Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 30 Juin - 23:11

En temps normal, le retour de bâton d'Oren l'aurait fait se renfrogner. Grognant dans sa barbe que non, ça n'avait rien à voir. Mais là, il resta surtout un peu surpris, avant de sourire un peu plus franchement. Déjà que la situation l'avait amusé, la réponse d'Oren le faisait tout autant. Parce que ce n'était sans doute pas si faux. Bon pas si vrai non plus. Mais s'il n'était pas si visible, peut-être qu'il n'aurait même pas fait attention à lui au musée, il serait peut-être complètement passé à coté d lui. Et si sur le moment, ça n'aurait rien changé et que peut-être plus tard, il le regretterait, là tout de suite, ce n'était pas du tout le cas. Il avait juste envie de sourire à toute cette histoire. Oui, il était de bonne humeur. Comme quoi tout pouvait arriver. Et l'air indigné d'Oren lui tira même un rire. « Oui, tout à fait, j'ai réussi mon coup » répéta t'il, avec une fausse fierté pas du tout crédible. Il s'en fichait, le résultat était le même, le lourd de service était parti, peu importe ce qui avait bien pu marcher. Il ne comptait pas se battre pour si peu, pas sérieusement en tout cas. C'était juste amusant.

Il avait alors répliqua sur la meilleure excuse des deux, trouvant celle que leurs avait trouvé l'autre crétin, pas si mauvaise. C'était presque plus crédible dans une soirée comme celle-ci. Les gens perdaient tout le temps leurs téléphones, mais vu l'heure et la quantité d'alcool ingurgitait, ils ne se rendaient souvent pas compte avant le lendemain alors bon ... « Si tu veux une confirmation, fait le tour du jardin, tu devrais bien en trouver un ou deux, pas d'accord avec ce que tu viens de dire. » répliqua t'il, en haussant les épaules. Ça ne le choquait pas, et ça n'était pas nouveau, et puis en vrai, il s'en fichait. C'est vrai que si près de la porte d'entrée ça aurait été un peu malvenu, mais il était presque sûr d'avoir déjà vu pire. Heureusement qu'il ne se rappelait pas toujours de toutes ses soirées d'ailleurs. « Et je t'assure que vu l'heure, personne ne se soucie de son téléphone » Bon ok, peut-être les deux trois qui n'avaient pas bu une goutte, mais ça, c'était autre chose. Et puis bon, chercher un téléphone, ça devait être bien moins marrant comme excuse pour leur nouvel ami aussi.

« Bien monsieur » répondit il, avec détermination. Non, il n'avait pas envie se retrouver dans cet état là, être malade c'était déjà pas agréable, mais c'était en plus pas l'image qu'il voulait laisser à Oren. «  ça m’emmerderait d’être aussi peu présentable à notre premier rendez-vous » ajouta il, avec naturel, sans même faire attention à ce qu'il disait. Faire des phrases correctes, ça, c'était bon. Réfléchir à ce qu'il disait, ça allait déjà moins bien. Et l'équilibre non plus c'était pas parfait, parce qu'il ne passa pas loin de manquer le siège. Il avait bien fait de choisir le départ là, parce que sinon, ça n'aurait certainement pas fini si bien … Emrys tourna la tête vers Oren, l'air un peu curieux, en essayant d'attacher sa ceinture. Au bout de trois reprises, il y parvint enfin. « Comment ça faire un arrêt ? » Il hésita un instant, sa bonne humeur disparaissant assez rapidement. C'était stupide comme sentiment, « Tant que tu comptes pas me laisser sur le bord de la route ça me va » Demanda t'il, avec une vague tentative d'humour, un peu amer. Pourquoi ça lui prenait comme ça bordel. Il ne voyait pas ce qu'il pouvait bien avoir à se débarrasser, mais ce n'était pas lui qui conduisait après tout. Il était un peu agacé par la connexion qui s'était faite sous son crane, c'était parfaitement illogique et stupide.  Emrys soupira doucement et jeta un œil dehors. Faut dire que ça l'avait bien marqué quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 4 Juil - 1:06

Il aimait bien le voir sourire, il lui avait dit un peu plus tôt, mais il le pensait, il trouvait que le brun ne souriait pas assez et c'était dommage, parce que ça lui allait bien et parce qu'il avait l'air heureux et bien plus léger comme ça. Le soucis avec Emrys, c'était qu'il donnait l'impression d'avoir constamment le poids du monde sur les épaules, alors que là, comme ça, quand il souriait, il avait juste l'air d'être un adolescent insouciant qui s'amusait et c'était plutôt cool à voir. Oren espérait qu'il aurait l'occasion de le voir plus souvent et que ce ne serait pas uniquement dut à l'alcool, parce que pour le coup, il ne doutait pas que c'était l'alcool qui provoquait cette réaction chez le brun. Il aurait put se dire qu'il y avait aussi peut être sa présence, mais il n'avait pas assez de prétention pour ça, donc dans sa tête, c'était juste un effet de l'alcool. Et les propositions sous entendus, ça devait aussi être l'alcool, et le plaisir de le voir rougir aussi sûrement. Parce que pour être franc, Oren n'avait aucune idée de ce qui se faisait ou pas, il n'avait vraiment aucune expérience dans le domaine et il devait admettre que si Emrys disait vrai et qu'il y avait effectivement des étudiants qui se planquaient dans les buissons pour faire des... trucs sexuelles, et bien ça pour le coup, ça le choquait un peu. Il resta d'ailleurs un peu interdit quand il lui proposa de faire le tour de la maison pour vérifier par lui même... il n'en avait pas l'intention, il préférait le croire sur parole, il n'avait pas envie de voir ça... rien que d'y penser, il rougissait déjà assez comme ça.

- Euh... non c'est bon, je te crois sur parole... mais je continue de me dire que ça doit vraiment pas être confortable... et que c'est assez indécent quand même...

Il faisait pas très chaud, il y avait du monde autour, c'était pas si discret que ça... franchement, c'était limite un attentat à la pudeur cette histoire. Enfin peut être que tout le monde se fichait de son téléphone à cette heure là, mais pas Oren, son téléphone c'était important, il avait toute sa vie dessus, tout ses contact et surtout son frère, s'il le perdait, ce dernier ne pourrait plus le joindre, il allait s'inquiéter et le blond se ferait passer un savon quand il rentrerait en panique... donc il s'en fichait pas, mais de toute manière, il n'avait pas réellement perdu son téléphone, c'était qu'une excuse, une excuse plus décente que l'autre ! Il avait alors saisit le brun par les épaules, en l'entraînant vers sa voiture, l'obligeant à ne pas trop tituber au passage, esquissant un sourire quand il admit que ça l'embêterait de finir dans un tel état pour leur premier rendez vous. C'était con, mais il aimait bien comment ça sonnait, et surtout Emrys venait de confirmer que c'était bien leur premier rendez-vous et ça, ça lui plaisait bien aussi.

- Donc c'est notre premier rendez-vous... c'était plutôt fun, je me suis amusé, et j'ai particulièrement aimé te voir sourire et t'amuser aussi...

Il avait pas put s'en empêcher, parce qu'il le pensait, et parce que c'était la vérité. Il l'avait alors aidé à grimper dans la voiture, avant de monter à son tour, le prévenant rapidement qu'il devrait s'arrêter quelques secondes pour faire un truc, sans entrer dans les détails, parce qu'il avait aucune envie de lui dire qu'il avait la tête d'un vampire dans le coffre de sa voiture, mais il remarqua rapidement que la bonne humeur du brun retombait alors qu'il lui posait des questions et lui demandait de ne pas le laisser sur le bord de la route... il fronça les sourcils en se tournant vers lui avant de démarrer en disant :

- Bien sur que non... je ferais jamais ça, c'est super dangereux de traîner seul dans cette ville en pleine nuit et puis pourquoi je voudrais te laisser sur le bord de la route... ? Je dois juste... faut que je me débarrasse d'un truc c'est tout... et c'est pas toi ce truc !

Il s'était vite reprit sur la fin, pour éviter tout amalgame et comme il se sentait un peu con et qu'il n'aimait pas l'expression sur le visage du brun, il se pencha pour l'embrasser, se demandant quand même d'où est ce qu'il avait bien put tirer cette idée bizarre... Il laissa sa main s'attarder sur la nuque du brun, avant de démarrer et de s'engager dans la circulation, il commençait à bien se repérer en ville, et il savait où vivait Emrys, mais il fit quand même un crochet, empruntant une route déserte, passant sur un pont, c'était perdu au milieu de nulle part et donc parfait pour ce qu'il avait à faire. Il gara sa voiture sur le cotés avant de dire :

- Je reviens !

