Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 Salomon x Nemo - Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 72
double-compte(s) : .
crédits : lux aeterna
MessageSujet: Salomon x Nemo - Résurrection    Mer 9 Mai - 9:33


Salomon & Némo // Resurrection
⚜️ Be my guide for this new world. ⚜️

Et puis merde. Ça rime à rien. Qui va me pleurer? Lana? Elle est partie. La seule et unique amie. Je suis tout seul dans ce foutoir. Et personne va me retenir. Personne car je suis seul. Et parfois je me dis que je devrais m'en contenter. Car au fond j'en suis pas triste. Je subis pas la solitude, je l'aime, je la caresse à chaque heures de la journée. Mais c'est crevant. Ouais. A en crever. Passer de la solitude extrême à la célébrité extrême. De l'invisible au trop visible. Du noir au flash des journalistes. De l'indifférence à la haine, à la peur. Et tout ça pour une connerie. Tout ça pour une vengeance d'il y'a presque vingt ans. On les appelle les trois pauvres gamins. Et moi dans tout ça...pauvre gamin...

Jm'allume une clope, laisse la cendre s'étaler sur le sol. J'mate mon plafond, sourcil levé, regard vide. Plus rien n'a d'importance maintenant.
Je me suis toujours demandé ce que pensait les gens avant leur mort. Dans les films le moment est toujours grave, avec de la musique triste et le spectateur a envie de crier NE FAIS PAS CA JE T'EN PRIE. Jme dis qu'il faudrait que jrajoute de la gravité à la situation. Mais je suis incapable de penser sérieusement ou juste tragiquement. La vie aura alors était un ennui. Un ennui extrême. Un bâillement de vingt sept ans. Je ricane presque en pensant qu'avoir tué Julien Bernard et Oliver eusse été le moment lui plus excitant de ma vie. Et que ça aussi on me l'a brimé, voulu me le faire regretter. Et la cendre teinte alors le sol. Une dernière barre et j'y vais. A quoi je pourrais penser avant de mourir? Les gens pensent à leurs famille, leurs regrets, leurs amis. 'Fin je crois.
Ils laissent souvent des lettres derrière eux. Des larmes sur des visages.

Puis merde.

La clope est à terre. Le tabouret devant moi. La corde au dessus. Je pourrais prendre mon temps. Rendre ça un peu plus théâtrale. La vie est un bâillement.   A quoi bon?
Je monte, la passe autour du cou. Le tabouret tombe. Et aucun signe de résistance. Je ferme les yeux. Pas tellement douloureux. Et je pense à ce film. Celui des frères lumières. Le premier que j'ai vu. Des gens sortent de l'usine et saluent la camera. Je l'imagine comme s'ils me saluaient. Et ils font coucous. Habillés en habits du dimanche. Et je me revois rire sans raison, les yeux bercés de larme alors que les gens criaient dans la salle avec excitation. Et je revois ce train nous foncer dessus dans la salle noire. Je revois l'arroseur arrosé. Tous ses films de génies. Je revois ses images en boucle. Elles s’accélèrent , j'entend alors la musique du piano. Les rires. Et ils font coucou habillés en habits du dimanche. Et je ris je ris. Je ris bordel. Et j'ai plus de souffle. J'arrive plus à respirer tellement je ris.




J'ai dormi combien de temps? C'était un rêve. Mes yeux s'ouvrent difficilement. J'ai le souffle encore coupé. Putain j'ai fait le plus beau rêve de ma vie je crois bien. Mais mon corps pend dans le vide. Et moi je suis à terre. Pourquoi je suis à terre et mon corps au dessus de moi. Pourquoi je me vois?! Je clignent nerveusement des yeux. Et un vieil homme apparaît soudain devant moi.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 408
double-compte(s) : Ciulin Mari/Beitris Quiry/Ohanzee Figtree/Kaelig Taur/Klaudia Bissot
crédits : Miss pie pour l'Aesthetic de mes liens :keur:
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    Sam 12 Mai - 5:32




Avril, le mois où l'on ne se découvre pas d'un fil, où l'on goûte pleinement aux traîtrises du printemps, où l'on vous pend des poissons dans le dos... Pour l'heure, le seul pendu est ce jeune homme, dans sa petite chambre sordide dont chaque mur suinte la solitude.

