Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 24 Aoû - 14:44

Il avait fini par toucher la cible, et OK, Oren l'avait bien aidé, mais il n'avait fait que lui apprendre comment bien se positionner et corriger un peu l'angle de tir qu'il avait, c'était pas grand chose, il avait fait le reste et il s'était bien débrouillé. Il allait avoir besoin d'entraînement, ce qui était en même temps logique, c'était pas le genre de choses qui était innés et qui venait tout seul, il fallait s'entraîner dur pour réussir à vraiment maîtriser les armes et à savoir viser correctement... mais il n'était pas vraiment sur que Emrys prenne tout ça vraiment au sérieux. Il y avait cru au départ quand il lui avait demandé de ramener son matériel pour lui apprendre à tirer, mais maintenant il avait un doute. Il voyait un peu ça comme une sorte de caprice du moment, comme si ça pouvait lui permettre de dépasser un peu son manque de confiance en lui suite à l'attaque du Wendigo. Il n'avait pas pensé que ça aurait put l'atteindre autant, il n'avait pas l'air si mal que ça la dernière fois qu'ils s'étaient vu, il avait eu l'air d'avoir dépassé ça... mais peut être qu'au final il ne se sentait pas vraiment en sécurité chez lui tout de même... d'où cette subite envie d'apprendre à tirer et surtout d'apprendre à se défendre contre le surnaturel. Mais du coup, il ne savait pas trop si Emrys allait vouloir pousser cet apprentissage et il ne savait pas trop si l'idée lui plaisait ou pas... il n'avait pas envie que le brun se prenne d'une soudaine envie de chasser, c'était un peu étrange, et malvenu de sa part, parce qu'il était chasseur, qu'il adorait ça et qu'il ne voyait pas sa vie sans ça... mais c'était pas le cas d'Emrys et ça lui plaisait bien. C'était pas juste une question d'être un super héro à ses yeux, il se fichait de ça, mais c'était surtout qu'il était inquiet... et que le savoir en train de chasser, ben ça lui faisait carrément peur pour le coup. Surtout qu'il était visiblement du genre à oublier de remettre le cran de sûreté sur l'arme... autant dire que ça n'encourageait pas.

Mais dans tout les cas, il n'avait pas son mot à dire, c'était pas son choix, c'était celui du brun et il ne pouvait pas grand chose contre ça, si ce n'était lui apprendre du mieux qu'il pouvait et bien lui faire comprendre qu'il n'avait aucune envie de se tirer une balle dans le pied par accident. Quoi qu'il en soit, il s'était dit qu'une pause ce serait pas mal, il savait à quel point c'était éprouvant les premières fois avec une arme à feu, et il n'en avait peut être pas conscience tout de suite, mais demain il aurait probablement des courbatures. Il afficha alors un sourire quand il lui proposa une bière et hocha la tête avant de dire :

- Tant que tu ne me propose pas un bière-pong !

Il lâcha un rire amusé, en référence à ce qu'il s'était passé à leur dernier rendez-vous, parce que cette partie de bière-pong, ça avait été quelque chose et ça avait bien achevé le brun aussi, ce que Oren avait trouvé vraiment amusé et il avait pas mal apprécié cette version là de Emrys. Dans tout les cas, il le suivit à l'intérieur, jusqu'à la cuisine, il se hissa sur le plan de travail pour s'y asseoir tandis que le brun sortait deux bières du frigo et lui en tendait une. Il l'attrapa avant de l'ouvrir, tandis qu'Emrys lui parlait de sa capacité à le déconcentré. Il secoua un peu la tête avant de dire :

- T'as réussis à toucher la cible, donc c'est que je dois pas te déconcentrer plus que ça... ou alors c'est que tu as une capacité de concentration hors norme...

Il lâcha un rire amusé, c'était peut être un mélange des deux, mais il aimait assez l'idée de le déconcentrer, ça voulait dire qu'il avait un certain pouvoir sur lui, et ça lui plaisait assez. Il ne comprenait toujours pas vraiment ce que Emrys lui trouvait, mais il lui trouvait des choses, ça lui suffisait pour le rassurer un peu. Il but alors une gorgée de bière avant d'adresser un sourire en coin au brun en disant :

- C'est vrai... alors vas y, je t'écoute, qu'est ce que tu veux ?

Il n'était pas totalement sur, mais il y avait peut être un sous entendu là dedans... dans un premier temps, il s'était dit que Emrys allait demander une autre leçon, ou un truc plus poussé comme lui apprendre à se battre... il pourrait, mais il n'avait pas besoin de contre partie pour ça... mais maintenant qu'il y pensait... tout cela sonnait un peu trop... joueur. Il prit alors un air de réflexion avant de dire :

- T'as l'intention de me demander un truc qui va me faire rougir ? Parce que si c'est ça, peut être que j'aurais accepté même si tu avais raté...

Il utilisa le même ton que le brun, enfin... il avait l'impression que c'était le même, mais il était pas aussi doué que lui pour ça, c'était pas aussi naturel. Il se contenta alors de le fixer avec un léger sourire en coin, en attendant qu'il lui fasse part de ce qu'il avait derrière la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 26 Aoû - 5:16

Emrys avait secoué la tête, faussement agacé. Il ne regrettait pas vraiment la soirée, mais plutôt l'état dans lequel il avait fini. Ça aurait pu être pire, il s'en rendait bien compte, mais il avait déjà fini dans un assez jolie état et c'était montré bien trop sentimental en empêchant Oren de s'en aller. Il n'avait plus 5 ans, et besoin de personne pour le bordel, mais apparemment, à ce moment là, il en avait décidé autrement. C'était ridicule de son point de vue, mais c'était difficile de revenir en arrière de toute manière. Il n'avait qu'à mettre ça sur le compte de l'alcool, tout simplement. Mais, la prochaine fois, qu'il sortirait, il éviterait le beer-pong, ça c'était sur et certain. Mais une simple bière, ça ne ferait de mal à personne. Il ouvrit rapidement la sienne après en avoir tendu une à Oren. Avant de soupirer, amusé. Content d'avoir réussi à au moins toucher une cible, c'était peut-être un coup de chance mais ça lui faisait du bien quand même. Parce que la dernière fois qu'il avait eu une arme en main, ça n'avait pas été une réussite. Si jamais il y avait une prochaine fois, ça serait peut-être moins pire ... peut-être. Autant espérer qu'il n'y aurait pas de prochaine fois. Ça restait encore sa meilleure chance.

Emrys quitta le fenêtre des yeux pour les tourner vers Oren. Avec un sourire en coin. Sans répondre. Qu'il choisisse la solution qui lui plaisait le plus. Il n'aurait sans doute pas réussi sans lui, mais il ne l'avait pas aidé non plus à juste se concentrer sur ce qu'il avait dans les mains... Il haussa les épaules, puisqu'au final, sa réponse à lui, c'était plutôt la seconde. Il était du genre à se concentrer au maximum à ce qu'il faisait quand il était question d'apprendre quelque chose qui l'intéressait Et vu que c'est lui qui avait demandé ce coup là, il n'aurait pas pu faire autre chose que se concentrer le plus possible, malgré Oren. Cela dit, il regrettait presque d'avoir touché sa cible aussi, puisqu'il aurait pu en profiter un peu plus en se ratant une nouvelle fois ... merde, il n'y avait pas pensé à ça . « J'aurais du faire exprès de me rater encore une fois » dit il, finalement, en secouant la tête, amusé. Il porta enfin sa bière à ses lèvres Avant de se rappeler qu'il était censé avoir gagné quelque chose en réussissant et il sourit à nouveau derrière le goulot en l'entendant accepter, encore une fois comme s'il n'avait pas saisi le double sens.