Il ne comptait pas le mettre dehors, au contraire, c'était lui qui sortait, et d'ailleurs il tenta de se dépêcher, espérant que le brun ne se poserait pas trop de questions et n'allait pas essayer de le suivre pour voir ce qu'il faisait... il sortit alors avant de se diriger vers le coffre de la voiture pour l'ouvrir et récupérer la tête du vampire qui était toujours enroulé dans une vieille couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 4 Juil - 10:44

« ça doit pas être pire qu'une baignoire » Il n'avait pas réfléchi et les mots sortirent tout seul, il n'y fit même pas attention et continua son chemin vers la voiture. Donc oui, confortable, c'était sans doute relatif, mais oui, c'était pas vraiment décent. Mais il allait pas perdre son temps à faire comprendre ça à des étudiants bourrés et en rut, c'était pas ses affaires et tant que ça se passait pas sous ses yeux, ça lui allait très bien. Emrys n'avait même pas grogné face au commentaire d'Oren, pas gêné de dire que c'était un rendez vous et même pas emmerdé de l'entendre dire que c'était une bonne chose qu'il sourisse et s'amuse... En temps normal, il l'aurait mal pris, parce que ça sonnait un peu comme s'il faisait trop la gueule et n'était pas capable de s'amuser en temps normal, et même si c'était vrai, ça ne lui aurait pas plus. Mais là, il s'en fichait, il prenait juste le compliment comme il venait, se rendant compte qu'il était de bonne humeur et voulant s'y accrocher. « Tant mieux » avait il, répondu. Content de ne pas avoir été le seul à en profiter, parce qu'à la base, ce n'était pas du tout la soirée qu'il avait prévu ... D'ailleurs il était parti sans prévenir celle qui l'avait invité, sans avoir ses cours non plus. Rester à espérer qu'elle les lui donnerait quand même. Il écarta cette idée, au pire tant pis. Ça serait un peu embêtant, mais il préférait cette tournure là.

Sa bonne humeur avait déserté rapidement. Pas complètement non plus, mais les paroles d'Oren et le fait d'être dans une voiture, lui avait rappelé de mauvais souvenir, et même si tout était en partie réglé, il l'avait encore en travers de la gorge. Il fronça les sourcils, se trouvant stupide de penser à ça maintenant, mais il savait que déjà en temps normal, dès qu'il avait moyen de se mettre de mauvaise humeur, il le faisait, mais qu'en plus, en ayant bu, il était bien plus sensible à ses propres ressentis. Et il l'avait vraiment mal pris l'autre fois. D'ailleurs en y repensant, Oren en avait fait les frais après coup. Un léger sourire se dessina sur le visage d'Emrys face à la réponse de ce dernier. C'était dangereux la nuit ... Oui, sachant tout ça maintenant, il se trouvait chanceux de ne pas être tombé sur un truc bizarre. « Je n'ai rien dit » répliqua t'il, finalement. C'était idiot en même temps. Il ouvrit la bouche et la referma. Non, il avait envie de lui raconter, comme pour se sortir ça de la tête, mais non, c'était pas le moment et c'était vraiment honteux. Même si ça lui aurait permis de lui faire comprendre pourquoi il avait été comme ça avec lui dans le bus. Mais ça aurait sonné comme une excuse, il ne voulait pas, il avait été idiot et il le serait certainement encore, mais là, autant se taire. Autant profiter un peu du moment.

Emrys fronça les sourcils. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire ici, qu'est ce qu'il allait jeter ici ? La réponse mit un sacré temps à enfin attendre son cerveau. Il hocha la tête en le voyant sortir de la voiture, avant d'ouvrir sa portière pour avoir de l'air, histoire d'avoir la tête froide. Il avait un peu mis toute cette histoire avec Luka derrière lui, puisque c'était réglé, et le baiser d'Oren lui avait permis de la remettre dans un coin. Le jeune médium secoua la tête, avec un léger sourire. Il avait fait disparaître le problème un peu trop facilement. Son regard parcouru rapidement les environs et il finit par sortir de la voiture pour aller s'accouder à la rambarde du pont pour profiter de l'air frais. Mais son sourire finit par disparaître quand il réalisa que l'endroit était un parfait pour cacher un corps, le genre d'endroit qu'on voyait parfois dans les films. Emrys se retourna en direction de la voiture, et d'un pas, pas aussi déterminé qu'il aurait voulu, retourna à celle ci, avant de la contourner pour le rejoindre. « Dis moi que tu n'as pas un cadavre là dedans... »Ses yeux se posèrent sur la couverture qu'il avait dans les mains. Ça ne pouvait pas être un cadavre, trop petit. «  Tu as fait quoi du reste »  Emrys grimaça « Non, en fait, je veux pas savoir » rajouta t'il finalement.... « Tu veux pas plutôt le brûler, c'est pas censé les empêcher de ressusciter ou quelque chose comme ça »  Il secoua la tête. Manquerait plus que la tête ressuscite toute seule. L'idée lui tira une nouvelle grimace. Non, c'était vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 6 Juil - 0:58

C'était... pas faux, c'est vrai que la baignoire, il avait put expérimenté et c'était pas du tout confortable comme truc... enfin... quand il disait qu'il avait put expérimenter, il voulait pas dire dans ce sens là, il n'avait rien fait de bizarre dans une baignoire, il s'était juste planqué dedans et avait manqué de se casser la figure... quoi que d'ailleurs, il s'y était cassé la figure, et sur Emrys d'ailleurs, et de ses vagues souvenirs, ce dernier s'était cassé la figure sur lui par la suite. Quoi qu'il en soit, il savait donc que ce n'était pas très confortable, et si ça ne l'était pas juste pour rester planquer, il devait bien se douter que ça ne l'était pas pour faire autre chose... Il resta quelques secondes interdit, un peu choqué par cette répartie, avant de finalement se mettre à rire et de ramener Emrys à sa voiture, c'est vrai que vu sous cet angle, il n'y avait sans doute pas grand chose qui soit proscrit réellement dans la vie étudiante, et encore heureux qu'il ne soit pas vraiment étudiant et qu'il n'ait pas vraiment de raison de remettre les pieds dans ce genre de soirée. Par contre, il aimait bien l'effet que ça avait sur Emrys, la manière dont ça le faisait sourire et dont il avait l'air heureux et il ne s'était pas gêné pour lui faire remarquer, et d'ailleurs ça réponse lui arracha un large sourire. Pour une fois, il ne marchait pas sur des œufs, c'était agréable, il avait l'impression de pouvoir dire ce qu'il voulait sans avoir à faire attention à ne pas le vexer et à ne pas le pousser à fuir, il appréciait, c'était juste dommage qu'il faille en passer par l'alcool pour ça. Mais une fois dans la voiture, la réflexion du brun l'avait surprit, parce qu'il ne s'y attendait pas du tout et parce qu'il n'avait pas vraiment compris d'où es ce que ça sortait tout ça. Il aurait aimé comprendre, et l'espace d'un instant, il avait cru que le brun allait se confier, mais finalement... il fit marche arrière.

Ça le perturba un peu, il aurait apprécié qu'il puisse avoir confiance en lui et qu'il puisse se confier, mais il ne pouvait pas le forcer non plus... il avait alors mit le contact, sortant un peu de la ville, du moins du centre ville, pour passer par un endroit peu fréquenter et garer sa voiture sur un pont afin de se débarrasser de la tête du vampire. Il avait espérer que Emrys ne poserait pas trop de questions ou alors qu'il resterait sagement dans la voiture, mais c'était peut être un peu trop le sous estimer là. Il prit un air embarrassé et gêné quand il s'approcha du coffre en lui demandant de lui dire que ce n'était pas cadavre... Techniquement, ça n'en était pas un... c'était déjà une bonne chose, enfin probablement...

- A vrai dire... c'est plutôt un morceau de cadavre...

Le ton était carrément gêné, parce qu'il se rendait compte que si ça ne l'emballait pas lui déjà en tant que chasseur et que personne ayant de l'expérience, de se balader avec une tête de vampire dans le coffre de sa voiture, qu'est ce que ça devait être pour un novice comme Emrys qui ne devait pas comprendre pourquoi il faisait ça... Il avait un peu rougit, de gêne, et d'embarras alors qu'il lui demandait ce qu'il avait fait du reste... encore une question à laquelle il aurait aimé ne pas avoir à répondre...

- Euh... je l'ai laissé dans la benne à ordure là ou je l'ai décapité... avec un peu de chance, la police ne le trouvera pas avant plusieurs jours, et sans la tête, ils n'auront pas de différence physique bizarre à noter...

Les dents étaient un soucis, parce que les vampires qui tombaient ne cendre ou brûlaient une fois mort, c'était juste un mythe... et d'ailleurs le blond laissa échapper un léger rire à la réflexion du brun avant de dire :

- Ils ne ressuscitent pas, une fois la tête séparé du corps, c'est fini pour eux ! Et un feu ça attire trop l'attention, alors le préfère me débarrasser de la tête comme ça, elle ne sera pas trouvé avait des semaines, et l'état de décomposition sera trop avancé pour qu'un légiste puisse en tirer quoi que ce soit...

