Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 ≡ mission : two evils.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
pnj ○ come with me now
messages : 84
double-compte(s) : //
crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: ≡ mission : two evils.   Ven 29 Juin - 18:24

mission prédéfinie
contexte

La disparition de la fille du maire vous reste en tête depuis quelque temps déjà. Pour vous, c'est clair : les wendigos ont tué le maire et sa famille, et ils ont pris la petite. Il n'est pas rare qu'ils conservent de la chair humaine dans un de leurs repères, pour se nourrir durant l'hiver — et c'est sûrement ce qu'ils ont fait d'elle. Mais avec un peu de chance, elle est encore en vie. Avec un peu de chance, elle est là, quelque part, en forêt. Et vous avez donc décidé de lancer votre propre battue. Vous êtes rapidement rejoints en chemin (ou êtes dès le début accompagné) d'une ou deux personnes de confiance, et vous vous lancez. Conscients de l'existence des créatures de la nuit. Prêts à les affronter, en cas de besoin. Par précaution, vous partez tout de même de jour, et commencez à sillonner la forêt. Mais c'est sans compter le garde-forestier sur qui vous tombez. Vous êtes aux abords des secteurs de recherches principaux, et vous n'êtes répertoriés auprès d'aucune battue officielle. Il vous trouve suspects. Ne veut pas vous laisser continuer. Se voit dans l'obligation d'insister. Il vous faut vous débarrasser de lui pour continuer. Mais vous ne pouvez non plus ignorer l'étrangeté de sa présence, ainsi détachée d'un groupe et esseulée. Est-il vraiment ce qu'il prétend ?


précisions

•• joueurs@ansel llewellyn ; @hestia silverstein ; @merrill hawthorne.

•• Pour une raison laissée à votre discrétion, vos personnages ont décidé (ensemble ou séparément) de se lancer dans une battue. Pas de groupe officiel et encadré, cependant. C'est une décision spontanée, ou bien une simple balade en forêt — toujours est-il que vous vous retrouvez tous au même endroit quand le garde-forestier vous tombe sur le coin du nez.

•• Humain ? Créature ? Véritable garde-forestier ? C'est à votre discrétion. Il peut tout aussi bien s'agir d'un type doté de mauvaises intentions, qui ne veut pas que vous vous approchiez de son secteur, qu'un réel homme s'inquiétant de votre présence en ces lieux. Toujours est-il qu'il ne vous croie pas, et que vous ne vous débarrasserez pas de lui aussi facilement.

•• Vous ne retrouverez pas la fille du maire. Sa disparition demeure un mystère entier, et aucune piste ne passera à votre portée.

•• Vous pouvez vous arranger entre vous sur vos rôles, sur la nature du garde-forestier, et sur l'ordre de votre passage. Un sujet est ouvert juste ici pour vous permettre de discuter plus facilement de tous les détails pratiques entourant votre mission. N'hésitez pas à l'utiliser.

•• Pour le reste, amusez-vous ! Et si vous avez besoin de quoi que ce soit (question, intervention du PNJ, ou que sais-je), n'hésitez pas à nous contacter. I love you

_________________
compte pnj – ne mper qu'en cas de question/demandes concernant les animations rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 126
double-compte(s) : Venceslas Savrassov
crédits : (c) DΛNDELION (avatar) ○ ASTRA (signature) ○ meathiel (icons)
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   Jeu 12 Juil - 15:38


C'était une belle journée de septembre. Trop belle pour les évènements qui venaient de se produire à Blackwater Falls. Le poète avait appris, au cours de ses recherches, le passé tumultueux de la ville, mais à présent, il était le témoin privilégié de la malédiction qui semblait peser sur cette ville minière du Canada. La terrible nouvelle de l'assassinat du maire, Weston Blake, et de sa famille avait rapidement fait le tour des habitants et était parvenue aux oreilles d'Ansel. C'est pourquoi il se trouvait à présent à arpenter la forêt. Dans l'espoir de retrouver Lola, l'une des filles du maire, portée disparue.