Assis sur le lit, Buër lisse son costume trois pièces - fort distingué au demeurant -qu'il s'est acheté pour l'occasion. On ne s'encanaille pas hors des Enfers tous les jours, surtout pour de telles circonstance.
Buër le Jardinier, Grand Président des Enfers, Père de la Médecine et des Maladies, Patron des herboristes et des botanistes, philosophe à ses heures perdues ne sort que peu de son laboratoire infernal, et encore moins quand il n'a pas été invoqué. La raison qui le pousse à se manifester ainsi est son intérêt soudain pour une nouvelle forme d'infection : la Dépression. Ah ! (soupir presque énamouré) Ces humains sont d'une folle inventivité en matière  de souffrance.  Ils s'infligent tant de mal pour si peu de récompenses : du "pain béni " (il glousse mentalement) pour la corruption des âmes.

Et il en tient une, particulièrement intéressante, un être pétri de solitude, de rancœur, de mélancolie et de vide. Un bijou qu'il lui faut instamment polir. Sans doute sont-ce ses instincts de professeur qui remontent en surface, il en a guidé, autrefois, des jeunes intellects voués à un avenir brillant. La destiné de Nemo Arden sera de ceux-ci.
Il faudra simplement souffrir un peu avant.

Simple bizutage infernal.

- Châteaubriand avait coutume de dire : "Il y a deux points de vue d'où la mort se montre bien différente. De l'un de ces points vous apercevez la mort au bout de la vie, comme un fantôme à l'extrémité d'une longue avenue : elle vous semble petite dans l'éloignement, mais à mesure que vous en approchez elle grandit ; le spectre démesuré finit par étendre sur vous ses mains froides et par vous étouffer. De l'autre point de vue la mort paraît énorme au fond de la vie, mais à mesure que vous marchez sur elle, elle diminue, et quand vous êtes au moment de la toucher, elle s'évanouit. L'insensé et le sage, le poltron et le brave, l'esprit impie et l'esprit religieux, l'homme de plaisir et l'homme de vertu, voient ainsi différemment la mort dans la perspective."


Il marque une pause théâtrale. Les coins de sa bouche s'étire en un sourire matois, qui froisse sa peau en rides fines.

- Où vous situez-vous mon jeune ami ?
questionne-t-il simplement, de son timbre élégant.

D'un geste gracieux, il lui prend le menton.

- Non, confirme-t-il en posant son regard irradiant mille forêts sur l'âme en peine. Ceci n’est pas un rêve. A moins que vous ne soyez... Le Dormeur du Val

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 72
double-compte(s) : .
crédits : lux aeterna
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    Jeu 24 Mai - 17:37


Salomon & Némo // Resurrection
⚜️ Be my guide for this new world. ⚜️

Mes pieds dans vide. Mes fesses à terre. Et la voix d'un vieil homme en écho dans ma tête. Scène une, Acte I. Il se tient droit, face à moi. Regard fier et légèrement moqueur. Sans méchanceté pour autant. Ptetre un peu impérieux Un simple poète qui cite un autre poète. Et mes pieds pendent dans le vide. Les yeux grand ouvert. La tête légèrement penché sur le côté. Blanche, livide. Sans aucun souffle de vie. Je tente me relever, mes jambes tremblent. J'essaie de m'appuyer à quelque chose, à rien. Le vieil homme face à moi. Question. - Où vous situez-vous mon jeune ami ?
Pardon ? Je comprend rien. Mon regard s'attarde sur lui, sur moi, sur lui sur moi. Sur moi ?
Pourquoi j'arrive à me regarder? Me voir sans un miroir. Me voir enfin en tant qu'homme entier. Et pas très beau à voir dans cet état. Il répond avant toute autre question. Ce n'est pas un rêve.

