Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 21 Mai - 21:45

Il se sentait un peu coupable. Pas de quoi s'affoler non plus, mais il s'en voulait un peu quand même, et ça serait encore pire s'il apprenait que le type qu'Oren observait était un bien un vampire et que la jeune femme, elle se retrouvait dans une jolie photo sur la première page d'un journal ... Non, vraiment, il n'en avait aucune envie. Bon, l'autre crétin était tout autant responsable que lui, fallait pas se mentir, déjà sans lui, il ne se serait pas énervé et il aimait se dire, qu'Oren avait déconcentré par ce con avant qu'il arrive . Mais, bon, il en avait rajouté une couche en revenant aussi. Et en entendant Oren rappeler à nouveau que la jeune femme risquait de mourir, Emrys reprit un peu coup de pression, parce qu'il n'avait aucune envie d'en être responsable, même pas en partie. Oui, les rattraper, ça le tentait bien, mais par où ? Il avait du complètement passer à côté d'eux en sortant ... ce qui ne l'aidait pas à se sentir mieux, preuve qu'il ne faisait pas attention à son entourage parfois. En même temps, avec ses bières à la main et son envie de faire au plus vite, il n'avait pas été très attentif et en sortant non plus . Et puis merde, c'était pas son boulot à lui de faire attention à ces gens là ! A croire qu'il se prenait un peu trop au jeu.

Emrys allait répondre, mais la réponse resta coincé et il se retourna pour quitter la foule des yeux et les poser sur Oren. Une quoi ? Il devait avoir un peu choqué. Il l'avait déjà vu faire des cocktail Molotov quasiment les mains dans les poches, une machette n'aurait pas dû le surprendre mais si, c'était pas quelque chose d'habituel en soirée pour lui. Il se secoua un peu mentalement, ok, il y avait donc une machette dans les buissons, un peu plus loin . Normal... « Donc pas de pieu en bois ? Dommage ça aurait été plus discret... Tu laisses souvent ce genre d'arme trainer comme ça ?» commenta t'il, tout de même, légèrement ahuri. Il y avait peu de chance que qui que ce soit fouille dans les buissons, mais rester à espérer que personne ne soit tombé dessus au hasard. Il avait beau savoir que les fantômes existaient, et commencer à prendre conscience du reste, ça n'en restait pas moins surprise sur surprise. Il s'arrêta soudain, se rendant compte que comme un idiot, il aurait pu l'aider ... Il y avait trop de monde pour que ça soit facile, mais peut-être qu'il aurait pu. Emrys baissa les yeux, avant de se reprendre, tant pis, si c'était pas leur homme, il aurait tout le temps de voir s'il était capable de discerner quoi que ce soit dans les environs. Histoire de lui prouver une bonne fois pour toute qu'il était bien un médium ... tu parles ...

Il se reprit finalement en l'entendant reprendre la parole. C'était pas du tout le moment, mais un léger sourire se glissa sur son visage. Avant d'avoir réfléchi vraiment, il reposa pourtant ses lèvres sur les siennes, à peine quelque seconde, préférant nettement penser comme ça, parce que s'il commençait à penser à ce qu'il aurait pu ou pas pu faire, ils n'iraient pas bien loin et le potentiel vampire était en train de se tirer. Emrys attrapa à nouveau le poignet d'Oren, avant de l'entraîner vers le coin de la maison, c'était pas bien large entre la haie et le mur, mais ils pouvaient couper en passant par là, ça leur éviterait la foule à l'intérieur. Il ne connaissait pas l'endroit par coeur, mais toutes les maisons du coin se ressemblaient et coup de chance, il avait vu juste. « ça te va comme raccourci ? » demanda t'il, avec un léger sourire, persuadé que ça ne pouvait que faire l'affaire. Même si c'était sans doute pas vraiment le moment d'avoir son aval et simplement avancer, parce qu'il y avait quand même enjeu dans cette histoire et oui, c'était pas sa vie, et il ne la connaissait pas, et si dans d'autres circonstances apprendre son décès par les médias ne l'aurait pas touché, là, c'était différent puisqu'il était sur place et au courant de ce qu'il se tramait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 22 Mai - 17:46

Il ne put se retenir d'afficher un sourire amusé malgré la situation, parce que le coup du pieu en bois, tout le monde le faisait... à croire que c'était une sorte de norme dans les histoires de vampires qu'il devait forcément y avoir une histoire de pieu en bois... mais c'était pas le cas au final, le seul moyen pour tuer un vampire, c'était la décapitation, et c'était clairement bien moins discret de planquer une machette que de planquer un simple pieu en bois. Donc il n'avait pas trop eu le choix en arrivant à la fête, il devait s'arranger pour laisser son arme pas très loin, mais il ne pouvait pas non plus entrer dans cette maison avec la machette à sa ceinture, autant dire qu'il ne serait pas vraiment passé inaperçu et le vampire l'aurait probablement tout de suite grillé. La laisser dans un des buisson devant la maison avait été la solution la plus simple et maintenant il lui suffisait juste de la récupérer et de faire ce qu'il avait à faire avec ce vampire. Il secoua donc la tête à l'intention du brun, il avait encore beaucoup à apprendre sur tout ce qu'il se passait dans cette ville, et visiblement, il avait envie d'apprendre, tout comme il avait envie d'aider et c'était plutôt cool, Oren trouvait ça sympa de sa part, surtout qu'il ne savait pas vraiment pourquoi il faisait ça, si c'était parce qu'il avait envie d'apprendre et d'en savoir plus, ou si c'était juste pour lui... mais dans tout les cas, c'était quand même cool.

- Désolé de te décevoir mais non, pas de pieu en bois ! Le seul moyen de tuer un vampire, c'est parla décapitation. Et ça n'aurait sûrement pas été très discret si je m'étais pointé à la fête avec une machette... du coup il valait mieux que je la laisse à l'extérieur.

Il haussa les épaules l'air de rien, pour lui c'était logique, il était pas forcément le type le plus malin qui soit, mais pour ce genre de truc il se démerdait quand même plutôt bien. Planquer des armes, les garder à portée de main l'air de rien, ça il maîtrisait. Quoi qu'il en soit, il fallait retrouver ce couple le plus rapidement possible avant que ce ne soit trop tard pour la blonde. Il avait alors demandé à Emrys s'il ne connaissait pas un autre chemin, qui permettrait de ne pas avoir à passer par l'intérieur de la maison qui était bondé de monde. Il avait même rajouté un commentaire, sur le fait qu'il était vraiment pas contre l'idée qu'il l'embrasse, mais qu'il allait falloir limiter ça durant les chasses, parce que clairement, ça avait un peu trop tendance à lui faire perdre de vue son objectif. Et le brun avait répondu en l'embrassant à nouveau justement, il commençait à vraiment apprécier ça... et il allait vraiment falloir qu'ils parlent de ce fameux premier rencard tout les deux, parce que quoi que ce soit, ce qu'il se passait entre eux, le blond avait juste envie d'en savoir plus. Il se laissa alors entraîner vers le cotés de la maison. Il y avait un passage étroit ça allait être un peu compliqué, mais pas impossible... il était grand, mais pas large, encore heureux. Il afficha alors un nouveau sourire, hochant la tête avant de passer en premier, il se glissa, sa veste s'accrocha un peu dans les buisson, mais il finit par passer, en faisant un signe de tête à Emrys pour lui indiquer que c'était faisable. Niveau morphologie, ils étaient un peu pareil, Emrys était pas large non plus, donc il passerait également. Il se dirigea alors vers l'allée principale de la maison, mais alors qu'il allait tourner à l'angle, il s'arrêta en voyant la blonde sortir de la maison en compagnie du type. Ils avaient été retardé par la foule et c'était une très bonne chose. Il tendit alors son autre bras pour retenir Emrys avant de dire :

- Ils sont là... faut qu'on arrive à les retenir, le temps de déterminer réellement s'il s'agit d'un vampire et vaudrait sans doute mieux faire ça ici...

Il jeta un rapide coup d’œil au brun, ce dernier avait l'air de vraiment vouloir aller au bout et l'aider, c'était bien, mais il n'avait aucune formation, si ça tournait mal, il risquait gros. Du coup il valait mieux qu'ils restent dans les environs de la fête, le vampire n'attaquerait probablement pas tant qu'il ne serait pas sur de ne pas être vu par qui que ce soit... ça jouerait en leur faveur, parce qu'il avait pas trop envie de devoir s'inquiéter pour le brun.

- Tu penses que tu pourrais interpeller la fille, genre détourner son attention un petit moment le temps que je m'occupe de vérifier... ?