Ah si, finalement, il avait saisi. Emrys essaya de cacher un léger rire. Il avait mis le temps tiens. Mais c'était intéressant de savoir que même en ratant, il aurait pu être gagnant. « Si j'arrive à te faire rougir, je peux déjà m'avérer gagnant » souffla t'il, avant de reposer sa bière. Il n'avait rien en tête en disant ça, ou bien trop de chose, mais rien de vraiment spécifique en tout cas. Parce que c'était compliqué comme situation, il n'était pas vraiment habitué à ce genre d'ambiance, c'était naturel, il se sentait plutôt bien et n'avait pas besoin de se forcer à être désagréable. Mais c'était aussi compliqué parce qu'il se rendait bien compte que ce n'était pas habituel pour Oren non plus sur certains points, même si tout à l'heure, c'est lui qui s'était fait surprendre lorsqu'il l'avait embrassé. Comme quoi, il apprenait vite. « Même si tout à l'heure tu m'as bien mis plusieurs choses en tête » rajouta t'il, finalement, en haussant les épaules, comme si c'était normal . Et ça l'était aussi. Il n'y avait bien que le chasseur pour faire ça en toute innocence. Il se décala finalement, repoussant légèrement les jambes d'Oren, pour se caler entre elle, avant de tendre un bras pour l'obliger à baisser la tête en l'attrapant par les épaules, et en glissant une de celle ci derrière sa nuque. « T'es vraiment trop grand » grogna t'il, avec sourire en coin, avant de l'embrasser à son tour, n'attendant pas longtemps avant d'approfondir son baiser. Parce que clairement, il l'avait bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 27 Aoû - 4:59

Il était plutôt fier que cette leçon ai porté ses fruits, il était fier d'avoir réussit à faire remonter l'estime qu'Emrys avait de lui même. Parce que c'était idiot de se prendre la tête sur des bêtises comme ça, sachant qu'il n'avait jamais tiré de sa vie et qu'il ne pouvait pas avoir appris comme ça tout seul... alors oui, peut être qu'il s'était un peu ridiculisé cette fameuse dernière fois dont il n'avait pas dit grand chose jusque là, mais ça ne valait pas non plus le coup de se prendre réellement la tête. C'était normal dans un sens de ne pas être doué du premier coup pour quelque chose, il allait un apprentissage, comme pour tout. C'était un peu comme cette histoire de bière-pong, il le taquinait là dessus mais c'était juste marrant, il n'avait pas à avoir honte, de une il n'avait rien fait de répréhensible et de deux il n'avait rien fait dont il puisse se sentir coupable ou le faire se sentir agacé. Oren avait même été clair avec lui, il aimait bien cette version là de lui, il avait aimé le voir plus tactile, plus avenant, plus affectueux et ça ne l'avait pas dérangé le moins du monde, au contraire. Pourtant, quand il abordait le sujet, il avait comme l'impression que ça énervait le brun, que ce dernier n'avait pas envie de se remémorer cette soirée et surtout qu'il n'avait pas très envie de l'assumer. Parfois, il avait un peu de mal à comprendre comment les choses fonctionnaient dans l'esprit du brun, comment il décidait de ce qui était bien pour son image et de ce qui était moins bien... et surtout, qui était la référence dans ce cas ? Sûrement pas Oren, parce que lui, il avait tendance à bien l'aimer, peu importe ce qu'il faisait, il n'était sans doute pas objectif du coup... Mais visiblement, l'idée de louper son coup encore une fois pour allonger la leçon, c'était pas une si mauvaise chose, parce que le brun avait fini par dire que s'il avait sut, il aurait manqué la cible. Oren lâcha un rire amusé avant de dire :

- Aucune chance, tu était vraiment trop content de pouvoir la toucher cette cible !

C'était vrai, il ne s'en faisait pas trop pour ça, Emrys avait tout du mauvais perdant, du type débordant d'égo, il n'était donc probablement pas du genre à faire exprès de perdre. Même si cela voulait dire avoir plus de contact avec lui, surtout que c'était pas le genre de truc dont Oren était avare, il suffisait de demander en général, il était du genre tactile et il n'avait aucun soucis avec le fait de faire des câlins et de prendre les gens dans les bras quand ils le voulaient... surtout Emrys d'ailleurs. Et ce dernier s'était souvenue qu'il lui avait promis quelque chose s'il touchait la cible, ce qui était vrai, et d'ailleurs, il acceptait de remplir sa part du défis, même si après réflexion, il se demanda de quoi il était question. Il avait fini par s'inquiéter de savoir si le brun allait lui demander quelque chose qui allait le faire rougir, et il lâcha un rire à sa réponse.

- Vraiment ? C'est pourtant pas une prouesse exceptionnel ça... il paraît que je rougis trop facilement, et pour pas grand chose en plus en général... mais tu vois, finalement ça valait le coup d'atteindre la cible !

Il afficha un nouveau sourire, buvant une nouvelle gorgée de sa bière, avant que le brun ne vienne se caler entre ses jambes, disant qu'il lui avait apparemment mit des images en tête un peu plus tôt... c'était pas vraiment voulu, il était surtout concentré sur le fait de lui faire atteindre la cible, mais après tout... c'était pas une si mauvaise chose de son point de vue, il aimait bien l'idée de pouvoir lui aussi l'atteindre. Il n'opposa aucune résistance quand le brun le poussa à se pencher pour l'embrasser, au contraire, c'était plutôt agréable, sans doute un peu trop... Il était pas vraiment habitué à ce genre de choses, et ça le surprenait toujours d'être capable de ressentir des trucs pareil. Évidemment, ça ne manqua pas et quand il récupéra ses lèvres, il devait être rouge cramoisie... Il afficha un sourire gêné avant de dire :

- Je crois que ça me donne une bonne idée de ce que tu peux avoir en tête là... et j'ai comme l'impression que tu as réussis ton coup pour ce qui est de me faire rougir... mais par contre, je suis pas trop grand... de mon point de vu, ce sont les autres qui sont trop petits surtout !

Il avait tenté de dissimuler un peu la gène avec de l'humour, parce que c'était vraiment étrange, il ne se sentait pas gêné dans le mauvais sens du terme, c'était autre chose, c'était plus de l'expectation, comme s'il attendait quelque chose, et qu'il était en même temps stressé par l'inconnue, mais aussi impatient que ça arrive... Il embrassa alors à nouveau le brun, glissant une main dans ses cheveux au passage, oubliant un peu qu'ils étaient dans une cuisine et que quelques secondes plus tôt ils s’entraînaient à tirer... ça pour le coup c'était loin, parce que si Emrys voulait découvrir les joies des armes à feux, Oren lui avait envie de découvrir tout autre chose actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 27 Aoû - 15:59

Oui. C'est vrai, que toucher la cible, lui avait fait plaisir. Il savait que parfois on ne réussissait pas du premier coup, mais savoir quelque chose et en vouloir une autre, ça changeait un peu la donne. Donc oui, il était vraiment content. Emrys savait qu'il était loin d’être un pro de la gâchette et vu qu'il ne comptait pas s’entraîner 3 heures par jour, qu'il ne le deviendrait pas. Ce n’était qu'un début, et il espérait juste être capable de viser droit, ou d'au moins donner l'impression qu'il était confiant avec une arme dans les mains, ça pourrait être plus que suffisant. Mais en cet instant, tout ça était un peu passé en second plan. Parce que ce n'était pas qu'un apprentissage, et si voir ça comme un rendez-vous était un peu étrange à son goût, sonnant un peu trop comme un film à l'eau de rose, ça l'était d'une certaine manière. Et il n'était pas prêt d'oublier qui était son professeur du moment. Même s'il faisait tout pour ne pas penser de la sorte, sinon il allait croire qu'il l'avait volontairement mis dans ce rôle pour lui rappeler quelqu'un d'autre, et ça l'aurait rendu malade. Non, c'était bien différent.

« Autant ne pas te faire rougir pour rien alors »Un léger sourire en coin se dessina sur ses lèvres, pas surpris parce qu'il entendait, même si une part de lui aurait bien voulu avoir un peu le monopole de le faire rougir. Et autant dire qu’il comptait bien essayer et pour plus que pas grand chose. Il ne comptait pas lui faire des sous-entendus jusqu'à ce qu'il change de couleur, ça aurait pu être amusant, mais il avait mieux en tête. Quelque chose qui serait tout autant gagnant pour lui . Et il avait touché la cible, il l'avait bien mérité Et il réussi plutôt bien son coup puisque quand il reposa les yeux sur son visage, il avait bel et bien rougit. Il en était presque aussi content que d'avoir touché sa cible tout à l'heure.  Emrys le regarda, l'air un peu blasé. Une bonne idée de ce qu'il avait en tête, c'était peu probable. Parce que depuis la dernière fois, il s'était retrouvé à penser à tout ça plus d'une fois, se retrouvant dans un rôle qu'il ne connaissait pas vraiment. Déjà que la nature même de leur relation était un peu nouvelle pour lui, savoir que ça l'était encore plus pour Oren, le rendait un peu hésitant sur la marche à suivre. Et il n'aimait pas tergiverser pendant des heures ... ce qu'il faisait pourtant constamment.