Le poète avait choisi de partir seul, sans se joindre aux battues officielles organisées par les autorités. Ansel était un solitaire, qui avait l'oeil observateur. Il était un habitué des longues promenades dans des territoires isolés et affectionnait particulièrement cela. Il avait choisi un sentier au hasard. La forêt ne lui était pas inconnue, il avait pénétré ses profondeurs à plusieurs reprises et commençait à se repérer facilement. Il savait que l'on pouvait apercevoir les entrées des mines, si l'on était attentif, et il était également tombé sur une église abandonnée. Il avait erré à plusieurs reprises autour du bâtiment, afin de trouver l'inspiration. Il avait appris, par quelques habitants, qu'il fallait éviter ce lieu, considéré comme un repère pour wendigos. Ansel avait préféré jouer la prudence pour une fois, et il faisait un détour chaque fois qu'il s'approchait de l'endroit.

Tout était tranquille. Seul le bruit des pas d'Ansel rompait le silence. Étrangement, il n'y avait aucun signe de vie animale. Comme si les habituels occupants de la forêt avaient pris la fuite, laissant l'endroit dépeuplé. Le poète fronça les sourcils. Ce n'était pas un bon présage. Il se souvenait parfaitement avoir vécu quelque chose de ce genre, lorsqu'il était encore en Écosse.
Il promenait son regard au hasard, scrutant les espaces entre les arbres, sur les côtés du chemin. Il avançait à un rythme régulier, ses yeux parfois attirés par une irrégularité dans le paysage, un objet inhabituel. Ce n'était rien d'intéressant toutefois. Nulle trace de la jeune Lola.

L'esprit du poète se mit à divaguer, tandis que ses pas poursuivaient leur marche. La théorie officielle voulait que la mort du maire et de sa famille soit le résultat d'une attaque d'animal sauvage. Cependant, Ansel avait entendu des rumeurs, durant ses nombreux passages en ville. Les wendigos étaient au centre de toutes les conversations.
Ansel savait peu de choses sur ces créatures, mais il était au courant du lien étrange qui unissait la ville de Blackwater Falls à ces horribles créatures. Ansel savait qu'il ne risquait rien à s'aventurer en plein jour dans la forêt, mais il sentit malgré tout un frisson lui parcourir le dos lorsqu'il se remémora le fruit de ses recherches.  

Un bruit vint soudainement rompre sa méditation. Le poète se retourna, scrutant le sentier qui s'étendait derrière lui, et les arbres qui l'entouraient. Il aurait juré avoir entendu une branche craquer. Généralement, les animaux se faisaient discrets en présent d'un humain. Il était très dur de les approcher et de les observer. Ainsi, le poète savait que ce n'était pas un animal qui était à l'origine du bruit. Était-ce une autre personne qui, comme lui, menait sa propre battue ? Ansel resta immobile au milieu du chemin, attentif à ne faire aucun bruit.
fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   Dim 29 Juil - 22:29


L'histoire du maire, la disparition de sa fille. Hestia n'arrivait pas à se le sortir de la tête, persuadée que la disparition de l'enfant n'était pas anodine. Sa vie avec l'organisation lui pourrissait peut-être sa santé mentale mais elle avait cette maudite impression que le surnaturel avait quelque chose à avoir avec ce qu'il s'était passé avec la famille du maire. Et cette pauvre enfant toujours introuvable. Hestia avait bien entendu parler des battues officielles organisées par la ville, mais elle en avait parlé avec sa mère. Et ce n'était pas une bonne idée de s'y présenter : s'ils tombaient sur du surnaturel, Hestia pourrait bien compromettre la discrétion de l'organisation, une horreur d'après sa mère. Mais la rousse ne pouvait décemment pas rester en retrait et laisser les autres chercher, les pauvres qui ne connaissaient pas forcément le surnaturel, les dangers. Alors elle s'était décidée : elle mènerait une battue seule, non officielle. Elle partirait armée, sans en faire trop pour ne pas éveiller les soupçons, et seule afin de ne pas prendre le risque de blesser ou de voir mourir quelqu'un d'autre sous ses yeux, elle ne voulait pas revivre ce qu'elle avait connu avec son fiancé, seulement quelques mois avant.