Il haussa les épaules, comme s'il énumérait un fait logique et il attrapa la tête, la laissant bien dans la vieille couverture, et la jeta tout simplement à l'eau par dessus la rambarde du pont. Une fois fait, il referma le coffre avant de dire !

- On peut y aller !

Il essaya de chasser la gène et le cotés glauque, mais c'était pas vraiment simple pour le coup... et puis il n'oubliait pas cette histoire de le laisser sur le bord de la route, il aurait bien aimé en savoir plus à ce propos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 6 Juil - 9:35

Ok. C'était pas vraiment la continuation de la soirée en tête. Bon ce qu'il avait en tête, c'était foutu aussi, mais ça avait le mérite d'être agréable, là, c'était juste bizarre. Et glauque. Et il gardait les yeux posés sur la couverture, une expression dégoûtée sur le visage. Et entendre Oren lui confirmait que ce n'était qu'un morceau de cadavre ne l'aida pas. « Je m'en doute bien » répliqua t'il, un peu froidement. Plus par mécanisme de défense devant son dégoût. Mais oui, où alors les vampire rétrécissaient sacrément une fois mort... L'idée le dérida un peu, merde, l'alcool le faisait vraiment rire pour rien. Même si c'était un peu nerveux. Parce qu'il trouvait ça vraiment dégoûtant Enfin au moins, décapiter les vampires semblaient être la solution. Emrys quitta la couverture des yeux pour les reposer sur Oren. Comment est-ce qu'il pouvait faire ça si facilement ? Il décapitait un type, enfin un vampire et retourner à la soirée comme si de rien n'était. Son regard descendit sur son col là où il avait vu la tâche de sang. C'est fou comme il avait un peu occulté tout ça tout à l'heure.

« Dans la benne à ordure » répéta t'il, un peu incrédule. Donc pas loin de la soirée, il y avait un corps sans tête. Joyeux. Une nouvelle grimace passa sur son visage. C'était vraiment pas agréable à savoir. Encore le wendigo, c'était une chose puisque c'était pas vraiment humain, mais un vampire, il l'avait vu marcher et parler comme un type normal, c'était vraiment bizarre de se dire qu'il était mort, décapité ... « Euh tu n'as pas laissé d'empreintes au moins ? » demanda t'il, finalement, son côté cartésien reprenant un peu le dessus, comme pour l'aider à ne pas penser au côté sanglant de tout ça. « Je n'ai pas envie que tu te retrouves avec les flics au cul » Déjà qu'il savait qu'Oren risquait de partir n'importe quand, il n'avait pas envie de l'imaginer avec un avis de recherche contre lui. Il grimaça encore une fois. Finalement, il préférait encore penser à la tête décapitée. Qui n'avait aucune chance de ressusciter apparemment, c'était rassurant . « Tu aurais pu en faire un dans mon jardin ça n'aurait gêné personne » ajouta t'il, platement, en le voyant jeter la tête par dessus bord. « Parce que je là, je plains la personne qui va tomber dessus » Emrys secoua la tête, ouais, c'était vraiment pas très sympathique à imaginer.

Emrys se rapprocha de la rambarde pour voir la tête tomber, curiosité un peu malsaine. Comme pour voir le fin mot de cette histoire. Il hocha ensuite la tête, oui, s'en aller, c'était bien. Il contourna à nouveau la voiture, pas spécialement à l'aise et se glissa à nouveau dans la voiture « ça t'arrives souvent de te débarrasser des corps comme ça ? » demanda t'il, avec une grimace. Comment est-ce qu'il faisait, il avait toujours du mal à comprendre. « C'est dommage qu'ils ne tombent pas en cendre, ça te facilitera vraiment la tâche » ajouta Emrys, en hochant la tête, comme si c'était une parfaite solution. « Un coup de balai et hop, plus de trace des vampires » l'idée lui retira à nouveau un sourire amusé. Ok, clairement, l'alcool lui faisait faire des montagnes russes au niveau de ses émotions. Mais en même temps, il préférait en rire qu'en pleurer, parce que c'était censé être une bonne soirée et il ne voulait pas se rappeler de ce moment là, plus que ceux de tout à l'heure. Entre Oren et un vampire sans tête, il préférait largement penser au premier, ce qu'il finit bêtement par dire d'ailleurs. « Mais je vais faire comme si j'avais rien vu, rien entendu, parce qu'entre penser à ça, ou juste penser à toi, tu as ma préférence et de loin » Emrys hocha la tête, en regardant la route devant . Oui, largement. Et pas seulement par rapport au vampire d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 7 Juil - 0:10

Il comprenait très bien que ce ne soit pas vraiment ce que Emrys avait envisagé... parce que ce dernier lui avait dit qu'il s'agissait de leur premier rencard, et se débarrasser d'une tête de vampire dans une rivière, c'était pas vraiment le genre de choses qui se faisaient à un rencard... même si en soit, Oren en savait rien en fait, il était pas forcément super calé sur la question... mais bon dans tout les cas, il savait à quel point ça manquait de glamour tout ça. Mais en même temps, il ne pouvait pas non plus totalement mettre de cotés ce qu'il était, il était un chasseur avant tout, et s'il était venu dans cette fête à la base, c'était pour tuer un vampire, et il avait réussit sa mission, il avait tué le vampire, ce dernier ne mangerait plus une seule étudiante blonde... sauf que maintenant, il devait nettoyer un peu ses traces et faire en sorte que personne ne puisse savoir qu'il s'agissait d'un vampire. C'était les aléas du métier de chasseur et malheureusement, ils n'étaient pas à l’abri que ça se reproduise lors d'un prochain rencard. Emrys devait se faire à l'idée, parce que Oren ne pouvait pas changer ce qu'il était, la chasse, c'était important pour lui, c'était le plus important à vrai dire et il n'était pas prêt à mettre ça de cotés pour qui que ce soit, même s'il aimait beaucoup le brun, il n'en était pas encore à pouvoir rivaliser avec ce pour quoi il avait été élevé. Il se sentait un peu désolé pour le brun, de lui imposer ça, mais ce dernier le savait dès le départ, et il devait bien se douter de comment ça se finirait... il fut cependant un peu étonné quand il l'entendit s'inquiéter de savoir s'il n'avait pas laissé ses empreintes sur l'autre partie du corps. Et encore plus quand il lui proposa son jardin pour faire un feu de camps... là clairement, il ne savait pas ce qu'il demandait, mais ça restait quand même... touchant et vraiment sympa de sa part, et rassurant aussi, parce que dans un sens, c'était un signe d'acceptation pour Oren.

- T'en fais pas, j'ai pas laissé mes empreintes, et puis techniquement, j'ai pas vraiment de casier dans ce pays, donc ça devrait aller...

Il afficha un léger sourire, parce que c'était pas le cas en Amérique, là bas il avait un casier et plusieurs délits, dont la profanation de tombes, c'était pas glorieux... mais les flics voulaient jamais comprendre aussi que pour tuer des fantômes, fallait déterrer les cadavres avant... enfin au Canada, ses empreintes n'étaient pas fichés et il était presque sur qu'il n'avait jamais été repéré pour un délit assez grand lui valant un fichage à Interpol. Il esquissa une grimace en songeant à la potentielle personne qui allait tomber sur le cadavres, ou la tête d'ailleurs, en général, il valait mieux éviter de penser à ce genre de choses...

- C'est... le genre de pensée à éviter, on préfère en général se dire qu'il vaut mieux trouver un cadavre, ou un bout de cadavre, que de finir soit même en étant le cadavre... tu vois ? Et puis c'est gentil, vraiment, mais crois moi, t'as aucune envie que je brûle des cadavres dans ton jardin... l'odeur de chair brûlé, c'est infect !

Il avait fini par balancer la tête, alors que le brun la regardait tomber à l'eau et restait penché sur la rambarde alors qu'il refermait le coffre pour reprendre la route. Il lâcha un rire un peu amusé, c'est vrai que ce serait quand même pratique, c'était le genre de chose qu'il avait toujours trouvé cool dans la série Buffy contre les Vampires, parce que ça faisait moins de boulot et moins de façon de se faire choper... mais malheureusement, ça ne marchait pas comme ça.

- Assez oui, et j'avoue que ce serait pratique, mais malheureusement, ça ne marche pas comme dans Buffy...

Il lâcha un nouveau rire, juste histoire de montrer qu'il avait comprit la référence, et remonter dans la voiture derrière le volant. Ils pouvaient rentrer maintenant et c'était pas une mauvaise chose, mais le brun le prit encore au dépourvue en lui disant qu'il préférait oublier tout ça et juste se focaliser sur lui... c'était franchement... adorable, et inattendu de la part d'Emrys, mais le blond afficha un grand sourire, avant de se pencher pour l'embrasser sur la joue en disant :

- Je préfère aussi penser à toi qu'aux vampires si ça peut te rassurer...

