Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 Do not let failure scare you away Feat. Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Ven 28 Sep - 17:49

Ça l'emmerdait tout ça... mais d'un autre cotés, il se trouvait être bêtement touché par le fait que Seth ai affectivement tenu sa langue. Les premiers jours qui avaient suivit l'incident, il s'était attendu à tout moment à ce qu'un de ses coéquipier lui fasse une remarque sur sa mère, sur le quartier où il vivait ou même sur son pouvoir, parce qu'il y avait une partie de lui était persuadé que tout ça c'était du flan, que Seth ne pouvait pas juste vouloir l'aider comme ça gratuitement... mais rien n'était arrivé, la vie avait simplement reprit son cours... sa mère s'était trouvé un nouveau tocard, l'autre n'avait pas repointé le bout de son nez et c'était pas plus mal... et au lycée les choses se déroulaient de manière tout à fait normale. Personne ne savait rien et personne ne saurait rien. Il n'avait pas vraiment eu l'occasion de reparler à Seth, parce que la situation le mettait mal à l'aise, il avait l'impression d'être redevable envers lui, qu'il avait une sorte de dette et il avait du mal à gérer ce genre de choses... il détestait l'idée de devoir quoi que ce soit à qui que ce soit... c'était plus fort que lui. Il avait donc juste décidé d'agir comme il l'aurait fait en temps normal, et ça voulait dire ignorer un peu le brun... c'était pas cool, il en avait vaguement conscience, mais il savait pas comment faire autrement. Et puis il avait entendu parler de cette histoire, en fait, c'était à la cafet' un midi, ils avaient leur table attitré avec les gars de l'équipe et quelques pompom girl, le truc parfaitement cliché à souhait... et il avait eu beau être exclus de la conversation, il n'avait pas put s'empêcher de relever le nez et de tendre l'oreille quand il avait entendu Evan parler de Seth.

Il pensait que ce con avait fini par laisser tomber ses plans pourris, mais apparemment, l'adolescent avait dut faire un truc vraiment moche parce qu'il ne comptait pas lâcher l'affaire aussi facilement. Il avait bien comprit qu'il ne faudrait pas compter sur Alec, raison pour laquelle il l'avait exclus de la conversation, mais ça ne l'avait pas empêché d'écouter et de retenir son plan tordu... et pour être tordu, c'était vraiment tordu. Il devait y avoir les sélections pour l'équipe de Hockey comme chaque début d'année d'ici deux semaines et Evan avait l'intention de convaincre Seth de participer... s'il refusait, il balancerait à toute l'école que c'était une poule mouillée et qu'il n'avait pas les couilles pour faire du hockey... autant dire qu'avec ça, Seth allait avoir du mal à se faire des potes, et s'il acceptait, ce sur quoi Evan comptait évidemment, il avait prévu de filmer son passage pour les sélections, persuadé que Seth serait une vrai catastrophe sur la glace, ce qui était malheureusement le cas, Alec était ben placé pour le savoir, et il enverrait la vidéo à tout le lycée... ça aussi ça n'allait pas l'aider socialement parlant... pire, il allait en entendre parler jusqu'à la fin de l'année ! En bref, dans les deux cas, Seth était perdant et Evan obtenait sa vengeance pour... il ne savait trop quoi. Et apparemment, ces idées enchantaient toute l'équipe... ce qui était franchement naze. Et la seule chose que Alec avait en tête à cet instant, c'était qu'il était redevable envers Seth et qu'il ne pouvait tout simplement pas laisser ce dernier faire face à ça tout seul... cette foutue conscience dans sa tête le faisait grandement chier, mais elle avait plutôt raison pour le coup.

Il avait donc attendu la fin journée sachant qu'il terminait avec un entraînement, mais il s'était dépêché une fois fini, sortant en premier des vestiaires, ce qui lui avait valu quelques moquerie sur une histoire de fille... s'ils savaient... oué non, valait mieux pas ! Il avait attendu un peu à l'écart de la salle de classe dans laquelle il savait que Seth avait cours et quand la cloche avait sonné et que ce dernier était sortis, il lui avait simplement fait un léger signe de tête pour lui indiquer de le suivre. Il ne pouvait pas être vu en sa compagnie, ils allaient devoir être plus malins que ça... au lieu de ça, il s'était dirigé vers les toilettes les plus proches, vérifiant qu'il n'y avait personne à l'intérieur et sachant que c'était la fin de journée et que tout le monde allait rentrer chez soit donc normalement, ils devraient être tranquille... quand Seth entra il alla se caler contre la porte de manière à ce que personne ne puisse entrer en disant :

- Tu te souviens quand tu m'as dis que si j'avais besoin d'un coup de main tu m'aiderais ? Ben il semblerait que c'est toi qui va avoir besoin d'un coup de main... et d'un bon !

Il ne perdit pas plus de temps avant de lui raconter la conversation qu'il avait surprise entre les membres de l'équipe et quelques pompom girls qui étaient aussi dans la confidence, appuyant bien sur le fait que dans tout les cas il se faisait avoir et quand il eu terminé il lâcha un soupir avant de dire :

- Je sais que dans ta grande bonté d'âme, tu demande rien en échange de ton silence, mais chez moi ça marche pas comme ça... alors voilà, tu garde mon... enfin mes secrets et en échange, j'te file un coup de main pour prendre les gars à leurs propres jeux... t'en dis quoi ?

Il savait que ça n'allait pas être simple et il avait déjà plus ou moins un plan, un plan hautement foireux et stupide, mais c'était mieux que rien et si ça fonctionnait, Seth s'en sortirait, c'était le but après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Lun 1 Oct - 9:24

Seth du restreindre un bâillement, la journée avait été longue, rien de bien passionnant, mais rester assis toute une journée, ça finissait forcement par lui peser. Heureusement qu'il n'était pas sorti chasser hier soir sinon il se serait certainement endormi. Et après avoir déjà sécher récemment, ce n'était pas le moment d'en plus s'endormir en cours. Quand la sonnerie retentit, il laissa échapper un soupir de soulagement, et rangea rapidement ses affaires dans son sac à dos avant de sortir.  La dernière fois, il s'était planté de sac à dos, et était arrivé au lycée avec des armes, et un tube de rouge à lèvre vu qu'il n'y avait pas repensé depuis sa dernière rencontre avec des vampires , autant dire qu'il avait du faire demi-tour rapidement. Donc il était aussi arrivé en retard une fois depuis la rentrée tiens. Le jeune chasseur sortit de la salle, juste content de finir sa journée et près à rentrer chez lui. Seulement en arrivant dans le couloir, il aperçut rapidement Alec. Il ne lui avait pas parlé depuis l'autre fois, mais évidemment qu'il avait tenu son secret, une promesse c’était important. Et tant qu'il n'était pas un danger, ce qu'il espérait n'arriverait jamais, il tiendrait sa langue sans difficulté.

Plus surprenant cela dit, c'est qu'il n'était pas juste en train d'atteindre, il l'attendait lui. Seth fronça doucement les sourcils, envoya son sac sur son dos et le suivit. Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir, parce qu'il avait bien comprit qu'il ne voulait pas être son ami. Ça il avait été plus que clair là dessus. Alors quoi ?  Il rentra tranquillement dans les toilettes, légèrement nerveux de savoir ce qu'il pouvait lui vouloir , tout en étant persuadé de n'avoir rien à se reprocher.  Seth hocha la tête. « Oui, et ça tiens toujours ... » répondit il, avant d’être surpris par la suite. C'était inattendu Et s'il appréciait son envie soudaine de l'aider, il aurait voulu savoir ce qu'il avait fait pour mériter qu'on l'aide, enfin, non pas dans ce sens là. Mais plutôt pourquoi est-ce que ça amusait tant les sportifs de vouloir lui compliqué la vie. Est ce que c'était toujours à cause de sa grande sœur ? Est-ce qu'il avait fait quelque chose de mal sans le savoir. Il commençait à se demander si ce type là, Evan, c'était pas un vampire ou une espèce du genre et qu'il ne l'avait pas repéré en tant que chasseur. Non, il aurait plutôt essayé de le tuer … « Mais qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ? Ils devraient pas être content que je me tienne éloigner de leur sport ? Je vis ma vie de coté sans emmerder personne... » soupira t'il, un peu déprimé. Parce que c'était sa dernière année si tout se passait bien et il n'avait pas envie de finir autant ridiculiser …

