Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 midnight - ft rhys harker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 226
double-compte(s) : aria, la sirène
crédits : (c) dealing
MessageSujet: midnight - ft rhys harker   Mar 3 Juil - 17:49




~ rhys & skylar ~

midnight
La nuit une fois tombée sur le conté de Blackwater Falls, c'était au volant de la vieille mustang retapée par ses frères, que la jolie brune s'éloignait des lumières du quartier de la basse-ville (historic district). Maquillée de son éternel eye-liner et de son rouge à lèvres rouge pétant, la traque pouvait commencer. Quelques jours auparavant, elle pensait avoir perdu la trace d'un vampire qu'elle pistait depuis l'été dernier, elle s'était rendu compte - après maintes recherches - que la créature avait traversé le lac (très certainement à la nage, puisqu'elle n'avait remarqué aucunes traces de bateaux ou tout autre véhicule permettant la traversée) avant de revenir sur ses pas.. Très certainement attiré par quelque chose, ou bien quelqu'un. Peut-être que la traque de ce soir l'a mènerait à un nid de suceurs-de-sang. L'idée même de pouvoir faire tomber les têtes de ces fils de.. L'enchantait.

Sillonnant les rues et les quartiers jusqu'à la sortie de la ville, la belle - qui n'en était pas à sa première chasse de vampire - établissait son plan. Bien qu'elle y avait déjà réfléchit des jours durant auparavant. S'il y avait bien quelques chose qui l'agaçait, c'était lorsqu'elle perdait une piste et devait reprendre de zéro, le fameux retour case départ: il était or de question que ça se reproduise ce soir. Son journal de chasse sur le siège passager, elle y jetait un coup d’œil de temps en temps, fronçait les sourcils de temps en temps.

A bientôt à Blackwater Falls

Le panneau qui signalait la sortie de la ville, une fois passé, Skylar pouvait enfoncer  l'accélérateur et élancer la vieille bagnole à pleine vitesse sur une route qu'elle ne  connaissait que trop bien. La direction qu'elle prenait aujourd'hui - à en suivre son plan de traque dans son bouquin - était le nord de la forêt. Aventure dangereuse pourrait-on croire pour une jeune femme d'à peine vingt-trois ans mais, ce n'était pas une créature nyctalope qui l'effrayait. Par précaution, son matériel de chasse aux vampires était soigneusement rangé dans le sous-coffre - vous savez, avec la roue de secours - une malle qui renfermait plusieurs armes en argent, des couteaux plus ou moins longs, des armes à feux, notamment un glock chargé de balles en argent, qu'elle portait toujours à la ceinture sous son éternelle veste en cuir noire, des pieux (pas utile contre les vampires mais, bien utiles contre d'autres créatures) et des poches de sang - dérobées à l’hôpital - dont certaines dataient du jour-même.. En guise d’appâts pour piéger la bête.  

Une fois arrivée à l'intersection qui lui faisait quitter la route, la brune avait coupé moteur et feux, laissant la voiture s'arrêter d'elle-même (presque) assez loin sur le sentier. Dans un premier temps, le but était d'observer et d'écouter - consciente que si un vampire était dans le coin il l'avait très certainement déjà entendu arriver - avec du bol, il était encore assez loin. Même un excellent traqueur ne pouvait prévoir au millimètre près le déplacement de sa proie, Sky espérait ne pas s'être trompée dans ses prévisions. Les alentours lui paraissaient calmes, d'autant plus que la jolie brune avait foi en son instinct - qui jusque là ne l'avait pas encore jamais trahi. Il fallait tendre le piège : avec la dague (habituellement coincée dans sa botte, contre sa cheville) elle entaillait les poches de sang, les vidant sur un kilomètre autour de sa voiture.