La forêt, elle commençait à la connaître comme sa poche. Elle qui, déjà enfant, aimait la forêt pour ses secrets, son calme. Toutes ces choses qui changeaient de son quotidien. Et elle était venue s'y réfugier si souvent : après la découverte de l'organisation, après chaque mission, à chaque fois qu'elle a arraché la vie, à chaque fois que la vie lui a arraché quelque chose, quelqu'un. Elle y était même venue quand elle avait cru que Némo, son ami d'enfance imaginaire, puisse être réel, la première fois. Son endroit de calme et de sérénité, et cette fois, elle marchait, ses yeux scrutant tous les recoins, ses sens en alerte. Elle savait que des wendigos s'étaient beaucoup approché de la ville ces derniers temps. Et le surnaturel commençait à faire partie de sa vie. Elle essaye de ne pas faire de bruit, de ne pas attirer l'attention, si elle n'est pas seule. La jeune femme repère une silhouette devant elle, sur le chemin. Et sa main se porte automatiquement à l'arrière de sa veste, là où elle cache - sous sa veste - une arme, au cas où elle croiserait une créature, au cas où elle serait en danger. Elle la suit, discrètement, essayant de savoir si c'est un homme, une femme, quelqu'un qui cherche aussi la fille du maire. Parce que c'est ce que tout le monde fait en ville, en ce moment. Hestia a le regard fixé sur la silhouette qu'elle reconnait comme étant un homme, d'ici, elle ne lui voit rien de maléfique. Et quand son pied fait craquer la branche, qu'elle n'avait pas vu, elle a envie de disparaître. Dans le silence de la forêt, elle a l'impression que le bruit est amplifié et l'homme se retourne. Elle retient sa respiration quelques secondes, soit elle se cache et reste hors de son champ de vision, soit elle se montre. Au mieux, une aide dans cette recherche, au pire, un ennemi. Et son corps décide peut-être un peu vite de se montrer, sa main toujours dans son dos, elle s'approche doucement, s'arrête à quelques mètres. « Je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée apparemment. » Elle hausse les épaules, mais il y a cette méfiance malgré tout. Ce stress d'être peut-être en danger. « Vous êtes aussi à la recherche de la fille du maire ? » Elle essaye de maîtriser son stress, comme sa mère le lui a appris pendant plusieurs années. « Ou peut-être, préférez-vous faire route seul ? » Et elle n'est pas certaine qu'ils ne sont que deux, à cet endroit. Avec la même idée.


fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
human ○ drink the water
messages : 387
double-compte(s) : mischief (alecto), shame (jane), pain (thomas) & revenge (rhaena).
crédits : yvanna (avatar), myself (sign), halo/starset (lyrics)
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   Lun 13 Aoû - 0:38

La nouvelle de la disparition de la fille du maire est venue frapper Merry de plein fouet. Et si ça avait été son fils ? Et si c'était Lucas qui était ainsi porté disparu ? Merry refuse de rester les bras croisés. Si la petite fille est en vie, elle doit faire quelque chose. Et il se trouve qu'elle pourrait bien trouver une utilité à sa... condition. Si l'enfant a peur, elle va le ressentir si elle s'approche du lieu où elle est. Si elle est blessée aussi... mais ça, elle ne veut pas y penser. Qui voudrait bien faire du mal à une enfant ? La blonde ne peut tout simplement pas se mettre dans la tête d'une telle personne. Jaimie lui a clairement dit de ne pas s'en mêler mais Merry est déjà dehors. La matinée à errer dans les rues, espérant croiser une sensation particulière qui lui indiquerait où se trouve la disparue. Mais rien. Que les tracas du quotidien des habitants de la ville. Vêtue d'un jeans et t-shirt blanc, ainsi que des bottes un peu trop grandes pour elle, Merry finit par se rendre à l'évidence ; elle devra se salir. Son regard se tourne vers la forêt. Lieu terrible la nuit qu'elle s'assure d'éviter, sachant tout ce qui se cache à l'intérieur. Mais comme le soleil est encore haut dans le ciel, la belle s'y enfonce sans hésiter. Qu'une seule idée en tête. Sauver la gamine. Un but auquel elle s'accroche. Elle ne peut peut-être pas sauver tout le monde mais ça ne veut pas dire qu'elle ne peut pas essayer.

