AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 H.T , the Executioner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 16:44


HUNTER STOCKTON THOMPSON
We’re living in a culture made of death and fear
○ âge › 45 ans ○ date et lieu de naissance › 18 juin 1971 à Woody creek, COLORADO ○ profession › Officiellement, je vis de petits boulots par-ci par-là, mais officieusement la chasse est ma seule occupation.  ○ situation amoureuse › Célibataire frivole. Ouais, paradoxal, un peu. ○ orientation sexuelle › Hétéro jusqu'à preuve du contraire. ○ situation financière › Juste assez pour survivre. ○ groupe › pistols at dawn ○ avatar › Norman Reedus ○ crédit › Moi?
Normalement, quand on en vient à parler de soi; on évite de parler de notre propre voix. On raconte que nos amis pense de nous, parce que c'est souvent à travers le regard des autres que l'on arrive à approcher de la vérité. Pour autant, cela ne veut pas non plus dire que leur parole ne peut pas être remise en doute. Ca fait juste moins...moins prétentieux? Considérations inutiles.
De prime abord, j'apparais comme quelqu'un de taciturne, et c'est pas uniquement une impression. Il fait sombre à l'intérieur, même moi j'ai peur de m'y aventurer, c'est pas faute d'être une sacrée de tête-brûlée. Faut juste connaître ses faiblesses si on veut faire des vieux os dans cet impitoyable monde.
Les gens je les évite, ils sont tous susceptibles de pousser leurs derniers soupirs sous mes coups ou mes paroles. On s'attache pas, ça vaut mieux. Mais aussi associable je suis, j'en demeure pas moins un homme avec des besoins et des désirs. Étrangement, les femmes ça plait aux femmes. Je saurais dire le nombre de minette que j'ai levé...Nom de Dieu, je ne suis pas et ne serais jamais homme de foi!
Malgré tout, j'essaie de suivre le droit chemin. Seule exception faite pour l'alcool. Un bon bourbon avec une clope sans-filtre et je suis le plus heureux des hommes.
Ok, faudrait pas oublié ma BSA A 65 Lightning; sans elle je ne serais sans doute plus le même...C'est une machine qui permet de parcourir des bornes et tant qu'elle sera là, alors ma vie sera complète. Y a des choses comme ça... ça ne s'expliquent pas!
Sur la route la plus part du temps, j'ai toujours vécu misérablement. Je n'ai fais aucune étude, c'est à peine si je sais écrire sans enchaîner les fautes. Merci papa.
Sûrement quand on me voit, on me prend pour un bouseux, et je ne pourrais pas démentir. J'ai pas la tête de l'ancien étudiant d'Harvard! Tant pis, tant mieux? Va savoir, mes seules connaissances concernent les monstres...Moi aussi, je fais parti d'une élite.
Quoi d'autre? Je crois être un bon gars. Je peux compatir, haïr et même aider à cacher des cadavres.
Je n'ai pas choisi d'être chasseur, j'ai été designé par le Tout-Puissant dont les voies sont impénétrables. Le Destin ne s'explique pas. Mon coeur est pure, dépourvu de rancœur, loin de moi est la vengeance. Je nettoie uniquement les hérésies, de façon radicale mais professionnelle.
○ quelle est ta position par rapport au surnaturel ? Pour moi, il s'agit d'une lutte à mort entre les Hommes et le reste. Dieu n'a jamais voulu que les démons peuplent la Terre et je me fie à sa volonté. Aucune âme ne devrait être corrompues ni errer durant des siècles dans notre monde. La première s'est réfugiée au près de Lucifer et mérite d'être anéantis, la seconde à le droit d'aller reposer en paix dans le jardin de son créateur. Cependant, je ne suis pas benêt ni même un homme irréprochable; je n'ai pas de scrupule à tirer avantages de ces abominations qu'ils aient des dents pointus ou se métamorphose en loup les nuits de pleine lune. Je vois où sont les intérêts de créer des alliances avec mes ennemis. Ne dit-on pas que les ennemis de mes ennemis sont mes amis? User de leurs différents pour les éliminer sans se salir les mains, ouais c'est ça d'être un bon chasseur. Et tant pis si cela ne semble moral, au fond je sais que Dieu m'a donné son aval depuis le temps. Autrement, il aurait depuis longtemps fait en sorte de m'arrêter.
○ pseudo ›Camelyss ○ et à propos de toi ? › Que dire sur mon compte? Pas grand-chose.    - mise à part que je suis une grande fana de SPN et Crowley    Et je suis étudiante en master d'Histoire médiévale   ○ comment t'es arrivé ici ? › Par l'entremise du hasard - et du top-site Fallen Angles   ○ un dernier mot ? › Franchement, tomber sur un forum aussi prometteur...J'y croyais plus, je me désespérais de trouver un forum "survivant". J'ai hâte de commencer!   ( beaucoup trop de smileys en quelques lignes...!)  
fiche (c) blue walrus
   
