Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 party hard (the harkers & alecto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1537
double-compte(s) : janko mihalkovic, anthony farnese.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: party hard (the harkers & alecto)   Mer 2 Mai - 14:02


"PARTY HARD"
ft. caïn, jude, alecto & aser


La nuit du chasseur avait été agitée. A peine revenu de sa petite soirée d'anniversaire avec Liam et d'autres potes, il avait rendu son diner dans la cuvette des toilettes. Ce fut l'oeil hagard et le teint fragile qu'il alla se coucher dans son lit. Le sommeil et l'alcool prirent bien soin de lui et l’assommèrent d'un coup.
Réveillé à midi, le teint cireux, la bouche pâteuse, l'esprit encore cotonneux, Aser n'eut pas la force de se goinfrer. Son estomac avait pris un coup et il regretta les jours anciens, ses années étudiantes. Ça n'ira malheureusement pas en s'arrangeant et, ce fut au dessus de la cuvette qu'il se promit de ne plus recommencer. Avant d'essayer de regagner la société, le blond fut contraint à prendre une douche pour se débarrasser des effluves de l'alcool qui avait coulé à flot la veille. Rien qu'en y pensant, il eut un haut le cœur et se lava consécutivement les cheveux trois fois pour être sûr de ne pas sentir le troll des cavernes.
Malheureusement pour lui, bad timing. Il avait promis à ses frères et sœurs de faire une petite soirée ce soir. Parent exclu, bien évidemment, sinon où serait l'amusement dans tout ça. Aser soupira rien qu'en y pensant, et Delilah le prit de pitié pour son plus grand bonheur. Elle s'occupa donc de tout organiser, le décor (quoique très simpliste), la bouffe et... l'alcool que le chasseur se promit de ne pas toucher.
Il resta ensuite dans son cabanon à digérer du mieux qu'il pouvait et à se reposer. Dehors, la pluie tombait à sec sur le toit et le berça jusqu'à ce que sa petite soeur vienne tambouriner à sa porte.
Vite, vite, c'est l'heure.
Il lui avait promis d'aller manger un (tout petit) morceau. Lorsqu'ils revinrent de leur petite escapade humide (adieu la coupe de cheveux pour les selfies), Aser remarqua que presque toute la fratrie, et Jude inclu, était au rendez-vous. Sourire jusqu'aux dents, il alla embrasser chaque membre de la famille pour finir avec son cousin auquel il tendit simplement sa main, se souvenant à l'arrache qu'il n'était pas tellement friand des accolades.
« Salut Jude, ça va? Abel et Caïn ne sont pas encore là, à ce que j'vois. », lança-t-il au brun avec un haussement d'épaule. Pas aujourd'hui. Il ne lui fera pas la leçon en ce jour censé être le sien. Il n'était pas d'humeur à entendre les grognements et les excuses puériles de son petit frère. Un autre jour sûrement. Pour l'instant, il était trop occupé à échanger quelques mots avec son cousin qu'il avait croisé ça et là, sans vraiment reprendre leur conversation de l'autre jour. « C'est cool ce que tu as commencé dans le jardin cousin. On y respire mieux. »
Sourire bienveillant. Mais Aser sent sa poitrine se serrer irrémédiablement. Tout va bien se passer, sshh. Qu'est-ce qui pourrait tourner mal hein? Sa vie était déjà assez retournée comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 130
double-compte(s) : Earl T. & Perceval R. & Sasha T. & Ira McS.
crédits : Cheekeyfire, gwennieliz, Dandelion
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 2 Mai - 15:24

Le dessin protégé dans son cadre, emballé dans comme il se devait. Tu étais content du résultat. Vraiment. Tu nous avais demandé de ne pas venir cette fois. Tu voulais être seul avec la famille pour que cette journée se passe pour le mieux. Après tout, c'était l'anniversaire d'Aser. Tu te doutes bien que tous le monde sera là et vu comment Deli avait motivé assez de monde pour préparer le salon… Tu avais aidé, oui. Tu avais mis en place les petits fourneaux. Tu avais vu d'un mauvais œil l'alcool qui traînait sur la table. Mais bon. Tous le monde avait au dessus de dix-huit ans. Mais bon.

Maintenant que la table était mise, tu avais remarqué que Jacob n'était pas présent. Peut-être qu'il s'agit d'une fête entre la fratrie pour éviter les réprimandes. Mais comme dit avant, vous aviez passé l'age d’être puni. Enfin bref. Là, il fallait juste attendre le concerné qui comptait gagner une année de plus. Tu en avais profité pour demander la clé de la boîte au lettre. Et mine de rien, le courrier était bien complet. Tu t'étais assis par terre dans le salon pour trier tout ça. Alors que le reste du monde tournait autour, toi tu rangeait le courriers.

Oui.. un tas pour Jacob, un pour Aser, un pour...tien ? Une simple lettre sans adresse et sans timbre ? Il y avait juste le nom de ton cousin dessus… Tu hausses les épaules. Tu donneras ça plus tard. A moins que ce soit une carte. Mais généralement à part avoir une chance de taré, les cartes arrivent plus tard. Bon aller, il faut se lever et accueillir le cousin. Il vient te serrer la main et tu en souris.

-Salut Jude, ça va? Abel et Caïn ne sont pas encore là, à ce que j'vois.

Tu secoues la tête négativement. En vérité tu ne les avais pas vu non. Pas depuis la fois où Jessy avait du… avait du quoi d'ailleurs ? Elle ne te l'avait jamais dit. Enfin qu'importe…

-C'est cool ce que tu as commencé dans le jardin cousin. On y respire mieux.
-Me..me.. merci…

Tu souris doucement en observant le jardin de la fenêtre. Sachant que la pluie était un peu forte là… il fallait attendre encore que le soleil reviennent.

-J'ai encore… pas mal de… ronces à bruler… vers le fond… vers ton cabanon.. mais … Ah j'y pense…


Tu sors l'enveloppe.