Un bruit dans son dos l'alerta.. Par instinct, elle ne fît plus un mouvement, plus un geste, plus même un battement de cils. Son cœur - lui par contre - battait à tout rompre, propulsant le sang dans ses veines, bourdonnant à ses oreilles. L'ambiance de la nuit et de la chasse qu'elle avait entreprise, faisait que la peur - la bonne peur - l'adrénaline du risque, prenait possession de son corps, tout entier. Ce n'était pas un vampire dans son dos.. l'expérience qu'elle avait de ses chasses passées et la confiance en son instinct de chasseuse ne lui avaient pas fait faux-bond.

Prudemment tout de même, elle se retournait, serrant la dague dans son poing, sentant le poids de son glock sur sa hanche.

Code by Cookies., don't give it without permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 70
double-compte(s) : Finn, le poissard
crédits : (c) DΛNDELION & tumblr
MessageSujet: Re: midnight - ft rhys harker   Ven 6 Juil - 19:45

MIDNIGHT
SKY & RHYS

Duality-Slipknot Derrière le volant de ma Camaro noir mate, la musique poussée à fond, je fonce en direction de la forêt. Des rumeurs disent qu'un vampire traîne dans le coin depuis pas mal de semaine et qu'il a déjà fait pas mal de victimes. Une disparition suspect a été déclaré à la police et je ne donne pas chère de la peau de cette fille de 19 ans. Dans le coin c'est rare de retrouver quelqu'un vivant, la plupart du temps on tombe sur un corps dans un sale état ou quelques traces de sangs ou encore une créature récemment créé qu'on a le plaisir de tuer. Les choses ne sont jamais très rose dans cette ville quand on sait ce qu'elle cache, les morts s'entassent sans qu'on puisse les compter, les disparitions mystérieuses encombrent les dossiers de police et on a plus de boulot chaque jour. Ça a toujours été ça ma vie, la chasse. C'est le plus important, le reste semble si futile à côté que j'en rigole parfois quand je me prend la tête avec ma famille pour des conneries. On est né pour ça, protéger le monde de ce côté obscure que peu connaissent, une poignée de personne prête à se sacrifier pour le bien commun, prête à combattre le mal sans penser au lendemain. La vie d'un chasseur se vit au jour le jour, profitant du moment présent tant qu'il en a toujours un. Un de mes amis chasseur m'a appeler il y a de ça un quart d'heure disant qu'il l'a aperçu dans la forêt de l'autre côté du lac, mais qu'il a filé sans qu'il ait pu le flinguer. Etant sur la piste d'un loup garou il n'a pas pu continuer à le chasser comme il l'aurait voulu et me voilà prêt à l'action. Tout mon attirail sur le siège passager prêt à être utilisé, approchant du lac je baisse le son de la musique et ouvre les fenêtres en grand, roulant au pas. J'entre enfin dans la forêt sur une route presque invisible si on ne la connait pas déjà. De nombreuses herbes recouvrent le chemin de terre à un tel point que je manque presque de louper la bifurcation à droite. Après m'être assez enfoncé dans la forêt à mon gout j'éteins le moteur, m'équipe et que la chasse commence. C'est donc armé de ma machette et de mon arbalète dont les carreaux ont été au préalable trempé dans du sang de mort que j'avance prudemment, guettant le moindre bruit ou mouvement autour de moi. Heureusement la lune est bien présente ce soir et me permet de voir les formes autour de moi.