passeport :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 16:48


Chapitre I : La Genèse.

Je suis né dans fin fond du Colorado. Woody Creek, ça vous dit sûrement rien. Et pour cause, c'est un coin paumé dans les montagnes, juste au Nord d'Aspen. Si vous savez, la fameuse ville si prisée par les touristes plein aux as, ceux-là même qui ont dénaturé le paysage en exigeant des chalets en bois précieux et pistes de ski praticables en toutes saisons. Leur folie constructrice a fini par avoir raison du bel écosystème qui caractérisait la splendeur de cette région. Les havres de paix sont en voie de disparition. Aujourd'hui Aspen, demain Woody Creek. Un jour toutes ces conneries finiront par nous tomber sur le coin du pif, et on aura l'air fin....Ouais, je sais très bien ce que vous pensez; je suis un vieux con, un nostalgique d'une époque bénie, d'un âge révolu.
Cependant, les souvenirs que je garde de cette période de ma vie sont plus du genre à filer la gerbe qu'autre-chose. Pourtant, ça avait plutôt bien commencé.
Un père, une mère. Une famille typique. Rien ne présageait ce qui allait arriver. Même encore maintenant, j'ai aucune idée de comment toute cette histoire a réellement dégénérée. On vivait dans un petit chalet, c'était clairement pas le grand confort. Néanmoins, on était dans les seventies l'eau courante et l'électricité, c'était déjà le luxe. Mes parents s'étaient réfugiés aux pieds des montagnes pour échapper à la décadence des grandes villes. Ils étaient jeunes. Naïfs. Leur credo : « Vivre d'amour et d'eau fraîche.» Le pure produit d'une génération vouée à la destruction. On ne remet pas en cause les structures d'une société sans en payer les pots cassés. Mais eux n'en avaient pas la moindre idée, candides qu'ils étaient.
Ils m'ont eu tôt, très - trop tôt.. A dix-huit ans et sans être mariés. Autant dire que l'exode n'était pas le seul fait de leur désire de liberté. Un enfant hors mariage, cela faisait mauvais genre. Aucune des deux familles n'était prête à assumer le poids de cette humiliation; alors personne ne les retint. Peut-être que c'est à cet instant que le Divin a décidé de sceller notre sort, c'est tout le moins ainsi que l'envisagea mon paternel, et j'ai fini par y adhérer, non sans quelques argumentations très musclées...Mais ça, vous le saisirez plus tard. Chaque chose en son temps.
Jeunes, beaux et pleins de principes ; ils m'ont élevé dans les mœurs qui étaient les leurs. Fumée de marijuana et Jimi Hendrix sur la platine. En ce temps là, je n'avais pas du tout conscience que j'étais entrain de vivre les meilleures années de toute mon existence. On avait un petit potager, mon père partait à la chasse nous ramenant chaque jour de quoi becter et parfois il m’emmenait avec lui. C'était ma mère qui se chargeait de mon éducation, et y avait un sacré boulot. Autosuffisants, le ciel était bleu et le soleil brillait. On étaient biens. Unis. Puis j'ai grandi et le cadre idyllique a débuté sa progressive et silencieuse annihilation.
J'ai rien vu venir.  

Chapitre II : La Chute.

