Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 amen. (raphaelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 14
double-compte(s) : .
crédits : (c) alittlebitofrain (av) vocivus (icons sign et ban) sial (code sign)
MessageSujet: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 16:30

raphaellealice pembroke
engaged in crime I grasp my throat
enraged my mind starts to smoke
enforce a mental overload
angry again, angry again, angry owe!
and when the story takes a twist
if folds like a contortionist
slight of hand and quick exchange
the old tricks have been rearranged



○ âge › trente et un an de colère baignée dans la foi, dédiée au respect des commandements et suivant les traces du fondateur de sa lignée. ○ date et lieu de naissance › premier cri poussé à blackwater falls, un 22 juillet. ○ profession › bras armé du Bien, vouée à servir sa cause. elle chasse, comme ses ancêtres avant elle et leur descendance à venir. raphaelle déverse sa colère annihilatrice sur la gueule du monstre et le délivre de son mal. profondément pacifique (conformément à ses croyances), elle n'use de la violence qu'en ultime recours pour œuvrer essentiellement au nettoyage méticuleux de toute trace maléfique. le reste lui importe peu. ○ situation amoureuse › célibataire ; trop vouée à sa cause pour chercher un compagnon ou lui consacrer suffisamment de temps pour le faire rester. ○ orientation sexuelle › hétérosexuelle. ○ situation financière › la famille pembroke est ancienne et a su accumuler, au fil des générations, suffisamment de richesses pour que ses membres ne soient pas inquiétés. la demeure familiale le démontre bien : vieux manoir  récemment rénové – quoi que l’intérieur est d’une austérité digne d’un monastère –, il témoigne à la fois de l’ancienneté et de la richesse des pembroke. et les trésors dont regorgent ses archives sont inestimables. ○ don et niveau  › télékinésie, niveau 3. son père a perçu son don comme une bénédiction divine sur la famille ; la confirmation que le dessein des pembroke est le bon. colère grondante, tremblements constants, les objets ont, pendant longtemps, incarné son moi profond pour ne plus tenir en place. une communion difficile pour une âme accablée par une fureur incontrôlée. les accidents furent nombreux, tant pour elle que pour les autres. son don a généré de sérieuses inquiétudes au sein des pembroke. on a mis un point d’honneur à l’apprivoiser et parfaire son éducation. on lui a enseigné la méditation et la prière pour apaiser sa fureur. on lui a appris à canaliser ses émotions et les tourner vers un objectif défini – celui qu’elle s’est fixée : chasser le Mal.  on la perçoit comme différente au sein de son clan, suscitant fierté, admiration ou crainte. elle aura néanmoins été choyée, aimée et très protégée ; contre elle-même, contre les autres. éducation solitaire, à l’écart des autres, elle a grandi à la fois seule et entourée. aujourd’hui, son don est partiellement maitrisé : elle fait taire les tremblements des objets avant qu’ils ne surviennent, se plait à déplacer les objets par la pensée et passe des heures à s’entrainer pour parfaire, encore et encore, une maitrise qui ne sera jamais ultime ; avant toute chose, il s’agirait de communier véritablement avec sa fureur, et non plus l’étouffer. ○ groupe › pistols at dawn. ○ avatar › taylor lashae○ crédit › des icons, écrire ici (vocivus)
○ pseudo › fanny. ○ et à propos de toi ? › j’aime le mystère. ○ comment t'es arrivé ici ? › coucou @Domagoj Klein ○ un dernier mot ? › un, ou plusieurs. écrire ici.
≡ recensement avatar. (obligatoire)
Code:
<bottin>taylor lashae</bottin> ❖ <bott>raphaelle pembroke</bott>