-Tiens.. ce n'est pas… de moi… c'était… dans le courrier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 348
double-compte(s) : zeus, auxence, aidan
crédits : arté
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Jeu 3 Mai - 5:11

« Bon tu bouges ta graisse là ? »

Caïn pestait ouvertement au volant de sa voiture, fenêtre ouverte. Abel avait absolument tenu à s’arrêter acheter quelque chose – quoi il n’en savait rien, il n’avait pas voulu le lui dire – et les voilà donc coincés sur la station essence qui tenait encore debout sur la route solitaire qui les ramenait de la grande ville. Ce dernier marchait paresseusement sur le parking presque désert, jouant des hanches comme s’il était sur un podium.

« Aller là, la con de toi ! »

Toujours le mot poli décerné à son double. Abel lui répondit en jouant du majeur, puis posa délicatement le sac en papier sur la banquette arrière, avant de laisser tomber sur le siège du mort. Mâchant bruyamment son chewing-gum, il en proposa un à Caïn qui avait déjà enclenché la première puis la seconde pour repartir. L’ainé n’avait même pas eu le temps d’attacher sa ceinture.

« Qu’est-ce que t’as acheté, alors ? »
« Oh une connerie. Des chips, quelques bières et tu sais … on les voit partout ces trucs. Oh attends. »

Abel se pencha vers l’arrière et récupéra le sac sans prendre la peine d’y faire attention cette fois. Les bières s’entrechoquèrent, écrasant sans doute quelques tuiles de tournesol au passage. Puis il sortit une boite rectangulaire en carton. « Funko Pop ». Effectivement, Caïn en avait entendu parler. Ces figurines en plastique représentant des personnages de films, de séries, et même de jeux-vidéos et de dessins animés, faisaient fureur chez les collectionneurs. Il en voyait partout, dans tous les magasins, mais aussi dans les bibliothèques des sœurs des femmes chez qui il passait prendre un peu de bon temps.

« Grincheux. Finalement j’aurais pu te l’offrir à toi » ajouta Abel en lui décrochant un coup de coude.

Les sept nains de Blanche Neige. Bien sûr. Le personnage qu’incarnait Aser, leur frère ainé, aux yeux des jumeaux. Il était toujours si sérieux et ce, depuis toujours. Aussi, il prenait parfois ses rôles – qu’importe ce qu’ils soient – très à la lettre. Souvent ils s’étaient disputés, et Caïn, de son côté, avait fini par ne plus vraiment l’écouter lorsqu’ils s’engueulaient parce que Aser voulait encore lui faire la leçon. C’est bon, il était majeur, vacciné, et assez indépendant pour ne pas avoir à l’entendre lui faire des remontrances à longueur de temps. D’ailleurs, il espérait que cet anniversaire ne serait pas un moment de tension.

« T’as eu l’idée tout seul ou on te l’a soufflé ? »
« Comme un grand. Non, sans déconner, je l’ai vu sur les étagères et ça m’a fait trop rire pour que je ne l’embarque pas avec moi. C’est cher cette merde, mine de rien. »

Les jumeaux étaient à peu près similaires en tout points. Rares étaient les fois où ils tenaient leur langage, laissant les petits mots de liaison grossiers se glisser un peu partout. Ils étaient brusques, et ne paraissaient pas avoir énormément d’empathie. On finissait par s’y faire … à la longue.

« Et t’en es où, avec tes hormones ? »

Abel s’y intéressait réellement. Après qu’ils se soient férocement engueulés pour le coup qu’il lui avait tendu avec Eliott, le courant était redevenu limpide. Caïn, malgré tout, restait toujours timide à ce sujet. Il se contenta alors d’un simple regard noir tout en coupant le contact.

Il arracha sans délicatesse les clés du moteur et laissa la portière claquer tout en attendant Abel qui remontait son jean. Lorsque ce dernier fut enfin prêt, ils entrèrent dans le manoir sans même frapper. Après tout, ils étaient chez eux. Et évidemment … ils étaient les derniers.

« Salut » lâcha Caïn à la dérobé, comme s’il s’en fichait.

Non, en vérité, il avait simplement  peur de se faire attraper par Aser. Quelque chose lui disait que leur prochaine discussion serait pleine de houle. Mais ce dernier discutait avec leur cousin. Il en profita alors pour se servir un verre et se poser dans un coin. Abel avait filé dans la cuisine pour déposer ses achats, puis il avait glissé la figurine dans une pochette, sans doute achetée à la station essence également. Discrètement, il l’installa parmi les quelques cadeaux posés sur la table, et vint rejoindre Caïn, qui ne défronçait pas les sourcils.

« Il viendra pas te parler aujourd’hui hein, détente » lui rappela t-il en lui tapant sur la cuisse d’humeur joyeuse.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1537
double-compte(s) : janko mihalkovic, anthony farnese.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Sam 5 Mai - 10:18