Et c'était vrai, il ne comptait pas s'arrêter de traquer des vampires et de chasser, mais la pensée d'Emrys lui était quand même plus agréable que la pensée d'un nid de vampire. Il avait alors mit le contact, prenant la direction de la maison en retrait et isolée du brun, mais il ne put s'empêcher de demander :

- C'était quoi cette histoire de te laisser sur le bord de la route tout à l'heure... ? Je suis désolé mais... j'ai pas compris et j'avoue que ça m'interpelle un peu...

Et surtout ça le choquait... il comprenait pas comment on pouvait laisser quelqu'un sur le bord de la route comme ça, surtout dans une ville pareil... et puis c'était Emrys, du coup il aimait encore moins l'idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 7 Juil - 15:11

Il imaginait la tête des gens du quartier en apprenant qu'on avait découvert un cadavre décapité dans leur benne à ordure. Ils n'allaient pas aimer. Mais après tout vu toutes les affaires qu'il y avait en ville, ça finirait par se calmer, ils finiraient par passer à autre chose, comme toujours. Emrys se rendait compte à quel point, il avait eu un voile devant les yeux toutes ses années, trouvant étrange le nombre de cas non résolu, pensant les flics vraiment flemmard dans leurs villes, mais en en parlant avec Luka l'autre fois, il avait réalisé que vu ce qu'ils affrontaient sans savoir, c'était plutôt normal. Mais en cet instant, il espérait surtout qu'ils feraient comme d'habitude, mettraient ça dans les dossiers abandonnés et qu'Oren serait tranquille. Il ne voulait pas apprendre par les journaux qu'un lycéen était recherché pour avoir décapité quelqu'un. C'était trop glauque, et triste aussi. Parce que leur expliquait que le type en question était un vampire, ça ne marcherait jamais. Les paroles d'Oren le rassurèrent un peu, et il soupira doucement. Tant mieux pour les empreintes et pour le casier, même si ça sous-entendait qu'il en avait ailleurs. Un léger sourire se dessina furtivement sur son visage. Donc techniquement, il était en train de sortir avec un criminel non ? Les yeux posés sur Oren, il avait vraiment du mal à y croire.

Emrys avait hoché la tête, avant de grimacer. Alors oui, c'était sans doute mieux de trouver un bout de cadavre en décomposition que de finir dans le même état, mais là, les deux idées ne lui plaisaient pas. S'il pouvait éviter la première comme la seconde, ça lui allait bien mieux. « Le jardin est assez grand pour que tu puisses faire ça suffisamment loin de la maison, mais oui, j'avais pas pensé à ce facteur là » grimaça t'il, non l'odeur d'un vampire en train de brûler, ça ne le tentait pas. Parce que c'était sans doute assez similaire à l'odeur d'un humain en train d'en faire de même, et ce 'n'était pas une odeur qu'il voulait découvrir. Il connaissait déjà le wendigo grillé, ça lui allait très bien. « Tu dois bien rigoler devant ce genre de série » commenta t'il, un peu surpris. Il ne l'aurait pas imaginé ce genre de choses alors qu'il vivait quasiment déjà dedans. Même si apparemment dans la vraie vie Buffy se serait fait mordre depuis longtemps vu ses connaissances ratées sur les vampires. L'idée était assez comique. Il essayait encore d'imaginer la scène en montant dans la voiture. Parce que c'était plus amusant, que de vraiment imaginer la tête du vampire mort flotter un peu plus bas. Où est ce qu'elle avait fini par couler ? Emrys ne voulait pas savoir. Ses yeux se posèrent quel qu'instant sur Oren, clairement, autant penser à lui, c'était déjà bien plus agréable. Ce qu'il n'avait pas manqué de dire. Sachant très bien que c'est le genre de pensée qu'il aurait gardé pour lui en temps normal. Alors que là, il l'avait dit naturellement sans même s'en rendre compte. Il ne le réalisa même pas lorsqu'il sentit ses lèvres sur sa joue, lançant un regard surpris à Oren sans comprendre. Avant de sourire un peu à sa phrase. « Tant que je garde ma tête sur les épaules » Ajouta t'il, simplement. Quoi qu'avec le chasseur dans les parages, ce n'était pas gagné. Parce qu'il avait tendance à l'empêcher de réfléchir correctement.

Son expression apaisée disparut finalement et il fronça les sourcils, regardant toujours la route devant lui. Il aurait préféré ne pas en parler. Il avait merdé. Emrys secoua la tête, comme pour dire que ça n'avait pas d'importance, mais il ne se voyait pas, ne pas lui répondre vu qu'il avait posé la question ... « Je ... » Il ne savait pas vraiment comment tourner tout ça. « Je me suis pris la tête avec un ami, et il est parti sans moi » C'était tout simple finalement. Il aurait pu s'arrêter là, mais maintenant qu'il était lancé. « C'est juste qu'il est d'une naïveté à toute épreuve et j'en ai marre qu'il se fasse marcher dessus par tout le monde, même par moi, j'ai voulu le secouer et je suis allé trop loin ... Enfin au moins, j'ai réussi à avoir ce que je voulais ... » Emrys soupira. Oui, c'était déjà ça. Même si entre temps Luka s'était rapproché d'un type on ne peut plus louche et ça l'inquiétait. « Disons que je l'ai vraiment mal pris, parce que c'est mon seul ami, enfin, non, pas réellement, mais c'est mon ami le plus ancien, je m'y suis un peu accroché pour remplacer ma famille, et autant dire que je l'ai vécu contre abandon... c'est ridicule je sais » Il ne se rendait pas compte qu'il parlait trop et qu'en normal, il se serait assommer contre un mur pour s'empêcher de s'ouvrir autant. « Et le lendemain, je t'ai revu. J'étais vraiment pas d'humeur à me faire abandonner une seconde fois » C'était idiot, ils ne se connaissaient quasiment pas. Mais il l'appréciait déjà malgré lui et l'entendre dire qu'il finirait sûrement par partir, ça lui avait un peu trop rappelé la soirée précédente. Emrys garda les yeux sur la route, commençant à se rendre compte que tout ça, il n'aurait pas dû le dire. Que c'était ses affaires et qu'il n'était pas censé embêter Oren avec ça. C'était ridicule, il se sentait ridicule et faible aussi . Tu parles d'un gamin en mal d'attention. S'il avait pu, il se serait moqué de lui même. Ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 7 Juil - 23:53

Emrys semblait vraiment pas contre l'idée qu'il fasse brûler des cadavres dans son jardin, c'était vraiment adorable de sa part, mais il ne se rendait vraiment pas compte de ça impliquait. Déjà, ça laissait des traces et si jamais il y avait des recherches de faites, il pourrait être incriminer, et en plus, l'odeur de chair en train de brûler, c'était loin d'être agréable et Oren en savait quelque chose, puisqu'il avait assisté à plusieurs reprise à des funérailles de chasseurs, ce qui impliquait qu'ils étaient brûlés afin d'être sur qu'ils ne reviendraient pas sous forme de fantômes. Donc non, il ne ferait rien brûler dans son jardin, une fois avec le wendigo, ça suffisait, il n'avait pas besoin de ça, cette techniquement à était bonne aussi, et elle avait déjà fait ses preuves. Il se contenta d'afficher un sourire, avant de faire un commentaire, sur le fait que tout n'était malheureusement pas aussi simple que dans Buffy, et il lâcha un rire amusé à sa question. Il ne s'amusait pas spécialement, enfin, il devait admettre que c'était une bonne série, si on omettait le fait qu'ils soient à cotés de la plaque pour ce qui concernait les vampires et autres démons... les loups garous eux étaient assez fidèles par contre... mais sinon ça restait de la fiction, de la bonne fiction, parce que Oren avait bien aimé cette série, elle avait bercé son enfance et il avait passé des soirées entières avec son frère devant... donc oui, il rigolait bien devant ce genre de série, mais parce qu'il aimait autant que c'était ridicule à vrai dire. Après tout, ça restait une série culte et il était amateur de séries, Netflix était un de ses meilleurs amis, surtout quand il s'ennuyait et qu'il n'avait aucune chasse de prévu ou encore quand son frère n'était pas dans les parages... vu qu'il n'avait pas vraiment d'amis...

- Je rigole oui, mais j'aime bien en fait, elle est culte cette série, c'est un peu toute mon enfance, et même si c'est kitsch au possible... ça reste plutôt bon pour l'époque !

