Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 24 Juil - 11:35

Il finit de poser la dernière bouteille sur le tronc au fond de son jardin. Et regarda rapidement son travail, l'air un peu hésitant. Il ne savait pas si c'était comme ça qu'il était censé mettre tout ça. Dans les films, ils faisaient toujours comme ça, un tas de vieilles cannettes ou de bouteilles alignés, pour faire des cibles ... Emrys soupira et secoua la tête. Ça ferait très bien l'affaire. Il n'allait pas non plus se mettre à créer un terrain de tir entier juste pour ça. Ça donnait déjà l'impression qu'il avait préparé un peu trop de chose ... Comme s'il essayait de bien faire les choses. Mais en même temps, c'est lui qui avait proposé cette idée. Il ne savait pas vraiment comment le prendre, et il s'était senti assez honteux après la dernière fois, donc il était déjà mal à l'aise à l'idée de revoir Oren. Et cette idée de rendez-vous n'arrangez pas les choses ... Donc transformer ça en apprentissage de tir, ça lui avait semblé être une bonne porte de sortie. Comme si ça n'avait rien de vraiment romantique ou d'intime, c'était juste un cours. Comme il aurait pu demander à avoir à une époque. Tout en lui permettant de profiter de sa présence.

Il connaissait pas mal de chose sur le fonctionnement des policiers à cause de son père, mais étonnamment, jamais il n'avait essayé d'apprendre à tirer ...pourtant dans une ville comme celle-ci, ça pouvait être utile. Ou pas, pas sûr que tirer sur un wendigo soit très utile... Sur les vampires non plus sans doute. Le médium tira son portable de sa poche pour jeter un oeil à l'heure, et pris la direction de son allée. Il lui avait envoyé un message pour lui donner l'heure et lui demander ou plutôt lui dire qu'il ne serait pas contre un cours de tir. Emrys se frotta rapidement le visage, essayant d'oublier la faiblesse dont il avait fait preuve la dernière fois. Il ne se rappelait pas de tout, il avait des gros passages qui étaient flous. Mais il se rappelait surtout comment il s'était senti et deux trois choses qu'il avait bien pu dire. Il se rappelait aussi avoir passé une bonne soirée, mais ça, c'était bien moins déplaisant comme souvenir. Emrys ne savait pas vraiment ce qu'il foutait, où il allait avec cette histoire. Mais apparemment malgré tout il continuait à avancer parce que sinon, il ne lui aurait jamais dit de venir ...

En entendant un bruit de voiture dans l'allée, il accéléra un peu le mouvement et arriva au coin de la maison juste à temps pour le voir se garer. Ravalant rapidement le sourire qui était apparu malgré lui. « Dis moi que tu n'as rien dans ton coffre que tu pourrais avoir envie de balancer ? » commença t'il en le voyant sortir de la voiture. Ça aussi, il s'en rappelait. Pas de manière très net, mais il avait été dans cette voiture en même temps qu'une tête humaine, enfin vampire, mais visuellement, il n'était pas certain de voir la différence. « J'ai installé de quoi tirer derrière, je n'avais pas de wendigo en stock pour s'entraîner, j'espère que ça ira » ajouta t'il, en croisant les bras, prenant un air détaché. Il ne savait pas comment agir, c'était n'importe quoi, parce qu'après l'autre fois, ça le gênait presque de le regarder. Ok, ça avait été agréable, mais il avait joué les gamins de l'empêcher de s'en aller juste pour dormir contre lui, il se sentait encore ridicule de cette réaction là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 24 Juil - 23:14

Il ne savait pas trop à quoi s'attendre avec tout ça... il ne savait jamais à quoi s'attendre avec Emrys en même temps, c'était vraiment nouveau pour lui tout ça et il s'était rendu compte après la soirée de la dernière fois, qu'il était vraiment en train de s'attacher à lui, qu'il l'appréciait énormément et ça lui faisait un peu peur tout ça... parce que entre temps, il avait eu pas mal de soucis, dont ce nid de vampire sur les docs et cette photo... il l'avait regardé encore et encore, l'étudiant jusqu'à l'avoir de gravé au détail prêt dans son esprit, mais il n'arrivait toujours pas à trouver une explication satisfaisante à la présence de cette photo sur les lieux... c'était juste inexplicable d'une certaine façon et pour couronner le tout, il ne pouvait en parler à personne. Parce qu'il avait à peine vu son frère deux jours depuis, avant qu'il ne reparte encore en vadrouille et ils s'étaient d'ailleurs méchamment disputés, il lui avait reproché de le laisser à l'écart, de ne plus vouloir lui parler, de ne pas tenir sa promesse... et ça avait été loin, d'ailleurs Silas ne l'avait pas appelé une seule fois depuis qu'il était repartie, il se contentait maintenant de lui envoyé des message en lui disant que tout allait bien, Oren lui répondait que tout allait bien aussi et c'était tout. Alors pour lui, ce « rendez-vous », c'était une manière de se vider la tête, une manière de pouvoir penser à autre chose, de prendre un peu de distances avec tout ce qui merdait dans sa vie... mais pour le coup, il s'était pas vraiment attendu à ce genre de proposition de la part d'Emrys. Il était pas sur de savoir comment le prendre, parce que techniquement, ça n'avait pas grand chose d'un rendez-vous, le brun voulait qu'il lui apprenne à tirer, et c'était quelque chose qu'il aimait assurément, mais disons qu'il avait plutôt pensé à un cinéma, une sortis dans un bar, ou quelque chose de simple et de... normal...

Et merde, il commençait un peu trop à penser comme Seth, à vouloir un peu trop de choses normales dans sa vie et tout ça à cause d'Emrys ! Le constat était tout autant flippant que le reste, il savait plus trop où il en était. Il aimait toujours autant la chasse, et d'ailleurs il était hors de question de s'arrêter, même si la rentrée avait eu lieu quelque jours plus tôt, ils continuaient leurs activités avec Seth, mais disons qu'à cotés de la chasse, il commençait à songer à des choses un peu plus banale... comme l'avenir, comme ce qu'il allait faire après le lycée et comme où il allait avec Emrys... et le soucis, c'était qu'il avait aucune réponse à ces questions. Mais le meilleur moyen de savoir, c'était encore de foncer, et de voir ce qu'il allait arriver, alors il avait dit OK, et il avait vérifié ses armes à feux, il les avait nettoyé, il avait prit des chargeurs et il avait tout mit dans le coffre de la voiture avant de se diriger jusqu'à la vieille maison isolée du brun. Il esquissa un sourire en voyant ce dernier arriver de derrière la maison, mais il le perdit rapidement pour un air embarrassé avant de répondre :

- Et moi qui espérait que l'alcool aurait put te faire oublier ce passage là... faut croire qu'on est pas doué pour avoir des rendez-vous normaux, d'ailleurs... je m'attendais vraiment pas à ce que tu proposes ce genre d'activités...

Il pensait pas que Emrys serait intéressé par ce genre de choses, son truc à lui, c'était les fantômes et tirer sur un fantômes, c'était totalement inutile en soit. Il s'était dirigé vers son coffre, alors que le brun lui expliquait qu'il avait installé des cibles et qu'il n'avait pas eu de Wendigo en stock, il lâcha un rire amusé en secouant la tête alors qu'il ouvrait le coffre en disant :

- De toute manière, les armes à feux sont pas très utile avec les Wendigo, donc ça n'aurait pas fait une très bonne cible...

Il haussa un peu les épaules, avant de sortir les armes qu'il avait apporté, laissant Emrys s'approcher avant d'ajouter :

- Tu sais, quand j'avais proposé un second rendez-vous, je pensais à quelque chose du genre... cinéma, ou encore prendre un verre ensemble... sans alcool je précise, même si j'avoue que j'ai beaucoup apprécié la version de toi alcoolisé... mais je suis surprit que tu veuilles faire ça. Enfin... ça me dérange pas, si ça peut te permettre de te sentir plus en sécurité, c'est une bonne chose, mais... est ce qu'il y a un truc que je devrais savoir sur cette lubie soudaine ?

