Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 to leave something behind, (raiwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: to leave something behind, (raiwan)   Mer 29 Aoû - 12:35

▼▲▼

(première rencontre ; 3 octobre 2017)

Y a du café. Barry y a au moins pensé, avant de partir pour l’autre bout du pays. C’est la troisième fois, déjà, que Sarwan remplit sa tasse. Calmement. La plupart des habitués sont déjà là. Poignées de main, à l’occasion. Sourires, dans tous les cas. Les chaises disposées, et quelques récents arrivants pas tout à fait sevrés ont pointé le bout de leur nez. Les guider, simplement. Ne pas les juger. Leur sourire, et les remercier d’être revenus. De s’accrocher, comme tant d’autres avant eux. C’est comme ça que vous y arriverez.

Et puis, elle apparaît. Les traits doux, ronds. Inconnus aux environs. Les pas de souris qui la font s’approcher instinctivement du café - et on a presque l’impression qu’elle pourrait s’effacer. Disparaître, à tout instant. Repartir dans les ombres desquelles elle semblait avoir fraîchement émergé. Elle a la mine pâle et fatiguée. Les gestes un peu hésitants de celle qui ne sait pas trop dans quoi elle a mis les pieds. Et, aussitôt, il lui adresse un sourire des plus rassurants. Apaisant, invitant. Jusqu’à ce qu’elle ne le remarque, et que leurs yeux se croisent finalement. Que le sourire ne s’élargisse, et qu’il se détache de la machine à café, un peu précipitamment, pour lui en laisser l’accès. « Sorry. » Your turn. Le sourire qui ne le quitte pas. Son corps qui ne s’éloigne pas non plus - pas vraiment. Et, après un court silence, il finit par lâcher la question qui lui brûle les lèvres. « Are you new to this ? Or just... New in town ? Or in this group. » Curiosité polie. Et pourtant, elles rudiments manquent. « Sorry. I’m... Hum. » Léger rire. Doux. Fuite du regard. « My name’s Sarwan. » Relever les yeux vers elle. L’observer, doucement. À quoi tu joues, mon grand ? « ... Sugar ? » Il désigne le petit pot rempli de portions individuelles de sucre. S’apprête à s’écarter si elle acquiesce. Ne voulant nullement gêner. Se contentant de sourire. Rassurant. Don’t worry. We were all new here, someday.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 895
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) sarasvati, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Sam 1 Sep - 23:36

De longues minutes à hésiter derrière le volant. La lèvre tremblante, les yeux un peu vitreux. Peur de se remettre à pleurer, et de faire demi-retour. Rain qui inspire profondément, et qui essaie de rassembler son courage. Tu peux le faire. Elle est à quarante minutes de route de Blackwater Falls. Personne ne la connaîtera ici - que des visages inconnus, qui ne sont pas là pour la juger. Bien au contraire. Mais c’est la troisième fois qu’elle conduit jusqu’ici pour assister à une rencontre, et deux fois qu’elle retourne à Blackwater Falls sans avoir passé le seuil de la porte. Pas cette fois. Pas cette fois.

Ça sent le café. Rain avance, la tête un peu basse, son regard glissant sur les quelques personnes déjà rassemblées. Certaines discutent - se connaissant clairement. Rain, elle, ne reconnaît personne. Un certain soulagement la traverse, malgré la nervosité qui reste. Ne sait pas où aller, ne sait pas où se placer. Elle n’est jamais allée à ce genre de trucs - ne sait pas comment ça fonctionne. Elle se dit qu’elle va aller chercher une tasse de café. Ça lui semble être un bon endroit où commencer. Le coeur battant, elle approche. Il y a quelqu’un d’autre où la machine, qui bloque un peu la route - grand, les cheveux roux, les yeux rivés sur elle. Et elle en rougit presque, Rain, quand elle le réalise. « Sorry. » Il se déplace sur le côté afin de libérer l’espace, le sourire sur les lèvres. Rain sent son coeur faire un petit raté - et elle sourit immédiatement en retour, les yeux brillants. « It’s ok - don’t worry. » Il y a quelque chose chez lui qu’elle aime immédiatement - dans ses yeux, dans son sourire. Bon sang, Rain. Elle attrape un gobelet et fait couler le café, essayant de ne pas penser au fait qu’il la regarde toujours. « Are you new to this ? Or just… New in town ? Or in this group. » Elle tourne les yeux vers lui, un peu surprise par ses questions - mais il rit doucement. « Sorry. I’m… Hum. My name’s Sarwan. » Déstabilisée, Rain ne sait pas trop quoi dire - le charme de l’inconnu qui se fracasse à sa nervosité de se plonger dans tout ça. « It’s ok. I’m Rain. » Elle termine de remplir son gobelet, alors qu’il lui désigne les sucres. « … Sugar ? » Un petit rire lui échappe, mais elle secoue la tête. « No, thanks. » Un café noir, une habitude qu’elle a prise depuis quelques semaines.

