Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 I'm gonna run this nothing town [Alec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 125
double-compte(s) : Rodin, Emrys, Seth
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Ven 12 Oct - 3:43

Elle inspira doucement, essayant de calmer ses nerfs. Elle était presque triste de ne pouvoir que lire dans les pensées, elle aurait voulu pouvoir faire certaines choses plus agressives, plus sournoises, mais violentes Parce que ce type là, il lui tapait sur les nerfs. Oh, elle avait commencé ok, si on voulait,  au final, elle n’avait pas fait grand chose. Juste pour l'emmerder un peu, donnant son adresse au niais de l'école. Et dans son bureau, elle n'était pas sortie de son personnage, mais plus il devenait imbuvable, plus elle avait envie de lui pourrir la vie. Au final, elle s'était juste contenté de lui envoyé un élève qui aurait sûrement trouvé l'adresse d'une manière ou d'une autre, les chasseurs de cette ville étaient des putains de stalkeurs, même les jeunes , elle n'avait fait que rendre ça plus rapide .Mais apparemment cet idiot l'avait vendu en plus … Et l'autre con en avait profité pour essayer de la faire virer. Rory était sure que ça venait de lui. Elle le savait de source sure vu qu'il y avait pensé la dernière fois qu'ils s'étaient croisés dans les couloirs.

La jeune femme s'était débrouillée avec le directeur pour que ce soit étouffé, mais ça pourrait lui causer des problèmes, elle ne voulait pas perdre sa place à cause d'un petit con pareil. Mais elle tenait à sa vengeance. Elle adoucit ses traits et leva la main pour frapper. A la porte . Elle ne se serait pas permise de lui en foutre une. Rien, attendant quelques minutes, elle recommença. Ayant l'impression d'entendre du mouvement, sans savoir si c'était Alec, ou sa mère. « Excusez moi , si vous pouviez m'ouvrir quelques minutes, c'est à propos d'Alec » annonça t'elle, d'une voix claire. Elle recula un peu, n'ayant pas envie de revenir, elle voulait régler ça maintenant. Soit tomber sur la mère de ce dernier, et lui parlait de la rentrée pour avoir des réponses,soit tomber sur lui, et lui dire de faire attention à ce qu'il faisait , parce qu'elle pouvait être mesquine aussi …

« J'ai des papiers à vous faire signer aussi, c'est pour l'école » tenta t'elle, un peu plus fort, essayant de faire réagir la personne à l'intérieur, sans savoir si on ne voulait vraiment pas lui ouvrir, ou si c'était juste que la personne était à moité endormi, ou bien c'était un chat ? Ou un animal ? Peut importe, mais quelqu’un ou quelque chose bougeait derrière cette porte, et elle n'avait pas vraiment envie de lâcher si facilement. Non, elle voulait lui montrer à ce petit con avec qui il jouait. Et que ce n'était pas parce qu'il ne voulait pas qu'elle vienne, qu'elle ne le ferait pas. C'était bien trop étrange que personne n'ait vu sa mère ces derniers temps, elle avait demandé rapidement à certains profs, mais non, ça n’inquiétait personne. Enfin si, mais ils avaient juste la flemme d'y faire quelque chose, ce n'était pas leur rôle, une fois sortie de la salle de classe, ce que devenaient les élèves, ce n'était plus leurs problèmes … « C'est un peu urgent » tenta t'elle. Se retenant de juste crier à ce qu'on arrête de se foutre d'elle et qu'on ouvre la porte, bordel ! C'était vraiment tentant d'essayer, de se défouler un peu, mais ça lui causerait plus de problème qu'autre chose. Non, là, elle était dans son droit, et elle comptait bien pousser son rôle autant qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 143
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Lun 15 Oct - 9:48

Après les cours, il avait prit pour habitude de ne pas rentrer chez lui directement, le plus souvent, il restait à la patinoire, il s'entraînait, ou sinon, il allait à la bibliothèque, il y était plus à l'aise pour faire ses devoirs, l'environnement était plus sains que chez lui, mais dernièrement, il avait un excuse toute trouvée pour ne pas rentrer tôt chez lui : Seth. Il aidait ce dernier à apprendre à patiner... enfin c'était pas totalement ça, parce que vu son niveau, il n'allait pas faire de lui un patineur, mais il l'aidait à avoir l'air moins ridicule sur la glace, à avoir un peu plus confiance en lui et à tenir au moins sur ses patins, c'était pas une mince affaire et ils n'avaient pas beaucoup de temps devant eux avant les sélections qui étaient dans une semaine, du coup il passait presque tout son temps libre avec l'autre adolescent. C'était étrange, il n'avait pas eu de relation similaire avec quelqu'un depuis longtemps... il avait presque l'impression d'avoir un ami, un vrai ami et ça le dérangeait un peu, parce qu'il ne voulait pas avoir d'amis. Il avait été déçu la dernière fois qu'il en avait eu et il s'était rendu compte que ce n'était pas vraiment nécessaire à sa vie... il pouvait très bien vivre sans. Mais du coup, quand il rentrait chez lui en général, sa mère était partis travailler, sauf que ce soir là, elle ne travaillait pas, du coup il avait décidé de prendre encore plus son temps pour rentrer. Ce qu'il n'avait pas vraiment calculé, c'était qu'il allait avoir une visite... et que cette visite n'allait pas du tout être plaisante. Elle ne l'était pas non plus pour Anna... elle avait entendu les coups sur la porte, ça l'avait réveillé en sursaut dans un premier temps, réveillant par la même occasion son mal de tête, elle avait forcé sur la tequila la veille et sur la cocaïne... elle s'était endormis sur le canapé et il y avait ce type avec elle... elle l'avait rencontré la veille au bar, elle ne se souvenait même plus de son prénom, mais il semblait assez profondément endormis pour ne pas entendre les coups sur la porte et la voix... Elle poussa un gémissement en se redressant, se demandant quelques secondes si il ne valait pas mieux qu'elle se rendorme... la table basse devant le canapé était un un souvenir marquant de sa matinée... il y avait des trace de cocaïne, des verres vide, une bouteille dans laquelle il restait un fond d'alcool... il valait clairement mieux qu'elle n'ouvre pas du coup !