Il avait pas envie que ça serve à de mauvaises fins, si jamais Emrys avait un soucis quelconque, il préférait encore qu'il lui en parle plutôt que de le savoir se baladant avec un flingue, prêt à descendre la première personne qui le ferait chier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 25 Juil - 0:23

« Non, aucune chance. Je n'ai pas assez voyagé avec une tête de vampire pour que ça me sorte de la mémoire si facilement » répliqua t'il, sans sarcasme, mais avec une légère grimace, parce que c'était vraiment étrange comme histoire. Heureusement que c'était suffisamment flou. Une tête. Sans corps. Il n'avait rien vu, enfin pas qu'il s'en rappelle, mais rien que l'idée était assez dégoûtante ... Emrys secoua la tête, avant de les reposer sur Oren, le coin de ses lèvres se relevant légèrement. « Normaux ? je crois qu'on avait dit que c'était nul non ? » Il ne parlait pas spécialement des rendez-vous, plus de la normalité en général, mais en même temps, Oren, lui, chassait des créatures dangereuses et lui, il voyait, devinait en tout cas, des fantômes. Pour la normalité, c'était raté depuis longtemps. Emrys hocha les épaules, sans répondre en premier lieu. Vaguement gêné. Il avait du mal à s'imaginer quelque chose de normal avec ce dernier, parce que des rendez-vous, ça sonnait étrange à ses oreilles, et il avait encore du mal à se rendre compte à quel point, il lui plaisait, se rappelant bien trop souvent que c'était une idée idiote ... Et pourtant, il l'avait quand même bien invité ici...

« Autant lier l'utile à l'agréable ... » finit il, enfin par répondre. Espérant qu'il n'allait pas avoir l'impression qu'il l'utilisait ... « Tu me l'avais proposé, je me suis dit que ça serait une bonne idée. Pas pour des wendigos, mais en général ... » Il ne comptait pas vraiment tirer sur qui ou quoi que ce soit, mais savoir le faire, ça ne pouvait pas être une perte de temps, en sachant tout ce qu'il avait appris, peut-être qu'avoir une arme et savoir s'en servir, serait rassurant ... Et puis quitte à apprendre, il préférait que ce soit avec Oren, parce que c'était une bonne excuse pour le voir. Emrys se renfrogna un peu en l'entendant mentionné son lui, alcoolisé. « Je n'ai pas vraiment envie de recommencer, la gueule de bois à été sévère le lendemain » se plaignit il, l'air un peu fermé. Parce qu'il avait été mal, comme à chaque lendemain de soirée, sauf que là, il avait eu honte aussi. Se sentant un peu trop vulnérable à nouveau. Emrys hocha la tête, avant de le regarder, un peu scandalisé. « Non, je n'ai pas prévu de tuer quelqu'un, rassure toi. » Il ne put finalement retenir un sourire, l'idée était vraiment stupide. Enfin, non, c'était logique, mais de son point de vue à lui, l'idée de tirer sur quelqu'un ne lui serait même pas venu à l'esprit... Encore que le monde se porterait sûrement mieux sans une poignée de ses anciennes connaissances de lycée, mais de là, à les tuer.

Et il y avait ce type aussi. Pas certain qu'une arme soit utile contre lui. Mais l'idée de retourner le voir, le travailler un peu, finalement, avec une arme, il serait peut-être plus rassuré ... Mais l'idée ne lui avait pas traversé l'esprit avant maintenant. « Non, c'était juste que ... Oui, même si c'est pas forcément utile contre un wendigo, ça pourrait l'être » Oui, utile. Parce qu'au final, il n'avait pas grand chose pour se défendre ici et même pas de voiture pour se casser. Si jamais des voleurs décidaient de passer par ici, il ne pourrait strictement rien faire. Et si en comparaison d'un wendigo ça n'avait rien d'effrayant, il préférait ne pas prendre de risque. « Je m'en suis rendu compte quand tu m'as aidé, à quel point la maison est isolée, et que sans toi, je n'aurais pas pu faire grand chose » Avec quelqu'un d'autre non plus, avec une arme non plus, mais ça l'avait frappé à ce moment là. Il était loin de tout, et seul, donc oui, il avait besoin de pouvoir se défendre. En parlant, il avait étudié les armes qu'Oren tenait sans le regarder. Parce qu'il lui était reconnaissant... pour la dernière fois aussi. Parce qu'attendre le lendemain matin pour rentrer bourré en bus, ou avoir un conducteur dans le même état que lui, il l'avait suffisamment fait pour qu'être ramené de la sorte soit agréable. Et ça l'avait été bien plus qu'avec un simple taxi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 25 Juil - 23:26

Il s'en voulait un peu pour cette histoire de vampire, parce que c'était pas vraiment l'image qu'il aurait aimé qu'il retienne de cette soirée, en dehors du cotés chasse au vampire, Oren avait vraiment passé une bonne soirée, il s'était amusé et il avait eu l'impression qu'Emrys aussi mais peut être qu'avec le recul et l'alcool qui avait déserté son organisme, il avait surtout décidé de retenir les mauvais cotés, donc cette fameuse tête de vampire dont il s'était débarrassé dans la rivière... Et oui, il était vraiment pas doué pour la normalité, même si du coup, il aurait aimé l'être un peu plus, et surtout éviter que Emrys garde ce genre de souvenir de ce qu'ils avaient décrété être leur premier rendez-vous. Mais c'est vrai que d'un autre cotés, la normalité parfois ça pouvait être ennuyeux... il esquissa alors un léger sourire, même si dans le fond, il aurait bien aimé pouvoir se raccrocher à une chose normal pour changer... sauf que ça semblait pas être ce que Emrys voulait parce qu'il avait décidé que le second rendez-vous tournerait autour des armes à feux. Dans le genre pas du tout normal, c'était quand même quelque chose. Parce que Oren ne s'y connaissait pas beaucoup en la matière, mais il avait vu pas mal de séries et de films mettant en scène des adolescents ou des adultes qui avaient des rendez-vous, il et n'avait encore jamais vu un rendez-vous façon stand de tir. Mais en soit, il n'avait rien contre lier l'utile à l'agréable, surtout que pour lui, c'était agréable de manier une arme à feu, il aimait bien ça, c'était quelque chose qu'il connaissait et qu'il maîtrisait donc il n'avait pas de pression avec une arme à la main, il savait ce qu'il faisait, ce qui était loin d'être le cas avec Emrys... là il avait vraiment la pression, parce qu'il n'avait vraiment aucune idée de ce qu'il faisait avec lui, ou même de où il allait. Il haussa un peu les épaules avant de dire :

- OK, ça me va, mais ce serait quand même cool qu'on arrive à avoir UN rendez-vous qui ne tourne pas autour de la chasse un jour. J'adore ça, vraiment, mais j'ai envie de tester de nouvelles choses aussi...

Il esquissa un léger sourire, autant être franc, parce que c'était comme ça qu'il voyait sa relation avec Emrys, c'était quelque chose de nouveau, quelque chose d'un peu flippant, et de totalement inconnue, mais il était pas du genre à reculer facilement en règle général... Il lâcha un léger rire à la mine un peu plus sombre du brun quand il avait parlé du fait qu'il avait bien aimé le cotés alcoolisé de lui, apparemment, lui n'avait pas beaucoup aimé, surtout le lendemain. Il esquissa une grimace un peu désolé, parce qu'il s'en était un peu voulu de ne pas rester avec lui, mais à vrai dire, il aurait eu un peu l'impression de profiter de lui s'il était resté, même s'il n'aurait clairement pas put se passer grand chose, ça aurait quand même été bizarre... et c'était vraiment pas son genre. Mais si il était d'accord pour lui apprendre à tirer, il voulait déjà s'assurer qu'il ne voulait pas apprendre pour de mauvaises raisons. Il était normal qu'il se renseigne, et qu'il s'assure qu'il n'avait pas de soucis en particulier qui l'aurait poussé à vouloir apprendre à se servir d'une arme à feu. Il l'observa quelques secondes, alors qu'il lui expliquait qu'il s'était rendu compte de sa vulnérabilité dans cette maison et il fini par hocher la tête, se satisfaisant de cette explication avant de reporter son attention sur son coffre pour sortir ce qu'il fallait en disant :

- D'accord, mais il faut que tu saches, que c'est totalement inutile sur les Wendigo, et si jamais tu as un soucis de loup garou ou encore de vampires, il te faudra des munition spéciale... en argent pour les loups garous, ou même les polymorphes et des balles trempées dans le sang d'un mort pour les vampires. Et si jamais tu es victimes d'humains normaux... ben je te conseil juste de pas tirer en fait. Parce que si tu fais ça, tu finiras probablement en prison et j'ai aucune envie de te voir finir en prison...

