Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 Antibody // {Henry&Klaudia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
shapeshifter ○ leave my body
messages : 36
double-compte(s) : Ciulin-Salomon-Beitris-Ohanzee-Kaelig-Simone
crédits : (c) kafkaïne
MessageSujet: Antibody // {Henry&Klaudia}   Ven 21 Sep - 17:41

[/center]



Don't know how to feel
When you want to see
All the pain you cause
To your family

Attendre. Ecouter le bruit de sa propre respiration. Entre, sort, brise qui gorge mes poumons. Le regard sec,  prunelles obsessives dans le coeur de l'objectif, je te scrute. Tu es un cancer en costume de soie. Il est temps que cela cesse et tu le sais comme moi.

Je croyais que tu te mettais au vert ?
Le sujet est préoccupant.
Prétexte. Tu t'ennuies...
Tais-toi...

Attendre. Décortiquer la pomme pour mieux en extraire le ver. Celui-ci a l'impunité comme armure : il a le pouvoir, l'argent, la notabilité. Dans cette ville, nul n'ignore qui est Henry Crawford, le magnat des mines. C'est un parasite récidiviste, un pur produit du patriarcat : Deux épouses déjà tombées mystérieusement en se tenant à ses côtés. Deux victimes qui en cachent peut-être d'autres. Sa fille en premier lieu qui semble avoir souffert en tentant d'échapper à l'emprise de son père.

Quel lyrisme ! Je vois que tu maîtrise ton sujet.
Ne sois pas médisant. J'ai épluché sa vie.
Tu t'ennuies.
Chut !

Attendre. L'heure opportune, celle où le loup sort du bois. Trouver l'accroche idéale pour s'immiscer dans sa vie, investiguer. Les dents de mon étau lui chatouillera les côtes et peut-être le cœur, qui sait. Et lorsque sa méfiance se sera assoupie, ensuquée de bienveillante proximité, je frapperais.

Comment comptes-tu t'y prendre pour l'approcher ?
Je vais faire ce que je sais faire de mieux, Yvain.
Je vais jouer.


Je range mon appareil photo dans son étui qui valdingue sur le siège du mort. Les grilles de la demeure Crawford s'ouvrent majestueusement, laissant passer la carrosserie princière d'une voiture de luxe. Elle domine le bitume d'un allant plein de confiance, habituée sans doute à ne jamais trouver consœur sur sa route. J'appuie brusquement sur l'accélérateur, laissant sciemment ma voiture de location perdre le contrôle. Je déboule dans l'angle mort, d'un chemin inopiné. Les pneus crissent, je pousse un cri qui résonne vrai. Fracas de taules qui se froissent en se faisant l'amour à même l'asphalte. Les deux bagnoles dévoyées de leur itinéraires continuent de se bécoter phares et rétroviseurs, en plein milieu du croisement. Je repousse le rideau échevelée qui m'obstrue la vue, dévoilant une parfaite expression de stupeur. Tremblements opérationnels,  j'échoue à ouvrir la portière à deux reprise avant de sortir, l’affolement plus vrai que nature.

- Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! Je boitille jusqu'au conducteur, larmes au bord des yeux sur commande. Je ... Je suis désolée ! Vous n'avez-rien ? Vous n'êtes pas blessé ?

Et je plonge mon regard "désemparé" dans celui d'Henry Crawford.


Plateau. Pions. Joueurs.
Que la partie commence, alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Antibody // {Henry&Klaudia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le chateau de fontaine-henry
» Henry "Hank" McCoy [terminé]
» (reprise) Henry Purcell - Abdelazar suite - Rondo
» ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY (AE)
» Henry Fobert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: coldlake shore :: résidences-