Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:16

Icare Soutzo
citation ici citation ici
○ âge ›41 ans pourrait-on lui donner, mais la réalité est toute autre. Cela fait plus de quatre cent ans qu'il traîne sa carcasse sur la planète ○ date et lieu de naissance › 14 avril 1544 est le jour où Icare a poussé son premier cri dans Byzance. ○ profession › Directeur de casino. On murmure même qu'il trempe dans des affaires pas très claires. Il n'aime pas se vanter alors il ne dira rien.  Membre extrémiste de la secte Babylone ○ situation amoureuse › L'amour n'est qu'une illusion, un mensonge pour se rassurer. Il est partisan du plaisir charnel...avec des partenaires souvent changés ○ orientation sexuelle › Il aime la compagnie des femmes pour leur esprit, leur conversation, mais ce sont les courbes masculines qui le font vibrer par-dessus tout. ○ situation financière › Très riche et il ne s'en cache pas.  ○ groupe › Bad Company - Vampire ○ avatar › Hugh Dancy ○ crédit › de l'avatar Dandelion.
calculateur, sanguin, fourbe, sadique, rancunier, esthète, intelligent, sociable, distingué, charismatique, charmeur.
○ crois-tu à l'existence du surnaturel ?› Si je vous réponds non, est-ce que vous me croyez ? Naturellement que j'y crois, je suis la preuve vivante que le surnaturel existe, non ? Enfin preuve vivante, c'est beaucoup dire. Quoi qu'il en soit, à l'époque où je résidais à Byzance lorsque j'étais encore un mortel, je ne croyais absolument pas en l'existence du surnaturel, j'avais entendu parler de sorciers bien sûr et de créatures plus ou moins "fantastiques",  mais cela ne voulait pas dire que je donnais foi à tout ce que j'entendais, non, bien au contraire, je pensais que c'était des contes destinés aux enfants, pour les effrayer.  Je peux vous dire que j'ai vite changé d'avis après avoir subi ma propre transformation.  
S'il arrive aisément à s'accoutumer aux nouvelles technologies, Icare n'aime rien tant que d'entendre le bruit du frottement d'une plume d'oie sur un bout de papier, pas forcément un parchemin, une feuille de papier classique fait très bien l'affaire. La modernité, il la réserve pour son travail, pour sa vie sociale. Peu de gens savent qu'il possède chez lui une pièce fermée à clé, une pièce figée dans le temps. A l'intérieur, l'on peut trouver des vestiges de sa vie de mortel, non pas qu'il en soit nostalgique, absolument pas, il aime son existence actuelle, il adore être un vampire, mais ses goûts d'esthète le poussent à conserver ces objets d'une autre époque.  Il y a d'abord son bureau qui lui a été légué par son père, puis un tableau auquel il tient comme à la prunelle de ses yeux. Ce tableau représente le jeune frère d'Icare, mort à l'âge de sept ans. Icare ne s'est jamais vraiment remis de sa perte, il l'aimait tellement. Après la mort de l'enfant, Icare qui n'avait que dix ans, décida de fermer son coeur, de ne plus montrer ses sentiments. Il en ressent encore, mais il les dissimule habilement.  Oui, il est encore capable d'éprouver des sentiments. Preuve en est la jeune fille qu'il a vampirisé. Il n'en était pas amoureux, non, mais il se sentait proche d'elle, comme un frère, elle lui ressemblait énormément, alors il décida de la faire plonger avec lui dans ce monde ténébreux, ce monde réservé à une poignée d'élus. Et il eut raison, elle était un vampire formidable, une enfant reconnaissante. Elle a eu des frères et soeurs, quelques-uns, mais Icare ne les gardait jamais très longtemps auprès de lui, tel un enfant avec un jouet, il s'en lassait, les laissait livrés à eux-même, advienne que pourra. Elle, elle était spéciale. Depuis sa création jusqu'à sa mort atrocement injuste d'il y a quelques semaines, elle n'a jamais quitté Icare. Le vampire sait qu'il créera d'autres enfants, mais jamais aucun ne réussira à arriver à la cheville de sa première née, non...Jamais.  