Un peu blessé par tout ça, il avait baissé les yeux. Il avait un équilibre terrible sur des patins, et s'il avait pu, il n'y serait pas remonté de sitôt. Son poignet l'avait emmerdé une bonne semaine l'autre fois, l’empêchant de tirer correctement. Sauf que refuser, c'était passer pour un lâche ...Et ce n'était pas une image qu'il avait envie de renvoyer. Il ne l'était même pas, enfin si peut-être, parce qu'il avait quand même bien envie de lui dire non s'il venait le voir. Seth mis encore quelques secondes, perdu dans ses pensées, pour réaliser ce qu'était en train de proposer Alec. Il releva les yeux vers lui, les yeux ronds. «  Tu veux m'aider ? » répéta t'il un peu surpris, le coin de ses lèvres s’élargissant rapidement. C'est tout ce qu'il avait retenu parce que ça ne changeait pour rien, il aurait gardé son secret dans tout les cas. «  Mais ce sont tes amis non ? Enfin ... » Il n'avait pas vraiment eu l'impression que ça soit si amicale entre eux, la preuve déjà personne n'avait voulu l'aider l'autre fois en lui amenant ses devoirs. «  J’apprécie, et j'accepte volontiers, si je m’entraîne tout seul, je vais juste me casser une jambe au mieux. Mais c'est ton équipe, tu devrais pas être avec eux à attendre impatiemment de te foutre de ma gueule ? » demanda t'il, avec une petite grimace. Imaginer tout ces gens se foutre de lui, ça ne lui plaisait pas, mais encore moins avec Alec dans le lot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Mar 2 Oct - 21:38

Il n'arrivait toujours pas à comprendre le fonctionnement de Seth, pourquoi ce dernier tenait tant que ça à l'aider... il avait quand même bien compris que la popularité ne pouvait pas passer par lui, Alec aurait aimé avoir ce genre de pouvoir et il était conscient qu'il avait une certaine autorité dans l'équipe après de certains, mais c'était Evan qui menait la danse, et quelques autres, et face à eux, il ne faisait pas le poids. La seule chose qui lui permettait d'accéder à cette popularité, c'était qu'il était bon au hockey, d'ailleurs de son point de vue, il était le meilleur de l'équipe actuel, et qu'il avait du succès avec les filles, même si sur ce point, il frustrait pas mal ses coéquipier vu qu'en dehors de quelques histoires qui n'avaient pas été bien loin, aucune l'intéressait vraiment. Il faisait juste ce qu'il fallait pour garder son image, et ses prérogatives, le reste, il n'en avait pas besoin. Donc même s'il avait décidé de devenir ami avec Seth, ce dernier n'aurait pas eu accès à la popularité, pas de cette manière du moins, celle d'Alec en aurait par contre probablement souffert... bien que peut être pas tant que ça... du moins, pas si Evan ne s'emmêlait pas, mais vu qu'il semblait avoir une méchante dent contre l'autre adolescent, il y avait des chances pour que ça ne lui plaise pas et Alec avait aucun envie de devenir le bizu de l'équipe. Mais pourtant, ce qu'il proposait là, si jamais ça venait à se savoir, il allait se mettre une bonne partie à dos, et il en avait bien conscience, c'était d'ailleurs pour ça qu'il comptait sur le fait que ça ne se sache pas... mais ils allaient devoir être prudent et évidemment, il fallait que Seth accepte son plan. Il lâcha un soupir alors que le brun se lamentait un peu en se demandant ce qu'il avait bien put faire pour mériter ça... il avait quelques réponses à ce sujet, mais rien qui allait lui plaire...

- Visiblement, il y a une histoire avec ta frangine qui a foutue une vent à Evan l'année dernière... et aussi le fait qu'à une soire y a quelques mois, t'as quasiment insulté sa nana du moment, qui est aussi une cheerleadeur et qui est dans le coup... oh et il est du genre rancunier et c'est un fils à papa qui se fait chier et qui a besoin d'emmerder l'monde pour s'occuper...

Oui, c'était déjà pas mal, même si Seth n'y pouvait rien pour sa sœur, il allait quand même payer pour elle, et pour cette histoire avec la cheerleadeur insulté... il avait pas tout compris, mais connaissant la fille en question, c'était une vrai salope, donc elle devait sûrement le mériter. Mais il y avait des choses que les élèves au bas de l'échelle comme Seth ne pouvaient pas se permettre de faire... c'était le lycée quoi ! Il lâcha un soupir un peu blasé quand son interlocuteur sembla surprit qu'il veuille l'aider... en même temps, il lui avait pas demander le suivre dans les toilettes et ne lui avait pas raconté tout ça pour rien non plus... ça aurait été bizarre... Il secoua la tête en lâchant un rire amer quand il suggéra que ces gars là étaient ses amis... il avait vraiment rien compris à comment les choses fonctionnaient lui, à comment la popularité fonctionnait dans ce lycée.

- C'est pas mes amis OK ?! J'ai aucun ami ici, j'en ai pas eu depuis l'école primaire et ça m'va très bien ! C'est des coéquipier, on joue dans la même équipe, mais j'me leurre pas, s'ils savaient tout ce que toi tu sais à mon propos, ils s'en serviraient contre moi et feraient de ma vie un enfer... et si j'étais pas un bon joueur de Hockey, j'aurais jamais fais partie de leur cercles ! Tu voulais la popularité... ben c'est comme ça que ça marche, désolé de briser tes espoirs idéalistes, mais crois moi, t'es pas fais pour ce genre de choses ! Il n'y a pas d'amis dans ce groupes, tout le monde est hypocrite avec tout le monde et chacun cherche le moindre petit truc à utiliser contre les autres...

C'était la première fois qu'il formulait tout ça voix haute, qu'il admettait ce genre de choses, parce que en général, c'était plus facile de faire l'autruche, de fermer les yeux sur le cotés glauque de la situation. Mais non, Alec n'avait aucun ami parmi eux, et il n'en voulait pas. Aucun d'entre eux ne le connaissait vraiment, et il était hors de question qu'ils sachent quoi que ce soit à son propos. Et se foutre de la gueule des autres, ça ne lui plaisait pas plus que ça en vérité... il ne faisait que suivre le mouvement pour garder son image intact...

- J'te confirme que t'arriveras à rien du tout sans l'aide de quelqu'un qui s'y connaît un minimum... et crois le ou non, mais ça me plaît pas tant que ça de me foutre de la gueule des autres... sans compter que je te dois ça, que ça te plaise ou non, donc voilà, je ferais pas de toi un grand joueur en si peu de temps, mais je peux au moins m'assurer que tu ne sois pas complètement ridicule et donc qu'ils n'aient rien à utiliser contre toi... c'est à prendre ou à laisser... mais si t'acceptes, tu vas devoir mettre ta chasse au dahut de cotés pendant ce temps, parce que va falloir t’entraîner beaucoup et je compte pas te ménager...

Ils n'avaient pas longtemps, juste deux semaines, c'était rien, donc autant dire qu'il allait falloir qu'ils se voient le plus possible les deux prochaines semaines et qu'ils bossent un maximum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Jeu 4 Oct - 20:36

Seth ne trouvait pas ça juste que les actes d'Adèle lui retombe dessus, il n'y était pour rien si ce type  n'était pas au goût de sa sœur. Et c'était franchement petit de se venger lui pour ça … Mouais, pas étonnant qu'elle n'est pas voulu de lui. Le chasseur trouvait ça tellement lâche, mais oui, le reste, il ne pouvait pas se défendre des masses. Quoi que. «  Euh alors pour la soirée, je suis presque sur que c'était même pas moi, c’était Oren et il a dit ça pour me défendre … et en vrai, il a pas dit grand chose, c'est sa réaction qui s'est retournée contre elle même. Et puis c'est pas juste, ça remonte et c'était pas grand chose non plus ! » C’est bon, cette soirée, il n'avait pas forcément envie d'y repenser, bon si, la partie chasse après qu'ils soient parti de là , ça, ça avait été cool, mais la soirée elle même … Seth soupira, oui, la fin, lui semblait finalement être la meilleure réponse. « Il pourrait faire mieux que de me pourrir la vie pour s'occuper, ça doit pas être intéressant » rajouta t'il, légèrement bougon, parce qu'il trouvait ça profondément injuste, et il n'avait strictement rien fait pour mériter ça.