Et puis qui n'avait jamais rêvé d'avoir les pouvoir de cette tueuse de vampire ? Lui il en avait rêvé, d'ailleurs Buffy était probablement un de ses plus gros fantasme féminin... faut dire, elle envoyait du lourd. Il avait fini par secouer un peu la tête, amusé par la réplique du brun au sujet de sa tête, parce que évidemment qu'il allait la garder sur les épaules, Oren ne comptait pas lui faire le moindre mal, c'était même pas envisageable dans son esprit. Mais il avait bien compris que c'était avant tout de l'humour. Par contre au bout de quelques instants de route, il ne put s'empêcher de poser la question à propos de cette histoire comme quoi il aurait put le laisser sur le bas cotés de la route... parce que ça lui semblait totalement improbable et qu'il ne voyait pas vraiment d'où ça sortait. Il avait cru un moment que ça allait faire apparaître la mauvaise humeur du brun, que ce dernier allait lui dire de se mêler de ses affaires, mais bout de quelques secondes, il se mit à parler, un peu hésitant dans un premier temps, et un peu plus sur de lui par la suite. C'était comme s'il vidait son sac, comme s'il se libérait d'un poids en quelque sorte. Il tournait la tête légèrement vers le brun, ne quittant pas la route pour autant, alors qu'il prenait la direction de la maison du brun. Il comprenait un peu mieux d'un coup... ils étaient vraiment pas si différents que ça dans le fond.

- Alors tu as prit les devants et tu m'as planté avant que je ne le fasse...

C'était la suite logique, et ça expliquait son comportement dans le bus, la manière dont d'un coup, ils étaient en train de sympathiser vraiment, et le coup d'après il le plantait sans plus donner la moindre nouvelle... Il poussa un soupir, reportant son attention sur la route, mais il tendit sa main vers le brun pour attraper la sienne en disant :

- Je comprend mieux... mais je suis pas ton ami et je compte pas te laisser sur le bord de la route... d'ailleurs si les choses se sont arrangés entre vous, tu oublieras pas de lui dire que c'est super dangereux... mais je peux comprendre ça, ce sentiment d'abandon...

Il fit une légère pression sur sa main, la ramenant vers lui, avant de poser ses lèvres sur le dessus, il essayait de le rassurer, mais c'était pas du vent, il comprenait vraiment, parce que sa vie n'était qu'une suite d'abandon pour lui aussi, sa mère, son père, et maintenant son frère... il avait un peu l'impression d'être seul en ce moment et il avait de la chance d'avoir Seth, c'était un peu à lui qu'il se raccrochait, et dernièrement, il s'était aussi un peu raccroché à Emrys, parce qu'il l'aimait bien et parce qu'il avait envie de croire que tout ça, ça pourrait mener à quelque chose de bien. Il esquissa un sourire, tournant un peu la tête vers lui avant de dire :

- C'était vraiment cool comme premier rencard ! Enfin un peu moins la partie avec le vampire, mais tout le reste était vraiment sympa, et je crois que je suis pas du tout contre l'idée qu'on ai un second rencard si ça te tente... ?

Il se souvenait du chemin pour aller chez Emrys et ils étaient bientôt arrivés, du coup autant lui dire clairement qu'il avait envie de le revoir, parce qu'il savait pas trop comment ça allait se passer une fois sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 8 Juil - 12:11

C'était assez marrant de se dire que les chasseurs pouvaient aussi regarder ce genre de série, ça devait bien les faire marrer de voir à quel point les néophytes pouvaient être stupide. Pas étonnant que les humains se fassent bouffer si facilement. Est-ce que les vampires avaient un reflet dans les miroirs ? Est-ce qu'ils brûlaient au soleil ? Parce que c'était la seule option qui lui plaisait, le coup de briller, c'était bien trop ridicule pour que ce soit vrai. Et pourquoi Buffy n'avait jamais combattu de wendigo, non, parce que c'était vraiment terrifiant ce truc. Quoi que peut-être, mais il ne s'en rappelait pas et clairement, ça ne devait pas ressembler à ce qu'il avait vu. Emrys frissonna légèrement, bien content qu'Oren s'en soit vraiment débarrassé, parce que ça l'avait bien plus effrayé que le vampire. Il avait eu du temps pour s'habituer aux fantômes, mais tout le reste, c'était nouveau, les wendigos, les vampires, les fleuristes ... Il aurait sans doute dû en parler à Oren, ce type étrange ne pouvait pas être humain. Mais il garda dans un coin de son esprit, parce que c'était encore trop personnel et trop dérangeant pour qu'il lui en parle.

Et il se retrouva à parler d'une toute autre affaire, tout aussi gênante et personnelle. C'était réglé. Mais il l'avait très mal vécu et surtout il n'avait eu personne pour en parler, il n'en avait même pas vraiment parlé à Luka, préférant passer à autre chose plutôt que lui expliquer ce qu'il avait ressenti. Non, déjà qu'exprimer ce qu'il ressentait, c'était pas vraiment son truc, l'expliquer au principal intéressé encore moins. Mais oui, il l'avait très mal pris. S'il se sentait ridicule d'avoir expliqué tout ça à Oren qui avait sans doute mieux à faire que de l'écouter ... Mais il se sentait un peu mieux, parce que c'était enfin sorti, et puis, il avait enfin put lui expliquer un peu pourquoi il l'avait laissé en plan l'autre fois. Même si c'était pas dit qu'il comprenne... Un peu surpris, il tourna enfin la tête vers le conducteur en l'entendant résumer. Apparemment, il avait compris. Sans vraiment répondre, Emrys hocha la tête. Oui, c'était exactement ça. Un léger sourire, touché, se dessina sur son visage. Avant qu'il ne baisse les yeux sur sa main. Merde, l'alcool le rendait niais, c'était pas possible d'apprécier autant la situation si ?

Emrys laissa échapper un léger rire. Oui, il lui dirait... Ou pas, il ne voulait pas reparler de tout ça avec Luka, ni lui parler de ce qui se cachait dans l'ombre « Je vais essayer de lui faire comprendre en tout cas » répondit il, doucement. C'était pas gagné. Il releva à nouveau les yeux sur Oren, perplexe. Essayant de remettre les informations de l'autre fois en ordre, appréciant quand même qu'il le comprenne. Il savait que ce dernier avait au moins un frère, mais pas aussi présent qu'il l'aurait voulu. « Je suis quand même désolé pour l'autre fois » rajouta t'il, avec un léger sourire en coin. Parce qu'il était bien content que les choses ne soient pas arrêtés là. Il aurait raté un moment comme celui là. « Même la partie avec le vampire en fait, j'ai toujours voulu être dans Buffy, c'était presque ça » répliqua t'il, à nouveau souriant, se sentant vraiment plus léger. « Je te promets que même sans avoir bu autant, j'aurais répondu oui, promis » Emrys hocha la tête avec énergie. Un second rendez-vous, ça lui paraissait parfait. Même si ça voulait dire la fin de celui là et là, tout de suite, ça lui plaisait moyennement. « Surtout que je crois que ça me fait du bien d'être avec toi » rajouta t'il, naturellement, parce qu'il se sentait bien mieux, vraiment. Il resserra légèrement sa main avant de récupérer la sienne, ne voulant pas l'empêcher de conduire avec la seconde, et la posa sur sa cuisse, ayant quand même envie de garder un peu de contact avec lui, surtout sachant qu'ils allaient bientôt arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 9 Juil - 12:44

Oren comprenait mieux maintenant, parce que étrangement, c'était quelque chose qui lui parlait, c'était pas pour rien s'il avait maintenue une certaine distance avec les gens jusqu'à présent, c'était parce que lui aussi avait ce genre d'angoisse. L'angoisse de s'attacher à des gens de qui il finissait inlassablement par être séparé, parce que c'était comme ça que ça marchait, il était un chasseur, ce qui voulait dire qu'il ne restait jamais bien longtemps au même endroit, que ses potes chasseurs avaient tendance à mourir jeunes, que personne n'était à l’abri et que les humains en général étaient des êtes éphémères et faible par rapport à toutes les créatures qui existaient... C'était triste dans un sens, mais il y avait bien longtemps qu'il en était arrivé à ce genre de constat et du coup, ça ne l'étonnait plus vraiment. Sauf que voilà, il avait fallut qu'il arrive dans cette ville pour que les choses change, pour qu'il se fasse son premier ami, et un très bon ami en plus, avec qui il partageait beaucoup de choses, dont la chasse forcément... et il y avait Emrys... il savait pas trop encore ce qu'il y avait entre eux, mais ce dont il était sur, c'était que le brun lui plaisait et qu'il avait envie d'explorer un peu plus ce qu'il pourrait bien y avoir entre eux. Alors pour ça, il était bien obligé d'envoyer un peu balader toutes ses propres règles concernant le fait de rester le plus loin possible de toute distraction sociale et sentimentale... et dans un sens, ça lui faisait du bien, parce que aussi bizarre que ça puisse paraître, il se sentait plutôt bien en compagnie d'Emrys, tout comme il se sentait aussi bien en compagnie de Seth, d'autant plus depuis que son frère passait plus de temps à vadrouiller à droite et à gauche qu'avec lui. S'il devait repousser tout le monde, il finirait sûrement tout seul... Et il n'aimait pas plus que ça être seul, il n'avait jamais apprécié à vrai dire, il avait besoin d'un minimum de compagnie alors forcément, il en profitait au maximum et avait un peu tendance à se raccrocher à Seth et à Emrys. Il secoua un peu la tête, alors que le brun s'excusait à nouveau avant de dire :

- Je te l'ai dis, je comprend... j'avais un peu tendance à faire comme toi aussi avant... j'évitais de m'attacher à qui que ce soit parce que je savais que ça pouvait que mal finir, mais finalement, je me dis que ça peut pas être si mauvais que ça d'avoir des amis et des attaches...