Elle lâcha un soupir prête, à se recoucher, mais ça frappa à nouveau et la voix s'éleva, elle entendit clairement le prénom de son fils, et même si elle n'était pas la mère de l'année, qu'elle en avait conscience, elle aimait son fils et elle n'avait aucune envie qu'il lui arrive quoi que ce soit. Donc quand on lui disait que c'était urgent, que ça le concernait, tout ce qu'elle imaginait, c'était qu'il lui était peut être arrivé quelque chose. Elle se leva alors, prise d'un léger vertige, il lui fallut quelques secondes pour s'habituer à la gravité et elle se dirigea vers la porte. Elle n'était jamais verrouillée, parce qu'il n'y avait rien à voler chez eux, tout le monde le savait... elle devait avoir une tête épouvantable, mais c'était pas grave, elle entre ouvrit la porte, juste assez pour que la personne derrière puisse voir sa tête et uniquement sa tête, sans voir le bordel qu'il y avait juste derrière elle et demanda d'un ton rauque :

- Qu'est ce qu'il se passe avec Alec ?

Elle ne comptait pas s'embarrasser des présentations ou autre, elle s'en fichait totalement tout ce qui l'intéressait, c'était de savoir ce qu'il se passait avec son fils. Mais elle s'attarda quand même un peu sur la jeune femme, elle était jeune, sans doute pas beaucoup plus vieille qu'Alec, peut être que c'était sa petite amie, il n'en avait jamais ramené à la maison... et elle savait bien pourquoi... mais outre sa jeunesse, il y avait quelque chose, quelque chose de familier... ses yeux... c'était familier, parce qu'elle avait les même, et Alec aussi d'ailleurs... ça la déstabilisa un peu et elle oublia toute prudence, ouvrit la porte de la maison un peu plus en grand avant de dire :

- Vous voulez entrer ?

C'était pas l'idée du siècle, mais il y avait quelque chose chez cette fille, elle avait la sensation de la connaître, d'ailleurs elle demanda :

- On se connaît non ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu...

C'était peu probable, elle n'avait pas le profil du genre de fille qui fréquentait le bar dans lequel elle travaillait et en dehors de ça, Anna ne sortait pas beaucoup... et ne fréquentait pas des lieux très recommandés. Elle la laissa alors entrer, oubliant la déchéance que laisser entrevoir l'intérieur de la maison, avec ce type avachis dans le canapé, la table basse pleine de reste d'une soirée bien trop arrosée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 125
double-compte(s) : Rodin, Emrys, Seth
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Mer 24 Oct - 4:47

Rory n’appréciait pas trop de devoir attendre, certes, elle pouvait être patience, mais ça ne voulait pas dire qu'elle aimait attendre sans raison, parce qu'elle était persuadée qu'il y avait bien quelqu'un la derrière. Si c’était l'autre petit con, ce n'était pas une grosse surprise qu'il ne lui ouvre pas la porte, sauf qu'elle n’appréciait pas pour autant et qu'elle ne comptait pas lâcher le morceau. Finalement la porte s'ouvrit, et ce n'était pas Hamilton qui apparut dans son champ de vision, enfin pas le Hamilton auquel elle s'attendait. Un sourire posé se dessina sur ses lèvres , étudiant rapidement la mère de ce dernier, c'était parfait, s'il rentrait et la voyait là, il allait piquer une crise ce petit con. Seulement quelque chose la dérangeait, sans qu'elle sache trop quoi. Rory allait répondre, sans avoir rien à inventer, le retard de l'argent, le fait qu'elle ne venait jamais aux rencontre avec les professeurs, elle pourrait très bien faire semblant d’être là à cause de l’inquiétude de certains d'entre eux, histoire de ne pas trop s'impliquer. Mais la porte finit par s'ouvrir, peut-être qu'elle avait comprit que parler de son fils sur le perron n’était pas terrible …

« Et bien si ça ne vous dérange pas, oui pourquoi pas » ça serait forcément plus facile pour parler. Mais elle n'avait plus trop envie de rentrer... A cause de certaines choses qu'elle avait lu dans la tête d'Alec, et à cause d'autre chose, une impression diffuse qui la dérangeait. Une impression de déjà vu.  Et apparemment, elle n'était pas la seul à l'avoir. « Je ne pense pas » répondit Rory, un peu gênée. Elle ne venait jamais dans ce coin de la ville, et non, elle ne l'avait jamais vu, forcément, mais l’impression elle était tenace. Mais flou. Comme si son visage était censé lui rappeler quelqu'un. Mais après tout, peut-être qu'elle l'avait croisé sans y faire attention, c'était possible aussi, ça n'aurait rien de surprenant.  « A moins que soyez déjà venue au lycée pour votre fils » rajouta t'elle, aussi pour savoir si c'était même le cas, peut-être qu'elle l'avait croisé quand elle aussi lycéenne, peut-être qu'à ce moment là, elle s'occupait plus de son fils ? Quoi qu'au vu de l'intérieur, penser à avant ce n'était sans doute pas le plus important … Elle aurait mieux fait de rester dehors.