Aser avouait le fond de son coeur en falicitant son cousin du merveilleux travail qu'il avait effectué dans le jardin. Les épines et les plantes rampantes avaient disparu et les forme des arbrisseaux et des conifères renaissaient. Quand on s'y promenait, on notait bien le changement qui avait été fait. Le soleil tapait un peu plus sur le sol où commençait à sortir de petites herbes. Vraiment, le jardin reprenait vie et couleur. C'était apaisant à regarder, comme si l'âme de sa mère perdurait, enfin en paix. Même quand il pleuvait, le vert ressortait et donnait un halo à l'ensemble. Le chasseur sourit devant la vue qui s'offrait à lui et à Jude. La venue de ce dernier n'était finalement pas si reprochable que ça. Ils avaient eu leurs différents à peine le brun arrivé à Blackwater Falls, mais il avait réussi à faire des efforts en voyant son cousin s'impliquer autant dans le jardin et auprès de son père et des autres membres de la famille. Il regrettait même que Caïn l'ait envoyé chier à un repas familiale. Jude ne méritait pas ce traitement qu'on lui réservait. Après tout, il savait se faire utile et contrôlait bien sa triple personnalité. Pour l'instant, ils n'avaient eu aucun problème avec lui, Jessie ou Mike. Bon, Aser devait bien avouer qu'il portait ce dernier le moins dans son coeur. Il avait encore des marches à monter pour réellement bien le connaître. Quoi de mieux, pour cela, qu'une soirée entre famille? Cela resserrerait peut-être certains liens.
Jude était en train d'expliquer au blond ce qu'il avait en tête pour son cabanon, mais il s'arrêta net, comme s'il venait d'avoir une idée brillante en tête. Le chasseur l'interrogea du regard et vit qu'il lui tendait une enveloppe blanche, intensifiant ainsi son désarroi. « Tiens, ce n'est pas... de moi... c'était... dans le courrier... » Aser la prit entre ses mains en hochant la tête et se détourna un peu de Jude pour pouvoir la contempler et l'ouvrir le plus intimement possible. « Merci Jude. » Qui donc pouvait bien lui envoyer une lettre d'anniversaire? Beaucoup de personnes, ici, à Blackwater Falls. Entre ses doigts, le papiers paraissait de bonne qualité et il apprécia beaucoup la sensation que cela lui procurait. Il avait l'impression d'être important, et Dieu sait à quel point il aime qu'on s'occupe de lui.
« Salut. » La voix de son petit frère, Caïn, le tira de ses pensées et Aser préféra s'attarder un moment sur lui plutôt que de s'éloigner de la petite réunion familiale et lire la mystérieuse lettre.  « Caïn. Salut. » Il essaya de sourire, mais n'y arriva pas, faute d'avoir essayé. Vraiment, il fallait qu'ils échangent deux trois mots, car l'ambiance s'alourdit tout d'un coup. Aser n'avait pas envie de pourrir la soirée que Delilah s'était efforcée d'organisation. Et puis, Caïn avait l'air mal au point en ce moment, plus que n'importe quel mois de l'année. Il ignorait totalement ce qu'il se passait, mais le chasseur avait sa petite idée en tête. « Abel n'est pas avec toi? » Alors même qu'il posait la question, il vit la moitié apparaître dans la salle et rejoindre son frère. La famille était maintenant au complet. Les discussions fusaient déjà dans toutes les directions. Aser sentit qu'on attendait de lui une petite déclaration, mais il n'en avait juste pas le cran. Il était maladroit avec les mots, incapable d'en placer trois à la suite en si bonne compagnie. Il était surtout doué pour gueuler et grommeler. « Merci Deli, t'es une reine. », lui murmura-t-il en lui faisant un clin auquel sa soeur lui répondit. « Jude, tu veux quelque chose à boire? Caïn? » Aser attendit qu'un des deux lui réponde le premier. Il soupira un peu en voyant le visage énervé de son petit frère. « Détends-toi vieux. Tu fronces tellement des sourcils que t'en porteras à jamais la marque si ça continue. » Il avait opté pour un peu d'humour, mais la réaction de Caïn était encore à voir...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 130
double-compte(s) : Earl T. & Perceval R. & Sasha T. & Ira McS.
crédits : Cheekeyfire, gwennieliz, Dandelion
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Sam 5 Mai - 15:48

Il l'avait prise doucement. Comme s'il ne s'y attendait pas. Tu te demandes bien qui aurait puis lui en offrir une, mais bon. C'est un natif donc il doit bien avoir quelques amis. Mais c'est pas les genres d'amis qui préfèrent attendre une virée de bar pour ça ? Qui sait. Enfin bref. Pas tes affaires…

-Merci Jude.

Tu souris et voit qu'il se contente de toucher le papier avant de l'ouvrir. Par respect tu recules un peu pour lui laisser son intimité et commence à aller vers la cuisine, mais c'était sans compter sur l'apparition ninja de… heu… heu… Abel ? Un jour tu vas y arriver.. un jour.. Pour le moment tu ne dis rien.

-Salut.
-Caïn. Salut. Abel n'est pas avec toi?


Ah ben loupé, puis l'autre arrive de la cuisine donc là c'était mort pour les reconnaître. Heureusement que tu ne l'as pas salué le premier. Il t'aurait envoyé boulet. Puis vu la tronche qu'il faisait...Tu te contentes d'être tout petit, assez petit pour qu'on t'oublie… et tu restes assis dans u coin, attrapant le carnet de dessin de Jessy… Tu te contentes de lui laisser la place en douleur… et elle se redresse… en prenant un crayon.. et griffonne… Oui… C'est un tableau parfait pour. Puis il y a une sorte de silence… jsuqu'à ce que le cousin concerné par l'anniversaire s'y mette.

-Jude, tu veux quelque chose à boire? Caïn? Détends-toi vieux. Tu fronces tellement des sourcils que t'en porteras à jamais la marque si ça continue.

Jessy lève la tête en souriant. Possible qu'ils ne voient pas le changement de suite, mais qu'importe. Puis quand elle va parler ils verront bien.

-Y a du jus d'orange s'il te plaît ?


Ouais bonne idée. Sinon ca va être une catastrophe. Puis vu ce qu'il y avait sur la table… Ouais. J'vais faire en sorte qu'elle fasse pas de mélange chelou et qu'elle pète un câble.

-Si je bois autre chose je vais finir par danser sur la table et Jude va pas aimer. Et oui Caïn sourit un peu.


Petit rire nerveux en tirant la langue avant de reprendre son croquis. Tu soupires un peu dans un coin de notre tête. Oui tu désespères de son attitude, mais c'est la meilleur pour les fêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 348
double-compte(s) : zeus, auxence, aidan
crédits : arté
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Sam 5 Mai - 17:47

Abel avait, semblait-il, aspiré toute l’énergie que son double possédait avant d’entrer dans la demeure Harker. Le cadet des jumeaux observait sa fratrie avec une mine concentrée. Avait-il réellement envie d’être ici ? Bizarrement, il le sentait depuis le début, il n’allait pas être à l’aise. Et ce n’était pas uniquement parce que Aser avait de la rancune envers lui.