Elle ne peut s’empêcher de tourner son regard vers lui à nouveau, et de s’autoriser à répondre à son sourire rassurant avec le sien. Le coeur battant, tout de même. « And, hm - no, I’m not from around here. I live in Blackwater Falls, it’s hm… about 20 miles from here. » Allez, Rain. Fais la conversation un peu. Il est charmant, très charmant - et c’est rassurant de pouvoir discuter un peu. « But I am new to... » Ne sait pas trop comment désigner tout ça. Trébuche un peu, avec un sourire qui trahit sa nervosité. « To all this, yeah. » Petit sourire, le gobelet de café entre les doigts.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Mer 5 Sep - 21:58

« I'm Rain. » Rain. C'est joli, Rain. C'est triste, un peu. Ça va avec ses joues rondes, ses grands yeux. Ça va avec la pointe de timidité qu'il entend dans sa voix, qu'il voit dans ses yeux. La manière dont elle est effrayée, à l'idée de s'aventurer dans cet endroit qu'elle ne connaît pas, aux côtés de gens qu'elle ne connaît pas, pour faire quelque chose dont elle ignore tout. Et il comprend. Comprend plus qu'il ne pourra le lui expliquer en quelques mots. Comprend — et le lui fait ressentir dans ses sourires, ses regards doux et son aura apaisante. T'en fais, pas Rain.

« And, hm - no, I’m not from around here. I live in Blackwater Falls, it’s hm… about 20 miles from here. »  Elle ne veut pas de sucre, mais elle tente de faire la conversation quoi qu'il en soit. Et rapidement, il l'apprécie. En oublie un instant la dureté et la monotonie du quotidien, alors qu'il l'écoute. Hoche la tête, acquiesçant — oui. Blackwater Falls. Pas la première fois qu'il en entend parler. Loin de là. Darcy, Bazyl. Toutes ses raisons d'y aller régulièrement, qu'il ne dévoile pourtant pas au premier abord. Il ne veut pas l'effrayer. Ne veut pas partir sur un engouement si grand qu'elle s'en retrouverait apeurée. Et ne lui dira pas non plus que c'est une ville sympathique — sachant que ce n'est pas tout à fait vrai, et ne le pensant pas quoi qu'il en soit. « But I am new to... » Sourire qui s'adoucit encore davantage. L'encourage. « To all this, yeah. » Elle tient son café comme sa dernière chance de s'en tirer. Et il hoche doucement la tête, ne pouvant s'en empêcher. « Don't worry, Rain. » Besoin de répéter son nom. De se familiariser avec, alors qu'il sait qu'il devra mener cette séance d'aujourd'hui, pour elle qui n'en a jamais vécu. « Everyone had a first time. » Léger clin d'oeil. La tranquillité. « We all have to start somewhere, don't we ? » And you're starting here today. With them, with us.

With me.


• • • • •

S'asseoir. La tasse de café pas vraiment finie, posée à côté du pied de sa chaise. Il s'en redresse, croise ses mains, cale ses coudes sur ses genoux. Un regard rapide pour la petite assemblée réunie autour de lui, et il sourit. Les dernières bribes de discussion s'étiolent, pour finalement s'évaporer dans les airs. « Hi everyone. » Sa voix calme qui force le silence à perdurer, et il laisse son dos se tendre, ses mains se décroiser pour se poser sur ses genoux. « For those who don't know me, my name's Sarwan. And... As Barry's somewhere in B.C. for the whole week, I'll be your host for today. » Un regard pour Rain. « Thank you all for coming. I really appreciate it. » Puis, pour le jeune homme assis à quelques chaises d'elle — deuxième nouveau visage du groupe. Et pourtant nullement l'intention de braquer les projecteurs sur l'un ou l'autre. « I see we have a few new faces. » Sourire. « Hope you'll feel comfortable enough here, today, to come back again next week. » And the week after that.