Enfin l'idée qu'Alec l'aide lui plaisait assez. Il avait envie de croire que c'était vrai, peut-être que c'était naïf, et qu'au final, il était là le coup fourré, qu'ils allaient tous se foutre de lui pendant qu'Alec lui apprenait … mais il avait envie de croire que ce dernier n'était pas comme ça, et logiquement, il aurait risqué de le voir révéler son secret s'il se le mettait à dos. Ce qui même dans ce cas là n'arriverait pas …  Seth avait eu peur de le vexer en sous-entendant que ce n'était pas des vrais amis, mais apparemment Alec s'en rendait très bien compte tout seul, ce qui était d'autant plus étrange à ses yeux.  Ce n'était effectivement pas une image très agréable de la popularité. « Non, mon frère, il était sportif, et populaire , et ça n'était pas comme ça... » se défendit il, se rendant compte qu'au final, ce dernier n'était jamais resté en contact bien longtemps avec tout ces gens. La distance certainement, mais il n'était jamais réellement triste de quitter un lycée pour un autre … peut-être qu'Alec avait raison.  Au final, même sans être populaire, il avait des amis, des proches, c'était sans doute mieux que rien, c'était même bien assez.

Son air un peu déçu, un peu triste, disparu un peu, parce qu'au final, il appréciait l'effort qu'Alec faisait pour lui. «  Je te promets pas de ne pas me casser la figure, mais j'accepte. Même si encore une fois rien ne t'y oblige. Si j'arrive à être passable, je pense que ça sera déjà bien assez. » Rester juste à espérer qu'ils allaient pas ensuite trouver une autre idée puisque celle là avait raté. Par contre  son histoire de chasse au dahu le vexa un peu. Et il fronça les sourcils, se rendant compte que ça allait jouer sur son temps. Non, il pouvait faire les deux, il en était certain. Il n'aurait qu'à dormir en cours de math vu ce qu'il en comprenait de toute manière... «   Je n'ai pas besoin d’être ménagé, je suis peut-être pas doué sur la glace mais je suis plus sportif que tu ne le penses » se défendit il, légèrement vexé, mais aussi pour le convaincre qu'il ne faisait pas une erreur. Il avait besoin de son aide, et il ferait tout pour y arriver. Être populaire devenait de moins en moins attirant, mais être ridiculiser était loin, très loin d’être enviable non plus. «  Par contre si un jour tu tombes sur un wendigo, rappelle toi que ce n'est pas un dahu... parce qu'il ne se contentera pas de remonter la montagne » rajouta t'il, en grimaçant, espérant sincèrement pour Alec que ça ne lui arriverait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Dim 7 Oct - 21:25

Il leva les yeux au ciel, parce que pour être franc, il se fichait pas mal de savoir qui avait insulté cette morue, c'était une connasse de chaudière qui allumait tout ce qui passait et qui était la pire langue de vipère de ce lycée et Alec le savait bien parce qu'elle avait essayé de sortir avec lui l'année dernière... pour sa défense, il s'était un peu retrouvé coincé et ça n'avait duré que deux semaines avant qu'elle ne comprenne qu'il en avait rien à foutre d'elle et qu'elle ne se tourne vers Evan justement. Il avait été plus que soulagé à ce moment là. Enfin dans tout les cas, il savait pas qui avait dit quoi sur elle, mais c'était probablement amplement mérité et de toute manière, ce n'était pas la question. Evan n'était pas du genre courageux, il ne prendrait pas le risque de s'en prendre à un type qui faisait une tête de plus que lui, parce que le type en question pourrait de ce fait être plus fort... et il n'allait pas non plus s'en prendre à la frangine de Seth, puisqu'on l'accuserait d'être encore plus lâche qu'il ne l'était... donc Seth était la victime idéal dans cette affaire et il n'y avait pas besoin de chercher plus loin. Même s'il n'avait rien fait, Evan s'emmerdait et avait besoin de se trouver des victimes, c'était pas nouveau, et tant qu'il n'aurait pas soit eu ce qu'il voulait, soit s'être heurté à un mur, il allait continuer et trouver un moyen de faire de la vie de Seth un enfer. Sauf que pour le coup, Alec était bien décidé à faire en sorte de contrecarrer ses plans, puisqu'il se sentait redevable envers le brun et qu'il n'aimait pas du tout cette sensation... donc autant s'en débarrasser le plus rapidement possible au final.

- Tu crois quoi ? Les parents d'Evan sont pleins aux as, il a toujours eu qu'à claquer des doigts pour avoir tout ce qu'il voulait, alors évidemment qu'il s'emmerde dans sa vie et évidemment qu'il s'en prend aux autres juste pour passer le temps... t'es pas le premier et tu seras pas le dernier, j'espère juste qu'après ce coup là, il lâchera l'affaire...

Par ailleurs la vision de la popularité et surtout des amis de Seth, ça le mettait un peu hors de lui, parce que c'était quand même putain de naïf et ça démontrait juste qu'au final, il ne savait vraiment pas de quoi il parlait et n'avait vraiment aucune idée de ce qu'était réellement la popularité. Il lâcha un rire amusé quand il compara avec son frère, qui était apparemment un sportif et un populaire... décidément, son frère, sa sœur, il y avait que lui qui était loser de la famille en fait ? Enfin vu sa vision des choses, autant dire que ça n'avait rien de très étonnant... il leva les yeux au ciel avant de dire :

- Vraiment ? Et dis moi, il est encore ami avec combien de ses précieux amis sportifs et populaires ton frère aujourd'hui ?

Il y avait peu de chance qu'il soit encore ami avec un seul d'entre eux. Il secoua un peu la tête, encore une fois, c'était une vision vraiment naïve, et il était pas sur de pouvoir supporter toute cette naïveté... parce qu'ils allaient devoir se voir très souvent dans les prochains jours, Alec avait l'intention de lui imposer un programme stricte, parce qu'ils n'avaient pas longtemps et qu'il fallait à tout prix qu'il apprenne à justement ne pas trop se casser la gueule pour le jour J.

- Oué oué, je sais, t'es une sorte de Mère Teresa et tu ne balanceras pas mes secrets même si j'te laisse dans la merde... mais moi j'paye toujours mes dettes ! Et puis oué, évite de faire des promesses que tu pourras pas tenir, parce que je peux t'assurer que dans les prochains jours, ton cul pas sacrément côtoyer la glace ! Et puis que tu es si sportif, c'est très bien, je propose qu'on se retrouve demain à cinq heures pour aller courir histoire de commencer la journée correctement... en attendant, on attends que tout les élèves aient quitté l'établissement et on va faire un tour sur la glace, que je vois l'étendu du travail qu'il va nous falloir...

Il avait pas envie de se comporter comme le bon potes, parce qu'ils n'étaient pas potes, Alec payait juste sa dette envers Seth, mais il n'avait pas forcément plus confiance en lui et il se rendait compte que l'idée d'apprendre à ce dernier au moins les bases du patin et du hockey... ça lui plaisait, sans doute un peu trop... et ça l'emmerdait encore plus. Il leva alors les yeux au ciel face à la suite avant de dire :

- C'est ça oui... j'y penserais, même si en fait j'ai pas la moindre idée de ce à quoi est sensé ressembler un wendigo... c'est l'soucis avec les légendes, y en a tellement de différentes que c'est dur de faire le tri...

C'était clairement une manière de se moquer un peu, parce qu'il en voulait avec ses histoires de wendigos là... Alec se demandait si il ne croyait pas réellement à ses histoires... pour peu, il lui aurait presque foutue le doute à lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Mer 10 Oct - 14:30

Peu importe les raisons, il y avait mieux à faire qu'emmerder les autres. N'importe quoi était mieux et s'il s'ennuyait temps, il avait qu'à se mettre à chasser, tout simplement ! Bon clairement non, s'il passait du petit fils de bourge au chasseur, il allait juste se faire tuer … mais l'idée était là, il aurait pu faire autre chose. Seth secoua la tête. Ce n'était pas des excuses pour lui, c'était idiot et franchement il n'avait rien fait pour mériter ça et pas étonnant que sa sœur l'ait rejeté.  Pourquoi est-ce que populaire semblait de plus en plus se rattacher à être un con ?! Son frère n'était pas comme ça. Enfin avant. Maintenant, il n'aurait pas su le dire puisqu'il ne lui parlait plus. « Je … J'en sais rien. Mais ça ne compte pas, on a fait que bouger tout le temps, il a n'a pas eu le temps de se faire des amis si proche que ça » répliqua t'il, un peu sur la défensive Lui, si , un peu, il avait encore des nouvelles de temps en temps, l'avantage d'internet. Mais il n'était effectivement pas certain que son aîné est encore tant que contact avec les autres. Cela dit outre le fait de bouger partout, le coté loup-garou de son frère était une sacré bonne excuse aussi … Aucune chance qu'il ne l'avoue à Alec cependant …

