Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
messages : 16
double-compte(s) : ///
crédits : Tag (avatar) ASTRA (code sign) Pando (icons sign)
MessageSujet: (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi   Mar 6 Nov - 13:09

bailey bonnie bennet
I'm not totally useless. I can be used as a bad example.

-->
○ âge › vingt-six ans. ○ date et lieu de naissance › elle est née le 13 mars à Blackwater, ville qu’elle n’a jamais quittée. ○ profession › jeune avocate au cabinet Lecter & associés - fondé par l’avocat du même nom, particulièrement véreux -, elle y sert surtout le café. Ses collaborateurs l'envoient parfois amadouer le procureur avec ses grands sourires mielleux et ses décolletés vertigineux, ou récupérer des preuves auprès de la police - il y a deux ou trois policiers dans son carnet d'adresse, avec lesquels elle aime passer la nuit. C'est elle aussi qui paie le plus souvent les pots de vin - en espèces ou en nature - auprès des témoins afin de récolter voire de détruire les preuves qui iraient à l’encontre des clients du cabinet. De temps en temps, son patron accepte de lui confier un dossier en solo, mais il s’agit généralement d’histoires de chiens écrasés et de querelles de voisinage autour de la délimitation d’une pelouse. Bref, Bailey est la bonniche du cabinet. ○ situation amoureuse › célibataire. ○ orientation sexuelle › bisexuelle. ○ situation financière › sous-payée par son patron, elle finit le mois grâce à l’argent de papa et maman, qui lui envoient un chèque de temps en temps pour être certains qu’elle ne finisse pas à la rue. ○ groupe › long walk home. ○ avatar › Emma Watson. ○ crédit › schizophrenic.
soumise, bonniche, naïve, gentille, généreuse, menteuse, papillonnante, rêveuse, maladroite, étourdie, a très mauvaise mémoire, loyale, prête à tout pour arriver à ses fins, a soif de reconnaissance, véritable teigne quand on touche à son entourage.
Bailey est… gentille. Souvent complètement à l’ouest, mais gentille. Elle est désireuse de faire plaisir, mais elle ne sait pas toujours comment se comporter. Alors elle sourit et bat des cils. A l’instar de son patron, elle n’a aucune idée de la signification du mot « déontologie » et est prête à tout dans le cadre de ses enquêtes, surtout à jouer les poupées Barbie papillonnantes et gloussantes pour obtenir des informations et des preuves. Mais on lui confie assez peu d’enquêtes importantes. En effet, elle a redoublé la fac de droit et n’a été embauchée qu’en raison des liens entre son père, policier peu scrupuleux du protocole, et Maître Lecter, qui se sert de ce dernier pour obtenir des informations classées confidentielles par la police. Maître Lecter ne la prend d’ailleurs pas du tout au sérieux ; s’il a acceptée de l’embaucher, c’est parce qu’elle faisait joli dans l’entrée du cabinet : ça attire les clients. Et elle fait de bons cafés. Son contrat stipule qu’elle doit aller récupérer Maître Lecter ou ses collaborateurs quand ils sont trop saouls pour conduire. Elle doit aussi s'occuper de leurs enfants quand ils sont occupés sur un gros dossier. Elle n’hésite jamais à se précipiter dans le bras d’hommes ou de femmes pour des histoires sans lendemain. La chaleur humaine lui plaît, l’étourdit, elle n’est pas faite pour l’abstinence. (Malheureusement, sa très mauvaise mémoire fait souvent rouler le mauvais prénom sur sa langue, ce qui ne plaît pas trop à ses amant-e-s).  point de caractère, de vie ou d'histoire sur ton personnage. Ses parents - en particulier son père, homme brillant mais terriblement misogyne - ont toujours considéré qu’elle était une belle plante sans cervelle et l’ont éduquée comme telle, misant tout sur sa beauté, délaissant le reste. Dans l’espoir de voir de la fierté poindre dans leurs yeux, Bailey a voulu devenir avocate, Maître Lecter - ami de la famille - comme modèle à suivre.  Ses parents n’ont jamais cherché à l’encourager dans cette voie, se contentant de secouer la tête d’un air navré mais peu surpris en apprenant son redoublement. Elle a énormément travaillé pour décrocher le barreau, enchaînant les nuits blanches, buvant plus de café en une semaine qu’en toute une vie, se coupant du monde pour ne pas être tentée de faire la fête au lieu de réviser. Elle l’a obtenu de justesse ; rater l’échec de peu, après avoir tout donné, l’a profondément déstabilisée et blessée. Et a sérieusement entaché sa confiance en elle, déjà très basse. Sa meilleure amie s’appelle Kaisa. Bailey et elle vivent en colocation depuis quelques temps, ainsi qu’avec Julian, le fils de Maître Lecter. Contrairement à celui-ci, qu’elle respecte mais ne voudrait toucher pour rien au monde - non qu’il soit désagréable à regarder, mais c’est le big boss ! -, Julian est trèèès attirant, et Bailey s’est plus d’une fois surprise à sourire dans le noir en le sentant se glisser sous ses draps, tout chaud et rassurant sous les doigts. Il travaille avec son père à elle, et cet « échange de papa » les fait souvent rire. Kai est sa plus vieille amie, mais aussi son plus grand trésor. Dans son monde où tout est sans cesse chamboulé, elle est une constante, comme un phare la guidant dans l’obscurité.  Aaron, le père adoptif de Kai, a aussi travaillé pour le père de Bailey et le père de Julian ; les trois compères se sentent donc unis au-delà de la colocation. Ils sont comme une famille, aussi soudée que les doigts de la main, prête à tout les uns pour les autres. C’est elle qui fait le ménage dans la coloc. Et les cafés - elle a l’habitude, au cabinet.  Ça ne la dérange pas : elle aime faire plaisir !  Dans la lutte des chasseurs contre le surnaturel, Bailey est neutre. Elle aide les clients du cabinet, retournant sa veste comme on retourne ses chaussettes avant de les enfourner dans la machine à laver.