Until you start again with your life.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 895
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) sarasvati, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Jeu 6 Sep - 20:49

« Don’t worry, Rain. » Sa voix est rassurante. Son regard aussi, qui est curieux sans être indiscret - il ne semble vouloir que la mettre à l’aise. Ça apaise sa nervosité, à Rain, tout autant qu’elle ne peut s’empêcher d’être un tantinet timide devant le charme de l’inconnu - Sarwan. Il s’appelle Sarwan. « Everyone had a first time. » Elle fait écho à son clin d’oeil avec un sourire amusé. Petit rire qui s’échappe de ses lèvres. « We all have to start somewhere, don’t we ? » Elle l’observe. Le regard qui s’attarde dans celui qui lui fait face. « Yeah. » Acquiesce. Yeah, we do.

* * *

« Hi everyone. For those who don’t know me, my name’s Sarwan. And… As Barry’s somwhere in BC for the whole week, I’ll be your host for today. » Elle sent son regard glisser vers elle. Le souffle de Rain qui se coupe légèrement dans sa gorge. Oh. Oh. C’est lui qui va mener la séance. Lui qui est à la tête de la discussion. Lui avec qui elle vient de flirter. Lui qui vient de flirter avec elle - à moins qu’elle n’ait vraiment perdu la tête. Ferme les yeux un instant, alors qu’un sourire étire brièvement ses lèvres. Bon sang, Rain.

* * *

« My name’s Harry. » Hi Harry. « I just moved in town. I’m from Calgary, I came here for work. Hm. Nineteen years sober. Hopin’ to reach twenty. » Le silence qui s’installe dans la salle. Les sourires échangés, face au courage et la volonté de l’homme. Rain, dont le regard se glisse au sol. Dix-neuf ans. Ça lui en donne presque le vertige. Suit à peine la conversation qui continue autour d’elle, avant qu’elle ne réalise que le silence est tombé à nouveau. Et que cette fois, c’est elle qu’on regarde. Elle lève les yeux, son regard tombant dans celui de Sarwan - sourire rassurant. Elle pourrait secouer la tête - baisser les yeux, affirmant ne pas vouloir parler aujourd’hui. Et pourtant. « Hm... » Hésite un peu. Sourire nerveux sur les lèvres, ses doigts qui viennent dégager une mèche de cheveux blonde. « I’m Rain. » Hi Rain. Regard fuyant, l’envie de se recroqueviller sur sa chaise. C’est étrange - et ça fait du bien. « I don’t really know what to say. I… I want to stop drinking. » Sa voix qui déraille un peu vers la fin - mais elle se racle la gorge, et finit par trouver la volonté de se redresser. Son regard attiré par celui de Sarwan - où elle finit par se laisser aller. « I don’t know how, but… I want to do it. » Et étrangement, c’est suffisant.

C’est suffisant.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Jeu 6 Sep - 22:38

Peu à peu, les langues se délient. Les habitués parlent. Certains pour répéter la même chose qu'à chaque séance, d'autres pour témoigner de leurs progrès. Des tentations que la semaine a pu leur apporter. Les âmes glissent différemment sur le besoin de se confier — et, calmement, Sarwan mène l'assemblée. Donne la parole, ponctue les interventions de quelques mots rassurants. Encourageant. Laisse la place à ceux qui la méritent, ceux qui la prennent, ceux qui la demande. Paisible, malgré l'anxiété première que diriger une séance avait pu créer chez lui. Il avait fini par s'y habituer. Prenait les remplacements de Barry sans trop s'en soucier. Et bien qu'il fût encore quelque peu réticent à l'idée de devoir animer le groupe de Blackwater Falls que les autres parlaient de monter, la pensée se frayait peu à peu un chemin parmi les autres. S'y installait. Pourquoi pas, après tout.

Pourquoi pas.