Son caractère ses habitudes :

calculateur : Icare ne fait jamais rien qui ne lui rapporte quelque chose en retour. Soyez assuré que si vous êtes dans son cercle d'amis, c'est que votre personne lui servira un jour, en bien...ou en mal.  Il voit sur le long terme. Dès qu'il rencontre une nouvelle personne, il se demande si cette dernière peut lui apporter quelque chose.

sanguin : La patience n'est pas le domaine d'Icare. Il démarre au quart de tour comme on dit. Si vous le provoquez, il saura vous répondre et s'assurera que le message est clair et bien passé. Il n'aime pas vraiment donner des coups, mais il s'est rendu compte avec le temps que c'est cela qui fonctionne le plus avec les esprits butés, alors il s'adapte.
fourbe :   Il n'agit pas ouvertement, lorsqu'il veut quelque chose, il n'hésite pas à employer tous les moyens à sa disposition, même si pour cela il doit tromper son monde.

sadique  :  La douleur, la souffrance, il aime l'infliger, il prend un malin plaisir à voir souffrir ses victimes. Ce qu'il apprécie le plus, ce sont les souffrances morales qu'il peut donner, il trouve cela beaucoup plus jouissif que la souffrance physique. Néanmoins, il n'hésite pas à blesser physiquement quand cela est nécessaire. Ses propres "enfants" peuvent en témoigner, principalement celui qui est ressorti vivant du massacre qui lui a coûté son infante favorite.

rancunier : Icare ne pardonne pas, c'est un fait avéré. Quel que soit le degré de la bévue comise, quels que soit les griefs qu'il a à votre encontre, jamais le pardon ne viendra. Icare ne connaît pas du tout le sens de ce mot et n'a pas l'intention de l'apprendre.

esthète : Il aime la beauté Icare, sous toutes ses formes. La beauté physique, la beauté des objets, oui, il aime ça. Il a des goûts raffinés. Lorsqu'il était humain, il buvait les meilleurs vins, mangeait la nourriture la plus délicieuse. Aujourd'hui, sa nourriture a quelque peu changé, mais il continue, autant que possible, d'appliquer ce principe. Il l'a juste un peu adapté.

intelligent : Icare a très tôt démontré son intelligence, aidant son père dans la gestion de son entreprise. Au fil du temps, il a développé cette intelligence, se cultivant sans cesse, il ne s'est jamais reposé sur ses lauriers, s'est toujours battu pour conserver sa place dans ce monde.

sociable : Les relations humaines, il n'y a que cela de vrai, n'est-ce pas ? Tout du moins, c'est nécessaire lorsque, comme Icare vous avez un casino ou une société quelconque à faire tourner. Pourtant, bien que ce soit souvent par obligation, Icare aime bien discuter avec les gens, il lui arrive parfois de faire de très bonnes rencontres.


distingué : De par son éducation bourgeoise, Icare a toujours eu une allure soignée, élégante. Il ne laisse rien au hasard, que ce soit dans ses manières ou dans sa tenue, ses habits. Même lorsqu'il lui arrivait de boire plus que de raison, il faisait en sorte d'être toujours maître de lui-même.

charismatique et charmeur : Il l'est, assurément. Il adore charmer son auditoire, c'est comme une seconde nature chez lui. Concernant ses proies, son futur repas, il les charme également parce qu'il ne veut pas passer pour une bête incapable de son contrôler. La plupart des gens voyant déjà les vampires comme des monstres assoiffés de sang, il juge inutile de leur donner raison en ayant un comportement bestial, alors il les séduit, les charme, les embrasse, puis les mords pour s'en délecter. Il traite chaque "nourriture" avec le plus grand des respects.