Il n’y avait définitivement plus qu’avec Abel qu’il se sentait bien. Il ne lui cachait rien et pouvait se confier sur tout ce qui pouvait l’affecter de près ou de loin. Ici … il devait se tenir, fermer sa bouche et se contenter de sourire. Ce n’était pas lui. Et se brimer autant pour ne rien montrer de ce qu’il ressentait était désormais de plus en plus difficile. Parce que les choses se bousculaient dans sa vie, qu’il avait besoin d’un rempart et qu’il ne faisait juste qu’empirer ses relations déjà tendues avec tout le monde en essayant un peu d’humour. Après tout, Caïn était ainsi. Il avait toujours eu la blague facile. Gentilles ou mauvaises, d’ailleurs. Il ne s’en était jamais formalisé, jusqu’à ce qu’on lui dise qu’il devenait quelqu’un de particulièrement méchant.

« Vodka rhum » répondit-il platement lorsque son frère ainé lui demanda ce qu’il voulait boire, sachant bien sûr qu'il aurait droit à un sermon de la part d'Abel à propos de sa consommation soit-disant excessive de ces derniers temps.

Evitant le regard de sa moitié mais également de Aser qui attendait sa réponse, il se concentra sur quelque chose d’invisible pour tenter de faire le vide. Autant faire passer tout ça avec de l’alcool. Jude demanda un jus d’orange, mais sa façon de le dire lui fit clairement penser que ce n’était plus lui aux commandes. Clairement, il ne comprendrait jamais ce truc de personnalités. Il fallait dire aussi qu’il ne faisait pas beaucoup d’effort à ce sujet.

Il avait bien quelques blagues en stock à ce sujet, mais il préféra se taire. Et il eut raison, d’ailleurs, en entendant Aser lui balancer une pique bien corsée. Sans doute n’avait-il pas voulu être blessant. Mais c’était bien mal connaître Caïn pour penser que cela ne l’affecterait pas en plein cœur. En ce moment, en vérité. Parce qu’encore quelques mois plus tôt, il aurait simplement renchéri avec humour. Là, il se décida simplement de l’ignorer … jusqu’à ce que Jessy s’en mêle à son tour.

« C’est quoi son problème là ? » marmonne t-il à l’attention de Abel, qui serrait son genou pour lui intimer de se calmer.

Caïn avait les poings serrés. Encore une remarque, et il partait. Il n’avait pas l’intention de s’en prendre plein la tronche toute la soirée. Lui qui avait déjà fait l’effort de venir, peut-être aurait-il été mieux au comptoir d’un bar. Alcool, strip-teaseurs et découverte de soi … c’était mine de rien un bon programme auquel Abel l’avait arraché. Alala … c’était bien pour lui qu’il s’était pointé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 421
double-compte(s) : merrill, la cinnamon roll / jane, la solitaire & thomas le grincheux.
crédits : whovian (avatar), myself (sign), glory and gore / lorde (lyrics)
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 9 Mai - 17:07

Elle voit la date sur l'écran de cette chose qu'ils appellent un cellulaire et la démone sourit. C'est l'anniversaire d'Aser. Elle qui a oublié qui elle était dans sa vie humaine, elle n'a pas oublié ce jour-là. Après tout, elle avait aimé la compagnie du jeune homme même si elle avait su à l'époque que c'était voué à l'échec. Il s'était senti trahi quand il avait appris sa nature et lui avait tourné le dos. Fallait s'y attendre. Ça ne veut pas dire qu'elle a envie de sortir de sa vie pour autant. Elle avait aimé Aser... à sa manière. Hors de question de le laisser filer. Il lui appartient. Voilà ce qu'elle a décidé. Alors même si aucune invitation n'est venue, elle a décidé de débarquer. Elle se présente donc ce soir-là, vêtue de sa plus jolie jupe noire, d'une camisole des plus provocatrices, celle qu'il aimait tant lui retirer et observe la maison. La brise froide de cette soirée d'été ne la dérange pas. Elle attend et regarde chaque fenêtre puis la porte d'entrée. À travers les vitres, elle voit des ombres et des silhouettes. La fête a commencé sans elle. Elle pourrait cogner à la porte et entrer avec fracas. Ce serait tout à fait son genre. Elle aime attirer l'attention après tout. Mais elle se doute qu'elle risque de ne jamais voir l'intérieur de sa demeure si elle fait cela. Alors elle commence à faire le tour du bâtiment. Elle aperçoit l'entrée de derrière et un rictus vicieux se glisse sur sa lippe. Quand elle approche, elle tente de l'ouvrir mais c'est barré. Oh comme elle aime les défis. Elle détache ses cheveux remontés en queue de cheval et laisse ses mèches brunes tomber sur ses épaules. C'est qu'elle a besoin de son attache pour violer la serrure. Elle se penche, et écoute. Le petit bout de métal se met à faire quelques bruits en entrant dans la serrure et bientôt, elle entend un déclic. C'est ouvert. Elle entre sans faire de bruits et referme derrière elle. Elle entend les voix des convives et se dirige vers la fête avec nonchalance. « Et moi ? Tu m'offres rien à boire ? Même pas invité et maintenant j'dois crever de soif ? » Le regard amusé, les bras croisés sur sa poitrine, Alecto s'appuie sur le cadre de porte en attendant que tous les regards se tournent vers elle. « Je suis énormément vexée. » Faudra te faire pardonner, voilà ce que son regard lui lance alors qu'elle ne quitte pas le fêté des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1537
double-compte(s) : janko mihalkovic, anthony farnese.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Jeu 10 Mai - 15:57