Elle le regarde. Elle a l'air de vouloir parler, et il retient finalement l'assemblée. La laisse poser des premiers pas hésitants. Et sourit, lorsqu'elle se présente finalement. « I’m Rain. » Le coeur gonflé, sans savoir s'il s'agit de la fierté ou de l'espoir qu'avait fait naître chez lui leurs quelques mots échangés. Jolie Rain. Douce Rain. « I don’t really know what to say. I… I want to stop drinking. » Elle a le regard qui fuit, et pourtant le sourire de Sarwan ne fait que s'agrandir. Que s'adoucir. L'oeil plus tendre que jamais, la volonté de l'aider le poussant à ne pas la lâcher du regard. À perdre de vue son statut d'hôte, alors qu'elle relève les yeux pour finalement les vriller dans les siens. « I don’t know how, but… I want to do it. » Et il hoche la tête. Calmement, simplement. Ne rompant pas le contact visuel, à aucun moment. Laissant Harry, assis à côté de Rain, avoir un sourire des plus sincères, et se mettre à applaudir doucement. Rapidement accompagné par les autres — comme un encouragement collectif, et communicatif. Sarwan qui se joint à eux. Sourire qui ne redescend pas. Ses yeux qui ne laissent pas aller ceux de Rain. Perdu à dessiner ses traits du bout des iris. À s'y perdre, à s'y familiariser. Les mots retentissant en écho dans sa pensée. I want to do it.

I want to do it.

Then do it.


• • • • •

La fraîcheur de la nuit pour l'envelopper. Remonter le col de sa veste en cuir, et enfoncer ses mains dans sa poche après avoir salué Harry d'une tape dans le dos, et Don d'un bref geste de la main. Puis, son regard capte la silhouette qu'il cherchait. Les cheveux blonds, l'allure de petite souris voulant se faire oublier. Pourtant accueillie à bras ouverts, et désormais visible pour tous ceux qui s'étaient assis en sa compagnie, ce soir-là.

En quelques pas, il l'a rejointe. A descendu les quelques marches nécessaires pour arriver à sa hauteur, et pour la saluer d'un regard. Ne cherchant même pas à se trouver une excuse, ou à s'en empêcher. « You did good. » Son sourire, sincère. Ses mains ne quittant pas ses poches, son regard droit dans le sien. Rain. « Hope I'll see you next week. » Le sourire qui s'élargit. Le clin d'oeil qu'il retient, malgré la douce lueur au fond de son regard. « I won't be hosting, but you'll see : Barry's a good guy. » And he's better at this than me. « Good night, Rain. 't was nice meeting you. » Dernier sourire. Rapide signe de tête. Les mots qui ne s'échappent pas, n'insistent pas. Mais s'écrivent dans ses yeux et dans son aura, alors qu'il va pour s'éloigner. I'll see you next week.

Whatever happens tonight, whatever happens tomorrow, or the following days.

Don't forget to come back here, and listen.

Come back, and keep sayin' you'll stop.

Because one day, you will.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 895
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) sarasvati, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Jeu 6 Sep - 23:01

Les applaudissements qui résonnent encore dans sa tête, alors qu’elle prend une grande bouffée d’air frais. Elle qui avait cru ressortir tétanisée, la voilà avec une envie de sourire. Et il n’est pas loin, le rictus, lorsque Harry passe à ses côtés en lui offrant le sien. Rain qui lui rend, un peu timide, mais sincère. Ne comprend pas trop ce qui vient de s’opérer - mais au fond de son coeur, pour la première fois depuis longtemps, elle se sent bien. Acceptée. Comprise. Elle a presque envie d’en pleurer - mais le sourire est plus insistant. « You did good. » Elle se retourne, pour voir Sarwan approcher. Veste de cuir sur le dos - le coeur de Rain qui manque malgré elle un battement. « Hope I’ll see you next week. » Elle lui redonne son sourire, en acquiescant légèrement la tête. « Me too. » For the meeting, for you. Elle ne sait pas. S’en fiche, soudainement. Une légeré enivrante - loin de l’alcool et son poison. « I won’t hosting, but you’ll see : Barry’s a good guy. » Elle acquiesce, loin d’en douter. Contente de savoir qu’il sera là tout de même. « Good night, Rain. ‘t was nice meeting you. » Signe de tête. Rain ne peut que sourire. « You too, Sarwan. Good night. » L’observe s’éloigner. Ne peut s’empêcher de le détailler un peu, alors qu’il disparaît dans les pénombres.

See you next week.
If the darkness doesn’t swallow me first.


*  *  *

(deuxième rencontre ; 10 octobre 2017)


Rain est arrivée alors que la rencontre débutait tout juste ; un peu de circulation l’a mise en retard, mais elle est là. Se dépêche de prendre une place sur une chaise, le plus discrètement possible. Regard repéré, clin d’oeil attrapé au vol - Sarwan est là, quelques chaises plus loin. Le sourire étire les lèvres de Rain, éclaire son teint pâle. Mais ce n’est pas lui qui parle aujourd’hui - et elle se tient tranquille, cette fois. Ne prononçant que quelques faibles mots, en parlant du fait qu’elle avait bien failli ne pas passer la semaine. Qu’elle avait lorgné une bouteille trop fort, trop longtemps. Qu’elle a peur des prochains jours - mais qu’elle essayera de tenir bon. Elle va essayer.