Aucun sourire à sa plaisanterie, ses yeux quittant son visage pour se concentrer sur ses lèvres . Il se fichait bien d'être plus petit, s'étant juste plains de la difficulté à l'attendre, mais ça lui était déjà sorti de la tête. Au contraire, il les avait toujours préféré plus grand, et Oren ne transigeait pas à la règle Et de toute manière, il ne trouva pas l'occasion de réponse, n'ayant rien à dire . Accueillant ses lèvres sans la moindre hésitation. Il en avait plus l'habitude que de tirer avec une arme à feu, et bien plus envie aussi. Sa main quitta sa nuque, et il posa les deux sur ses cuisses, les remontant légèrement jusqu'à ses hanches, comme pour le ramener un peu vers lui, se rapprochant autant que le comptoir le laisser faire. Ses doigts se glissant sous son haut et à la lisière de son pantalon, profitant un peu du contact de sa peau, avant de finalement reculer son visage. « Et qu'est-ce que je peux avoir en tête à ton avis ? » demanda t'il, finalement, cherchant confirmation, cherchant simplement à savoir s'il pouvait aller un peu plus loin ou non. A retrouver son souffle aussi. Parce que l'adrénaline, elle était presque plus présente maintenant que quand il avait eu l'arme dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 28 Aoû - 8:41

Il ne savait pas du tout où il mettait les pieds... c'était pas nouveau, avec Emrys ça avait toujours été le cas, depuis leur première rencontre dans ce musée. Il tâtonnait sans vraiment savoir comment s'y prendre, sans vraiment savoir comment faire pour appréhender les choses. Il était compliqué, il avait tendance à se vexer vite, il fallait faire attention à ce qu'il disait, faire attention à la manière dont il le disait... c'était moins flagrant maintenant, Oren avait l'impression d'avoir plus de liberté, de plus pouvoir rire avec lui, le taquiner, être plus ouvert, mais malgré tout, ça restait assez compliqué de savoir où il mettait les pieds. Parce que tout ça, c'était nouveau pour lui, déjà avoir des amis c'était nouveau mais ce genre de chose... cette attirance, cette manière d'être proche d'Emrys, c'était encore pire. Il se retrouvait à ressentir des choses qu'il n'avait jamais ressentis avant, et à vouloir des choses qu'il n'avait jamais pensé vouloir... il connaissait tout ça, parce qu'il l'avait vu aux travers de séries télé, de films et il en avait même entendus parler dans pas mal de chanson, mais c'était vraiment autre chose quand on le ressentait vraiment et il s'en rendait compte. Tout était bousculé dans sa tête tout était mélangé et il se rendait compte que Emrys avait vraiment un trop grand pouvoir sur lui. Parce que oui, il était du genre à rougir facilement, il était blond, il avait la peau clair et il était pas vraiment du genre à avoir une très grande confiance en lui... mais personne ne l'avait jamais fais autant rougir que le brun jusque là. Et c'était perturbant, parce qu'il se retrouvait à vouloir des choses avec lui, des choses qu'il n'avait jamais vraiment voulu jusqu'à présent, des choses qui lui faisaient plutôt peur d'ailleurs.

Il n'était pas totalement idiot, c'est vrai qu'il n'avait pas vraiment expérience dans ce domaine et qu'il lui fallait un petit moment en général pour comprendre quand Emrys lui faisait des sous entendus mais il commençait à comprendre un peu plus facilement et après la discussion qu'ils avaient eu l'autre fois, il comprenait aussi que le brun avait quelques peurs à propos de tout ça. Il n'était pas vraiment le seul à être perdu, pas le seul à ne pas savoir où il mettait les pieds, c'était sur des aspect différents bien sur, parce que Emrys était clairement plus expérimenté que lui sur certains points, mais pour ce qui était du relationnel... il ne semblait pas bien plus avancé que Oren quand il s'agissait du plan sexuel. Peut être qu'à eux deux ils finiraient par réussir à se compléter, par réussir à s'entre aider... il avait bien envie d'être positif en ce qui concernait cette relation, surtout là tout de suite, alors qu'il sentait les mains du brun sur lui. La sensation était nouvelle, et étrange mais c'était vraiment loin d'être désagréable, au contraire, il se surprenait à avoir envie de plus, mais malgré tout, ça lui faisait quand même un peu peur. Quand Emrys lui demanda alors ce qu'il pouvait avoir en tête de son avis, il l'observa quelques secondes, regardant droit dans ses yeux avant de dire :

- Je dirais... quelque chose qui me tente au moins autant que ça me fait flipper...

Il esquissa un léger sourire, laissant une de ses mains glisser le long de son visage, parce que oui, il avait bien une bonne idée de ce qui trottait dans la tête d'Emrys, en même temps, ils en avaient parlé la dernière fois, quand le brun lui avait dit avoir peur qu'il ne ressente pas ce genre de chose, qu'il n'en ai pas envie... mais c'était pas le cas visiblement. Il en avait bien envie c'est juste que... ben ça le faisait un peu flipper, parce qu'il n'avait aucune idée de comment c'était sensé se dérouler, c'était l'inconnu pour lui et ça ne le rassurait pas.

- Je crois que là tout de suite, mon taux d'adrénaline s'emballe encore plus que quand j'ai une arme entre les mains et que je suis face à un monstre...

C'était idiot, ça lui avait échappé, parce qu'il tendu et qu'il ne savait pas vraiment quoi dire ou faire, et donc il avait dit la première chose qui lui était passé par la tête. Et c'était la vérité son cœur battait bien trop rapidement et il avait du mal à reprendre pied... c'était comme s'il venait de courir un marathon et qu'il était à bout de souffle... c'était vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 28 Aoû - 15:43

Il ne savait pas vraiment ce qu'il était en train de faire. Ce n'était pas un rôle pour lui, lui, il rejetait les gens, il ne cherchait pas à les garder. Mais c'était sa faute s'il en était là, s'il ne s'était pas soudain mis en tête de vouloir l'embrasser, et si là, il ne s'était pas mis en tête autre chose, il n'aurait pas eu l'impression que c'était si compliqué. Ça n'aurait pas du l'être, ce n'était pas inconnu pour lui, normalement. Alors pourquoi est-ce qu'il se retrouvait à hésiter ? A ne pas être certain de ce qu'il avait envie, il n'était pas comme ça habituellement. Mais en même temps, ces dernières années, il n'avait pas eut à se soucier de ce qu'il y avait dans la tête en face, alors que là si. Avant même la réponse d'Oren, il baissa la tête, un léger sourire sur les lèvres, ayant terriblement envie de se moquer de lui même. Merde, il était censé savoir où il mettait les pieds, alors pourquoi ça s'affolait comme ça sous son crane ? Ça en devenait ridicule. Emrys finit par relever les yeux, ayant effacé son sourire, plus sérieux. Qui revint malgré lui après la phrase d'Oren. Ça ne le surprenait pas. Il s'était retrouvé là aussi. Même si lui ne s'était jamais permis de le dire. Il n'aurait jamais osé. Il n'y avait bien qu'un chasseur pour avouer avoir peur de quelque chose...