≡ recensement personnage. (obligatoire)
Code:
❖ raphael pembroke
fière, déterminée, pacifiste, généreuse, cultivée, solitaire, en colère, apparemment calme, croyante, fidèle, dévouée, protectrice, bornée, directe, relativement maîtrisée, perfectionniste, agile, intuitive.
○ 1 ›l’histoire des pembroke est indissociable à celle de blackwater falls. anciens membres des cris, leur ancêtre fondateur s’est détaché de ces derniers pour mieux respecter selon lui ce que les esprits attendaient d’eux – au sein des pembroke, il s’agit d’une vérité absolue : aucun d’entre eux n’irait remettre en cause que la voie choisie par leur ancêtre est bien la bonne. preuve en est qu’ils continuent de la suivre. la croyance occupe une place essentielle. les lois divines leur ouvrent les voies spirituelles qu’ils arpentent naturellement. chaque être, homme ou créature, est considérée avec un respect tout religieux : ne sommes-nous pas tous les œuvres d’entités bien supérieures à nos pauvres âmes ? chaque nouvelle génération pembroke apprend l’histoire narrée par la précédente dans les profondes archives du manoir familial, éclairée à la bougie. les pembroke sont encore traumatisés par le carnage dont ils ont été victimes le siècle précédent. leur chasse se tourne essentiellement contre les démons, bien que toute autre créature dont la nature est maléfique est considérée comme une cible. austères et très à cheval sur leurs principes, ils passent pour un clan profondément bienveillant mais peu avenant. la violence n’est pas une arme mais un échec et toute victoire remportée par son biais n’en est pas une. pour autant, les pembroke sont des chasseurs voués à la destruction du Mal : bras armé du Bien, la violence est tout de même un moyen qu’ils utilisent lorsqu’ils n’ont plus d’autre choix que de s’en servir. ils expieront dans l’autre vie.  ○ 2 ›les objets se parent d’une vie nouvelle en sa présence ; l’enfant est déjà animée d’une colère furieuse lorsque son don apparait. les vitres se brisent en réaction aux vibrations que raphaelle leur impose malgré elle. les vases tombent au sol, la vaisselle se fracasse et rien ne parvient à étancher ses colères dévastatrices. ce qu’on lui apprend la révolte : l’enfant, habitée par l’envie profonde de faire le juste découvre au fil des leçons l’ampleur des dégâts causés tant par le mal que par l’homme : et si chaque créature sur cette terre est l’œuvre de Dieu, pourquoi permet-Il tout cela ? le doute est un élément indispensable à la foi ; il faut donc en conclure que raphaelle est une excellente croyante. la spiritualité des cris lui est d’une grande aide dans l’appréhension de son don. malgré cela, ses colères génèrent de nombreux accidents qui lui auront valu un nombre incalculable de coupures et de bleus – l’un d’entre eux lui aura même brisé le poignet gauche, qui demeure encore aujourd'hui fragilisé. ses entrainements sont intenses et réguliers pour que cette faculté devienne immanquablement un avantage pour le clan, et non un risque potentiel. raphaelle passe une grande partie de son enfance à prier et à méditer ; rien ne suffit pour autant à apaiser sa fureur, qu’elle apprend à étouffer. toujours sourde et grondante, elle n’a plus le loisirs de s’exprimer, ombre d’une épée de damoclès qui menace à tout instant de lui fendre le crâne. ○ 3 ›son père l’adore : il l’a adorée dès qu’il l’a tenue pour la première fois dans ses bras, persuadé qu’il était que les cris hargneux de sa fille habitaient une force encore jamais observée chez les pembroke. patriarche de la première branche de la lignée principale, il se voyait assuré que ses deux enfants auraient chacun un destin grandiose au service des desseins du clan. l’aîné, michael pembroke, prendrait en charge l’église familiale et consacrerait sa vie à lutter contre le mal ; sa cadette tracerait sa propre voie parmi les chasseurs de la famille. son intuition s’est révélée presque prémonitoire lorsqu’il devint évident que raphaelle avait le don de télékinésie. il a ainsi accordé à sa fille une liberté (surveillée) souvent mal considérée par une grande partie des pembroke, qui attendaient une main de fer pour canaliser l’enfant. car tous n’ont pas considéré avec autant d’engouement que le patriarche le don de raphaelle qui, selon l’avis de la majorité, aurait mieux convenu à michael. mais personne n’a jamais remis frontalement en cause que l’apparition d’un don au sein de la famille – le dernier en date avait disparu en 1914, à la mort de larissa pembroke – était le signe d’une approbation divine. on n’a jamais regardé raphaelle comme un bambin lambda : souvent crainte, approchée avec circonspection, il n’en demeure pas moins qu’elle a été aimée par l’ensemble des membres de sa famille. comme chacun d’entre eux, elle a passé le serment de protection en hommage à aranck : le clan avant tout. ○ 4 ›souvent seule, à l’écart, on n’a pas donné à raphaelle l’occasion de suivre une scolarité normale compte tenu de l’âge auquel son don s’est manifesté la première fois (six ans). constamment gardée à l’œil par un membre de la famille – le clan représentant quasiment exclusivement les seules personnes dont elle est proche – la chasseuse a développé un certain goût pour la solitude et ne se montre pas facilement abordable, habitée par une espèce de pitié amère pour tout ce qui constitue le monde : le couvercle de sa colère et de son écœurement. elle porte sur le monde le presque-regard d’une mère déçue de ce que ses enfants en ont fait et s’y meut en spectatrice d’un désastre annoncé. mais elle ne peut pas laisser faire. alors comme tout pembroke, elle chasse dans les livres et sur le terrain avec un sentiment d’espoir vain. raphaelle croit toutefois au grand dessein. elle croit que les volontés peuvent s’unir en ce dernier et qu’il pourra mener à l’avènement de ce qu’ils servent tous : le Bien.  ○ 5 ›équilibriste chevronnée constamment sur le fil, raphaelle demeure encore accrochée malgré les tempêtes menaçant de la submerger. sa vie est vouée au respect des commandements. chaque seconde est un choix entre la raison et la fureur ; d’envoyer tous ces préceptes balader au loin pour mieux protéger, mieux servir, mieux, ou de continuer sur leur voie, garder patience et conserver sa foi dans le meilleur. raphaelle, comme le reste des pembroke, ne chasse que les créatures aux crimes avérés et laisse en paix celles qui n’ont rien fait, se refusant de les considérer comme condamnées de par leur propre nature. généralement, son intérêt se porte plutôt sur les démons – bien qu’elle n’ait pas assisté à beaucoup d’exorcismes dans sa vie. il n’est néanmoins pas exclu qu’elle s’intéresse à d’autres créatures dangereuses si leurs traces lui tombait sous la dent. sa vision quant aux humains est nécessairement plus nuancée du fait de ses croyances : à l’homme, on lui accorde une seconde chance, on laisse la justice humaine gérer la chose tandis qu’on abat la colère divine sur les créatures commettant les mêmes crimes. injustice. mais les commandements doivent avant tout être respectés par l’Homme et pour l'Homme. au moins les pembroke ont-ils le mérite de ne s’attaquer qu’aux créatures réellement maléfiques.

« Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré.

Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d’adultère.

Tu ne commettras pas de vol.

Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »


physiquement, raphaelle apparait comme une jeune femme de taille moyenne, plutôt frêle. cheveux bruns foncés et courts, constamment relâchés, petit nez, petite bouche souvent rouge, yeux de biche, elle semble comme inoffensive – ce serait avoir raison pour beaucoup d’entre nous : la bienveillance est un trait de caractère commun chez les pembroke. sa silhouette fine et svelte en font une combattante furtive, rapide et agile, mais peu résistante. lorsqu’elle doit chasser et se battre, son don est son atout physique principal, raison pour laquelle elle travaille énormément sa maitrise stagnante. elle utilise aussi la légère lame en argent donnée par son père à l’occasion de son rite de passage, qu’elle manipule assez bien à l’aide de la télékinésie.

○ quelle est ta position par rapport au surnaturel ? › quotidien. nous, pembroke, menons une vie intimement liée à ce que vous appelez surnaturel, mais qui n’a plus rien de sur pour nous depuis longtemps. nous ne considérons pas que les créatures sont comme nous, humains, mais nous ne les percevons plus comme des êtres qui n’ont forcément pas leur place dans ce monde. le surnaturel n’a plus rien d’effrayant pour qui y baigne depuis son enfance et suit les enseignements nécessaires, ce qui est le lot de tout pembroke. la mort dans le combat est une éventualité à laquelle nous sommes préparés – si tel n’était pas le cas, j’imagine qu’une poignée d’entre nous seulement participerait à la grande chasse. et une chose est certaine : aucun d’entre nous ne vendra son âme pour sauver son enveloppe charnelle et sa vie sur cette terre. nous croyons que l’autre vie existe et nous y expierons nos crimes s’ils sont considérés comme tels. la limite entre le surnaturel et le naturel est ténue ; infime. nous attachons une importance capitale au rituel de protection du clan qui lie nos âmes. la sacralité de ce dernier est telle qu’il revêt une dimension hors du commun pour nous qui, pourtant, n’a rien de surnaturel. la traque et la chasse est le lot quotidien de nombreux d’entre nous et nous avons tous, sans exception, une foi sans faille dans les enseignements prodigués par les anciennes générations. ce n’est pas le surnaturel que nous chassons. c’est le mal.

