en haut
en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
les créatures sont présentement surpeuplées ! on vous invite donc à privilégier les petits humains (ainsi que, toujours, les fantômes).
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février)

Partagez | .
 

 six feet under | ft. oren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Charlie Caufield
shapeshifter // leave my body
messages : 248
multicompte(s) : ruth & avery
crédits : avatar ; .lollipops / sign ; ASTRA
MessageSujet: six feet under | ft. oren   Ven 14 Déc - 21:51

Six Feet Under

And I never meant to cause trouble. I never meant to do wrong. I, well, if I ever caused trouble. Oh no, I never meant to do harm.

charlie
&
oren
- La prochaine fois que je te vois, je te tue !

Ce fut les derniers mots de Shiloh à son égard avant que Charlie ne s'enfuit, craignant qu'elle mette ses menaces à exécution sur-le-champ. La jeune polymorphe s'était bien doutée que la jeune Hawkins n'allait pas sauter de joie en apprenant qu'elle n'était pas réellement sa soeur mais elle ne s'attendait pas à ce qu'elle réagisse ainsi. Charlie était totalement effondrée. Avec tous ces mois passés en sa compagnie en prenant le rôle de l'ainée, à force la jeune femme avait fini par considérer Shiloh comme sa soeur. La soeur qu'elle n'avait jamais eue. Alors, elle était assez abasourdie par la réaction violente de la benjamine. Charlie comprenait bien qu'elle avait été profondément blessée du subterfuge mais tout de même. Elle pensait avoir tout de même réussit à créer un lien avec elle, au point qu'elle ait eu envie de rester en contact avec lorsqu'elle partira. Sauf que voilà, tout ne s'était pas passé comme prévu… Charlie pouvait-elle espérer que c'était juste le choc de la nouvelle qui avait fait réagir ainsi Shiloh ? Que si elle lui laissait un peu de temps, elle voudrait bien la revoir sans la tuer ? La jeune polymorphe l'espérait tout au fond d'elle. Même si le regard que le lui avait lancé la jeune Hawkins était sans équivoque. Toute la douceur de la jeune femme s'était envolé en un claquement de doigt. Puis apprendre qu'elle avait commencé à pratiquer des entraînements afin de devenir une chasseuse, avait choquée Charlie. Pas une seule seconde, elle n'aurait cru qu'une fille comme elle, ait de telles ambitions. Après, tous les chasseurs n'étaient pas mauvais certes, elle en avait la preuve avec Oren. Cependant, Charlie ne pouvait pas passer à côté de cette haine qu'elle avait vue dans le regard de l'adolescente.

C'est les larmes aux yeux que Charlie rentra chez Haven. Il n'y avait personne. Elle ne saurait dire si elle en était soulagée ou non. D'un côté ce n'était pas si mal qu'il ne tombe pas une nouvelle fois sur elle en train de pleurer. Mais d'un autre côté, elle aurait bien eu besoin d'une présence rassurante. Elle pouvait toujours aller voir Blair mais elle craignait de la déranger. Il n'y avait qu'une seule personne que Charlie pouvait contacter pour un cas comme celui-ci. Oren. Étant lui-même un chasseur, il saura la conseiller par rapport à Shiloh.

- Salut Oren, c'est Charlie. Je… Euh… J'ai un soucis… On pourrait se voir ?

Charlie se recroquevillait sur elle-même, le portable contre l'oreille. Elle ne savait pas trop comment lui expliquer la situation par téléphone. Par où commencer. Sans doute que le simple fait qu'elle lui passe un coup de fil, lui mettra la puce à l'oreille. Après tout, il avait été le premier à la mettre en garde que son usurpation pouvait mal tourner. Et c'était un peu dans cette perspective qu'il lui avait donnée son numéro. Ce n'était pas la première fois qu'on la mettait en garde contre quelque chose qui finit par se produire alors qu'elle, s'entêtait à croire que tout allait bien se passer. Elle ne pouvait s'empêcher d'être positive.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: six feet under | ft. oren   Mer 19 Déc - 13:38