Il referma son coffre, refilant une arme et une boîte de munition à Emrys avant de se redresser pour lui faire face à nouveau en affichant un sourire. Il avait dit ça sur un ton léger, mais il le pensait, et puis il se servait d'armes pour des créatures dangereuses, et si certains humains pouvaient être encore plus horrible et dangereux que certaines créatures, ce n'était pas une raison... c'était aller contre les règles de la chasse. Il glissa une main libre, qui ne tenait pas une arme sur la mâchoire du brun, se penchant pour l'embrasser avant d'ajouter :

- J'ai hésité à rapporter de la bière, mais je me suis dit qu'après le bière pong de la dernière fois... tu en serais peut être dégoûté...

Il ne put s'empêcher de rire un peu, il se moquait légèrement, c'était juste taquin, parce que de son point de vue, Emrys avait quand même été bien, ivre certes, mais bien, et il avait bien aimé cet aspect de lui en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 26 Juil - 12:21

Il n'avait pas vraiment l'impression que tout tourner autour de la chasse, alors oui, l'autre fois, un vampire s'était incrusté, mais sans lui, il n'aurait même pas vu Oren là-bas, et le reste de la soirée avait été plutôt normal, et finalement, ça avait été loin de déplaire à Emrys, parce que ça ressemblait plus à une enquête, ou un travail sous couverture que la menace du wendigo. Pour lui, le vampire, n'avait pas été si effrayant que ça, dans l'idée oui, mais il n'avait finalement rien vu, ni dents pointus, ni la moindre goutte de sang. Et au contraire, même si l'idée d'avoir un rendez- vous normal le perturbait un peu, il aimait laisser Oren dans son élément et surtout, ça lui donnait un peu l'impression de s'intéresser à lui, parce qu'il se rappelait très bien que ce dernier lui avait proposé, avant qu'il ne le lâche dans le bus, c'était un peu une manière de revenir en arrière et d'oublier ce moment là. Même s'il n'était pas certain de complètement oublier l'état d'esprit dans lequel il avait été à ce moment là. Alors oui, ça c'était amélioré avec Luka et surtout il n'avait plus aucune envie de rester éloigné d'Oren, mais la peur d'être abandonné, d'avouer même qu'elle existait, elle, elle n'avait pas disparu, et il détestait se sentir vulnérable comme ça. D'autant qu'il lui avait bien prouvé la dernière fois en voulant l'empêcher de partir... bourré ou pas, sa réaction avait été on ne peux plus honnête.

Emrys hocha doucement la tête. Oui, c'était sans doute un peu égoïste de sa part de ne pas vouloir quelques chose de normal, de penser à sa manière, sans se soucier au fait qu'Oren lui voulait aussi tester des choses nouvelles. « On ...verra ça la prochaine fois » répliqua t'il, un peu nerveusement. Parce que c'était étrange de prévoir quoi que ce soit. Il avait peur que ça sonne un peu froid, comme s'il repoussait l'idée d'avoir un rendez vous normal, mais au final, c'était juste que d'imaginer déjà la prochaine fois, c'était étrange à ses yeux. Pas certain que ce soit une bonne idée, tout en sachant très bien qu'une fois Oren parti, il ne demanderait que ça ... C'était ridicule. Et puis, il n'allait pas déjà penser à la fin, le chasseur venait à peine d'arriver. Pour l'instant, l'idée de profiter de sa présence tout en apprenant quelque chose d'utile, ça lui plaisait bien. Emrys hocha la tête, l'air blasé, oh oui, il avait bien compris que les armes à feu et les wendigos, ça n'était pas un duo qui fonctionnait. Mais la suite, le fit déchanté rapidement et il finit par grimacer. « Donc en fait, ça ne servira à rien, peu importe le truc en face ... » Génial. C'était super rassurant.

« Pour les humains normaux, je le sais très bien, mais en sachant viser au moins, j'ai moins de chance de tirer n'importe comment si je voulais juste leur faire peur. Parce que je n'ai aucune envie d'aller en prison pour ça »
corrigea t'il, parce que ça, par contre, il le savait bien. « Par contre, ça existe des créatures qui craignent un simple flingue ? Histoire de me rassurer un peu ? » souffla t'il, en levant les yeux au ciel. Pas étonnant que personne n'en parle jamais de ces créatures s''il fallait avoir des armes bien spécifiques pour chacune d'entre elles...Emrys attrapa l'arme, l'étudia un instant, avant de pointer le canon vers le bas, charger ou pas, il ne voulait pas faire de connerie. Il ne la quitta des yeux que quand Oren l'embrassa, oubliant légèrement ce qu'il avait entre les mains. Il faillit renverser la boite de munition qu'il avait dans les mains, rageant intérieurement d'agir comme ça . Merde, il n'avait plus 16 ans, les mecs n'étaient plus censé lui faire de l'effet comme ça. Il était ridicule. « Alors j'aurais pas été dans cet état s'il n'y avait eu que de la bière dans les verres » répliqua t'il, en secouant la tête. L'air légèrement vexé. « De toute manière, j'en ai au frigo » ajouta Emrys, comme si ça réglait le problème, avant de se détourner et de lui faire signe de le suivre à l'arrière de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 2 Aoû - 22:09

Il avait un peu l’impression que Emrys n’était pas tant intéressé que ça par la perspective d’un rendez-vous normal avec lui... et dans un sens, il voulait bien admettre que la nouveauté c’était cool, lui même aimait ça, mais c’était justement parce qu’il aimait ça qu’il aurait aimé avoir la possibilité de faire un rendez-vous normal avec le brun. Il adorait la chasse, et il n’avait rien contre l’idée d’apprendre quelques bases à Emrys, au contraire, si cela pouvait permettre à ce dernier d’apprendre à se défendre et à survivre face à certaines créatures, c’était une très bonne chose de son point de vue, mais ça restait quand même une activité qu’il réservait plus pour ses sortis avec Seth. Et puis la manière dont le brun suggérait qu’ils pourraient faire quelque chose de « normal » la prochaine fois, laissait supposer que l’idée ne l’enchantait pas plus que ça. Il avait affiché une mine un peu déçu face à cette réaction, mais il fini par rapidement laisser tomber, de toute manière, c’était jamais une très bonne chose de faire des plans sur la comète, et encore moins dans sa position, il le savait très bien. Il avait alors entreprit de sortir tout le matériel dont il avait besoin du coffre de sa voiture, avant d’expliquer quelques petites choses à Emrys, comme le fait que les munitions normal n’étaient pas vraiment utile pour la plupart des cas de chasses. A vrai dire, Le Brun lui posait un peu une colle, maintenant qu’il y pensait, il se disait qu’il ne connaissait vraiment de cas dans lesquels une balle ordinaire pouvait suffire... Pour la plupart, il fallait au moins une balle en argent... et ce n’était pas forcément le truc le plus simple à obtenir, raison pour laquelle beaucoup de chasseurs faisaient leurs propres balles en argent d’ailleurs.

- J’avoue que ça ne dit rien du tout.... je dirais qu’en dehors des humains, les balles normales n’ont pas grand effet sur les créatures, du moins toutes celles que j’ai put croiser...

Ceci dit, il était quand même ravis d’entendre Emrys préciser qu’il n’avait pas l’intention d’aller en prison pour quelque chose de ce genre, il n’avait pas spécialement envie de savoir que son enseignement allait servir à faire du mal à des humains, même s’il savait très bien que parfois, certains humains étaient encore pire que les créatures qu’il traquait. Il esquissa un sourire, alors qu’il parlait du fait de ramener des bières, et de l’état dans lequel Emrys avait été la dernière fois à cause justement d’un jeu de bières, il savait très bien que ce dernier allait probablement bouder, parce que c’était un peu son mécanisme de défense à chaque fois qu’il était question de remettre son égo en cause, et Oren trouvait ça plutôt mignon dans le genre. Il lâcha même un rire amusé quand ce dernier lui indiqua que juste avec de la bière il n’aurait pas été dans un tel état, précisant par la même occasion qu’il en avait de toute manière dans le frigo.