Les remerciements, puis les applaudissements. Une autre rencontre de passée, à écouter les autres et à se demander si un jour elle pourra avoir la même force, et la même confiance. Inspirer, expirer. Se relever et attraper sa veste, quand les gens se dispersent. Barry vient lui serrer la main, et lui souhaiter la bienvenue. Rain lui sourit amicalement, avant de lentement se diriger vers la sortie. Sarwan est occupé avec quelqu’un d’autre - et elle ne veut pas le déranger, de toute façon. Marche doucement vers la sortie, échangeant quelques sourires avec les autres. Partagée entre le désir de rester, pour pouvoir lui parler, ou de déguerpir. Le dilemme qui alourdit son pas. Voyons, Rain. Finalement l’extérieur l’accueille - la fraîcheur est agréable, et elle aurait presque envie de s’allumer une cigarette. Enfile sa veste, scrute la pénombre - respirer.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Jeu 6 Sep - 23:34

Elle est revenue.

Il a bien cru qu'elle allait s'être désisté. Que, comme tant d'autres, elle allait s'être laissée tenter durant la première semaine, et que la honte l'aurait empêchée de revenir à la deuxième. Mais elle a finalement pointé le bout de son nez, alors que la séance était sur le bord de commencer. Elle a pris place dans une chaise, un peu plus loin, et il n'a pu s'empêcher de sourire. Coeur soudainement dénoué, le regard bien trop tendre pour pouvoir le nier : il était heureux de voir qu'elle était revenue. Heureux de voir que la première séance avait porté ses fruits, et qu'elle était décidée à mettre toutes les chances de son côté. You'll be fine, Rain.

You'll see.


Séance achevée dans la tranquillité. Barry salué en sortant, quelques poignées de mains échangées. Et on le retient pour un remerciement, pour un conseil. On le retient pour lui parler, on lui expose la situation avec calme et intérêt, tandis qu'il ne peut qu'apercevoir le corps de Rain s'éloigner. Du coin de l'oeil, il a l'impression qu'elle hésite, mais ne peut en attester. Se doit d'écouter, se doit de sourire. Hoche finalement la tête, et finit par se soutirer de la conversation. Par s'excuser, poliment et humblement, alors que l'autre lui intimait ne lui en tenir aucune rigueur. Rain.

Elle est sortie. Et, rapidement, il la rejoint. Ne veut pas prendre le risque de la perdre de vue avant d'avoir pu lui glisser quelques mots. Que trop peu certain qu'elle passera cette semaine encore sans incident, et que trop apeuré qu'elle n'ose pas revenir à la rencontre d'après, si une première rechute accompagnait les prochains jours. Mais elle n'est pas assez loin pour lui échapper. Elle a à peine descendu les marches. Veste passée sur le dos. La courbe de ses épaules, douce. Courbe de son nez, délicate, alors qu'elle tourne la tête pour répondre à son appel. « Rain ! » Il veut la retenir. Ne cherche pas à s'en cacher. Laisse son sourire flotter sur ses lèvres. S'approche calmement. Les mains qui s'enfoncent dans ses propres poches, ramènent sa veste contre lui. « For a second back there, I thought you wouldn't make it. » Petit sourire en coin. Le regard toujours aussi calme. Toujours aussi pétillant. « But I'm glad you did. » Et la douceur qui ne le quitte pas. Alors qu'il reste à ses côtés, distance respectueuse et raisonnable. « I'm sorry this week was difficult, but... » Il secoue la tête, tranquillement. « I'm happy it turned out fine for you. » Une grande inspiration. Un regard alentour. « You're parked this way ? » Du menton, il indique la direction dans laquelle il a laissé sa propre voiture. Se proposant par là même de la raccompagner, sans pour autant trop insister. Peut-être voulait-elle prendre le reste de sa soirée seule, après tout. Savait-on jamais.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 895
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) sarasvati, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Jeu 6 Sep - 23:53