« Y a du jus d'orange s'il te plaît? » Aser en aurait mis sa main à couper. Jude ou Jessie faisaient très attention à ce qu'ils buvaient. Mike, il n'en était pas trop sûr. Il voyait ce dernier que très rarement, et il ne s'en plaignait pas. La rencontre entre les deux avait été quelque peu tumultueuse et le blond n'était pas sûr de pouvoir apprécier la compagnie de l'ancien boxeur. Bref, dans tous les cas, il allait servir généreusement Jessie en jus d'orange avec un grand sourire. « Mais bien sûr. Avec toi à la maison, il y en aura toujours. » Il lui lança un clin d’œil taquin et se tourna vers son frère qui faisait la gueule apparemment. Le chasseur voyait bien qu'il était mal en point depuis quelques jours. Il n'arrêtait pas de défier l'autorité de son père et la confiance et la patience de sa fratrie. Il était souvent d'une humeur écrasante et le faisait bien savoir à son entourage. Cela avait le don de faire grincer des dents Aser, mais il n'osait pas lui faire la morale le jour de son anniversaire. Ce soir, il était supposé en profiter, se lâcher et oublier pour une fois les querelles et les problèmes quotidiens. Mais non... Caïn ramenait son blaze comme si on l'avait forcé de venir ici. Abel sûrement, quoiqu'il se serait bien passé du visage fermé et furax de son petit frère. Il ne l'obligeait en rien à venir. Sa chambre ou l'extérieur de la maison l'attendaient les bras ouverts. « Vodka rhum » Un truc assez corsé, mais l'ainé ne dit mot. « Entendu. Je vous apporte ça les gars. Sans offense Jessie. » L'ainé ouvrit la bouche pour essayer d'alléger l'atmosphère. Une petite vanne. Et Dieu savait qu'il en avait lancé des plus vertes à Caïn par le passé. Cependant, celle-ci ne plut pas à son benjamin vu la tête qu'il fit et la réplique qu'il lança à son jumeau. « Personne ne t'oblige à être là tu sais. » Aser soupira et leva les yeux au ciel en s'éloignant de son frère qui l'intoxiquait. Il prépara trois verres et les ramena à son cousin et son frère. Il en garda un pour lui, avec seulement dedans de l'eau fraiche. Il n'avait toujours pas récupérer de la veille. La bouche encore pâteuse, il eut grand besoin d'y faire trempette. Alors qu'il appréciait l'eau couler dans son œsophage, un bruit de pas attira son attention. Un pas assez particulier... le son de hauts talons sur le parquet. Sa tête fusa dans la direction de l'intrusion et son coeur s'arrêta net lorsqu'il vit le (si beau) visage d'Alecto. Alecto Vayne. Celle qu'il avait considéré comme sa moitié il y a un an de cela. Celle qui avait trahi sa confiance d'homme et ses valeurs de chasseur. Alecto, sa presque fiancée. La bouche du blond s'entrouvrit sous la surprise. « Et moi? Tu m'offres rien à boire? Même pas invité et maintenant j'dois crever de soif? » Pas de doute là dessus, elle savait faire son entrée. Toujours. C'était ce qu'il l'avait séduit la première fois qu'il l'avait rencontré. Aser resta planté là, sans mot dire, encore sous le choc de son apparition divine. « Je suis énormément vexée. » Il cligna des yeux comme pour s'assurer qu'elle n'était pas une vision. Mais non, elle était belle et bien là. Alecto, la démone. Ce petit détail le ramena à la maison. Ils pouvaient tous être en danger... heureusement pour eux, ils étaient chez eux et quatre chasseurs décoraient la pièce, lui inclus. De plus, ses frères et sa sœur savaient exactement qui elle était pour l'avoir fréquenté. La démone avait du toupet. Que foutait-elle donc ici, sur le territoire ennemis? Le chasseur reprit peu à peu sa contenance et ferma sa mâchoire pour la serrer. Déjà, ses mains formaient des poings. La vue de son ancienne fiancée était un calvaire. Parfois, il se demandait si elle ne l'avait pas maudit, car depuis il lui était impossible d'avoir une quelconque relation sérieuse avec quelqu'un. « Alecto? Mais... qu'est-ce que tu fous là? » Il s'avança comme pour la menacer. En vérité, Aser était toujours fâchée contre elle, pour lui avoir menti, pour avoir touché à son cœur d'humain transi. Furie du mal. Démone. Elle lui voulait certainement quelque chose, il n'était pas dupe. « T'offrir à boire? Tu sais pourquoi t'as pas été invitée. Arrêtes tes conneries, tu veux quoi? » Il n'est plus qu'à quelques pas d'elle et il sent déjà la colère lui monter au cerveau. Car après tant d'années, Alecto avait toujours cette emprise sur lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 130
double-compte(s) : Earl T. & Perceval R. & Sasha T. & Ira McS.
crédits : Cheekeyfire, gwennieliz, Dandelion
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Sam 19 Mai - 8:20

Aser avait répondu dans un grand sourire et était prêt à nous servir notre boisson favorite pour bien commencer la fête. Mais en entendant la boisson de Caïn… Jessy grimace un peu. Ah c'était un peu fort un vodka rhum. Enfin cela semblait un peu trop fort pour commencer cet après-midi anniversaire. Mais qu'importe, faut pas juger et peut-être qu'il en avait besoin. En tout cas son humeur était digne d'un pitbull. Et dire qu'il y avait encore quelques jours il semblait amical.. peut-être parce qu'il était seul avec nous… enfin bref. L'aîné avait dit ''Les gars'' en allant dans la cuisine pour servir tous le monde, mais Jessy ne relève pas et lève la main en levant le pouce, comme si cela n'était pas la première fois que l'on disait ça. Mais qu'importe. Mais c'était sans compter que la tension commençait à montrer entre un peu tous le monde.

-Personne ne t'oblige à être là tu sais.

Oula… Jessy se lève et grimace en regardant le bordel. Puis finalement, les verres arrivent. Elle attrape le jus d'orange et en boit une gorgée avant de reculer. Ok, possible que cette réunion de famille ne soit pas une bonne idée, enfin ça c'était sans compter sur la venue surprise de… Qui c'est ? Jessy était trop loin pour entendre ce qui se disait entre le cousin et la morue qui semblait s'être invitée toute seule apparemment… Elle s'approche alors de Delila.

-Heu.. Deli.. qui c'est la grognasse qui se croit la reine du monde ?
-… L'ex d'Aser…

Jessy soupire et grimace en voyant que Deli était en train de serre son verre tellement fort qu'elle aurait pu le briser… Elle allait rajouter un truc mais…

-Jessy chérie.. heu.. j'ai oublié ma veste rouge.. tu sais celle que tu adores… elle est dans la cabane d'Aser… tu peux aller me la chercher ?