Il esquissa un léger sourire à l'intention du brun avant de reporter son attention sur la route, il fallait clairement qu'il apprenne à s'ouvrir un peu plus et qu'il évite surtout de ne voir que le mauvais chez les gens... il y avait aussi du bon et tout le monde n'allait pas le laisser sur le bas cotés de la route, la preuve, lui ne comptait pas le faire en tout cas. Il laissa échapper un rire amusé alors que le brun lui disait qu'il s'était presque cru dans Buffy avec l'histoire du vampire et du coup le blond lança sur le ton de la plaisanterie :

- Je suis blond, mais je pense pas être aussi badass que Buffy... et je crois que les tenus qu'elle porte ne m'iraient pas vraiment...

Il afficha un grand sourire, essayant de détendre l'atmosphère, alors qu'il lui disait qu'il était vraiment pas contre un second rencard et visiblement, Emrys non plus, ce dernier précisa même que ce n'était pas l'alcool qui parlait pour lui. C'était bon à savoir... il laissa échapper un nouveau rire, mais il était touché par la suite de ses paroles, parce que lui aussi ça lui faisait du bien d'être avec lui. Après tout, il avait été à sa première soirée étudiante et le pire, c'était qu'il s'y était amusé... et il avait tué un vampire par dessus le marché, donc cette soirée avait vraiment été bonne sur tout les points. Il arriva à la maison d'Emrys, avançant sa voiture dans l'allée avant de couper le contact en disant :

- C'est bon à savoir ! Et moi aussi ça me fait du bien d'être avec toi, en fait, je pensais vraiment pas pouvoir m'amuser dans une soirée étudiante, c'est un peu grâce à toi...

Il afficha un sourire avant de sortir de la voiture pour filer un coup de main au brun, vu tout ce qu'il avait but, il allait peut être avoir un peu de mal à arriver jusqu'à la porte d'entrée, ou encore à ouvrir celle ci, donc bon, il pouvait bien l'aider un peu. Il contourna la voiture pour l'aider à sortir avant de dire :

- On va peut être oublier l'alcool au prochain rencard... je vais t'aider, et m'assurer qu'il n'y a pas de Wendigo qui traîne par la même occasion...

Il avait dit ça sur le ton de l'humour, parce qu'il y avait peu de chance, déjà le comportement du Wendigo la dernière fois n'était pas habituel du tout, et de toute manière, il était bel et bien mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 9 Juil - 13:50

Non, il n'avait rien à dire contre cette soirée. Même la partie avec le vampire lui avait plus. Surtout que de son point de vue, il n'avait rien vu de surnaturelle, se contentant juste de croire aux paroles d'Oren. Mais après l'épisode du wendigo, ce dernier aurait pu lui apprendre que le père Noël existait qu'il l'aurait cru. Il avait apprécié de le prendre en filature, d'essayer de distraire d'autre personne, cette partie là, l'avait amusé malgré tout, surtout maintenant qu'il savait que tout c'était réglé pour le mieux. Donc oui, même cette partie là était sympa à ses yeux. Et le reste ne l'était que plus encore. Dire qu'à la base, il y était aller en marche arrière, comme les trois quarts des soirées où il allait d'ailleurs. Il se forçait toujours un peu, et finissait suffisamment bourré pour apprécier ... mais jamais à ce point là, jamais pour les bonnes raisons. Et à l'inverse de ses soirées où il avait juste envie de se cacher le lendemain, celle là, il comptait bien s'en rappeler et ne pas la cacher dans un coin de son crane. A part peut-être la partie où il avait raconté comment Luka l'avait laissé sur le bord de la route... « J'en suis pas encore sur » répliqua t'il, aux paroles d'Oren. Il n'était pas encore certain qu'avoir des amis et des attaches soient si bien, il avait encore peur de les voir s'éloigner. Mais malgré ce doute, il n'avait plus envie de le repousser. Il ne voulait pas se faire des amis juste pour en avoir, mais si c'était des gens comme Luka ou Oren, il ne pouvait rien y faire. C'était des gens qu'il ne pouvait pas complètement repoussé. Il avait vraiment besoin de gens comme ça autour de lui, réussissant à lui prouver que tout n'était pas si sombre.

Se dire qu'Oren était un peu comme lui, le surprenait vraiment. Parce qu'autant lui avait un sale caractère, il le reconnaissait complètement, mais voir le chasseur garder ses distances avec les autres, c'était étonnant ... mais agréable aussi. Parce qu'il se sentait d'autant plus compris, mais aussi parce que sa fierté en prenait un petit sursaut. Son commentaire sur les tenues de Buffy, lui tirèrent un rire, le sortant un peu de ses pensées. Non, il n'était pas certain que les jupettes lui aillent si bien. « Je suis absolument pas d'accord pour le côté badass, par contre quitte à trouver un blond dans ce genre d'univers là, tu pourrais être Fred dans Scooby-doo » plaisanta t'il. Quoi que quitte à rester sur les jupettes, il aurait pu dire Daphné. Emrys secoua la tête, amusé. Non, vraiment, même avec un vrai vampire dans les environs et une tête décapité jetée d'un point, il ne pouvait pas s'empêcher de passer une bonne soirée. Il sentait bien et il ne s'était pas gêné pour le dire. Preuve que l'alcool gagnait encore un peu du terrain. Le penser oui, le dire, il ne l'aurait sûrement pas fait autrement. « Tu aurais pu t'amuser sans moi, tu t'es fait un autre fan » répliqua t'il, doucement, appréciant que ce soit réciproque. Mais apparemment même sans lui, Oren aurait été bien accueillit Et plutôt que se sentir jaloux, pour une fois, il trouvait ça sympa.

Son sourire diminua légèrement en voyant sa maison, un peu triste d'être déjà arrivé, mais sa tête commençait à lui dire que s'allonger ça ne serait pas une si mauvaise idée. En sortant de la voiture, il agrippa un peu trop à Oren, et même une fois sorti ne le lâcha pas. Emrys jeta un oeil autour de lui, l'idée de voir un wendigo débarquer, un peu trop net dans son esprit. « Plaisante pas là-dessus, une fois, pas deux. Tu es peut-être habitué, mais ça m'a vraiment fait flipper » se plaignit il. Encore le genre de choses qu'il aurait gardé pour lui. Mais en même temps comment ne pas avoir peur devant ce genre de créature ?! « Tu sais que ça sonnerait presque comme une excuse pour rentrer, mais vu mon équilibre, je pense que je vais accepter ton aide » ajouta t'il, avec un sourire en coin, qui se fit finalement un peu désolé. Parce que oui, il valait mieux qu'il n'y ait pas autant d'alcool la prochaine fois. Il avait pas l'air bien malin ... En temps normal, il l'aurait envoyé bouler, parce que non, il pouvait se débrouiller tout seul, qu'il n'avait pas besoin d'aide ! Mais là, non, déjà parce que oui, il atteindrait sa porte bien plus facilement comme ça, et puis s'il pouvait encore gratter des minutes avec ce dernier, il n'allait pas s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 11 Juil - 12:50

Il trouvait ça triste d'une certaine manière, Emrys avait tellement peur d'être abandonné, d'être « laissé sur le bord de la route », qu'il en arrivait à se demander si c'était une bonne chose d'avoir des amis et de se faire des attaches... Oren trouvait ça assez triste, parce que dans son cas, c'était lui qui avait tendance à abandonner les gens quand il déménageait, et c'était pour éviter ce genre de déception aux autres qu'il s'était tenu à l'écart, et un peu à lui aussi évidemment... mais dans le cas d'Emrys, c'était lui qui se faisait abandonner et il aurait bien aimé pouvoir lui promettre que ça n'arriverait pas, qu'il ne comptait pas le laisser tomber ou encore qu'il serait là pour lui, mais c'était un peu là tout le soucis, il pouvait pas. Pas sans que ce soit un mensonge, parce que dans le fond, il en savait rien, peut être qu'il ne pourrait pas être là pour lui, peut être qu'il allait devoir déménager encore une fois d'ici quelques temps... et ça l'emmerdait beaucoup. Il se rendait compte en cet instant que c'était là l'utilité de ne pas avoir d'amis et de proches... parce que maintenant, il aurait clairement bien plus de mal à quitter cette ville. Il avait resserrer un peu sa main autour de celle du brun, essayant de lui indiquer que pour l'instant, lui était encore là, et qu'il ne comptait pas aller où que ce soit dans l'immédiat, il pouvait rien lui dire directement, pas sans avoir à se mentir ou enfoncer le clou, mais il pouvait au moins lui montrer qu'il était pour l'instant. Mais la conversation se fit un peu plus légère alors qu'ils parlaient de séries télés et surtout de séries concernant le surnaturels et le blond se mit à rire à la comparaison à Fred dans Scooby-doo, il avait un peu rougit quand il avait dit qu'il était pas d'accord sur le fait qu'il était pas aussi badass que Buffy, c'était pourtant le cas, il avait pas de super pouvoirs lui, il savait se battre, il savait même bien se battre, mais Emrys ne l'avait pas encore vraiment vu faire... et il espérait qu'il n'aurait pas à le voir faire, parce que ça voudrait dire que leur prochain rendez-vous allait encore virer à la chasse aux surnaturel.

