Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 Citoyen du monde et profiteur du système

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
djinn ○ heaven can wait
messages : 17
double-compte(s) : Je suis pas -encore- schizophrène.
crédits : Moi-même, bricolo a deux sesterces
MessageSujet: Citoyen du monde et profiteur du système   Mer 7 Nov - 20:58

Tahmaseb Behrang Sabbah
Entre les dérapages, entre les lignes d'orage.

○ âge › 177 années. ○ date et lieu de naissance › 13 Juillet 1840. ○ profession › Chauffeur de taxi. ○ situation amoureuse › Célibatifoleur ○ orientation sexuelle › Plutôt hétérosexuel, mais le mot d'ordre reste l'instinct. ○ situation financière › Tâche de joindre les deux bouts (si vous avez l'adresse d'un squat, je prends.) ○ famille › Rupture familiale totale, s'emploie à faire le mort depuis quelques décénies. ○ groupe › Bad Compagny ; Djinn ○ avatar › Asaf Avidan ○ crédit › Découpage maison.
○ pseudo › ubidefuitorbis ○ et à propos de toi ? ›  J'aime les chats, le thé vert, les grasses matinées, les trames labyrinthiques, les psychologies tordues et les rebondissements inattendus ○ comment t'es arrivé ici ? › Les copains (dont certains sont partis entre temps, mais il men reste un, je crois?), mais j'avais le lien du forum quelque part dans mes archives, je trouve le contexte adaptable à de truculentes aventures et le design tres immersif niveau ambiance. ○ un dernier mot ? › Adoptez moi ? Je fais dans la litière et je mange des croquettes premier prix.
≡ recensement avatar. (obligatoire)
Code:
<bottin>asaf avidan</bottin> › <bott>@"Behrang Sabbah"</bott>