En soit, s'il ne l'avait pas prévenu, il n'aurait pas été responsable directement de ses problèmes ; mais Seth appréciait qu'il veuille l'aider, et préférait le voir comme ça que comme un échange de bon procédé , parce qu'il n'avait rien demandé et il ne voyait pas en quoi révéler son secret à tout le monde changerait quoi que ce soit sur son incapacité à tenir sur des patins. « Il n'y avait aucune dette » répliqua Seth. Sur de lui. Il ne l'avait aider en rien, donc il n'était pas question de la moindre dette. Garder un secret qui ne changeait rien à sa propre vie, ça n'était pas quelque chose de difficile, il n'avait qu'à se taire, et franchement pour le moment, ça n'avait pas été si compliqué. Certes un peu avec Oren, parce qu’il s'en voulait de ne pas pouvoir lui dire, mais une promesse était une promesse et de toute manière, ce dernier n'avait rien contre les humains ayant un don.  L'idée de tomber de l’amuser pas tant que ça, mais la formulation lui tira tout de même un léger sourire . « Bien chef, cinq heures alors » répondit il, sans flancher une seule seconde. Il avait beau aimé dormir, il n'était pas du genre à avoir besoin de temps d'heure que ça, et il se débrouillait pour s'organiser. Même s'il savait déjà que Lily allait lui tomber dessus pour lui demander ce qu'il foutait à ce lever si tôt

Seth perdit son léger sourire. Alors oui, il était prêt, il était motivé, mais l'idée de devoir remettre les pieds sur la glace si vite, ça l'amusait déjà nettement moins … parce qu'il se rappelait très bien l'autre fois, et ça n'avait pas été une réussite, son poignet s'en rappelait encore. Mais vu qu'il venait de se défendre, de dire qu'il était sportif , ce n'était pas le moment de faire marche arrière.Par contre la désinvolture d'Alec quant à tout le reste, c'était un peu frustrant … « Peut-être simplement, parce qu'il y a plusieurs manières de voir les choses … Ou alors simplement plusieurs types de wendigos non ? Les légendes montrent peut-être simplement des créatures différentes » Toutes les légendes sur tel ou tel créatures n'étaient pas forcément vrai, parfois, elles étaient inventés, parfois c'était simplement quelqu'un incapable de faire la différence entre un wendigo et un vampire, ou un loup-garou... parfois ça c'était juste perdu dans la traduction. Il y avait trop de légende vraie, pour qu'il ne les prennent pas toutes au sérieux tant qu'on ne lui avait pas prouvé qu'elles n'étaient pas réelles. « Pourquoi tu tiens à ce point à ne pas y croire ? » demanda t'il, en secouant la tête. Est-ce que c'était du déni, de l'indifférence ou juste de la peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Jeu 11 Oct - 20:19

Il était persuadé que le fait qu'ils aient beaucoup déménagé ne changeait rien dans le fond, si son frère avait partie d'un groupes de sportif populaire, il n'avait probablement jamais eu de vrais amis. Le seul moment où Alec avait eu de vrais amis, c'était plus jeune, c'était quand il était le type insignifiant qui allait à l'école tout seul, dont personne ne voyait jamais les parents, qui semblait devoir se débrouiller et dont les parents des autres élèves parlaient de la réputation de sa mère... mais c'était loin derrière lui tout ça, parce que même à cette époque, il n'avait pas eu beaucoup d'amis, tout au plus, un et ce dernier avait fini par le laisser tomber alors il avait bien dut s'adapter et surtout, il s'était fermé à ce genre de choses, se disant que finalement, l'amitié, ce n'était pas nécessaire, la popularité c'était bien mieux, ça lui permettait d'être le type craint, le type que personne avait envie d'emmerder et à qui personne ne viendrait chercher des noises en parlant de sa famille ou encore de la réputation de sa mère. D'ailleurs, il se gardait bien de parler de cette dernière et ses « amis » actuels s'en fichaient, personne ne lui demandait jamais ce que faisait sa mère... c'était arrivé au début qu'on lui demande si c'était possible qu'il organise une fête chez lui, il avait suffit qu'il dise deux ou trois fois que c'était impossible, parce qu'il vivait en appartement, que c'était petit et que ses voisins étaient chiants et ça leur était passé, ils n'avaient pas cherché plus loin et ça lui convenait très bien. Dans tout les cas, comme il l'avait bien compris, pour Seth, il n'avait aucune dette envers lui, de toute manière, ce dernier était bien trop naïf pour réclamer quoi que ce soit en échange d'un service, mais il ne se rendait sûrement pas compte à quel point c'était un énorme service pour lui qu'il ne dise rien à propos de sa mère et de son pouvoir... et surtout de sa mère, parce que pour son pouvoir, il avait toujours la possibilité de mentir et de dire que c'était de la connerie... il n'aurait aucun mal à s'en sortir.

Par contre, il fut un peu surprit de la rapidité avec laquelle il accepta de le retrouver à cinq heures du matin pour aller courir. Il s'était attendu à de la réticence, en général, les adolescents rechignaient à se lever tôt le matin pour faire ce genre d'exercice... mais apparemment, ça ne le dérangeait pas puisqu'il accepta tout de suite. De son cotés, cinq heures, c'était à peu près l'heure à laquelle sa mère rentrait de son boulot, donc l'heure à laquelle elle foutait le boxon avec son tocard du moment... ils se faisaient des rails de cokes, picolaient, s'envoyaient en l'air... et en général, il préférait ne pas être là pour voir ça, donc il avait tendance à se lever tôt le matin pour aller courir et quand il rentrait, sa mère dormait, du coup il pouvait prendre sa douche et se préparer pour aller au lycée tranquillement. Il avait apprit avec le temps à limité au maximum le temps qu'il passait à la maison quand elle était présente avec ses mecs, c'était le meilleur moyen qu'il avait trouvé pour ne pas péter une pile.

- T'accepte plus rapidement que je ne l'avais imaginé... je m'attendais à un peu de réticence à l'idée de te lever aussi tôt pour aller courir...

Il était presque déçu, il aurait bien aimé pouvoir se foutre un peu de lui, mais apparemment, ce ne serait pas là dessus qu'il allait pouvoir se moquer... ceci dit, il allait toujours pouvoir le faire en le voyant sur la glace, parce que là, il allait y avoir de quoi faire. Il avait d'ailleurs lâché une remarque sarcastique à propos de ses histoires de Wendigos et il leva les yeux au ciel en entendant la réponse de Seth... quand à la suite, c'était pas si difficile de répondre à cette question.

- Parce qu'il y a bien assez de merde réelle dans ce monde sans en plus en rajouter une couche avec des légendes urbaines sur des monstres... y a des gens qui meurent tout les jours et y a pas besoin de Wendigo ou d'autres trucs du genre pour ça !

C'était déjà dur à avaler certaines choses, les psychopathes, les tueurs en séries, les terroristes... si en plus fallait prendre en compte des monstres non humains, il ne sortirait plus de chez lui ! Il se retourna alors vers la porte des toilettes, l'ouvrant légèrement, juste pour jeter un coup d’œil et s'assurer qu'il n'y avait plus personne dans les couloirs, ce qui était le cas, en général les élèves étaient plutôt pressés de mettre les voiles en fin de journée. Il referma alors avant de dire :

- OK, la voie est libre, donc je vais sortir, aller à la patinoire, attends cinq minutes, le temps que je m'assure que tout les gars sont bien partis et rejoins moi !

Il ne lui laissa pas trop le temps de réfléchir et sortis dans le couloir pour se diriger vers la patinoire. Les gars étaient partis, ils avaient laissé les vestiaires dans un état lamentable comme toujours, mais l'homme à tout faire allait sûrement s'occuper de ça... c'était pas son problème. Lui il se dirigea vers son casier pour récupérer ses patins et quelques protections qu'il allait donner à Seth histoire d'éviter qu'il ne se fasse mal à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Sam 13 Oct - 21:21

Seth haussa les épaules, il aimait dormir aussi, mais il était habitué à ne pas le faire, ça lui arrivait de se coucher très tard ou de se lever très tôt, donc autant dire qu'il était habitué à dormir très peu. Il serait peut-être un peu patraque au début, mais c'était le genre d'habitude qu'il prenait très vite de toute manière. « Je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil, donc ça ne me gêne pas » répondit il simplement. C’était plus une habitude qu'une histoire de besoin, mais non ça ne le gênait pas. Il allait juste devoir faire quelques efforts sur son rythme des derniers jours où il s'était plutôt couché très tard , mais encore une fois, ça ne serait pas la première fois , et courir le remettrait rapidement d'aplomb. Mais s'il dormait si peu, c'était bien à cause de toute la faune local de BF, et il ne comprenait pas ce refus complet qu'avait Alec à ce propos, enfin si une part de lui pouvait comprendre, mais se voiler la face comme ça c'était dangereux. Les voitures aussi pouvaient être dangereuses, mais il n'allait pas se bander les yeux en traversant pour ne pas les voir... C'était la même chose pour les créatures à ses yeux. Aussi risqué. Mais bon, en pourcentage au final, les voitures gagnaient sans doute haut la main.