Ce n'est pas un rêve.

Envie de rire encore. Mais aucun son, aucune émotion. Rien. Néant. Et pourtant. Un soupire d'apaisement. Les douleurs s'échappent petit à petit. Sensation de légèreté. J'ai réussi ?
Première parole. Je m'entend comme si je n'avais jamais entendu ma voix. Et ses paroles reviennent. De l'autre point de vue la mort paraît énorme au fond de la vie... J'ai réussi à mourir ? Je suis mort c'est ça ? Et je me redresse entièrement. Je devrais être terrorisé je pense. Mais impossible. J'ai jamais réussi à sentir ce que les autres ressentent en temps normal. Normal... Aucune émotion. Juste de l'apaisement. Et c'est bon putain c'est bon.
Je me retourne pour me voir. Voir le corps pendu. Une sensation de chaleur au creux de mon estomac. Et le sentiment d'avoir le cœur glacé. Le corps glacé. Sans avoir froid pour autant. Je prend discrètement mon pouls qui ne bat plus. Et un sourire naît. Vous êtes là pour m'expliquer c'est ça? M'amener dans l'au delà où je ne sais quel autres conneries? Petite grimace. Je m'en veux de ma vulgarité populaire face à cet homme instruit.

Bordel. C'est donc ça la mort. L'avant. La première. L'avant première. Les préliminaire. Un vieil homme qui nous amène quelque part. J'ai jamais vraiment cru au paradis. A l'enfer. Aux histoires de dieux, résurrection et tout ça.... J'm'attendais à un sommeil profond. Un truc à la blanche neige.
Et cette chaleur au ventre. Comme si j'étais invincible. Je suis invincible à présent, non? Jm'appelle Némo Arden. 'Fin je m'appelais ...c'est ça non? Et vous? ..Si je dois passer le cap avec vous, autant qu'on apprenne un peu à se connaitre non? J'me rend compte que j'ai l'air un peu idiot. Trop indiscret. Trop impoli. Trop peu sociable. Toujours en décalé avec les humains. Mais la lueur dans son regard me fait sentir que j'ai l'air de l'amuser. Je crois. Et alors je me sens en confiance. Emmène moi vers un plus bel endroit. Emmène moi dormir pour toujours.

⇜ code by bat'phanie ⇝


hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 408
double-compte(s) : Ciulin Mari/Beitris Quiry/Ohanzee Figtree/Kaelig Taur/Klaudia Bissot
crédits : Miss pie pour l'Aesthetic de mes liens :keur:
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    Sam 2 Juin - 16:39

HRP:
 

- J'ai réussi ? J'ai réussi à mourir ? Je suis mort c'est ça ?
- En effet, mon ami, de la manière la plus pitoyable qui soit. Du très beau travail.
- Vous êtes là pour m'expliquer c'est ça? M'amener dans l'au delà où je ne sais quel autres conneries?

Buër émet un petit rire de gorge distingué, vaguement moqueur, à la fleur de son poing.

- En effet, tout cela n’est que foutaises. Je ne suis pas la Grande Faucheuse, ni un Ange mandaté par quelques dieux. Oubliez l'idée que votre âme se reposera en paix. Elle ne se reposera pas du tout.


Un sourire accentue les rides de sa bouche infatuée de sa propre éloquence.

- Néanmoins, il y a cela de vrai, que je suis venu vous guider. Votre destin est promis au grandiose et je suis là pour vous chapeauter lors de la première étape -ingrate mais nécessaire- de votre résurrection.
- Jm'appelle Némo Arden. 'Fin je m'appelais ...c'est ça non? Et vous? ..Si je dois passer le cap avec vous, autant qu'on apprenne un peu à se connaitre non?
- Quelle idée charmante ! Le démon se lève, tout sourire. Gardez donc votre nom mortel. Il est possible que vous soyez amené à l'oublier, mais qu'est-ce qu'un nom quand on a l'éternité ? Haussement d'épaules gracieux. J'ai perdu le mien, quelque part après mon deux-centième anniversaire. Désormais, l'on m'invoque sous le nom de Buër.