Il risquait moins avec la fille, c'était sensé être la victime, et puis il ne doutait pas que Emrys soit capable de remplir cette mission. Si il y allait tout seul, il allait paraître suspect et puis il avait rien à lui dire à cette fille, il ne la connaissait pas et il était même pas étudiant en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 22 Mai - 21:26

Ok décapitation... C'était pas un thème qu'il aurait cru aborder pendant une soirée pareille, quoi que pour peu qu'il soit tombé sur des étudiants en histoire, ça ne tenait pas tant de l'impossible que ça. Mais ce dire que si les choses tournaient bien, il y aurait quelqu'un de décapiter ce soir, c'était assez irréel... Vraiment. Mais étonnamment si ça le sortait complètement de ses habitudes, il n'était pas encore vraiment horrifié, déjà parce qu'après le wendigo, il avait pris sur lui pour ne pas flipper pour tout et n'importe quoi et puis jusque là, il n'avait rien vu d'horrible. Ce n'était que des mots et s'il ne remettait pas du tout en cause les paroles d'Oren, c'était plus facile de se prendre au jeu tant que ça restait comme ça. C'était surtout de la curiosité, le coté enquête qui encore une fois avait pris le dessus. Et puis, il avait bien envie de passer du temps avec le chasseur, ça c'était difficile de dire le contraire... Emrys finit par lui montrer un chemin possible, un peu déçu de savoir que le soleil n'avait pas non plus d'effet vu qu'il avait dit que seul la décapitation fonctionner, c'était bon à savoir tiens. Il aurait eu l'air con s'il avait du se défendre contre ce genre de créature sans savoir ça ... Parce que lui couper la tête, ce n'était pas la première chose qui lui aurait traversé l'esprit. Autant que ça ne lui arrive pas tout court de toute façon ...

Emrys s'engouffra à sa suite, regrettant très légèrement de pas avoir pu passer par l'intérieur, non, parce que le côté mission d'infiltration, c'était pas vraiment son truc, il s'arrêta devant le bras d'Oren, jetant tout de même un coup d'oeil. Finalement, ils n'étaient pas passés par là pour rien. Tant mieux. Il enleva deux, trois feuilles de sa veste et reposa les yeux sur le couple. « J'espère que tu n'as pas besoin de le décapiter pour le savoir ... » dit il, espérant réellement que ce n'était pas le cas. Il devait bien y avoir une autre façon de savoir si c'était un vampire non ? N'importe quoi, lui mettre une jugulaire sous le nez, se faire saigner comme pour un requin, ou lui mettre un miroir sous le nez ... Qui sait, celle là, elle marchait peut-être. Mais l'espoir ce n'était pas vraiment son truc, et il se doutait bien qu'essayer de voir ce type dans un miroir, n'allait pas confirmer sa nature vampirique. Dommage. Emrys tourna les yeux vers le chasseur, un peu hésitant, il voulait aider, ok, mais sans se mouiller ... Son regard se reposa sur la blonde. Quoi que ça, il devait bien pouvoir le faire non ?

« Je peux savoir comment tu comptes vérifier d'abord ? » Demanda t'il, finalement, acceptant sa demande. Parce que quitte à avoir suivi le mouvement, autant être utile. Et puis même si ça l'emmerdait un peu, il ne lui avait pas non plus demandé de jouer les victimes ou d'aller mettre la pâté au vampire pour voir si ça le faisait réagir. « Je ne sais pas si je peux te faire gagner beaucoup de temps, mais je peux toujours essayer » rajouta t'il, ensuite, avant de sortir de là, pas spécialement sûr de lui, mais ça ne se voyait finalement pas tant que ça. Emrys interpella rapidement la jeune femme en criant un prénom féminin random, étant la seule fille dans le coin, elle se retourna tout de même vers lui. Il ne posa même pas les yeux sur l'autre type, parce qu'il n'avait aucune envie de se dire que c'était peut-être un vampire ... Il arriva quasiment à son niveau, prétextant qu'une des filles à l'intérieur avait trouvé son téléphone, et il sortit le sien, sachant pertinemment que personne ne pouvait avoir le même. La jeune femme finit par lui dire que ce n'était même pas son prénom et il pris un air embêté, lui montrant la maison et lui demandant si elle avait la moindre idée de comment il pouvait faire pour trouver la propriétaire du téléphone en question ou si elle connaissait la fille en question. Vu l'hésitation sur son visage, elle connaissait apparemment quelqu'un de ce nom là. Pas étonnant d'ailleurs, il avait pris celui de l'étudiante qui l'avait invité lui. Elle avait l'air d'hésiter à l'aider, peu importe qu'elle accepte, du moment que son attention était sur lui et la maison . Rester à savoir de combien de temps exactement avait besoin Oren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 24 Mai - 22:54

S'il voulait pouvoir s'occuper du type, il allait d'abord falloir éloigner la blonde, cette dernière n'avait probablement pas besoin d'être témoins de ce qui allait suivre, et il était de plus en plus sur que c'était bien le vampire qu'il recherchait, tout dans son comportement laissait supposer que la blonde était une proie, mais à vrai dire... n'importe quel type en manque et excité aurait sûrement un comportement similaire... peut être qu'elle était une proie d'un tout autre genre pour lui... dans tout les cas, il devait vérifier ses dires et pour cela, il avait la seringue, mais à vrai dire, il aurait préféré l'utiliser une fois sur et certains parce qu'il était pas sur qu'injecter du sang de mort à un humain ce soit une très bonne chose... donc soit il faisait confiance à son instinct et agissait à l'aveugle, soit il allait falloir qu'il travaille un peu le type... et il avait justement une petite idée pour ça. Il esquissa un léger sourire en coin, remerciant dans sa tête le type ivre de tout à l'heure, parce qu'il lui offrait une idée génial... si Emrys arrivait à éloigner la blonde et qu'il se pointait en feintant d'être complètement ivre et de vouloir s'en faire un ami, il y avait fort à parier que le type allait criser, s'il était vraiment un vampire, il n'allait pas apprécier de tout de voir sa proie s'éloigner et Oren interférer, il allait donc forcément se griller, s'il n'était qu'un simple humain... et bien au pire il serait facilement gérable, dans le cas contraire, il pourrait lui injecter le contenue de la seringue et l'éloigner de cette maison pour finir le travail. Le plan était parfait dans sa tête, enfin c'était pas forcément une bonne chose, parce que dans sa tête, le plan était toujours parfait, mais en réalité, c'était quand même autre chose... bon tout ses plans n'étaient pas totalement foireux non plus, mais disons qu'ils se déroulaient quand même rarement comme il l'avait imaginé en premier lieu... dans tout les cas là, il était plutôt confiant.

- T'en fais pas, j'ai encore jamais décapité d'humain et je viens d'avoir une bonne idée... le type bourré et trop amical de tout à l'heure m'a inspiré...

Il esquissa un sourire, ça ne lui venait même pas à l'idée que ces paroles risquaient de faire ronchonner Emrys qui de son cotés semblait avoir une dent contre le type en question, mais fallait reconnaître que pour le coup, il était quand même une bonne inspiration. Il observa un peu plus le couple, visiblement la fille semblait réticente à suivre le type et ce dernier s'employait à la convaincre, ce qui leur laissait encore un petit peu de temps... il exposa alors rapidement son plan afin que le brun ne soit pas prit au dépourvue :

- Tu éloigne un peu la blonde, je me pointe en me la jouant gros lourd bourré avec le type, si c'est un vampire, je pense que je le saurais assez rapidement et je pourrais lui injecter ça !

Il sortis la seringue de sa poche, la montrant a brun avant de la remettre à sa place en jetant encore un rapide coup d’œil pour pas se laisser avoir une seconde fois avant de poursuivre :

- Ça va lui faire perdre connaissance à cause de la douleur, j'aurais plus qu'à l'éloigner, prétextant qu'il est pas bien à cause de l'alcool, je récupère la machette et le tour et joué...