Après plusieurs minutes à avancer sans rien trouver de suspect j’aperçois quelque chose qui brille sur le sol, en me baissant je comprend que c'est un liquide. Je trempe mon doigt dedans et l’amène jusqu'à mon nez et comprend rapidement que c'est du sang et il est plutôt frais. Je pense tout d'abord à une victime qui se serait vider de son sang, mais je vois rapidement une traînée nette. Un chasseur ne doit pas être bien loin ! J'aime être seul sur mes chasses en général, mais ça fait un bon moment que je n'ai pas collaboré avec un de mes confrères. J'avance à l’intérieur de ce qu'il me semble être un cercle, marchant avec agilité, faisant le moins de bruit possible. C'est là que j’aperçois une silhouette, je pointe mon arme dans sa direction tout en continuant d'avancer gardant tous mes sens à l’affût. Le vampire m'aurait déjà entendu, ce ne peut être que le chasseur, enfin la chasseuse si j'en crois sa longue chevelure. Je m'approche toujours lentement, mais certainement pas assez je suis repéré. Je ne lâche pas mon arbalète toujours prêt à tirer si elle se montre hostile. Mais que fut ma surprise quand son visage s'affiche devant moi, Sky. Je fronce les sourcils tout en abaissant mon arme, il ne manquait plus que ça ! Je ne me montre plus vraiment silencieux marchant vers elle à grand pas. Qui est le con qui me fait une blague pareil sérieux ? Je me plante en face d'elle et la regarde longuement le visage fermé. C'est toi qui a balancé du sang partout ? Je la fixe quelques instants sans lui laisser le temps de répondre. T'étais à porté de tire j'aurai pu te buter merde ! J'étais en colère, contre elle, contre moi, contre tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 226
double-compte(s) : aria, la sirène
crédits : (c) dealing
MessageSujet: Re: midnight - ft rhys harker   Sam 7 Juil - 5:25




~ rhys & skylar ~

midnight
Sa poigne n'avait pas faiblit autour de la dague en argent, la brune avait pivoté lentement, les pieds toujours bien encrés dans le sol. Le cœur battant toujours la chamade, elle était à l'affût du moindre geste et du moindre son, tomber sur une autre créature que le vampire qu'elle avait prit en chasse n'était pas impossible mais, tomber sur un rôdeur, ou un campeur un peu louche était encore plus probable. Quand elle fit face à l'inconnu, une arme était pointée sur elle, le souffle coupé elle avait eu le réflexe d’agripper la sienne. « C'est toi qui a balancé du sang partout ? » demandait-il, sur un ton qui dissimulait mal son sentiment de colère. « Rhys ? » s'interrogeait-elle alors que la réponse était pourtant évidente: son meilleur ami était bel et bien planté devant-elle et à priori il était toujours autant en rogne depuis leur dernière rencontre. La jeune femme manquait de rétorquer, il l'avait coupé dans son élan « T'étais à porté de tire j'aurai pu te buter merde ! » la colère se dessinait sur ses traits, Skylar s'agaçait - s'il croyait qu'elle était contente de le voir ici, il se trompait, de plus il se trouvait sur son terrain de chasse et il risquait de faire fuir la bête ou, au pire de l'attirer à eux et ils pourraient se faire prendre par surprise.

Leur dernière réelle rencontre remontait à l'été dernier, lors d'une soirée ils s'étaient prit le bec au sujet de leurs fréquentations respectives, Rhys avait craqué et Sky  - en retour - lui en avait mis plein la gueule, criant haut et fort ce qu'elle pensait. Elle s'était sentie insultée et trahie par la personne en qui elle avait certainement la plus grande confiance. Ils avaient toujours fait les quatre-cent coups ensemble, au plus grand désarroi de leurs frères respectifs d'ailleurs et ils n'avaient pourtant jamais cessé. Cette soirée-là Skylar s'en souvenait encore très bien, il l'avait jugé, s'était permis de l'engueuler alors qu'il était loin de valoir mieux. Ils avaient cessé de se voir, cessé de s'appeler, et même cessé de s'envoyer des textos - leur relation était à plat, au point mort.. Peut-être parce que leur relation était trop, trop fusionnelle, trop entre l'amitié et.. Peu importe, ça avait fini par les détruire, et détruire ce lien.