C'était rassurant cela dit. Parce qu'ils étaient quand même sur la même longueur d'onde, il serait senti idiot s'il avait vraiment eu besoin de s'expliquer. D'expliquer ce qu'il avait sous le crane, parce que ça aurait voulu dire qu'Oren ne se rendait pas compte et qu'il n'en avait pas plus envie. Presque inconsciemment il laissa glisser le bout de ses doigts sur sa peau, attendant un peu plus. Il n'était pas trop certain de savoir quoi réponse, il n'était pas fort pour rassurer. Il leva un sourcil, un peu pensif, avant de reposer les yeux réellement sur lui en entendant la suite. En temps normal, il se serait servi de ça pour se la jouer vexer.  Tout était bon pour jouer les princes outrés et se barrer, parfois sans vraie raison. Il était très fort pour rebondir sur tout ce qu'il pouvait pour s'éloigner. Mais pas là. Il avait arrêté avec lui, et ça aurait été bien trop hypocrite. Même pour lui dans son état d'esprit actuel. Son sourire s'élargit doucement. « Ce n'est pas parce que je t'ai comparé à un troupeau de wendigo que tu dois en faire de même » plaisanta t'il à demi, amusé par l'image. Elle lui plaisait. Elle lui parlait aussi.

« Comme ça on est deux » répliqua t'il, finalement. oh lui, il ne comptait pas vraiment parler de peur. Ça n'arriverait pas surtout quand c'était une question sentimentale. Emrys avait baissé les yeux. Parce que c'était quand même pas facile à dire. Son stress n'était sans doute pas placé de la même manière, et il savait que ce n'était pas la seule chose qui le rendait un peu fébrile. « Tu peux déjà finir ta bière si tu préfères » ajouta t'il, en tournant la tête vers cette dernière, légèrement moqueur. « Je t'offre quelque chose et je t'empêche de la finir, c'est pas très digne d'un hôte ça » Il essayait de gagner du temps, pour y réfléchir, pour le laisser réfléchir aussi. Mais en même temps, il ne l'avait toujours pas lâché, il n'avait pas reculé non plus. Appréciant un peu trop de le sentir proche de lui. Emrys se força pourtant à le relâcher un peu, redescendant ses mains sur ses cuisses, loin du contact direct de sa peau. « Il s'emballe tant que ça ? » finit il tout de même par demander, en relevant les yeux vers lui. Ça lui plaisait un peu trop cette idée quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 29 Aoû - 13:20

Il était ps vraiment habitué à cacher ce qu'il ressentait, et il ne voyait pas vraiment pourquoi il devrait se cacher avec Emrys, il l'aimait bien, et il lui faisait confiance, assez pour lui dire ce qu'il ressentait vraiment et pour lui confier que tout cela avait tendance à l'effrayer. C'était encore pire qu'une horde de Wendigo... même si techniquement, il n'avait jamais affronté une horde de Wendigo, mais disons que la dernière fois, il s'était quand même retrouvé dans une sale position avec Seth, dans cet entrepôt sur les docs, et à ce moment là, il avait eu peur pour sa vie et celle de son ami, mais malgré sa peur... il s'en était pas si mal sortis, mais disons que la peur qu'il ressentait là tout de suite, ça lui semblait encore plus important que la peur de mourir dans cet entrepôt avec Seth. Parce que ça, c'était un risque qu'il connaissait, qu'il avait accepté depuis longtemps, c'était les risques du métier en quelque sorte, alors que là... il ne savait pas où il mettait les pieds et n'avait aucune idée du genre de risque qu'il prenait et des conséquences que ça pouvaient avoir. Emrys pouvait le trahir, il pouvait se foutre de lui, ou peut être que c'était lui qui allait merder, qui allait faire une connerie et tout gâcher... et si tout partait de travers, il savait que ça ferait mal. Donc clairement, en cet instant, le brun était plus flippant pour lui qu'un nid de vampire ! Il frissonnait déjà au contact des doigts du brun, alors que ce dernier le touchait à peine, ce n'était que le bout de ses doigts au niveau de ses flancs, c'était pas grand chose en soit, mais c'était suffisant pour lui faire de l'effet visiblement. Mais Emrys avait quand même réussit à le détendre un peu, le faisant rire alors qu'il avait peur d'être à son tour comparé à un troupeau de Wendigo et le blond secoua alors la tête avec un sourire amusé avant de dire :

- En fait, dans mon esprit je te comparais surtout à un nid de vampire... mais j'en suis arrivé à la conclusion qu'en fait, tu me fais encore plus peur que ça...

Il esquissa un léger sourire en coin, parce que c'était la vérité, mais il ne voulait pas qu'il le prenne mal, c'était pas méchant et il n'était pas du genre à fuir devant la peur, au contraire, il était plutôt du genre à les affronter ses peurs et même si celle là était plutôt forte, il comptait bien l'affronter également. Il avait glissé un peu ses doigts dans les cheveux du brun, au niveau de sa nuque, alors que ce dernier admettait que le sentiment de peur qu'il ressentait était visiblement partagé. Il le croyait, parce que Emrys était tellement fermé depuis le début, il semblait tellement vouloir repousser tout le monde et s'isoler, qu'il voulait bien croire que cette situation à là, était assez flippante. Parce qu'il avait cessé de le repousser, et que ça ne devait pas être vraiment habituel pour lui. Mais visiblement, les habitudes avaient la vie dur, parce que tout à coup, il lui parla de bière et Oren se souvint qu'il avait posé la sienne juste à cotés de lui... il n'y pensait plus du tout là tout de suite... en même temps, il avait plus intéressant qu'une bière sous les yeux... et il lâcha un léger rire avant de dire :

- Ça pourrait être une bonne idée... une idée raisonnable même je dirais...

Oui, finir sa bière, réfléchir à tout ça, ne pas aller trop vite, ne pas foncer tête baissé et faire une crise d'angoisse... ce serait pas mal tiens, sauf qu'il n'était pas vraiment certains de vouloir être raisonnable, et rien que de sentir les mains d'Emrys refluer, il y avait un truc qui ne lui plaisait pas, comme une sorte de manque... c'était pas ce qu'il voulait, il se fichait de sa bière, il se fichait que le brun passe pour un mauvais hôte. Il fit alors mine de réfléchir un peu avant de dire :

- Le truc c'est que... je suis pas du genre raisonnable en général...

Vraiment pas, il était du genre tête brûlée, du genre à foncer tête baissée, sans réfléchir, droit sur le danger, ça c'était plus lui, et ce fut exactement ce qu'il fit, saisissant le visage du brun pour l'embrasser à nouveau, sans la moindre retenue, tandis que son taux d'adrénaline augmentait encore plus, et lorsqu'il relâcha ses lèvres, il lâcha un rire un peu amusé avant de dire :

- Totalement, je pense que je pourrais finir par faire une overdose !

C'était de l'humour, parce qu'il n'était pas sur que ce soit possible, quoi qu'il était pas médecin, mais le corps n'aurait pas de raison de produire de lui même une dose mortelle d'adrénaline, c'était pas logique. Dans tout les cas, il était prêt à faire face à ça aussi.

- Mais je suis pas vraiment du genre à fuir devant un truc flippant, je suis plutôt du genre... tête brûlée, voir un peu casse cou sur les bords...

Il esquissa un sourire en coin, conscient du message sous entendus qu'il faisait passer, pour une fois, il en était bien conscient et il l'assumait parfaitement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 29 Aoû - 15:01

Emrys leva un sourcil, l'air faussement perplexe. Un nid de vampire ? Ça vivait dans des nids les vampires. Il se moquait de lui là non ? Le troupeau de wendigo ça lui parlait plus. Mais au final, ça revenait au même. Ça voulait dire qu'il le perturbait, et ça lui plaisait, parce que ça voulait dire qu'il n'était pas tout seul dans cet état. Sauf qu'Oren avait plus d'une excuse. Lui, bien moins. Parce qu'il était censé s'y connaître plus. Et c'était le cas. Mais simplement physiquement, et souvent en fin de soirée, on était loin de ce genre de situation. Ce n'était pas complètement nouveau, mais c'était très loin d'être habituel. Merde, il prenait vraiment ça comme un compliment de lui faire peur, ça lui faisait bien trop plaisir. Mais en même temps ... « Faire peur à un chasseur ? Je dois sacrément faire fort » répliqua t'il, sans vraiment sourire. Parce que ça le touchait sans doute plus que ça ne l'amusait. Mais, malgré tout ça, Emrys hésitait un peu sur la marche à suivre, et il avait tenté de se rétracter un peu, plus pour gagner un peu de temps et essayer d'y réfléchir un peu plus, de mettre ce qu'il avait envie de côté et réfléchir.