○ 22 juillet 1986 › cris hargneux propres à fendre le crâne ; lumière aveuglante, bruits insupportables, on nait dans la douleur – heureusement qu’on l’oublie. naissance de raphaelle pembroke, fille cadette du patriarche de la première branche de la lignée principale, presque deux ans après l’arrivée de l’aîné. ○ 19 septembre 1992 › crise de colère puis de panique, grondement du monde tout autour d’elle ; les objets s’affolent et s’écrasent au sol mais leurs tremblements demeurent, pris d’une crise de spasmophilie collective de l’inanimé. terreur. première apparition du don, fierté du patriarche. ○ 22 juillet 1996 › 10 ans, c’est l’âge du début de l’apprentissage pour tout enfant pembroke marchant sur les traces des précédentes générations, prêtes à consacrer sa vie au serment d’aranck. découverte des archives labyrinthiques du manoir pembroke et commencement de sa nouvelle vie. raphaelle sera chasseuse. ○ 18 décembre 2001 › exorcizamus te, omnis immundus spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica. ergo, omnis legio diabolica, adjuramus te...cessa decipere humanas creaturas, eisque æternæ perditionìs venenum propinare...vade, satana, inventor et magister omnis fallaciæ, hostis humanæ salutis...humiliare sub potenti manu dei; contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomine...quem inferi tremunt...ab insidiis diaboli, libera nos, domine. ut ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire, te rogamus, audi nos. premier exorcisme auquel raphaëlle assiste. démon corporel mineur et largement maitrisé par les pembroke, qui l'envoient retourner expier ses crimes en enfer. ○ 22 juillet 2006 › fin de l’apprentissage de base prodigué par les pembroke. serment de protection du clan en hommage à aranck, le premier : engagement à suivre les lois divines et arpenter les voies surnaturelles, à garder son âme du mal et à servir le bien. remise de sa lame en argent, qui a appartenu à son père avant elle. ○ 23 juillet 2006 › première chasse sous les directives du clan pembroke ; première exécution réalisée par raphaelle. son frère et ses parents sont témoins de son passage effectif au statut de chasseuse active – retraite de ses parents du terrain : le flambeau est passé à la nouvelle génération. ○ 14 avril 2008 › événement ici ○ 27 mars 2017 › décès de sa mère après qu’elle ait été contaminée par le croatoan. enfermée dans une pièce faisant office de prison au sein du manoir, tous ont cherché avec frénésie dans les archives un moyen d’éradiquer les effets du virus sans la tuer. le temps leur aura manqué. l’épidémie et le croatoan disparaitront quelques jours plus tard.
fiche (c) prima luce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 14
double-compte(s) : .
crédits : (c) alittlebitofrain (av) vocivus (icons sign et ban) sial (code sign)
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 16:30