Rapide coup d'oeil en direction du reste de la fratrie qui semble vouloir la mort de l'ex en question. Ok…

-D'accord… réglez vos vieilles histoires sans moi alors..


Avant toute chose, Jessye s'approche d'Aser et l'embrasse sur la joue avec un ''Courage'' murmuré et disparaît dans le jardin. Quel journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 348
double-compte(s) : zeus, auxence, aidan
crédits : arté
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Dim 20 Mai - 7:53

Son poing se serra davantage. Personne ne l’obligeait à faire acte de présence. Bien sûr. Il entendait déjà les reproches s’il se barrait, ou s’il ne s’était pas pointé. Il se contenta seulement de fixer durement son frère, et lui offrit un simple signe de tête une fois la boisson en sa possession. Le verre ne fut pas plein bien longtemps. Le blond l’avala cul sec, d’un trait. Jusqu’à la dernière goutte. Il le posa dans un bruit sec sur la table basse face à lui, puis renvoya en arrière les cheveux qui lui tombaient devant les yeux.

Dents fermées sur sa lèvre inférieure, il essayait réellement de se calmer. Il n’y avait rien qui puisse l’énerver. Pourquoi était-il à cran ? Il ne l’était pas avant de passer la porte. Après tout, rien dans sa vie actuellement n’avait de quoi le rendre si nerveux et à fleur de peau. Sa rencontre avec Eliott s’était soldée par quelque chose d’inespérée. Quelque chose dont il n’avait encore parlé à personne. Parce que c’était son truc. Sa vie. Son couple. L’idée faisait toujours son chemin dans son esprit. Et Caïn ne voulait pas entendre Abel se vanter d’être l’entremetteur. Il ne voulait pas écouter les questions déplacées de Jessy et Delila. Sa sœur aurait d’ailleurs était la plus infernale de tous. Quant à Aser … Caïn ne savait même pas quelle pourrait-être sa réaction. Alors autant la fermer.

Il fit craquer les vertèbres de son cou, puis se redressa légèrement sur son fauteuil afin d’attraper son téléphone dans sa poche arrière. Rapide consultation de ses messages … et l’univers dans lequel il se trouvait changea radicalement. Une voix qu’il ne connaissait pas suffisamment pour la reconnaître sans lever le regard interrompit les conversations. Le blond lâcha son cellulaire sur le fauteuil. Alecto était là.

Franchement, il ne comprenait ce qu'elle venait encore foutre là. Après ... toute cette merde. Ses poings se fermèrent à nouveau. Doucement, pour ne pas attirer l’attention, il se mit debout, abandonnant son téléphone sur le velours. La conversation était tendue et pourtant Alors elle allait rester là, au calme ? Il n’allait rien faire pour tenter de la pousser dehors plus rapidement ? Son cousin s’éclipsa sous la demande de sa sœur. Bonne idée. Caïn lui jeta un bref coup d’œil avant de le tourner à nouveau vers l’intruse.

« On dit bonjour, quand on est polie. Visiblement c’est pas l’âge qui forge l’éducation. »

Il aurait mieux fait de la fermer sur le coup, sans doute. Mais, malgré ce qui pouvait l’opposer à son frère Aser, Caïn n’allait pas laisser une démone faire la loi sous son toit. No way.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 421
double-compte(s) : merrill, la cinnamon roll / jane, la solitaire & thomas le grincheux.
crédits : whovian (avatar), myself (sign), glory and gore / lorde (lyrics)
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 6 Juin - 15:18

Son entrée fracassante a l'effet escompté. Tous les regards se tournent vers elle. Et elle s'en délecte. Gamine capricieuse qui aime l'attention. Mais pour se sentir bienvenue, on repassera. Le brun de la bande, le cousin de ce qu'elle se rappelle décide de s'éclipser. La tension dans la pièce est peut-être trop pesante pour lui. Alecto n'y fait pas plus attention et attend qu'il quitte la pièce avant de reporter son attention sur Aser. Il s'est approché, clairement agacé de la voir. C'est lui qui a décidé de la sortir de sa vie. C'est lui qui s'est rebuté et qui l'a rejetée quand il a découvert ce qu'elle est. Pourtant, c'est lui qui est en colère. Lui qui est sorti de leur relation brisé, bafoué. Parce qu'Aser n'est pas le premier - et certainement pas le dernier à la quitter. Elle pourrait être rancunière et pourtant, la voilà - souriante mais surtout provocante. Elle s'apprête à répondre lorsque le frère d'Aser ajoute son grain de sel. Oh comme il ne la connaît pas bien. La politesse et Alecto, ça ne fait pas bon ménage. Alors elle tourne son regard vers lui, l'analysant une seconde. « Par chance pour toi que l'âge forge plutôt la patience... » Autrement, elle l'aurait déjà envoyé s'écraser contre le mur ou, pourquoi pas, dans une armoire remplie de couteaux. Elle a tué pour des remarques tellement moins graves...

Doucement, elle contourne Aser, glissant ses doigts de son torse à son épaule. Après tout, c'est un geste tout naturel, ils ont été si proches à une époque... Puis, elle s'avance dans la cuisine comme si elle était la reine des lieux. « Je suis seulement venue te souhaiter bonne fête. Parce que je suis polie. » Elle continue de fixer le cadet puis elle lui fait un clin d'oeil moqueur. « Quand je veux. » Reportant son attention sur le fêté, elle s'arrête et hausse les épaules. « Tu me connais Aser, j'aime m'amuser. Quel meilleur endroit que dans une fête ? » Le sourire malicieux sur ses lèvres ne la quitte pas. Il ne la quitte jamais. Enfant de la discorde, démone de la malice. Ce rictus est le reflet de son âme. « Je me suis dit que je pourrais te faire une surprise. » Elle le fixe et se rapproche de nouveau de lui. Elle ignore ses poings serrés et son regard noir. Elle ignore le reste des Harkers, le reste du monde. Il est le fêté, il mérite toute son attention. « Car qui vient à une fête sans un cadeau ? Dis-moi ce que tu désires et tu l'auras. » Cette fois, elle n'est plus qu'à quelques centimètres de lui. D'abord, elle s'invite et maintenant, elle envahie son espace, son monde. Si proche, si aguicheuse car ses paroles sont lourdes de double sens. Tentatrice succube, elle dit tout de même la vérité. Il pourrait réclamer tout objet de ses désirs, elle n'aurait qu'à lui voler. Il demanderait un dernier baiser, elle lui donnerait son corps entier. Mais s'il exige qu'elle lui fiche la paix, c'est peut-être la seule chose qu'elle serait incapable de lui offrir. Et elle sait qu'il ne veut plus jamais la voir mais l'enfant terrible adore les défis. Mais surtout, elle refuse de le libérer, de sortir de son existence. Elle refuse de cesser d'hanter ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 75
double-compte(s) : Finn, le poissard
crédits : (c) DΛNDELION & tumblr
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Lun 25 Juin - 18:31

