en haut
en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
les créatures sont présentement surpeuplées ! on vous invite donc à privilégier les petits humains (ainsi que, toujours, les fantômes).
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février)

Partagez | .
 

 I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 4 Nov - 17:50

Ce n'était pas qu'une question d'argent. Parce qu'évidemment que les gens ne pouvaient plus venir vers lui pour ça, ça aurait été idiot de leur part, il n'avait plus rien à donner de ce côté là, il avait à peine de quoi subsister, et encore c'était parce qu'il avait réussi à vendre les voitures et parce qu'il s'était calmé sur les médocs et les visites à l'hôpital sans raison, donc non, il n'avait rien à donner à qui que ce soit. Mais ça lui avait surtout montré, qu'il n'avait pas grand monde autour de lui et que tout le monde finissait par s'en aller, son père avait été le déclic, mais ça avait commencé avant il s'en rendait bien compte … Et plus récemment, se retrouver sur le bord de la route par Luka, ça avait été un renvoie brutal à tout ça. Mais ça allait un peu mieux, et il y avait Oren maintenant … malgré ces tentatives de l'ignorer ou de le rejeter, ça avait plutôt un échec et il ne le regrettait pas. Son pessimisme n'allait pas de lui susurrer que ça viendrait, mais là, là tout de suite, c'était plutôt le contraire. Il lui faisait du bien par se simple présence.

Emrys hocha la tête doucement. Il savait qu'il avait raison, se fermer si hermétiquement, ça ne servait à rien. Mais il avait l'impression que ça l'aidait un peu à filtrer, la preuve Mica et lui avait réussi à passer, même si la première avait disparue, lui au moins, il était encore là … comme quoi, s'ouvrir maintenant n'était pas une si mauvaise chose. Il n'avait pas tout perdu à laisser rentrer quelqu'un. « Je sais bien que tu as raison, mais c'est pas facile de changer si facilement » Ses propres paroles lui tirèrent un léger rire, moqueur, il parlait comme un petit vieux. Seulement, ça faisait tellement longtemps maintenant qu'il rejetait les gens, même avant tout ça, il n'avait jamais cherché à avoir de vrais proches. Les seuls amis qu'il avait, dataient d'avant la mort de sa mère, depuis, il avait un peu tout abandonné. « Je pense que ce n'est pas plus mal que tu ne m'aies jamais connu à ce moment là, je t'aurais filé un billet pour aller voir ailleurs » soupira t'il, non, le petit nouveau en ville, aussi canon soit il, n'aurait pas mérité son attention, surtout qu'à l'époque, le seul à l'avoir c'était son prof. Donc non, au fond, c'est un peu comme si Oren tombait au bon moment pour lui.

Ou peut-être qu'il se trompait et qu'il lui aurait fait le même genre d'effet à l'époque. Il releva les yeux vers lui, sa dernière remarque lui tirant un sourire amusé, il ne l'avait pas vu du tout comme ça, ne pensant qu'en terme d'amitié jusque là … sortir avec quelqu'un ne lui avait même pas traversé l'esprit, mais en entendant Oren avouait que ça ne lui plairait pas, il sourit. « C'est pas au programme , rassure toi » répliqua t'il, avec une expression un peu taquine. Emrys ne savait pas trop où ils en étaient, mais c'était le seul à avoir de l'intérêt sur ce point, à ce niveau là en tout cas. Son sourire se fit un peu plus simple, plus sincère, et il descendit souplement du meuble . « Ton idée me tente bien, » répondit il , pas du tout gêné d'être invité, en général, il se débrouillait pour l'être … sauf que là, c'était venu du chasseur, et ça lui faisait plaisir. « Tu voulais un vrai rendez-vous, je crois, ça y ressemble en partie. On a juste un peu fait les choses à l'envers » rajouta Emrys, avec un soupir amusé, avant de lui attraper le poignet pour l'entraîner vers l'entrée, ayant envie de mettre toute cette conversation derrière eux, pas l'oublier, mais juste rendre ça un peu plus léger « Mais je veux un endroit sans fantôme et sans wendigo, tu peux trouver ça sur Blackwater ? » conclut il, pince sans rire. Au final, il connaissait mieux la ville que lui, mais seulement la partie émergée de l'iceberg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mar 6 Nov - 17:49

Il n'avait pas envie qu'il change, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il aimait tout chez lui et qu'il était parfait, c'était loin d'être le cas et il y avait quelques petites choses qui le dérangeait fortement chez Emrys, dont sa capacité à justement se renfermé sur lui même. Mais il n'avait pas envie qu'il change, parce que la manière dont il était maintenant, c'était ça au final qui lui avait plut, même si clairement, par moment le brun tirait sur la corde et jouait un peu trop avec ses nerfs... mais non, il ne voulait pas qu'il change, et d'ailleurs, il ne devait pas, changer c'était pas forcément une bonne chose en soit, il fallait être soit même, et changer, c'était se comporter autrement que comme soit même. Non, il devait juste évoluer, il devait grandir, mûrir et apprendre, il devait se laisser aller un peu à ce qu'il y avait autour de lui, se rendre compte que tout le monde n'était pas mauvais et que tout le monde ne l'approchait pas avec une idée étrange derrière la tête. Ça n'avait pas été son cas, et ça ne l'était toujours pas, même si en soit, il avait bien quelques idées derrière la tête, mais vu qu'il les avait déjà formulé à voix haute, il n'était pas sur que ça compte vraiment. Dans tout les cas, il voulait surtout que Emrys prenne conscience qu'il n'était pas inintéressant au point que l'argent en vienne à plus compter que lui, parce que ce n'était pas le cas. Il avait eu de mauvais amis, c'était des choses qui arrivaient, mais ça ne voulait pas dire pour autant que tout le monde était aussi mauvais.

- T'as rien à changer, faut juste que tu prennes consciences de certaines choses c'est tout... comme le fait que tu vaux plus que l'argent qu'à put avoir eu ton père par le passé !

Il esquissa un léger sourire en coin, si seulement Emrys pouvait s'en rendre compte, il était persuadé que ça réglerait pas mal de soucis et que ce dernier se montrerait bien plus ouvert et bien plus agréable si c'était le cas, mais le soucis principale c'était évidemment qu'il avait une mauvaise image de lui même et ça déjà, ça n'aidait clairement pas. Il lâcha un léger rire en imaginant comment les choses se seraient déroulés si jamais ils s'étaient rencontrés à cette époque là... aucun doute qu'il n'aurait pas comprit la raison pour laquelle Emrys lui refilait un billet... parce que celle là, on lui avait jamais fait, surtout qu'il n'aurait probablement même pas osé l'approcher, vu qu'il préférait maintenir une certaine distance avec les autres élèves et encore plus ceux qui avaient l'air de petits cons pourris gâtés, ce que semblait avoir été Emrys à cette époque.

- Je crois que je te l'aurais renvoyé au visage avant de tracer mon chemin... je suis sur qu'on te l'a jamais faite celle là, au moins j'aurais eu l'avantage de l'originalité !

C'était un peu le soucis dans les lycées, la plupart des autres élèves avaient peur, parce que les groupes d'élèves populaires étaient bien souvent des brutes qui ne reculaient pas devant la violence, mais même si Oren était un outsider et qu'il n'avait jamais été populaire, il n'avait jamais non plus été du genre à se laisser marcher sur les pieds. L'avantage qu'il avait, c'était qu'une bande d'ados jouant aux gros bras, c'était loin de l'impressionné, il se battait comme des vampires et des Wendigo après tout... alors même s'il se faisait coincer dans un coin du lycée, aucune chance pour qu'il soit l'élève qui se faisait passer à tabac... il y avait plus de chances pour qu'il soit celui qui allait se faire exclure pour avoir botté le cul à une bande de fils à papa, même si c'était seulement de la défense. Dans tout les cas, il avait quand même trouvé bon de préciser qu'il ne l'invitait pas à sortir avec d'autres personnes, et il était rassuré d'entendre que ce n'était pas prévu, du coup il proposa qu'ils sortent pour aller manger un truc, se proposant même d'inviter et il esquissa un sourire face à la suite :

- Au pire, rien ne nous empêche de remettre les choses dans l'ordre...

Il ne s'était pas vraiment rendu compte que c'était une proposition... le genre qu'il aurait jamais osé faire avant aujourd'hui, mais pourtant s'en était une. Il se laissa alors entraîné vers la porte avant de se souvenir des armes qu'ils avaient laissé derrière au moment où il parla de fantômes et de wendigos...