Il était fier de son plan, si ça se passait aussi bien que dans son esprit, alors ce serait du travail vite fait bien fait et peut être même qu'il pourrait profiter du reste de la soirée avec Emrys si ça le tentait bien évidemment. Il observa alors ce dernier se diriger vers le couple, interpeller la blonde par un prénom plutôt répandu, c'était une bonne tactique, et il attendit que la jeune femme semble plus prêter toute attention et se décide à s'éloigner un peu pour visiblement tenter de trouver la fille qui portait ce prénom à l'intérieur de la maison pour entrer en scène. Jouer la comédie, c'était pas forcément son point fort, mais quand il était question de chasse, c'était comme s'il lui poussait des ailes pour le coup. Il s'approcha alors du vampire, l'interpellant d'une voix amorphe comme s'il était complètement ivre, lui disant qu'il fallait pas partir si tôt, qu'ils devaient aller boire un verre ensemble... La colère du type était palpable, il l'envoya promener une première fois, avec une rage contenue et le blond alla plus loin, passant son bras autour de ses épaules comme l'autre type l'avait fait et à cet instant, le vampire, parce que c'était à présente une certitude le repoussa violemment, trop violemment pour être un simple humain. Il se retrouva à terre, un peu surprit, mais il se reprit assez vite, se relevant avant de prétexter qu'il fallait pas s'énerver comme ça... il glissa alors une main dans la poche de sa veste, la referma sur la seringue, il se rapprocha encore un peu l'air de rien, jouant toujours le jeu du mec bourré et une fois assez proche, il enfonça d'un coup la seringue dans le coup du type pour lui injecter le sang. Ce dernier poussa un cri, mais il fut rapidement étouffé alors qu'il perdait peu à peu connaissance. Il se rapprocha un peu plus pour le soutenir, cherchant Emrys du regard, essayant de voir comment lui s'en sortait de son cotés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 25 Mai - 10:02

Bon donc, il ne comptait pas le décapiter pour voir si oui ou non, c'était un vampire. C'était rassurant. Mais il comptait faire comment au juste ? Lui mettre un miroir sous le nez, ou de l'ail ? Qu'est-ce qui pouvait marcher sur un vampire ? Parce que le pieu en bois n'était pas la seule chose sortit des films qu'il aurait pu lui énumérer, mais si l'un ne marchait pas, les autres certainement non plus. Et le soleil alors ? Est-ce que ça marchait ou non ? Emrys savait que ce n'était pas le moment de lui poser toutes ses questions et en vrai, il n'était pas certain de vouloir en savoir plus. Déjà s'imaginer que ce type là, allait sans doute perdre sa tête, ça lui suffisait ... Même en se disant que c'était un vampire, c'était compliqué à voir là comme ça. Mais après le wendigo, Oren aurait pu lui dire que c'était la fée clochette qu'il l'aurait cru. Il avait froncé les sourcils, se retenant un commentaire. Comment ça inspiré ? Qu'est-ce qu'il avait pu lui inspirer ce con au juste ? Il ne voyait pas comment être bourré ou trop amical pouvait aider là ...

Ah si. Oui, c'est vrai que pour lui faire baisser sa garder, c'était pas une mauvaise idée. « Si ça se trouve l'autre con aussi c'était un vampire»souffla t'il. Et qu'il avait rodé le chasseur, ou alors un chasseur prenant pour Oren pour un vampire. Bref n'importe quoi lui allait tant que c'était pas juste une tentative de drague désastreuse. Et puis même ça n'aurait pas du l'emmerder tant que ça. Emrys observa la seringue, un peu étonné. Pas certain de savoir ce que c'était, pas vraiment sûr de le vouloir d'ailleurs. Et si c'était pas un vampire, ça faisait quoi ça ? Ça ressemblait à du sang, mais les fictions ne pouvaient pas avoir aussi faux si ? Empoisonner des vampires avec du sang ? Il était pas sûr de comprendre la logique là. « Je te fais confiance alors » lâcha t'il, les yeux sur la seringue, en ayant pas vraiment l'air de croire à ce qu'il disait, mais c'était bien le cas, il se demandait juste toujours ce qu'il pouvait bien avoir là dedans et en quoi ça pouvait mettre K.O un vampire. « Essaye de ne pas te faire voir, parce que sinon, on va finir pas penser que tu drogues les mecs et crois moi, c'est pas une image que tu veux avoir » celle là, ou celle de tueur en série à la machette ... Bon déjà, il devait s'occuper de la blonde... Emrys ne s'était pas trop mal débrouiller pour avoir son attention, profitant du fait que la jeune femme ne semblait pas si à l'aise avec le potentiel vampire. Heureusement d'ailleurs, parce que sinon, elle l'aurait certainement envoyé chier en beauté bien trop pressé de s'envoyer en l'air avec sa nouvelle conquête. Mais comme quoi se fier à la tenue là, c'était pas toujours une bonne chose, elle avait presque l'air plus intéressé par cette histoire de téléphone que d'enlever le peu de vetements qu'elle avait sur le dos. Ça tombait foutrement bien.

Elle finit par hocher la tête, et se rapprocha de la porte, comme si elle hésitait encore à l'éloigner du type, il fallait qu'elle se décide vraiment. Elle sembla chercher à l'intérieur, passant son regard par la porte. Emrys espérait qu'il ne la trouverait pas trop vite, parce que sinon ça n'aurait servi à rien et il ne voulait pas qu'elle appelle la propriétaire fictive de son téléphone, parce qu'il allait devoir s'expliquer. Et si ça réussirait à détourner l'attention, ça risquait de lui causer pas mal de problèmes ensuite. A commencer par ne pas pouvoir avoir les cours qu'il voulait ... ça ne semblait pas important par rapport à la vie de cette fille ou des suivantes si Oren n'arrêtait pas le vampire, mais disons que ça avait quand même de l'importance à ses yeux et s'il pouvait réussir à l'aider sans se créer de problème, ça lui allait aussi. Emrys jeta un oeil au chasseur, et grimaça en entendant l'autre faire un bruit peu agréable, heureusement pour eux la blonde semblait bien trop occupé avec l'intérieur de la maison et ne s'était même pas posé de question sur la nature de ce bruit là ... La jeune femme finit pourtant par abandonner, en lui disant d'aller voir par lui même parce qu'elle avait des plan, mais son visage se fit d'abord surpris puis hésitant en voyant l'autre type à moitié affalé sur Oren. « Qu'est ce qu'il a ? » Elle n'avait pas l'air si déçue, soulagée presque, mais un peu curieuse aussi. « Il n'a vraiment pas l'air bien » surenchérit Emrys. « Certains supportent vraiment pas l'alcool » Il rangea rapidement son téléphone, pour ne pas le relancer sur cette piste là. « Ou alors tu as mis quelque chose dans son verre » La blonde reposa les yeux sur lui, outrée, avant de lui crier dessus, comme quoi elle n'avait pas besoin de ça. Furax, elle rentra à l'intérieur de la maison, et Emrys se retourna vers Oren, avec un sourire en coin. « Comme quoi, parfois savoir énerver les gens, ça peut être utile. Et maintenant tu vas ... ? » demanda t'il, pas très à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 28 Mai - 22:50

Cette idée ne lui était pas vraiment venue à l'esprit, parce que l'autre type, n'avait vraiment pas le profil d'un vampire. Déjà il était trop ivre pour pouvoir en être un, les vampires tenaient très bien l'alcool, à cause du fait qu'ils guérissaient vite, du coup leurs organismes avaient tendance à éliminer l'alcool ingurgité avant que celui ci ne fasse vraiment effet, sauf bien sur s'ils en buvaient une énorme quantités, mais c'était pas vraiment si simple que ça, surtout dans une soirée comme celle là, et bien sur, il aurait put simuler son état aussi, mais ça avait été le cas, alors sa prestation était quand même digne d'un oscar pour le coup. Il était donc persuadé qu'il ne s'agissait pas d'un vampire, mais pour une raison qui lui échappait encore un peu, Emrys avait une dent contre ce type, donc il en était venu à la conclusion que ce dernier cherchait peut être tout les prétextes possible pour le discréditer. Quoi qu'il en soit, son idée n'était pas mauvaise, fallait juste qu'il arrive à la mettre en pratique sans se faire remarquer... ce serait probablement le plus dur dans cette histoire et il esquissa d'ailleurs un sourire à la réplique du brun, quand ce dernier lui fit remarquer qu'il ne voulait probablement pas subir une réputation de drogueur si jamais il se faisait choper à injecter quoi que ce soit à ce type, et il ne put s'empêcher de répondre avec un sourire amusé et légèrement attendrit sur les bords :

- Je préfère te laisser cette image là, elle te va pas si mal...

Après tout, c'était lui qui lui avait refilé des super cachets qui l'avaient complètement shooté la dernière fois, donc techniquement, c'était lui qui l'avait drogué. Mais il avait évidemment dit ça sur le ton de l'humour, parce que de une, il ne lui en voulait pas du tout, et de deux, dans un sens ça avait été plutôt bénéfique. Sans ses cachets, il se demandait si les choses auraient tournés de cette manière et il n'avait pas trop envie d'imaginer une issus différente. C'était un peu idiot, mais il se rendait compte qu'il s'attachait assez rapidement et facilement à Emrys et qu'il aimait bien comment les choses tournaient entre eux. Il le regretterait peut être plus tard, c'était même sur, ne serais ce que quand il allait devoir quitter la ville, mais pour l'instant, il ne regrettait rien et il voulait juste en profiter un peu. Mais avant ça, il avait un vampire à s'occuper et d'ailleurs c'était bel et bien ce type qu'il recherchait, la force dont il avait fait preuve pour le repousser était clairement pas naturelle et il n'avait pas vraiment hésité avant de lui injecter le contenue de la seringue. Il s'était rapproché au moment où il semblait prêt à s'écrouler par terre, le soutenant, il était pas léger ce gars là quand même... et au même moment, la fille revint en posant des questions. Emrys sous entendit qu'il ne devait pas tenir l'alcool et il hocha la tête avant de confirmer :

- Oui... je crois qu'il a vraiment bu un coup de trop, je vais m'occuper de lui t'en fais pas...