OOO ! BABY I LOVE YOUR WAY
PARTY HARD, HARKER

"Ooo baby I love your way ... ♪♫" Je pousse la chansonnette en allant me récupérer une bière dans le frigo du garage. Les choses ne vont pas être simple pour la soirée d'anniversaire du bro, j'ai bien sentit que Caïn était à fleur de peau et qu'une simple petite remarque de la part d'Aser le faisait chauffer. Pour tenter de gérer la chose il va me falloir une petite bière même une bonne dizaine. Arrivée devant le frigo j'embarque un pack de six et retourne dans le salon. En chemin je croise notre bon vieux cousin fraîchement débarqué. J'aime bien le faire flipper ça me fait marrer et puis il se prend tellement au jeu que je ne peux plus m'en empêcher. "Alors comme ça on s’esquive déjà des fêtes familiale ?" Il me semble un peu chelou, enfin plus que d'habitude en tout cas. Je passe en revu son esprit tordu et découvre qu'une blonde s'est incrusté à la fête. Je fronce les sourcils et lui donne une tape sur l'épaule. Deli l'a éloigné ça ne doit pas être pour rien, ça sens la merde encore. "Fais donc, ça nous laissera plus de bière." Je lève mon bras pour lui montrer le pack et m'esquive rapidement. Et là, comme si la soirée n'avez pas assez bien commencé Alecto se prélasse autour d'Aser. Caïn fulmine les points serré et Aser ne semble pas mieux. Quant à Deli son verre est sur le point d'exploser. Cette démone serait-elle suicidaire pour se pointer ici ? Si le paternel la voit, il l'exorcise illico presto retour aux enfers. Pas que je ne veuille pas faire la même chose, mais c'est à Aser de donner le feu vert, c'est son ex après tout. Son ex, sa responsabilité. Je pose le pack durement sur la table afin de briser cette ambiance de merde. "Que peut bien être cette odeur abominable ?" Je m'approche d'Aser et de la blonde tout en reniflant, jouant le jeu jusqu'au bout. "Alecto. Quel plaisir de te revoir. Ici." Je lui fais un sourire hypocrite et jette un coup d’œil à Caïn prêt à intervenir si ça part en couille. "Tu pourrais simplement te casser ? En faite c'est pas une question, tu dégages. Sinon c'est à coup de pieds dans le cul, je sais que t'aime ça et j'ai pas envie de te faire ce plaisir, mais je ferais un petit effort pour toi." Un nouveau sourire, mais cette fois il se transforme rapidement en un serrage de dent intensif. Cette soirée peut-elle encore s'empirer ? J'en suis certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 32
double-compte(s) : aucun.
crédits : marenwen.
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 27 Juin - 6:14

« Tu peux rentrer chez toi gamin, je ferme pour ce soir. » S’écria le propriétaire du garage à son arrivée. Avant même son embauche Nash s’était assuré de pouvoir travailler de nuit, une requête surprenante mais après tout rentable aux yeux de son employeur qui accepta. Avec les années, Nash avait donc pris l’habitude de travailler essentiellement seul et de fermer le garage aux premières heures de l’aube venues. Malgré ses protestations, le propriétaire fut cette fois ferme, que le gamin rentre chez lui, ce soir c’est rideau de fer sur le commerce. Résigné, Nash replaça casquette sur la tête et casque sur les oreilles – autres étranges habitudes du jeune homme- avant de se diriger vers sa carcasse roulante. La pauvre ne fonctionnait que par la volonté du Saint-Esprit et quelques coups assénés sur le moteur lors de ses caprices. Nash ne mis pas plus d’une vingtaine de minutes pour se garer dans l’allée déjà comblée du domicile familial. Malgré la colonisation du foyer par chaque membre Harker, il était plutôt rare de les voir tous réunis dans un même lieu au même moment. Oh. La soirée d’anniversaire d’Aser se rappela-t-il aux trois/quatre ballons accrochés au perron. Sa sœur lui en avait effectivement fait part plusieurs nuits de cela mais Nash avait prétexté une rude nuit de travail pour poliment refuser l’invitation. Soirée d’anniversaire en famille, très peu pour lui. Nash laissa échapper un dernier soupire défaitiste à la pensée de découvrir un salon rempli de Harker en tout genre et entra. Il enleva sa casquette mais laissa son casque flâner autour de son cou avant de prendre la direction du salon, là où il devinait les siens. Bingo. Ils étaient tous là, de son trio de cousins à la star de la soirée, en passant par l’unique véritable fille de la famille et par les démons jumeaux. Puis son regard se posa sur cette brunette si familière et pourtant désormais si répudiée auprès des siens. Oh oh. Pas besoin d’être un génie pour supposer la raison de sa présence « Alec, plutôt osée l'apparition surprise. » Et une familiarité dont Nash avait encore aujourd’hui du mal à faire abstraction.  Le jeune homme lisait sans mal la haine imprégnée sur les visages de ses frères, la tension forgeant leurs muscles et le besoin presque barbare de voir couler le sang de l’impure. Aussi, il resta à une certaine distance du danger, déjà prêt à voir crocs et violence être dégainés à la première contrariété. Prudence était de mise pour le jeunot et elle impliquait la présence rapprochée d'une sortie de secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1537
double-compte(s) : janko mihalkovic, anthony farnese.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 27 Juin - 13:56

