pas bouger et de s'éloigner vers la cuisine. Il ne comptait d'ailleurs pas vraiment bouger, mais il avait fallut que le type ivre qu'il avait bousculé un peu plus tôt revienne à la charge. Il avait comme l'impression que ce dernier l'avait prit pour cible uniquement dans le but de faire râler Emrys et voir même le faire sortir de ses gonds... parce que ça lui semblait pas très logique qu'il veuille tant que ça être son ami et boire avec lui... il y avait tout un tas de gens plus cool que lui dans cette soirée après tout ! Et puis il arrivait pas à en placer une, le gars ne cessait de parler encore et encore... il sentait que les choses risquaient de mal tourner quand Emrys allait revenir, et ça ne manqua pas. Il tenta de se dégager un peu pour attraper la bière que lui tendait le brun, alors que l'autre type l'interpellait en usant du surnom dont il l'avait affublé à savoir « Mister Ronchon ». Il prit une mine désolé à l'intention d'Emrys, mais ce dernier le tira alors vers lui, le libérant de la poigne du type de manière assez violente... et dire que lui essayait justement de ne pas trop la jouer violent... Il poussa un soupir devant l'échange mais fut totalement prit au dépourvue quand Emrys l'attira contre lui pour l'embrasser.

Celle là, il ne l'avait pas du tout vu venir... il fut d'ailleurs tellement surprit que l'espace d'une seconde il fut incapable de bouger, mais une fois ses esprits revenus à peu près il glissa une main dans les cheveux du brun pour lui rendre son baiser. C'était puéril, et ça ressemblait beaucoup à un marquage de territoire, mais étrangement, ça lui déplaisait pas trop. Il en avait presque oublié qu'ils étaient à une soirée et qu'il y avait plein de regards braqués sur eux... Lorsqu'il relâcha les lèvres du brun, il le fixa dans les yeux l'air toujours aussi surprit, et il fallut que le type ivre reprenne la parole, levant les deux mains en signe défensif et en affirmant qu'il voulait juste s'en faire un pote rien de plus pour le faire redescendre sur terre. Il observa alors un peu autour, remarquant quelques regards curieux, sentant son visage le brûler alors que le mec ivre battait en retraite, il reporta son regard sur le brun en disant :

- Je... désolé pour ça, je pensais pas qu'il allait revenir... en tout cas, c'est clair que les blondes vulgaire c'est carrément pas mon tr... merde ! Ils sont passés où ?

Sur la fin, en parlant de blonde vulgaire, il avait détourné les yeux vers le type qu'il soupçonnait, sauf qu'il n'était plus là, et la blonde non plus... avec tout ça, il avait été distrait, tellement qu'ils en avaient profité pour se barrer, et ça c'était vraiment pas cool du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 535
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 20 Mai - 8:53

C'était pas très malin. Emrys s'en rendait bien compte. Parce qu'ils ne s'étaient pas vu depuis un moment et ils n'en avaient pas vraiment reparler alors lui sauter dessus comme ça, surtout que bon, il se savait jaloux, mais il aurait pu être subtil. Un peu en tout cas. Mais l'autre con là, à moitié à poil et la cravate sur la tête lui donnait pas vraiment le ton. Il ne savait pas trop à quoi s'attendre, pas certain qu'Oren ne le repousse pas, n'appréciant pas d'être utilisé comme ça, même si c'était pas pour rendre quelqu'un d'autre jaloux ou quoi que ce soit du genre... C'était plus pour que l'autre se barre. Parce que s'il avait tant d'amis que ça, pourquoi faire une fixation pareille sur Oren hein ? Fallait arrêter de le prendre pour un débile. Il perdit un peu le fil, oubliant un peu pourquoi il s'était lancé là dedans, mais finit tout de même par avoir un très léger sourire en voyant l'autre con finir par dire qu'il rendait les armes. Tant mieux, et puis il ne trouvait pas sa manière de lui faire comprendre que sa présence n'était plus nécessaire, mauvaise, au contraire, il était pas déçu, parce qu'en soit ça lui avait donné une parfaite excuse.

« Je ne vois pas pourquoi tu t'excuses » répliqua t'il, un peu sèchement. Parce que ce n'était pas du tout sa faute, et qu'il l'avait encore un peu mauvaise contre l'autre type. Et puis parce que bon, il se rendait bien compte qu'il ronchon ... Il soupira doucement, essayant de se concentre sur le bon côté de la situation, parce qu'il ne regrettait pas vraiment ce qu'il venait de faire non plus et qu'il devait reconnaître que le voir aussi rouge, c'était assez amusant. Emrys faillit sourire au début de parole d'Oren, sourire qui disparu presque avant d'apparaître. Il tourna rapidement vers la tête vers l'endroit où ils étaient. Merde. Ce n'était pas lui le chasseur, mais ça l'emmerdait quand même. « Je suis désolé » lâcha t'il, en regardant autour de lui, se rendant bien compte qu'il avait joué les diversions bien malgré lui. « Ils ont pas du partir bien loin » ajouta t'il, rapidement, comme pour se rattraper. Comme si ce n'était pas grave, et qu'à cause de sa jalousie stupide, il allait peut-être causer la mort d'une parfaite inconnue ...