- Ohh attends, faut pas qu'on laisse traîner les flingues et les munitions... et je suis pas sur de pouvoir trouver ça... je suis dans cette ville depuis bien moins longtemps que toi, donc au pire, je te laisse choisir le lieu !

C'était plus simple, Emrys devait connaître tout les moindres recoins de cette ville, alors que Oren, il connaissait juste les endroits où il avait ses habitudes. Quoi qu'il en soit, il se dirigea derrière, là où ils s'étaient entraînés à tirer, pour récupérer ses armes et ses munitions et les ramener à la voitures, à leur place, dans le coffre. Il valait mieux qu'il évite de laisser traîner des flingues comme ça et puis ça pouvait toujours servir, il valait mieux être préparer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 8 Nov - 20:51

Emrys savait qu'il était trop méfiant avec les gens, à imaginer constamment le pire de leur part, et à être tout aussi atroce en retour. Seulement Oren était un peu une preuve qu'il avait des intérêts à s'ouvrir un peu. Il avait toujours cette peur qu'il s'en aille, parce que c'était toujours une possibilité, ça lui pesait toujours. Mais il n'avait pas envie de le voir partir maintenant sous prétexte qu'il pourrait partir plus tard, le chasseur avait raison, c'était idiot, et illogique, et au final, autant ne pas être responsable de son départ, ça serait assez dur comme ça si ça devait arriver, autant que ce ne soit pas sa propre faute. Il laissa échapper un sourire un peu moqueur. Il n'avait jamais pensé ne valoir que son argent, même à l'époque, c’était juste plus facile comme ça. Et maintenant non plus, il y avait énormément de chose qu'il n'aimait pas chez lui, mais il savait bien que l'argent n'était plus vraiment son principal atout.  Mais c'était quand même agréable de l'entendre, lui, le dire, c'était un compliment, et au final, tout ce que pouvait dire Oren, de gentil, lui faisait plaisir. Et c'était amusant de voir a quel point les situations auraient été différentes s'ils avaient été au lycée ensemble, ou si Oren était arrivé quelques années plus tôt.. Parce que tout aurait été bien différent. L'idée de le voir lui renvoyer son pognon à la figure, le fit carrément rire. Oui, ça l'aurait sûrement surpris à ce moment là, vexer aussi ...donc au fond, même si les choses auraient été bien différente, il aurait forcément attiré son attention …

« J'avoue, maintenant, je suis déçu que personne ne me l'ait jamais faite celle là. Comme quoi peu importe la manière, tu aurais quand même attiré mon attention … juste pas forcément dans le bon sens » répondit Emrys avec un sourire amusé. Quoi que, là, ça n'avait pas forcément été une rencontre dès plus favorable, vu qu'ils s'étaient pris la tête tout les deux, et que si Oren n'était pas venu s'excuser, ils n'en seraient pas là. Comme quoi , tout se jouer à des détails parfois . C’était assez effrayant de se dire que si une seule chose avait changé, tout serait différent. Mais est-ce qu'il serait venu vers lui si physiquement il ne lui avait pas un peu tapé dans l’œil ? Plus il le regardait, moins il arrivait à se convaincre du contraire Et finalement, ils allaient peut-être bien se le faire ce rendez-vous plus classique.... Emrys était redescendu de son perchoir pour l'entraîner vers l'étage inférieur. Il tourna la tête vers lui, un peu perplexe. « C'est intéressant comme manière de voir les choses » ajouta t'il, avant que le coin de ses lèvres se relèvent un peu, espérant ne pas avoir mal lu dans ses paroles, parce que l'idée de remettre les choses étaient loin de lui déplaire … à commencer par manger, mais la suite aussi …

Seulement, ils avaient un détour à faire au passage. « Tu aurais pu les laisser là, personne ne viendra ici » Répondit il, en le suivant quand même, ça lui aurait fait une bonne raison de revenir ici, mais après tout, laisser des armes à dispositions, même dans un coin comme celui là, ce n'était sans doute pas une bonne idée. Après tout, personne ne passait ok, sauf qu'un wendigo avait fait un tour assez récemment donc autant ne pas prendre de risque … Et puis, c'était pas toujours la ville la plus ensoleillé, pas dit que le matériel adore la pluie. Il le suivi donc jusqu'à leur champ de tir , puis jusqu'à la voiture de ce dernier. « C'est pas rassurant ce que tu me dis là … Et oui, je connais sûrement plus d'endroit que toi, mais si tu me sors que ceux de ma pizzeria favorite ce sont des ogres ou des vampires, je vais mal le prendre » répliqua t'il, avec un sourire un peu plus prononcé. Même si c'était encore un peu difficile de ce dire que tout ça existait … Emrys grimpa dans cette dernière, déjà prêt à lui indiquer la route. « C'est en centre ville, pas très très loin de chez toi quand j'y pense » Il n'avait pas attendu qu'Oren valide son choix, il s'était donné envie de pizza en en parlant, donc tant pis pour lui. « Tu connais la route … j'espère » se moqua t'il, un peu , avant de se caler un peu plus dans le siège, se sentant un peu plus léger de partir d'ici. Ça n'arrivait pas souvent, il était toujours un peu de mauvaise humeur quand il rentrait, mais quand il ressortait aussi, c'était paradoxale, mais là, il se sentait plutôt bien … chose assez rare pour être noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 11 Nov - 1:25

C'était étrange à imaginer... qu'il aurait put rencontrer Emrys quelques années plus tôt quand il était encore au lycée et qu'il était apparemment un gosse de riche pas très sympa qui prenait tout le monde de haut. Oren ne l'aurait probablement pas remarqué, parce qu'il ne remarquait jamais grand monde... la raison pour laquelle il avait approché Seth, c'était parce qu'il avait vu sa chaîne youtube et qu'il savait qu'il était une sorte de chasseur, même si au départ, il pensait surtout que c'était un faux chasseur qui ne faisait ça que pour avoir des fans sur youtube et être célèbre d'une certaine manière. Mais il avait découvert qu'ils avaient bien plus en commun avec le plus jeune qu'il ne l'avait imaginé au départ et il ne regrettait pas une seule seconde de l'avoir approché et d'avoir insisté pour faire une chasse avec lui. Pour Emrys, il n'aurait probablement jamais fait attention à lui si ce dernier ne l'avait pas approché de lui même... et s'il ne l'avait pas autant énervé dès leur première rencontre aussi, il devait admettre que ça, c'était un peu idiot quand on y pensait mais ça avait fait une grande différence. Parce que les gens capable de vraiment l'atteindre et l'énerver, ils étaient rares, donc ça l'avait en quelque sorte intrigué. Mais du coup, s'il devait imaginer leur rencontre quelques années plus tôt, autant dire que oui, il y avait sûrement de quoi rire, parce qu'il n'était pas du genre à se démonter ou à se laisser marcher dessus par des gens trop hautain, donc il n'y aurait eu aucune chance pour que Emrys arrive à le déstabiliser... mais peut être qu'il aurait quand même réussit à l'énerver là aussi...

- Des fois, ça peut être une bonne chose d'attirer l'attention dans le mauvais sens... c'est un peu la raison pour laquelle j'ai voulu essayer de mieux te connaître au départ, parce que tu avais réussis à m'énerver et en général, c'est pas si facile de m'énerver, parce que je suis plutôt du genre à laisser dire sans me soucier...

Il haussa un peu les épaules, esquissant un léger sourire, et en se disant que ça aurait été vraiment con de passer à cotés de tout ça, même s'il risquait peut être de le regretter à un moment ou un autre, parce qu'il ne savait toujours pas où il allait exactement avec le brun. Enfin pour l'instant, ils allaient sortir pour manger et essayer d'avoir un vrai rendez-vous. Il esquissa un sourire, il avait prit conscience de son sous entendus, mais au final, il n'était pas si gênant que ça... parce que c'était tentant, il avait bien envie pour une fois de vivre un truc normal, un truc d'humain quoi... enfin d'humain qui n'a pas un pied dans le monde du surnaturel quoi. Mais avant ça, il devait récupérer ses armes, parce qu'il n'aimait pas les laisser traîner, même dans un coin aussi reculé et désert... Il afficha un sourire amusé avant de répondre :

- Tu veux dire à part les Wendigos ? Les armes à feux n'aiment pas l'humidité, ça les enrayent et j'avoue que je suis peut être un peu... voir beaucoup... maniaque avec mes armes... et puis je préfère les avoirs sur moi au cas où aussi...