Seulement, la réponse d'Oren le déçu un peu... Oui, c'était sa faute. Et ce n'était que partie remise. Mais ... Il haussa doucement les épaules. Oui, c'était sans doute une idée raisonnable. Ses yeux quittèrent finalement la bière en question pour les reposer sur lu, en l'entendant reprendre. Il se fit complètement surprendre, parce que oui, il l'avait bien vu agir avec le wendigo, avec le vampire aussi, mais ce n'était malgré leur comparaison, pas du tout la même chose, et il mis quelques secondes avant de lui répondre. Mais pas bien plus, laissant un léger soupir d'envie lui échapper entre ses lèvres. Merde. Il ne lui avait pourtant rien fait, mais ça suffisait à lui faire vouloir plus. C'était qui le puceau ici bordel. Il aurait du s'en inquiéter, du se moquer de lui même, mais c'était difficile là tout de suite. Et plus que s’énerver, c'est un léger rire qu'il laissa échapper en l'entendant lui répondre. Une overdose hein ? N'importe quoi. Mais c'était sans importance. C'était agréable. Sans doute trop. « Oui, j'avais plutôt vu ça » répondit il, finalement. Il se rappelait encore la fois où Oren avait failli sortir dans le noir juste pour voir où était le wendigo. Dire qu'à se moment là, il avait plutôt l'air de le détester. Ce n'était plus le cas, mais le côté casse cou, lui semblait toujours présent.

« Donc je suppose que c'est non pour la bière »
se moqua t'il, légèrement à quelques centimètres de ses lèvres. Sans le quitter des yeux, sans même chercher à être drôle. Emrys récupéra ses lèvres à nouveau , ses mains s'agrippant un peu plus à ses cuisses, avant qu'il les remonte à nouveau vers ses hanches Qu'est ce qu'il lui avait pris de grimper là-haut, c'était déjà trop loin. Il le rapprocha à nouveau de lui, doucement mais surement, sans vraiment faire attention à ne pas le faire tomber, ses lèvres quittaient les siennes pour glisser dans son cou. Ses mains étaient en train d'attraper le bas de son t-shirt pour le relever, quand il finit enfin par se calmer. Écartant à regret ses lèvres de lui, il ne l'avait toujours pas lâché, Emrys leva les yeux vers lui, sans la moindre nuance d'excuse. « On devrait monter » ça ne sonnait pas vraiment comme une question. Manquerait plus qu'il demande cette bière maintenant tiens ... Depuis quand il se mettait dans des états pareils pour si peu ? C'est le genre de chose qui aurait du l'inquiéter, qui l'inquiéterait sûrement d'ailleurs, mais pas tout de suite. Oh non pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 30 Aoû - 18:26

Oh oui, il était vraiment fort, surtout pour ce qui était de jouer avec les émotions du blond, et de jouer avec son ressentis... depuis le début, c'était les montagnes russe entre eux, Oren avait l'impression d'être passé par tout les stades émotionnelles possible avec Emrys et rien que pour ça, il était fort. Parce que s'il devait calculer, ils ne se connaissaient pas depuis si longtemps que ça, mais malgré tout, il avait l'impression d'avoir ressentis plus de chose avec lui qu'avec n'importe qui d'autre dans sa vie. Parce que tout ça, c'était nouveau pour lui, c'était pas quelque chose à quoi il était habitué, chasser, avoir peur de mourir, avoir peur de se faire prendre, avoir peur qu'on se rende compte qu'il mente... ça c'était normal, c'était des choses habituelles, mais avoir peur de se laisser aller, de ce qu'il ressentait vis à vis d'un type qu'il ne connaissait pas plus que ça, avoir peur de ce qu'il pourrait se passer, d'aller plus loin avec lui, c'était clairement quelque chose de nouveau. Et il se rendait bien compte que ses paroles semblaient plaire au brun, évidemment, ce dernier se sentait tout à coup puissant de lui faire peur, mais il l'était d'une certaine manière. Il ne pouvait pas lui retirer ça, c'était plutôt véridique, donc il se contenta de lâcher un rire, secouant un peu la tête au passage, ne répondant pas, parce que ça se passait de réponse, de toute manière Emrys l'avait déjà la réponse, oui, il était sacrément fort, et oui, il lui faisait totalement perdre les pédales, et il lui faisait même oublier que dehors, il y avait des armes à feux, le genre qu'il adorait et avec lesquels il aimait beaucoup s'amuser... parce que tout de suite, il y avait un autre jeu qui lui trottait en tête... enfin pas vraiment d'ailleurs, il y avait pas grand chose qui lui trottait en tête, parce qu'il connaissait pas trop les règles de ce jeu...

En théorie, si, il était pas con quand même, il était un minimum éduqué sur la question, même s'il n'avait pas vraiment fallut compter sur son père pour ça... c'était Silas surtout, et puis il avait fréquenté assez de lycée pour apprendre des choses... mais le soucis, c'était que là, il allait avoir besoin de plus que la théorie, et c'était un peu embarrassant dans un sens. Il se doutait bien que Emrys devrait être plus à l'aise, d'ailleurs ce dernier avait semblé être surprit par son revirement de situation... ça avait été plutôt drôle sur le coup, il avait presque eu envie de lui faire remarqué qu'il l'avait bien eu, mais cette envie avait eu vite fait de disparaître, remplacé par tout un tas d'autres envies bien moins sages et raisonnables. Il afficha un sourire, avant de secouer de nouveau la tête en répondant simplement :

- Disons que là tout de suite, j'ai plus spécialement soif, mais peut être plus tard au pire...

Oui, pour l'instant il avait pas envie de boire, il avait envie d'autre chose, quelque chose qu'il ne comprenait pas totalement, qui lui faisait peur, mais qui semblait vraiment trop irrésistible pour qu'il essaye seulement de résister. D'ailleurs Emrys ne l'aidait pas vraiment, s'agrippant à sa taille, un peu trop fortement d'ailleurs, il le tira vers lui, le faisant glisser et Oren perdit l'équilibre, tombant du plan de travail. Il se rattrapa sur ses jambes, mais sur le coup, il s'avachit un peu sur le brun au passage, s'appuyant un peu sur lui pour éviter de finir le cul par terre. Il ne put se retenir de rire un peu devant le ridicule de la situation avant de dire :

- Pour une fois, y a aucune baignoire dans cette histoire !

Oui, c'était rare que ce soit pas le cas, les baignoires, c'était un peu leur truc à eux, mais apparemment, les plans de travail dans la cuisine, ça marchait aussi. Il l'observa quelques secondes, alors qu'il proposait qu'ils montent, c'était plus directif qu'autre chose, et c'était la suite logique, il en était bien conscient. Malgré ses quelques réticences et peur, c'était lui qui avait dit qu'il était courageux et qu'il était du genre à foncer dans le tas... alors c'était le moment ou jamais. Il hocha la tête, affirmant qu'il était partant avant de dire :

- C'est bizarre... la première fois que j'ai mis les pieds dans ta chambre, j'étais shooté au médocs... la seconde fois, tu étais bourré... au moins cette fois, on est tout les deux sobres !

Il tentait un peu de dévier, de détourner l'attention, de gagner du temps, parce qu'il était tendu, et parce qu'il flippait, mais au final, il était prêt à le suivre n'importe où ! Et d'ailleurs il ne se fit pas prier, l'embrassant à nouveau avant de le suivre vers l'étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 31 Aoû - 12:04

Tant pis pour la bière donc. Elle serait clairement moins bonne une fois fraîche, autant celle d'Oren que la sienne, parce qu'il l'avait complètement oublié. Parce que dans le pire des cas, il pourrait lui en proposer plus tard et qu'être un bon hôte ou pas, dans l'immédiat, c'était le dernier de ses problèmes. Il s'emballait trop, il s'en rendait bien compte, qu'il aurait du rester sur ses gardes, comme d'habitude, comme tout le temps, mais avec Oren, il avait du mal, de plus en plus, déjà en temps normal. Mais alors là. Comment est-ce qu'il était censé imaginer le pire ? Surtout qu'il s'était encore débrouillé pour déséquilibrer Oren. Il aurait pu être agacer d'avoir été maladroit, surtout maintenant, mais non, il avait fini par en rire aussi. Un peu énervé contre lui d'agir comme ça quand même, mais amusé par ses paroles. « Pas à chaque fois quand même » se défendit il, avec un sourire en coin. « Et c'est bien la preuve que tu es trop grand, tu aurais bien mieux atterri autrement » Tu parles. Mais c'était juste moqueur, pour essayer de lui donner une partie de la faute, parce que c'était sa faute, pas capable de calmer le jeu.