Et donc, Seth ne pouvait pas dire grand chose quant à sa réponse. « Ce n'est pas totalement faux ce que tu dis, mais justement autant faire attention à une menace supplémentaire » soupira t'il, perdant un l'envie de l'en convaincre, sans preuve ou sans vraie raisons, Alec ne le croirait pas tout simplement, il ne voulait pas savoir. Ses épaules tombèrent, un peu déçu de ne pas savoir comment lui faire comprendre, ni certain que c'était une bonne chose, vivre dans l'ignorance ça réussissait à pas mal de gens. Beaucoup vivaient sans problèmes, sans rien savoir. Sauf que toutes les villes n'étaient pas Blackwater … Elle était pire que les autres, et sur bien des points . Comme le virus là, ou les wendigos qui sortaient trop des forets, non, elle était pire … Et vivre sans savoir ici, c'était être en sursis, Seth le pensait de plus en plus. Il y avait des menaces partout, dans la nature, dans la ville aussi, il avait chassé des Wraith dans un des motels du coin, et il y avait des fantômes et des vampires un peu partout. Quoi que son don agirait peut-être sur eux et le sauverais … bon sur les esprits sans doute que non, mais peut-être sur les autres. Il l'espérait pour lui.

Seth releva les yeux vers lui et hocha la tête avant de le regarder partir. Il jeta un œil à sa montre et tourna un peu en rond, toujours pas dérangé de se lever demain matin, mais bien plus de devoir retourner sur la glace dès maintenant … Ne jamais repousser à demain ce qu'on pouvait faire maintenant, ok... mais il aurait bien voulu là, il était d'accord pour se lancer dedans, parce qu'il allait en avoir besoin, mais il aurait voulu se mettre l'idée en tête avant de vraiment se lancer. Le jeune chasseur baissa à nouveau les yeux vers sa montre, regardant un peu ahuri les 10 minutes qui venaient de disparaître. Oups. Il ne chercha pas à vérifier s'il y avait quelque dans le couloir, il fonça directement vers la patinoire. « Je suis désolé, j'ai pas vu l'heure » dit il dès qu'il le vit Bon c'était pas comme si c'était quelque chose à la minute, mais vu qu'Alec voulait bien l'aider, autant ne pas le faire attendre si ? Il avait sans doute bien mieux à faire … Même s'il ne devait sûrement pas non plus avoir hâte de rentrer chez lui . Seth grimaça malgré lui, un peu embêté de penser comme ça, Il ne savait rien, ce qu'il avait vu n'était peut-être pas habituel … « Enfin, je suis là » Rajouta t'il, avec l'air le plus déterminé qu'il pu afficher sur son visage . Et vu son amour des patins, autant dire que c'était pas très concluant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Lun 15 Oct - 16:25

Alec faisait également partie de ces personnes qui n'avaient pas besoin de beaucoup de sommeil, parce qu'il avait été habitué comme ça, pouvoir dormir chez lui, quand sa mère était là et faisait la fête avec ses « amis » c'était quasiment impossible. Autant dire qu'il en avait passé des nuits blanches et tourner dans son lit sans pouvoir s'endormir, en entendant la musique, les éclats de voix, les cris, et autres dans le salon... sa maison avait en plus la particularité d'avoir des murs en carton, donc, c'était pas idéal. Mais du coup, il avait fini par voir ça comme une bonne chose, ça lui permettait d'éviter au maximum Anna, et vu que ça ne posait aucun problème à Seth de le suivre et bien c'était une très bonne chose. Quoi qu'il en soit, il pouvait arrêter de s'emmerder à essayer de lui faire croire à ses histoires de monstres, parce que Alec refusait d'y croire, il ne voyait aucun intérêt à croire à tout ça, si ce n'était de se faire peur tout seul... c'était stupide, cette ville, et le monde tout entier regorgeait déjà de danger, pourvoir vouloir en inventer encore plus ? Il était pas du genre courageux, il était pas du genre à sauter tête baissée dans une mêlée juste pour défendre la veuve et l'orphelin, il laissait ça à Seth, ça devait être tout à fait son genre vu comment il était du genre naïf et bien pensant. Donc non, il n'avait aucune envie de faire attention à plus de danger encore. Il vivait dans un quartier pas terrible, rien qu'en rentrant chez lui le soir, il devait faire gaffe aux gars qui faisaient des trafiques, aux junky bizarre, et puis il était conscient d'avoir une belle gueule, ce qui voulait dire qu'il devait aussi se méfier des potentiels prédateurs sexuelles... c'était bien assez à son goût, il allait pas en plus avoir peur de voir un Wendigo lui sauter dessus pour le bouffer.

Quoi qu'il en soit, il avait demandé à Seth d'attendre cinq minutes avant de le rejoindre à la patinoire, il s'était assuré que les autres membres de l'équipe étaient tous partis et il avait commencé à sortir quelques affaires. Il avait récupéré les patins qu'il avait prêté à Seth la dernière fois, et prit quelques protections lui appartenant, ça serait plus utile au brun qu'à lui. Il avait moins de chances de se casser la gueule, surtout que dans un premier temps, il comptait juste le faire un peu patiner pour qu'il soit un peu plus à l'aise et pour qu'il prenne confiance en lui, donc il n'y aurait rien de violent et rien de méchant. Mais vu comment Seth semblait doué, il était bien capable de se ramasser même de cette manière là. Il avait rassemblé les affaires et vu que Seth n'arrivait pas, il avait commencé à enfiler ses propres patins... si en plus il commençait à ne pas savoir respecter l'heure, autant dire que ça commençait mal... l'espace d'un instant, Alec se demanda même s'il ne s'était pas juste dégonflé... mais il finit par arriver, prétextant n'avoir pas vu l'heure, faisant lâcher un soupir blasé au hockeyeur...

- Si ça commence comme ça... on est pas rendu !

Il avait relevé les yeux vers l'autre adolescent avant de lui indiquer les affaires qu'il avait posé à cotés de lui ne disant :

- Enfile ces protections, ça limitera les blessures en cas de chute, t'en pas pour les mains, poignets, coudes et pour les genoux.

C'était ce qui était le plus fragile, il y avait le coccyx aussi, mais il n'y avait pas de protection pour ça, en cas de chute, il allait juste devoir faire gaffe à ne pas tomber sur le cul, vu qu'il était protégé à niveau des poignets et des genoux, il valait mieux qu'il tombe en avant qu'en arrière. C'était un coup à prendre, apprendre à bien tomber, ça faisait aussi partie du hockey, parce que sinon, les joueurs se blesseraient beaucoup plus. Il se leva une fois ses patins enfilés et une fois prêt avant de dire :

- Faut que tu fasses gaffe en cas de chute, si tu te sens partir, essaye de tomber en avant, c'est en tombant en arrière qu'on se fait le plus mal, au niveau du dos et du coccyx vu qu'ils sont pas protégé, donc il vaut mieux tomber sur les zones protégés. Je t'attends sur la glace !

Le temps qu'il enfile les protections et les patins, il avait le temps de faire quelques tours sur la glace et de s'échauffer un peu, même s'il sortait d'un entraînement et donc qu'il était déjà chaud, c'était surtout pour le plaisir, parce que être sur la glace, c'était ce qu'il aimait le plus. Il ne se fit donc pas prier, entrant directement, commençant à faire quelques tours, doucement dans un premier temps, puis prenant de la vitesse en attendant que Seth le rejoigne et que les choses sérieuses commencent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Mar 16 Oct - 22:19

Seth lui envoya un sourire désolé, complètement sincère et complètement mal à l'aise aussi, parce que 5 minutes, c'était pas beaucoup ok, mais là, il n'avait aucune excuse, c’est pas comme s'il avait trouvé mieux à faire dans les toilettes non plus. Ouais, non, il allait juste se contenter de se taire. En même temps y avait bien que lui pour oublier le temps en tournant en rond, mais quel idiot. Le chasseur hocha la tête en regardant les protections, et tenta tant bien que mal de les mettre Il s'assit le regardant déjà s’élancer, c'était pas lui qui allait risquait de partir aussi confiant avec ce genre de truc au pied, déjà qu'il était en train de se battre avec les scratchs de ses trucs là, c'était pas pratique franchement, mais ça éviterais à son poignet de subir la même chose que l'autre fois .. Sauf que lorsqu'il se pencha vers les patins, Seth se rendit compte qu'avec ça, il était pas prêt de les attaché. Il soupira, dépité, avant d'enlever ceux de ses mains pour pouvoir enfiler les patins correctement. Pas vraiment impatient d'aller sur la glace .