Il fallait qu'elle s'éloigne, déjà elle avait pas l'air si déçu que ça, et elle n'avait pas non plus l'air si curieuse de l'état de ce gars là. Les gens étaient quand même bizarre quand on y pensaient, ils suivaient n'importe qui, juste pour... pour du sexe en fait, sans même savoir à qui ils avaient à faire et sans avoir confiance en la personne... à croire qu'ils avaient des pulsions suicidaire par moment. Emrys sous entendit alors à la fille qu'elle l'avait peut être drogué, et il ne put s'empêcher de lâcher un rire amusé, rien à voir avec la fille, mais plus avec la conversation qu'ils avaient eu plus tôt, mais cette dernière prit assez mal les choses... enfin dans un sens, ça l'arrangeait et il secoua un peu la tête à l'intention du brun avant de dire :

- T'as vraiment l'art pour te faire des amis toi... mais je dois admettre que tu fais un bon partenaire de chasse !

Il le pensait, il l'avait pas mal aidé sur ce coup là, même s'il se doutait que pour la suite, Emrys n'avait très probablement pas envie de voir ça. Il esquissa une légère grimace, hochant la tête en commençant à marcher en direction des buissons dans l'entrée pour récupérer sa machette avant de dire :

- Oui... vaudrait peut être mieux que tu ne vois pas ça d'ailleurs, c'est jamais facile au début... je peux m'en occuper tout seul y a pas de problème, faut juste que... tu peux le tenir quelques instants ? Tu ne risque rien, il est KO pour un moment avec ce que je lui ai injecté.

Il devait retrouver son arme au plus vite, parce que certes, il allait être KO un moment, mais il devait trouver un lieu à l'écart, avec aucun témoins et un moyen de se débarrasser du corps rapidement, donc autant ne pas trop perdre de temps quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 29 Mai - 9:30

C'est vrai que pour le coup, le type qui droguait les autres pour les embrasser c'était lui... Il n'avait pas vraiment fait le lien, mais la réponse d'Oren l'avait un peu fait tiquer, pas certains de comment le prendre. Parce que ouais, ça sonnait vraiment pas terrible vu comme ça. Même si c'était toujours pire que d'enfoncer une aiguille dans le cou d'un type. Emrys était bien content de pas avoir vu ça, parce qu'il aurait sans doute laissé paraître quelque chose sur son visage et la jeune femme se serait douté qu'il se tramait quelque chose de louche. Et il ne voulait pas gâcher la discrétion du chasseur, il savait déjà de source sure qu'il n'avait pas la meilleure réputation aux lycées, c'était pas le moment de le faire passer pour un complet psychopathe aux yeux du reste de la ville... Enfin la jeune femme n'avait rien vu et semblait prête à prendre la première excuse qu'on lui donnerait pour s'en aller, le fait qu'Oren s'occupe d'un type, était un bon début et Emrys en rajouta une couche, la faisant partir précipitamment.. Jouer les cons, ça ne le dérangeait pas du tout, surtout qu'il ne la connaissait pas alors peu importe.

Il n'apprécia pourtant pas vraiment le commentaire du chasseur. Parce que c'était assez vrai, même si c'était plus que volontaire de sa part. Enfin là pour le coup, ça l'était encore plus vu qu'il valait mieux qu'elle ne reste pas dans les environs pendant qu'il trancherait la tête de son ... enfin du type qu'elle avait rapidement laissé tomber. Et pour être honnête, Emrys non plus n'avait pas vraiment envie de voir ça. Pourtant, malgré tout ça, c'est un lèger sourire, sincère qui prit place sur son visage. Il n'avait pas fait grand chose, si ce n'est jouer les diversions, autant pour le vampire, que pour Oren d'ailleurs, mais il appréciait quand même d'entendre ça. Un peu comme la fois où il s'était rendu utile avec la voiture de location, alors oui, les choses avaient un peu mal tourné une fois dans le bus, mais avant ça, il avait vraiment apprécié de lui rendre service. Comme quoi, heureusement qu'il s'était un peu repris depuis. Ou bien est-ce que c'était le Wendigo qu'il fallait remercier ? Ou du moins ce qu'il en restait puisque cette affaire là aussi était réglé.

« Sans vouloir jouer les fragiles, ça me tente pas vraiment de voir ça »
reprit il, avec un air blasé. Rien de plus normal en même temps, voir des gens décapités, c'était pas son délire, vampire ou non. Il ne doutait d'ailleurs pas que vu l'état de ce dernier, Oren n'aurait aucun problème à se débrouiller tout seul, pour l'avoir vu foncer quasiment sur un wendigo, la loque à moitié conscience qu'il portait ne devait pas être plus difficile. Juste plus humaine visuellement ... Emrys grimaça un peu, fallait le vouloir de décapiter une créature ressemblant autant à un humain, ça ne devait pas être si facile, ou du moins ça n'avait pas du être facile au début comme il venait de le dire. Il quitta le type des yeux et les leva sur Oren, un peu horrifié, avant de les reposer sur le vampire. Le quoi ? Son premier réflexe fut de reculer un peu parce que ça ne le tentait pas du tout de s'en approcher... Il hésita un peu. « Tu es sûr que je ne crains rien » qu'il en ait envie ou non ne rentrait pas en ligne de compte, il n'allait pas mettre trois ans à trouver son arme dans les buissons non plus. Emrys glissa son bras, sous celui du vampire, pas spécialement rassuré, sans compter qu'il n'avait pas tant de force et vu qu'il pesait de tout son poids sur lui, ce n'était pas du tout pratique. « Essaye de la retrouver rapidement » ajouta t'il, un peu froidement, pas spécialement dirigé contre Oren, mais plutôt contre la situation, un peu nerveux d'être si proche d'un vampire ... Il jeta un oeil à ce dernier, clairement pas rassuré, se demandant bien si ce que lui avait injecté le chasseur allait durer assez longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 31 Mai - 23:56

Il se demandait comment Emrys faisait parfois, parce que se faire des amis, c'était compliqué et il en savait quelque chose parce qu'il n'était vraiment pas doué lui même pour ça, mais c'était malgré lui, sans trop le vouloir, il disait toujours un truc qui fallait pas parce qu'il était incapable de mentir même quand il s'agissait de brosser l'égo des gens dans le sens du poil. C'était pas à lui qu'il fallait demander si telle chose allait bien à telle personne, ou ce qu'il pensait de telle autre personne... parce qu'il faisait toujours une gaffe et ne s'en rendait pas vraiment compte, mais de son cotés, Emrys avait l'air d'être parfaitement conscient de tout ça, il avait l'air de très bien gérer et même assumer son cotés abrupt, son cotés renfermé, au point même d'essayer de repousser les gens... c'était un peu triste dans un sens, parce que maintenant Oren savait qu'il était pas une mauvaise personne et que derrière tout ça, il y avait un type vraiment sympa et prêt à aider une blonde inconnue, quitte à ce qu'elle le déteste... mais il était quand même impressionné par sa manière de faire face. Il se fichait totalement de ce que les gens pensaient de lui, qu'ils l'aiment ou pas, ça lui passait au dessus de la tête et il enviait cette capacité à s'en foutre justement. Il aurait aimé lui aussi pouvoir en avoir rien à faire du regard des autres et pouvoir juste se dire que c'était pas grave de ne pas avoir d'amis... mais il n'était pas comme ça. Il avait beau garder une certaine distance avec la plupart des gens, ça le touchait quand même un peu quand on parlait sur lui, quand on disait des trucs pas cool et c'était pas pour rien qu'il évitait au maximum le lycée ces derniers temps d'ailleurs. Dans tout les cas, il n'y avait pas le moindre reproche dans ses paroles, au contraire, il alla même jusqu'à faire remarqué qu'il faisait un bon partenaire de chasse, parce que pour le coup, il avait été vraiment utile, il lui avait permis d'intercepter le couple et en plus de détourner l'attention de la blonde, définitivement d'ailleurs.

