Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 party hard (the harkers & alecto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 348
double-compte(s) : zeus, auxence, aidan
crédits : arté
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Jeu 28 Juin - 5:56

L’avertir. Forcément. Caïn se doutait bien que les choses commenceraient doucement. Parce qu’il y avait un passif dans toute cette histoire, et que son frère ne pouvait pas simplement tenter de l’éliminer pour de bon. Peut-être qu’il comprendrait, s’il avait vécu quelque chose de similaire. Mais encore une fois, il se montrait un tant soit peu antipathique. C’était clair, Alecto n’était pas la bienvenue. Mais pourquoi tourner autour du pot ? Pourquoi ne pas la dégager avant que les choses ne prennent davantage d’ampleur ? Le blond ne s’était jamais trop mêlé de cette histoire. Sans doute parce que les relations entre les membres de sa famille n’étaient pas les plus simples à expliquer. Tout le monde se tirait dessus à un moment ou un autre, avant de se réconcilier avec le temps. Chacun avait ses propres soucis à régler, surnaturels ou complètement humains. Et Caïn avait toujours été du genre « démerdez-vous ». Pas son histoire, pas son problème. Sauf quand le problème débarquait chez lui à l’improviste et venait faire le show. Là, ouais, ça le concernait, et il pouvait montrer les crocs directement. Et ce, malgré les tensions qui s’étaient miraculeusement envolées pour se transformer en protection du clan. L’unité Harker bien au dessus de sa rancune et des mots qu’il devait échanger avec son frère ainé.

Finalement, d’ailleurs, Aser réagit. De l’eau bénite ? Aucun souci. Enfin un peu d’action. Non pas que Caïn en souhaitait à outrance. Mais au moins, ça le sortait de sa torpeur et son bougonnage. Il était infernal à faire la tronche sans discontinuer depuis qu’il avait passé la porte, alors qu’il déconnait en conduisant. Les tensions, ça finissait par le bouffer. Et pourtant, il avait bien réglé quelques soucis, dans sa vie. Sa rencontre avec Eliott, puis les autres rendez-vous, les messages, les papillons dans son ventre. Peut-être que s’il finissait par le dévoiler à ses frères, la situation s’apaiserait pour de vrai, et les choses deviendraient moins houleuses. Mais bon, il n’en restait pas moins facilement borné. Il ne voulait simplement pas les entendre le charrier avec ça à longueur de journée, parce que, mine de rien, c’était tout à fait leur style.

« A ton entière disposition » expliqua t-il de la voix de celui qui imite un vendeur de marché.

En effet, Caïn tenait à la main une petite bouteille qui ne payait pas de mine. L’inscription en latin ne trompait personne dans la famille. Une chance qu’il se soit installé avec Rhys dans le coin. Ils étaient juste à côté de la flasque, planquée derrière un Bouddha en pierre. Allez savoir ce que la sculpture foutait ici.

« On s’arrose quand ? Maintenant ou on attend encore une fin de discours ? On peut faire péter le champagne en même temps. Comme ça, pas de jaloux, tout le monde aura sa part d’eau sur le corps. »

Ok, il n’était franchement pas drôle. Mais c’était la seule technique qu’il avait pour gagner du temps. Parce qu’il ne savait pas s’il fallait lancer l’eau maintenant, ou si c’était une simple menace.

« Tu la veux ? » demanda t-il à son jumeau en montrant la bouteille, tout en la tenant fermement au cas où quelqu’un souhaitait la lui voler mesquinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 421
double-compte(s) : merrill, la cinnamon roll / jane, la solitaire & thomas le grincheux.
crédits : whovian (avatar), myself (sign), glory and gore / lorde (lyrics)
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Mer 4 Juil - 14:07