Le Bien-nommé cale sa canne au coin du coude et ouvre l'unique fenêtre de la chambrée. Dehors, la nuit est douce, sa tiédeur de printemps caressant leur intangibilité.

- Après-vous Némo... Les Enfers nous attendent !

Son rire claque dans l'air nocturne, à l'indifférence de la lune.

- Mais quoi de mieux qu'un démon pour vous parrainer et survivre à ce voyage "dantesque" ! "Je vins en un lieu où la lumière se tait, mugissant comme mer en tempête, quand elle est battue par vents contraires. La tourmente infernale, qui n'a pas de repos, mène les ombres avec sa rage ; et les tourne et les heurte et les harcèle.", déclame-t-il avec l'emphase du poète. Hâtons-nous, Némo... Cela pourrait vous amuser...

Ou le rendre fou à l'annihiler.
Seul le temps pourra confirmer les aspirations du Jardinier des Enfers. Ou les infirmer avec un ineffable frustration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 72
double-compte(s) : .
crédits : lux aeterna
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    Mar 26 Juin - 6:54


Salomon & Némo // Resurrection
⚜️ Be my guide for this new world. ⚜️

Résurrection. Mot de la Bible Mot qu'on m'a jeté au visage avec de l'eau froide. Et j'me rappelle vaguement ce prêtre fou. Ses yeux de tarés. Et ses grands gestes théâtrale. J'le prenais pour un simple compteur d'histoire. Vous pourrirez en enfer Arden. Je vous maudit. Aurait-il alors réussi? C'est bien trop con. Impossible. Histoire sortie d'un mauvais scénario d'horreur. Ma vie ce film terrible.

J'ai perdu le mien, quelque part après mon deux-centième anniversaire. Désormais, l'on m'invoque sous le nom de Buër.
Plus rien a de sens. Aucune logique dans ses paroles. Pourtant elle m'apaise. M'inspire. J'lui fait étrangement confiance. Buër. Les informations fusent et s'accrochent difficilement à mon esprit brouillé. Buër a donc plus de deux cent ans. Il s'approche, sa canne tapant le sol avec un bruit qui résonnera pour toujours dans ma tête. La fenêtre s'ouvre laissant éclairer la chambre par un rayon de lune. Le rayon éclaire le corps pendu qui brille. Embellit déjà. Et j'me regarde. Les yeux fermés. La cicatrice aux lèvres. Et les mains blanches attirés par le sol. J'ai l'air bien. Paisible ici. Je suis debout. Je suis pendu. Je suis divisés. Corps et esprits.

J'comprend alors qu'il va guider mon âme. Après-vous Némo... Les Enfers nous attendent ! Alors le prêtre avait raison. J'vais pourrir en enfer. Si j'avais su...non je n'aurais rien changé. Ne plus s'attarder sur les regrets. Je meurs. En douceur. Et le vieil homme face à moi est l'impression la plus chaleureuse de tout ma misérable vie. Son rire l'est aussi malgré tout. Mais quoi de mieux qu'un démon pour vous parrainer et survivre à ce voyage "dantesque" ! "Je vins en un lieu où la lumière se tait, mugissant comme mer en tempête, quand elle est battue par vents contraires. La tourmente infernale, qui n'a pas de repos, mène les ombres avec sa rage ; et les tourne et les heurte et les harcèle."Hâtons-nous, Némo... Cela pourrait vous amuser...