Il démontait lui même ses armes pour les nettoyer régulièrement, parce qu'il n'y avait rien de pire que de voir son arme s'enrayer en pleine chasse, ça pouvait coûter la vie ce genre de choses, c'était une des premières leçon que son père lui avait enseigné. Donc il y faisait attention. Il lâcha un rire face à la suite avant de répondre :

- Je n'ai jamais vu d'Ogre de ma vie... ça pourrait être amusant ! Et je vois mal des vampires tenir une pizzerias, mais si c'est ta pizzeria préféré, c'est que tu dois y aller assez souvent et si t'es encore en vie, c'est qu'il n'y a pas trop à s'en faire !

C'était dit sur le ton de l'humour, alors qu'il replaçait les armes dans le coffre de sa voiture et qu'il montait du cotés conducteur en écoutant Emrys lui dire qu'ils allaient en centre ville, pas loin de chez lui. Il mit alors le contact avant de songer à un truc...

- Euh... dis, t'as ton permis toi non ?! Parce que dans ce cas ce serait probablement mieux que ce soit toi qui conduise... j'ai pas mon permis et si on se fait arrêter, avec les armes qui sont dans le coffre, pense que je risque d'être sacrément dans la merde...

Il esquissa une légère grimace, c'était un peu con, mais en général, il prenait la voiture que pour aller chez Emrys, vu que c'était assez loin du centre ville et qu'il avait peu de chance de croiser des flics, ou pour la chasse, mais il était conscient qu'il prenait des risques... il serait d'ailleurs peut être temps qu'il le passe enfin son permis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 11 Nov - 20:20

Ça n'aurai sans doute pas du l'amuser autant, mais au final, c'était bien un sourire en coin sur son visage, parce qu'Oren n'était pas le seul qu'il avait énervé, il était très fort dans ce domaine là, donc n'était pas tant surpris d'avoir réussi avec le chasseur, quand bien même ce n'était pas vraiment ce qu'il avait en tête quand ils s'étaient rencontrés, il voulait juste voir s'il pouvait l'arnaquer un peu, ça avait été un sacré échec … sur le moment en tout cas. De toute manière, Emrys était bien content que cette soirée soit derrière lui, parce que cette journée là, avait été une horreur Sa rencontre avec Oren avait été un peu énervante, frustrante aussi puisqu'il ne semblait pas vouloir le croire pour son don, mais ça encore … Le reste de la soirée par contre, il n'avait aucune envie de ressentir ça à nouveau, se retrouver sur le bord de la route, ça lui avait fait mal, et au final, c'était sur Oren qu'il s’était vengé le lendemain … Plus il y repensait, moins Emrys ne comprenait comment tout ça avait pu s'arranger . C'était un petit miracle en soit

Un petit miracle du à un wendigo au final , comme quoi … sujet qui revint à nouveau dans la conversation quand Oren voulu récupérer les armes laissés dehors. « A part ceux là oui. Me dit pas qu'ils savent se servir de ce genre d'arme , je n'ai pas besoin de savoir ça » Répliqua Emrys avec un léger sourire, persuadé de plaisanter, une créature comme ça ne devait pas savoir se servir de pistolets. Quoi que vu ce qu'il avait vu, ça n'en avait pas besoin pour être terrifiant.  Il hocha la tête devant la suite, s'étant fait la réflexion tout seul, pas étonnant que la pluie et les armes métalliques ne fassent pas bon ménage après tout … Emrys grimaça un peu, parce que savoir que ce dernier avait une arme, ça ne le gênait pas tant que ça, savoir qu'il avait sans doute raison vu ce qui traînait dans le coin, ça, c'était pas très rassurant. Il se demandait encore comment il avait pu être si aveugle, parce que croire aux fantômes aurait déjà du lui faire poser quelques questions. Même si pendant un long moment, il s'était dit que peut-être qu'il était simplement fou, comme sa mère. Savoir que ce n'était pas le cas, c'était aussi rassurant. Donc au final, en lui apprenant tout ça, Oren l'avait bien arrangé.

« Hey te moque pas » se plaignit il. « Si les vampires existent, je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas le cas des ogres, ou des fées tiens » Emrys secoua la tête si certains folklores étaient réels pourquoi pas d'autre ?! Par contre que ce soit amusant d'en rencontrer, il n'y avait bien qu'un chasseur pour dire ça. « Je n'en sais rien, ils ne font que se nourrir les vampires, ils n'essayaient pas de se cacher dans la population ? » L'idée d'un vampire pizzaiolo ne le choquait pas tant que ça, surtout que certaines n'étaient ouvertes qu'en soirée. Mais effectivement vu qu'il était encore entier, c'était sans doute que le personnel était humain, ou qu'il n'était pas appétissant ? « Et tu leur apparaîtras peut-être plus appétissant que moi » commenta t'il, en hochant la tête, comme si ça lui paraissait logique. Avant de tourner la tête vers lui en le voyant hésiter.  Emrys fronça les sourcils, avant de se retrouver un peu à sourire comme un con. «  ça me va carrément, ta voiture à beau pas être de la super marque, j'ai tellement pas conduit depuis longtemps que ça me ferait même plaisir » répondit il,, avec un sourire sincère, déjà prêt à prendre sa place et à les amener à bon port. Pas la peine de le lui dire deux fois. «  Tu fais comment d'habitude, tu as une techniques pour les semer ou les éviter, parce que ça à bien du t'arriver non? De leur tomber dessus je veux dire. » C'était un petit miracle, encore une fois, que personne ne les ait arrêtés quand ils étaient revenus de la soirée l'autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 14 Nov - 20:28

Il ne put s'empêcher de rire sur le coup, parce que non, les Wendigo ne se servaient pas d'armes, ils avaient plus tendance à agir comme des animaux, des animaux intelligents et redoutables, mais des animaux quand même. Et puis, pourquoi utiliser des armes à feux quand ils étaient des armes à eux tout seuls ? Il était plus fort et résistant que n'importe qui, sans parler des griffes qu'ils avaient avec lesquels ils dépeçaient leurs victimes... donc non, il n'avait pas peur qu'un Wendigo vienne lui voler ses armes, et en soit, il n'avait pas spécialement peur que qui que ce soit lui vole, il avait surtout peur qu'elles prennent l'humidité ce qui était vraiment mauvais pour les armes à feux. Et puis cette maison avait beau être un peu recluse, ça pouvait faire une bonne cible pour des potentiels cambrioleurs, même si du coup, maintenant qu'il connaissait un peu mieux l'histoire d'Emrys, il se doutait que les gens de la ville devaient bien savoir qu'il n'y avait rien à voler, mais il pouvait aussi tomber sur des voleurs qui ne connaissaient pas du tout la maison et le passé d'Emrys... Donc dans tout les cas, il valait clairement mieux qu'il les emporte. Il les avait donc remises à leur place dans le coffre de la voiture, lâchant un nouveau rire quand il parla d'ogres qui pourraient tenir sa pizzeria favorite... il n'en avait jamais vu et jamais entendu parlé, mais après tout, il découvrait toujours des nouvelles créatures au fil des années, donc certaines dont il n'aurait pas vraiment soupçonné l'existence... mais du coup il releva les yeux vers Emrys avec un sourire un peu attendrit avant de dire :

- Promis, le jour ou je tome sur un ogre ou sur une fée, tu seras le premier au courant, comme ça pourras dire avec certitude que ça existe vraiment !

Et pourquoi pas des gnomes aussi, ou des farfadets... c'était une possibilité, il y avait tellement de choses que les humains ignoraient dans ce monde, et à une certaine époque, ça avait dut exister, puisque les légendes ne venaient pas de n'importe où non plus, elles étaient généralement basés sur des créatures existantes, mais certaines s'étaient éteintes avec le temps, et c'était pas plus mal. Si les vampires pouvaient s'éteindre aussi, ce serait pas plus mal dans un sens... Il haussa un peu les épaules à sa question sur les vampires, parce que si, effectivement, ils cherchaient à se planquer, mais vu qu'ils avaient tendance à beaucoup bouger, ils évitaient en général d'ouvrir des commerces... sans compter qu'ils vivaient de nuit en général, donc ça limitait pas mal.