- Je suppose que déjà, avec des bières ça aura sans doute un peu plus l’air d’un rencard... ou d’un moment entre potes... quoi que les potes ne s’embrassent pas en général, enfin personnellement, je ne fais pas ça avec mon potes, enfin... mon seul et unique porte à vrai dire...

Il le suivit alors derrière la maison, là où il avait exposé quelques canettes et autres cibles, prenant avec lui une autre arme et une autre boite de balles avant de refermer son coffre. Il n’avait pas vraiment eu l’occasion de faire attention la dernière fois avec le Wendigo, mais la propriété du brun était quand même relativement grande... ce qui la rendait encore plus haustère et froide à vrai dire. Oren avait un peu de mal à se faire à l’idée que Emrys vivait tout seul dans cette grande maison, sur cette grande propriété, bordé par les bois, des bois qui abritaient visiblement pas mal de créatures, dont des Wendigos du genre aventureux... Autant dire que c’était loin d’être très rassurant tout ça. D’ailleurs, il fini par dire :

- OK, j’avais pas trop fait gaffe les autres fois, mais vu la grandeur de la propriété, c’est vrai que l’idée que tu apprenne à te servir d’une arme à feu n’est pas si mauvaise que ça, au contraire...

Il jeta un rapide coup d’œil autour d’eux avant de revenir vers le brun en esquissant un sourire et de poser sa boite de munition par terre en lui indiquant l’arme :

- Tu sais déjà comment ça fonctionne ou pas du tout ?

Il en avait peut être déjà tenue une, c’était une possibilité, ou peut être qu’il avait déjà vu des gens s’en servir aussi, c’était une autre possibilité....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 3 Aoû - 1:12

Emrys avait reposé les yeux sur l'arme commençant à se demander si c'était une bonne idée. Si ça ne servait à rien contre les créatures, peu importe laquelle, ça perdait un peu de son intérêt Un peu seulement, parce qu'il était honnête en disant vouloir viser, sachant très bien que tirer n'importe comment, c'était un coup à tuer quelqu'un sans le vouloir et il avait déjà fini en cellule cette année, pas la peine de recommencer pour quelque chose de grave . Non, merci. Mais au moins, si des voleurs, des cons ou juste le psychopathe du moment passait dans le coin, il aurait le mérite de faire peur... un peu. Cela dit, le jeune médium regrettait quand même que ça ne puisse pas servir contre un wendigo ou un vampire... ça aurait pu être utile. « Génial. Pas étonnant qu'elles aient décidés que les humains étaient les parfaits snacks vu qu'on est pas capable de se défendre correctement » soupira t'il, l'air blasé. De vraies cibles sur pattes, vulnérables à souhaits. Enfin tant pis, de toute manière ce n'était pas qu'utilitaire tout ça, c'était aussi pour voir Oren. Même si c'était plus difficile d'être honnête sans une table de verre de beer pong dans le sang.

Enfin si c'était que ça, il en avait des bières. Et la réponse du chasseur lui tira un sourire. « Je ne crois pas que ce soit une activité à faire entre amis effectivement » répliqua t'il, en secouant la tête. Toujours un peu désarçonné par la manière de penser d'Oren. C'était toujours trop direct, trop honnête, même pour des détails comme ça. Si ça pouvait lui faire plaisir, il ferait un détour par la cuisine après. Un rencard hein ? Ça sonnait tellement étrange à ses oreilles, il n'était pas en train de siroter un verre avec une lycéenne qui ne lui plaisait même pas, ça n'avait rien à voir à ses yeux. C'était plus intéressant, et sur bien des points. Sourire qui diminua un peu devant la fin. « ça va encore sonner comme une phrase toute faite, mais en avoir un bon, c'est mieux qu'en avoir des tas. Crois moi, je parle en connaissance de cause » commenta t'il, avec l'air détaché. C'était vrai. Alors oui, il se sentait seul souvent, mais il avait Luka, il savait aussi que Feliks allait revenir bientôt, ça ne faisait pas beaucoup, mais c'était des amis. Des vrais. Quand il ne jouait pas les cons avec eux en tout cas …  C'était mieux qu'à l'époque, quand il avait toute une bande. Tu parles qu'il avait finit par comprendre que ça ne valait rien.

Peu importe. Il n’était pas là pour lui faire des leçons de vies. Ils étaient trop différents et les lycéens seraient toujours des cons de toute manière alors à quoi bon … « Tu crois maintenant ? Tu m'as quand même assuré que ça ne servirait à rien .. Je pense que même si un grizzly sort de là, en lui tirant dessus, je vais juste réussir à l’énerver ... » Emrys haussa les épaules. De toute manière il avait envie d'apprendre. Il imita Oren se débarrassant de la boite.  « Théoriquement seulement... » grimaça t'il. « Enfin j’ai déjà du tirer avec un fusil, mais c'était pas une réussite, et c'était pas la même taille »   L'autre chasseur qui lui avait mis un fusil dans les mains, il l'aurait bien assommer avec la crosse là tout de suite. « Et puis, c'était du sel, pas des minutions, même si ça doit pas changer beaucoup le fonctionnement si ? Preuve encore une fois que les balles sont inutiles » Ajouta t'il, un peu amèrement.  Il n'aimait pas être inculte. Mais tout ce qu'il connaissait des armes, c'était dans les films, les séries, les livres, rien d'autre. C'était le seul aspect qu'on ne lui avait jamais laissé testé au commissariat à l'époque. Trop jeune. « La dernière fois que j'ai eu une arme dans les mains, c'était avant qu'on rencontre notre ami wendigo, et ce chasseur m'a fichu l’arme dans les mains sans rien m'expliquer, donc non, si tu veux tout savoir, je n'ai aucune idée de comment c'est censé fonctionner » finit il, par répondre , un peu agacé. Fallait appuyer sur la gâchette, ok, jusque là, c'était pas trop compliqué, mais il y avait une sécurité aussi,non ? Et comment est-ce qu'il était censé viser juste surtout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 16 Aoû - 17:22

Le blond fronça un peu les sourcils, touché dans son égo, parce que ça c'était pas cool, les humains étaient parfaitement capable de se défendre, la preuve... il était humain et il affrontait régulièrement des créatures surnaturelles et il s'en était toujours plutôt bien sortis jusque là. Les humains étaient capables, c'était pas la question, la question c'était que la plupart ne savaient pas surtout. Emrys ignorait presque tout de tout ça avant qu'ils ne se rencontrent, il savait pour les fantômes, mais ça s'arrêtait là, alors forcément, il n'avait pas l'instinct et ne savait pas comment se défendre face à tout ça, mais c'était comme pour tout le reste, ça s'apprenait. Si Emrys voulait apprendre à se défendre contre les créature, apprendre à tirer était un bon début, après certes, il devrait se procurer d'autres munitions, mais c'était pas vraiment un soucis avec les bons contact et Oren en avait des dizaines de bons contacts de ce genre là. Mais il n'était pas d'accord sur ses paroles, la vulnérabilité des humains ne résidait que dans leur ignorance, mais une fois cette ignorance dépassée, alors ils étaient parfaitement capable de prendre les armes et d'infliger de gros dégâts, peu importe la créature en face et ça, il était bien placé pour le savoir. Donc forcément, il prenait un peu mal les paroles du brun et d'ailleurs il ne put se retenir de secouer la tête avant de dire :

- Les humains ne sont pas si faibles que tu ne le penses... la plupart ne savent rien des créatures surnaturelles, tu ne peux pas apprendre à te battre et à te défendre contre quelque chose dont tu ignores jusqu'à l'existence... mais je suis la preuve que quand on sait, on est loin d'être aussi faible et des proies aussi facile...

Il esquissa un léger sourire, histoire de ne pas paraître trop dur dans ses paroles ou peut être pour ne pas laisser voir qu'il était un peu vexé... dans tout les cas, il avait fini par dévier sur l'alcool et sur le fait que ça pourrait peut être faire en sorte que tout ça ressemble à un rencard, parce qu'il avait un peu l'impression que ça ressemblait à un entraînement de chasseurs, ce qui ne le dérangeait pas en soit, mais disons qu'il ne découvrait pas grand chose là, il était dans son élément, c'était presque trop facile et surtout il ne voyait pas trop comment ça pourrait le rapprocher d'Emrys ou lui permettre d'en savoir plus sur lui. Il laissa échapper un rire quand Emrys confirma que s'embrasser c'était pas vraiment un truc qui se faisait entre simples amis, il pouvait qu'approuver, il en avait pas énormément, mais ça lui ferait vraiment trop bizarre de devoir embrasser Seth... il le considérait un peu comme un petit frère... il hocha d'ailleurs la tête avant de dire :

- Je suis d'accord là dessus, surtout quand ce sont vraiment de très bons amis !