« Rain ! » Elle reconnaît immédiatement la voix - et se reproche pour le sursaut au coeur qu’elle ressent. Calme-toi, Rain. Elle n’est pas là pour ça, pas venue pour flirter, pas venue pour parler aux beaux garçons. Et pourtant, elle sait que ce n’est pas que ça. Que ce n’est pas que le beau sourire de Sarwan qui la fait sentir ainsi, mais le fait qu’elle se sente comprise sous son regard. En quelques mots échangés seulement, il est devenu son repère dans l’inconnu, et Rain s’y raccroche. Égoïste, peut-être. Et pourtant, il semble vraiment vouloir l’aider. Elle lui sourit, alors qu’il approche. Incapable de dissimuler sa joie face au fait qu’il ait voulu la rattraper. « For a second back there, I thought you wouldn’t make it. » Elle baisse les yeux, un peu timide, mais le regard de Sarwan la ramène. Yeux fascinants, auxquels elle n’a pas pu résister de penser, ces derniers jours. « But I’m glad you did. » Un autre sourire qui franchit ses lèvres. « Me too. » Rassurée, elle aussi, d’avoir pu se rendre. D’en avoir trouvé le courage, même quand l’amertume était trop brûlante.

« I’m sorry this week was difficult, but... I’m happy it turned out fine for you. » Elle acquiesce, lentement, glissant ses mains dans ses propres poches. Pas habituée, encore, à discuter de tout ça - pas comme ça. Laisse toi le temps, Rain. « You’re parked this way ? » Il indique une direction dans le stationnement, et Rain acquiesce lentement. « Yeah. » Comprend l’invitation, et l’accepte en continuant simplement sa marche. L’invitant à l’accompagner, le pas contrôlé, afin de faire durer les quelques moments les séparant de leurs véhicules. « It’s, hm… It’s tougher when you’re on your own. » Elle essaie de s’exprimer, maladroite, pour répondre à ses précédentes inquiétudes. Hausse légèrement les épaules, en jetant des coups d’oeil vers lui. Désarçonnant, la facilité avec laquelle elle a de se confier à lui. « I don’t really have anyone back home. » Petit sourire pour ponctuer les paroles, pour essayer d’alléger la conversation. Lui jette un regard un peu plus appuyé, s’attardant sur l’angle de sa mâchoire, sur les tatouages qu’elle peut y voir. « Have you been coming here for a long time ? » Curieuse d’en savoir plus pour lui - à part pour les miettes ramassées ici et là, lors des deux discussions.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Ven 7 Sep - 0:13

« Yeah. » Elle acquiesce et, presque immédiatement, se remet à marcher. Acceptation tacite de la proposition qu'il avait silencieusement formulée. Son sourire ne le quitte pas, alors qu'il lui emboîte le pas. Baisse le menton, un peu. Les yeux qui s'attardent sur le bitume sous leurs pieds. Et il sait que l'instant ne durera pas — mais sent qu'elle prend tout de même le temps d'en profiter. Pas nullement pressé. La soirée n'est après tout pas si avancée. « It’s, hm… It’s tougher when you’re on your own. » Et quand elle reprend la parole, il acquiesce. Comprend. Sait que seul le travail acharné dans lequel il s'est plongé l'a aidé à s'en tirer. La volonté de remettre à flots le commerce de son père. De faire en sorte que les choses bougent. Refus de l'immobilité. « I don’t really have anyone back home. » Il lui jette un regard doux, tournant lentement la tête vers elle. Sourcils froncés, petite expression désolée — mais pourtant, pas de pitié. I get that.

« Have you been coming here for a long time ? » Coupé dans son envie de lui répondre. Dans son élan de le faire, alors que son esprit préparait la phrase adaptée à ce genre de situation. Il se retrouve questionné à son tour. Surpris. Le sourire qui se trace pourtant sur ses lèvres, et le menton qui s'abaisse lentement. « It's been two years and a half, now. » Il n'est pas redevenu sobre tout de suite, cependant. Et il le souligne calmement, levant le nez pour apprécier la clarté du ciel dégagé. « And it'll be precisely two years and six months that I'm sober, in a couple of days. » Petit sourire. Rire, qui s'en accompagne. Léger. Avant de secouer la tête et de tourner les yeux vers elle. Le visage éclairé, malgré l'obscurité. « I'm sorry you're alone in this. I know what it is, and... » Hausser les épaules. What it means to fight. And what it means to be alone as well. « It's difficult. But not impossible. » Ralentir. Il est déjà arrivé à hauteur de la bifurcation pour rejoindre sa voiture, et il ne veut pas insister plus qu'il ne le faudrait. Ne veut pas trop pousser. Give her some time, buddy. « You just have to keep your mind busy. » Mains dans les poches, les épaules qui se haussent. Puis, le sourire. Plus doux. La petite moue qui lui passe sur les traits. Et, lentement il tend la main. « I don't have a notepad or a pen, but... I can give you my number. » Proposition qu'il sait osée, mais qu'il ne peut empêcher. « So if you ever need anything... You'll just have to call me. Or text me. Or you can just... Keep it somewhere. A reminder that you're not really alone in this. » Because you're not, Rain. You're not. I know you don't know me. And I don't know you either. But you're not.