Les ombres que dessinent les branches sur le mur l’ont toujours effrayée. Doigts crochus aux ongles acérés, combien de fois a-t-elle cauchemardé éveillée ? Ses draps sont remontés jusque ses yeux qui voient, qui ne peuvent pas s’empêcher de regarder, de surveiller. A mi-chemin entre le rêve et la réalité, la petite est pétrifiée. Clic, clic, clic. Ca a frappé à sa fenêtre. L’angoisse monte : la petite ne respire presque plus. Ses yeux ne peuvent pas quitter les doigts menaçants du monstre. Ce ne sont que des branches. Ce ne sont que des branches. Armes menaçantes prêtes à bondir au moindre moment de relâchement, le regard est rivé sur le mur, sur les ombres, sur ce qui peut s’en prendre à elle à tout instant – terreur nocturne éveillée, cauchemar conscient. Clic clic clic clic clic clic clic. Ca ne s’arrête plus, ça continue, c’est incessant. Ca s’amplifie. Ca se répand. C’est partout. La petite a les larmes aux yeux. Elle est terrorisée. « Papa ? » Elle appelle, suppliante, de l’aide, quelqu’un, n’importe qui. Ca s’intensifie. La petite se recroqueville sur elle et se met à crier. Clic clic clic clic clic. L’univers tout entier s’ébroue autour d’elle. Rien ne reste en place, les objets s’entrechoquent et se brisent, les débris s’animent à leur tour. Ils bougent, ils bougent, ils bougent encore et l’emportent dans leur propre folie. Sa chambre s’anime d’une vie nouvelle et furieuse : elle est en plein cauchemar. Elle crie et pleure, se débat dans ses draps mouvants. Des serpents. La panique est installée. La lumière s’allume brusquement – l’ampoule explose et la replonge dans l’obscurité terrifiante. Ses draps sont arrachés. Ses poings se serrent et frappent un ennemi invisible. Ils rencontrent un mur de chair. Le choc la surprend. L’enfant ouvre les yeux. Ses cheveux bruns lui collent le visage ; elle est en sueur. « Maman. » Elle s’agrippe à elle comme à une bouée de sauvetage, résolue de ne pas la lâcher. « Maman. » Elle réalise, soulagement. Clic, clic, clic. Ca ne s’arrête pas. Ca continue. Elle est portée. On l’emmène ailleurs. Clic, clic, clic. Ca la suit. « Calme-toi chérie, calme-toi. » La gamine pleure et ne s’arrête pas. « Raphaelle, ça suffit, calme-toi. Je suis là. » La mère gifle pour réveiller. Un vase se brise et les tremblements cessent enfin. Epuisement. Elle s’effondre.

« Tu sais ce que cela signifie ? » Alice observe son mari. Elle n’a pas besoin qu’il découse devant elle le fil de sa pensée : s’ils n’ont été unis par les liens du mariage que cinq ans auparavant, elle le connait depuis une éternité. Elle sait ce qu’il pense : chez les Pembroke, on n’a pas vu de don depuis Larissa, arrière-arrière grand-mère de Jonathan, son mari. Elle avait eu le don de clairvoyance. Celui que développe de toute évidence sa propre fille n’est pas des plus aisés à maitriser, d’autant plus quand on connait la forte émotivité de l’enfant et son penchant naturel pour les crises de colère. « Tu te laisses aveugler par ton amour pour elle. » Jonathan a toujours placé de grands espoirs en sa cadette, convaincu que les temps actuels mèneront à des destinées hors du commun et qu’ils appellent donc à la naissance d’êtres hors du commun. Leur fils a déjà une voie toute tracée à la tête de l’église familiale et du clan. Celle de leur fille semblait commencer à se dessiner juste sous leurs yeux. A peine son époux est-il rentré de sa chasse qu’Alice est venu lui en faire part. En ce moment-même, l’enfant repose dans le lit conjugal, profondément endormie. Nul doute que Jonathan voit au-travers du nouveau don de Raphaelle une approbation divine. D’autres, dans la famille, ne manqueraient pas de le considérer de la même manière. « Et toi, par ton inquiétude. » Alice sourit. En d’autres circonstances, peut-être à propos d’un autre sujet de conversation, elle aurait ri. Jonathan a raison. Mais il n’a pas vu sa propre fille quelques heures plus tôt, et rien ne saurait traduire fidèlement l’état de panique dans lequel elle l’a trouvée. Ebranlée par ce spectacle, elle a la gorge nouée par une crainte instinctive. Si Raphaelle se blessait ? Si Raphaelle blessait les autres ? Si elle ne parvenait jamais à maîtriser ce don ? « Aie confiance, Alice. Nous l’accompagnerons. »