Il l'avait admit la dernière fois, Seth était probablement son meilleur ami, et il n'avait pas obtenu ce titre parce qu'il était le seul en soit, mais parce qu'il était le meilleur tout simplement. Il était celui avec qui il pouvait parler de tout, que ce soit de chasses ou de sa vie sentimentale ou même familiale et il était le seul qui le suivait dans tout ses délires sans se plaindre, même quand il risquait bêtement sa vie dans un nid de vampire... donc clairement, c'était le meilleur, et le blond n'en avait pas vraiment besoin d'autres. Il haussa un peu les épaules à la réflexion du brun avant de dire :

- Je te l'ai dit, c'est juste une question de munition, et d'arme aussi, une fois que tu auras apprit à viser et à tirer correctement tu pourras te procurer des munitions adapté ou des armes de plus gros calibres... j'ai des contact pour ça si tu veux, il peut même te fournir de l'eau bénite, du sang de mort et tout plein de trucs pour la chasse...

Le calibre changeait un peu la donne, il fallait apprendre à se servir de l'arme en question, mais savoir déjà viser c'était une bonne chose, il apprendrait à se servir de plusieurs calibres par la suite, une fois que Oren serait sur qu'il sera pas capable de se tirer dans le pied ou ailleurs par accident... pour l'instant, ils allaient rester sur un petit calibre. Il hocha la tête, faisant sortir le chargeur de son armes, montrant bien son geste à Emrys pour qu'il l'imite tout en disant :

- Ça ne change rien, que ce soit des balles normales, en argent ou autre, la seule différence que tu auras, ce sera en fonction de l'arme. Mais pour l'instant on va rester au petit calibre, ce sera mieux pour apprendre à viser.

Il attendit donc que Emrys fasse sortir son chargeur, mais il l'observa alors qu'il répondait de manière un peu à cran à sa question, sûrement un peu honteux de devoir admettre ça...

- C'est pas inné tu sais... j'ai dut apprendre aussi, et crois moi, ça a pas été facile...

Il essayait de le rassurer un peu, parce qu'il ne voulait pas qu'il se décourage à cause d'une mauvaise expérience. Il prit alors son arme pour exemple avant de montrer le chargeur qui était sortis en disant :

- Donc ça, c'est une arme automatique, c'est le plus simple d'utilisation, le chargeur à dix huit balles, la première chose à savoir, c'est que tu dois toujours faire attention au nombre de balles que tu utilise, compte les bien, parce que si tu es à court... et bien disons que ce genre de conneries à déjà coûté la vie à pas mal de gens...

Il remit alors le chargeur dans l'armes avant de le charger en tirant d'un coup sec sur la partie supérieur.

- Là, l'arme est chargé, ça veut dire qu'une balle se trouve prêt à être tirée, maintenant t'as plus qu'à te mettre en position, à viser, une fois que tu es prêt à tirer, il te suffit de retirer la sécurité, comme ça, et de tirer !

En même temps qu'il parlait, il s'était mit en position, vers les bouteilles que Emrys avait installé, visant, retirant la sécurité pour lui montrer et tirant en atteignant une des cibles. Il remit alors la sécurité avant de se tourner vers le brun pour lui indiquer que c'était son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 17 Aoû - 22:11

C'était là que leurs avis divergeaient, de son point de vue les humains étaient faibles, en général déjà, Emrys avait une très mauvaise image des gens en général, mais en plus les imaginer face à des wendigos ou des monstres surhumains , non, ça n'arrangeait en rien l'image qu'il s'en faisait. Comment des simples humains pouvaient les affronter ? La vie n'était pas un film de super héros ... Et pourtant, entre le wendigo et le vampire, Oren avait quand même réussi deux fois. Sans la moindre égratignure pour la seconde. Il fronça les sourcils et secoua la tête, pas vraiment d'accord, mais vu que ce dernier lui avait prouvé que c'était possible, pas vraiment en désaccord non plus ... Rah c'était un peu con d'être entre deux eaux comme ça. « Là dessus, je suis d'accord par contre, la connaissance peut-être une arme, mais vu que la majorité des gens ne sont pas au courant, les humains restent faibles » répliqua t'il, en essayant de ne pas être trop autoritaire dans sa réponse, n'appréciant pas en général qu'on remette son avis en cause ... Mais il n'était pas non plus opposé complètement à son idée, d'autant que plus que c'était Oren, et se montrer à nouveau froid, n'était pas au programme.

Bon au moins, ils étaient d'accord sur le sujet des amis, c'était déjà ça, et Emrys confirma en hochant la tête, oui, surtout quand ils étaient bons et tenaient le coup malgré toutes ses conneries ... Et autant dire que si les choses avaient été réglés, il avait intérêt à faire plus d'effort quand même. Parce qu'en comparaison, lui, il était très loin d'être un bon ami . Pas plus qu'il n'était un bon tireur, mais oui, encore une fois, s'y connaître ou non, changeait tout. Même si ça n'en restait pas moins un peu vexant de ne pas être doué dans ce sujet ... Surtout que ça ne serait vraiment qu'une base. Puisqu'il fallait de nombreuses munitions différentes selon les cibles. Apprendre des choses ne le gênait pas, surtout quand c'était dans des bouquins, mais l'idée de se procurer du sang de mort là, c'était moyennement agréable. Le sel ok, il avait eu le temps de se faire à l'idée, mais le reste ... Appliqué, le médium imita Oren, le mieux qu'il put, jusque là, ce n'était pas encore trop compliqué. « Je me doute bien qu'on apprend pas comme ça, mais je m'attendais à ce que ce soit un peu plus intuitif » rajouta t'il, les sourcils toujours froncés.

Un sourire se dessina finalement sur son visage, oui, le coup du chargeur vide, c'était assez utilisé dans les films pour qu'il voit très bien de quoi parler le chasseur. « Je m'en souviendrais, même si je préférais ne pas avoir à tirer autant de balle au final » ajouta t'il, finalement. Avant de l'observer tirer enfin . Ça semblait simple comme ça. Emrys hésita un instant, regardant Oren puis les cibles. Pas vraiment certains de vouloir se ridiculiser ... Mais c'était son idée, et tant qu'à apprendre, il fallait déjà essayer. Essayant d'imiter au maximum le chasseur, il finit par tirer à son tour. La balle ne frolant même pas une seule des cibles. « Alors la théorie je l'ai, la constitution de l'arme aussi ... Mais j'ai raté les travaux pratiques je crois » soupira t'il, un peu amer. Il baissa l'arme, avant d'analyser un peu là où il avait raté. Retentant tout de même son coup, parce qu'il pouvait être tenace parfois. C'était pas beaucoup mieux. Emrys soupira et relaissa à nouveau tomber son bras, avant de tourner la tête vers Oren, un sourire désolé sur le visage. « Bon, j'ai bien envie de dire que c'est ta faute parce que tu me déconcentres, mais je pense juste que je n'ai aucune capacité à viser ... » Il ne s'attendait pas spécialement à être bon, mais il était tout de même déçu de ne pas s'en sortir un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Sam 18 Aoû - 0:00

Décidément, Emry semblait avoir une mauvaise image des êtres humains en général, mais ça ne l'étonnait pas plus que ça, parce qu'il avait cru comprendre qu'il préférait la compagnie des fantômes à celle des gens en général et qu'il n'avait pas beaucoup d'amis... il ne savait pas encore vraiment comment le brun en était arrivé à devenir ce qu'il était, mais ça le rendait curieux tout ça... il se demandait comment il pouvait avoir si peu foi en l'humanité, alors qu'il en faisait lui même partie. Oren savait que les humains n'étaient pas tous des bonnes personnes, c'était comme pour les créatures, certains chasseurs diraient qu'elles étaient toutes bonnes à éliminer, mais lui non, il savait que certaines n'étaient pas mauvaises, tout comme il savait que certains humains étaient eux foncièrement mauvais. Il ne fallait pas tout généraliser, et c'était un peu le problème du brun. Il le fixa de manière un peu intense, l'observant sans la moindre retenue, c'était dérangeant d'être scruté ainsi, c'était comme s'il essayait de lire dans son esprit, mais il n'avait pas cette capacité là lui, pas comme Cory... et quand bien même, ce ne serait pas correct, même s'il savait qu'il allait sûrement devoir batailler ferme pour qu'un jour Emrys arrive à se livrer un peu sur ce qui le rendait aussi amer et aussi blasé. Il finit alors par se reprendre, secouant un peu la tête avant de baisser les yeux et de les relever de manière moins dérangeante sur Emrys en disant :

- J'aimerais bien que tu m'expliques un jour ce que les humains t'ont fait de si horrible pour que tu ais une telle image d'eux... de nous...