○ 14 avril 1544 › Les hurlements d'un enfant emplissent les rues de Byzance, le son provient d'une immense maison aux fenêtres ouvertes. Maison familiale qu'il ne quittera qu'à l'âge de 41 ans pour ne plus jamais y revenir ○ Mai 1564 › Icare a vingt ans et est le maître du domaine. Son père est mort récemment, il lui a laissé la succession de ses affaires. Notre homme gère ça d'une main de fer, déjà sans pitié pour ses ennemis ○ Octobre 1585 › Les affaires marchent bien, Icare est craint et respecté. Il flirte outrageusement, il boit beaucoup, mais il sait se dominer, avoir l'air irréprochable en toutes circonstances, cette confiance en lui se retourna contre lui ce soir là. Il n'a pas bu que du vin. Il est tombé malade et il est mort...pour revenir "à la vie" en tant que vampire. Créature fabuleuse peuplant les cauchemars de nombreux enfants ○ Octobre 1685 ›  Cela fait un siècle exactement que Icare est devenu un vampire. Il lui a fallu du temps, mais il s'est accoûtumé à cette existence. Son "Sire", il ne l'a pas revu, pense même que ce dernier s'est donné la mort. Il peut tout aussi bien l'avoir fait, parce que Icare n'est pas certain de ne pas le tuer si d'aventure il devait le croiser. Si Icare est toujours sur terre, c'est grâce à sa force de caractère, à sa volonté de vivre malgré tout. S'il n'avait pas eu cela, il n'aurait pas survécu une année. Il a appris à se débrouiller tout seul. Au début, c'était difficile, il avait la sensation d'être plus une bête qu'autre chose, mais il ne pouvait pas laisser cela arriver, non il ne pouvait tomber en décrépitude, alors il s'est battu et a retrouvé son panache d'antan. ○ Décembre 1785 ›Encore un siècle de passé. Icare ne voit pas le temps passer, mais il commence à ressentir la solitude de son existence. Il commence sérieusement à songer à créer un vampire. ○ Avril 1900› Il lui a fallu le temps de la réflexion, mais enfin il avait sauté le pas, enfin il avait crée un vampire pour l'accompagner. Il était "l'heureux papa" d'une fille et il avait bien l'intention de lui donner des frères et soeurs. ○ Septembre 2014 › Icare fait son entrée dans la secte Babylone ○ Il y a quelques mois ›  Violence, vengeance, ignominie, colère, sauvagerie. Il ne pardonne pas, veut tuer, dépecer. Il sait qui est le responsable. Ce dernier a intérêt à se planquer parce que Icare Soutzo en colère n'est pas un spectacle plaisant à contempler. De l'extérieur, l'on ne soupçonne rien des tourments qui agitent l'esprit du vampire. Personne ne pourrait ne serait-ce qu'imaginer la haine qu'il ressent tant son visage est inexpressif. Pourtant il souffre et hurle intérieurement. Ils la lui ont pris, cette première née, sa chère "fille" bien-aimée. Ils le regretteront...il le regrettera, Icare le lui fera payer, mais il prendra son temps, il utilisera des moyens détournés pour parvenir à ses fins dans l'unique but de faire souffrir le responsable. S'en prendre à ceux auquel il tient par exemple et quand il aura assez souffert, du point de vue d'Icare, alors le vampire procédera à la capture de l'imprudent, du criminel et le torturera jusqu'à ce que mort s'en suive. Lente agonie qu'il contemplera comme le plus délicieux des spectacles. La vengeance est un plat qui se mange froid. Icare n'est pas pressé, il a le temps.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:16

La vengeance est un plat qui se mange froid et celui que je servirai sera glacé. Curieuse entrée en matière, n'est-ce pas ? Et pourtant....Laissez-moi me présenter voulez-vous ? Je me nomme Icare Soutzo et je suis né il y a plus de quatre siècles à Byzance.  Mon père était un riche marchand, je n'ai jamais manqué de rien. Ma mère s'occupait de nous élever mon frère et moi. Oui, j'ai eu un petit frère. Il s'appelait Etore.  Il n'avait que trois ans de moins que moi et me regardais avec des yeux émerveillés, comme si je détenais tout le savoir de l'univers. J'aimais Etore, sincèrement, je prenais mon rôle de grand frère protecteur très à coeur.  Peut-être un peu trop et c'est pour cela que je fus dévasté lorsque la maladie l'emporta. Pourtant mon père lui avait fait bénéficier des meilleurs traitements de l'époque, tout ce que Byzance contenait comme éminent médecin avait défilé chez nous, mais c'était insuffisant, ils ne pouvaient diagnostiquer ce qu'ils ne connaissaient pas. La maladie de mon frère, j'ai toujours refusé de lui attribuer un nom, la seule chose que je savais, c'était qu'elle avait emporté ce petit ange loin de ceux qui l'aimaient, loin de moi.  Cette douleur ne partira jamais totalement, je le sais à présent. Ma mère en mourut de chagrin un an plus tard. Mon père résista, après tout, il lui restait encore un fils. Il allait faire de moi son digne successeur. Mon père se remaria deux ans après la mort de ma mère. Je n'ai jamais aimé ma belle-mère, la pauvre femme était douce et gentille pourtant, mais elle n'était pas ma mère et ne la remplacerait jamais. Je la tolérais parce que mon père semblait l'aimer, mais il ne fallait pas m'en demander plus. Lorsque j'eus vingt ans, mon père mourut. Ma belle-mère n'avait rien à elle, n'ayant jamais travaillé, elle ne possédait rien et à l'époque, aucune femme ne pouvait posséder quoi que ce soit. Même si je ne l'aimais pas, je ne pouvais pas la mettre à la rue. Elle ne m'avait jamais fait de mal, alors je l'ai autorisé à rester dans la maison, j'ai continué à lui verser la pension que mon père lui donnait chaque mois. Elle pu ainsi vivre ses vieux jours sereinement. Elle rejoignit mon père cinq ans après.