Aser ne remarque même pas le départ de Jude qui s'en va dans le jardin à la recherche d'une malheureuse veste. Que quelqu'un l'avertisse de ne plus mettre les pieds dans le salon, car les événements risquent de s'embraser d'une seconde à l'autre à cause de la seule présence d'Alecto au sein de la soirée. La démone se déhanche en faisant grincer le parquet et s'approche dangereusement des chasseurs, puis d'un en particulier. Malgré son avertissement et ceux des autres Harker, la damnée ne semble pas intimider. Au contraire, et cela ne fait que croître la colère et la nervosité d'Aser qui sait de quoi la blonde est capable. Après tout, c'est elle qui l'avait entourloupé il y a plus d'un an. Il savait à quel point elle est puissante, à quel point elle est motivée, à quel point elle aime ça. Jouer avec les gens. Jouer avec les sentiments. Ses sentiments. Comme l'avait fait un vampire il n'y a pas si longtemps. A peine une semaine.
Non, n'y pense pas. N'y pense plus.
Mais le coeur est déjà envenimé. La poitrine consumée de mille feux. La gorge serrée sous les sentiments interdis. Lorsque Alecto le touche alors du bout de son doigt, le blond s'enflamme et sent la violence faire de lui un autre homme.
Saleté de créatures qui viennent hanter mes nuits et mon coeur.
Je vous maudis.

Sa main tape dans la sienne pour que le contact se termine. Aser n'en peut plus, Aser n'en veut plus.
« Pas sûr que tu t'amuses ici. Vas-t-en Alecto. Une contre quatre chasseurs, tes chances sont infinitésimales. »
Il l'averti pour une raison qui lui échappe. Peut-être parce qu'au fond il n'a pas envie de la traquer cette nuit. Peut-être parce qu'elle a causé assez d'ennuis et qu'il en est fatigué. Elle reste cependant et le fixe, plantant ses prunelles dans les siennes. L'ainé de la fratrie reste figé, à contempler une nouvelle fois les yeux noisettes de son ancienne bien-aimée.
Rien, il ne ressent plus rien. Il réussit même à apercevoir la lueur maléfique qu'il aurait du débusquer lors de leur toute première rencontre. Ce soir, il peut enfin faire un choix raisonnable. Mais, la raison l'a quitté il y a quelques jours, après la nuit passée en compagnie de... cette bête qu'il avait laissé entrer dans sa vie. S'il était instable, c'était bien ce soir, en compagnie de sa fratrie que Alecto n'hésiterait pas à mettre en danger.
La démone ne comprend pas les mots? Peut-être comprendra-t-elle ses gestes.
Aser est assez proche d'elle pour pouvoir prendre sa gorge à pleine main et la faire reculer contre un mur de toutes ses forces.
« J'veux rien de toi Alecto. Tu te crois tout permis en fait. Tu veux m'chercher? Ben, tu m'as trouvé. Les gars? On n'a de l'eau bénite dans le coin si j'me rappelle bien non? »
Les menaces pleuvent alors que Aser pose un regard sur ses frères et sa soeur. Même Caïn s'est insurgé. Les Harker ont beau s'engueuler régulièrement, gare à ceux qui veulent y foutre leur merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 130
double-compte(s) : Earl T. & Perceval R. & Sasha T. & Ira McS.
crédits : Cheekeyfire, gwennieliz, Dandelion
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 27 Juin - 15:22

-Un, deux , trois nous allons aux bois…

Elle se balade entre les buissons que tu avais retravaillé pour que le jardin revive comme il faut. Elle regarde ailleurs alors qu'un possible drame passe dans le salon. Mais elle est ailleurs. Elle regarde devant elle et voit même qu'un chat se balade au milieu. Elle lui sourit et le laisse passer. Oui… Jessy est ailleurs. Non concernée par son monde. Elle balade et ne se retourne pas.

-Quatre, cinq, six, cueillir des cerises…

Elle traverse et arrive devant le cabanon habité par l'aîné de la famille. Si ces souvenirs sont bons, elle trouvera un double des clés utilisées par les jumeaux. Coincée entre deux planches de bois, Jessy la retrouve facilement et ouvre ainsi la lourde porte en bois.

-Sept, huit, neuf, dans mon panier neuf…

C'est rangé… comme tout bon Harker qui se respecte. Elle soupire et commence à chercher ou Delilah pourrait avoir poser la fameuse veste. Salon… enfin, ce qui ressemble à un salon et une salle à manger… rien. Elle soupire et reprend son chant enfantin.

-Dix, onze, douze… qu'est-ce que…


Il y a bien un truc rouge, mais c'est dans la veste de son cousin… Elle se mord les doigts sous la curiosité… L'objet dépasse de la poche intérieur… Elle le retire… tremble en voyant le symbole… hurle.. et lâche le couteau.. Ok non. Pas ici. Elle veut même plus aller dans la chambre à ce rythme… et sous la surprise… Je prend lentement le contrôle…

~*~

Je me baisse pour reprendre le couteau et je le range. Que foutrait Aser avec un couteau nazi ? Enfin bref… la veste ne semble définitivement pas là. Je soupire et va vers la chambre… n'apercevant aucune veste non plus. Ou Deli s'est trompée… ou elle voulait qu'on parte du salon. Soit… Je sors du cabanon et ferme à clé, la reposant entre les deux fameuses planches.

-Hum… Qu'est ce qui se passe…

Nouvelle traversée du jardin. Ils foutent quoi pour faire autant de bruit les cousins encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   

Revenir en haut Aller en bas
 

party hard (the harkers & alecto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Murder PArty à vitrolles le 28/03/09
» CR 20/03/2012 Hunting Party / Kingsburg
» 1.1 House Party
» Murder Party
» Interdiction d'utiliser les termes "Murder-Party": le Procès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-