Son regard quitta le canapé, retenant un regard dégoûté, se contentant d'air gêné à peine forcé. «  Je suis là pour parler de votre fils . Certains professeurs s'inquiètent pour lui » commença t'elle, vu l'intérieur, il y avait de quoi, mais ça voulait aussi dire qu'elle ne risquait d’apprécier, si elle commençait à pointer du doigt ce qui n'allait pas. « Parce qu'ils pensent qu'il n'as pas assez de soutient en dehors du lycée » Peu importe comment elle le tournerait , ça serait forcément mal pris, mais vu l'environnement, vu l'impression dérangeante qu'elle avait, c'était difficile d’être subtile, et d'inventer des difficultés à Alec, elle aurait pu, sans doute qu'elle n'était pas le genre de mère à lire ses bulletins, seulement c'était assez gênant d’être là. Mais elle espérait que ça le serait d'autant plus pour l'autre, qu'il la voit ou qu'il sache juste qu'elle était passée et qu'elle se vengerait de son coup en douce à lui. Oh elle ne comptait pas le lâcher. Il l'avait bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 143
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Jeu 25 Oct - 13:30

Il y avait un truc avec cette fille, quelque chose de familier, et c'était dans ses yeux que ça se passait, et Anna était troublé... tellement, qu'elle ne faisait pas vraiment attention au flot de pensées qui se déversaient dans son esprit, les siennes, mais aussi celles de la jeune femme. Elle s'était couchée en étant défoncé et saoule, et elle avait encore un peu d'alcool dans le sang, mais c'était pas assez pour faire taire les voix dans sa tête... heureusement, il n'y avait que celle de la jeune femme, les voisins ne devaient pas être là, et Alec non plus d'ailleurs, parce que en règle général, elle entendait tout ce qui se trouvait dans les environs... et ça n'avait rien d'agréable. Là, c'était presque silencieux pour le coup, et elle n'y faisait pas vraiment attention, elle était occupée à fixer la jeune femme droit dans les yeux, l'invitant à entrer, oubliant presque le bordel de déchéance que c'était à l'intérieur, c'était comme si elle était hypnotisée par ces yeux... elle l'avait simplement laissé entrer, en se poussant pour qu'elle puisse passer, en profitant pour essayer de savoir si elles s'étaient déjà vus... parce que c'était peut être de à que venait cette sensation, après tout, elle n'était pas bien réveillée, il n'y avait peut être pas besoin de chercher bien loin, mais visiblement, elles ne s'étaient jamais vu, et la suite attira un peu son attention, et particulièrement, les pensées qui allaient avec... elle fronça un peu les sourcils, lisant des choses qui étaient particulièrement dur... vrai certes, mais assez dur à encaisser, parce que selon les pensées de cette fille, elle état une mauvaise mère, une mère qui ne s'occupait pas de son fils, qui ne se déplaçait jamais au lycée, qui ne payait pas frais de scolarité à l'heure... à vrai dire, elle ne se souvenait pas avoir payer le moindre frais de scolarité depuis quelques années déjà... ce qui avait tendance à donner raison à la plus jeune et ça ne lui plaisait pas beaucoup... parce qu'elle savait dans le fond qu'elle était une mauvaise mère, et qu'elle n'avait pas besoin qu'on vienne sous son toit pour le lui rappeler.

- Pourquoi devrais je me déplacer pour mon fils si je n'ai pas de bonne raison de le faire ? Il me semble qu'Alec est un très bon élève, qu'il a de bonnes notes et qu'il n'a aucun soucis particulier...

Elle se servait des informations qu'elle lisait dans l'esprit de la jeune femme, parce que tout ça, elle ne le savait pas vraiment... elle ne s'était pas intéressé à la scolarité d'Alec depuis... des années là encore. Mais du coup, elle ne voyait pas trop ce que cette femme faisait ici, si ce n'était la perturber. Elle suivit son regard vers le canapé, remarquant enfin que ce n'était sans doute pas une bonne idée de l'avoir laissé entrer et elle se plaça alors entre elle et la vue qu'il pouvait y avoir, même si elle savait que c'était peine perdu et déjà trop tard.

- Excusez moi, mais vous ne m'avez pas dit qui vous étiez au juste, est-ce normal pour le lycée d'envoyer quelqu'un directement chez un élève comme ça ?

Elle savait que la jeune femme était en train de lui mentir, elle était ici parce qu'il y avait eu une altercation entre elle et Alec, pas qu'une d'ailleurs, et qu'ils ne s'appréciaient pas visiblement... et elle était aussi ici pour satisfaire une certaine curiosité malsaine... c'était parfaitement claire dans l'esprit de la jeune femme, et donc parfaitement accessible pour Anna. Elle esquissa un léger sourire en coin devant la suite, c'était assez prévisible, mais encore une fois, c'était un mensonge, le lycée se fichait pas mal de tout ça, c'était elle, uniquement elle.

- Je ne crois pas que ce qu'il se passe en dehors du lycée concerne le lycée justement... et je ne sais pas exactement ce que Alec vous a fait, mais peut être que vous devriez régler ça avec lui vous ne pensez pas ?

Elle n'était pas sensé savoir qu'Alec lui avait fait quoi que ce soit, mais de toute manière, elle n'allait pas non plus la laisser dénigrer comme ça et juger, alors qu'elle ne savait rien de ce qu'était sa vie. Et de toute manière, elle n'eut pas vraiment l'occasion d'en dire plus, puisque la porte d'entrée s'ouvrit sur Alec justement... Il rentrait juste d'un entraînement avec Seth, ce qui avait été assez éprouvant, et voilà qu'il tombait sur cette conne de pseudo conseillère d'orientation qui se trouvait dans son salon, en compagnie de sa mère, alors que la maison était une porcherie et qu'il y avait un connard qui ronflait dans le canapé et des restes de cocaïne sur la table basse...