≡ recensement personnage. (obligatoire)
Code:
› behrang sabbah

Rêveur, fier, rancunier, opportuniste, inconséquent, créatif, musicien (un peu), a un lien particulier avec le Feu, cracheur de feu, acrobate, sait confectionner des fumigènes artisanales, confession zoroastrienne non rigoureuse, sensible, sportif, imprévisible, tendances addictives, chanceux, impulsif, peut être violent, ne supporte pas les responsabilités ou les contraintes, libertaire, indépendant.
Behrang est né dans une famille de nobles djinns de lignage ancestral, parfaitement implantés parmi les hommes, vecteurs de culture persane et arabe, pétrie par des valeurs aujourd’hui désuètes ainsi que par la rigueur des croyances et rites zoroastriens. Des traditions lourdes qui semblent un véritable étouffoir pour Behrang, aujourd’hui honni des siens, qui garde malgré lui une vision du monde et une spiritualité imprégnée par sa culture. ❖ Libertaire et trublion dans l'âme, Behrang a toujours dénoté au sein de sa fratrie, se distinguant par des initiatives mal venues et des décisions souvent impulsives, qui ont pu le conduire à des situations d'endettement et de redevance extrême. Ainsi a t-on pu voir fleurir son nom dans les carnets de tueurs à gage et autres empêcheurs de tourner en rond, compromettant largement sa famille qui se hâta d'afficher une totale fracture avec le fils maudit. On évoqua une certaine illégitimité dans sa conception - sortie de derrière les fagots - pour faire passer une telle énormité et éloigner les dangers de la cellule familiale. ❖ Bohème, Berhang, pour échapper à ses créditeurs, s'enfuit de Perse et sombre dans une certaine clandestinité. Il trouve refuge auprès de familles d'acrobates, de diseurs de bonne aventure, de jongleurs, en somme de ces amuseurs divers qui égayèrent longtemps la route de la Soie. Il abandonne longtemps son véritable patronyme, empruntant une multitude d'identité, afin de se fondre parmi les humains dont il aime le caractère consumériste. Flambeur de nature, il tient à leur endroit une certaine affection car vivants brièvement, ils vivent intensément. Et tel est son credo.  ❖ En tant qu'artiste vagabond, parfois voleur en période de guerre, Behrang a sillonné l'Asie, le Moyen-Orient et la Sibérie dont il parle les langues majeures et quelques dialectes à couper au couteau, qu'il n'utilise parfois plus qu'autour de soirées arrosées, le temps d'une chansonnette, histoire de faire sensation. ❖ Dépourvu de logique et de calcul, d’assiduité' et de contenance, renâclant au moindre effort, il n'a jamais réussi de toute son existence à s'élever socialement ou à bâtir quelque affaire, serait-ce dans son domaine de prédilection, à savoir le spectacle. Inconstant, il opte pour des emplois manuels et des situations précaires qui répondent à son inspiration du moment, et lui permettent de disparaître à son aise quand ses responsabilités le prennent à la gorge. Galérien des temps modernes, Behrang vivote en bas de l’échelle sans grande ambition, flairant l'amusement, les cabrioles et le bon temps. ❖ Une telle insouciance ne peut néanmoins survivre tant de décennies sans parfois céder à des mouvements dépressifs, à des accès de cynisme cruel qui le rendent laconique et aigri. Et puis son voisin de palier l'invite à prendre un petit verre, et ses considérations métaphysiques se dissolvent bellement. ❖ Au cours de sa longue vie, Behrang a toujours veillé à être discret lors de ses ripailles énergétiques, souffrant passablement du mal qu'il occasionne. La plupart du temps, il essaie de ponctionner les forces d'une belle ingénue dans ses draps, en l'enveloppant d'onduleuses chimères, mais il lui est arrivé d'ôter la vie par mégarde et ce fut un véritable crève-cœur. Dans sa prime jeunesse, il se maintenait parfois dans de pantelantes narcoses par défaut d'apport, ce qui le menait à des éclats de violence terribles. L’expérience lui a appris à se nourrir avec le peu de prévoyance dont il dispose, arrachant parfois la vitalité de quelques clochards souffreteux et d'âmes isolées dont la disparition n'affolera personne. Il aime à se qualifier comme un nettoyeur, un charognard des bas quartiers, un indispensable régulateur. etc.
○ blackwater falls › Behrang aime cette ville qui l'a accueillie à bras ouverts après une période difficile, faite de déboires et d'amertume. Il avait besoin de changer d'air, de mettre des arpents de terre et d'océan entre lui et des personnes nocives, à savoir quelques dealers, des prêteurs sur gage, sa dernière histoire d'amour, qui a tourné au vinaigre. Ici, il a trouvé une ambiance obscure qui l'a avalée tout entier, qui l'a absorbée et totalement assimilée. Il se sent tellement à son aise, dans cet inextricable réseau de complots, de grenouillages et de non-dits. Il se sent rien qu'une âme excentrique au milieu du gros gibier, il se sent une ombre dans la nuit noire, il se sent un grain de sel dans la mer. Les seules tuiles qu'il y a rencontrées, pour l'heure, sont celles qu'il a su gérer toute sa vie : difficultés à payer son loyer, quelques bastonnades après un verre de trop, des menaces de mort en l'air, au détour d'un quartier mal famé. Les créatures surnaturelles sont si nombreuses, ici, dans ce patelin de campagne, qu'il peut se permettre quelques discrètes excentricités sans polariser toutes les attentions à la ronde. Aussi après deux ans de résidence, un boulot plus ou moins stable décroché de haute lutte, Behrang croit qu'il aime cette ville et ses sinuosités, et ses clair-obscurs, et sa tension ambiante. Il aime les atmosphères électriques et les ombres goudronneuses. Bien sûr, il n'est que de passage, et repartira une fois qu'on se sera habitué à sa trogne. Mais pas tout de suite. Oh non, pas tout de suite. Il a passé des mois entiers à frayer dans les quartiers les plus sordides comme le long des boulevards rupins, afin de renseigner son GPS et fournir à ses clients les courses les moins chers du marché. En tant que chauffeur de taxi, il emprunte des raccourcis qu'on estimerait non carrossables, mais les petites améliorations qu'il a apporté à son véhicule lui permettrait de traverser ces pistes de latérite amazonienne. Il prend plaisir à convoyer autant les hommes d'affaires que des backpackers déjantés. Et il compte camper encore quelques années sur ses acquis, avant de remettre les voiles.