La démone dans le repère des chasseurs. On pourrait la penser complètement folle. C'est pourtant l'assurance qu'Aser ne ferait jamais rien contre elle qui l'empêche d'avoir peur. Ils ont été si proches à une époque, ça ne peut pas disparaître en fumée, juste comme ça. Ils sont tous tendus, frustrés de la voir. Les insultes, les mots blessants qui tombent. Mais ils ne l'affectent pas. Regard posé sur l'autre jumeau, lui aussi agacé par son apparition divine. Sa répartie la fait bien rigoler. « C'est avec toi que j'aurais dû sortir finalement. T'as l'air de me comprendre bien mieux. » dit-elle alors qu'elle lance un regard amusé sur Rhys. Puis y'a le plus jeune aussi qui est présent sur qui elle pose un bref regard avant de continuer à aguicher Aser. Toute la fratrie réunie. Quel joli tableau. Un tableau qu'elle jalouse intérieurement. Elle, l'orpheline. La gamine abandonnée, mal-aimée. Elle aurait voulu avoir une famille elle aussi. Mais elle est seule. L'a toujours été. Ils ne le réalisent pas, mais ils sont chanceux. Ils ont une famille sur qui s'appuyer.

Les choses dérapent assez vite. Peut-être que c'était la moquerie de trop, la provocation ayant allumé le feu. Aser la plaque contre le mur avec force. Elle se laisse faire, les mains dans les airs comme s'il venait de pointer un fusil sur sa gueule. Il la menace, première fois qu'il agit aussi agressivement face à elle. Quelque chose lui dit que ce n'est pas que sa présence ici qui suscite une telle réaction. Mais elle ne se pose pas de questions, fixe simplement l'ex-aimé sans expression. « Bien sûr que je me crois tout permis. Tu penses que j'aurais enduré les siècles passer à faire quoi ? Tricoter ? » Avec tout ce temps, elle aurait pu faire des pulls pour l'Europe entier jusqu'en Russie. Pas très amusant. Non, non. Traverser les siècles snas limites, c'est bien plus exaltant. « Tu crois ce que tu veux, Aser. Je ne suis pas venue ici pour tuer personne. M'amuser. Juste m'amuser. » Mettre du piquant sur le gâteau d'anniversaire. Il est où le mal là-dedans ? « J'le jure. » Bon, certainement qu'il ne la croit pas. Avec une fonction comme démone de la malice, il est bien difficile de s'faire prendre au sérieux. C'est pourtant bien la vérité. Elle n'attend rien de lui, rien des Harkers. Elle se sent seulement seule et elle ne sait pas comment le montrer.

Aser peut penser ce qu'il veut. Elle l'a aimé. Et elle l'aimerait encore s'il ne lui avait pas tourné le dos. Comme tous les autres. Naïvement, une partie d'elle avait espéré qu'il l'aurait aimé quand même en découvrant ce qu'elle est. Mais l'autre avait décidé de jouer, ne pas se laisser affecter car dès le départ, elle avait su que ça aurait fini ainsi. Haine crachée au visage, dégoût du mal qu'elle porte en elle. Nul besoin d'être clairvoyante pour deviner où tout cela allait aboutir. « J'vais pas me défendre. Si tu veux m'faire mal, vas-y. » Si ça te permet de te défouler, je vais pas résister. Considère que c'est ça mon cadeau d'anniversaire. Elle enroule ses doigts fins sur son poignet de la main qui lui serre la gorge. Signe qu'elle ne fait aucun mouvement vers la bouteille. Pas l'intention de la briser, ni de la voler. Tout ce qu'elle fait, c'est fixer Aser dans les yeux. C'est qui le monstre dans la pièce, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 75
double-compte(s) : Finn, le poissard
crédits : (c) DΛNDELION & tumblr
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   Ven 6 Juil - 21:31