A vingt-cinq ans j'étais donc seul, j'avais repris les affaires de mon père. Je n'étais pas marié et n'en avais pas la moindre envie, ce n'était pourtant pas les propositions qui manquaient, mais ces femmes ne m'intéressaient pas. Parfois je couchais avec l'une d'elle, mais je n'en éprouvais aucun plaisir, seulement il fallait bien que je sauve les apparences. Une fois que c'était fait, j'allais me consoler dans des bras un peu plus viriles. Toujours en toute discrétion bien sûr, cela ne devait pas se savoir, il en allait de ma réputation...et peut-être aussi de ma vie.  A quarante-et-un an, mes affaires étaient florissantes, j'étais respecté, j'étais le "digne fils de son père", comme j'entendais parfois dire à mon propos. Un soir, tout s'arrêta pour moi. Après une soirée un peu trop arrosée, je fus transformé en vampire. A la suite de quoi, mon "Sire" me laissa me débrouiller, m'expliquant tout de même ce que j'étais devenu, ce par quoi j'allais passer puis, si j'avais la chance de m'en sortir, alors je deviendrais un vampire à cent pour cent et je pourrais avoir l'air de nouveau humain. Il m'en a fallu du temps pour réussir ce tour de force, mais je l'ai fait. Je ne suis jamais parti à la recherche de mon créateur, il ne vaut cependant mieux pas que je le croise.

En l'an 1900, j'ai crée mon premier vampire, ma fille, comme j'aimais à l'appeler.  Elle me menait par le bout du nez, mais cela m'amusait. Je lui ai rapidement donné des frères et soeurs, mais la joie de les avoir n'arrivait jamais à égaler celle que je ressentais lorsque je voyais ma fille. J'avais quitté Byzance quelques nuits après ma transformation et c'est à Paris que j'avais crée ma fille. Après un voyage de quelques années en Grèce et en Espagne, nous nous sommes rendu à Blackwater Falls. A peine arrivé, j'ai crée mon propre casino. Celui-ci ne tarda pas à être une plaque tournante d'un trafic d'armes relativement juteux. Tout ceci se fait en toute discrétion bien sûr. Mes employés ne sont pas au courant de ce qui se trame dans la salle du fond. Inutile de les impliquer.

J'avais passé de nombreuses années à observer les mortels, ces êtres insignifiants qui finiraient par être l'instrument de leur propre perte. J'étais vraiment heureux et fier d'être un vampire. Je trouvais les mortels tellement stupides, tout juste bon à nous servir de repas. Ils nous considéraient comme des monstres, mais ils étaient plus monstrueux que nous, se faisaient la guerre sans raison valables et n'apprenaient jamais de leurs erreurs. C'était un constat que j'avais fait après quelques années, mais je ne voyais pas ce que je pourrais faire pour améliorer la situation. J'entendis parler d'un groupe, une secte : Babylone.
Je pris mes renseignements et adhérais immédiatement à leur manière de voir les choses. Il me fallait en faire partie. Naturellement, dans ce genre de groupe, on entre pas comme dans un moulin, mais j'avais un ami, qui avait un ami qui...enfin vous avez compris. J'ai pris contact avec le leader de la secte et ai soumis ma "candidature", en lui démontrant ce que je pouvais apporter au groupe. En 2014, je fis mon entrée en leur sein.

Il y a quelques semaines, ma fille a été tuée. Un chasseur. A dire vrai, ils étaient plusieurs vampires sur ce bateau, mais un seul en est revenu...un qui travaille pour moi. Je lui ai laissé raconter toute l'histoire, mais à peine avait-il terminé que je me suis emparé de lui et l'ai enfermé dans une pièce au sous-sol de ma maison. Là, je l'ai torturé toute la nuit, me délectant de ses cris de souffrance. Il ne m'en demanda pas la raison, mais il finit par accepter cette punition, il finit par dire qu'il l'avait mérité. Oui, il l'avait mérité. Il était sorti vivant de ce massacre et n'avait pas songé un instant à sauver ma fille. Il me fit une description précise du responsable. Grâce à mes contacts, j'ai pu avoir son identité. Il s'appelle Angus Blackwood.