Quand j'ai eu douze ans, ma mère s'est tirée avec un autre gars sans songer à me prendre avec elle. Pas un mot, pas un seul signe ; rien. Elle m'a lâchement abandonné. J'aimerais vouloir dire qu'avec les années ma haine s'est volatilisée et que je suis prêt à l'absoudre de ce péché, mais c'est impossible. Et j'espère du plus profond de mon coeur qu'elle brûlera en Enfer pour ça. Qu'elle y subira autant de sévices qu'il m'ait été donné de connaître. Dieu équilibre toujours la balance, il ne laisse aucun crime impuni. Sa Punition est plus intense que son Amour.
A partir de ce moment, le paternel s'est peu à peu transformé en un illuminé, un prêcheur fanatique déblatérant des inepties aux sujets des démons et autres créatures infernales. Il n'y a plus eu aucun livre, plus aucune source de divertissement dans nos vies. Juste la Bible. Chaque jour, du petit matin au confins de la nuit, je récitais et priais le Seigneur. Moi, l'enfant de cette Succube, de cette Lilith. La tentatrice, la première femme d'Adam. Sans cesse, je devais me purifier. Le cillice et les mortifications de toutes sortes ; la croix au fer rouge sur le front.
Aucun supplice n'était assez fort.
Durant quatre ans, j'ai accepté ces traitements sans jamais rechigner. J'étais un enfant faible, malingre et qui avait été trop couvé. Éducation assurément extrême, mais terriblement efficace. Les nuit d'hiver par moins cinq, obligé de se débrouiller seul pour survivre ; un entraînement pour l'Apocalypse m'assurait-il. Et j'acquiesçais. Qu'est-ce que je pouvais faire d'autre ? C'était ça ou les coups, les jeûnes interminables ; le choix, si tant est qu'on puisse appeler ça comme ça, était vite fait. Puis, brusquement un beau jour, tout cela s'arrêta. Une nouvelle phase débutait. Mon rôle au sein du plan divin venait de s’étoffer.  
Révélation mystique ou délire eschatologique; j'avais désormais une mission à accomplir. En une seule nuit, tout lui était apparu, limpide. Hunter. Hunter, ce prénom sortit de nul part ne devait en réalité rien au hasard. L'Exécuteur. J'étais l'Instrument de la Justice Divine, à l'instar de la Sainte Inquisition, éliminer les monstruosités qu'avait crée l'hérésie. Si les païens étaient responsables, c'étaient avant tout leurs créations dont je devais m'occuper. Le châtiment des impies viendrait par la suite.
Ainsi, notre chalet se métamorphosa en une bibliothèque recelant tous les Mystères.

Chapitre III : Le Déluge.

Et moi, qu'est-ce que j'en pensais ? A vrai dire, ma capacité de réflexion ne se cantonnait pas à grand-chose. Je n'avais jamais réfléchi par moi-même.
Mon paternel m'avait élevé dans la droiture ou la folie, certes. Mais il ne m'avait pas laissé, lui.
Le Bien, le Mal. Dieu. Dieu est la seule chose vers laquelle on peut toujours se tourner, disait-il. Son seul nom, suffisait pour transformer les tragédies en bénédictions, les châtiments en caresses. Il était l'ultime Créateur, celui qui nous guide sur les voies ardues du rachat, de la Rédemption...
"Quand le Malin se manifeste, nul scrupule, nul remord" Ne cessait-il de répéter. "Seule la Volonté de Dieu importe. Et la compassion ne doit jamais être un obstacle, la morale n'a qu'un maître." Autant de paroles gravées dans mon esprit que dans ma chair. Je ne connaissais que ça, je n'avais que ça. Si à cette période de ma vie, je partageais les intimes convictions de mon père ? Non. Non, je n'étais pas animé par sa foi flamboyante, cette force invisible qui après tant d'années l'autorisait à me regarder sans me maudire ou me frapper. Je me conformais à n'être qu'un pantin de bois qui jamais ne deviendrait un vrai petit garçon.
Et puis, j'avais compris qu'en étant docile et respectueux, c'était un pas de plus vers la liberté. Dit de cette manière, ça paraît carrément paradoxal mais c'est ainsi dans ce monde, tout marche par paire de notions contraires. Le tout était de savoir quel prix je donnais à ma liberté. Parce que l’Éternel ne peut être trompé, il est omniscient, il sait tout. Quand on feint de croire en lui, il vous éprouve et il n'a nullement besoin de votre consentement.
Un soir, ayant abusé des latitudes et surtout des plaisirs que la vie m'octroyait, j'ai vu Sa Colère.
Le Bien, le Mal. Autant de notions qui deviennent si abstraites une fois que l'on se doit d'honorer son père. Honora patrem tuum. Devant moi se dressait cette enveloppe vidée de son essence, de son âme. Quelque chose d'autre avait prit sa place. Une noirceur indicible.
Des centaines de fois j'avais imaginé cette scène, l'acte final de cette tragédie : la mise à mort de mon père.
J'ai tourné les talons, pris un bidon d'essence en ai aspergé le chalet avant d'y foutre le feu. Qui sait s'il existait une autre solution, si simple exorcisme aurait suffit...Cependant, dans le doute j'ai préféré tout cramer. Histoire d'être parfaitement sûr de mon coup.