Pour peu, sa vie était presque devenue normale... il allait au lycée, enfin, quand il ne séchait pas, mais il faisait des efforts quand même depuis la rentrée, parce que c'était sensé être sa dernière année et que d'une certaine manière, il avait compris que plus vite il en finirait avec ça, plus vite il pourrait passer à autre chose. Donc oui, il faisait des efforts et puis ça lui permettait de voir Seth, même si en début d'année, ce dernier avait semblé un peu occupé... il savait pas trop ce qu'il s'était tramé exactement, mais Seth semblait toujours avoir quelque chose à faire quand il lui proposait qu'ils se voient, et ce dernier s'était présenté aux sélections pour l'équipe de Hockey... autant dire que ça ne lui ressemblait vraiment pas du tout, d'ailleurs, il avait été persuadé que son ami allait se ridiculiser durant ces sélections, mais étrangement, il avait réussit à plutôt bien s'en tirer, du moins, à sauver la face. Quoi qu'il en soit, il allait au lycée, il avait un meilleur ami, et même un... il était pas sur d'aimer le terme « petit ami », mais c'était probablement ce qui collait le mieux en l’occurrence... mais tout cela ne l'empêchait de continuer à chasser, ils arrivaient toujours à trouver des affaires plus ou moins intéressantes avec Seth et c'était pas parce qu'ils avaient presque des vies de lycéens normaux aujourd'hui, qu'ils ne pouvaient plus chasser pour autant. Il ne pouvait pas se passer de la chasse, c'était plus fort que lui, il aimait bien trop ça ! Mais ça n'empêchait pas qu'une certaine routine était en train de se mettre en place et c'était étrange, parce qu'il n'avait jamais eu le droit à ce genre de routine avant. Faut dire, qu'il était rarement resté aussi longtemps dans la même ville, donc forcément, il n'avait pas eu le temps de s'habituer à une quelconque routine... mais c'était en train de se produire aujourd'hui et il devait admettre que c'était pas si terrible. Il aimait bien sa vie ici, il n'était toujours pas fan de la ville en elle même, toujours plus ou moins en froid avec son frère, mais le reste était sympa.

Mais la normalité dans le coin ça impliquait forcément une ou deux créatures surnaturelles, parce qu'il semblait presque impossible de faire un pas dans cette ville sans tomber sur une de ces créatures... et il n'était pas du genre à penser que toutes méritaient de mourir, d'être traquer et éliminé, parce que toutes n'étaient pas forcément mauvaises, mais c'était un concept qui avait parfois tendance à échapper à certains chasseurs. Il avait rencontré cette fille quelques mois plus tôt, Charlie, c'était une polymorphe, qui n'avait aucune idée de ce qu'elle était elle même, du moins, jusqu'à ce qu'il lui le lui explique. Elle était sympa, et innocente et elle ne méritait pas vraiment de mourir uniquement parce qu'elle était née avec les mauvais gènes... c'était quelque peu injuste et même si elle prenait des risques en se faisant passer pour une fille qui était probablement morte, encore une fois, elle ne méritait pas de mourir pour ça. C'était pour cette raison qu'il lui avait donné son numéro et qu'il lui avait proposé de l'aider si jamais elle en avait besoin... jusqu'à présent, il n'avait pas vraiment eu de ses nouvelles, du moins jusqu'à aujourd'hui. Il avait été quelque peu surprit par son appel et par son ton... il avait rapidement comprit que quelque chose n'allait pas, du coup il avait accepté de la voir, lui proposant de passer chez lui, ou de se retrouver dans le même café que la dernière fois, selon ce qui l'arrangeait. Et en la voyant arriver, ça lui confirma rapidement que quelque chose n'allait pas...

- Woow... ça a pas l'air d'aller..., qu'est ce qu'il se passe ?

Il y avait plusieurs explications, elle était peut être tomber sur des chasseurs, tous n'étaient pas comme Oren... ou peut être que la famille de la fille pour qui elle se faisait passer avait découvert le pot-aux-roses... c'était aussi une éventualité, dans tout les cas, c'était des choses avec lesquels elle allait devoir composer, parce qu'il n'y avait pas vraiment de solution miracle... fallait qu'elle évite les chasseurs d'une part, et d'autre part, qu'elle évite de se faire passer pour des personnes disparut... du moins sur la durée, c'était le genre de plan qui ne pouvait fonctionner que sur le court terme, sinon ça faisait prendre trop de risques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Caufield
shapeshifter // leave my body
messages : 248
multicompte(s) : ruth & avery
crédits : avatar ; .lollipops / sign ; ASTRA
MessageSujet: Re: six feet under | ft. oren   Dim 6 Jan - 14:52

Six Feet Under

And I never meant to cause trouble. I never meant to do wrong. I, well, if I ever caused trouble. Oh no, I never meant to do harm.

charlie
&
oren
Charlie était complètement dévastée et perdue. Indécise quant au chemin à suivre. À la décision à prendre. Une petite voix lui soufflait de partir de la ville et vite pour sauver sa peau mais la jeune femme ne pouvait se résoudre à un tel acte. Elle avait des amis maintenant et elle ne pouvait se résoudre à les quitter. Recommencer une nouvelle vie à zéro ne l'intéressait pas. Elle avait trop d'attaches dans cette ville, des gens sur qui elle pouvait compter. Des gens qui l'acceptent pour qui elle est, ce qu'elle est. Elle avait même réussie à trouver quelqu'un comme elle. Un polymorphe. Un gars qu'elle avait aidé lorsqu'il était au plus bas et ce n'est que plusieurs mois après qu'elle avait découvert qu'il était comme elle. Bon les conditions de cette découvertes avaient été vraiment désastreuses. Angoissantes à souhait. Un état de stress élevé par le fait qu'ils avaient mis leur secret en danger par la caméra qui avait révélé leur nature mais heureusement tout s'était arrangé. Il faut croire qu'en ce moment ce n'était pas du tout sa période. La malchance ne cesse de s'abattre sur elle. Enfin la malchance est quand même un faible mot pour décrire ce qu'il lui arrive.