-->
RÉSUMÉ BREF DE BB : Bailey n’a d’avocate que le titre ; elle est surtout exploitée par son big boss, Maître Lecter (père de l’un de ses deux colocataires) pour faire les cafés et les photocopies, charmer les clients / le procureur / la police / les témoins, verser des pots de vin en espèce ou en nature aux témoins, détruire des preuves obtenues illégalement…
Elle ne s’en plaint pas et obéit sagement à Maître Lecter. Elle est gentille, Bailey. Elle veut faire plaisir.
Elle est aussi en quête de son propre plaisir, n’hésitant jamais à se perdre dans les bras d’amants et d’amantes, avide de chaleur humaine.
Par ailleurs, est au courant du surnaturel et éprouve une profonde fascination pour les créatures non humaines. Elle rêve d’en rencontrer beaucoup, de les toucher, les embrasser, percer les mystères qui entourent Blackwater… Prenez tout de même garde : ses colocataires Kaisa et Julian sont beaucoup plus engagés qu'elle dans la traque des êtres surnaturels.
-->
artiste / titre de chanson

artiste / titre de chanson

artiste / titre de chanson

artiste / titre de chanson

artiste / titre de chanson

artiste / titre de chanson
(♀/♂) Amant-e-s › Quand Bailey est attirée par quelqu’un, elle fonce. Elle a beaucoup d’amant-e-s, mais a une fâcheuse tendance à confondre leurs prénoms. La plupart du temps, il s’agit de personnes qui lui sont utiles, d’une façon ou d’une autre : témoins d’évènements surnaturels, de meurtres, de violence, policiers qui posséderaient des preuves intéressant son patron… A adapter à nos bonhommes.

(♀/♂) Clients › Généralement, Bailey bosse en tandem avec un collaborateur plus expérimenté (elle fait les recherches juridiques mais surtout le café, ou alors elle est chargée de charmer le client). Mais on lui refourgue parfois des cas juste pour elle, généralement les pires : chiens écrasés, batailles dans les bars, tapage nocturne, ivresse sur la voie publique… peut-être avez-vous eu affaire à ses conseils ? Elle a aussi un peu tendance à la ramener quand elle voit des gens trop saouls / se bagarrer dans son champ de vision, pour leur filer son numéro, s'ils ont besoin d'une avocate

(♀/♂) Contacts utiles › Le cabinet d’avocats de Bailey ne travaille pour aucun clan en particulier. Ils aident ceux qui paient, point barre. Il a donc des contacts aussi bien avec des créatures surnaturelles qu’avec des chasseurs, des membres de l’Organisation, des nettoyeurs… le grand patron du cabinet ainsi que Bailey sont au courant de la traque du surnaturel qui se fait dans l’ombre, et en profitent pour se faire un maximum de profit dessus. Bailey est donc parfois amenée à faire appel à des nettoyeurs pour faire disparaître un cadavre compromettant pour un client, à des chasseurs pour traquer et tuer un élément surnaturel qui détient une preuve importante… mais aussi à faire appel à des personnes dotées de don pour profiter de ceux-ci. Bailey et son chef paient toujours en espèce sonnantes et trébuchantes… ou en nature, mais c’est plus rare.

-->fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 16
double-compte(s) : ///
crédits : Tag (avatar) ASTRA (code sign) Pando (icons sign)
MessageSujet: Re: (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi   Mar 6 Nov - 13:11

les liens
Kaisa Makinen  › colocataire, meilleure amie n°1. Doudou / oreiller à temps partiel. Bai adore Kai, la serrer dans ses bras, respirer ses cheveux, juger avec elle les conquêtes de Julian. Et parfois, l'amitié va un peu plus loin...
Julian Lecter  › colocataire, grand frère de Cecilia, sa meilleure amie n°2 qui a quitté Blackwater l'année dernière. Fils de son patron. Petit con qu'elle adore. Il la fait glousser, surtout quand il se faufile dans son lit. Elle lui fait le ménage, le papouille, le reluque quand il sort nu de la douche. Elle adore lorsqu'il l'emmène faire un tour dans sa voiture de policier, les gyrophares allumés.
nom du personnage  › description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien.
nom du personnage  › description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien.
nom du personnage  › description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien.
nom du personnage  › description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien. description du lien.
fiche (c) prima luce


ajouter des liens:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 16
double-compte(s) : ///
crédits : Tag (avatar) ASTRA (code sign) Pando (icons sign)
MessageSujet: Re: (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi   Mar 6 Nov - 13:12

les sujets
sujets en cours

(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.

sujets terminés

(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.

sujets abandonnés

(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.
(n° du sujet) titre du sujet › pseudos des participants.

fiche (c) prima luce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 16
double-compte(s) : ///
crédits : Tag (avatar) ASTRA (code sign) Pando (icons sign)
MessageSujet: Re: (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi   Mar 6 Nov - 13:13

C'est ouvert (ou tout bleu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Bailey Bennet) I’m just here to establish an alibi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Chloe Bennet (LIBRE)
» Présentation de Jacques Gradwohl
» Pour Bernard
» Pont Bailey US M2
» (m) daniel sharman ▶burn baby burn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: the wicked ones :: liens-