Il avait dit ça d'un ton calme, c'était doux, c'était pas une demande expresse, c'était pas comme s'il exigeait de savoir ou encore comme s'il en avait besoin, il lui offrait juste une possibilité, celle de se confier à quelqu'un, quelqu'un qui l'écouterait et qui serait vraiment intéressé par son histoire. Il espérait que Emrys saisirait de lui même cette opportunité, mais il n'avait pas trop d'espoirs à ce propos. Du coup il avait fini par en revenir au sujet principale, à savoir les armes, l'entraînement et comment faire face à certaines créatures avec les bons outils, mais tout en sachant que dans un premier temps, il fallait déjà apprendre à viser et à maîtriser son arme. Il esquissa un léger sourire à la réplique du brun qui parlait d'intuition, ça fonctionnait techniquement, mais pas avec des choses comme les armes. C'était pas naturelle une arme, c'était pas quelque chose qu'on pouvait avoir dans le sang et pour quoi on pouvait être naturellement doué, c'était pas comme ça que ça fonctionnait. Il secoua donc la tête avant de dire :

- Rien ne vient tout seul quand il est question d'armes, tout s'apprend et se maîtrise, si un jour un type te dis qu'il était super doué dès le départ... tu peux être sur que ce gars là se la raconte plus qu'autre chose !

Il lâcha un léger rire amusé, essayant de le rassurer et de lui faire comprendre qu'il n'avait pas à se sentir dévalorisé ou encore à complexer face à des gens qui avaient un entraînement spécifique et qui faisaient ce genre de choses depuis des années maintenant. Il lâcha un nouveau rire avant de remettre son chargeur en place et de dire :

- Je préférerais aussi... mais on sait jamais, compter peut te sauver la vie.

Il lui adressa un clin d’œil complice avant de se mettre en position, lui expliquant au passage et tirant un premier coup pour lui montrer. Il l'observa faire à son tour, notant plusieurs choses qui n'allaient pas dans sa position, et il esquissa un sourire rassurant avant de poser son arme, une fois assuré que la sécurité était bien en place et il se rapprocha du brun en disant :

- Il te manque surtout le positionnement je dirais... laisse moi te montrer !

Il se plaça derrière le brun, se collant un peu à lui, il poussa une de ses jambes avec la sienne, avant de lui placer les bras correctement tout en disant :

- Écarte un peu les jambes pour mieux répartir ton poids, tiens l'arme à deux mains, comme ça, incline un peu le bassin...

Il le faisait bouger et se mettre dans une meilleure position et fur et à mesure qu'il parlait, n'ayant même pas vraiment conscience qu'il se trouvait collé au brun, dans son dos qu'il était tellement proche que son souffle devait lui chatouiller les oreilles... il esquissa un sourire à sa réplique avant de dire :

- Je préfère la théorie selon laquelle je te déconcentre, je suis sur qu'elle est bien plus juste que l'autre... réessaye maintenant.

Il était dans une meilleure position, il le maintenait en place d'un bras autour de sa taille, observant le canon de l'arme, et attendant qu'il ne tire à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Sam 18 Aoû - 18:47

Emrys grimaça un peu, c'était pas une question de ce qu'on lui avait fait, c'était plus général que ça . Ou du moins, il préférait sans convaincre, parce que c'était clairement un mensonge, il avait juste décidé de détester tout le monde et voir plus facilement les défauts ... mais c'était plus difficile avec Oren. Il secoua la tête, faisant un geste de passer à autre chose, parce qu'il ne voulait clairement pas en parler, surtout à quelqu'un qui affronter des créatures sorties des cauchemars à tour de bras, il se sentait ridicule à côté de ça. Ne comprenait d'ailleurs pas comment lui, après tout ça pouvait voir le bon côté des gens ; être si peu pessimiste aussi ... Le jeune médium c'était empêché sans vraiment de difficulté, de répliquer froidement que ça ne le regarderait pas, laissant les choses flous, incapable de lui rabrouer sèchement vu son ton. Et pourtant en temps normal, il aurait trouvé ça désagréable, mais pas là, avec Oren, tout passait plus facilement ... sans qu'il ne s'en rende compte.

Et puis il avait déjà de quoi s'énerver avec cette histoire de tir, il commençait presque à regretter d'avoir proposé cette idée. Puisqu'il était loin d'être bon dans ce domaine. Mais en même temps s'il l'avait choisi, c'était bien parce qu'il risquait d'apprendre quelque chose, parce qu'il en avait besoin, histoire de se sentir rassuré. Même si ça ne serait pas aussi utile qu'il l'aurait cru. Enfin, ça lui apprenait aussi à remettre ses clichés à leur place, tirer ce n'était pas si simple et c'était beaucoup moins naturel qu'il ne l'aurait cru ... ou alors, il était juste mauvais. Mais pour une fois, Emrys avait envie de croire à ce qu'on lui disait. Parce que comme il l'avait prévu son tour ne fut pas du tout une réussite. Il leva un sourcil perplexe Le positionnement ? Il avait pourtant eu l'impression de faire comme lui, mais bon, il était prêt à le voir faire à nouveau, histoire de voir ce qu'il aurait pu rater. Mais non, Oren ne parlait pas du tout de lui remontrer. Il était concentré pourtant, il était prêt à apprendre, et c'est sûr que c'était plus facile de comprendre s'il lui montrait directement comme ça .. en théorie . Parce que dans la pratique, c'était difficile de rester concentrer sur la cible là. Et évidemment, il ne se rendait compte de rien lui.

Heureusement qu'il n'était pas du genre à rougir, parce que clairement il aurait pu. Par contre, comment est-ce qu'il était censé se concentre sur la cible lui ? Il s'était un peu raidit, essayant de rester concentrer sur le but de tout ça. « Alors autant tout à l'heure, le problème venait de moi, mais je t'assure que là vu le peu d'attention que j'ai pour la cible, je risque de tirer bien à côté ... » souffla t'il, finalement. Il ne se rendait vraiment compte de rien ? C'était pas possible là. « Elle est plus que juste » Là oui, il le déconcentrait et pas qu'un peu. Autant tout à l'heure, c'était plus une question de ne pas se ridiculiser qu'autre chose, autant là, non. Il ne pouvait pas le coller comme ça et penser sincèrement qu'il pouvait tirer droit. Emrys pris quand même sur lui, et essaya malgré lui de fixer la canette, de suivre ses conseils, essayant de faire abstraction du reste . Sans y arriver le moins du monde. Mais la balle frola tout de même la canette, preuve que sa position était bien meilleure, mais que ça n'en restait pas moins compliqué de viser avec précision. Emrys lâcha une des mains de l'arme, pour la glisser sur la sienne quelques secondes. « Mais ne t'avises pas de bouger, si j'arrive à viser juste comme ça, je pense que rien ne pourra me deconcentrer » S'il arrivait à tirer correctement comme ça, rien ne pourrait l'empecher de se concentrer oh non ... Il releva le visage vers lui, glissant ses lèvres au coin des siennes, avant de se reconcentrer sur l'arme, avant que ça lui sorte complètement de la tête, les deux mains solidement ancré sur la crosse. La canette se décala de quelques centimètres sur la droite, la balle l'ayant frôlé d'encore plus près. Bon, ce n'était toujours pas une réussite, mais il y avait quand même un peu d'évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 19 Aoû - 0:38