Une  fois tout en place, il leva les yeux sur la patinoire elle même. Et se leva prudemment, avançant avec la grâce d'un … Il avait rien de comparable en tête. Sans la moindre grâce quoi … Seth continua à avancer jusqu'à poser un pied sur la patinoire, autant dire que c'était tout de suite plus dur, mais il fit l'effort de ne pas s’accrocher à la barrière cette fois,les mains un peu trop en avant sûrement, répétant en boucle les paroles d'Alec dans sa tête, de tomber en avant.  Il n'avait aucune envie de se casser quelque chose … « Au moins si je me casse le bras, il ne pourra pas m'en vouloir de ne pas participer aux sélections » lâcha t'il, plus pour lui que pour Alec. Un léger rictus apparut sur son visage, aucune chance qu'il fasse ça, il avait beau être dur à la douleur, aucune chance qu'il se fasse mal volontairement, surtout que ça l’empêcherait de chasser correctement … Et son père lui  poserait sûrement des questions, l'autre fois il avait déjà eu chaud, pas la peine qu'il suspecte quelque chose. Parce que jamais il ne le croirait s'il lui disait s’être fait ça sur la glace. Et vu qu'il voulait encore chasser seul ou avec Oren, autant dire que ce n'était pas le moment de le rendre méfiant surtout pour de mauvaises raisons. Il n'avait pas réussi à échapper a des questions alors qu'il était couvert d'ectoplasme pour ensuite se faire prendre parce qu'il s'était cassé quelque chose sur la glaces. Aucune chance !

« Je sens qu'avoir l'air à l'aise sur ces patins, ça va être aussi simple qu’être à l'heure » plaisanta t'il, nerveux, pour se détendre Il se sentait parfaitement crétin là tout de suite, les mains en avant . L'autre fois, sans les protections, il ne se sentait pas rassuré. Et bien là, il ne l'était toujours pas et en plus il se sentait gêné dans ses mouvements et plus lourd, c'était pas vraiment agréable. Entre se ridiculiser devant Alec ou devant tout le monde, le choix était vite fait, mais ça n'a le rendait pas plus à l'aise, bien au contraire et même si ce dernier l'avait déjà vu se rétamer et faire n'importe quoi pour tenir debout sur la glace l'autre fois … Non, encore une fois, entre ça, et chasser un vampire, retourner à l’entrepôt avec Oren, le choix était vite fait, surtout si en plus il y avait Alecia dans le lot.  Seth perdit l'équilibre, et se rattrapa de justesse, s'étant senti partir en arrière. Mais merde ! Comment c'était possible aussi, il était quasiment plié en avant, mais non, c'était en arrière que la gravité avait décidé de l'envoyer, c’était vraiment pas logique ! Marcher c'était plus simple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Ven 19 Oct - 20:47

Quand il était sur la glace, il avait tendance à oublier tout le reste autour de lui, c'était le moment ou il pouvait se vider la tête, mais paradoxalement, c'était aussi le moment où il arrivait le mieux à réfléchir, surtout quand il n'y avait aucun enjeu, comme là, qu'il était juste en train de faire le tour de la patinoire, en alternant le rythme, entre la vitesse et le normal. Il repensait à cette histoire avec Evan, à la manière dont il allait bien pouvoir faire en sorte que Seth ne soit pas trop naze... il aurait peut être put tenter d'utiliser son pouvoir, lui ordonner de patiner, de tenir debout, de ne pas tomber, mais il était pas trop sur du résultat... parce que oui, il pouvait lui ordonner, mais un ordre n'allait pas le transformer d'un coup en patineur artistique, ça n'allait pas lui donner l'équilibre et le talent... il fallait des années d'entraînement pour maîtriser et ils n'avaient que deux semaines. Ça allait être compliqué, il en avait bien conscience, et il n'allait même pas tenter d'user de son pouvoir, parce que Slade lui avait bien dit de faire attention, que certains ordres pouvaient être nocif, et s'il ordonnait un truc impossible, la personne risquait tout simplement de mourir en voulant quand même tenter l'impossible... manquerait plus qu'il tue Seth... ben là, c'est clair qu'il aurait une bonne excuse pour ne pas passer ces foutus sélections... d'ailleurs il avait pas hâte, parce que une fois que les sélections seraient passé, il allait y avoir le bizutage des nouveaux et c'était pas la partie qu'il aimait le plus. De une, parce qu'il l'avait vécu et de deux, parce que les gars allaient encore lui demander de faire des trucs qu'il jugeait puéril et débile et qu'il n'avait aucune envie de faire... du genre, piquer les affaires des petits nouveaux dans les vestiaires... mais il le ferait quand même, parce que c'était la règle, et qu'il fallait suivre les règles pour être accepté. Il se rapprocha du brun en disant :

- Il t'en voudras pas, mais ça ne l'empêchera pas de dire à tout le monde que t'es un dégonflé et il ira sûrement jusqu'à dire que tu as inventé une blessure juste pour ne pas participer... et même si tu fournissait un certificat médicale, c'est pas toi qu'on croirait...

Parce que Seth n'avait aucune voix dans cette école, il était juste un type là depuis peu, que tout les élèves croisaient régulièrement, mais sans vraiment retenir son prénom ou savoir qui il était. Alec le voyait comme ça aussi l'année dernière, à vrai dire, il ne l'avait jamais vraiment vu l'année dernière, ils avaient peut être été dans la même classe, mais il n'avait pas fait attention... comme il ne faisait pas vraiment attention à la plupart des élèves de ce lycée en général. Il fit un dérapage à quelques mètres du brun pour s'arrêter, lui envoyant un peu de glace sur lui au passage, le regardant avancer de manière vraiment lamentable... il se demandait un peu si lui avait l'air de ça aussi quand il avait commencé... mais en fait c'était pas possible, quand il avait commencé, il avait genre cinq ou six ans, et à cet âge là, on a pas l'air aussi empoté. Il croisa les bras en le regardant faire, secouant un peu la tête, dépité avant de dire :

- Et moi je sens que toute cette histoire, c'est pas gagné...

Il lâcha un soupir, le regardant alors qu'il manquait de se vautrer et il décida de mettre fin au massacre, il se planta alors devant le brun avant de dire :

- OK, alors arrête toi, commence par te redresser déjà, parce que là, on dirait que t'essaye de marcher à quatre pattes... reste droit, comme si tu étais sur du béton comme pour marcher, ne t'occupe pas de tes pieds, regarde juste droit devant toi...

Il devait commencer par oublier un peu qu'il était sur de la glace et que ce n'était pas son élément, oublier qu'il risquait de se vautrer toutes les dix secondes. Il attrapa alors les mains du brun, attendant qu'il se redresse comme il le lui avait demandé et qu'il arrête de regarder par terre, et une fois fait, il commença à patiner en reculant, le faisait lui glisser en avant tout en disant :

- Tu dois te servir de tes abdos pour rester droit, si tu sens que tu flanches, tu contracte pour garder l'équilibre, et tu évite de regarder la glace, parce que sinon, tu vas automatiquement être attiré par elle et basculer... fixe juste devant toi et oublis le reste !

Patiner, c'était comme marcher au final, c'était quelque chose qui s'apprenait, à quoi on s'habituait, et il lui suffisait juste d'oublier qu'il était sur de la glace et de faire comme s'il était sur un sol en pierre... sauf qu'au lieu de faire des pas, il avait juste à glisser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Lun 22 Oct - 20:16

« Génial, je suis super rassuré maintenant. Si je me casse un truc maintenant, ça me retombera quand même dessus... » souffla Seth. Franchement pas rassuré. « Génial » répéta il, toujours mal à l'aise. Il n'avait pas prévu, ni envie, de se casser quoi que ce soit, mais c'était une menace supplémentaire, parce qu'en plus d’être chiant, ça serait quand même retourné contre lui. Déjà qu'il avait du mal à tenir debout , savoir qu'en plus maintenant, il serait foutu s'il faisait la connerie de se casser un truc, ça n'arrangeait pas les choses. Il se sentait encore plus stressé. Il aurait du la fermer plutôt que de dire ça tiens, il n'aurait pas eu la réponse et se sentirait mieux... Bon vu son niveau de stress dès qu'il avait posé un pied sur la glace, ça ne changeait pas grand chose au fond. Même un nid entier de vampire ne lui aurait pas fait autant d'effet. Enfin, là, Seth aurait échangé avec plaisir. « Oui, bah je fais ce que je peux » se plaignit il, en tournant la tête vers lui, avant de la retourner vers le sol en se sentant partir en avant. Non, non, non, pas déjà. Heureusement, son déséquilibre ne fut que de courte durée.