Aujourd'hui, la seule question que je me pose c'est : quelle épitaphe je vais lui réserver ?
fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 348
double-compte(s) : zeus, auxence, aidan
crédits : arté
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:21

Oh wa mon gars on va avoir un lien tout préparé si je peux lancer mon TC (vampire, avocat véreux, absolument crazy de casino). Bref, ne mettons pas la charrue avant les boeufs Bienvenue parmi nous Ton personnage promet vraiment d'être suuuuper intéressant, j'ai grave hâte d'en voir plus Et tenter de trouver un petit lien avec Caïn et Zeus aussi, why not Bon courage pour ta fiche en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:24

Mooooh oui

Merci beaucoup pour ton accueil

Et je suis ouvert aux liens sans souci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1528
double-compte(s) : janko mihalkovic, anthony farnese.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:39

ce gif dans ton histoire
bienvenue parmi nous beau gosse et c'est angus qui doit être content qu'on prenne son scéna. I love you
bonne continuation pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:42

Merci beaucoup Aser (oui, je l'aime ce gif, un truc de fou )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 50
double-compte(s) : Nop'
crédits : (c) Class Whore Stuff
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:48

Popopooo, ça complote déjà entre caïnites !    Attendez que j'vous mate !  

...

Plus sérieusement ; ce début est tellement prometteur Hâte de voir la suite !  

Bienvenue, petit monstre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 22:50

T'adore mater de toute façon...s'pèce de voyeur va


Merci mon chou J'espère que je serais à la hauteur de tes attentes

Merci grand.....humain #sbaff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
messages : 2395
double-compte(s) : riley, blair, slade, rain, arabella, bazyl, maya.
crédits : avatar par ultraviolences. signature par hallows.
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 23:32

je sens que ça va être badass, tout ça !
hugh est un super choix, j'ai bien hâte de lire tout ça
bienvenue sur RH et bon courage pour ta fiche

_________________
i have waited, i have waited. takes it's toll, my foolish pride, how long before I see the light? i have waited, i have waited for you to lay me down.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Jeu 7 Juin - 23:41

Merci beaucoup Lenny

(j'aime beaucoup le pseudo )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 3933
double-compte(s) : tadhgán, sylvia, ichabod, ismael, janek, leonard, fiona.
crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) fleurie, tumblr.
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Ven 8 Juin - 5:28

yeaaaaaah il est là. super choix de scéna, super perso qui se dessine huhu. I love you bien hâte d'en lire plus.
bienvenue dans le coin en tout cas. bon courage pour la suite de ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit surtout n'hésite pas.

_________________

soldier keep on marching on. head down till the work is done, waiting on that morning sun. soldier keep on marching on.

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 1274
double-compte(s) : Saul Le Magnifique
crédits : (c) PERSO
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Ven 8 Juin - 8:35

Bienvenue ici, enfin arrivé avec le beau huuuug <3
vu le scenario, j'ai hâte d'en lire plus !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 312
double-compte(s) :
crédits : (c) valtersen (ava), astra (signature), vocivus (gif)
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Ven 8 Juin - 9:07

la fan d'hannibal qui sommeille en moi est conquise ! quel choix de scénario !
hugh en vampire, en plus. j'ai bien hâte d’en lire plus !
bienvenue parmi nous et bon courage avec la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— modératrice —
messages : 375
double-compte(s) : csilla la djjinn
crédits : balaclava (av), dandelion (ic), alecto (aes)
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Ven 8 Juin - 9:46

Icare Soutzo a écrit:
○ un dernier mot ? › Sushi, Chocolat....et cookies
tu me plais bien

salut toi avec ce scénario trop cool (et puis hugh doux jésus )
bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
si tu as des questions, n'hésite pas

_________________

malum discordiæ.


totems:
 


aes:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 40
double-compte(s) : Non
crédits : (c) Blondie
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   Ven 8 Juin - 11:12

Merci à tous pour votre accueil, vous êtes vraiment adorables

@Eli : Ouiiiii je suis là xD Je n'hésiterai pas en cas de besoin, promis


@Johann : ....James...OMG (désolé, je fangirlise )

@Sven : Merci handsome

@ Wanda : Salut Ce scénar c'est une bombe que veux-tu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life   

Revenir en haut Aller en bas
 

Icare ~ I'm taking you with me to the darkness of my life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Question Taking a Dive
» [Cycle Westeros] Taking the Black/Prendre le Noir - 1er Chapitre (Dispo)
» [Story] Into the darkness
» deck Twilight
» [Résolu] Ravenous Trap + Capacité dredge (life from the loam)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-