- Putain, c'est quoi c'bordel !

Là il était furieux, après sa mère, après Rory, parce qu'elle avait rien à foutre ici et Anna n'aurait jamais dut la laisser entrer en premier lieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 125
double-compte(s) : Rodin, Emrys, Seth
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Mar 30 Oct - 12:22

Rory tiqua un peu, la réponse avait été rapide et elle ne manquait pas de sens, bien au contraire. Même si elle se rendait bien compte que ça ne pouvait être que des excuses, surtout vu l'environnement qu'elle avait sous les yeux. « Et bien parce que c'est toujours intéressant de savoir ce que les professeurs ont à dire sur votre enfant, sur ces capacités, sur son comportement ; il ne sera jamais le même en classe qu'il ne l'est avec vous » Heureusement d'ailleurs, parce que ça ne devait pas être très agréable d’être ici. Enfin aucune chance qu'elle ne le prenne en pitié, c'était un petit con, et elle avait bien assez à faire avec ses problèmes pour s'occuper des siens. Si elle devait se prendre la tête pour chaque gamin de l'école, elle n'en aurait pas fini, techniquement son rôle finissait au porte du lycée, oh elle pouvait faire du zèle, si c'était utile. Sauf que là, c'était plutôt pour qu'il la voit ici, qu'il sache que quelqu'un savait comment était son environnement et que ce n'était pas aussi cool qu'il se la jouait. Elle n’avait pas réussi à savoir si le petite chasseur avait mis les pieds ici, sans doute que oui vu la petite vengeance d'Alec … Rory perdit le fil de ses pensées et leva les yeux surprise vers la femme, qui s'était mis dans son champ de vision. Trop tard. Enfin c'était un peu gainant, elle était sacrément perspicace pour quelqu'un qui semblait complètement jeté.  

« ça ne rentre pas dans mes fonctions habituelles, mais oui, c'est une possibilité » Non, elle ne dépassait pas tant ses fonctions que ça, déjà ce n'était pas elle qui appelerait qui que ce soit, c'était un coup à attirer des gens chez elle, et vu qu'elle ne méritait sûrement pas le trophée de la mère de l'année, autant se taire. Mais de toute manière, elle n'outrepassait pas complètement ce qu'elle avait le droit de faire … Enfin, c'était plus facile de dire qu'elle venait pour l'école, et pas seulement pour lui faire un peu peur.  Rory la regarda en fronçant les sourcils, comment ça régler ça avec lui ? Ça ne suivait pas du tout ce qu'elle avait dit, pas du tout même. Ce qu'elle avait pensé en revanche. Est-ce que … Non, elle devenait juste parano. Après tout ça concernait Alec, donc pas étonnant qu'elle veuille qu'il participe à la conversation. Un léger tic agita le bord de ses lèvres, peut-être qu'il valait mieux qu'elle fasse un tour dans sa tête, elle ne pensait pas que ça serait utile mais après tout pourquoi pas …

Mais avant de pouvoir faire quoi que ce soit, la porte la déconcentra , et elle fila tout droit dans la tête du nouveau venu. En même temps, c’était lui qu'elle voulait voir à la base. Elle tiqua un peu en entendant parler de l'autre élève, alors quoi ils étaient amis maintenant, pas vraiment ce qu'elle avait imaginé. Une  esquisse de sourire passa furtivement sur ces lèvres, bien contente de le voir énerver Alors qu'elle n'avait même rien dit, c'était plutôt agréable. « Bonjour, Alec » répliqua t'elle, finalement, maîtresse d'elle même, se contentant d'une salutation simple, elle n'allait pas rentrer dans des explications comme ça, pas si facilement, au contraire, qu'il se monte la tête tout seul, ça pouvait être plutôt bien aussi, c'était même encore mieux. Qu'il imagine le pire. Son sourire resta en place sur ses lèvres, simple, poli, mais en fait, ça allait être nettement plus amusant maintenant. C'était plutôt gênant jusque là, sans qu'elle ne sache trop pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 143
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Ven 2 Nov - 18:44

Elle savait qu'il y avait ces trucs là, ces réunions parents – professeurs, ça existait déjà à son époque, mais elle n'avait jamais prit la peine d'y assister, parce qu'elle n'avait pas le temps et parce que Alec ne l'avait jamais prévenue de la moindre réunion, elle en déduisait donc qu'il n'avait aucune envie qu'elle mette son nez au lycée et dans ses affaires, non d'ailleurs, elle ne le déduisait pas, elle l'avait souvent clairement vu dans sa tête. Elle savait très bien ce que son fils pensait d'elle, et elle n'en pensait pas moins à son propre sujet, elle était une mauvaise mère et elle en était consciente, mais elle était juste incapable de vraiment changer ça. Parce que c'était la drogue qui la rendait ainsi et que la drogue, elle en avait besoin. C'était pas comme n'importe quel junky qui voulait simplement se déconnecter avec la réalité, elle ne cherchait pas ça de son cotés, elle voulait juste que les voix cessent, elle voulait les mettre en sourdine et ne plus avoir à supporter les pensées de tout le monde se bousculant dans son esprit. Elle avait essayé de penser à Alec, de le faire passer avant elle, avant ses besoins, mais elle avait échoué et ça avait été son second échec d'ailleurs... même si Alec n'était pas au courant pour le premier. Dans tout les cas, cette fille n'avait pas vraiment de raison de se trouver chez elle, et de ce qu'elle comprenait, la raison n'était pas tant scolaire que ça, elle était ici pour satisfaire une curiosité un peu malsaine et Anna se sentit un peu coupable de l'avoir laissé entrer pour le coup et d'avoir satisfait sa curiosité, mais il y avait un truc chez elle, un truc qu'elle ne s'expliquait pas et sur lequel elle n'arrivait pas à mettre le doigt. Quoi qu'il en soit, elle esquissa quand même un sourire en coin quand elle prétendit que son fils n'était pas le même au lycée qu'il ne l'était avec elle, elle l'espérait, parce qu'avec elle, il était juste transparent... Alec rentrait généralement tard le soir, quand elle était déjà partis au travail et il partait tôt le matin, du coup, ils ne faisaient que se croiser et ils n'étaient pas vraiment du genre à beaucoup parler, mais si il s'était passé quoi que ce soit au lycée, elle l'aurait sut, parce que même s'il ne parlait pas, elle savait quand même ce qu'il y avait à savoir en le lisant dans son esprit... Elle avait d'ailleurs tenté d'en savoir un peu plus sur elle, mais elle refusait visiblement de lui donner son prénom...