OOO ! BABY I LOVE YOUR WAY
PARTY HARD, HARKER

J'ai presque envie de rire de la scène qui se joue devant moi, on ne peut pas être tranquille un putain de jour dans l'année ? Il fallait qu'il y ait un demon dans notre salon juste aujourd'hui ? Demon qui n'est autre que l'ancienne amante de mon frère. Vive les repas de famille ! Elle se permet même de rire à ma réplique. Où est le vieux au faite ? Il nous aurait déjà fait un bain de sang, ça pourrait être drôle de tapisser les murs avec le sang d'Alecto. Quelque peu dans mes pensées j'entend Aser demander de l'eau bénite, le temps que je réagisse Caïn s'était déjà emparé de la bouteille, manqué pour moi ! Je me serais fait un plaisir de l'asperger jusqu'à l'entendre crier de douleur ! Caïn finit par me tendre la bouteille et je lui jette un regard pleins d'étoiles, un cadeau, pour moi. Je sautillerai presque sur place. Je lui fais un large sourire en lui prenant la bouteille des mains. Et maintenant que la fête commence. Alecto est plaqué contre le mur et ne tente même pas de se défendre. Je fronce les sourcils, elle est vraiment cinglée celle là. Tous les regards sont bloqués sur la scène entre les deux anciens amants, je peux donc me permettre de fouiller dans sa tête sans emmètre de soupçon. Je veux savoir ce qu'elle a en tête, savoir ce qu'elle mijote, si elle a prévue un sale coup. L'entrée dans son esprit fut rude, des hurlements pénètrent dans ma tête, me faisant mal physiquement. Je reste stoïque faisant de mon mieux pour ne rien laisser paraître. Les seuls mots que j'ai pu déchiffrer ont été "Elle se sent seulement seule" "Elle l'a aimé" "je ne vais pas résister." "C'est qui le monstre dans la pièce, maintenant ?" J'arrête les frais avant de devenir cinglé, déjà qu'une bonne migraine s'installe dans ma tête on ne va pas empirer les choses est devenir comme le cousin. Il ne manquerait plus que ça ! Le truc fou c'est qu'il y a pire que ça, il y a ce que je viens de découvrir et que je peine à concevoir. Elle a vraiment aimé Aser ? Et elle va le laisser faire ? Vraiment ? Je secoue la tête perturbé par ce que je viens d'entendre, j'aurai mieux fait de m'abstenir, de ne rien savoir. Putain ! Qu'est-ce que je fais maintenant ? Je l'encourage ? J'interviens ? Ou simplement je ne fais rien ? J'ai cette bouteille en main et je n'ai plus envie de m'en servir contre elle. Je suis vraiment un chasseur en carton ! On l'a peut-être mal jugé, au fond je la connais pas bien cette fille, j'ai juste suivit la meute comme on le fait à chaque fois. La solidarité c'est la base de la famille, mais si on c'était trompé ? Putain quel merdier ! J'ai comme l'impression que la bouteille que je sers dans ma main me brûle les doigts. Et puis merde ! Pourquoi je ressentirai de la compassion pour cette créature  ? Peut-être parce que tu viens de lire dans son esprit tordu est qu'elle n'est pas si différente de toi petit con ! Ma conscience a le malheur de se réveiller dans les pires moments. Je finis par m'approcher d'Aser et de la démone en évitant de la regarder dans les yeux. Je fais passer la bouteille d'une main à l'autre, hésitant sur mes mots. Je finis par m'adresser à mon frère sans grandes convictions. Et si elle disait la vérité ? Tu sais que je ne suis pas du genre à laisser la vie sauve à ce genre de créature, mais je ne veux pas que t'ai ça sur la conscience, même après ce qu'elle t'a fait. Je finis par lui filer la bouteille, je ne serai pas le bourreau qui la renverra en enfer. A toi de voir. Je finis par me reculer lentement, lançant un regard à Alecto qui ne doit pas vraiment comprendre ce qui se passe, comme Caïn qui doit me prendre pour un taré, moi qui étais si content d'en finir il y a quelques minutes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: party hard (the harkers & alecto)   

Revenir en haut Aller en bas
 

party hard (the harkers & alecto)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Murder PArty à vitrolles le 28/03/09
» CR 20/03/2012 Hunting Party / Kingsburg
» 1.1 House Party
» Murder Party
» Interdiction d'utiliser les termes "Murder-Party": le Procès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-