« Au nom d’Aranck et de tous ceux qui l’ont suivi, je jure devant Dieu Notre Père de consacrer mon bras et ma vie au service de son Grand Dessein et de m’opposer aux serviteurs du Malin. Je marche sur les traces de mon Père et de ma Mère et arpente le chemin de ma destinée sans peur. Je voue mon cœur et mon corps à la protection de ma famille, des ancêtres et des descendants. J’apprendrai à mes enfants la voie d’Aranck et de ceux qui l’ont suivi. Je chasserai les démons et leurs fils égarés et protègerait l’Humanité jusqu’à mon passage dans l’autre vie. Je purifierai les âmes perdues et les délivrerai de leur mal ; je serai leur guide sur le Chemin. »

« Tu ne vas donc rien faire pour m’arrêter. » « Y a-t-il une raison pour laquelle je devrai le faire ? » « Je ne suis pas humain. » « Ce ne sont pas les non-humains que je chasse. » « Tu chasses donc les humains ? » « Tu as du mal à comprendre. » « En effet, je ne comprends rien. » « Tu n’as rien fait. » « Non, je n’ai rien fait. » « Je sais. » « Tu es une chasseuse mais tu ne chasses rien. » « Je ne chasse pas les êtres comme toi. » « Tes réponses sont de moins en moins claires. » « Tu ne prends pas la peine de comprendre. » « Tu commences à m’agacer. C’est une sorte d’humour de chasseur creepy ? » « Tu n’as rien fait de mal, alors je ne te ferai rien. » « Oh, je vois. Tu es un genre de guerrière sainte. » « Je n’y ai jamais vraiment songé. » « C’était de l’humour ça, par contre. » « Je vois. » « Et si j’avais fait quelque chose de mal comme ceux que tu chasses, qu’est-ce que tu aurais pu faire contre moi ? » « Je t’aurai délivré de ton mal. » « T’as complètement le complexe de la guerrière sainte. Et ça veut dire ? » « Je t'aurai détruit. Et si ce n’est pas moi, quelqu’un d’autre s’en chargera. »
fiche (c) prima luce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 229
double-compte(s) : aucun, mais ça ne devrait pas tarder.
crédits : ultraviolences (avatar), old money (signature), dailylilycollins (gifs) & hallows (userbars)
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 16:41

taylor est tellement belle!
bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 423
double-compte(s) : aria (la sirène au serpent); barb (la paumée); becky (l'incendiaire)
crédits : (c) amantia
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 17:00

bienvenue officiellement bellas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
messages : 372
double-compte(s) : riley, blair, rain, bazyl, darcy, leilani. (aussi lenny, slade et arabella)
crédits : avatar (c) mittwoch. signature (c) hallows. icons (c) vocivus.
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 17:02

la voilààà je suis contente que tu te sois inscrite !
ça promets tout ça, et on reparle de liens avec plaisir
bienvenue sur RH, et bon courage pour ta fiche. si tu as besoin de quelque chose, on est là

_________________

i've been watchin you for some time, can't stop staring at those ocean eyes , burning cities and napalm skies.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 619
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Dim 16 Sep - 17:24

Ayant déjà eu un Pembroke ici, j'adore ton choix de famille
bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1816
double-compte(s) : anthony, alonso.
crédits : av./marianne ♥, gif/tumblr&moi, img/johann ♥.
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 1:43

LA COUSINE
(je tag la famille harker, ne sait-on jamais @jude harker @delilah harker @rhys harker @nash harker )
je te souhaite la bienvenue sur RH et j'espère que tu t'y amuseras comme une folle.
en tout cas, tu fais là des choix de ouf, et j'ai hâte de lire ta fiche plus en détail (j'espère avoir le temps )
anyway, bon courage pour la rédaction et à plus dans le jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 56
double-compte(s) : nope
crédits : (ava) Lux aeterna, (sign) Lazare, (icons) DANDELION/me
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 2:51

Bienvenue par ici ! Le début de la fiche promet, c'est intriguant et ça se lit comme du petit lait.
Fighting pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 1807
double-compte(s) : minute papillon.
crédits : schizophrenic (avatar), old money (sign), tumblr (gifs).
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 3:21

bienvenue parmi nous.
que des bons choix pour le moment, bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 12
double-compte(s) : aucun.
crédits : @mama (av), tweek, noctae, william blake (si).
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 4:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 14
double-compte(s) : .
crédits : (c) alittlebitofrain (av) vocivus (icons sign et ban) sial (code sign)
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 5:20

votre accueil est juste incroyable, je suis zémue.

