Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 warm me up (flint sisters)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 111
double-compte(s) : pas encore. (a)
crédits : ava (c)lux aeterna
MessageSujet: warm me up (flint sisters)   Sam 13 Oct - 18:27

ouch i've lost myself again
lost myself and there's no one else to blame

Tu redoutes encore la discussion.
Tu regardes sans cesse par dessus ton épaule.
Tu pensais que t’enfuir serait la solution parfaite.
Tu avais tort.

Déjà quelques jours que tu dors chez Darcy et pourtant, ton niveau de stresse est toujours aussi élevé, si ce n’est pas pire que lorsque tu as quitté Richmond. Lorsque tu as laissé Nolan derrière, baignant dans son propre sang. Par ta faute. L’image, tu es incapable de la faire disparaître. Elle hante la moindre de tes pensées. Tu écoutes les nouvelles sans cesse pour savoir si l’on va finalement parler de cette affaire, sans que jamais le prénom de ton amoureux – peut-on réellement l’appeler ainsi? - ou plutôt de ton bourreau ne soit nommé. Parfois, tu te permets de divaguer. Tu te dis qu’il n’est pas mort, mais tu ne te crois pas. Parce que s’il n’est pas mort, il va partir à ta recherche. Et tu ne sais pas ce que tu redoutes le plus, faire face à face avec la police ou faire face à face avec Nolan après l’avoir poignardé? Clearly, you’re fucked.

Tu n’aurais pas dû mêler Darcy à cette histoire.
Maintenant elle est ta complice.
Même si elle ne connaît pas l’histoire.
Un vrai bordel.

Tu tournes en rond, encore et encore, dans la petite cuisine de ta demi-sœur. Elle n’est pas encore rentrée, mais tu te doutes qu’elle pourrait revenir du tattoo shop d’une minute à l’autre et tu angoisses. Tu veux lui dire la vérité, tu te dois de lui dire la vérité, mais tu ne sais pas par ou commencer cette stupide histoire. There are so many things left unsaid. Toute la journée, tu es passé d’une idée à l’autre. Remplissant ton sac à nouveau avec la ferme intention de repartir, sans aucune destination en tête et probablement trop peu d’argent pour réellement y parvenir, ou déballer ton sac interne et tout dire à Darcy. Ton sac encore fait sur le divan prouve que tu n’es pas encore totalement convaincue de passer à l’acte sur la deuxième idée. Mais tu y penses très fort, trop fort même.

T’es tentée de lui envoyer un texto à Darcy, de lui demander quand est-ce qu’elle pense revenir chez elle. Mais tu ne le fais pas. Tu continues de jouer avec la petite boîte de métal, ouvrir et fermer les messages textes. Tu vas même jusqu’à taper la question, mais tu te ravises et tu décides finalement de déposer le téléphone sur le comptoir, le coeur plus lourd que jamais. Tu échappes un long soupir et soudainement, ton regard est attiré par cette petite étagère ou se trouve quelques bouteilles d’alcool. Il est encore tôt pour un verre, mais tu ressens le besoin d’un peu de courage liquide. Tu attrapes un verre dans l’armoire à côté, et attrape l’une des bouteilles un peu au hasard. Tu n’as jamais été une grosse buveuse et honnêtement, toutes les sortes de fort sentent et goûtent la même chose pour toi. As long as there’s a kick.

Tu grimaces après ta première gorgée.
Après la prochaine aussi.
Ça ne prend que quelques minutes avant que ton sang ne se réchauffe.
Tu devrais ralentir.
Mais ça fait du bien d’assommer tes pensées pour une fois.

Tu ne sais pas combien de shots tu as pris lorsque Darcy passe finalement la porte de son propre appartement, mais tu te sens comme une gamine qui vient de se faire prendre à faire un mauvais coup alors qu’elle te regarde. Ton verre est de nouveau plein et la bouteille elle, elle commence à se vider. « Hey, désolée.. » Tu murmures pratiquement, tu peines à la regarder dans les yeux. Mais il faut ce qu’il faut. Aujourd’hui, tu lui dis tout. Ou du moins, tu vas essayer. C’est désormais incertain que tu puisses aligner deux pensées qui font du sens. « J’me suis permise quelques verres. J’avais err.. J’avais besoin d’un peu de courage. » Tu tentes un sourire. This doesn’t feel natural. You’re ruining it all. Sans trop y réfléchir, tu finis ton verre en une gorgée et c’est à peine si tu ressens la brûlure de l’alcool désormais. « Tu as passé une bonne journée? » Tu évites de plonger directement dans le sujet qui vous intéresse. T’as encore besoin d’un peu de temps, de quelques encouragements.