Sauf qu'avant qu'elle n'insiste un peu plus sur cette partie, Alec avait fait irruption dans la maison et pour le coup, il n'avait vraiment pas prévu de tomber sur ce genre de scène. Son regard passait de sa mère à l'autre conne de conseillère là, avant qu'il ne finisse par être attiré par le canapé et la table basse... et là pour le coup il avait vu rouge, surtout en voyant l'air satisfait de cette conne qui avait fini par bouger son cul pour venir mettre son nez dans ses affaires d'elle même... ben voilà, elle devait être satisfaite là, elle avait de quoi faire... et Alec était furieux, après elle, mais aussi après Anna qui l'avait laissé entré et qui n'avait pas songé une seule seconde aux conséquences de ses actes... de toute manière, Anna ne songeait jamais à rien d'autre qu'à Anna, c'était bien connu. Ce fut sur elle que le regard noir d'Alec tomba en premier lieu alors qu'il ignorait totalement le salut de l'autre.

- J'peux savoir ce que cette connasse fait ici ? Et pourquoi tu l'as laissé entrer bordel ? C'est une putain de fouille merde et toi tu trouves rien de mieux que de lui ouvrir la porte et de lui montrer à quel point notre vie est merveilleuse... ?

Franchement, à quoi elle pensait au juste ? Il criait presque, c'était agressif et il en oubliait presque la présence de la pseudo conseillère. D'ailleurs, le regard de sa mère se durcit un peu alors qu'elle tentait d'apaiser les choses :

- Ta conseillère d'orientation voulait discuter à ton sujet... et j'apprécierais que tu parles sur un autre ton...

Elle était bonne celle là, c'était tout ce qui la choquait, le ton employé, mais que l'autre conne aille raconter à tout le monde qu'il était le fils d'une junky paumé, qu'elle détruise sa vie et sa réputation, ça c'était pas bien grave... d'ailleurs il se détourna rapidement d'Anna avant de reporter toute sa colère sur sa seconde cible, ne se gênant d'ailleurs pas pour laisser son pouvoir déborder un peu :

- Qu'est ce que tu fiches ici ? Dit la vérité !

Il le savait, mais il voulait qu'elle le dise, il voulait qu'elle le reconnaisse, il voulait la contraindre, il voulait lui faire payer, et entrer dans sa tête pour la soumettre à sa volonté, c'était la meilleure manière de le faire... mais Anna ne semblait pas vraiment être du même avis...

- Alec !

Ça avait claqué, un peu comme un fouet, faire preuve d'autorité, ça ne lui était pas arrivé depuis des lustres, mais elle avait eu un sursaut tout à coup, comme si elle avait comprit ce qu'il faisait et il était sur qu'elle l'avait comprit... mais c'était trop tard, il l'ignora, se contentant de fixer la jeune femme et de maintenir la pression dans son esprit, parce qu'elle ne méritait aucune pitié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 125
double-compte(s) : Rodin, Emrys, Seth
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Dim 11 Nov - 11:15

Connasse … direct … En même temps, elle s'attendait pas à mieux, et il l'aurait pensé dans tout les cas, ce qu'elle aurait pu entendre aussi donc bon. Au final, ça ne la choquait pas plus que ça, même si elle prit volontairement une expression un peu blessé, pour la forme … Mais ça l'emmerdait plus qu'autre chose.  Rory jeta un coup d’œil autour d'elle, oui, clairement merveilleuse leur vie. «  Si tu ne m'avait pas menti en étant à l'école, je ne serais pas venu ici ... » commenta t'elle d'une voix claire, un peu autoritaire. C'était vrai au fond, parce qu'elle se serait désintéressé de lui très rapidement s'il n'avait pas été si désagréable,et qu'il n'avait pas été assez con pour tenter de la faire virer, mais s'il n'avait pas menti et lui avait dit tout dès le début, elle n'aurait eu aucune raison de venir ici. Et elle aussi aurait voulu qu'il utilise un autre nom … même si clairement, ça ne la surprenait pas, et voir Alec énervé était un peu ce pour quoi elle était là, parce qu'elle voulait se venger et lui montrer qu'il n'avait pas toute les cartes en mains/