You're not.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 895
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) sarasvati, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Ven 7 Sep - 23:48

Aucune pitié dans son regard - aucun jugement non plus. Juste de la compréhension, et une certaine tristesse évoquant le soutien. Il est passé par là lui aussi - il ne le dit pas, mais son regard s’en charge pour lui. Ça allège étrangemenet les épaules de Rain, de savoir qu’elle peut être librement honnête à ce sujet qui lui paraît pourtant si tabou. Deux ans et demi, qu’il dit, qu’il vient ici. « And it’ll be precisely two years and six months that I’m sober, in a couple of days. » Elle sourit doucement, en voyant la certaine fierté dans son regard. Tout qu’un exploit - et elle le comprend, maintenant. À peine la première semaine passée, elle n’imagine pas deux ans et demi. Mais ça ne la désespère pas - ça lui donne l’envie de se rendre là, elle aussi. « I’m sorry you’re alone in this. I know what it is, and... » Il la regarde. Elle tente de soutenir son regard, malgré le poids sur son coeur. Y parvient, sans trop de peine. « It’s difficult. But not impossible. » Il ralentit, et elle le rejoint. S’arrête en plein dans le stationnement - pas envie de retourner à sa voiture tout de suite. Profiter encore un peu de la soirée, qui est belle - fraîche, mais belle. « You just have to keep your mind busy. » Elle acquiesce, lentement. Le regarde, sourire doux aux lèvres. Ça lui fait du sens - s’occuper l’esprit, pour ne plus penser au reste. Elle songe déjà à ce qu’elle pourrait faire - les premières idées qui passent à la vitesse de l’éclair.

« I don’t have a notepad or a pen, but… I can give you my number. » Rain relève les yeux vers Sarwan, un peu surprise de la proposition - mais agréablement. Petit éclat dans le regard, qui l’éclaire l’espace d’un instant. « So if you ever need anything… You’ll just have to call me. Or text me. Or you can just… Keep it somewhere. A reminder that you’re not really alone in this. » Elle l’observe, yeux brillants. Sa main tendue, et sa proposition honnête. Ça lui tord un peu le coeur, à Rain. Qu’on lui tende la main, sans rien vouloir en retour, par simple altruisme, par simple souci de son bien-être. Pour être là pour elle - juste là. Elle déglutit, et acquiesce lentement. Sourire timide aux lèvres. « I’d like that, yeah. » Petit rire qui passe ses lèvres, alors elle va attraper son téléphone dans sa poche. L’allume, et ouvre l’application des contacts - puis passe l’appareil à Sarwan, en profitant pour le détailler un peu à la lumière de l’écran. Son coeur battant étrangement dans sa poitrine, à l’idée d’accepter un numéro d’un bel et sombre inconnu. C’est étrange, bien étrange - mais c’est surtout un ami, quelqu’un qui la comprend, quelqu’un qui veut l’aider. Elle lui sourit, une fois qu’il lui rend son téléphone. « I’ll text you my number so you have it too. » Lui envoie rapidement, de quelques mouvements de doigts. Et voilà. Now what ? Le sourire qui ne quitte pas ses lèvres. « Thanks for that. It’s really nice of you. » Et elle aurait envie de rester - continuer à discuter, jusqu’aux lueurs du petit matin. Tout savoir sur lui, parler de tout ça - se sentant en confiance en sa présence. Mais le silence s’étire, et il vaut peut-être mieux ne pas abuser des bonnes choses. « I should head home before it’s too late. » Acquiescant lentement, sachant la route à faire - la tête déjà bien remplie. « But thank you. » Tend la main, pour attraper son avant-bras. Serrer un peu - geste purement amical. Rain, trop tactile. Petit rire nerveux qui suit, alors qu’elle retire sa main. Glisse une mèche de cheveu derrière son oreille. « I’ll… I’ll see you soon, Sarwan. » L’envie de prononcer son nom, sans raison évidente. Petit signe de la main, avant de tourner les talons pour retourner à sa voiture. Regard en arrière, pour aperçevoir la tignasse rousse, avant de fermer la porte et faire tourner le moteur. Le sourire qui ne la quitte pas.