C'était machinale pour lui, il n'avait pas cherché à faire quoi que ce soit en particulier, si ce n'était l'aider à se positionner correctement. Il valait sans doute mieux qu'il ne le dise pas à voix haute, mais à vrai dire, il aurait fait de même avec n'importe qui d'autre... sauf que ça ne lui aurait peut être pas fait le même effet, parce qu'il devait admettre que cette proximité était loin d'être déplaisante... alors qu'avec d'autres il n'aurait sans doute pas accordé plus d'attention que ça. Mais il était surtout resté focalisé sur le placement d'Emrys, parce qu'il avait envie de le voir s'améliorer. Il avait bien compris que le brun était du genre à se frustrer vite et qu'il avait un égo assez grand qui faisait que chaque fois qu'il loupait, il s'énervait et en plus il se décourageait... il n'avait aucune envie qu'il pense qu'il était mauvais ou qu'il n'avait aucune chance de s'améliorer, parce que c'était faux, il pouvait s'améliorer et il comptait bien le lui prouver en le faisant se placer de la meilleure manière possible. Il était persuadé que déjà avec un meilleure placement le brun y arriverait mieux, parce que si il loupait en étant bien placé et en ayant une bonne arme, et elle était bonne puisque c'était la sienne, c'était qu'il avait alors des problèmes de vue, mais ça n'avait pas l'air d'être le cas, donc il ne pouvait que réussir. Mais évidemment, ça ne venait pas tout seul, ça demandait un certain ajustement et un certain entraînement, donc ça n'allait pas se faire comme ça. Emrys ne semblait pas être très patient, c'était ce qui lui faisait un peu peur, il se disait que ce dernier pourrait se décourager un peu trop vite et ce serait dommage au final... Il avait dit préférer la théorie selon laquelle il le déconcentrait surtout pour lui faire comprendre que ça ne venait pas de lui et qu'il n'était pas mauvais, qu'il avait juste besoin d’entraînement et de concentration, par contre, il ne s'était pas attendu à cette réponse là. Il n'avait pas trop songé à cet aspect là et par réflexe, il relâcha un peu le brun, prêt à s'écarter de lui en disant :

- Oh... désolé... c'était pas désagréable du coup j'ai pas trop calculé...

Il rougissait à vu d'oeil, c'est vrai qu'il avait totalement envahit son espace personnel et ce genre de position, autant avec un ami ça pouvait sembler professionnel, autant ils n'étaient pas juste amis avec Emrys... mais visiblement, ce dernier ne semblait pas vouloir qu'il le lâche pour autant, parce que le coup suivant fut bien meilleur que le premier et lui permit de frôler la cible. Il reporta son attention sur les cibles d'ailleurs, il esquissa un sourire en voyant la canette frémir, et abaissa de nouveau ses yeux vers le brun en sentant sa main sur la sienne alors qu'il lui disait de ne surtout pas le lâcher. Il lâcha un rire amusé face à la suite avant de secouer un peu la tête reprenant sa position initiale en disant :

- OK chef ! Quoi que... je sais pas trop comment je dois le prendre... ça veut dire que si t’arrive à viser tu vas oublier ma présence ?

Il avait dit ça sur le ton de l'humour, parce qu'il avait bien compris où il voulait en venir en fait, mais vu qu'il prenait conscience de la situation et que celle ci devenait un peu... gênante, pas dans le mauvais sens, c'était ça le soucis d'ailleurs, parce qu'il appréciait un peu trop cette proximité... il se racla alors un peu la gorge, s'obligeant à se focaliser à nouveau sur les cibles tandis que le brun se rapprochait toujours plus. Il afficha un sourire plutôt satisfait et alors qu'il visait de nouveau, il observa un peu avant de tendre son autre main le long des bras d'Emrys en les décalant juste de quelques millimètres sur la gauche avant de dire :

- Je pense que là ça devrait être mieux... t'es pas habitué au recul de l'arme, au poids et tout le reste, mais moi si, c'est mon arme en fait, celle que j'utilise le plus souvent, du coup je la connais par cœur, c'est important aussi...

C'était la raison pour laquelle il fallait toujours s'entraîner avec une nouvelle arme, la précision n'était pas la même, la force de tire non plus, de même que le poids et tout ces facteurs pesaient dans la balance. Mais placé comme il était maintenant, s'il ne se laissait pas distraire par le recul et jusque là il avait plutôt assuré de ce cotés, le blond était presque sur qu'il arriverait à toucher la cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 19 Aoû - 21:07

C'était mieux. Et le fait de voir une marge de progression, c'était rassurant. Même s'il se doutait bien qu'il n'allait pas devenir un as de la gâchette en si peu de temps. Il n'était déjà pas du genre optimiste, alors croire aux miracles. Par contre, il était presque fier de lui d'arriver à rester un minimum concentré sur la cible, parce qu'avec Oren, là, qui ne s'en rendait qu'à moitié compte, c'était compliqué. Vraiment compliqué. Parce que comme il avait si bien dit c'était loin d'être désagréable, sauf que lui, il l'avait très bien calculé, il n'était pas aussi innocent lui, le coller comme ça et penser qu'il allait se contenter de penser à tirer, c'était un peu croire au père noël « Je pense que même si j'arrive à viser, je ne risque pas d'oublier ta présence là. » souffla t'il, essayant tout de même de se concentrer plus. Sachant qu'il serait quand même bien content s'il réussissait son coup. Mais de là, à oublier son corps collé contre le sien, ça paraissait plutôt improbable. Aussi improbable que de toucher la cible apparemment, parce que si c'était mieux, c'était pas encore ça.

L'air concentré, les sourcils froncés, il suivit la main d'Oren, observant ce qu'il essayait de lui faire faire. Il était donc trop à droite ... Emrys hocha doucement la tête, attentif à ce qu'il disait, mais toujours bien trop conscient du reste. Il était du genre appliqué et studieux, mais même lui avait ses limites, et quand bien même, il voulait y arriver, Oren l'aidait autant qu'il ne le déconcentrait. Oui, il voulait bien croire que connaître une arme pouvait aider, mais il fallait bien commencer quelque part aussi, et là, il était plus concentré sur la personne dans son dos que sur le poids de l'arme dans ses mains. Il inspira doucement, essayant de rester focalisé sur elle quand même essayant de faire abstraction. Toujours sans réel résultat. « Dis moi, si j'arrive à la toucher, j'ai le droit à quoi ?» demanda t'il, avec un demi-sourire. « Parce que j'ai besoin de motivation là » C'était une plaisanterie. A moitié du moins, parce que clairement pour vouloir la toucher la cible, là, il allait avoir besoin de plus que son ego lui rappelant que c'était assez nul de se rater autant de fois à la suite.

Emrys serra un peu plus la crosse, comme pour se concentrer seulement sur elle, et il y parvint un peu mieux. Cette fois ci la balle atteignit sa cible, et c'est un large sourire qui se dessina sur son visage. Qu'il se força à diminuer un peu, quand il s'en rendit compte, parce qu'au final, il n'avait pas fait grand chose, et sans Oren, c'était pas dit qu'il en aurait fait autant. Il aurait tout autant pu tirer à coté tout le chargeur sans l'aide du chasseur, mais en même temps, c'était lui le professionnel. Emrys finit par baisser les bras, seulement physiquement, il ne comptait pas abandonner. « J'ai bien envie de sauter de joie, mais pour que j'y arrive tout seul, il va me falloir un peu de temps » dit il, en se retournant à demi vers lui. Parce qu'il avait tout écouté, il avait pas mal compris le positionnement, mais le reproduire de manière mécanique allait être un peu compliqué, ça mettrait du temps avant que ça ne devienne naturel, et avant qu'il le touche une des cibles par lui même. « Mais je pense que si j'ai réussi comme ça, il n'y a qu'une charge de wendigo qui pourrait m'empêcher de me rappeler ce que je tiens dans les mains » ajouta t'il, en secouant la tête comme s'il était un peu blasé de son incapacité à rester concentrer. Clairement s'il avait réussi à se concentrer suffisamment pour toucher sa cible, il n'y avait bien que la peur pour le faire s'affoler au moins d'en perdre tous ses moyens. Même si là, Oren lui avait déjà bien compliqué les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 354
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 21 Aoû - 0:35