Mais ce qui allait suivre, il pouvait parfaitement comprendre qu'il préfère rester à bonne distance et qu'il ne veuille pas voir ça. D'ailleurs Oren n'était pas très à l'aise avec l'idée qu'il le voit décapiter un mec, même si le mec en question était déjà mort et était en plus une sorte de sérial killeur avec un fétichisme pour les blondes vulgaires. Il avait juste besoin de lui encore quelques instants, histoire qu'il le soutienne le temps qu'il trouve son arme, et il remarqua bien que l'idée n'enchantait pas Emrys, cependant il s'approcha quand même pour prendre le relais et Oren se dépêcha alors à mettre la main dans le buisson pour essayer de retrouver son arme, il savait à peu près là où il l'avait laissé, mais c'était pas non plus une science exact...

- Certain, je lui ai injecté une sacrée dose de sang de mort, avec ça il va être KO pour au moins une heure et quand il reprendra ses esprits, il va souffrir le martyr, donc y a pas de risque... et je vais me dépêcher pour... trouve ma machette...

Il était plus concentré dans sa recherche que dans ses paroles, du coup il avait du mal à assurer une phrase normal d'un coup... le principe de faire deux choses à la fois, c'était pas facile pour lui... il tâtonna encore un peu avant de finalement tomber sur la lame froid, il esquissa un sourire, se déplaçant pour saisir le manche et la retirer du buisson en disant :

- Je l'ai ! Je reprend le relais !

Il reprit sa place, de l'autre cotés du vampire pour le soutenir et permettre à Emrys de le lâcher et il hésita quelques secondes, cherchant du regard un lieu où il pourrait faire ça en toute discrétion et dissimuler le corps de manière à ce qu'il ne soit pas retrouvé, ou du moins pas trop rapidement, il finit par demander :

- Euh... du coup, t'aurais pas un lieu assez discret pour que je puisse finir le travail et dissimuler le corps ? D'ailleurs, tu peux rester ici en attendant, enfin si ça te dis, on pourrait se voir après... c'est pas obligé hein, mais on avait parlé d'un rendez vous, et c'était plutôt sympa cette soirée, mais disons qu'on pourrait aussi faire un truc sans histoire de vampire et de tête coupées si ça te tente...

Il était pas vraiment sur de lui, il marchait sur des œufs dans cette histoire, parce qu'il n'avait vraiment aucune idée de comment c'était sensé fonctionner ce genre de trucs. Sauf qu'à force de perdre du temps, fallait bien que quelque chose dérape, et voilà que le type ivre, toujours torse nue avec sa cravate autour de la tête, était sortis et s'était assez avancé dans l'allée de la maison pour les voir, leur faisant des grand signes de bras et criant comme quoi ils allaient pas partir maintenant parce que la fête était toujours autant d'enfer... le blond planqua sa machette dans son dos rapidement, alors que le type s'approchait, ce qui n'était vraiment une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 1 Juin - 9:41

Pas du tout rassuré. Emrys essaya de se raccrocher aux paroles d'Oren. Au moins une heure ... Autant dire que, à part si quelqu'un lui avait piqué sa machette ou qu'il avait deux mains gauches, c'était peu probable qu'il se réveille avec la tête sur les épaules celui là. Il se demandait bien comment du sang pouvait mettre un vampire dans cet état là, ça lui paraissait un peu étrange, tout autant que du sang de cadavre, parce que ça paraissait assez glauque, c'était pas censé coaguler au bout d'un moment ? Il grimaça pas certain de vouloir se poser plus de question sur ce genre de sujet, parce qu'au final, ça ne lui faisait pas oublier qu'il était en train de porter un vampire. Heureusement qu'il n'était pas plus lourd d'ailleurs. Il l'observa cherchait sa machette, préférant garder son attention sur Oren que sur le vampire, bien plus rassurant et intéressant et ça aurait été pareil s'il le type à moitié amorphe qu'il tenait n'avait pas été un vampire, mais juste un type bourré. Mais là, sa plus grande peur ça aurait été de faire attention à ses chaussures. Un soupir de soulagement lui échappa en le voyant sortir la lame et être prêt à reprendre le corps. Il n'avait pas réellement envie de penser à la suite des événements.

Ou du moins pas une suite qui concernait vampire et autres décapitations ... Emrys fronça légèrement les sourcils, il pensait lui avoir fait comprendre qu'il était tout à fait partant pour passer de temps avec lui après ça, il avait même tendance à préférer l'absence totale de surnaturel... Quoi que si tout se finissait comme ça, sans que le vampire ne se réveille ou que quelqu'un voit Oren avec une machette pleine de sang, il serait prêt à reconnaître que ça l'avait amusé, qu'il s'était pris au jeu en tout cas. Sachant très bien que c'était loin d'en être un. « ça me va très bien, parce que je préférerais clairement un rendez-vous ou je n'ai pas à jouer les distractions et à m'approcher trop près d'une créature qui n'aurait du sortir de son bouquin » répliqua t'il, avec un regard un peu méprisant pour le vampire. Il le quitta des yeux, et les releva vers Oren, un léger sourire sur les lèvres . « Sinon, je ne connais pas tant que ça les environs, mais entre certaines maisons, il doit bien y avoir des allées à moitié caché, et tu pourrais peut-être le mettre dans une haie ... » Emrys haussa les épaules, pas vraiment certains d'aider, pas vraiment certain de vraiment vouloir se dire que le corps sans tête d'un type allait être découvert dans les environs.

« Je ... » Il allait s'excuser de pas pouvoir être plus utile, et qu'il l'attendrait là, mais il se retrouva à lever lourdement les yeux au ciel. Oh non, pas encore lui. Emrys essaya de se convaincre que s'il ne se retournait pas, le type allait se casser, abandonner, ou même qu'il n'était même pas là. Mais en entendant à nouveau soirée d'enfer, il finit quand même par se retourner. C'était bien le même ... « Tu as vraiment un don pour attirer les types bizarres » bougonna t'il, bien conscient de s'inclure dans le lot au passage. « Occupe toi de ton vampire, je m'occupe de lui » Et ça ne lui faisait pas plaisir, mais au moins, il n'avait besoin de décapiter personne lui. Quoi que c'était pas l'envie qui lui manquait pour le couper. Il ne pouvait pas laisser ce con s'approchait de trop près parce que vu sa discrétion s'il voyait la machette d'Oren, ça allait tourner n'importe comment. Il s'éloigna du chasseur et rejoignit le type bourré avant qu'il n'arrive à leurs niveaux, l'attrapa pour le bras et l'obligea à repartir dans l'autre sens, essayant de ne pas le faire tomber au passage vu son équilibre précaire, prétextant qu'ils ne partaient pas mais qu'Oren ramenait juste un voisin à deux maisons de là et que lui, il le voulait bien se verre finalement. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était lui faire gagner du temps, même si ça voulait dire supporter ce type là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 5 Juin - 20:51

C'était un quartier résidentiel et trouver un endroit où il pourrait décapiter ce vampire tranquillement sans être vu et faire en sorte que le corps soit retrouvé le plus tard possible, c'était pas aussi simple et pus Emrys ne connaissait pas vraiment l'endroit apparemment, mais la bonne nouvelle, c'était qu'il était quand même partant pour passer le reste de la soirée avec lui et ça, ça lui fit afficher un grand sourire plus que satisfait. Parce qu'il avait pas été totalement sur, après tout ça, il aurait put changer d'avis, mais visiblement, ce n'était pas le cas. Il hocha alors la tête, souriant toujours avant de détourner les yeux pour regarder autour de lui, il avait laissé sa voiture une rue plus loin, peut être qu'il devrait se rapprocher de celle ci, ce serait pas une mauvaise chose... il pourrait comme ça ranger sa machette une fois terminé et mettre la tête du vampire dans le coffre de sa voiture plus discrètement aussi... parce qu'il valait mieux éviter de laisser traîner une tête pleine de crocs... et qu'il comptait la jeter dans une rivière de façon à ce qu'elle se décompose plus vite, c'était soit ça, soit la brûler pour la faire entièrement disparaître. Enfin dans tout les cas, il était prêt à expédier tout ça rapidement juste pour pouvoir revenir et passer un peu de temps avec Emrys, finalement, il se disait que Seth avait peut être raison, peut être qu'il l'appréciait vraiment et qu'il avait vraiment envie d'être avec lui, dans tout les cas, cette idée lui plaisait bien, mais alors qu'il allait répondre, le type ivre revint à la charge. Il afficha une légère grimace désolé, même si il était presque sur que c'était pas lui qui l'attirait tant, mais plutôt le brun en fait... ou du moins, la perspective de s'engueuler avec lui...