You’re not alone in this.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
messages : 439
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, catleya, julias. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows (<3). – signature (c) whi, stephen.
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   Dim 9 Sep - 0:13

« I’d like that, yeah. » Elle laisse échapper un léger rire, et il sent son coeur se retourner. Calmement, et avec plus de douceur qu'il ne l'aurait jamais imaginé. Rien à voir avec la sensation que Darcy lui provoquait, chaque fois qu'elle circulait dans son entourage. Mais la tendresse que Rain lui tirait le surprenait, autant qu'elle l'apaisait. Il lui rendit son sourire, alors qu'elle sortait son téléphone pour le lui tendre. La fiche de contact déjà ouverte — et il remplit ses informations sans rechigner. Gardant son rictus aux lèvres, et se passant de tout commentaire. Dès qu'il le lui rend, elle reprend le téléphone en main. Aussi tranquille qu'il ne semble l'être, face à ces premiers contacts qu'ils prenaient. « I’ll text you my number so you have it too. » « Good. » Et il la voit faire, sans avoir besoin de sentir le téléphone vibrer au fond de la poche de sa veste. La tapote pourtant, discrètement, et en sort le petit appareil pour constater que le message est bien arrivé. « Got it. » Il relève les yeux vers elle — et elle sourit toujours. Il le lui rend. Ne se pose pas plus de questions. Tout était si simple. Pourquoi aurait-il fallu le compliquer ? « Thanks for that. It’s really nice of you. » Et il hoche lentement la tête. L'observant, du coin de l'oeil — mais pas insistant. Se refusant à lui donner la moindre gêne que ce soit. Pas alors qu'ils ne se connaissaient qu'aussi peu, et que l'échange de numéro n'était même pas là pour ça. « It's my pleasure, really. I know it's nice to have someone around that... Understands ? » Un petit regard. Nouveau sourire. Il sait qu'elle comprendra, sans qu'il n'ait à étoffer. Et le numéro, lui aussi, était là pour ça.

Le silence qui s'installe. Tant de choses qu'il pourrait lui demander. Les présentations restent à faire — mais il ne veut pas insister. Pas alors qu'elle a l'air fatigué. Qu'il mentirait en prétendant qu'il ne l'est pas. Pas alors que tout est si neuf et si frais. « I should head home before it’s too late. » Et c'est elle qui prend l'initiative de s'en aller. Il hoche la tête pour toute réponse, enfonçant à nouveau ses mains dans ses poches. « Sure. No problem. » Et elle reste tranquille. Le quitte sans être gênée. Rain. « But thank you. » Contre toute attente, il sent ses doigts se refermer autour de son avant-bras. Lève les yeux pour l'observer, un bref instant, avant qu'un sourire plus large ne s'étale sur ses traits. « You're welcome. It was nice of you to come back. » I hope I'll see you next week. Et, comme en réponse à sa pensée, elle le relâche avant d'ajouter quelques mots. « I’ll… I’ll see you soon, Sarwan. » Son nom entre ses lèvres. L'entendre est étrange, mais loin d'être désagréable. Et il resserre sa veste autour de lui, avec un dernier regard pour sa silhouette déjà en train de s'éloigner. « See you next Thursday, Rain. Drive safe. » Rapidement, elle disparaît dans sa voiture. Démarre et s'en va — sans qu'il n'ait bougé. Réalisant, lorsque le véhicule quitte le parking, qu'il est toujours planté là. Perdu dans ses pensées. Un demi sourire aux lèvres, et un autre habitué à quelques mètres de là pour lui crier un bonne soirée. Rapide signe de la main, et il ouvre sa propre voiture. Grimpe, et démarre.

Bonne soirée à toi aussi, Rain.

(c) blue walrus

_________________

He'd trade his guns for love, But he's caught in the crossfire. And he keeps wakin' up, But it's not to the sound of birds. Can I trust what I'm given? When faith still needs a gun, Whose ammunition justifies the wrong? ▼▲▼

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: to leave something behind, (raiwan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

to leave something behind, (raiwan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PEOPLE ALWAYS LEAVE ... !
» Chapitre 3 - Please Mom, don't leave me alone ! [Nuit 3]
» Comment interrompre un "leave" ICCF ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: out of the furnace :: alberta-