○ 13 juillet 1840 › Naissance à Yazd, en Perse. ○ novembre 1855 › Behrang est renié par sa famille et entame une vie bohème, s'en allant vivoter d'amour et d'eau fraîche dans les grandes cités d'Eurasie (notamment Ispahan, Chiraz et Sarmacande). ○ 3 février 1864 › Premier mariage avec une indienne de la communauté parsi. Elle fut sa seule femme djinn, également la seule avec qui il formalisa une union. Le restant de sa vie, s'il connut de grandes histoires ourlés de passions, il se refusa toujours à les encrer dans l'administration, refusant à transmettre son nom. ○ 6 septembre 1867 › Mort de sa femme, après laquelle il reprend le cours d'une vie plus dissolue que jamais. ○ 1880 › Premières pérégrinations en Europe de l'Ouest. ○ février 1910 › Est envoyé à Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, en qualité de bagnard, suite à un meurtre dont il a toujours démenti les faits. Il y demeure plusieurs années avant de parvenir à s'échapper au Venezuela. ○ Jusqu'en 1920 › Demeure quelques années en Amérique du Sud, y trouvant une patrie d'adoption, et commence à voyager régulièrement entre Amérique et Asie, développant une véritable bougeotte. ○ 1922 › Apprend qu'il a eu des moutards de sa feue épouse et par conséquent une descendance, mais refuse de les reconnaître. Cela trahirait le fait qu'il soit encore vivant aux yeux de sa famille. ○ 1967 › Entretient des correspondances secrètes avec l'une de ses sœurs, qui l'informe des conflits intestins démantelant la famille. Elle est sa seule alliée, la seule à le savoir en vie. ○ Année 2015 ›  Il entend parler sur le tard de la ville de Blackwater Falls où séviraient les créatures surnaturelles et les rivalités entre espèces. Pour lui qui a l'âme tapageuse, cet endroit lui apparaît comme la planque idéale : une petite bourgade empêtrée de ténèbres, animé par des exactions et des confrontations qui éclipseront volontiers les petites forfanteries dont il peut se rendre coupable.  ○ Année 2016 › Il parvient a se maintenir à un poste de chauffeur de taxi et met un point d'honneur a mémoriser tous les boulevards et venelles de la ville. Il lui arrive de convoyer des chasseurs en pleine traque, en mettant du cœur a l'ouvrage.
fiche par prima luce & blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 134
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Ipolitt, Oana, Zacarías, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Crackship par Anthony ♥, code signa par exordium.
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Mer 7 Nov - 21:17

Bienvenue ! I love you

Je ne peux qu'approuver à fond cet avatar, je suis très très content de le voir sur RH ! I love you
Le métier est top en tout cas, j'adore ce que je peux lire, je viendrais te voler un lien ! Bon courage pour la rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
djinn ○ heaven can wait
— administratrice —
messages : 182
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, sarwan, catleya. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows keur keur. / signature (c) kane, sam tinnesz.
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Mer 7 Nov - 22:29

asaf + le pseudo + le métier + djinn. J'APPROUVE TANT.
bienvenue dans le coin, en tout cas. bon courage pour la suite de ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas. I love you

_________________
Cold as a valley, Where I lay my head. Down in the forest, With the devil in me. Mothers, children, Lock your doors. Hellfire, hellfire, Take my soul.


keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 52
double-compte(s) : .
crédits : (c) Av. Killer from a gang ; code sign. excelsior
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 1:34

Ces choix, ce personnage
Il va être très intéressant à suivre en rp !