Rory sourit doucement et ouvrit la bouche, prête à débiter une excuse, comme quoi elle s’inquiétait pour lui, parce qu'elle se rendait bien compte que ce n'était pas claire, qu'il inventait des choses lorsqu'il était venu dans son bureau, et qu'elle ne comprenait pas pourquoi il avait essayé de la faire virer, parce que ce n'était pas très juste, elle n'avait pas mérité ça. Sauf que non, ce n'est pas du tout ce qui lui échappa. « Pourquoi ? A ton avis, tu as essayé de me faire virer, donc c’est ma vengeance pour te prouver que je peux venir ici, prouver que j'avais raison, parce que bon,tu ne sais pas vraiment cacher ce qu'il y a sous ton crane, et que ta vie est loin d'aussi parfaite et normal que tu te la joue, avec ton expression suffisante » Elle resta la bouche ouverte comme une carpe, sans qu'un son supplémentaire n'en sorte, un peu choquée de ce qui venait de se passer. OK, il l’énervait, mais en général, elle savait garder la maitrise d'elle même, c'était un autre de ces dons …

« Je … je … C'est toi qui a fait ça ? » demanda t'elle, les sourcils froncés. Parce que ça n'avait pas de sens, elle n'était pas une faible flemme qui réagissait comme ça sous la pression, sous prétexte qu'un homme l'engueulait et lui donner des ordres, au contraire, ça lui donnait plutôt envie de ne rien dire, ou de renvoyer la question. Mais là, non, tout était sorti malgré elle... Ce n'était pas du tout prévu, pas normal non plus. Comment est-ce qu'elle s'était retrouvé à dire tout ça, sans le vouloir.  Et  ça se voyait à sa tête, ça se voyait dans celle ci aussi, qu'il l’avait fait volontairement, qu'il avait fait quelque chose pour qu'elle parle, sauf qu'elle n'arrivait pas à savoir quoi. Il n'était pas normal non plus, ça elle en était persuadé, sauf qu'elle n’avait jamais vu ça jusque là. Et ça ne la rassurait pas, ça l’inquiétait même quelqu'un pouvant lui faire dire la vérité, parce qu'elle ne le faisait quasiment jamais, mentir c'était presque sa principal forme de communication. Parce que la vérité était surfaite, personne ne disait vrai, jamais, alors autant faire comme tout le monde. Sauf que lui là, il venait de l'en empêcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 143
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Lun 12 Nov - 12:38

Elle avait vraiment un gros soucis cette fille quand même, il allait finir par croire qu'elle était fan de lui ou qu'elle faisait tout simplement une foutue fixette sur sa personne... depuis le début elle semblait en avoir après lui, déjà en le convoquant dans son bureau pour une simple histoire de retard de paiement... alors que jamais personne ne l'avait fait chier avec ça avant et pourtant, il avait eu des retards plus importants que ça... ensuite il avait fallut qu'elle envoi Seth chez lui, qu'elle se permette de donner une information confidentielle le concernant à un élève, sans parler de ces fois où elle l'avait épinglé dans le couloir... vraiment il y avait un gros problème là, elle devenait obsessionnelle cette connasse et il était hors de question qu'il fasse preuve du moindre respect alors qu'elle prenait autant de plaisir à mettre son nez dans ses affaires. Et oui, il lui avait mentit, comme la plupart des adolescents qui passaient dans son bureau, parce que tout les ados mentaient, c'était comme ça, et personne n'avait envie de vraiment parler de ses petits soucis personnels, surtout avec une fille pareil... elle n'avait vraiment rien pour mettre en confiance, c'était même pire, elle donnait une sensation de malaise, une impression d'être épié, c'était comme si elle pouvait voir des choses que les autres ne voyaient pas... il avait détesté ça et pour cause, parce qu'il l'avait trop souvent vécue avec sa mère. Mais il n'avait aucune envie de songer au fait qu'elle puisse être ou non télépathe elle aussi, parce que l'idée qu'elle puisse lire dans son esprit ne lui plaisait pas du tout, déjà ça ne lui plaisait pas avec sa mère, alors avec cette conne...

- Bien sur que jt'ai mentis, comme la plupart des élèves qui viennent dans ton bureau... ! Tu crois vraiment qu'on en envie de te confier tout nos petits secrets et tout ce qui ne va pas nos vies ? T'as cru quoi au juste, que t'allais jouer le rôle de la grande sœur ? Pff... tu rêve complet là ! Et tu vas aussi fouiner chez les autres élèves comme ça ou c'est juste un traitement qui m'est réservé ? Parce que je crois que c'est considéré par la loi comme une forme de harcèlement...

S'en était en même temps, elle s'acharnait et pas de manière très subtile en plus... entre son adresse révélé à un élève et maintenant ça, il pourrait presque aller porter plainte dans un commissariat, mais les flics seraient probablement obligé d'interroger sa mère et s'ils le faisaient, ils remarqueraient vite fait que c'était une junky, donc il valait mieux éviter, il était pas si loin d'avoir dix huit ans, une fois que ce serait fait, ce ne serait plus un soucis, mais avant... il devait encore faire gaffe. Il avait totalement ignoré Anna d'ailleurs, cette dernière pouvait bien jouer les mères, mais c'était un peu tard pour ça, elle avait laissé entrer cette conne chez eux, elle l'avait laissé voir ce qu'il s'y passait, et maintenant elle voulait le reprendre pour son langage... elle avait plusieurs années de retard pour ça... au lieu de ça, il avait ordonné à la conseillère de dire la vérité sur sa présence ici, usant de son pouvoir sur elle pour la contraindre à ne rien cacher. Il lui lança un regard noir quand il l'entendit dire qu'il ne savait pas cacher ce qu'il y avait sous son crâne... merde, peut être qu'au final elle était bien comme sa mère... et ça ne l'arrangeait pas du tout... D'ailleurs cette dernière le rappela à l'ordre et il tourna la tête vers elle, l'air tout aussi furieux avant de dire :

- Quoi ?! Tout ça n'arriverait pas si tu ne l'avais pas laissé entrer, si tu l'avais simplement envoyé chier comme tu l'aurais fais avec n'importe qui, qui ne soit pas ton putain de dealeur !