Blessée depuis, la brunette habituée à vivre dans la haine, nourrissait une rancœur indescriptible à son égard. En le voyant ce soir, un tourbillon de sentiments contradictoires était en train de l'envahir, elle pouvait ressentir colère et joie, haine et amour, rancœur et rien du tout. Et pourtant ses traits, fermés et froid trahissaient une colère inébranlable.  « Qu'est-ce que tu fou-là ? » colérique, ton accusateur, la belle était en train de bouillir. « Tu f'rais mieux d'parler moins fort, si tu veux pas mourir ce soir. » En même temps, elle avait replacé son arme à feu contre sa hanche et scrutait de nouveau les horizons - sa voiture se trouvait à quelques pas sur leur droite mais, la rejoindre maintenant serait risqué, Rhys avait rompu le silence de la nuit en lui parlant - trop fort - et il se pouvait que le vampire se soit déjà rendu compte du piège.

Ils étaient plantés-là, tous les deux, comme deux cons en colère pour du pipi de chat et pourtant Sky ne serait pas la première à céder - ce n'était pas dans son tempérament et elle n'avait pas envie d'abdiquer de si peu. Elle n'allait pas desserrer les dents avant qu'il ne le fasse. D'autant plus qu'il venait peut-être de ruiner sa chasse - une nouvelle vague de colère l'envahissait, pointant la dague qu'elle tenait toujours fermement dans son poing droit vers lui, elle l'engueulait à demi-voix: « T'es en train de compromettre ma chasse et ça va être de ma faute parce que t'a failli me descendre ?! » haussement de sourcils, les yeux tournés vers le ciel, signe d'agacement. « Sérieux Rhys ? Dégage de là. » violence absolue dans ses paroles, elle maîtrisait la haine comme personne.

Lui tournant le dos, elle comptait entreprendre le tour du cercle qu'elle avait plus ou moins tracé, de par ces allées-venues et le sang qu'elle avait éparpillé un peu partout mais, un mouvement dans les fourrés (à peine audible) l'avait mise en alerte. Il ne s'agissait peut-être que d'un animal curieux mais, tout ses sens étaient à l'affût. Elle plaçait son index sur ses lèvres rouges carmin, signe de silence - espérant que Rhys n'était pas assez stupide pour l'ignorer.



Code by Cookies., don't give it without permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 70
double-compte(s) : Finn, le poissard
crédits : (c) DΛNDELION & tumblr
MessageSujet: Re: midnight - ft rhys harker   Ven 13 Juil - 21:45

MIDNIGHT
SKY & RHYS

Me retrouver devant Sky après quelques semaines sans lui parler est plutôt étrange je dois l'avouer et ça me fout en pétard ! Si on en est réduit là c'est de sa faute ! Il fallait vraiment qu'elle se laisse tripoter par tous les mecs du coin ? Je sers le point rien qu'à cette pensé, je ne veux même pas savoir ce qu'elle a fait ces derniers temps, je suis certain qu'elle s'est fait sauter par un nombre incalculable de mec ! Le pire c'est qu'il a fallut que je m'emporte et que je cogne ce salop, je ne sais pas pourquoi ce geste m'a soulagé. Je connais Sky depuis tellement longtemps que je ne pourrais dire la date exacte, on était comme les deux doigts de la main autre fois ... Et aujourd'hui tout est a jeter à la poubelle, toutes ces aventures qu'on a vécu ensemble s'envolent en fumée. Je voulais seulement la protéger, qu'elle se rende compte de ce qu'elle devient, de l'image de fille facile qu'elle montre au monde. Moi je sais comment elle est réellement, qu'elle est bien plus que ça, tellement plus. Ça me fait mal de l'avouer, mais elle me manque un peu et seulement un peu ! Ne vous faite pas d'idées, j'arrive très bien à vivre sans elle, je suis un mec indépendant et j'ai pas besoin d'une donze ! Mais c'est vrai que la vie à ses côtés étaient plus simple, plus fun, moins terne ... Enfin on s'en fout ! Là je suis en rogne et elle ne m'aura pas avec un de ses sourires à la con, surtout en pleine chasse, ma chasse !