En attendant, je te souhaite la bienvenue et bon courage pour la suite de la rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 2045
double-compte(s) : hannah.
crédits : myself (avatar), tumblr & kaspark (img), old money & pando (sign).
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 3:41

ce mec.    première fois que je le vois sur un rpg.
bienvenue parmi nous.  
bonne rédaction pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 72
double-compte(s) : Cara Rhodes
crédits : (c) altea, faf, eden memories
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 4:22

Super choix d'avatar

Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 858
double-compte(s) : aser harker, alonso de la vega.
crédits : av./midnight blues, gif/tumblr, userban/marianne.
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 6:05

le bricolo que tu es s'en sort bien
super l'idée du djinn, j'ai hâte d'en lire un peu plus, et pour le coup, très bon choix de vava
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
djinn ○ heaven can wait
messages : 154
double-compte(s) : Vesper, Paul, Selen & Oliver
crédits : (ava) NooBody ♥ (signa) anaphore
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 6:25

Alors là , diantre dieu, l'avatar + la race + le métier + le prénom + CE DEBUT DAMN, je suis la muertance, c'est trop bien !! Toi sois sûr que je vais venir te quémander un lien, c'est obligatoire Welcome par ici, bon courage pour le reste de ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
messages : 149
double-compte(s) : //
crédits : eilyam
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 6:34

Haaa l'avatar
Bienvenue parmi nous en tout cas Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 170
double-compte(s) : 0
crédits : Asra
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 6:45

Coucou!


Le moins que l'on puisse dire est que le caractère semble... gouleyant.
J'ai hâte de te lire et, qui sait, de survivre à ta conduite disgracieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1197
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) acid rain, icons (c) hallows, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Jeu 8 Nov - 9:12

un djinn chauffeur de taxi. j'a.dore.
le personnage promet vraiment, hâte de lire ça !
bienvenue sur RH et bon courage pour tout

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 357
double-compte(s) : /
crédits : (c) Chrysalis <3 <3/Nanami
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Ven 9 Nov - 15:39

Bienvenue
Ce monsieur a l'air d'avoir son petit caractère, j'aime
Bon courage pour la rédaction, je te souhaite de te plaire parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 305
double-compte(s) : /
crédits : (c) kusumitagraph
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Sam 10 Nov - 6:16

Un trublion dans l'âme, il s'entendrait bien avec Bertus tiens XD Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
djinn ○ heaven can wait
messages : 17
double-compte(s) : Je suis pas -encore- schizophrène.
crédits : Moi-même, bricolo a deux sesterces
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Sam 10 Nov - 13:45

Quel accueil dantesque, merci !

@Will Nowak : Merci beaucoup petit humain ! I love you Content que cela plaise ! Et avec grand plaisir pour le petit lien, j'ai déjà hâte de rp !

@Julias Rhodes : Merci madame l'admin ! *tâche de montrer pattes blanches* Promis je n'hésite pas ! Et réciproquement, parce que je me donne un peu de temps pour digérer le contexte et j'ai le cerveau un tantinet ramollo

@Louise West : Merci Louise ! Oui j'espère vivre de palpitantes aventures

@Alecia Madden : Merci ! What a Face C'est un de mes vavas fétiches, et je mise sur mes valeurs sûres histoire d'être à l'aise pour m'intégrer

@Luz Seehawk : Merci et merci **

@Anthony Farnese : Oh merci, j'ai juste fait un modique découpage, c'est l'image de base qui kiewl I love you thanks pour ton accueil en tout cas, j'espère ne pas décevoir I love you

@Amon El-Hadji : Un copain djinneux ! Ravie que le personnage t'inspire tant, c'est moi qui ne suis qu'amour En tout cas quaand-tu-veeeux pour le lien, je pense que ça peut donner quelque chose de particulièrement comique #onestousleparasitedequelquun

@Jackson Hogan : Merci man !