Seth se força quand même à relever les yeux vers Alec quand ce dernier se plaça devant lui. Il s’arrêta donc, de toute manière, avancer vers où ? Vu sa vitesse , il n'était pas prêt d'arriver de l'autre coté. « Je crois que c'est un peu ça, je me sentirait plus stable » répliqua t'il, avec une esquisse de sourire, se moquant un peu de lui même comme si ça allait alléger la situation, parce qu'il se sentait vraiment pas à l'aise. Le chasseur déglutit doucement, et se redressa doucement, pas rassuré, mais essayant de suivre ces conseils, essayant d'oublier qu'il était sur la glace. Plus facile à dire qu'à faire, mais du moment qu'il restait silencieux, c'était faisable. Peut-être Il faillit se replier sur lui même, en sentant son pied glisser un peu, mais finit par y arriver, ayant l'impression de tenir sur un équilibre précaire. C'était pas le moment de tomber, parce qu'il allait l’entraîner encore une fois, et là, Alec le lâcherait sûrement … Il s'agrippa à ses mains comme il l'aurait fait avec la rambarde, sauf que cette rambarde là, elle bougeait, et ça , c'était vraiment pas rassurant.

Seth se força à quitter la glace des yeux, c'était franchement pas facile parce qu'il était persuadé lui que c'était en quittant le sol des yeux qu'il finirait sur celui ci, mais tant qu'à faire, le prof, c'était Alec, c'était pas lui. « Ok, ça c'est plutôt clair » commenta t'il, toujours agrippé à lui comme si sa vie en dépendant, mais ses conseils étaient cohérents, il les comprenait, et vu ses entraînements, contracter les abdos, ce n'était pas vraiment compliqué, même s'il n'aurait pas pensé à le faire dans une situation pareille. « Mais faudra m'expliquer comment tu fais toi pour faire ça en reculant, parce que ça me paraît encore plus contre nature là » rajouta Seth, avec un petit rire nerveux, presque content déjà de ne pas faire du surplace sans tomber. « Rassure moi par contre, si je tombe encore une fois, tu compte me laisser là en étant en colère, ou on pourra continuer ? » C’était sincère comme question, certes c'était pas la même relation que la dernière fois, là, c'était Alec qui s'était proposé à l'aider, mais il se sentait encore plus stressé à l'idée de tomber, et pire de l’entraîner avec lui. S'il ne l'agressait pas pour si peu, ça serait déjà un poids en moins … Et en soit, jusque là, il n'était quand même pas tombé. Et c'était déjà un petit miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Jeu 25 Oct - 18:58

On allait pas se mentir, c'était une prestation franchement pitoyable et en plus de ça, Seth était tendu, parce qu'il avait évidemment peur de tomber, et plus il était tendu, plus son équilibre était précaire... et plus il était grincheux aussi. Il devait bien s'attendre à ce genre de coup, à ce qu'aucune excuse, même bonne, ne soit valable aux yeux de Evan, sinon ils auraient put trouver bien plus simple que de lui apprendre à ne pas être minable sur la glace en seulement deux petites semaines... mais non, il n'y avait rien à faire à ce niveau, soit il faisait son maximum pour apprendre à patiner un minimum, soit il était fichus. Il l'avait regardé faire, alors qu'il pestait, contre Evan qui n'était pas là, donc autant dire que c'était bien inutile, et contre lui, alors qu'il n'avait fait que lui dire la vérité et qu'il ne lui avait encore rien demandé de spécifique... il n'avait fait qu'énoncer des faits, à savoir que toute cette entreprise n'était pas gagnée d'avance. On avait pas idée tiens de se lancer dans un paris aussi perdu d'avance et pour être franc, Alec ne parierait pas sur Seth le jour des sélections, mais il comptait quand même faire son maximum pour faire en sorte que ce dernier ne se ridiculise pas trop. Il leva les yeux au ciel, en l'entendant pester qu'il faisait ce qu'il pouvait, sauf que là, il était loin de faire ce qu'il pouvait, il faisait ce qu'il pouvait pour ne pas tomber, mais pas pour patiner... c'était deux choses bien différente et pour avoir un minimum confiance et réussir à patiner, fallait commencer par se débarrasser de sa peur de tomber. D'ailleurs il était tellement occupé à râler, qu'il manqua évidemment de tomber. Le hockeyeur leva les yeux au ciel avant de se rapprocher, lui donnant quelques conseils et lui attrapant les poignets pour lui permettre d'être plus stable et d'avoir quelque chose à quoi se raccrocher.

- Faut que t'arrête d'avoir peur de tomber, parce que de toute manière, tu vas tomber, c'est inévitable quand on commence et vu ton niveau, tu as aucune chance d'y échapper, mais t'as les protection, alors c'est pas si grave... tout le monde se vautre au début, mais si tu reste trop focalisé sur le fait de ne pas tomber, tu vas être incapable de te concentrer sur le fait de patiner...

C'était pas forcément un discours très encourageant, mais c'était la vérité, c'était comme ça que les choses fonctionnaient, et puis il se prenait pour un chasseur de monstre, donc il n'allait pas lui faire croire qu'il n'avait pas vécue pire qu'une petite chute sur la glace tout de même ? Ce serait assez incroyable... il haussa un peu les épaules, il n'y avait rien de si extraordinaire à patiner en marche arrière, c'était relativement simple et pour Alec, patiner c'était aussi instinctif que marcher, donc il n'y avait rien de si énorme là dedans, par contre la suite l'énerva un peu... il voulait bien admettre qu'il était pas le type le plus sympathique qui soit et qu'en général, la bonne humeur ne l'étouffait pas, mais il ne fallait pas abuser non plus... il lui avait dit dès le départ qu'il allait se casser la gueule et que c'était pas grave, alors non, il n'avait pas l'intention de l'engueuler, être en colère ou encore le laisser là... il lui avait pas proposé son aide pour le lâcher au bout de cinq minutes, c'était ridicule et Alec avait un peu plus de détermination que ça, il ne laissait pas les choses en plans juste sur un coup de tête comme ça. Il lâcha alors un soupir un peu agacé avant de se libérer de la poigne de Seth, le laissant sans accroche et de manière assez vicieuse, il donna un coup dans ses patins de manière à le faire déraper et tomber sur la glace. Il s'était un peu éloigné pour pas qu'il puisse se raccrocher à lui et il se rapprocha en croisant les bras sur son torse, le regardant de haut avant de dire :

- De une, tu as la preuve que tomber, c'est pas si horrible que ça, toi qui soit disant chasse des monstres, tu vas pas me faire croire que tu es pas capable d'encaisser une petite chute sur la glace ?! De deux, tu me prends pour qui au juste ? Je t'ai pas proposé mon aide pour te laisser en plan à la première chute... je t'ai dit dès le départ que tu allais souvent tomber, alors si je devais abandonner à chaque fois que t'auras le cul sur la glace, autant arrêter tout de suite !

Il était un peu vexé, parce qu'il était clair qu'il avait pas une super image dans l'esprit de Seth... ce dernier le voyait comme un type qui laissait tomber au premier obstacle, et qui s'énervait pour pas grand chose... autant le second était peut être possible, et encore, en fonction des choses, autant la première, ce n'était vraiment pas lui !

- Je suis pas Evan, alors arrête de me prendre pour ce que je ne suis pas !

