Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 Un et un font deux [pv Earl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
messages : 204
double-compte(s) : Aucun
crédits : (c) Nexus
MessageSujet: Un et un font deux [pv Earl]   Dim 22 Juil - 15:05

Elle l'avait suivit, furtive comme u chat, la clope au bec.
Shioban n'avait jamais été jusque là, sans doute parce que personne ne lui en avait donné le besoin. Mais avec Ciulin, tout devenait plus compliqué et l'obsession que la peintre commençait à nourrir pour elle, devenait un véritable soucis. Non pas que cela devenait dangereux, c'était surtout la sensation d'abandon, celle d'être inutile. La sinistre jeune femme ne comprenait pas la présence de la Molie dans cette ville et elle doutait sérieusement qu'elle soit venue ici pour retrouver sa vieille amie. Méfiance, anxiété, peur... Un Malström d'émotion qui rendait l'artiste plus fébrile que jamais. Alors elle avait décidé d'aller au bout des choses en allant à la rencontre du fameux ange-gardien de son amie. Elle l'avait suivit, planqué dans sa voiture jusqu'à atteindre ledit lieu et lorsque Ciulin s'était à nouveau esquivé, Shioban elle, était encore dans sa voiture.

Mains sur le volant, moteur coupé, elle avait fixé la bâtisse avec un creux dans le ventre. La nausée lui tenaille les tripes et malgré les nombreux cigarettes qu'elle avait fumé durant son attente, pas moyen pour elle de faire descendre la tension. Ce n'est plus de l'anxiété, plus elle fixe la maison, plus la colère et la jalousie la ronge. Qui que soit ce gardien, il sait forcément des choses que Shioban ignore. Dans un soupir résigné, la jeune femme ouvre la portière, sort de son véhicule et observe à nouveau les lieux. C'était de la folie mais elle avait besoin de savoir ce qu'il advenait de Ciulin depuis tout ces mois sans nouvelles. Et puis avec cette révélations sur la chasse, le travail qu'elle effectuait sur le journal de sa mère, il faut dire que Shioban n'avait aucune carte en main pour rester sereine. Devant elle, la porte lui semble immense et pourtant, ce n'est qu'une porte. Pour la première fois depuis longtemps, elle la désagréable sensation de faire une bourde monumentale. C'est s’immiscer dans la vie de la Molie, c'est fouiller à la recherche de secret... Elle se sent pitoyable, minable. Malgré tout, son point vient heurté la porte à trois reprises jusqu'à ce que celle-ci s'ouvre.

Devant elle, c'est un homme élégant, charmant même, qui se tient droit. Il a ces grands yeux intense, une douceur sur le visage qu'elle avait rarement vu dans sa vie. Voilà dont le protecteur de la Molie... Shioban porte une main à son visage, arrachant son tube de nicotine fumant à ses lèvres chargées d'un rouges sombres et souffle un nuage infecte qui s'évapore lentement dans l'air.

« Bonsoir. »

Quelque chose dans le regard de cet homme lui dit qu'elle n'a pas vraiment besoin de se présenter. D'un mouvement rapide, elle jette le mégo à ses pieds avant de venir l'écraser du bout de sa botte sans lâcher l'homme du regard.

« Shioban Blas. » Claque t-elle avec une politesse glaciale. « Navré de faire irruption à l'improviste, j'ai besoin de parler avec vous d'une certaine Ciulin Taur... » Esquisse d'un sourire goguenard. « Je vous invite cordialement à accepter ma demande, je m'en voudrais d'avoir à défoncer votre gueule en plus de votre porte d'entrée pour avoir le plaisir d'échanger quelques mots avec vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 245
double-compte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Brimbelle (ava), tyrellweillick (tumblr.)
MessageSujet: Re: Un et un font deux [pv Earl]   Ven 27 Juil - 8:24

Soirée de congé, soirée calme avant la tempête. Dessine. Dessine donc son doux visage et essaye de croire encore à un mauvais rêve.

Elle est morte… ils me l'ont dis.

Pourquoi ils mentiraient ? Tu ne peux plus leur demander, à moins de passer par un communicateur de l'au delà. Et tu n'en a pas envie. Parce que c'est entre trop dangereux, c'est encore plus paranormal que tes visions à ce stade. C'est dangereux de jouer avec la mort et tu le sais. Alors tu te contentes de la dessiner avant de la revoir. Loki vient vers toi alors que les grands pas du Chat Sauvage se font entendre dans la cuisine. Tu ne dis rien. Tu te contentes de te relever du salon, venir lui ébouriffer les cheveux et prendre le sac de poubelle. Et tu n'as pas le temps de lui dire au revoir qu'elle repart par la grande porte.

Tu soupires et en rigole presque. C'est amusant comme vous vous comprenez. Enfin bon. Tu sors toi aussi après avoir bien fermé le sac, Loki qui te suit de près. Tu sais que le temps est plutôt mitigé en ce beau mois d'automne. Possible que ce soit bientôt ton anniversaire. Ou alors il est passé. Tu ne t'en souviens pas. Allons bon. Sors un peu pour terminer ta tâche quotidienne, prend la porte, referme derrière toi et…

-Bonsoir.
-Oh… Bonsoir mademoiselle...

Tu manques de sursauter et tu gardes une main prêt du coeur. Elle t'avais fait peur.

-Shioban Blas.

Oui. En effet. Vu le regard sombre, les cheveux couleur corbeaux et le rouge de ses lèvres… autant de description que tu as entendu de ton Chat sauvage. Oui… Tu te reprends et sourit.

-Earl Tierney, enchanté. Je suis heureux d'enfin pouvoir vous rencontrer.


Mais que veut-elle. Que vient-elle faire là ?

-Navré de faire irruption à l'improviste, j'ai besoin de parler avec vous d'une certaine Ciulin Taur…


C'est donc son vrai nom de famille ? Tu ne l'avais jamais entendu. Mais avais-tu déjà fait attention ? Ou alors elle ne t'avais jamais donné son nom au complet. C'est ce que tu penses. Tu fronces les sourcils et attend qu'elle finisse.

-Je vous invite cordialement à accepter ma demande, je m'en voudrais d'avoir à défoncer votre gueule en plus de votre porte d'entrée pour avoir le plaisir d'échanger quelques mots avec vous.

Tu soupires. Décidément, c'est récurent entre les deux furibonds d'être aussi frappant ? De vouloir casser des ''gueules'' comme elles disent ? Qu'importe.

-Oui bien sur.. Je jette juste les poubelles et je suis à vous. Entrez en attendant et faite comme chez vous.


Que tu dis en montrant la porte encore ouverte, Loki qui observe la jeune femme. Tu la laisses donc faire son chemin alors que tu te diriges dehors. Hop. Le sac dans son récipient et tu tournes les talons pour revenir dans ton salon, refermant la porte derrière toi.

-Je vous sers quelque chose à boire ? Quelque chose de chaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un et un font deux [pv Earl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un plus une font deux Comtois.
» Ces chansons qui nous font du bien ...
» [RP] Au fond du parc, deux nobles, un duel….
» Deux chatons à donner
» blague a deux balles !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-