Chapitre IV : La Révélation.

Au lendemain de son trépas se sont inaugurés des années d'errance. Aussi bien psychique que physique. J'ai voulu m'approprier toutes les batifolages dont on m'avait si longuement privé. Alors, sans plus aucun garde fou, je me suis perdu. L'alcool en premier lieu, puis ce fut le tour de la drogue de me jeter dans le caniveau. Un déchet, j'étais devenu une saloperie de junkie qui marche seulement en oscillant. Tous les principes, les commandements que mon paternel s'était évertué à faire rentrer dans ma caboche se virent bafouer sans aucun ménagement.
J'en ai fais des choses, ouais. C'était franchement pas beau à voir et je dois bien avouer que j'en suis pas vraiment fière, mais les circonstances font que parfois il faut savoir se salir les mains.
Toutes ces conneries sur la fin du monde, sur mon rôle...Disparus de mon cerveau, jusqu'au moment où je fus pleinement en mesure de recevoir la Parole.
Frôler la mort, ça change un homme.
Une petite fête qui tourne mal et voilà que l'overdose se pointe. Tes « amis » te laissent pour mort dans un squatt qui pue le vomi de défoncé et la moisissure. T'es à deux doigts de claquer et eux, eux ils te font les poches. Une fois que transformé en macchabée, t'es plus censé avoir besoin de tes doses, logique! Sans doute, si la situation s'était présentée à moi en ce temps là, j'aurais fais pareil. Je ne les blâme pas, au contraire.
Tandis que l'obscurité grandissait, que tout espoir semblait disparaître. Une vive lumière s'attarda auprès de moi, m'irradia de sa profonde Miséricorde. Dieu ne m'abandonnait pas, il voulait que je vive et accomplisse ce pourquoi il m'avait crée.
Enfin, après tant d'années j'ai ressenti le poids de ma Destinée. Cela n'allait pas être simple, cependant j'étais désormais convaincu d'en être capable. L'acceptation, pleine et entière des desseins du Tout-Puissant m'offrait la liberté si recherchée. Corps et âme, pour la Rédemption et l'Humanité tout entière.
En ouvrant les yeux, penché au-dessus de moi, j'aperçus un homme d'une quarantaine d'année. Mon futur mentor. Celui qui su m'apprendre les rouages du métier de chasseur, un personnage aux fortes convictions avec qui les discussions étaient assez souvent houleuses car nous ne partagions pas les mêmes. Au bout de vingt ans, il estima que l'heure de la retraite avait sonné. « Et pourquoi pas Blackwater Falls ? » avait-il annoncé en riant. Je ne l'ai pas cru parce que nous savions tous les deux que cette ville cachait une quantité de phénomènes étranges, nous y avions déjà mit les pieds et biens des choses s'étaient mal passées.
Depuis cette annonce, il n'a plus donné de signe de vie.
Pourquoi tout à coup a-t-il ressentit le besoin d'y retourner ? C'est ce que je suis venu découvrir.
fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 19:14

Hey ! Bienvenue à toi !