Je la fixais, toujours impassible, la colère encore visible sur mon visage. Bien sur jamais de la vie j'aurai pu la tuer ce soir, je ne risquerai pas de toucher un humain pas erreur, je ne fais jamais d'erreur à ce niveau là. C'est le seul moment dans ma vie où je me dois d'être sérieux, même si j'ai pas mal fait chier mon père lors de nos entraînements de chasse, quand on était sur le terrain je fermais ma gueule et je l'écoutais. Sky compromait mon self contrôle et ça ne me plait pas du tout ! Qu'est-ce que je fout là ?! Elle vient vraiment de me poser cette question, j'ai presque envie de rire. Je lève mon arbalète et la montre à plusieurs reprises avec mon doigt avec un air d'attardé. J'ai presque envie de lui répondre tel un homme des cavernes. Moi avoir arbalète, moi chasser vampire dans forêt. Mais je n'en fais rien car elle me devance en me demandant de baisser d'un ton, je lève les yeux au ciel et regarde autour de moi rapidement. C'est pas comme si j'avais hurlé non plus et puis de toute façon si le vampire est par là il nous a déjà repérer de toute façon et puis pourquoi pas jouer cette carte pour l'attirer vers nous. Me servir d'une dispute avec elle pour qu'il pense pouvoir nous avoir comme des bleus, alors que je guêtrais les mouvements autour de nous. C'est moi qui risque de me faire buter ?! Vraiment ? C'est toi qui a balancé du sang partout, maintenant il doit y en avoir toute une tripotée. Quelle idée brillante tu as eu là Sky. Je t'applaudirais bien, mais je dois m'occuper de ce vampire. Je lui fais un sourire faux et reprend mon arbalète bien en main. Bon ok son plan était plutôt pas mal en faite, mais il est hors de question que je lui en fasse part et puis mon plan est encore plus génial que le sien ! Et il est pas question que je parte, c'est toi qui vient de tout foutre par terre ! Tu pouvais pas aller frotter ton cul contre quelques mecs ce soir au lieu de me faire chier là ? Je regretterai presque mes mots, mais j'ai trop les nerfs pour ça, rien que de l'imaginer se trémousser, j'ai envie de buter quelqu'un. Je zieute autour de nous, mais toujours rien d'alarmant, parfait je vais devoir la supporter encore. Tu veux pas te pointer salopard de vampire que je me défoule sur toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 226
double-compte(s) : aria, la sirène
crédits : (c) dealing
MessageSujet: Re: midnight - ft rhys harker   Sam 14 Juil - 8:56




~ rhys & skylar ~

midnight

La belle avait de l'expérience en traque et en chasse, elle savait différencier les bruits, les sons et reconnaître les mouvements mais, le mouvement qu'elle avait perçu semblait s'éloigner - sans doute un animal, sans grande conviction. Son piège sanglant risquait d'attirer charognards et créatures en tout genre et.. maintenant que Rhys était-là, il n'y avait plus aucun doute là-dessus. Ils ne seraient pas tranquilles très longtemps. Elle aurait pu accepter de partager sa chasse avec n'importe-qui mais, la dernière personne avait qui elle avait envie de collaborer c'était bien lui et, à en juger par son ton et les traits de son visage, le beau brun semblait être du même avis.

En fait, stupide il l'était: il avait ignorer son avertissement, se rapprochant d'elle, arbalète à la main, la brune levait les yeux au ciel, agacée. N'avait-elle pas été assez claire ? Le verbe "dégager" était-il inconnu au dictionnaire du Harker ? Les nerfs en pelote, la chasseuse perdait patience et son sang-froid. La main à sa hanche, prête à dégainer son glock pour coller un pruneau à n'importe laquelle des créatures qui seraient susceptibles de se pointer. Elle l'écoutait pestiférer à son égard:  « C'est moi qui risque de me faire buter ?! Vraiment ? »  il était maintenant face à elle et poursuivait:  « C'est toi qui a balancé du sang partout, maintenant il doit y en avoir toute une tripotée. Quelle idée brillante tu as eu là Sky. Je t'applaudirais bien, mais je dois m'occuper de ce vampire. »