- Si, ils se planquent, mais n'essayent pas forcément de s'intégrer... ils restent rarement bien longtemps au même endroit et se contentent de petits boulots, qu'ils peuvent exercer de nuits de préférence, donc y a peu de chance pour que les propriétaires de ta pizzeria favorites soient des vampires !

Il afficha un nouveau sourire, il trouvait ça assez mignon cette ignorance, et il aimait bien aussi le cotés curieux d'Emrys, pouvoir parler de tout ça avec lui sans avoir à mentir, et pouvoir lui faire partager ses connaissances, il espérait d'ailleurs que ça servirait, que le jour où il serait confronté à ce genre de choses, il pourrait se servir de ce qu'il lui disait pour s'en sortir. Il prit un air faussement outré, en lui envoyant un léger coup sur l'épaule quand il prétexta qu'il leur paraîtrait sans doute plus appétissant que lui... les vampires n'étaient pas vraiment du genre difficile sur ce point, tant que c'était humain, en bonne santé, ça se mangeait... Mais alors qu'il allait prendre le volant, il avait fini par se dire que c'était peut être pas trop le moment de tenter le diable vu toutes les armes qu'il avait dans le coffre... il avait alors proposé le volant à Emrys qui lui au moins avait le permis, et ce dernier semblait carrément emballé par l'idée, du coup Oren sortis pour échanger de place avec le brun avant de dire :

- Premièrement, c'est pas MA voiture, c'est celle de mon frère et puis fait pas ton petit aristo là, tu pourrais la vexer et il risquerait de tomber en rade...

Il avait dit ça sur le ton de l'humour, parce que effectivement, c'était pas un super voiture à la pointe de la technologie, mais elle roulait et elle était discrète, c'était tout ce que Oren demandait. Il lâcha un rire avant de remonter du cotés passager, laissant Emrys aller où il voulait en répondant :

- Ici, ça m'est encore jamais arrivé, je la prend pas souvent en fait, juste quand je dois faire une chasse tout seul, sinon je me débrouille avec Seth... mais disons que j'ai surtout eu de la chance, et puis j'essaye d'éviter le centre ville, même si j'y vis... ce qui ne facilite pas trop la tâche.

Il esquissa un sourire en coin, jusqu'à présent, il n'avait pas été emmerdé par la police il fallait croire qu'ils avaient mieux à faire que d'arrêter un adolescent au volant d'une vieille voiture banale... c'était aussi un des avantages... avoir une jolie voiture bien cher, ça attirait tout de suite plus l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 15 Nov - 20:30

« J'espère bien » Ça lui plaisait assez. C'était con, mais vu comme sa mère en parlant enfant, il n'aurait pas été contre réellement voir ce genre de créature, sans doute bien plus intéressante que des wendigos, parce qu'on ne pouvait pas faire plus moche là . Mais des lutins ou ce genre de bestioles pas plus haute que trois pommes, avec des coffres au pieds des arcs en ciel, ça semblait bien plus mignon et naïf que des loup-garous ou des vampires, et il préférait imaginer des créatures moins agressives. Pas vraiment son genre de ne pas imaginer le pire, mais après tout, il fallait bien changer un peu et c'était plutôt sur la nature humaine ou sur lui même qu'il était pessimiste. Ce coté surnaturel, presque magique, il avait le droit de l'imaginer comme il le voulait. Même si vu sa rencontre avec le wendigo n'avait pas été si magique … le début de soirée en tout cas, ne rentrait pas du tout dans cette case. Et puis bon, s'il était capable d'imaginer un vampire pizzaiolo, il pouvait imaginer tout et n'importe quoi … Il allait se méfier des gens qui travaillaient de nuit maintenant, ça par contre, c'était certain.

Emrys laissa échapper un léger rire lorsqu'il se défendit avec un léger coup. Ce n’était pas qu'il voulait l'envoyer se faire bouffer, mais il était plutôt attractif physiquement donc bon, ça ne l'aurait pas surpris. Après peut-être que les vampires n'étaient pas comme des légendes, qu'ils ne cherchaient pas la beauté ou le sexe, qu'ils étaient bien moins romanesques, en même temps le coté petit boulot de nuit, ça sonnait pas très Dracula.  Emrys avait rapidement perdu tout intérêt pour ses derniers, déjà parce qu'après celui qu'il avait vu l'autre fois, ça n'était pas si intéressant, c'était flou dans sa mémoire, mais il avait tendance à penser gars décapité quand il pensait à des vampires, pas très agréable. Mais aussi, parce que ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas conduit. La dernière fois que quelqu'un lui avait proposé, c'était pour raccompagner du monde à la fin d'une soirée et autant dire qu'il était tout aussi bourré que le possesseur de la voiture donc c'était foutu d’avance … Mais là, c'était juste tentant. Il avait accepté sans même y réfléchir.

« Le petit aristo accepte pourtant le volant avec plaisir » répliqua Emrys, sans sortir de la voiture, se glissant juste sur le siège qu'Oren venait de laisser, faisant attention à ne pas donner un coup de pieds dans le frein à main.  Un peu impatient, il attendit que ce dernier s'installe, et ne mis pas longtemps à démarrer la voiture. Ça lui avait manqué. Certes, elle n'aurait sans doute pas le moteur de anciennes qui avaient reposé au garage, mais peu importe, ça marcherait tout aussi bien pour cette fois. « En même temps, ils ont sans doute mieux à faire que de faire de la chasse aux sans permis, on a sans doute d'autre domaine où la mortalité est plus importante que les danger de la route » commenta t'il, un peu absent, trop concentré sur la route. Il n'avait pas envie d'arriver trop vite, mais la vitesse c'était un peu ce qu'il aimait en voiture et il ne tarda pas d'appuyer sur l’accélérateur dès qu'il eut l'impression d'avoir la voiture en main. « j'espère qu'il n'y a pas de tête de vampire dans le coffre cette fois »  dit il, avec sérieux. Parce que bon, une fois , pas deux, c'était quand même glauque. Il prit un virage un peu rapidement, se retrouvant tout sourire, c'était quand la dernière fois qu'il n'avait pas pris cette route autrement qu'un bus ? C'était vieux maintenant, pour lui en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Dim 18 Nov - 20:33

Très franchement, il ne s'était jamais trop posé de questions à propos des fées et autres créatures du genre, si on en croyait les légendes, elles vivaient dans une sorte de monde parallèle, du coup ça expliquait probablement pourquoi personne n'en avait jamais vu et qu'aucun chasseur n'en avait jamais entendu parler, enfin... si vraiment elles existaient évidemment. Mais il ne pouvait pas en être totalement sur et si c'était le cas, de toute manière, ce genre de créatures n'avaient pas vraiment d’intérêt à interférer avec les humains. Il se voyait assez mal partir à la chasse à la fée ou au farfadet... ça sonnait vraiment bizarre et même un peu cruel sur les bords. Quoi qu'il en soit, cette idée avait l'air de plaire à Emrys et il avait pas assez souvent à son goût l'occasion de le voir sourire comme ça... donc s'il avait envie de croire à ce genre de mythes, il comptait bien le laisser y croire avec plaisir. Et d'ailleurs il lui avait même céder le volant, malgré les insultes sur sa voiture... enfin, la voiture de son frère. Mais à bien y réfléchir, même s'il avait lui même le permis et qu'il devait se choisir une voiture, il en aurait choisis une de ce genre là aussi. Parce que c'était le plus discret et le meilleur moyen de se fondre dans le paysage, et d'ailleurs, c'était peut être pour ça qu'il ne s'était encore jamais fait arrêté et contrôlé par la police... enfin, ça et le fait qu'effectivement, le plus gros du taux de mortalité dans cette ville ne venait pas vraiment des accidents de la route... d'ailleurs, le plus gros était souvent classé conne « non résolu » parce que les flics ignoraient généralement la cause des décès et ne retrouvaient jamais les coupables... un cadavre exsangué avec des marques de crocs sur la gorge, pour eux c'était forcément une cause animal, pas humaine... et certes, c'était pas vraiment humain mais ça n'était pas animal non plus pour le coup.

- Oui, ils préfèrent faire la chasse aux animaux dans les bois... vu qu'ils ont tendance à croire que tout ce qui a des crocs est forcément animal...