Emrys essaya pourtant de se calmer un peu, proposant de monter à l'étage. Sans en dire plus , ça lui paraissait bien assez compréhensible comme ça. Il sourit malgré lui en le voyant hocher la tête, craignant malgré lui de le voir changer d'avis. Il aurait pu, il avait le droit, même après avoir rappelé qu'il était une tête brûlée. Mais là, lui, il n'avait absolument aucune envie de le voir faire marche arrière. Son expression s'éclaira un peu devant ses paroles, et il secoua la tête, l'air un peu agacé devant la seconde partie. Parce qu'il n'était toujours pas fier de se retrouver dans cet état, et de l'avoir empêché de s'en aller l'autre fois. Mais ça n'en restait pas moins comique au final, parce que c'était vrai. A chaque fois qu'il était monté là haut, l'un d'entre eux était loin d'être très clair. Emrys allait répondre, mais il se contenta de ses lèvres, avant de prendre la direction de l'étage. Se sentant bien trop nerveux. C'était pas habituel pour lui de l'être . Il le cacha derrière un air un peu fermé. Ayant du mal à faire la part entre ce qu'il voulait là tout de suite, et sa nervosité. Ça sortait d'où sérieusement?!

« L'adrénaline peut compter comme une forme d'ivresse , mais si tu préfères, je dois bien avoir encore un ou deux médocs quelques parts » finit il par répondre avec un demi-sourire, en se retournant vers lui alors qu'il montait les marches. Il n'en avait jamais eu besoin depuis la fois où il les avait récupéré, mais il les gardait quand même précieusement, on était jamais trop prudent ; déjà qu'il espaçait ses visites à l'hôpital depuis un moment, autant continuer. Manquant de contact avec lui, il laissa ses doigts frôler les siens, se rendant compte que même ça, ça lui faisait de l'effet. Rien à voir avec tout à l'heure, mais il avait du mal à garder ses mains pour lui . Il finit par la récupérer, avant de retourner chercher la sienne, et carrément l'attraper avant d'arriver à l'étage , et le faire passer la porte de sa chambre. « Je te remontre le chemin, je ne voudrais pas que tu finisses dans la salle de bain » rajouta t'il, un peu pince sans rire, plus pour dire quelque chose que pour se moquer. Pourquoi est-ce qu'il se sentait nerveux comme ça. Emrys le tira à l'intérieur et ferma la porte d'un léger coup de pied. Réflexe qu'il avait, il avait beau habiter seul, il avait tendance à préférer s'enfermer dans son cocon. Profitant du fait qu'il le tenait, il le tira vers lui, avant de passer ses bras autour de son cou, l'air sérieux, cherchant encore une trace d'hésitation malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 2 Sep - 19:20

Il ne savait pas encore exactement ce qui l'attendait, mais il avait quand même foncé et quelque part, il était curieux de le découvrir, même si ça lui faisait peur. Il avait peur pour pas mal de raison, mais étrangement, il ne doutait pas vraiment d'Emrys. Il aurait put, se dire que ce dernier cherchait juste à obtenir quelque chose de particulier de lui et qu'il le jetterait ensuite, ou encore qu'il allait se montrer pas sympa après... mais non, ça ne l'inquiétait pas, parce qu'il était presque sur de lui sur ce point, il était presque sur que le brun l'appréciait vraiment. Il n'était pas forcément doué question sentiments, mais ils avaient quand même passés une soirée mouvementés la dernière fois, et Emrys lui avait prouvé à plusieurs reprises qu'il l'aimait bien. Déjà en l'embrassant devant tout le monde, se fichant de savoir qu'il s'agissait de personnes qu'il allait côtoyer tout les jours à l'université... ensuite en l'aidant à chasser ce vampire alors qu'il n'y était pas obligé, en s'amusant, en prenant du plaisir à s'amuser avec lui, en passant outre le coup de la tête de vampire, en lui demandant de le raccompagner jusqu'à sa chambre... c'était des petites choses, mais des petites choses mignonnes qu'on ne faisait pour n'importe qui et avec n'importe qui. Donc ça ne faisait pas vraiment partie de ses interrogation, par contre, ce qui en faisait totalement partie, c'était de savoir s'il allait être à la hauteur et s'il n'allait pas faire une bourde... c'était un peu le questionnement de base pour toutes personnes en passant par là, enfin généralement, mais le fait que Emrys ai plus d'expérience que lui en la matière le stressait un peu. Il était plutôt satisfait de pouvoir rire un peu, plaisantant au sujet de la baignoire, avant de suivre le brun dans les escaliers, parlant des dernières fois qu'il était monté, du fait que chacun leur tour, ils avaient été dans un état pas terrible... c'était assez drôle dans un sens, mais non, il n'avait aucunement l'intention de retoucher à ces pilule...

- Je crois que si tu m'en redonnes, à part m’effondrer dans ton lit et divaguer, je vais pas être capable de grand chose... et j'ai comme l'impression que tu attends un peu plus que juste me voir m'affaler et partir dans mes délires...

Il esquissa un sourire en coin, essayant de prendre un air détaché, comme si tout cela ne le touchait pas plus que ça, comme s'il n'était pas littéralement mort de trouille au fond de lui... chaque regards, chaque gestes d'Emrys lui donnait des frissons et il avait vraiment du mal à gérer ça, il ne savait plus vraiment comment il était sensé réagir à tout ça, mais par chance, le brun lui devait le savoir, puisqu'il fini par lui attraper la main en le tirant vers sa chambre, faisant un commentaire sur le fait de finir dans la salle de bain qui lui arracha un nouveau rire amusé alors qu'il secouait légèrement la tête :

- La salle de bain ça pourrait être intéressant aussi d'une certaine manière...

Oui bon, ça faisait très romantique et mignon comme ça, mais en vrai, ça devait être super inconfortable, sans compter le fait que ça devait littéralement inonder la salle de bain au passage... donc autant éviter. Il passa ses bras autour de la taille du brun, l'observant quelques secondes, c'était assez étrange, il le regardait dans les yeux, comme s'il essayait d'y voir quelque chose, Oren se demandait un peu quoi... il fronça donc un peu les sourcils avant de demander :

- J'ai l'impression que t'essaye de lire dans mes pensées là... c'est assez étrange, mais je peux aussi te dire ce que je pense à voix haute si tu veux...

C'était pas trop quelque chose qui le dérangeait, il n'avait aucun problème avec le fait de partager le fond de sa pensée. C'était pas Emrys qui justement lui reprochait d'être trop direct ? Quoi qu'il en soit, il voulait bien reconnaître que le brun lui faisait vraiment de l'effet, qu'il lui faisait peur aussi, et qu'il avait très envie là tout de suite de l'embrasser... quoi que ça, plutôt que de le dire à voix haute, il préféra juste se jeter à l'eau et le faire. C'était plus simple, et puis un peu moins de paroles, et un peu plus d'actes, c'était bien aussi, son truc c'était l'action à lui, pas le blabla... d'ailleurs il fit glisser ses mains jusqu'aux hanches du brun, avant de les remonter, les passant sous son haut au passage, il aimait bien ce contact, il aimait bien tout les contact qu'il pouvait avoir avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 3 Sep - 12:29