J'espère que tu te plairas parmi nous avec ce très chouette monsieur qui a l'air prometteur

Pense à retirer l'initiale dans ton pseudo par contre, c'est interdit

Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 19:30

Je te remercie
Préparation de la fiche aux petits oignons pour demain  

[Pseudo édité. A peine arrivée et déjà mauvaise élève ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 3175
○ double-compte(s) : lenny et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), bastille (lyrics).
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 20:48

NORMAN
ce choix de fou, et en chasseur en plus
j'adore déjà ton personnage, vivement d'en lire plus
bienvenue sur RH, merci pour les compliments
n'hésite surtout pas si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, on est là

_________________

things we lost to the flame, things we'll never see again, all that we've amassed sits before us, shattered into ash. //
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Jeu 4 Aoû - 23:35

bienvenuuuuue
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Ven 5 Aoû - 11:46

Riley Mayfair a écrit:
NORMAN
ce choix de fou, et en chasseur en plus
j'adore déjà ton personnage, vivement d'en lire plus
bienvenue sur RH, merci pour les compliments
n'hésite surtout pas si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, on est là
Ahah! Ouiiiiiii NORMAN
(Contente de susciter autant d'enthousiasme ! - ça va mes chevilles vont biens...Pour le moment en tout cas )

Blaze Macey a écrit:
bienvenuuuuue
bonne chance pour ta fiche

En voilà un accueil fort chaleureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 532
○ double-compte(s) : eli, tadhgán, sylvia, ichabod, dex.
○ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Ven 5 Aoû - 12:01

Normaaaaaaan ce choix tue tout, pis en chasseur quoi, j'aime ça
et puis, merci pour les beaux compliments, en tout cas, ça fait vraiment plaisir, comme dit ma collègue.
bon courage pour la fin de ta fiche, en tout cas, et bienvenue parmi nous. j'espère que tu te plairas sur le forum. I love you et si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas.

_________________

You said "I do" to The wrong side, Fucked me up, And then you play nice. You've made your bed, Now lie in it. We're done, we're dead, Stop hiding it. Cause you are the devil You know.
▽△▽
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Ven 5 Aoû - 14:10

Merci, merci

Je ne pensais pas que Norman allait faire autant de ravages, dire qu'il n'est pas encore officiellement chasseur, ça promet
(Mais du coup, ça met pas mal la pression aussi ahah Surprised )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 532
○ double-compte(s) : eli, tadhgán, sylvia, ichabod, dex.
○ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Ven 5 Aoû - 20:42

aaaaaaah il fait des ravages, et c'est pas pour rien, il est vraiment parfait dans le rôle, mon dieu. et il va rapidement être officiellement chasseur, trust me... genre... oh wait. right now.

ta fiche est absolument parfaite, je suis vraiment amoureuse de ton personnage et de ta plume, j'ai adoré te lire. je viendrai sûrement te réclamer quelques liens, parce que j'aime vraiment hunter, ce petit promet. sur ce, je te souhaite bon jeu, et j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous. I love you

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.  

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques à gauche, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Tadhgán te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.  
(c) blue walrus

_________________

You said "I do" to The wrong side, Fucked me up, And then you play nice. You've made your bed, Now lie in it. We're done, we're dead, Stop hiding it. Cause you are the devil You know.
▽△▽
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
○ messages : 797
○ double-compte(s) : Raven Silverwood - la folle qui voit les morts.
○ crédits : sign - Blue Walus (Gif(moi)+vava: moi
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Sam 6 Aoû - 6:38

Yeah! Je te remercie !
Je déborde d'idées - à peine hyperbolique le fille déjà - en ce qui concerne les relations que peut entretenir Hunter, du coup je pense qu'on tombera vite sur ce qui convient le mieux

[ Et ça vaut pour tout le monde, hein ]

J'ai hâte de m'y mettre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 317
○ double-compte(s) : Simon le chasseur, Gene la traductrice, Basile le trafiquant & Bélial le consultant
○ crédits : faust (ava) | neon demon (signa)
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   Mar 9 Aoû - 12:55

J'arrive mille ans après la bataille mais bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: H.T , the Executioner.   

Revenir en haut Aller en bas
 

H.T , the Executioner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La permière Guerre d'Armageddon. (Partie 3 posté!)
» Leman Russ Executionner
» Massacre sur les plaines d'Emu'xa.
» Leman Russ
» Les personnages en multijoueurs : Tomb Raider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-