- Je crois que Fred est un peu trop populaire et charismatique pour que je puisse être comparé à lui... crois moi, je suis loin d'attirer les fans et je suis pas aussi à l'aise que lui en public...

Fred était un peu la représentation du type populaire, le gars qui était beau, intelligent, qui était un meneur, que toutes les filles aimaient... c'était quand même loin d'être le cas d'Oren. Et oui, il y avait eu ce type à la soirée, qu'il avait trouvé sympa et qui peut être aurait put l'amuser même s'il avait été seul, mais à vrai dire, il était presque sur que si Emrys n'avait pas été là, ce type ne l'aurait même pas remarqué... parce qu'il se serait fait aussi discret que possible sachant qu'il n'était pas vraiment là pour s'amuser à l'origine. Il secoua alors un peu la tête avant de dire :

- Je pense que si t'avais pas été là, il ne m'aurait probablement pas remarqué... je me serais arrangé pour être le plus discret possible, tuer ce vampire et partir en me faisant le moins possible remarqué.

Il haussa un peu les épaules, c'était logique. Ils étaient alors arrivés devant la maison du brun, et il avait coupé le contact avant de descendre pour l'aider, vu que Emrys avait un peu de mal, et il avait aussi laissé entendre qu'il allait en profiter pour vérifier qu'il n'y avait pas de Wendigo et la réplique du brun le fit un peu rire, c'était assez étonnant de l'entendre reconnaître qu'il avait flippé, mais c'était mignon aussi.

- T'en fais pas, il ne reviendra pas, on s'est bien occupé de lui, et il ne devrait pas y en avoir d'autres, c'est vraiment pas un comportement habituel pour eux...

Il avait fait quelques recherches à ce propos, mais ça l'avait vite gonflé à vrai dire. Il comprenait toujours pas ce qui clochait dans cette ville... Il l'avait aidé à sortir de la voiture, le laissant prendre appui sur lui pour le guider jusqu'au perron de sa maison, et il secoua la tête un peu amusé avant de dire :

- Est ce que j'aurais vraiment besoin d'une excuse pour entrer si je le voulais ?

Il esquissa un léger sourire en coin, c'était Emrys qui s'était plaint un peu plus tôt qu'il n'était pas assez entreprenant et qu'il aurait aimé qu'il ai les idées un peu plus mal placé... bon là en l’occurrence, c'était pas le cas, Emrys avait trop bu pour songer à autre chose qu'à l'aider à arriver à son lit sain et sauf.

- Je voudrais pas que tu tombes dans les escaliers et que tu te fasses mal en voulant aller te coucher... ce serait quand même dommage, donc je préfère m'assurer que tu arrives sain et sauf jusqu'à ton lit !

Il lui prit ses clés des mains pour ouvrir la porte, parce que quelque chose lui disait que le brun allait avoir du mal sinon, et il le guida à l'intérieur. Cette maison était quand même flippante... il savait pas comment il faisait pour vivre là dedans. Mais il ne fit aucun commentaire, se contentant de le guider vers les escaliers, il connaissait à peu près, même si certains souvenirs étaient vagues encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 12 Juil - 0:45

C'est vrai que de ce qu'il avait vu, Oren ne ressemblait pas vraiment à Fred. Et tant mieux, il avait toujours eu un peu de mal avec ce personnage, confiant peut-être, utile, pas toujours. Donc, il préférait clairement le blond qu'il avait sous les yeux. Discret, c'était bien mieux pour lui, surtout qu'il ne voyait pas le blondinet de scooby-doo tranchait la tête d'un vampire comme si de rien n'était. Emrys grimaça un peu à cette idée. Alors oui, c'était carrément badass, mais c'était aussi vraiment dégoûtant.. Il ne savait pas trop quoi en penser. Et là, ce n'était sans doute pas que la faute des verres en trop . « Tu dis ça, comme si c'était ma faute si tu t'es fait remarquer » répliqua t'il, choisissant finalement par un léger rire. Parce que monsieur dépassait tout le monde d'une tête, comment est-ce qu'il comptait être discret au juste ? Mais vu qu'il avait déjà fait un commentaire là dessus, il se contenta de l'observer sans se départir de son sourire. C'est vrai qu'il était grand n'empêche.. Et musclé aussi, quand même. Pas le genre bodybuildeur, mais là alors qu'il l'aidait à sortir de la voiture, il s'en rendait plutôt bien compte. Comme quoi avoir un peu trop bu, ça avait ses avantages. C'était le genre de truc qui le ferait rager demain, mais là, il le vivait plutôt bien, il trouvait ça amusant.

De même que lui avouer que l'histoire du wendigo lui avait vraiment fait peur. Au final, cette soirée avait bien fini, mais ça lui arrivait encore de regarder la forêt avec inquiétude quand il sortait de chez lui. C'était le genre de choses qu'il aurait préféré garder pour lui, au moins, il s'était contenté de juste avouer sa peur et de ne pas raconter de détail... c'était déjà ça. Non, là, ça ne le dérangeait pas de dire ce genre de chose, et tout ce que disait Oren, l'amusait bien assez pour que la forêt ne l'effraie plus du tout là tout de suite Parce qu'il ne se rendait pas compte, qu'il était vraiment en position de force et que dans une autre configuration, ça aurait pu mener à des choses intéressantes Ok, il n'était pas une fille facile et complètement bourré et lui un type masochiste prêt à tout pour arriver à ses fins, au contraire, ce n'avait pas l'air d'avoir besoin de jouer le rôle du bon samaritain.... mais il aurait presque pu avoir des doutes , surtout quand il prévoyait de carrément l'emmerder jusqu'à son lit. Ce qui tira un rire à Emrys. « Non, vraiment, je vais finir par me demander si le côté grand naïf, c'est pas juste une ruse à force » répliqua t'il, bien trop amusé pour y croire une seule seconde. « Mais je crois que c'est ça que j'aime chez toi » C'était carrément un des traits de caractère qui lui plaisait, ça mettait son pessimisme à rude épreuve et c'était une bonne chose.

« Cela dit, tu me devais bien ça, j'ai du t'aider à monter l'autre fois et sans te faire boire moi » rajouta t'il, en rentrant dans le hall. Bon, ok, Oren ne l'avait pas vraiment fait boire, il s'était juste raté une fois ... Deux ? Il ne savait plus et il avait commencé avant que le chasseur ne revienne mais bon ... « Tu sais si tu as trop bu, tu peux toujours reprendre la chambre de l'autre fois, tu peux tu sais » ça devenait un peu flou là dessus, il avait bu ou non Oren déjà ? La fatigue avait rajouté un peu de confusion, Oh, ça n'avait pas d'importance, il avait proposé, 'c'était le plus important. « Encore une fois, tu joues les héros, parce que j'ai vraiment pas envie de me faire mal sur l'escalier, ça serait vraiment ridicule » Et douloureux aussi, mais ça c'était moins important. « Et puis je les ai déjà bien assez dévaler comme ça » rajouta t'il, avec conviction, en montant dessus. Bon ces dernières années, il ne l'avait fait qu'une fois, une soirée un peu trop arrosé, mais enfant, il avait tendance à vouloir les descendre bien trop vite et autant dire qu'il finissait par arriver en bas plus rapidement que prévu ... ça lui était même arrivé de le faire exprès une fois ou deux. « Tu te rappelles laquelle est ma chambre, ou il faut que je te montre le chemin ? » demanda t'il finalement, l'air sérieux « je n'ai pas encore envie de finir dans la salle de bain» Dormir dans la baignoire ne le tentait pas top. oh non, ce n'était pas assez confortable. Quoi que si c'était avec Oren, il ne disait peut-être pas non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 314
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 14 Juil - 19:56