C'était de sa faute, elle n'avait rien à dire et il ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin, il était hors de question qu'il laisse cette fille cinglée avoir la possibilité de détruire sa réputation au lycée, du coup il reporta à nouveau son attention sur Rory en usant à nouveau de son pouvoir avant de dire :

- Je t'interdit de raconter ce que tu as vu ici à qui que ce soit !

Il n'était pas sur que ce soit possible de lui ordonner d'oublier... elle n'oublierait sans doute pas réellement, donc il valait mieux l'empêcher de parler, c'était plus simple. Au moins il serait plus tranquille et tant qu'à faire, il voulait aussi lui ordonner de se tenir à distance de son esprit, mais sa mère prit la parole avant qu'il n'ai le temps d'ajouter quoi que ce soit :

- Quel est votre nom au juste... ?

Elle fixait Rory, d'un air un peu perturbé, comme si elle lui disait quelque chose, comme si elle avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part... ce qui était ridicule... même si Alec avait aussi eu un peu cette sensation dans son bureau la première fois... et il aurait bien répondu à sa place, mais il se souvenait plus de son nom de famille... faut dire qu'il s'en fichait pas mal aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 125
double-compte(s) : Rodin, Emrys, Seth
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Jeu 15 Nov - 15:59

« Et bien détrompe toi, vous êtes plus nombreux à le faire que tu ne le crois » répliqua t'elle, un peu piqué au vif, se vendant en partie. Parce qu'il y en avait des élèves qui arrivaient à parler naturellement, et il y en avait d'autres comme lui qui lui disait juste tout ce qu’elle voulait savoir dans leur jolie petite tête. Peu importe la manière, elle obtenait toujours les informations qu'elle voulait.  Rory inspira doucement, s’énerver n’était pas du tout la solution, surtout pas maintenant et surtout pas devant la mère d'Alec, elle n'était pas là pour se faire un ennemi de plus, elle en avait déjà bien assez avec lui. « Ce n'est pas parce que toi tu ne veux pas parler que c'est le cas de tout le monde » rajouta Rory, déjà plus calme, l'air déçue . Elle ne l'était pas, franchement s'il n'avait pas essayé de la faire virer, elle l'aurait mis dans un coin de sa tête et en serait resté là.  « Je ne te suis pas partout, je suis juste venue chez toi une fois, pour savoir si ta mère avait eu le papier que je t'ai donné, et pour voir plus clairement ta situation » A nouveau une voix calme et claire. Non, il n'avait rien contre elle, elle était encore dans les limites du raisonnable

Sauf qu'elle avait beau se défendre correctement, d'autres raisons lui échappèrent malgré elle.  Rory perdit tout sang froid, l'air d'abord perdue, puis un peu agressive.  Elle ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer, elle s'était mis à débiter tout ça, juste pour répondre à sa question. Et pour une fois c'était elle qui s'était senti contrôlé, autant dire qu'elle avait détesté cette sensation … La jeune femme resta un peu silencieuse, ayant peur d'en rajouter, de continuer à dire des choses qu'elle ne voulait pas. Elle avait pourtant assez d'information pour faire bien chier Alec, et vu ce qu'il venait de faire, elle en avait plus envie que jamais. Sauf qu'encore une fois elle entendit dans sa voix cette inflexion Elle savait d'avance qu'elle ne pourrait rien raconter, rien dire de ce qu'elle avait vu. Son visage se ferma davantage, frustrée. Terriblement Elle se calma pourtant un peu, se rendant compte, espérant surtout que le choix des mots pourraient peut-être l'arranger. Elle ne pouvait pas dire ce qu'elle avait vu, comme ce type, les substances qui traînaient , ce genre de chose, mais elle pourrait très bien dire ce qu'elle avait entendu, comme cette histoire de dealeur. Elle n’avait pas tout perdu.

La jeune femme était prête à partir avant qu'il ne lui demande, non lui ordonne autre chose, sauf que la question de la mère la perturba.  C'était un peu surprenant. C'était une question normal pourtant, le genre de question que n'importe quel parent aurait pu lui demander dès son entrée. Sauf que là, vu que ça venait après tout le reste et qu'elle semblait aussi perturbée, c'était plutôt bizarre. Enfin, quoi demander d'autres à une femme qui avait apparemment plus qu'abusé de certaines choses. Sauf que si c'était difficile d'avoir ses pensées, c'était pas très lisible mais ça ne semblait pas agressif comme elle aurait pu le croire. Elle aurait pensé qu'elle le liguerait contre elle avec son fils, ou qu'elle tenterait de le calmer, mais non, ce n'était pas vraiment ni l'un , ni l'autre. Elle semblait juste un peu perturbé. Rory tenta de se reprendre , peut-être qu'elle n’avait pas entendu son déballage de tout à l'heure à cause de ce qu'elle avait consommé ? «  Rory Pearson, je suis la conseillère d'orientation au lycée de votre fils » se présenta t'elle à nouveau, pas spécialement à l'aise. Est-ce qu'elle avait des problèmes de mémoire ? « Je vous rassure, je n'était pas là pour fouiner » Mensonge. « Je voulais juste savoir ce qu'il en était de la situation de votre fils, c'était assez flou dans les dossiers, plutôt mal tenu par la personne qui m'a précédé, j'essaye d'y voir un peu clair » rajouta t'elle, avec un sourire simple. Complètement faux mais qui ne se voyait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 143
double-compte(s) : Haven, Oren & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   Ven 16 Nov - 17:09