Il lâcha un léger rire, il y avait un peu de moquerie, mais c'était pas vraiment méchants, les flics faisaient leur boulot et on ne pouvait pas leur en vouloir d'ignorer certaines choses, dans un sens, ce n'était pas plus mal et les chasseurs comme lui n'auraient plus vraiment de boulot si c'était la police qui devait s'en charger. Il observa Emrys démarrer avec un léger sourire, il avait vraiment l'air emballé rien qu'à l'idée de conduire jusqu'au centre ville, c'était pas grand chose au final, mais ça semblait lui faire plaisir... Oren trouvait ça chou et il secoua la tête négativement à sa question alors qu'il se mettait en route :

- Pas de tête de vampire, juste une bonne quantité d'armes à feux... parce qu'il y a ce type que j'aime bien et dont j'espère un rencard... mais il a décrété que pour rencard, je devais lui apprendre à se servir d'une arme à feu... je sais pas trop si ça entre dans la catégorie rencard, mais ça a quand même été intéressant...

Il faisait mine de réfléchir un peu tout en parlant, avant d'afficher un sourire amusé, il était pas du genre à flipper en voiture, parce que parfois avec son frère ils avaient dut prendre la fuite et rouler plutôt vite, du coup il ne faisait pas vraiment attention à la vitesse à laquelle Emrys roulait, il fut juste un peu surprit quand il prit un virage de manière un peu rapide et que ça la scotcha contre la portière.

- Woow... on dirait que t'as vraiment faim dis donc !

Il avait bien compris que c'était pas ça, que c'était surtout le fait qu'il était heureux de pouvoir conduire à nouveau, mais là si il n'y allait pas plus doucement, il allait pas pouvoir conduire bien longtemps... d'ailleurs, Oren était un peu curieux sur certaines choses et il fronça un peu les sourcils, ne sachant pas trop si c'était le moment de poser quelques questions, mais de toute manière, moment ou pas, il devrait les poser un jour, donc autant le faire maintenant...

- Pourquoi est ce que tu gardes ta maison ? Je veux dire... enfin je peux comprendre, doit y avoir un certain attachement, puisque c'est là que tu as grandit, mais de ce que j'ai compris tu n'as pas que des bons souvenirs... et puis elle doit te revenir cher à l'entretiens, sans compte que vu comment elle est situé c'est assez risqué... j'imagine que si tu la vendais, tu aurais de quoi t'acheter un appartement en ville et une voiture... ?

Les vieilles maisons de ce genre, ça se vendait cher, surtout qu'elle était loin d'être en ruine... et elle n'était pas hanté, c'était un plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 19 Nov - 20:09

C'est vrai que passer leurs temps à chasser un énième ours ou loup dans les bois, c'était pas la meilleure solution. Et pendant longtemps, Emrys c’était juste dit que c'était idiot, qu'ils étaient idiots. Sauf que lui imaginer plutôt qu'une partie de ses meurtres, était juste dut à de grand malade avec des armes . Chacun son coupable. C'était peut-être pour ça que savoir que toute ces créatures existaient ne l’effrayaient pas plus que ça … Parce qu'il n'aurait pas su plus se défendre face à  un psychopathe qu'à un vampire, et au moins le second tuait pour se nourrir de ce qu'il avait compris. Bon, il devait bien reconnaître que le wendigo l'avait quand même bien fait flipper … Mais savoir d'où venait les morts, ne réduisait pas forcément les nombres. Et il avait un exemple vivant dans cette voiture pour lui prouver que ces créatures n'étaient pas immortels. Puis qu’Oren s'était débarrassé d'un wendigo et d'un vampire en sa présence ...enfin pas totalement, il avait fini le premier hors de vue, et il avait décapité le seconde hors de sa vue aussi … mais pas dans les mêmes circonstances. Disons qu'il avait quand même entraperçu la tête passer au dessus d'un pont …

Mais cette fois pas de tête de vampire dans le coffre. Juste une voiture qui ne roulait pas si mal pour ce qui lui avait semblé être un peu limite. Comme quoi on perdait rapidement ses standards de luxe quand on n’avait pas le choix. Mais peu importe, ça lui faisait vraiment plaisir, et il était reconnaissant à Oren de lui laisser le volant.  Cela dit, c'est vrai que s'ils se faisaient arrêter avec des armes dans le coffre ça serait difficile de s'expliquer … Un léger sourire se dessina sur son visage, entendant à nouveau ce terme de rencard, apparemment il y tenait. Mais ça ne le gênait pas vraiment, pas plus qu'avoir envie d'apprendre à tirer, parce que ça pourrait toujours être utile. Même si pour l'instant, il avait à peine la base. « Pourquoi ça ne rentrerait pas dans la case rencard au juste ? Il n'y a pas une liste qui concerne les activités autorisés et celles à ne pas faire. Vu comme ça c'est terminé, je pense qu'on peut dire que c'était loin d’être un mauvais rendez-vous » commenta Emrys avec un léger sourire en coin, bien trop concentré sur la route pour en rajouter plus. Alors certes, il y avait eu un petite passage à vide, mais autant ne pas se concentrer sur ça. Voir le bon coté des choses, c'était ce qu'il était censé apprendre non ?

Emrys finit par ralentir un peu au commentaire d'Oren, parce que oui, il aimait la vitesse, mais s'il accélérait trop,ils allaient arriver bien trop vite, et il n'aurait pas pu tant en profiter. Il soupira doucement, s'emporter au volant c'était un peu son défaut, il aimait trop profiter de la route comme ça. Mais son sourire s’atténua devant la suite, ses mains se resserrant devant le volant .  Il n'avait aucune envie de la vendre, c'était sa maison, c'était tout ces souvenirs, le seule endroit qui lui rappelait sa mère. «  Je ne pense pas en être capable » souffla t'il, un peu emmerdé par la question , mais pas que. « Et même si je voulais le faire, je ne peux pas, elle appartient toujours à mon père, je ne peux pas la vendre. »  Il s'était juste barré ce connard, mais la propriété était toujours à lui, et c'est un peu pour ça qu'il était souvent effrayé de se voir éjecter de là si jamais son père l'utilisait pour rembourser ses dettes. Mais pour ça, il aurait sans doute déjà faillit qu'il revienne à Blackwater. « Donc même si je le voulais, je ne peux simplement pas le faire. » Il avait réussi avec les voitures parce qu'il y en avait deux à son nom et les autres , ils les avaient un peu pris de manière illégales, d'où le prix plutôt faible qu'il en avait retiré. Mais une maison, ça ne se vendait pas comme ça … Et en parlant de maisons, vu les habitations qu'il commençait à voir, ils se rapprochaient bien trop vite de la ville même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 22 Nov - 17:44

Il était clair qu'ils avaient des conceptions de rencards différents, mais d'un autre cotés, Oren n'en avait jamais eu avant maintenant, tout ce qu'il en savait, c'était ce qu'il avait put en voir dans les films ou les séries qu'il regardait à la télé... Donc c'était pas vraiment comme s'il était un grand professionnel du sujet, mais il avait cru comprendre que Emrys n'était pas non plus un grand pro... il savait pas trop à quoi ressemblait sa vie sentimentale avant qu'il ne débarque dans sa vie, mais ça avait l'air assez vide... en fait, il était pas vraiment sur que Emrys ai déjà eu un vrai rencard non plus. Même si techniquement, il n'avait pas tord sur le sujet, il n'existait sans doute pas vraiment de rencard type et il pouvait y en avoir beaucoup de différent, mais là, disons que au départ ça donnait quand même plus l'air d'être une rencontre entre deux amis, dont l'un rend service à l'autre en lui apprenant à se servir d'une arme à feux. Dans son esprit, même s'il y avait plusieurs combinaisons possible, un rencard était sensé être un minimum romantique et donner l'occasion d'apprendre à se connaître... c'était pas trop le cas quand on tirait avec des armes à feux. Mais Emrys avait quand même raison sur un point, vu la manière dont ça c'était fini, ça pouvait rattraper le reste, même si du coup, Oren avait un peu l'impression d'être le mec facile qui couche au premier rencard... quoi que techniquement, c'était le second, parce que même si la dernière fois ils s'étaient tombés dessus par hasard, ils avaient décrétés que ça ferait office de premier rencard, donc celui ci était bel et bien le second... c'était déjà un peu mieux...

- Heey... c'est pas terminé ! J'ai bien l'intention de te cuisiner encore un peu et d'en apprendre plus, même si je sais que ça t'emmerde... sinon je vais vraiment avoir l'impression d'être le mec facile qui couche dès le premier pseudo rencard avec un mec qu'il connaît à peine...