C’était un peu le cas, il était persuadé que sans Emrys, personne ne l’aurait remarqué, parce que c’était comme ça en général il avait aucun mal à passer inaperçu partout où il allait, comme lors de la soirée de lycéens avec Seth ils étaient plutôt bien passés inaperçu, et quand ils s’étaient fait remarqués, ça avait pas été de manière très positive. Mais c’était pas une critique, parce que au final, ça n’avait pas impacté sur sa chasse, au final, il l’avait eu le vampire et il avait même eu l’occasion de s’amuser un peu ce qui n’était pas une mauvaise chose, loin de là. Il était content de sa soirée et il ne regrettait pas de s’être fait remarqué, même si en règle général, il avait un peu de mal quand il était le centre de l’attention, mais ça lui avait parut plus facile avec Emrys. Donc s’il avait une bonne influence sur le brun, le contraire était aussi vrai. Donc oui, mais s’il devait formuler les choses correctement, il ne dirait pas que c’est de la faute d’Emrys s’il s’était fait remarqué, mais plutôt grâce à lui. Il était peut être grand, mais il était pas vraiment du genre à se démarquer en général. Par contre, cette idée d’avoir une arrière pensée en voulant le ramener chez lui, c’était un peu surréaliste, parce qu’il voyait pas trop quel genre de pensée il pourrait avoir sachant que Emrys était fortement éméché et qu’il n’était vraiment pas du genre à profiter de la situation... surtout que de son cotés, il n’avait vraiment aucune expérience dans ce genre de domaine là... il avait vraiment juste dans l’idée de le ramener et de l’aider à se coucher pour dormir et uniquement dormir. Il esquissa un sourire quand il admit que c’était quelque chose qu’il aimait chez lui et répondit :

- Donc finalement tu aimes le fait que je n’ai pas d’arrière pensées et que je ne veuille pas profiter de toi ? Et moi qui pensais que tu préfèrerais le contraire...

C’était de l’humour, vis à vis de la conversation qu’ils avaient eu un peu plus tôt à la fête quand Emrys avait eu peur qu’il ne le voit pas de cette manière et lui avait un peu reprocher le fait qu’il ne soit pas assez entreprenant. Et puis d’un autre cotés, il n’avait pas tord, la dernière fois, les rôles avaient été inversés et il n’avait pas trop de souvenirs de cette soirée, c’était encore assez flou, mais dans tout les cas, il ne l’aurait pas laissé se débrouiller tout seul. Par contre, il ne l’avait pas fait boire, mais il lui avait quand même refilé des médicaments qui l’avaient bien shooté, et puis ce soir, c’était pas vraiment Oren qui l’avait poussé à boire... au contraire, il avait même essayé de faire en sorte qu’il n’ait pas à boire autant...

- Heey... c’est pas moi qui t’ai fais boire ce soir, tu l’as fais tout seul comme un grand ! Par contre, c’est bien toi qui m’a refilé tes super médocs la dernière fois... mais bon de toute manière, je te laisserais pas tomber dans les escaliers, ça collerait pas avec mon rôle de super héros...

Il afficha un sourire, parce que visiblement Emrys ne voulait pas démordre de cette histoire de super héros donc autant en rire. Et d’ailleurs en parlant de rire, il ne put résister quand le brun lui proposa de prendre la chambre de la dernière fois si jamais il avait trop bu...

- Tu sais que si j’avais trop bu, tu ne serais pas rentré chez toi... mais c’est gentil à toi.

C’était un peu moqueur, mais juste un peu parce que dans le fond, c’était mignon comme proposition, même s’il était tout à fait apte à rentrer chez lui et d’ailleurs il comptait bien le faire. Il n’avait pas vraiment de raison de s’imposer chez Emrys. Il l’aida alors à monter les escaliers, alors que le brun lui demandait s’il se souvenait du chemin, c’était assez vague il devait bien l’avouer, mais il s’en souvenait quand même à peu près, surtout maintenant qu’il était sur place, il avait les souvenirs qui remontaient quelque peu dans son esprit. Et puis au pire, ils finiraient encore une fois dans la baignoire... il se mit à rire à cette réplique avant de dire :

- Je pense que je devrais me souvenir... mais c’est dommage, j’aurais bien fais un tour dans la baignoire encore...

Il afficha un grand sourire alors qu’ils arrivaient devant la porte de la chambre d’Emrys d’après ses souvenirs, il l’ouvrit avant d’entrer en l’entraînant avec lui et le dirigea vers le lit avant de le lâcher pour qu’il puisse s’y assoir. Il avait pas vraiment eu l’occasion de faire attention la dernière fois, mais là il prit un peu plus le temps d’observer, essayant de ne pas paraître trop curieux ou envahissant quand même... et finalement il reporta son attention sur le brun en disant :

- Je suppose que si je te demande si t’as besoin de mon aide pour te coucher tu vas encore penser que j’ai une idée derrière la tête ?

Il afficha un sourire amusé, parce qu’il était presque sur que Emrys n’était pas aussi bourré que ça quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 533
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 14 Juil - 23:08

Emrys secoua la tête. Non, non, il mélangeait tout là. « Non, enfin si, enfin non » répliqua t'il, un peu confus. Faut dire qu'il y avait un peu de ça. « Non, j'aime ça chez toi, point » Nouveau mouvement de la tête, il ne voulait pas qu'il profite de lui, il n'avait jamais dit ça. Alors oui, deux, trois arrières pensées, ça ne l'aurait pas dérangé, mais là, il parlait de manière plus général. Il aimait sa simplicité, ce n'était pas forcement dans ce contexte là, c'était plus général. Le côté honnête, simple, naïf aussi sans doute. C'était tellement loin de tout ce qu'il se passait sous son propre crane, que c'était agréable. Par contre l'entendre se défendre de l'avoir fait boire lui tira un large sourire. C'était trop facile. Comme s'il avait besoin de qui que ce soit pour le faire boire. Sourire qui se transforma en grimace, parce qu'Oren l'avait un peu coincé aussi ... Même si les médocs, il les avait donné pour l'aider à la base, c'était bien sa faute. Emrys allait se défendre, mais la mention du super héro le coupa dans son élan, amusé qu'Oren utilise ce titre là à sa place. « Tu comprends enfin » répliqua t'il, avec un léger sourire , hochant la tête, satisfait.

Par contre lui, mis un petit temps à comprendre la réponse du chasseur. Comment ça, il ne serait pas rentré chez lui ? Oh ok ! Il finit par remettre les choses en ordre et comprendre ce qu'il voulait dire. Donc, il n'avait pas bu alors ... Oui, c'est vrai qu'il ne se rappelait pas l'avoir vu faire. Et c'est pas comme s'il l'avait beaucoup quitté des yeux. Donc il allait pouvoir repartir alors... « Et bien te gênes pas, ma salle de bains est tout à toi, mais évite de m'entraîner avec toi cette fois » ajouta t'il, amusé. Qui finissait deux fois dans une baignoire comme ça ? S'il avait été un peu plus romantique, ou un peu plus bourré encore, il y aurait certainement vue un signe du destin, mais là, comme ça, ça prouvait surtout la maladresse d'Oren, et peut-être un peu la sienne aussi. A se demander comment il faisait contre les wendigos et les vampires ... Quoi que les baignoires étaient peut-être son point faible au final. Un léger rire lui échappa à son tour. Heureusement qu'il n'existait aucunes créatures de ce genre là, sinon, Oren était foutu. L'idée d'un démon baignoire s'incrusta sous son crane embrumé, l'amusant sans doute bien trop pour ce que c'était.

Emrys se laissa tomber sur son lit plus qu'il ne s'y assit. Appréciant plus qu'il ne l'aurait cru de ne plus avoir à tenir débout, et se retenant à peine de se laisser tomber dessus, parce que ça devait vraiment être confortable. Il releva les yeux vers Oren, « Évidemment » répliqua t'il, avec un sourire amusé. « Mais je pense que je peux pas vraiment me rater là, mon lit est suffisamment près pour que je trouve le chemin tout seul là » plaisanta t'il, en tapant sur le matelas à côté de lui comme pour vérifier qu'il était bien là. Puis son regard se reposa sur le chasseur devant lui. « Je plaisantais pas, si tu veux rester tu peux » Il grimaça un peu, il n'avait pas vraiment envie de le voir partir, mais il allait bien falloir, c'est pas comme s'il pouvait le garder jusqu'à ce qu'il se sente moins seul . En théorie non. En pratique, il s'était juste redressé assez pour l'attraper par la nuque et le faire tomber sur le lit. Ses bras toujours autour de lui, il se nicha contre lui, bien trop fatigué pour s'expliquer, ou même essayer de se comprendre. « Tu peux si tu veux » répéta t'il, inconsciemment. Là, c'était plutôt lui qui voulait qu'il reste, mais apparemment bourré ou non, ça ne sortait pas si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» (N°1590) WAKING UP, ASS ON FIRE
» (atlas) ~ i won't be afraid as long as you stand by me.
» U/W Control
» [LEG] Merfolk
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-