Non, clairement, même s'il avait un bon souvenir de cette partie de soirée, maintenant, il n'avait pas forcément envie d'en repasser par là, déjà parce que ce n'était pas très juste pour Oren, et qu'il n'avait pas envie de passer du temps avec lui pour que ce dernier ne s'en rappelle pas ensuite. Il avait envie de le marquer pas de n'être qu'un souvenir flou à chaque fois. Et puis, comme il l'avait si bien sous-entendu, ce n'était pas du tout ce qu'il avait en tête maintenant. Mais il ne répondit pas, se contentant d'une ombre de sourire, mais c'était un oui, oui, il attendait un peu plus que de le voir s'affaler sur son lit. Quand bien même il avait du mal à se former des vraies images sous son crane, se contenant juste du contact furtif de sa peau pour l'instant Merde. Il s'était embarqué dans quoi là. Et le pire, c'est qu'il n'avait littéralement aucune excuse. Rien à quoi il pourrait se rattraper plus tard, rien pour se cacher en disant que non, c'était comme ça, juste pour le délire. Déjà, ce n'était pas son genre, pas ici en tout cas, et pas sans avoir bu un minimum avant. Non, il n'avait rien pour se cacher et c'était sûrement ce qui l'effrayait le plus en cet instant

La question du chasseur lui tira un léger sourire. Ce n'était pas totalement faux. C'était même plutôt vrai, il aurait bien voulu savoir ce qu'il se passait sous son crane, bien comprendre ce qu'il se passait sous le sien. Emrys se sentait vraiment idiot, parce que ce n'était pas nouveau pour lui, il savait comment ça fonctionnait, mais il avait un peu trop conscience que ce n'était pas le cas d'Oren, et il avait trop conscience de lui tout simplement .. . D'habitude, c'était juste une question de plaisir, il s'intéressait pas vraiment à la personne en face, et avoir soudain envie de ne pas être le seul à en profiter, ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps, et à l'époque le novice c'était lui. Emrys secoua la tête, un peu gêné « Désolé. Mais oui, je dois reconnaître que j'aimerais bien savoir » répondit il, en levant un sourcil, légèrement sur la défensive. Parce qu'il se sentait ridicule de se poser autant de questions. De penser autant. Mais Oren se débrouilla pour l'aider de ce côté là, brouillant toutes les pensées sous son crane lorsqu'il récupéra ses lèvres Et merde à quoi bon ?

Sentir ses doigts sur sa peau, lui fit l'effet d'une décharge. Rien de statique. Sa main s'agrippa à sa nuque comme pour l'empêcher de s'en aller, et la seconde se glissa à son tour son t-shirt, remonta le long de son torse comme pour profiter de sa peau. Puis, il lâcha son cou pour rejoindre la seconde, et à nouveau attraper son t-shirt bien décidé à le faire disparaître en le passant au dessus de sa tête, il en fit de même avec le sien, avant de reposer ses mains sur lui pour le rapprocher à nouveau. « Tu as même le droit de divaguer un peu si tu veux » se moqua t'il, un peu, essayant finalement à son tour la carte de l'humour, comme pour se calmer un peu. Ça ne dura que quelques secondes, avant qu'il se raccroche à lui et retourne chercher ses lèvres, incapable de s'en tenir loin bien longtemps. Dire qu'il y a peu de temps, ils étaient dehors en train de juste tirer sur des cibles, Emrys ne s'était même pas imaginé une tournure des choses pareilles. Et il avait envie de dire que ce n'était même pas de sa responsabilité si les choses avaient tourné comme ça. Oh que non, c'était Oren qui lui avait mis ce genre d'idée en tête, bien malgré lui ... Mais est-ce que c'était une si mauvaise chose. Là, il avait plutôt envie de dire que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 6 Sep - 17:22

Il avait proposé ça comment ça, il en s'était pas vraiment attendu à ce que Emrys y réponde positivement, parce que ça n'avait pas vraiment lieu d'être en général. Dans son esprit, Emrys était plutôt quelqu'un de sur de lui, du moins, plus sur qu'Oren... c'était lui qui l'avait embrassé la première fois, c'était lui qui l'avait embrassé devant tout le monde à la soirée la dernière fois, qui lui avait fait comprendre que leur relation n'était pas uniquement platonique et qu'il attendait un peu plus de lui... alors oui, il était partis du principe que le brun savait un minimum ce qu'il faisait, qu'il avait confiance en lui et qu'il n'avait pas besoin de connaître le fond de la pensée d'Oren pour être rassuré... mais peut être qu'il s'était trompé... peut être que Emrys n'était pas si à l'aise que ça, parce qu'il voulait apparemment savoir ce que le blond avait dans la tête. Ce qui le surprenait surtout, c'était que le plus vieux ne cessait de lui répéter qu'il était trop direct et ça semblait le gêner en général quand il lui livrait le fond de sa pensée, mais là, c'était lui qui le réclamait... D'ailleurs, Oren avait un peu l'impression de s'être empêtré tout seul pour le coup, parce que c'était un peu le bordel dans sa tête et qu'il ne savait pas trop comment formuler ce qu'il ressentait actuellement. C'était un peu confus, il se sentait bien, mais d'un autre cotés, il était anxieux, il avait un peu peur aussi, peur pour pas mal de choses, dont la principale était de ne pas être à la hauteur et de décevoir Emrys. C'était sans doute idiot, mais il avait juste envie de lui faire plaisir, il avait de lui tout simplement et il ne voulait pas se planter, ou encore faire un truc qui ne fallait pas... du coup c'était compliqué à gérer... et c'était encore plus compliqué de mettre des mots sur ses pensées pendant que le brun faisait disparaître leurs vêtements de cette manière... il avait chaud, genre très chaud, et il avait du mal à organiser ses pensées, pourtant, il s'obligea à le faire un peu parce qu'il avait proposé et que ce n'était pas correct de refuser de répondre...

- Je... c'est assez compliqué, je crois que j'ai un peu peur... mais surtout de ce que toi tu pourrais penser... de ne pas être à la hauteur, de faire un truc mal... j'ai... pas envie de te décevoir en fait...

Oui, c'était probablement la manière la plus simple de dire ce qu'il pensait, mais il était pas sur que ça aide beaucoup Emrys. Enfin, c'était quand même lui qui avait demandé donc il lui avait répondu et de toute manière, il l'avait dit un peu plus tôt, il n'était pas du genre à se laisser dominer par ses peurs, donc quoi qu'il en soit, il comptait l'affronter, il n'avait pas l'intention de reculer à moins que le brun ne le demande, mais il n'avait pas l'air de le vouloir non plus. Il se retrouva de nouveau aspiré dans la spirale qu'était Emrys pour lui, il avait l'impression de planer un peu, et oui, il avait bien envie de divaguer, mais c'était sans doute pas une très bonne idée. Il laissa échapper un léger rire entre les lèvres du brun avant de dire :

- Et histoire de vraiment mettre les choses à plat, j'ai vraiment très très envie de toi là tout de suite... et ça n'a rien de vraiment amical...

Il faisait référence aux craintes que Emrys avait put avoir la dernière fois pendant la fête, quand il lui avait un peu reproché de ne pas être assez... enfin d'être un peu trop innocent quoi, visiblement, il avait prit ça pour du désintérêt de sa part, mais c'était loin d'être le cas, il était pas désintéressé, il avait juste eu du mal à trouver sa place et à comprendre ce qu'il voulait et ce que Emrys voulait. Là au moins c'était clair, et histoire de bien marquer le coup, il retrouva ses lèvres, entraînant le brun vers son lit, laissant ses mains glisser le long de son dos, il n'avait pas vraiment d'idée de ce qu'il faisait, mais il avait décidé de se laisser porter par son instinct et ce dernier semblait plutôt avoir une bonne idée de quoi faire... ou pas, enfin tant que le brun ne se plaignait pas, c'était sans doute bon signe... mais à force de reculer vers le lit, il avait un peu mal évalué la distance et ses mollets cognèrent le matelas, lui faisant perdre l'équilibre alors qu'il s'affalait sur le matelas sans la moindre grâce... entraînant Emrys avec lui, puisqu'il avait eu le réflexe évident de s'accrocher à lui en se sentant tomber... visiblement, la maladresse c'était toujours ce qui le caractérisait le plus en compagnie du brun...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 633
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 7 Sep - 18:07

Est-ce qu'il se sentait mieux de savoir ce qu'Oren avait dans la tête ? Pas vraiment. Et en même temps oui. Disons que ça continuait à le stresser, parce qu'il ne réfléchissait plus vraiment dans ce genre de moment, il se contentait d'en profiter, sauf que pour une fois, il n'avait pas seulement envie d'être le seul à en profiter et ça, ça faisait un moment que ça n'était pas arrivé. La fin lui tira une esquisse de sourire, comme quoi, il continuait à se demander qui était nouveau à tout ça, et pourtant se soucier de décevoir qui que ce soit, ça ne lui arrivait plus à lui, il s'en foutait des gens, il les envoyait bouler les autres, mais pas là, et pas lui. Il comprenait assez ce que le chasseur ressentait, il était passé par là après tout, mais c'était ce qu'il ressentait actuellement qui le stressait assez, parce que ce n'était pas censé être nouveau, mais il n'avait pas l'impression de se retrouver en terrain inconnu. Et ça l'énervait un peu, il se sentait idiot. Mais au final, malgré l'agacement qu'il ressentait envers lui même, il n'arrivait pas à réellement s'énerver, c'était juste pas possible d'aligner deux pensées cohérentes alors bon ...