Il lâcha un rire un peu amusé, c'était dit sur le ton de l'humour, même si c'était pas totalement faux, à part qu'en fait, Oren s'en fichait un peu dans le fond, il aimait bien Emrys, il n'avait pas besoin de justification pour ce qu'il avait fait, il en avait eu envie et il l'avait fait c'est tout, c'était pas non plus comme s'il s'était tapé la première personne qui passait, il avait dix neuf ans et ça lui avait prit du temps pour ne serais ce que s'intéresser à ce genre de chose, donc il était un peu logique qu'il cherche à rattraper son retard maintenant. D'ailleurs, il n'avait pas put s'empêcher de se montrer curieux, peut être trop, il sentir rapidement l'atmosphère se refroidir et Emrys se tendre un peu... c'était étrange comment il avait cette tendance à vraiment démarrer au quart de tour... Oren marchait un peu sur des œufs avec lui et il ne savait jamais trop comment aborder certains sujets... mais il n'allait pas non plus tout mettre de cotés et laisser le brun s'agacer au moindre petit truc, sans qu'il ne comprenne jamais la raison de cet énervement... Il eut quand même le droit à une réponse, et pas de ton trop froid pour changer... il hocha alors la tête avant de dire :

- Et t'as essayé de le retrouver ton père ?

C'était plus vraiment le sujet de vendre la maison ou non, c'était pour savoir comment il vivait les choses vis à vis de cet homme... est ce qu'il avait envie de le revoir ? Est ce qu'il avait envie de lui dire ce qu'il avait à lui dire ? Est ce qu'il ne se sentirait pas plus soulagé si il pouvait le revoir et lui dire le fond de sa pensée ? Ou s'il avait enfin ce qu'il méritait... ? Ça semblait compliqué tout ça, mais il avait envie de comprendre... surtout que techniquement, si son père venait à être arrêté, il serait probablement bien plus libre de faire ce qu'il voulait... sans compter que les chasseurs étaient plutôt doué pour retrouver des choses, des créatures ou même des gens... S'il voulait remettre la main sur son père, si ça pouvait lui permettre en quelque sorte de tourner la page et de passer à autre chose, Oren pourrait peut être l'y aider, mais il n'avait pas non plus l'intention de le forcer, c'était pour ça qu'il cherchait à en savoir un peu plus et à le comprendre. Il vit la ville se rapproche un peu avant de dire :

- Alors j'avoue que j'ai super faim aussi, mais si tu pouvais éviter de te faire arrêter ce serait bien... parce qu'il y a des armes dans le coffre je te rappel... tu sais, à cause de ce mec que j'aime bien et qui ne sait pas ce qu'est un rencard...

Il afficha un léger sourire, il essayait un peu de détendre l'atmosphère, parce qu'il savait que Emrys avait tendance à se tendre trop facilement avec les histoires concernant sa vie... c'était dommage, parce que Oren cherchait juste à le comprendre dans le fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Sam 24 Nov - 21:56

Terminé, c'était pas le bon choix de mot , et la réaction d'Oren lui tira un léger sourire, c'est vrai, que pour le coup, ils étaient pas parti pour finir tout de suite vu qu'ils roulaient vers un resto, mais c'était une manière de parler, parce que bon, en général, c'était un peu le cliché du rendez-vous qui se passait bien, c’était censé finir sous les draps, et pour le coup, ils étaient bel et bien passé par cette étape , donc bon. Cours sur les armes à feux, de son point de vue, ça pouvait tout à faire être rajouté aux activités compris dans un rendez-vous, mais en plus étonnante. Et il ne le regrettait pas, rien de tout ça, son sale caractère peut-être , oui, certainement vu qu'il avait failli tout gâcher, mais le reste non. Pourquoi se contenter d'un simple coup dans un bar, quand ça pouvait être utile en plus, et ça l'aidait à un peu plus comprendre le monde d'Oren , vu qu'il préférait que les choses aillent dans ce sens, même si le chasseur ne lui laissait pas forcément le choix là dessus. Emrys soupira d'ailleurs en l'entendant dire qu'il n'en avait pas fini, pas forcément de manière si désagréable, mais clairement, ce n’était pas pour rire. Ça l'emmerdait. Vraiment. Mais il avait bien compris que c'était quelque chose qu'Oren voulait et il comptait bien faire quelque efforts.

Son air vaguement agacé disparu rapidement, il passa un nouveau virage, avant de tourner la tête vers Oren, amusé. Ok, elle était pas mal celle là. Une part de lui avait envie de se vexer un peu, parce qu'il connaissait à peine, c'était un peu désagréable, parce qu'il lui avait dit bien plus de chose qu'à beaucoup, et qu'il était différent avec lui … mais au fond, il n'avait pas totalement tort, et après la conversation qu'ils avaient eu quand Oren était shooté, l'idée de le voir coucher avec le premier venu n'avait littéralement aucun sens. Même s'il était assez touché que le premier venu c'était lui … « Je t'imagine tout à fait comme le mec facile » répliqua t'il, avec un peu de sarcasme. Bien au contraire. Et tant mieux Ce n'était en rien une critique. Emrys trouvait juste ça ridicule qu'il puisse imaginer un seul instant que c'était la manière dont il le voyait. Il se doutait bien qu'il se trompait encore énormément sur son compte, mais il avait plutôt tendance à lui attribuer beaucoup trop de qualité, même si être trop gentil n'en était qu'à moitié une au fond.

La conversation avait à nouveau dérapé sur un sujet qui ne lui plaisait pas. Sauf que même si ça n'était pas agréable, il avait fini par répondre, et à la dernière question, il commença par secouer la tête. « Non. Pas vraiment. Je suis à peu près sur que quand il aura besoin d'argent, il repassera ... » Ce n'était pas une bonne image de son père qu'il avait, mais quand on tenait les gens en trop estime, les voir tomber, ça avait tendance à marquer Il mentait un peu, il avait cherché vaguement, et demander à son oncle de le tenir au courant s'il apprenait quoi que ce soit, mais ça n'allait pas plus loin, et au final, ça faisait longtemps qu'il n'essayait même plus. Il s'était fatigué trop longtemps pour cet homme de toute manière. « Je verrais bien à ce moment là » soupira t'il, pas vraiment impatient que ça n'arrive. Pas certain que ce soit le cas non plus. «Ce n'est pas pour rien que je cumule les jobs un peu partout » rajouta t'il, pour changer de sujet, pas complètement non plus. « Si tu veux passer au musée encore une fois, je peux te faire une visite privé cette fois, sans prise de tête … enfin essayer en tout cas » reprit Emrys en tournant la tête vers lui pour lui lancer un sourire en coin.  Un nouveau soupir lui échappa en voyant les habitations, et il commença à ralentir. «  Tu fais bien de me le dire … J'avais déjà oublié » vrai. Les armes dans le coffres, c'était passé à la trappe devant la vitesse et le plaisir de reprendre le volant.  « Le mec en question à le volant dans les mains, donc si tu ne veux pas qu'il fasse une soudaine accélération devant le poste de police, tu ferais mieux de faire attention à ce que tu dis » répliqua t'il, presque avec sérieux, ralentissant pourtant encore un peu, plus très loin de l'arrivée. C'était une moquerie, mais un peu plus sur son ton habituel, déçu de ne pas pouvoir en profiter encore un peu. Comme quoi le coté enfant gâté n'avait pas complètement disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Mer 28 Nov - 13:49

Il avait aucune envie de voir Emrys se braquer à nouveau et il était bien placé pour savoir que ça risquait d'arriver un peu trop facilement pour le coup... du coup, il tentait d'apaiser un peu la situation avec de l'humour, parce que ça simplifiait les choses d'une certaine manière et qu'il avait aucune envie de se prendre la tête. C'était pas son genre de base de se prendre la tête, il était plutôt du genre à être le gars de bonne humeur, le gars qui aimait plaisanter, prendre les choses à la légère et s'amuser... s'engueuler et se battre à tout va, c'était pas vraiment son truc. Bon, sauf quand il était question de chasse, mais là en l’occurrence, il n'était pas question de chasse ! Donc s'il pouvait essayer de faire en sorte de soutirer quelques informations à Emrys sur lui, sur sa vie, sans que ça tourne en règlement de compte qu'il ne se fasse repousser méchamment comme un peu plus tôt... ça l'arrangerait. Il n'aimait pas du tout la sensation que ça faisait quand Emrys le rejetait, c'était assez nouveau pour lui comme sensation, mais c'était fortement désagréable et ça ne lui plaisait pas. Alors oui, il avait bien compris que le brun n'aimait pas parler de lui, qu'il n'aimait pas parler de sa vie, et qu'il avait vécu des choses assez durs... mais c'était pas non plus comme s'il comptait lui en parler tout les jours, il voulait juste qu'il lui en parle une fois, qu'il lui dise ce qu'il en était et ensuite, ce serait réglé... Oren aussi avait des sujets plus sensible, comme son père, sa mère même... surtout sa mère dernièrement après cette photo qu'il avait trouvé dans nid de vampire... même son frère était un sujet quelque peu sensible en ce moment, mais il trouvait ça assez légitime de pouvoir le partager avec Emrys... même si ce dernier ne lui demandait rien en fait. Disons que s'il le faisait, il lui parlerait... En attendant, il lui envoya un léger coup de poing dans l'épaule à sa réflexion sur le fait qu'il l'imaginait très bien en mec facile... c'était petit ça, et pas sympa, il avait rien d'un mec facile !