Il avait bien envie de mettre toute la faute sur l'autre débile, parce que si ça se trouve, Oren avait perdu sa concentration à cause de l'autre déjà. « Ils n'ont pas du rentrer » sinon, il les aurait sûrement croisé en sortant, ou alors ils les auraient vu rentrer ... peut-être, il n'en savait trop rien. « Ou être bien loin » répéta t'il, en parcourant à nouveau le jardin des yeux, ils étaient peut-être simplement plus loin. Parce qu'ils n'avaient pas eu non plus tant de temps pour s'éloigner. « J'aurais mieux fait de te laisser tranquille » Il aurait eu mieux fait de laisser chasser surtout, parce que c'était pas le rôle d'alibi qu'il avait joué, mais bien de diversion et il s'en voulait un peu. En général, il pouvait être de mauvaise foi et ne pas accepter d'être responsable de quoi que ce soit, mais là, c'était quand même assez important, parce que si le type en question, était bien un vampire ... « Elle avait une tenue suffisamment voyante pour qu'on la retrouve » se rassura t'il, avant de retourner la tête vers Oren. "On"c'était vite dit, parce qu'il n'avait peut-être plus envie de l'avoir dans les pattes après ça. Et puis s'il s'en voulait un peu et que sa curiosité le poussait dans ce sens, Emrys n'était pas certain non plus de vouloir partir à la recherche d'un buveur de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 20 Mai - 20:10

Il s'était vraiment pas attendu à ça et il était gêné, parce qu'il était pas encore tout à fait à l'aise avec tout ça, et que là pour le coup, c'était devant pas mal de monde... et il n'était pas sur d'être totalement prêt à assumer tout ça... quoi qu'en fait, il s'en fichait un peu, il connaissait pas ses gens, c'était gênant parce que c'était plutôt intime quand même et qu'il avait un peu l'impression d'être à moitié à poil devant leurs regards scrutateur, mais pour le reste, c'était pas tant un problème. Il appréciait Emrys, qu'il soit Mister Ronchon ou pas d'ailleurs, c'était pas un problème pour lui. Et il s'était excusé, parce que sur le coup, il avait eu l'impression que ce dernier s'était sentit obligé de faire ça, comme pour marquer son territoire en quelque sorte et qu'il ne voulait pas l'obliger à faire ça s'il n'en avait pas envie, mais après réflexion, il n'était plus vraiment sur que ce soit le cas. Emrys semblait bien moins gêné que lui, comme si c'était pas du tout un problème à ses yeux et d'ailleurs il ne semblait pas vraiment comprendre pourquoi s'en était un pour lui. Il secoua un peu la tête, l'air toujours gêné mais un peu moins sur la défensive, et il allait faire un commentaire sur les blondes vulgaires, sauf que quand il tourna les yeux vers l'endroit où le couple était sensé être, ils n'étaient plus là et il se rendit compte qu'il avait merdé. Cette fois c'était Emrys qui s'excusait et il n'avait pas vraiment de raison non plus à vrai dire. Il secoua un peu la tête, balayant la foule des yeux pour tenter de les repérer avant de répondre :

- C'est pas ta faute, c'est moi qui me suis laissé distraire par ce type là... mais faut que je les retrouve, sinon cette fille risque de mourir...

Et l'idée ne lui plaisait pas, parce que c'était une chasse et que le but de la chasse, c'était justement d'éviter qu'il y ai plus de victime, donc si cette fille mourrait ce soir, il aurait échoué. Il continuait à chercher du regard, écoutant le brun qui faisait quelques suggestions, et c'était pas des mauvaises suggestions, de toute manière, si c'était lui le vampire qu'il cherchait, et il en était de plus en plus certain, il était sur qu'il allait finir par partir de la soirée avec la blonde, parce qu'il ne pouvait tout simplement pas la tuer sur place. Donc ça voulait dire qu'ils avaient dut quitter la fête et comme c'était récent, ils n'étaient probablement pas loin... à moins qu'ils aient eu une voiture... Il fronça les sourcils en entendant Emrys dire qu'il aurait mieux fait de le laisser tranquille, c'était pas de sa faute et puis il l'avait aidé... et il voulait visiblement continuer à l'aider, alors il pouvait pas le laisser dire des trucs comme ça.

- Dis pas de bêtises, je suis content que tu sois là et puis on va les retrouver... ils ont dut partir, si on se dépêche, on devrait pouvoir les rattraper en espérant qu'ils aient pas de voiture... t'as un moyen plutôt rapide de sortir ? J'ai laissé une machette dans les buissons à l'entrée, faut que je la récupère...

C'était un peu bizarre, c'est vrai que sortis du contexte, le coup de la machette, on pourrait presque le prendre pour un psychopathe pour le coup, mais en même temps, il fallait ce genre d'arme pour décapiter un vampire. Et ils allaient sûrement prendre trop de temps s'ils devaient traverser la foule à l'intérieur de la maison, mais peut être qu'ils pouvaient la contourner pour passer par l'extérieur et rejoindre l'entrée, avec un peu de chance, le couple lui allait se retrouver coincer à l'intérieur et perdre du temps pour rejoindre la sortis... Il avait envie d'y croire, parce que si il n'y croyait pas, cette fille allait vraiment mourir... et c'était pas acceptable. Il revint alors sur Emrys, esquissant un nouveau sourire avant d'ajouter :

- Je suis vraiment pas contre que tu recommence hein... mais on va éviter pendant la chasse à l'avenir, ce sera plus sage !

Il avait dit ça d'un ton léger, il essayait de le rassurer un peu, tout comme il tentait de se rassurer lui même, il avait bien compris que le brun s'en voulait et il n'y avait pas de raison, il avait perdu sa concentration déjà avant qu'il n'intervienne, c'était le type ivre qui l'avait détourné en premier lieu, donc il n'avait vraiment aucune raison de se flageller pour ça. Surtout qu'il semblait toujours partant pour lui filer un coup de main et vu qu'il connaissait mieux les lieux, ce n'était pas de refus, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» (N°1590) WAKING UP, ASS ON FIRE
» (atlas) ~ i won't be afraid as long as you stand by me.
» U/W Control
» [LEG] Merfolk
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-