- Je suis presque sur que c'est toi qui l'attire le plus... mais merci, je viens te sauver de lui rapidement !

Il afficha un sourire amusé, avant tourner les talons pour commencer à s'éloigner, prenant la direction de sa voiture, c'était calme à cette heure et le vampire ne broncha pas, il l'entendait respirer, mais il n'en avait plus pour longtemps à respirer... il ne croisa pas une seule voiture, ce qui était très bien, et quand il arriva au niveau de la sienne, il se redressa un peu pour trouver une ruelle étroite et sombre, il avisa une poubelle, il souleva le couvercle un peu, avant de décider qu'il y aurait la place pour le corps du vampire. Il lâcha alors ce dernier qui s'écroula à terre, il jeta un dernier regard aux alentours avant d'abattre la machette sur son cou. Il dut s'y reprendre à deux fois, mais ce fut assez rapide en soit. Le plus compliqué, fut de soulever le corps pour le hisser dans la benne à ordure, et le tout, sans se mettre du sang partout de préférence. Lorsqu'il eu terminé... il avait eu l'impression d'avoir fait une séance intensive de sport... c'était quelque chose quand même. Il s'appuya quelques secondes contre la poubelle pour reprendre son souffle, avant de récupérer la machette et la tête du vampire et de revenir vers sa voiture, ouvrant le coffre, il déposant l'arme qu'il avait essuyé dans les vêtements du vampires, d'ailleurs il avait aussi fait ses poches, et il avait découvert quelques petites choses qu'il faudrait qu'il aille vérifier... mais c'était pas le moment, il enroula la tête dans un bout de tissus avant de refermer le tout.

C'était une mission plutôt bien menée, et plutôt facile, en même temps un seul vampire, c'était toujours simple, le plus dur, c'était de tomber sur un nid entier, là, ça devenait plus compliqué déjà. Dans tout les cas, il reprit le chemin de la soirée, revenant sur ses pas, c'était toujours aussi calme et il se sentait plus détendu, quoi qu'il angoissait un peu quand même, il n'arrêtait pas de se dire que Emrys était peut être partis... après tout, c'était une possibilité, peut être qu'il avait mit trop de temps, que le type ivre avait été trop lourd, ou encore qu'il avait simplement attendu qu'il tourne le dos pour fuir... oui bon... fallait peut être qu'il arrête avec ses insécurités, mais c'était plus fort que lui... il en était encore à se demander ce qu'un type comme Emrys, trouvait à un type comme lui. Mais il prit quand même son courage à deux mains en retrouvant la maison où se tenait la fête te il entra à nouveau, scrutant la foule en essayant de trouver le brun... il y avait toujours autant de monde, en même temps ça ne lui avait pas pris plus de vingt minutes de s'occuper de ce vampire... mais ça ne facilitait pas la tâche pour retrouver Emrys. Il avança un peu dans la foule, se dirigeant vers la cuisine, c'était là qu'il avait croisé le type ivre la première fois après tout... peut être qu'ils ne s'étaient pas entre tuer avec Emrys et qu'il allait les trouver à boire ensemble... c'était plutôt marrant comme idée tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 5 Juin - 22:06

Il n'avait aucune envie de supporter ce type. Déjà qu'il n'arrivait même pas à savoir s'il le connaissait ou non. Est-ce qu'il l'avait vu bourré ? Il n'enavait aucun souvenir et c'était pas ce con complètement torché qui allait l'éclairer sur le sujet. Ça l'emmerdait... Mais entre ça, et laisser se type se rapprocher et commencer à intéresser au vampire à moitié dans les vapes et surtout la machette, autant dire que le choix était plutôt évident. Quoi que vu son état, il aurait pu lui dire que c'était une arme en plastique, il aurait pu le croire. Et vouloir y toucher, parce qu'il avait vraiment l'air du gros lourd jusqu'au bout... Donc non, c'était la seule solution viable, et Emrys espérait au moins que ça permettrait à Oren de s'occuper de son putain de vampire. Il espérait aussi qu'il n'allait pas mettre trop longtemps, parce que s'il n'était pas de trop mauvaise humeur pour l'instant, ça risquait de changer assez rapidement avec ce genre de compagnie. En plus Oren, l'avait un peu perturbé, il ne savait pas comment le prendre. Est-ce que c'était une blague ? Non, parce que ce con là, il avait fait que coller Oren jusque là donc bon, fallait arrêter de raconter des conneries. En soit, il s'en fichait, mais disons que ça n'avait pas l'air de l'avoir gêné tant que ça le chasseur de lui dire ça, et vu son propre élan de jalousie complètement hors de propos tout à l'heure, c'était un peu dérangeant.

Il se retrouva quand même à essayer de mettre sa mauvaise humeur de côté, un peu, parce que fallait pas pousser non plus, il n'allait pas devenir monsieur bonhomie en deux secondes et de toute manière, ça avait eu plutôt l'air de l'amusé depuis tout à l'heure de se faire remballer en boucle . Ne sachant pas combien de temps avait besoin le chasseur, il attrapa un verre et se servit sous les commentaires appréciateurs de son nouvel ami, qui doubla sa dose de whisky sans lui laisser le choix. En soi, il allait en avoir besoin, parce que s'il devait le supporter plus longtemps... En plus, il avait bien vu que sa piètre connaissance du quartier n'avait pas aidé Oren, et si ça se trouve, il avait du aller beaucoup plus loin pour se débarrasser du vampire. Il n'avait aucune idée de combien de temps, il allait devoir le supporter ce type, et rien que ça, ce n'était pas rassurant. Sans compter qu'il se disait aussi, qu'Oren allait peut-être simplement pas revenir aussi. Finalement, il se retrouva dans la cuisine, un peu moins pleine que tout à l'heure, pour la simple et bonne raison que les trois quarts de l'alcool avait été déplacé, puisque la table abritait maintenant de quoi jouer au beer pong. Génial, il avait toujours été nul à ce jeu au lycée.

Emrys était en train de faire demi-tour, maintenant qu'Oren était tranquille, ce type là, il pouvait bien aller s'amuser tout seul. C'était beau l'espoir tiens ... Il se retrouva à nouveau alpaguer, et puisque de toute manière, il fallait bien patienter. Mais entre son coéquipier complètement bourré et ses capacités à lui, il ne fallu pas longtemps à tout le monde pour comprendre qu'ils allaient perdre . Sauf son coéquipier évidemment qui était complètement à fond. S'il lui ressortait encore une fois que c'était une fête d'enfer, Emrys allait lui balancer la balle dans la figure. Balle qui finit complètement à coté à nouveau, alors qu'elle revint parfaitement dans un verre devant lui. Ok, à ce rythme là, ça allait être traître quand ça allait monter. Il allait se défiler, quand l'autre crétin lui fila le verre d'office. Emrys soupira et le descendit d'un trait, se rendant compte qu'au final, il se prenait un peu trop au jeu. Il fila la balle à son coéquipier, persuadé qu'il allait encore se rater, quand il aperçut enfin Oren, un peu plus loin. Un léger sourire pris place sur son visage, puis disparut, il allait s'avancer vers lui, quand l'espèce de gorille l'attrapa par le bras et le ramena de force devant la table, en lui disant que ce n'était pas le moment de partir parce qu'il allait faire un lancer d'enfer .. Ok, il le cherchait là non ! Emrys se retourna quand même vers Oren, et tira doucement sur le col de son t-shirt, espérant qu'il regarde le sien, parce que c'était pas encore trop flagrant, mais il était plus ou moins certain que c'était des taches de sang ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 6 Juin - 0:19

Finalement, cette soirée n'avait pas été perdu, il avait le vampire qu'il chassait et en plus, il avait prévue de passer le reste de la soirée, avec Emrys, c'était facile, presque un peu trop, s'il avait été du genre pessimiste, il se serait demandé ce qui allait clocher... mais à vrai dire, il devait l'être un peu, parce qu'il avait l'angoisse que peut être Emrys serait partis sans l'attendre et sans rien lui dire... il avait sortis son téléphone de a poche en songeant à ça, vérifiant s'il n'avait pas un message du brun, mais rien du tout, alors peut être qu'il était juste parano, et peut être qu'il devrait songer à se détendre un peu. Il avait prit la direction de la cuisine, il avait repérer des cris et des encouragements, ce qui indiquait qu'il y avait une partie de quelque chose, et il esquissa un léger sourire en voyant que c'était du bière pong, il ne put s'empêcher de songer à Seth, en fait son ami était juste en avance sur son temps, c'était visiblement un jeu d'étudiant, pas de lycéens, les lycéens semblaient préférer le bon vieux action ou vérité. Il secoua un peu la tête à cette pensée, et il détourna son regard du jeu pour regarder d'un peu plus prêt les gens se trouvant dans la pièce et quel ne fut pas sa surprise en voyant son acolyte ivre, toujours aussi à moitié nu, faisant équipe avec Emrys et jouant à cette partie de bière pong contre deux autres adversaires... très franchement, il était étonné, surtout qu'il aurait put jurer que dans le fond, le brun s'amusait, ou du moins un peu. Et c'était assez agréable à regarder, d'ailleurs il ne se manifesta pas, il resta un peu à l'écart, préférant observer dans son coin, et il remarqua également que visiblement, ni l'un ni l'autre n'était très doué... il esquissa une légère grimace en voyant le brun vider un nouveau verre, en se disant qu'à ce rythme, il allait finir dans piteux état, peut être qu'il devrait aller lui filer un coup de main... mais il avait bien envie d'observer encore un peu... sauf que finalement, ce fut le brun qui le repéra.