Donc oui, s'il galérait à suivre la moindre logique sous son propre crane, Oren avait tous les droits de divaguer , parce que ça ne l'aurait pas étonné de lui et qu'il n'allait pas l'empêcher de dire tout et n'importe quoi alors qu'il lui avait demandé de lui dire à quoi il pensait. Et il était content de l'avoir fait rire, le détendant légèrement, lui glissant un sourire sur ses propres lèvres Sourire qui disparu bien rapidement en l'entendant répondre. Ok, Emrys savait qu'il était du genre plutôt cérébrale, mais c'était pas possible que des mots aussi puissent lui faire un tel effet, il se foutait de sa gueule en fait, et il avait un don capable de le mettre dans tous ses états sans rien faire. Enfin en faisant pourtant pas tant que ça,  mais ça lui suffisait apparemment, parce que quand il récupéra à nouveau ses lèvres, il avait un peu oublié tout le reste, tant pis pour le stress, tant pis pour sa peur à lui, il était courageux, il le lui avait dit et prouvé alors pourquoi se prendre la tête pour ça. Et puis, il était loin d’être en train de fuir le chasseur là. Il avait même tendance à prendre la bonne direction.

Seulement, tout tourné trop bien pour continuer comme ça. Et il ouvrit les yeux en se sentant tomber, les yeux écarquillés avant de prendre conscience de la situation, atterrissant à moitié sur lui et sur son lit. C'est fou comme ça lui rappelait déjà un tas de souvenir ce genre de maladresse... Et il se retrouva à en rire. C'était plus fort que lui, laissant un peu échappé le stress. « J'aurais dû le voir venir. » souffla t'il, entre deux rires, n'ayant pas vraiment récupéré son souffle de toute manière. « Si y avait eu une baignoire je me serais méfié, mais apparemment, y a même pas besoin » rajouta Emrys, avant de se redresser un peu pour baisser les yeux sur lui. « Je me demande comment tu fais pour être encore en vie face à tout ce qu'il y a dehors » rajouta t'il, en secouant la tête. Il fronça un peu les sourcils, c'était un peu cette maladresse qu'il appréciait chez lui, pas que comme ça, dans sa manière de s'exprimer, son honnêteté Alors oui, il avait tendance à dire le contraire, mais c'était carrément ce qu'il aimait chez lui en fait. « Mais j'aurais été déçu sans une chute » Ses lèvres s'étirèrent un peu, sachant que ça aurait pu être hypocrite, vu comment il avait été en colère la première fois, comment il aurait pu les faire attraper juste pour pouvoir se plaindre. Sauf que là, il n'en avait aucune envie de se plaindre et il retourna chercher ses lèvres , ses deux mains à côté de sa tête, toujours à moitié sur lui, mais sans chercher à l'écraser. Au final, il ne les avait fait arriver ici que plus brusquement, de toute manière c'était la destination, ça n'avait donc rien de si catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 356
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 10 Sep - 16:58

La maladresse lui collait visiblement à la peau... c'était pas étonnant qu'il ait peur de faire quelque chose de travers, de merder quelque part, parce qu'il fallait croire que quand Emrys était dans les parages, il était incapable de faire quelque chose correctement sans que ça tourne à la catastrophe... enfin catastrophe était un bien grand mot, ils étaient tombés sur le lit, parce qu'il avait été surprit en l'atteignant et que ses jambes s'étaient trop rapidement dérobés, et comme il tenait Emrys à ce moment là, il l'avait bien entendu entraîné dans sa chute en se raccrochant encore plus à lui par réflexe. C'était pas glorieux, mais dans le fond, c'était plus amusant qu'autre chose, il n'y avait pas de blessé, aucune casse, et pour le coup, ça leur ressemblait bien. Parce que s'il faisait le compte de toutes leurs rencontres, il y avait toujours une maladresse quelque part, ne serais ce que le coup de la baignoire, qui était arrivé deux fois... fallait le faire de se casser la gueule dans une baignoire avec un type qu'on connaissait à peine, ça pour le coup, ça devait être assez inédit pour que ça ne soit propre qu'à eux, et il aimait bien l'idée. D'ailleurs il avait fini par lâcher un rire amusé, qui redoubla au commentaire du brun, oui, il aurait effectivement dut le voir venir, mais hey, au moins l'objectif était atteint, un peu durement, et de manière un peu violente, mais c'était bien le lit qu'il voulait atteindre en premier lieu. Il secoua un peu la tête, passant un bras autour du brun, laissant sa main descendre et remonter le long de son dos de manière totalement inconsciente en riant de ses réflexions sur sa maladresse et sur le fait qu'il soit toujours en vie sachant ce qu'il affrontait au quotidien en tant que chasseur.

- Je crois que cette chute là aurait été un peu plus douloureuse dans une baignoire, le lit c'est bien aussi... et puis tout ce qu'il y a dehors comme tu dis, c'est loin de me perturber autant que toi... c'est parce que je suis nerveux... tu me rends nerveux en fait, que je suis aussi maladroit quand t'es dans les parages...

Il avait prit un ton un peu plus sérieux sur la fin, parce qu'il lui avait demandé un peu plus tôt de lui dire ce à quoi il pensait et bien ça en faisait partie, il le pensait et il était même persuadé que c'était la vérité. Il n'y avait bien que Emrys pour réussir à le rendre aussi nerveux et donc maladroit. Il était bien plus confiant face à un Wendigo ou même face à un nid de vampire... pour ainsi dire, il avait été bien moins nerveux la dernière fois sur les docs avant qu'Alecia n'arrive pour leur sauver la mise, quand il croyait encore qu'ils allaient se faire tuer avec Seth, c'était pour dire. Il afficha un nouveau sourire quand il lui dit qu'il aurait été déçu s'il n'y avait pas eu une chute, c'est vrai que ça aurait été moins... eux et resserra un peu son étreinte autour de lui, lui rendant son baiser, il avait l'impression d'être en manque de contact, plus son corps était en contact avec celui du brun, plus il en voulait... c'était une sensation nouvelle pour lui, il ne s'était jamais sentis aussi dépendant d'une autre personne comme ça et il avait un peu de mal à la gérer... Il finit par repousser un peu le brun sur le cotés, mais sans le lâcher, l'accompagnant pour se retrouver au dessus de lui, laissant ses lèvres glisser dans son cou, tandis que ses mains exploraient chaque millimètres de peau qui se trouvait à portée. Il n'avait aucune idée de ce qu'il faisait concrètement, mais il avait décidé de laisser son instinct le guider, enfin son instinct et Emrys aussi, ce dernier allait devoir un peu jouer les professeur sur le coup, parce que même si pour l'instant son instinct ne s'en sortait pas trop mal, il allait arriver par avoir quelques moments de doutes... d'ailleurs il releva la tête avant de dire :

- T'es bien conscient que j'ai aucune idée de ce que je fais n'est ce pas ? Parce que si tu as des recommandations, des conseils ou je ne sais quoi... c'est le moment ou jamais, avant que ma maladresse ne frappe à nouveau !

Il lâcha un rire amusé, c'était dit sur le ton de la blague, mais ça restait quand même assez juste, il avait la théorie en tête, mais la théorie, ça ne faisait pas tout et il n'avait aucune idée de ce que Emrys voulait réellement... du coup ça avait un peu tendance à le freiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» nervous nishman vous salut bien!
» Mauthyse's family !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: coldlake shore :: résidences-