Il s'en fichait pas mal que certains s'épanche dans son bureau et viennent pleurer sur leur sorts... il était pas en manque affectif, et encore moins en manque d'attention, il avait pas besoin d'aller pleurer auprès d'une inconnue pour se faire plaindre ! Sa vie, il la gérait, elle était loin d'être parfaite mais c'était sa vie, et il avait l'habitude, d'ailleurs, il s'en sortait pas si mal, au final ses frais de scolarités étaient payés, il avait des notes correct, il cartonnait au Hockey, il s'arrangeait pour payer le loyer de la maison... il était bien organisé et à travers tout ça, il arrivait même à trouver le temps d'entraîner Seth pour les sélections qui étaient pour bientôt là. Donc non, il n'avait pas besoin d'aller s'épancher dans le bureau de cette connasse, surtout qu'il ne l'aimait pas du tout et c'était tant mieux pour elle si elle avait trouvé des pigeons qui le faisaient, ça lui faisait du scoop sur la vie de certains élèves qu'elle ne devait pas se gêner pour juger... mais lui il ne voulait pas, c'était son choix et elle n'avait pas le droit de se pointer ici pour le forcer à révéler à quoi ressemblait sa vie. C'était intrusif et c'était du putain de harcèlement. Il ne voulait pas qu'on le plaigne, il ne voulait pas qu'on ai pitié de lui, il voulait juste qu'on le laisse vivre sa vie comme il l'entendait, c'était tout ce qu'il demandait. Mais non, c'était pas assez pour elle, fallait qu'elle se mêle continuellement de ce qui ne la regardait pas, et tout ça par pur vengeance ne plus... pour le coup, il était ravis de pouvoir faire usage de son pouvoir sur elle, et encore, elle pouvait s'estimer heureuse, parce qu'il pourrait lui ordonner de démissionner sur le champs si il le voulait... mais ça ne plaisait pas beaucoup à Anna, même si cette dernière n'avait pas son mot à dire, tout ça, c'était de sa faute ! Elle n'aurait jamais dut la laisser entrer, même si il était presque sur que l'autre taré avait dut la baratiner pour avoir le droit de passer la porte... ça ne l'étonnerait pas vraiment.

- J'en ai rien à foutre, t'as rien à faire ici ! Si j'veux pas te parler, c'est encore mon putain de droit quand même ! Alors t'as pas à venir fouiner dans ma vie... surtout que c'est pas la peine d'essayer de baratiner, t'as déjà dit pourquoi tu étais vraiment ici... et ça n'a rien à voir avec ta pseudo conscience professionnelle à la con !

Il entendit sa mère pousser un soupir, elle avait très envie de le reprendre sur son langage, mais si elle le faisait, il allait encore une fois s'en prendre à elle, parce qu'elle avait pas grand chose à dire à ce niveau, elle avait quelques années de retard sur son éducation et puis avant de lui faire la leçon, elle pouvait la faire à tout ses loser qui qu'elle ramenait à la maison et qui étaient incapable de parler correctement... d'ailleurs, il en avait profité pour glisser un autre ordre, l'obligeant à garder pour elle tout ce qu'elle avait vu en venant ici, elle ne pourrait rien rapporter, ce qui allait probablement la frustrer un maximum... et Alec s'en réjouissait d'avance, mais alors qu'il la sentait prête à partir, ce qui ne serait pas dommage soit dit en passant, parce qu'il l'avait assez vu, il avait fallut qu'Anna la ramène encore une fois. Il lâcha un soupir sonore, levant les yeux au ciel, exaspéré, parce qu'il avait vraiment envie de lui demander ce que ça pouvait bien lui foutre de comment elle s'appelait... elle était pas importante, elle était personne ! Enfin maintenant qu'elle le disait, le nom Pearson lui disait quelque chose, il lui semblait que c'était des plus vieille famille de cette ville... mais bon ça ne changeait pas grand chose, sauf pour Anna qui écarquilla un peu les yeux à l'entente de ce nom avant de totalement occulte la suite des paroles de la jeune femme pour demander :

- Pearson... comme Samuel Pearson ?

Allons bon... manquerait plus qu'elle connaisse son père, pire, qu'elle se soit tapé son père... c'était une possibilité, d'ailleurs Alec prit un air complètement dégoûté avant de tourner la tête vers sa mère avant de dire :

- Sérieux, si tu m'dis que son daron fait partie de ta collection d'épaves losers... là j'te jure que ça va pas l'faire !

Il était blasé rien qu'à cette idée, mais d'un autre cotés, il sentait qu'il y avait autre chose, il avait comme l'impression que ce n'était pas ça... d'ailleurs Anna poursuivit en l'ignorant lui aussi avant de dire :

- Si Sam est ton père, ça veut dire que ta mère est... Emma ? Emma Hamilton... ?

OK, là ça devenait vraiment étrange... c'était qui cette Emma au juste ? Pourquoi elle portait le même nom de famille que lui, qu'Anna ? C'était quoi cette putain d'histoire au juste... ? Son regard passait de sa mère à Rory, comme s'il suivait une partie de Tennis, ne comprenant rien à ce qui était en train de se jouer, mais se disant que ça devait être gros... et que ça n'allait probablement pas du tout lui plaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm gonna run this nothing town [Alec]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm gonna run this nothing town [Alec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VENDU] Chrysler Town & Country V6 3.8L LXI BVA
» Amplifié: Gulabi vs Girl about town
» PB AWD sur grand voyager 3.8 v6 town and country 1994
» [BASE DE DONNEES] Petits Malins - Maple Town
» Le dépecé de Town Hall - PV Emma Swan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-