Il afficha un grand sourire en réponse au siens, et il fit un pas en avant pour le rejoindre, mais le type bourré l'arrêta en lui faisant remarquer que la partie n'était pas fini. Le blond ne put s'empêcher de rire, il ne s'en cacha même pas, surtout que là, Emrys avait l'air un peu énervé pour le coup. Il était pas sur que ça se termine bien, mais il avait un bon feeling, il savait que dans le fond, il aimait bien tout ça. Par contre, il fronça un peu les sourcils en le voyant l'observer et tirer sur son col, il mit quelques secondes à comprendre qu'il tentait de lui faire passer un message et il baissa les yeux sur son haut, tirant un peu dessus avant de pousser un juron tout bas... ça l'avait étonné aussi qu'il réussisse l'exploit de mettre un corps sans tête dans benne à ordure sans se faire la moindre tâche de sang... Il allait devoir arranger ça, mais il avait aucune idée de comment... c'était son tee-shirt, il avait rien en dessous, il avait juste une veste, mais s'il la fermait il allait étouffer... il releva alors les yeux vers le brun, hochant la tête pour indiquer qu'il avait comprit et il tourna les talons pour se diriger vers ce qui semblait être une salle de bain... il entra dans la pièce en refermant derrière lui, retira sa veste et son tee-shirt, il le retourna alors complètement, avant de le renfiler à l'envers, coutures apparentes. Après tout, la plupart des gens étaient bourrés et n'y feraient pas attention et si on lui demandait, il n'aurait qu'à dire qu'il était tête en l'air, c'était toujours mieux que d'être un meurtrier... il renfila alors sa veste par dessus, avant de sortir et de revenir vers la cuisine en s'approchant cette fois du duo qui se faisait clairement laminer... Il afficha une grimace un peu désolé avant de dire :

- J'ai comme l'impression que si je vous laisse vous débrouiller... vous allez finir dans un état pas terrible... enfin c'est déjà le cas pour un...

Son acolyte était en train de descendre un verre cul sec avant de lever les bras en l'air comme s'il venait de faire un exploit insurmontable et tout le monde autour l'acclamait. Il ne put s'empêcher de rire avant de reporter son attention sur Emrys en disant :

- T'avais l'air de bien t'amuser... si une échelle de un à dix, tu dirais que t'en est à combien là au niveau ivresse ?

Parce qu'il se fichait que Emrys soit ivre, par contre c'est vrai que s'il pouvait éviter de boire jusqu'à l'inconscient le plus total, ce serait bien... il allait le raccompagner chez lui dans tout les cas, mais il apprécierait qu'il soit au moins en état de marcher quand même. Du coup il prit la balle, adressant un sourire au brun avant de la lancer et qu'elle atterrisse pile dans un des verres de l'équipe adverse. C'était facile comme jeu pour un chasseur comme lui, de l'adresse et de la précision, tout ce qu'il aimait et tout ce pour quoi il était doué... tant qu'il fallait pas trop réfléchir, il était bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 6 Juin - 9:46

Il aurait menti en disant qu'il ne s'amusait pas, bon, il n'était pas très bon joueur, mais juste assez pour ronchonner un peu, et quand même tenter de mettre cette fichu balle dans un des gobelets. Emrys savait qu'il n'était pas bon, mais il se prit quand même au jeu. Faut dire que l'autre débile là, il avait le mérite de savoir mettre l'ambiance et ne semblait pas du tout gêner qu'ils soient en train de perdre. Une partie de lui oublia un peu pourquoi il faisait tout ça, ne se forçant plus trop à supporter tout ça, l'alcool aidant aussi, puis son regard s'était reposé sur Oren. Et ça lui était revenu en tête qu'il n'était là que pour occuper son coéquipier, qui ne le voyait pas de cet oeil là et ne comptait pas le laisser fuir maintenant ... Emrys avait soupiré, un peu agacé, mais se laissant bien faire. Parce que si la partie était déjà perdue, ce n'était sans doute pas très sympa de le laisser en plan ... Et puis de toute manière, Oren était déjà reparti, comprenant son geste. Ça n'était pas si visible que ça, et au pire, certains l'auraient juste prit pour un type incapable de se raser sans se couper, mais bon, autant que personne ne face le lien si le corps du vampire devait être décapité.

Emrys était un peu effrayé par tout ça au fond. Parce que se dire qu'il avait côtoyé un vampire, de près en plus, c'était assez irréel. Enfin, il n'avait pas eu le temps de le trouver aussi terrifiant que le wendigo, c'était déjà ça. Pour lui les vampires resteraient donc des mauvais dragueurs, chercheur de filles faciles, autant dire que ce n'était pas la grande classe.  Son acolyte du moment lui donna un coup de coude et lui remis la balle entre les mains, le forçant à perdre le fils de ses pensées. La balle rebondit le bord d'un verre, faillit tomber dans son voisin, mais non … Comme quoi, quitte à se rater, autant se donner de faux espoirs, sinon ça n'était pas marrant. La balle revint dans leurs directions, et il attrapa le verre, jetant un œil à la foule pour chercher Oren, espérant qu'il s'en soit sorti avec son t-shirt. Il donna la balle à son voisin, sans regarder s'il avait réussi, peu importe, ils avaient déjà perdu de toute manière, et il aurait sans doute mieux valu que la partie se termine là, parce que l'autre là, il allait leur tomber entre les bras et lui ne comptait pas être complètement bourré. Même s'il se faisait peu de doute … c'était déjà trop tard. Ou ça n'allait pas tarder en tout cas.

Oren revint au moment où l'équipe en face réussie son lancée. « Et je vais pas tarder à suivre si ça continue comme ça » répliqua Emrys en levant les yeux au ciel. Il avait encore de la marge vu l'avance de son coéquipier, mais il n'avait pas non plus la même corpulence. « Je te rappelle que fallait bien que je l'occupe aussi » ajouta il, un peu froidement comme si le fait de s'amuser était une mauvaise chose. Preuve que l'alcool n'avait pas encore complètement fait effet, parce que sa mauvaise humeur, elle allait finir par disparaître très vite. Son expression se fit un peu pensive. Quel niveau ... « Je dirais 3 pour l'instant, 4 peut-être. Et vu que mes derniers verres, on pas encore tapés, je risque d'atteindre 6 d'ici très peu de temps » répondit il, finalement, avec un sourire, amusé de réfléchir comme ça. C'était quand même très vague, mais il se sentait bien pour l'instant, il se rendait compte que l'alcool commençait à faire effet, mais ce n'était pas encore trop fort, il n'était pas passé au niveau où il ne s'en rendait plus compte ou pire encore celui où il n'était plus capable de tenir debout. Et vu la stabilité de son coéquipier, lui, par contre, il se rapprochait dangereusement du bout. Emrys laissa échapper un sifflement appréciateur devant le lancer du chasseur, bien plus discret que la réaction du type à la cravate qui hurla comme un débile. « On aurait du t'attendre pour jouer, on aurait sans doute pu le sauver d'un coma éthylique » lâcha t'il, avec un large sourire , alors que l'autre idiot lui répliquait qu'il n'était pas si ethnique que ça, ce qui fit partir Emrys dans un fou rire. Ok, clairement, c'était pas plus mal qu'il arrête de boire maintenant. . Et dès que son tour revint à nouveau, il attrapa Oren par les épaules et le remis devant la table. « Allez, joue les héros encore » l'encouragea Emrys, toujours persuadé que ce rôle lui allait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 6 Juin - 20:16