Offusquée de par son ton et son air insolent, Skylar ne se démontait pas pour autant, lui rétorquant sèchement: « Je vais m'occuper de ce vampire, ou de cette tripotée comme tu dis mais, seule, puisque mes méthodes n'ont pas l'air de vous convenir Monsieur Harker. » insistant bien sur le Monsieur Harker, il voulait jouer à ce jeu-là, c'était alors mal la connaître - elle qui pensait que Rhys savait tout d'elle, à priori il ne devait pas encore connaître la Skylar en colère mais, à ce rythme-là, il n'allait pas tarder à la découvrir.

Elle sortait son arme de sa ceinture, la prenant correctement en main, prête à faire feu, l'index placé sur la détente, la balle engagée dans le canon, elle gardait le bras le long du corps, scrutant furtivement les horizons, plutôt que de regarder Rhys - qui lui enchaînait de bon coeur: « Et il est pas question que je parte, c'est toi qui vient de tout foutre par terre ! Tu pouvais pas aller frotter ton cul contre quelques mecs ce soir au lieu de me faire chier là ? » C'était les paroles de trop, la rage au ventre, la colère sur les traits, le regard noir, Skylar plus remontée que jamais finissait par rompre l'espace qui se trouvait entre eux, réduisant le périmètre du "je te fais la gueule" à néant. Il recommençait à parler d'elle et de sa personne de la même manière que la dernière fois qu'ils s'étaient vu.

C'était définitivement la parole de trop pour la belle, qui n'hésita pas à jouer la provocation en braquant son arme sur l'épaule du brun, répondant d'un ton plus que glacial: « Tu f'rais mieux de réfléchir à c'que tu dis, Rhys. » elle enchaînait en le forçant à faire un pas en arrière, plus menaçante que jamais « De un: c'est ma traque, ma chasse, tu me demande pas de partir. » elle concluait par: « De deux: que ça te plaise ou non j'me fais tripoter le cul si j'veux et quand j'veux. T'es jaloux, Harker ? »

Elle venait de poser la question qui allait le faire sortir de ses gonds, elle le savait, le devinait parce qu'elle le connaissait - il y avait toujours eu cette once de jalousie quand ils partageaient leurs aventures - seulement, aucun d'eux deux n'avaient jamais mit le mot dessus. Elle l'attaquait encore une fois, avant de retirer son arme et de reculer. « Tu vaux pas mieux que les autres, tu te comporte pareil avec la moindre minette en chaleur que tu croise. » Intelligente et stratège, Skylar avait remarqué que les mouvements qu'elle avait perçu quelques minutes plus tôt s'étaient accentués dans le dos de Rhys - pensant les surprendre certainement, la créature s'était dangereusement approchée - la chasseuse avait jouer la stratégie, préférant répondre à Rhys et tendre le piège.

Sans prévenir, Skylar avait levé son arme, pressant la détente et libérant la balle en argent du canon - qui ne ferait que blesser sa cible - sans l'affaiblir suffisamment. Elle venait très certainement d'offrir une belle frayeur au chasseur en face d'elle, la balle était passée à côté de son visage, avant de se loger dans le torse du vampire. Se décalant de quelques pas de côté, pour ne pas risquer de blesser Rhys, la jeune femme saisissait son arme à deux mains, lui confèrent meilleure stabilité pour viser - elle vidait tout un chargeur sur la bête, déchargeant avec sa colère.



Code by Cookies., don't give it without permission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: midnight - ft rhys harker   

Revenir en haut Aller en bas
 

midnight - ft rhys harker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Midnight]-les rendez vous des parties
» Juin 2012 : Isul Midnight Déjà Vu
» Novembre 2012 : Pullip Midnight Velvet
» Un retour plutôt fracassant ( PV RHYS)
» THE LORDS OF MIDNIGHT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: the forest-