- Te moque pas, parce que si c'est le cas, c'est uniquement de ta faute je te signal !

Il lâcha un rire avant d'en revenir au sujet principale, qui était le père du brun. Ce dernier avait l'air d'être un sacré phénomène... et pas dans le bon sens du terme. Déjà, il avait détourné de l'argent, autrement dit c'était un voleur, mais en plus, il avait abandonné son fils pour mettre les voiles et échapper à la justice, sans penser une seule seconde à un autre que lui même. C'était franchement pas ce qu'on attendait d'un père, et à cotés, même le siens avait l'air du père de l'année. Donc il comprenait que c'était dur pour Emrys, se faire abandonner comme ça c'était pas simple, mais du coup, il devait encore plus comprendre ce que ça lui faisait ressentir quand il le repoussait comme il le faisait... Instinctivement, il tendit le bras, passant une main derrière la nuque du brun, juste histoire de lui montrer qu'il était là, qu'il le soutenait d'une certaine manière, vu qu'il conduisait, c'était pas comme s'il pouvait lui faire un câlin non plus... Mais il espérait que le jour où le père du brun reviendrait, Emrys n'aurait pas l'idée de l'aider, parce qu'il ne le méritait pas... l'argent qu'il gagnait aujourd'hui, c'était le siens, il se débrouillait, et pas si mal que ça d'ailleurs, alors que ce type, il l'avait abandonné et qu'il ne méritait rien de sa part. Il esquissa un sourire avant de dire :

- Si c'est sans prise de tête, alors c'est pas marrant... j'ai associé le musé au guide bizarre qui donne l'impression de me draguer avant de me faire passer pour un loser... je suis pas sur d'avoir envie de changer cette image, finalement elle me plaît bien !

C'était évidemment de l'humour, il était pas fan des prises de tête et il avait pas envie d'en avoir d'autres, c'était pas pour rien s'il prenait autant de gants avec lui. Il secoua un peu la tête avant de dire :

- S'il fait ça, le mec en question finira lui aussi derrière les barreaux, donc il vaut mieux qu'il évite je crois... Manquerait plus que je doive appeler Seth pour qu'il vienne nous sortir de là...

Ce serait ridicule tiens... et il n'en avait pas spécialement envie, parce que Seth devait avoir autre chose à faire, dernièrement, il avait semblé très occupé... il savait pas trop ce qu'il se tramait, mais il avait l'impression que le plus jeune lui cachait des choses... quoi qu'il en soit, il préférait encore arriver à cette fameuse pizzeria en un seul morceau et sans être escorté par la police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Ven 30 Nov - 9:33

Comme s'il était sérieux en disant ça. Vu son age, et le fait qu'il n'était encore jamais passé par là, il ne pouvait pas sérieusement lui dire qu'il était un mec facile. Évidemment que ce n'était pas sérieux.  Et la défense d'Oren, lui tira un sourire , discret, mais bien là. Parce que ça ne le dérangeait pas d'avoir ce rôle là, au contraire, il en ressentait une certaine fierté, et si réellement il le rendait facile, ça lui allait très bien.  Mais si ça c'était amusant comme sujet, parler de son père, ça l'était bien moins pour lui, et il faisait des efforts impressionnant pour ne pas l'envoyer bouler encore, il n'avait pas cette possibilité, il ne pouvait pas le rejeter ou ne pas lui répondre, vu comment les choses avaient tournés tout à l'heure, Emrys ne pouvait pas se le permettre. Il avait réussi à se rattraper , ce n’était pas pour qu'il recommence à vexer Oren maintenant. Mais encore une fois ce dernier le fit rire un peu. Pas marrant sans prise de tête ? Ça expliquait pourquoi il le supportai jusque là alors ...En même temps, on ne pouvait pas dire que ça avait été calme depuis le musée.

Au guide bizarre … Il secoua la tête, même pas vexé, amusé plutôt  Même si son sourire descendit d'un cran. Il ne pouvait pas se défendre là dessus, parce que d'une certaine manière, c’est un peu ce qu'il avait essayé de faire, pas de le draguer, mais bien de le faire passer pour un loser, parce que c'était une défense comme une autre … même si au fond, c'était Oren qui l’avait empêché de partir, et à partir de là, il n’avait plus vraiment envie de le descendre volontairement  « Tu es sur de toi ? Je suis sur que le guide en question doit bien pouvoir se rattraper quand même ? Parce que vu comme ça, ça veut juste dire que tu remettras plus les pieds là-bas, et c'est franchement triste. Ça serait dommage » Le pire c'est qu'il était honnête, alors déjà parce qu'il avait envie de le voir, mais aussi parce que l'histoire c'était quelque chose d'important pour lui et quand bien même il avait compris que les études ce n'était pas le délire d'Oren, il trouvait ça triste de le voir rejeter un musée. Même si c'était un peu à cause de lui. « Donc si je te demande de venir me chercher là-bas, tu le feras pas pour garder cette magnifique image ? » Emrys secoua à nouveau la tête, faussement déçu. Parce que bon les prises de tête, ils en avaient largement eu assez pour l'instant .. Et il se doutait bien qu'Oren pensait comme lui. Sauf que ce dernier , lui, n'en était pas responsable.

« Fais attention à ce que tu dis, je connais des gens là-bas, je pourrais sortir avant toi » C'était de la fierté feinte, et complètement fausse, parce que tout les anciens amis de son père ne travaillait plus là, pas qu'il sache en tout cas, et même si avait été le cas, il n'était sans doute plus persona non grata qu'autre chose.  Emrys tourna la tête vers lui. Un peu curieux. Il ne comptait pas réellement jouer les fou volants devant le commissariat, il était pas complètement dingue non plus. «  Seth ? C'est ton ami chasseur c'est ça ? Il pourrait nous faire sortir de prison ? » demanda t'il, un peu étonné, s'étant persuadé que c'était aussi un lycéen, et il ne voyait pas trop comment ils pourraient les faire sortir ... « Son père est avocat ? Ou dans la police ? Parce que je vois pas trop comment il pourrait nous sortir de là. Mais rassure toi, on se retrouvera en cellule une autre fois, je me suis donné faim en parlant pizza » Il ralenti donc encore un peu. Il avait déjà finit dans une cellule l'année dernière, et ça ne lui avait pas bien plus. Faut dire que se trouver avec un connard, ça n'aidait pas à apprécier l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Lun 3 Déc - 17:43

Il n'avait rien contre le musé, c'était pas trop son truc, parce que ça se rapportait un peu trop au lycée pour lui, c'était apprendre des choses chiantes qu'il fallait retenir et il avait vraiment du mal avec ce concept là... il avait était pas doué pour retenir les choses qu'il jugeait pas importantes et pour lui, tout ce qui était passé n'était pas forcément important, du moins quand ça n'était pas en rapport avec le surnaturel... même s'il allait faire un effort pour bien retenir chacune des informations que Emrys lui livrait sur lui, parce que ça l'intéressait vraiment et qu'il était presque sur que le brun avait une furieuse envie de l'envoyer promener... mais comme il ne le faisait pas, c'était qu'il faisait des efforts, donc il comptait bien non seulement profiter de ses efforts, mais en plus, faire en sorte qu'ils ne soient pas vains. Et en soit, il n'avait rien contre le musé en lui même, si ça voulait dire passer du temps avec Emrys, il voulait même bien y aller, mais c'était clairement pas un lieu qui allait devenir son lieu favoris non plus... c'était pas trop son genre, il préférait encore les cinéma, ou encore les fêtes foraines... ça c'était cool ! Par contre, si le guide bizarre se proposait lui même de se faire pardonner et de se rattraper, là il devait admettre que ça rendait le musé tout à coup très attractif et intéressant... il haussa un sourcil, un peu surprit et étonné avant de répondre :

- Vu sous cet œil, ça donne tout de suite un peu plus envie... je devrais pouvoir faire un effort pour le guide en question, mais il a intérêt à mettre le paquet pour se rattraper !