Il était parfaitement capable d'oublier un peu la situation de son cotés, il pouvait faire abstraction du fait qu'il était collé à Emrys et techniquement, c'était la première fois que ça arrivait non plus... mais il devait admettre qu'il n'arrivait pas totalement à en faire abstraction non plus... parce que la sensation avait beau être assez nouvelle pour lui, il aimait bien ça. Mais il savait qu'il devait aussi se concentrer sur ce qu'il se passait, sur le fait que le brun essayait d'apprendre à viser et à se servir d'une arme et pour l'instant, il était loin de maîtriser réellement. Il avait hésité à le relâcher après s'être rendu compte que cela pouvait le perturber et lui porter préjudice autant que ça pouvait l'aider, mais Emrys l'en avait empêché, alors il était resté contre lui, et en avait profité pour ajuster encore un peu sa position dans le but de l'aider à viser au mieux. C'était pas si mal, il y avait déjà de la progression, Oren avait mit des jours lui à toucher une cible... donc techniquement, il se débrouillait bien, même si l'apprentissage n'avait pas été le même. Son père n'avait jamais été un grand pédagogue, il lui avait juste mit une arme entre les mains, montré son fonctionnement et lui avait dit de s’entraîner sur les cibles. Il n'avait pas eu le droit à un cours sur le positionnement ou encore sur comment bien ajuster en fonction du poids de l'arme et du recul... d'ailleurs la première fois qu'il avait tiré, il avait manqué de se péter le nez à cause du recul... faut dire qu'il avait huit ans aussi... dans tout les cas, Emrys s'en sortait vraiment mieux que ce qu'il pensait, et il afficha un grand sourire en l'entendant demander à quoi il pourrait avoir le droit s'il y arrivait, parlant de motivation... c'était pas une mauvaise chose la motivation, ça aidait beaucoup et du coup Oren prit un air de réflexion avant de dire :

- Huum... Je suppose que si tu réussis, je peux pas te refuser grand chose... du coup tu devrai pouvoir avoir à peu près tout ce que tu veux... enfin venant de moi du moins, parce que si ça doit venir de quelqu'un d'autre, je suis pas sur que ça fonctionne...

Si il voulait un autographe d'une super star ou quelque chose comme ça, ça allait être dur... et Oren ne faisait pas de miracle non plus, donc il allait falloir se limiter dans ses envies, mais pour le reste, il était disposé à donner ce qu'il voulait au brun. Il afficha un nouveau sourire, sentant le brun se tendre, c'était un peu comme s'il avait d'un coup une décharge de motivation et quand il tira à nouveau, la canette vola sous l'impulsion de la balle. Il était satisfait de ce qu'il voyait, et assez fier aussi, parce que c'était ses cours qui portaient leurs fruits, et qu'il ne pouvait pas s'empêcher de dire que sa motivation avait un peu fonctionné quand même...

- Woow... jolie tir, on dirait que j'ai réussit à te motiver du coup !

Il resserra un peu son bras autour de sa taille, machinalement sans vraiment en avoir conscience, alors que le brun baissait son bras... ça par contre, c'était pas l'idée du siècle, c'était comme ça que les gens se tiraient une balle dans le pied, en oubliant de remettre la sécurité. Il le relâcha alors que le brun se retournait un peu vers lui et il attrapa son bras qui tenait l'arme pour attraper celle ci en disant :

- Faut pas que tu oublis la sécurité quand tu as fini, sinon tu risques de te tirer dans le pied... il paraît que c'est douloureux comme truc... mais ne t'en fais pas, si tu t’entraînes, je suis sur que d'ici quelques jours tu y arriveras tout seul !

Il le pensait vraiment, il avait les cartes en mains maintenant, tout ce qu'il avait à faire, c'était reproduire le même schéma. Il esquissa un nouveau sourire après avoir remis la sécurité et rendu l'arme au brun en disant :

- Je suis pas sur que la comparaison avec un troupeau de Wendigo soit flatteuse... mais du coup je pense qu'après ça tu mérites une petite pause...

Ça ne faisait pas longtemps qu'ils étaient en train de s'entraîner, mais c'était éprouvant dans le genre, parce que tirer avait tendance à provoquer des décharges d'adrénalines et ça fatiguait donc rapidement le corps. Surtout chez les débutants. Et puis c'était un rencard techniquement, même si ça n'en avait pas l'air, donc le but n'était pas non plus d'épuiser totalement Emrys et d'en arriver à le dégoûter de son envie d'apprendre à tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 628
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 23 Aoû - 19:03

Il avait posé la question plus par amusement qu'autre chose, parce qu'il ne s'attendait pas à grand chose en réponse. Peut-être à un blanc. Mais non même pas, encore une fois ça lui était complètement passé au dessus. Et finalement, ça lui tira un soupir amusé. Essayant de rester concentré tout de même. A croire que fallait lui mettre un panneau avec des flèches quand il était question de sous-entendus. Le pire c'est qu'Oren avait accepté sans comprendre, et que ça rendait la partie sur cette histoire d'autre personne encore plus comique. Entre le déconcentrer avec son corps et manquer de le faire rire, son professeur du moment ne savait pas vraiment le mettre dans des bonnes conditions pour se concentrer ... Mais finalement, Emrys fit effort, restant tout de même sur sa propre motivation de réussir, et puis même s'il l'avait dit sans rien en tête, il avait quand même dit qu'il pourrait avoir tout ce qu'il voulait non ? Il fut assez fier en réussissant son coup, sachant que seul, ça ne serait jamais arrivé et que seul le positionnement d'Oren l'avait aidé. Mais au moins, il avait réussi.

Oui, il avait réussi à le motiver c'était peu de le dire, mais encore une fois c'était en toute innocence. Emrys secoua la tête, un sourire en coin. Ne pouvant pas lui en vouloir, et de toute manière, il était bien trop content d'avoir touché sa cible, que ça n'aurait rien changé. Emrys fronça les sourcils en le sentant le lâcher pour attraper son arme, avant de comprendre. Ah merde ... ça aurait été con tiens. « J'espère ne jamais le savoir » dit il, en jetant un regard mauvais à l'arme. Clairement, se tirer dans le pied, ça devait être douloureux, mais plus encore là tout de suite, ça aurait été tellement ridicule ... Emrys secoua à nouveau la tête, et le regarda légèrement blasé. C'était pas dit ça par contre. Mais au moins il connaissait un peu les bases, il fallait bien commencer quelque part. Il attrapa l'arme en l'étudiant un peu. Oublier la sécurité. C'était vraiment une idiotie à ne pas refaire. Mais ça n'arrivait pas à assombrir sa bonne humeur, il avait réussi et autant dire que ça lui faisait vraiment plaisir …

C'était idiot, il le savait, assez enfantin même comme réaction, parce qu'il était loin d'être un pro, mais même. Et puis, il était loin d'être mal entouré là tout de suite .. . Oren réussi à lui tirer un rire, lui faisant quitter l'arme des yeux pour les poser sur lui. Effectivement la comparaison, n'était pas idéale. « Pour me faire pardonner de ce compliment, je peux toujours te proposer une bière. » dit il finalement. Il était du genre à ne pas faire de pause, mais ce n'était pas des révisions ou du travail, c'était censé être un rendez-vous. D'ailleurs, il se rendait compte qu'il l'avait un peu entraîné là-dedans sans lui demander son avis, ça lui paraissait logique, mais il n'en avait fait un peu qu'à sa tête, alors autant accepter cette pause. Et en y repensant, ça ne lui semblait pas non plus une mauvaise idée, parce que c'était assez stressant au fond ... Il lui fit signe de la tête de le suivre, se dirigeant vers la maison et passant par la porte extérieure de la cuisine , celle là même où il avait aperçu le wendigo l'autre fois ... Autant dire qu'à se moment là, il n'aurait jamais imaginé comment les choses allaient tourner. Ouvrant le frigo, il sortit deux bières, et lui en tendit une , avant de jeter un oeil sur le terrain d'entraînement improvisé à l'extérieur « Si on oublie ta capacité à me déconcentrer, tu fais un bon prof tu sais... Mais tu me dois toujours quelque chose... » dit il, finalement, en lui adressant un léger sourire. Parce que c'était assez vrai au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» nervous nishman vous salut bien!
» Mauthyse's family !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: coldlake shore :: résidences-