Voilà plus d'une heure qu'elle cherche à travers les bois, sans capter la moindre sensation. Ça faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie ainsi. Légère. Aucune ondes qui vienne la troubler. Juste les arbres et le vent qui effleure ses joues. Ça ne dure que quelques instants, ce calme apparent. Elle intercepte d'abord une drôle d'aura, derrière elle. Comme si on la suivait. Elle se retourne mais ne voit rien. Elle peut sentir pourtant la présence. L'agacement, la colère même. Une présence agressive, voilà ce qu'elle a l'impression de capter. Soudain, elle se dit qu'elle n'aurait pas dû venir ici toute seule. Jaimie aurait pu la protéger... L'américaine se met à accélérer le pas, cherchant s'assurer que ce n'est pas que son imagination. Puis, droit devant elle, Merrill entend soudain une voix féminine. Elle s'avance, jusqu'à remarquer deux silhouettes entre les arbres. L'union fait la force, et peut-être que le petit groupe pourrait dissuader cette chose qui la suit.

« Hum, bonjour. Je ne veux pas m'incruster de la sorte. Mais je voulais aussi trouver la jeune fille sauf que... » Elle tourne la tête en direction de l'aura menaçante un instant avant d'ajouter. « J'ai l'impression d'être suivie. » Aidez-moi, j'ai peut de ce qui pourrait arriver. Et juste au moment où elle laisse tomber ses mots, un garde forestier se montre. C'est de lui que vient l'aura menaçante. Merry ne dit rien et le regarde s'approcher de leur petit trio d'inconnus. Elle ignore qui ils sont mais ce qu'elle sait, c'est que rien d'étrange n'émane d'eux contrairement à l'officier des forêts. Ce dernier ne semble pas heureux de les trouver là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
pnj ○ come with me now
messages : 84
double-compte(s) : //
crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   Sam 1 Sep - 15:56

effet papillon
La forêt est étrangement paisible ce jour-là. Tranquille - trop tranquille. Si bien que cela fait divaguer l'esprit de @Ansel Llewellyn, ce dernier se retrouvera accompagné dans ses recherches. Deux autres âmes en quête de vérité, et une troisième, inconnue et davatange agressive. Alors que le garde-forestier avance, Ansel sent une légère pression s'appliquer sur sa tête. Intrusion psychique ou simple migraine ? Mais l'homme a attiré l'attention sur lui - en prenant son détour autour de l'église abandonnée, il s'est mis dans le chemin du garde-forestier, qui le suit depuis. Les yeux étrangement brillants, c'est Ansel qu'il a pris pour cible.

@Hestia Silverstein aussi est venue en quête de vérité. Plus réactive, cependant, elle connaît bien les wendigos et ne comptait pas venir les mains vides. Alors qu'elle tombe sur Ansel dans son chemin, Hestia décide de ranger son arme pour être plus discrète - c'était cependant sans compter le mystérieux garde-forestier qui rôdait dans les ombres derrière elle, et qui l'a bien vue ranger son pistolet. Aux yeux de l'homme, Hestia est donc une ennemie ; un obstacle à s'occuper afin de pouvoir aller vers sa proie.

En avançant dans la forêt, @Merrill Hawthorne se demande s'il était sage d'être venue seule. Sans doute pas, Merrill. Car elle se sent suivie, et elle a raison ; le garde-forestier l'avait bien repérée même avant Ansel, avec sa peau blanche et ses yeux de biche. Deuxième cible, le garde-forestier se délecte déjà à l'idée que ses deux proies ne se joignent et que la traque devienne facile. Merrill trouve l'homme étrange, et sa méfiance rendra le garde-forestier en colère. Il ne veut pas être trahi, ne veut pas que cette journée soit compliquée. Veut simplement se nourrir, et en finir.