Il afficha un grand sourire avant de lâcher un rire amusé à toute cette connerie, il secoua un peu la tête avant d'ajouter quand même :

- Plus sérieusement, je suis pas vraiment fan des musés, c'est un peu comme le lycée pour moi, trop d'informations que je trouve pas spécialement utiles... mais si c'est pour venir te voir et passer du temps avec toi, ça me dérange beaucoup moins comme idée !

Il était sincère, il n'était pas intéressé par le musé en lui même, mais par contre, il était intéressé par Emrys et pour lui il voulait bien faire cet effort, de même que s'il lui demandait, il irait évidemment le chercher... il secoua de nouveau un peu la tête avant de répondre :

- Ça dépend... si t'es sage je viendrais te chercher...

C'était dit de manière amusé, parce que de toute façon, à moins d'être bloqué en cours ou dans une chasse, il ne refuserait jamais de venir le chercher, c'était pas vraiment son genre, il était trop conciliant pour refuser ce genre de chose. Par contre la suite lui fit afficher un air choqué quand il sous entendit que grâce à ses connaissances il pourrait sortir de prison et le laisser là bas... c'était pas cool ça...

- Tu oserais me laisser là bas ?! Ben pour la peine, je viendrais pas te voir au musée, ni te chercher !

Il prit un air faussement boudeur, croisant les bras sur son torse comme le ferait un gamin à qui on refusait quelque chose qu'il voulait. Mais il tint pas longtemps en mode bouderie et il se remit rapidement à sourire, se disant que s'il se faisait arrêter, la seule personne qu'il pourrait appeler, ce serait Seth... et oui, il risquait d'avoir un peu de mal à le sortir de là, mais c'était un truc de chasseurs, ils étaient du genre ingénieux il ne doutait pas que son ami trouverait une solution ! On parlait de l'adolescent qui avait taxé un lance flamme à son père pour faire sa fête à un Wendigo quand même ! Il secoua donc un peu la tête, amusé par ces suppositions avant de dire :

- Rien de tout ça, son père est chasseur, c'est un truc de famille, comme pour beau coup en fait... mais les chasseurs ont pas mal de combines pour traiter avec la police, et on est assez malins pour se sortir de situations du genre... ceci dit, j'ai pas trop envie que tu me teste parce que j'ai faim moi aussi et que je veux bien goûter à cette pizza !

D'ailleurs, son estomac poussa un grognement, histoire de bien appuyé ses paroles, le faisant un peu rire avant qu'il ne revienne sur les paroles qu'il venait d'entendre... Emrys venait il de dire qu'il n'allait pas se retrouver une cellule « une autre fois » ? Parce que ça laissait quand même suggérer qu'il y avait eu une première fois...

- Attends... t'as déjà fini en cellule ?

Il était curieux... ça lui était arrivé à lui aussi, mais en général, c'était pour des histoires de chasses... le plus souvent, c'était pour des violations de domicile... fallait bien se rendre sur place pour enquêter... c'était ce qu'ils avaient fait d'ailleurs dans l'appartement de sa voisine avec Emrys... mais il était curieux de savoir pourquoi Emrys avait fini en cellule lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emrys Liddell
paranormal // walk the line
messages : 652
multicompte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   Jeu 6 Déc - 9:28

Emrys savait que c'était niais, que tout ça, c'était niais, mais il aimait bien l'idée de voir Oren au musée, de le voir plus tout simplement. Il laissa échapper un léger rire, avant de tourner la tête vers lui, un sourire en coin. Oh, il comptait bien mettre le paquet pour se rattraper, parce qu'il se connaissait, il savait qu'il n'était pas l'abri de redire, ou refaire ce genre de conneries, de recommencer à penser comme tout à l'heure, à se dire que ce n'était pas une bonne idée, que ça n'allait faire que lui attirer que des problèmes. Donc autant en faire un maximum tant qu'il en avait l'occasion et espérer qu'il ne ferait pas de conneries. Sauf que bon l'optimisme, ce n'était pas vraiment lui ça … Oren lui tira un autre sourire, et il secoua la tête, l'air un peu blasé. « J'avais cru comprendre oui » ce n’était pas méchant, mais oui, il l'avait bien vu que ce n'était pas son genre, il n'avait pas paru très intéressé la première fois, et la culture de ce genre était sans doute de trop pour lui . Oren semblait être plus terre à terre, plus dans l'utilité que ce genre de réflexion là qui n'était pas concrète, qui n'amenait à rien de vraiment utile. Lui, il aimait ça, vraiment, parce que lire, ça lui avait donné les possibilités de vivre la vie d'autres, et l'histoire elle, même plus encore, parce que c'était réel … mais oui, ça n'avait aucune utilité au jour le jour, à part pour travailler dans un musée .

« J'espère arriver à te montrer que ce n'est pas si inintéressant que ça » répliqua t'il, plutot sérieux, parce que c'était un sujet qui lui tenait à cœur, et il aimait le partager. C'était bien le seul moment où il arrivait à parler aux autres sans se prendre la tête, sans se faire chier à être sarcastique  Emrys tourna à nouveau rapidement la tête vers Oren, un sourire en coin. Encore une fois c'était très niais, et il ne pensait pas être le genre de fille de film qui attends que son mec vienne la chercher devant le lycée, ou une connerie du genre, mais l'idée de sortir du boulot pour tomber sur lui, qu'il soit venu pour le voir , ça lui plaisait assez.  A force il allait le transformer en bisounours.  Enfin, s'il ne finissait pas en prison. Emrys secoua la tête, évidemment que non, il ne le laisserais pas derrière, s'il avait la possibilité de sortir de prison, il le ferait sortir aussi. Il était égoïste avec les gens auquel il ne tenait pas. C'est à dire la majorité des gens qu'il croisait au jour le jour.  Enfin apparemment s’il se la jouait complètement con et le laisser en cellule, ce qui n'arriverait pas, son ami lycéen , lui pourrait l'aider à en sortir. C'était un peu étonnant ça quand même.

« Des combines, j'avoue que je suis curieux là … Parce que bon utiliser la carte du paternel pour se sortir d'ennuis je connais, mais je ne vois pas comment un mec qui chasse des wendigos peut arriver au poste et réclamer son fils comme si de rien n'était. Il nous ferait échapper ton pote alors ? » Il allait vraiment finir par les imaginer en super héros, ou super méchant là vu qu'on parlait de s'échapper d'une cellule. Ils avaient des supers pouvoirs ou quoi ? « Donc tu appelles ce type là, mais pas ton frère, il pourrait pas t'aider à sortir aussi ? » rajouta Emrys. Il grimaça, peut-être qu'il n'avait pas envie de le voir après s’être fait arrêter avec les armes dans le coffre, c'était logique en fait.  Emrys regarda Oren avec amusement, ok, il était pas le seul à avoir la dalle apparemment … Avec regret, il gara enfin la voiture. Et mis quelques secondes avant de se décider à enlever la ceinture, il serait bien rester encore un peu. «  Y a pas si longtemps … Si tu veux tout savoir, j'avais rien fait pour mériter ça » dit il, pourquoi le cacher, il avait juste eu la poisse. «  Une bouteille d'alcool, et un visage un peu trop minot pour mon age, et un policier à décider de m'enfermer pour me donner une leçon. Sauf que bon, je suis majeur... » Et pas de bol pour lui, il ne connaissait aucun des policiers au poste ce soir là … Emrys grimaça, et en plus il avait du supporter l'autre con d'Haven au passage … une soirée dès plus parfaites...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I get nervous cause what comes up must come down [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I get nervous cause what comes up must come down [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» nervous nishman vous salut bien!
» Mauthyse's family !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: coldlake shore :: résidences-