C'était assez agressif, et histoire de bien marquer le coup et sa colère, il le laissa sur la glace quelques instants avant de se décider à lui tendre la main pour l'aider à se relever, parce qu'il y avait peu de chances pour qu'il y arrive tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 463
double-compte(s) : Rodin & Emrys
crédits : Valtersen
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Mar 30 Oct - 11:21

Alors arrêter d'avoir peur de ne pas tomber, ce n’était pas envisageable tout de suite. C'était plus fort que lui. C'était plus une appréhension qu'une réelle peur, quoi que celle du ridicule n'était pas mal là aussi. « Rassurant » répliqua Seth un peu agacé, mais plus contre lui même. Parce que ça ne savait à rien de se voiler la face ou qu'Alec lui mente, il allait tomber c'était certain et dire le contraire n'y changerait rien. Seth soupira, essayant de quitter le sol des yeux. Il hocha la tête, pour bien prouver que malgré ses paroles, il avait compris. Et effectivement, vu les protections qu'il lui avait prêté, il ne risquait pas de se faire très mal … de toute manière,  il était plutôt dur à la douleur, même si la dernière fois, il avait été un peu agacé de se faire mal pour si peu, parce que pour tenir une arme ensuite, ça avait été plutôt compliqué.  Rester juste à espérer que cette fois Alec ne lui en voudrait pas de se rétamer … Apparemment la question ne lui avait pas plus, et pendant quelques secondes, il pensa qu'il allait juste le laisser là à se débrouiller un peu. Mais non, ce fut plus brutale que ça, et là, pour tomber, il tomba.

« hey ! C'est pas cool ça » se plaignit il, en relevant les yeux vers lui, énervé. C'était peut-être un peu mérité, et maintenant qu'il était tombé, au moins, ça n'était plus à faire …  Son premier commentaire le coupa un peu dans son agacement. C'est sur qu'en comparaison. Sauf que ce n'était pas pareil, ce n'était pas une peur humaine, c'était plus , une envie de ne pas être ridicule, ce n'était même pas vraiment la douleur.  Seth allait répondre, mais encore une fois resta à le regarder, avant de soupirer. C'était pas faux non plus.  « J'ai rien dit, je suis désolé. C'est toi qui a proposé ton aide, je devrais pouvoir te faire confiance » Et c'était le cas en soit, parce que oui, il se doutait bien que s'il tombait sur Alec comme l'autre fois, il allait mal le prendre, mais sans doute pas l'abandonner pour autant.  Le dernier commentaire, lui tira pourtant un léger rire. « Ah ça non, j'ai bien vu. Tu essayes de m'aider, pas de m'enfoncer, c'est déjà une sacré différence » souffla t'il, en secouant la tête. Même s'il ne comprenait pas pourquoi Alec restait avec ces gens là. Finalement, il commençait à se dire qu’être populaire, c'était tout sauf cool.  Enfin si, pour plein de chose, mais devoir se forcer à jouer les amis amis avec ce genre de personne, ça le tentait moins.

Seth se redressa un peu, et regarda autour de lui comme pour essayer de voir comment se relever, une fois sur ses genoux, il en était plutôt certains, persuadé qu'il allait se ramasser à nouveau du moment qu'il poserait un patin. C'était idiot comme peur, il en convenait bien, mais c'était plus fort que lui. « Je crois que j'ai trouvé mon ennemi naturel » Lâcha t'il, avec un soupir amusé.  A savoir la glace. Rien à voir avec les vampires et les polymorphes, mais tout aussi dangereux pour lui. Avec un sourire reconnaissant, il attrapa la main d'Alec, et se remit sur ses pieds, sans la moindre classe, mais au moins il était débout. « Ok, donc tomber, c'est fait, et ça sera sûrement pas la seul fois, je vais m'y faire t'inquiètes, mais ensuite, je fais quoi, je continue à avancer sans regarder le sol, ça suffira ? »  Non, ça suffirait sûrement pas, mais c’était un bon début à ses yeux, arriver à quitter la glace du regard et faire comme s'il marchait sur un sol normal. Enfin glisser, parce que c'était pas léger comme chaussure non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 141
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   Ven 2 Nov - 23:10

Non, c'était pas cool mais en même temps fallait qu'il arrête de jouer au Caliméro... s'il y avait bien une chose qu'Alec n'aimait pas, c'était les victimes et c'était justement ce à quoi il jouait là. Pour un mec qui se disait chasseur de monstre, c'était quand la lose d'avoir peur qu'un adolescent comme Alec se foute en rogne parce qu'il ne savait pas patiner et qu'il allait se rétamer... surtout qu'il oubliait quand même un léger détail, c'était lui qui lui avait proposé de l'aider et il n'était peut être pas le mec le plus patient qui soit, mais quand il commençait quelque chose, il allait jusqu'au bout ! Il allait sans doute râler, mais c'était pas pour autant qu'il allait abandonner et il n'allait pas l'agresser non plus. La dernière fois, c'était différent, il avait surtout râlé parce que Seth l'avait entraîné lui aussi dans sa chute et qu'en plus, il s'était retrouvé à tomber sur lui... ce qui était franchement gênant et embarrassant et c'était d'ailleurs plus ça qui l'avait fait râler que le fait qu'il se ramasse, parce que c'était un peu inévitable ça. Donc oui, il y avait été un peu fort en le faisant tomber sur la glace, mais au moins, il savait maintenant que d'une part c'était pas si horrible une petite chute et d'autre part que Alec n'allait pas l'agresser et le menacer à chaque fois qu'il allait se ramasser bêtement. Il savait pas trop pour qui le prenait Seth, mais c'était pas super agréable la sensation de le faire flipper... il n'avait pas spécialement envie qu'ils deviennent potes, parce qu'il n'avait pas vraiment de potes, mais si au moins il pouvait arrêter de marcher sur des œufs et d'avoir la trouille à chaque fois qu'Alec ouvrait la bouche... Et oui, vu son pouvoir, il avait peut être de bonnes raisons d'avoir la trouille, mais il ne comptait pas l'utiliser sur lui... il ne l'avait jamais fais, ou du moins, pas consciemment, et il n'avait pas de raison de le faire.

- Alors arrête de faire ta victime cinq minutes et de me prendre pour un monstre qui va te sauter la gorge si jamais tu fais un pas de travers... sérieux, j'ai l'impression que t'as peur de moi et si tu comptes me convaincre que tu chasses les monstres, ça en fou un sacré coup à ta crédibilité là !

Il n'était pas un monstre... et il n'aimait pas l'idée que les gens aient peur de lui, parce que ça lui donnait cette impression. Il savait qu'il était différent, qu'il pouvait faire des choses flippants, mais il n'était pas un monstre pour autant. Et puis Seth avait été le premier à lui dire, donc ce serait bien qu'il évite de lui faire sentir le contraire à la moindre occasion. Il secoua un peu la tête, avant de lui tendre la main pour l'aider à se redresser, parce qu'il y avait peu de chances pour qu'il arrive à se relever de lui même dans cette position, et une fois debout, il le lâcha avant de dire :

- T'as déjà fait un sport de glisse ? Genre skate, roller, ou même trottinette... parce que c'est un peu le même principe, t'as pas grand chose à faire, juste à donner quelques impulsions avec tes pieds, la glace et les patins font le reste.

Il se mit à avancer un peu, lui montrant la manière dont il donnait quelques impulsions, un pied après l'autre, c'était comme quand on faisait de skate, il suffisait de pousser un peu et de se laisser glisser. Mais c'était évidemment plus facile à dire qu'à faire... il fallait juste qu'il prenne le coup et qu'il se montre un peu plus souple sur ses mouvement, sans craindre de tomber, parce que ça risquait juste de le rendre encore plus raide. Il revint alors vers l'autre adolescent, se plaçant derrière lui et le poussa légèrement, juste pour le faire glisser, pour lui donner la première impulsion et en même temps il dit :

- Fixe devant toi, et donne de légères impulsions, t'as pas besoin de mouvement brusque, et si tu tombe c'est pas grave, il te suffit de te relever et de recommencer...

Il le poussait toujours un peu, se maintenant quand même à bonne distance pour éviter que Seth ne lui tombe dessus, parce que ça, il n'allait pas aimer, mais s'il faisait les choses correctement, il n'y avait pas de raison, il fallait juste qu'il oublis qu'il était sur de la glace et qu'il risquait de tomber, il fallait qu'il évite de trop penser, juste qu'il se laisse porter. C'était loin d'être aussi simple, mais c'était pas plus compliquer que d'apprendre à nager ou n'importe quel autre sport du genre, il suffisait juste de s'en donner les moyens. Il n'avait pas non plus l'ambition de le transformer en hockeyeur ou en patineur artistique, le but, c'était juste qu'il ne soit pas trop ridicule le jour des sélections et qu'il sache au moins se défendre un minimum sur la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Do not let failure scare you away Feat. Seth   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do not let failure scare you away Feat. Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath
» Robinson et l'indigène Ϟ feat. Eun Ae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town-