Bonne chance.


précisions :
 

_________________
compte pnj – ne mper qu'en cas de question/demandes concernant les animations rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 126
double-compte(s) : Venceslas Savrassov
crédits : (c) DΛNDELION (avatar) ○ ASTRA (signature) ○ meathiel (icons)
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   Sam 8 Sep - 12:54



Le poète n'eut pas à attendre longtemps, ainsi planté au milieu du sentier. « Je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée apparemment. » Une jeune femme à la chevelure flamboyante s'avança dans le chemin, avant de s'arrêter à quelques mètres de là. « Vous êtes aussi à la recherche de la fille du maire ? »  Le regard d'Ansel se posa sur l'un des bras de la jeune femme, qu'elle tenait dissimulé dans son dos. Cela ne disait rien qui vaille au poème, et ce malgré son âme prompte à voir le bien en toute chose. « Ou peut-être, préférez-vous faire route seul ? »  Ansel sourit, un sourire qui se voulait rassurant. L'inconnue semblait quelque peu sur les nerfs. Était-ce à cause de sa présence ? Ansel était bien décidé à prouver qu'il ne constituait pas une menace.

« Effectivement, je me suis lancé à la recherche de la pauvre jeune fille. Je m'étais dit que prendre mes distances avec les battues officielles serait une excellente idée. Je me présente, Ansel Llewellyn. »

Le poète s'avança vers la jeune femme avec l'intention d'aller lui serrer la main. Tout en s'approchant, il ajouta :

« Je ne vois pas d'inconvénient à ce que nous poursuivions nos recherches ensemble, si cela vous tente. Peut-être connaissez-vous ce lieu bien mieux que moi. »

À peine sa phrase terminée, une autre voix retentit derrière eux. Une autre jeune femme s'avança, et Ansel sentit la peur dans sa voix. « Hum, bonjour. Je ne veux pas m'incruster de la sorte. Mais je voulais aussi trouver la jeune fille sauf que... » L'inconnue tourna la tête vers la partie du chemin qu'ils avaient laissée derrière eux. « J'ai l'impression d'être suivie. »

Ansel suivit son regard et s'aperçut qu'un homme s'avançait vers leur petit groupe. Il était vêtu de l'uniforme des gardes-forestiers, et ce fut tout ce que le poète fut à même d'observer. Une désagréable pression lui enserrait le crâne. Une sensation qu'il avait déjà expérimentée dans des circonstances qu'il aurait préféré oublier. Intérieurement, le poète commença à paniquer. Calme-toi. Tu as peu dormi, c'est peut-être seulement la fatigue. Une simple migraine due à ton manque de sommeil et à l'agitation que tu as connue ces derniers temps. Le poète tenta tant bien que mal de remettre de l'ordre dans son esprit malade. Il reporta son attention sur le garde-forestier, qui le fixait de ses yeux brillants. Ansel resta immobile aux côtés des deux jeunes femmes. Il se sentait incapable de dire quoi que ce soit, l'homme le fixait du regard et le poète trouvait cela terriblement dérangeant. La jeune femme rousse tenait toujours sa main dissimulée derrière elle, et Ansel se demanda si elle était familière des créatures qui rodaient dans ces bois. L'apparition du garde-forestier et la pression simultanée que le poète ressentait sur son esprit lui faisaient miroiter l'idée que peut-être l'inconnu était plus qu'un simple mortel. Mais le poète se demandait s'il pouvait encore se faire confiance, s'il ne perdait pas tout simplement la tête.


fiche (c) prima luce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ≡ mission : two evils.   

Revenir en haut Aller en bas
 

≡ mission : two evils.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets
» Émission toc toc toc
» Parlez-vous Normand... l'émission. Et la chronique.
» Décès de Peter Graves, héros de la série Mission Impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: the forest-