@Ilya Cebrián : Ah que coucou toi Je te réserve un petit coin douillet à la place du mort ! Et une jolie virée à faire pâlir Europapark

@Rain Crawford : Merci pour les compliments

@Helena Murdock : Il faut du caractère pour survivre ici Et j'ai bien envie qu'il se prenne quelques déboires à la figure Merki **

@Bertus Taur : Si on s'entend bien, c'est que tu es un mec cool et flambeur Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, c'est bien connu ! Merci Bertus I love you

Et je tâche de finir ma fiche ce soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
djinn ○ heaven can wait
— administratrice —
messages : 182
double-compte(s) : tadhgán, ismael, janek, leonard, sarwan, catleya. (eli, ichabod, sylvia)
crédits : avatar (c) hallows keur keur. / signature (c) kane, sam tinnesz.
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   Dim 11 Nov - 0:30

@Behrang Sabbah a écrit:
@Julias Rhodes : Merci madame l'admin ! *tâche de montrer pattes blanches*

ahahaha, relax max, je mets ma casquette d'admin que quand il le faut, le reste du temps je suis membre à part entière. (le "madame l'admin" m'a fait me sentir has-been, je l'avoue mdrrrr) toutes tes pattes sont blanches, en ce qui me concerne.

du coup, je viens de lire ta fiche. j'aime beaucoup le personnage de behrang, il est vraiment intéressant, et son histoire pleine de rebondissement était vraiment chouette à découvrir. j'ai bien hâte de le voir évoluer à bf, héhé.
par contre, avant de valider, j'avais une ou deux petites... questions, ou plutôt des petites demandes d'éclaircissement. rien de bien gros, mais je me suis juste posée quelques interrogations et je voulais être sûre qu'on était sur la même longueur d'onde.

dans ta chronologie, tu dis qu'il a eu des enfants. or tu ne parles d'aucune relation avec une djinn nulle part, et il a quitté sa communauté très tôt... et les djinns ne peuvent se reproduire qu'entre eux. donc je me demandais s'il avait croisé d'autres djinns dont tu ne parlerais pas ? si oui, peut-être en faire une petite mention pour qu'il n'y ait pas de possibilité de confusion.

aussi, mon deuxième point concerne la ville de blackwater falls (et pas black waterfalls, d'ailleurs, aha. ). de ce que j'en lis, tu décris la ville comme très dynamique et mouvante, surpeuplée de créatures (bon c'est vrai qu'elles sont un peu trop nombreuses je l'admets ), etc. or BF est tout de même une ville assez tranquille, en fait. c'est pas vraiment un coin excentrique, plutôt le trou du cul du monde, avec une forte concentration de créatures certes (mais bon je pense que y a tout de même plus de créatures à new york qu'à blackwater falls, par exemple), mais aussi beaucoup de chasseurs... bref, je ne suis pas sûre de bien retrouver la ville dans la description que tu en fais, et comme tu dis que c'est ce qui l'a attiré dans le coin, je veux juste être certaine que tu gardais bien en tête l'idée que BF est vraiment pas une grosse ville dynamique, ou super criminelle ni rien (les chasseurs font quand même la "police" et le nettoyage, et tout ça reste aussi discret que possible, ça dépasse pas les journaux de l'alberta quoi ). on ne parle pas non plus de BF partout, c'est un peu le trou du cul du monde, comme je disais — mais je ne remets pas en question le fait que quelqu'un ait pu en parler, je veux juste... clarifier ça ? limite, que tu allèges un peu le côté "dynamique" de BF. mais pour le reste, c'est tout parfait.

bref, vraiment rien de très gros, ça va me faire bien plaisir de te valider dès qu'on aura éclairci tout ça ensemble.
et si tu as des questions, surtout n'hésite pas ! I love you

_________________
Cold as a valley, Where I lay my head. Down in the forest, With the devil in me. Mothers, children, Lock your doors. Hellfire, hellfire, Take my soul.


keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Citoyen du monde et profiteur du système   

Revenir en haut Aller en bas
 

Citoyen du monde et profiteur du système

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» WEBCAM du Monde
» Le plus vieil opéra du monde à Granville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-