Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 'cause we could be legendary, (antelme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
messages : 663
double-compte(s) : ismael, janek, sarwan, julias, tadhgán. (eli, sylvia, ichabod, leonard)
crédits : avatar par balaclava queen queen. icons par tweek. song par may wells.
MessageSujet: 'cause we could be legendary, (antelme)   Mer 3 Oct - 14:02

▼▲▼

Y avait personne. La lumière n'avait pas éclairé l'étage, vu de la rue. Personne ne répondait lorsqu'elle frappait — et Antelme avait beau être parfois distant, jamais n'avait-il était irrespectueux ou impoli, pas même partiellement. Il n'était pas là. Pas là. Il avait le droit. Avait une vie. Probablement quelqu'un pour l'accompagner — ou, à tout le moins, elle l'espérait. Mais elle, n'avait pas de toit. N'avait nulle part ailleurs où s'installer, et pas la moindre envie de s'établir au motel, pas même pour une nuit. Antelme, c'était une sécurité. C'était l'assurance d'un lit ou d'un canapé confortable, d'un réfrigérateur soigneusement rempli, et d'une nuit sur ses deux oreilles. Et il était hors de question qu'elle tire une croix sur ça, sous prétexte qu'il n'était pas là.

Les sécurités évitées, et la serrure crochetée. La rigueur d'un entraînement, qui se reflétait jusque dans son aptitude à se déclarer colocataire pour une nuit ou deux. Le sac qu'elle dépose dans l'entrée — les lumières qu'elle allume une à une, sur le chemin de la cuisine. C'est inconnu, mais c'est toujours aussi impeccable que dans son souvenir. Les choses étaient rangées, la classe de l'endroit à en faire baver de jalousie tous ceux qui aspiraient à la modernité. Et pourtant, pas d'alarme.

Elle n'a pas de problème à trouver les verres, pas de problème à prendre la bouteille de vin déjà ouverte, et laissée au frais. Elle ne s'en sert un verre que trop facilement, avant de sortir son téléphone et de retourner dans le canapé. S'asseoir. Jambes croisées, les chaussures abandonnées dans l'entrée, et la veste abandonnée sur l'accoudoir. Un sous-verre pour ne pas prendre le risque de tacher la table basse — et elle finit par sourire. Soupirer d'aise. Enfin arrivée.

(c) blue walrus

_________________
Boy you be trippin', 'Cause the player got played, And you losin’ the game. When you fightin' a Queen, Think you land on your feet ?


keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

'cause we could be legendary, (antelme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Craquage Style Driven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-