Le soucis de son tee-shirt était réglé, personne ne verrait rien à moins de s'approcher de trop prêt et il ne comptait pas laisser qui que ce soit s'approcher aussi prêt justement. Ce serait bizarre et puis les deux seuls qui l'avaient fait jusqu'à présent, c'était Emrys, qui savait très bien ce qu'il venait de faire et le type ivre qui était justement bien trop ivre pour être capable de le suspecter de quoi que ce soit ou encore de voir quoi que ce soit. Donc il était tranquille, il lui restait plus qu'à revenir dans la cuisine, l'air de rien, s'approchant du brun, avec un sourire en le voyant continuer sa partie, c'était plutôt sympa comme soirée, il allait vraiment falloir qu'il dise à Seth que s'il voulait vraiment aller à une soirée cool, fallait qu'il vise les soirées étudiantes et pas les soirées de lycéens, il était presque sur que son ami aurait eu aucun mal à sociabilisé dans cet environnement. Quoi qu'il en soit, il sentait bien que ce jeu allait laisser des séquelles chez Emrys, ce dernier admettait même qu'il était pas loin de rattraper leur acolyte complètement ivre qui descendait encore un verre sous les encouragements de ses amis. Il afficha un léger sourire, décidant de ne pas se laisser avoir par le ton froid du brun... il ne lui avait fait aucun reproche, et il n'en avait pas l'intention d'ailleurs, c'était sympa de le voir détendu et s'amuser, alors il n'avait pas à se justifier. C'était d'ailleurs dommage qu'il en ressente le besoin, parce qu'il n'y avait pas de quoi, il était venu ici à une soirée étudiante et le but premier était de s'amuser, ce qu'il aurait peut être fait si Oren n'avait pas débarqué avec ses histoires de vampires... alors c'était clairement pas lui qui allait lui reprocher de s'amuser. Il haussa légèrement les épaules, souriant toujours avant de dire :

- Et que tu t'occupe toi aussi... mais c'est plutôt sympa, au moins je sais maintenant que tu sais t'amuser et que l'alcool arrive à te faire sourire un peu plus...

C'était de la taquinerie, encore une fois, il n'y avait aucun reproche et c'était une bonne chose qu'il sourit plus, d'ailleurs s'il pouvait arrêter de ronchonner ce serait encore mieux. Tant qu'il y était, il voulait savoir à quel pallier il en était au niveau taux d'alcoolémie, histoire de savoir s'il avait encore un peu de marge, ou s'il valait mieux qu'il arrête tout de suite. Visiblement, il avait encore les idées assez clair, ce qui voulait dire qu'il devait avoir un peu de marge encore. Mais vu qu'il y avait encore des tours à jouer, ça risquait de très vite mal tourné, il avait alors attrapé la balle pour lancer, visant directement dans le gobelet de l'équipe adverse, affichant un sourire satisfait, alors que le type à la cravate autour de la tête criait presque, et que Emrys semblait impressionné. Il laissa échapper un rire amusé à sa réplique avant de jeter un coup d’œil au type en question et de dire :

- Ce serait bête de finir comme ça... peut être que je peux faire quelque chose pour vous, j'ai le droit à quoi en échange ?

Il ne manqua pas la réflexion de l'autre type... il était marrant celui là, même Emrys semblait le supporter un peu plus, comme quoi, finalement il allait se faire des amis durant cette soirée, c'était plutôt une bonne chose, bon même si certains allaient pas garder beaucoup de souvenir de cette soirée... Dans tout les cas, il afficha un nouveau sourire, avant de relancer la balle encore une fois dans le verre qu'il visait et de tourner la tête vers le brun en disant :

- T'as vraiment un truc avec les héro toi... je te sauve de l'horrible gueule de bois que tu pourrais avoir demain, je suis pas sur que ça fasse tant un héro de moi... mais j'avoue que j'apprécie de plus en plus t'entendre dire ça...

Et c'était vrai, c'était bizarre, il ne se voyait lui même toujours pas comme un héro, mais ça lui faisait quelque chose que Emrys semble le penser, ça lui faisait un effet étrange, c'était assez agréable d'ailleurs... il avait l'impression que ce dernier l'appréciait vraiment et il aimait bien cette idée, parce que de son cotés, il l'appréciait aussi. Mais même si il arrivait à lancer mieux que les deux autres, l'autre équipe était plutôt bonne aussi... du coup quand ils tirèrent à leur tour, ce fut un verre pour Emrys... il esquissa une légère grimace avant de dire :

- Le héro que je suis te ramènera chez toi si jamais tu dépasse les six !

Même s'il ne les dépassait pas d'ailleurs, il savait que le brun n'avait pas de voiture, il savait pas comment il était venue, mais Oren lui avait la voiture de son frère, il roulait sans permis, mais ça c'était juste un détails... dans tout les cas, il n'avait pas but, il n'avait pas l'intention de boire et du coup il pourrait donc ramener Emrys chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 6 Juin - 22:10

Il s'était rapidement repris, ses mauvaises habitudes ne faisant plus vraiment long feu face à Oren. Il grimaça encore un peu, de n'importe qui d'autre, il l'aurait pris comme une critique, et il aurait juste arrêté de sourire. Mais là, il se contenta d'un soupir, essayant de paraître détaché et reposa ses yeux sur la table, légèrement gêné. Une partie de lui avait encore envie de le prendre mal, de lui dire qu'il savait très bien s'amuser s'il le voulait, mais Emrys savait que déjà sans l'alcool, il ne faisait plus d'effort à ce genre de soirée, n'essayant même plus de se rapprocher des gens. Il avait quelques amis et ça lui suffisait ... Enfin ça, c'était en théorie, parce qu'en pratique, sans Oren ce soir, il aurait fini par soi se casser, soit se mettre la tête complètement à l'envers. Ce qu'il était plus ou moins en train de faire quand même ... Mais c'était pour la bonne cause. En premier lieu, c'était pour occuper l'autre con, enfin c'était l'autre qui avait choisi l'activité, mais il s'était pris au jeu avant de l'avoir réalisé. Et il ne comprenait que maintenant qu'Oren était à nouveau là, amusé par tout ça, finalement, il n'avait pas tant envie de s'en aller tout de suite. Il avait beau être mauvais joueur, il n'était pas contre l'idée de finir la partie maintenant.

La question d'Oren le laissa un peu con. Comment ça, il avait quoi en échange ? Emrys le regarda quelques instants, avant de se rappeler à qui il avait à faire. Il soupira doucement, avant de reprendre son sourire. « Tu auras ce que tu veux, si t'arrives à m'empêcher d'être ivre. Enfin au niveau de l'autre là » ajouta t'il, ne se gênant pas pour parler un peu plus fort sur la fin de sa phrase, gagnant une tape sur l'épaule ou du moins c'était sans doute là que sa main aurait dû atterrir, mais la main passa dans le vide et le type bourré faillit partir en avant, avant d'exploser de rire, tirant un sourire à Emrys. « Non, vraiment, j'aimerais ne pas arriver à ce niveau là, merci » Il secoua la tête, sans se départir de son sourire amusé, ne s'en rendant même pas compte, et poussa un peu Oren à prendre sa place. « Oh que si, crois moi. Tu m'as vu au réveil, imagine ce que ça donne avec la gueule de bois. Tu sauves même toutes les personnes que je pourrais croiser demain. Un vrai héros. » Répondit il, finalement, avant de reculer un peu, en espérant que les deux en face allaient arrêter de viser juste. Non, parce qu'Oren les rendent moins bon en faisant boire l'équipe adverse, c'était bien. Mais si ces deux là commençaient à se rater maintenant, ça aurait été pas mal non plus ...

Raté. Emrys soupira et s'exécuta. Sentant déjà que les précédents avaient commencé à faire effet. Il secoua la tête sous la morsure de l'alcool et tendis la balle à son coéquipier puisque malheureusement c'était son tour à lui et qu'il avait l'air de vouloir jouer, rappelant qu'il était là aussi. « C'est trop aimable » répliqua t'il, d'abord, en soupirant. « J'espère m'arrêter à 6, mais c'est pas gagné. Enfin, si ça me rend plus souriant, t'as intérêt à en profiter. Et a rester pas trop près, parce que je risque de devenir collant à un moment » il avait déjà passé le stade de trop d'honnête, il haussa les épaules comme si finalement ça ne le dérangeait pas d'avoir dit ça et reposa les yeux sur la magnifique action de son coéquipier ... Alors si le but était d'éviter la table, il avait gagné et de loin ... Emrys se rassura un peu, en se disant que de toute manière, il n'attendrait jamais le niveau d'Oren la dernière fois. C'était toujours ça de prit... Même s'il était loin de garder un mauvais souvenir de cette soirée là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» (N°1590) WAKING UP, ASS ON FIRE
» (atlas) ~ i won't be afraid as long as you stand by me.
» U/W Control
» [LEG] Merfolk
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-