Peut-elle lire le désespoir dans le fond de tes yeux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
messages : 606
double-compte(s) : riley, blair, rain, bazyl, maya, leilani, graham. (aussi lenny, slade et arabella)
crédits : avatar (c) renegade ♡, signa (c) self.
MessageSujet: Re: warm me up (flint sisters)   Ven 2 Nov - 20:07

☾ ☾ ☾
@olivia flint
Sarwan dans la tête, Sarwan dans la peau. Il est à Blackwater Falls maintenant, il est partout. Darcy essaie d’enfoncer la tête dans le travail, penser à autre chose. Se vider l’esprit, se concentrer sur ce qu’elle a. Son commerce, ses collègues. Dessiner, encore et encore, jusqu’à en avoir mal aux doigts. Se concentrer sur tout sauf ça, sur tout sauf lui. À tout ce qui s’est dit entre eux, tout ce qui ne s’est pas dit. Essayer de ranger ça quelque part pour pouvoir continuer à vivre sans le poids de tout ça sur les épaules. Avancer. Pas le choix. Mais elle est distraite, Darcy, il faut l’avouer. Plus que d’habitude, plus qu’elle ne l’est normalement. Elle a les doigts un peu nerveux, les yeux qui se perdent dans le vague à la première occasion. Et elle balaye ça de la main, elle est juste fatiguée. Et c’est vrai, après tout, qu’elle dors très mal depuis quelques nuits, à tourner dans son sommeil et à être assailli des cauchemars les plus tordus. Les visions de mort, les visions de tragédie, les visions de douleur. Il faut que ça cesse. Elle ne peut plus vivre avec ça. Et pourtant. Elle n’a pas le choix. Elle se rappelle du sourire d’Assad, de la lueur un peu nostalgique dans ses yeux. Il faut que tu apprennes, Darcy. Et que tu acceptes que ça fait partie de toi. Et puis y’a Olivia, qui traîne chez elle, qui squatte l’appartement. Darcy, ça ne lui dérange pas, si elle peut aider sa demi-soeur c’est tant mieux, mais il lui semble qu’il y a ces secrets qui écrase l’air autour d’elles, et qui les étouffe de plus en plus. Olivia cache quelque chose, et Darcy lui laisse le temps de lui dire la vérité - pas du genre à confronter, pas du genre à presser pour ça. Mais ça fait de l’agitation de plus, les esprits des deux Flint débordant des idées, des souvenirs et des angoisses.

Il fait un froid de canard dehors, quand Darcy verrouille le salon de tatouage. Elle salue de la main Selen qui rentre chez lui, et elle resserre son manteau autour d’elle. Soirée tranquille, elle compte bien se faire un bon repas et juste se reposer. Prendre un bain, peut-être, histoire de décompresser. Elle verra bien si Olivia est là. Si elle n’a pas un message de quelqu’un. De Sarwan. Arrivée chez elle, elle passe la porte de l’appartement pour poser les yeux sur sa demi-soeur. Ce n’est pas difficile d’aperçevoir la bouteille d’alcool bien entamée, et le verre bien rempli. « Hey, désolée... » Darcy dépose ses affaires, et enlève ses bottes de deux gestes automatiques. Olivia est gênée, ça se voit dans sa posture, dans ce regard qu’elle évite soigneusement. « J’me suis permise quelques verres. J’avais err… J’avais besoin d’un peu de courage. » Darcy, fidèle à elle-même, ne répond pas vraiment au sourire. Elle a bien senti, dans la voix d’Olivia, que ces quelques verres ont déjà fait leur effet. Et ça vient chercher quelque chose de profond dans ses tripes, à Darcy, elle repense à toutes ces fois où elle a du ramasser Sarwan après qu’il ait trop bu, elle a vu de près ce que ça fait, l’alcool à cette heure-là, où ça mène. Mais elle ne veut pas juger, elle ne sait presque rien d’Olivia après tout - et ce n’est pas sa place de s’interposer. « Y’a pas de soucis. » Elle se contente de dire, en empoignant un pull pour le glisser sur ses épaules. Il fait frisquet dans l’appartement.

Elle regarde Olivia terminer son verre, et entre dans la cuisine pour se faire un bon café - histoire de se tenir éveillée. Elle sent que quelque chose se trame, et que le courage qu’Olivia est allé chercher dans la bouteille n’est pas étranger à elle. « Tu as passé une bonne journée ? » Darcy est tentée d’éviter les politesses et d’aller droit au sujet, mais elle ressent bien à quel point Olivia est angoissée - le tracas dans sa voix, dans son regard. Elle acquiesce donc simplement, activant la machine pour se faire couler une tasse du liquide bouillant. « Pas trop mal. J’étais un peu fatiguée, donc du mal à me concentrer. Mais y’a des jours comme ça. » Elle hausse les épaules, en sortant une tasse de l’armoire. L’odeur de l’alcool qui lui pique le nez, les souvenirs qui remontent avec. Allez, Olivia. Pourquoi tu me dis pas ce qui se passe ? Elle appréhende tout de même la vérité, Darcy, elle a peur de s’être embarquée dans quelque chose en ayant accepté de l’héberger. Que sa demi-soeur ait des sérieux ennuis, plus qu’elle ne puisse sembler, et que tout va rapidement s’écrouler. « Après un café, ça ira mieux. » S’accoude au comptoir, en observant simplement Olivia. Les cheveux dorés si différents des siens, les traits étrangers. Ça lui rappelle les aveux de son père, voilà des années ; j’ai une autre fille. « Et toi ? » La question est posée doucement, et Darcy avance sur la glace sur la pointe des pieds. Consciente du lac gelé juste en dessous. « Pourquoi tu avais besoin de courage ? » Essayer de la pousser, doucement, en direction des aveux - c’est ok, Olivia. Tu peux le dire. Autant que tu peux l’éviter encore un peu.

_________________
now those days are over, and we're all ghosts. 
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

warm me up (flint sisters)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» palette royal asset warm eyes collec' noel 2007
» Maurice G. Dantec – Satellite Sisters
» Warm Bodies
» Les Ross Sisters
» 3 Sisters of Nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: résidences-