Un démon? Ses yeux rieurs. Ils me disent de lui faire confiance. Un démon. Très bien. Au point où j'en suis. J'me laisse guider par ce rêve obscur. Il a raison. Ca pourrait m'amuser. Divertir enfin mon existence. Faire confiance. Et alors qu'on avance tout deux vers la fenêtre je m'y arrête. Vous allez pas me lâcher...n'est-ce pas Monsieur...Buër? Vous allez rester avec moi? Je ne serais plus seul...car vous serez là...? Je ne sais pas si c'est à lui que je parle. Ou à moi même. Mes yeux reviennent sur mon cadavre. J'pourrais rester là, essayer de retourner dans ce corps et faire taire mon âme. Il reste près de moi. Me rassure comme si j'étais son propre enfant. Un gosse apeuré.  Les enfers donc... Un rire triste m'arrache la gorge.
A nous l’éternité.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
messages : 408
double-compte(s) : Ciulin Mari/Beitris Quiry/Ohanzee Figtree/Kaelig Taur/Klaudia Bissot
crédits : Miss pie pour l'Aesthetic de mes liens :keur:
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    Dim 1 Juil - 14:30

Ô délicieux enfant de la providence et de la solitude, comment il hume bon les fragrances de l'Ingénu. Buër esquisse un sourire qui plisse la peau si fine de son visage escarpé. Le jeune homme s'interrompt, usant du peu de libre-arbitre qu'il lui reste pour soupeser l'étrange situation. Le démon au regard chlorophylle se distraie des quelques étincelles qui s'allument dans la cervelle du jeune homme. Elles illuminent ses yeux.

- Vous allez pas me lâcher...n'est-ce pas Monsieur...Buër ?

Le vieil homme penche la tête légèrement de coté. Il savoure la délicieuse supplique.

- Vous allez rester avec moi? Je ne serais plus seul...car vous serez là...?

Cet air de chérubin joufflu ! Sous l'émail de sa vaste auto-éviction du commun des mortels, vibre un petit garçon qui souffre que personne ne lui ai jamais pris la main. Une pousse de démon qui nécessite un tuteur. Et, comme celui qui le précède et le créa, Buër ouvre la voie pour ce nouveau pupille de sa nation.
Le Jardinier prend ses doigts dans sa paume gantée. Il l'assure, ainsi, de sa fidélité.

- Je vous servirais d'appui toute votre éternité durant. Ainsi son les liens qui uni un maître à son élève.

Salomon enjambe le rebord de la fenêtre pour mieux se trouver sur le parapet.

- Les enfers donc...

Il rit, avec cette dépravation du timbre qui annonce les meilleures ironies dramatiques.
Et, lui emboîte le pas.

- A nous l’éternité.

Ils sautent....

... Et l'univers les laisse en suspend, comme deux malotrus chatouillant sa viscosité. Une poignée de secondes à dominer la ville vue des étoiles, et ses toits qui s'imbriquent en puzzle ridicule, mouchetés de lucioles électriques. Un tableau impressionniste de toute beauté.
Vortex !
Sous leurs pieds le paysage se tord, se siphonne sur lui même et dévoile une gorge noire qui se gargarise de l’absence de son propre fond. Opaques aspirations. Les voilà gobés par le puits d'éternité et toutes ces petites mains qui les agrippent pour mieux les empoigner, les caresser, leur murmurer... Époumonez-vous sous le Voile, noyés du Styx, ils ne s’arrêteront pas pour vous.
Aller simple sans escale, veuillez glisser sur la Mort, je vous prie !

Lorsque les Voyageurs sont recrachés, c’est dans une rue déserte et pourtant en tout point semblable avec le monde qu'ils ont quitté. Urbanisme érigé de main d'homme. Buër époussette son costume et, canne en équilibre sur la pliure de son coude, extirpe son carré de soie de sa poche avant, afin de débarbouiller Nemo des quelques traces de griffes laissées par les limbes.

- Nous voici arrivé.... déclare-t-il. Voici... Votre en enfer, Nemo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Salomon x Nemo - Résurrection    

Revenir en haut Aller en bas
 

Salomon x Nemo - Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Par-delà les montagnes : Résurrection
» Tutoriel Ressusciter un familier sans poudre de résurrection
» Le lion
» HRP : Charte pour la Tenue du RP
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: out of the furnace :: flashback-