@Eden Carthew a écrit:
taylor est tellement belle!
bienvenue et bon courage pour ta fiche!

moh merci beaucoup pour ton accueil I love you

@Skylar Baker a écrit:
bienvenue officiellement bellas
merci j'arrive bientôt dans tes mps

@Maya Earnshaw a écrit:
la voilààà je suis contente que tu te sois inscrite !
ça promets tout ça, et on reparle de liens avec plaisir
bienvenue sur RH, et bon courage pour ta fiche. si tu as besoin de quelque chose, on est là
ouais j'ai pas attendu longtemps
encore merci d'avoir répondu à toutes mes questions
et pour toi aussi je tarde pas à débarquer dans tes mps

@Emrys Liddell a écrit:
Ayant déjà eu un Pembroke ici, j'adore ton choix de famille
bienvenue et bonne chance pour ta fiche
ooh j'aurai voulu être là à ce moment là, j'espère que ce que je ferai des pembroke te plaira
merci beaucoup

@Aser Harker a écrit:
LA COUSINE
(je tag la famille harker, ne sait-on jamais  @jude harker @delilah harker @rhys harker @nash harker )
je te souhaite la bienvenue sur RH et j'espère que tu t'y amuseras comme une folle.
en tout cas, tu fais là des choix de ouf, et j'ai hâte de lire ta fiche plus en détail (j'espère avoir le temps )
anyway, bon courage pour la rédaction et à plus dans le jeu
LE COUSIN
c'est beau, sasha va avoir une grande famille I love you
je suis sûre que je vais m'amuser comme une folle merci encore et j'espère que t'auras le temps aussi de la lire

@Heloise Eming a écrit:
Bienvenue par ici ! Le début de la fiche promet, c'est intriguant et ça se lit comme du petit lait.
Fighting pour la suite
mais merci beaucoup quoi j'espère que tu aimeras aussi la suite

@Alecia Madden a écrit:
bienvenue parmi nous.
que des bons choix pour le moment, bon courage pour la suite.
zoe merci pour ce bel accueil

@Domagoj Klein a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 282
double-compte(s) : /
crédits : (c)Hallows <3/Nanami
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 6:36

Bienvenue par ici
Taylor a vraiment une belle frimousse
Puis c'est quoi encore cette plume beaucoup trop belle ici ?
Je te souhaite de te plaire parmi nous, bon courage pour la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
messages : 294
double-compte(s) : nope.
crédits : (c) queen balaclava, flotsam.
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 7:29

une chasseuse, fort jolie qui plus est
bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 141
double-compte(s) : Earl T. & Perceval R. & Sasha T. & Ira McS.
crédits : moi (ava), indiewire.com (ava origine)
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 9:44

Coucou ^^ I love you

(par contre, il y a déjà un Sasha xDDD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 14
double-compte(s) : .
crédits : (c) alittlebitofrain (av) vocivus (icons sign et ban) sial (code sign)
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   Lun 17 Sep - 10:13

@Helena Murdock a écrit:
Bienvenue par ici
Taylor a vraiment une belle frimousse
Puis c'est quoi encore cette plume beaucoup trop belle ici ?
Je te souhaite de te plaire parmi nous, bon courage pour la rédaction
mais je.
merci beaucoup pour cet accueil de folie. je suis sûre que je vais me plaire ici

@Antelme Galaroza a écrit:
une chasseuse, fort jolie qui plus est
bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche I love you

merci pour ce bel accueil

@Jude Harker a écrit:
Coucou ^^  I love you

(par contre, il y a déjà un Sasha xDDD)
merci ? I love you
my bad, je vais changer ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: amen. (raphaelle)   

Revenir en haut Aller en bas
 

amen. (raphaelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sainte Raphaëlle
» L'arrivé de Dame Raphaëlle
» Le nom des acteurs de PL
» [Reims] [RP] Que dieu nous bénisse, mouahahahah. Amen.
» Amen à tout n’amène à rien. [Alphaeus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-