Ce qui était certain c'est qu'elle avait besoin d'aide. Et pour la situation dans laquelle elle se trouvait, il n'y avait qu'une personne qui pouvait l'aider. Oren. C'était le seul chasseur qu'elle connaissait et en plus très sympathique. Pas sûr que Charlie en croise de nombreux comme ça. Heureusement, il avait répondu à son appel sinon surement qu'elle se serait recroquevillée dans un coin en n'osant plus bouger. La jeune polymorphe accepta d'aller chez lui trouvant cette solution plus prudente. Après tout, elle aurait pu croiser Shiloh dans le café. Surement que Charlie va finir par devenir parano avec cette histoire… Dans la rue, en chemin pour aller chez Oren, son coeur battait à cent à l'heure, ses yeux ne cessant de bouger de gauche à droite avec l'angoisse de se retrouver nez à nez avec la jeune Hawkins. Heureusement, elle réussit à parvenir à destination sans problème, lorsque Oren lui ouvrit la porte elle put enfin souffler. Avec le visage bouffie et les yeux rougis, il n'était pas étonnant que le jeune homme devine que ça n'allait pas du tout

- J'ai décidé de dire la vérité à la soeur de la fille pour laquelle je me faisais prendre… Et ça s'est mal passé. Il s'est avéré qu'elle est une chasseuse.. Du moins, elle avait déjà débuté des entraînements pour le devenir. Elle m'a menacé de me tuer la prochaine fois qu'elle me voyait… Mais… Elle a juste dit ça sous l'effet de l'émotion non ? Elle ne va pas se mettre à me pourchasser, hein ? Avec tout ce qu'on a partagé ensemble…

Elle se doutait bien qu'Oren ne pouvait vraiment répondre à ses questions. Il ne la connaissait pas. Cependant, il était lui-même un chasseur alors il pourra la conseiller. Puis peut-être que tous les chasseurs de la ville se connaissaient entre-eux ? Peut-être qu'il connait un petit peu Shiloh après tout. Revoir la jeune Hawkins était surement le seul moyen d'avoir réponse à ses interrogations mais cela la ferait prendre trop de risques si jamais ses paroles n'étaient pas des paroles en l'air. Dire qu'elle voulait dire la vérité pour se soulager d'un poids et finalement, elle se retrouvait avec un autre encore plus lourd. Celle de l'épée de Damocles brandit au-dessus de sa tête. Au moins maintenant, elle n'avait plus à se demander si elle pouvait poursuivre à prendre la vie de Savannah. C'était un non. Plus jamais. En ce qui concerne les parents, elle devait leur faire croire que Savannah allait changer d'université et allait devoir emménager dans une autre ville, loin. Afin de ne pas leur refaire vivre la perte de leur fille une seconde fois. C'était peut-être pour cela que Shiloh l'avait laissé partir sans lui faire de mal. Mais Charlie ne pouvait se résoudre à voir cette dernière comme quelqu'un de dangereux. Tous les moments de complicité partagés ne pouvaient s'envoler comme ça en un claquement de doigts. Rien que penser une seule seconde qu'elle ne pourra plus jamais revoir Shiloh, suffisait à ce qu'elle ait l'impression d'avoir le coeur brisé. Qu'une partie s'en détachait.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Stevensen
hunter // ultraviolence
messages : 367
multicompte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: six feet under | ft. oren   Lun 7 Jan - 17:27

Charlie avait choisis de le voir chez lui, ce qui laissait entendre qu'elle n'avait pas envie qu'on les voit ensemble, ou encore qu'elle cherchait peut être à se cacher de quelque chose... dans tout les cas, ça devait être énorme pour qu'elle accepte de venir chez Oren, parce que même s'il lui avait dit ne pas lui vouloir de mal et être prêt à l'aider, il était quand même le chasseur et elle la créature... et puis techniquement, il ne vivait pas seul, mais avec son frère qui était lui aussi chasseur et qui n'était pas aussi disposé que lui à épargner les créatures... mais son frère n'était pas là, il n'était jamais là en ce moment... il était trop occupé à chasser de son cotés et à lui cacher des choses... alors tant pis, il invitait une polymorphe à la maison, il chassait avec un adolescent, il séchait les cours... et si ça ne plaisait pas à Silas, c'était pareil ! De toute manière, Charlie avait eu l'air vraiment mal au téléphone, et il n'aurait pas vraiment put lui refuser quoi que ce soit, surtout qu'il était toujours persuadé qu'elle était totalement inoffensive. Peut être qu'il finirait par en parler à Seth d'ailleurs, parce que ce dernier avait parfois tendance à faire preuve d'un peu trop d'empressement pour ce qui était de tuer certaines créatures... mais toutes ne le méritaient pas forcément, certaines n'étaient pas nécessairement mauvaise... Quoi qu'il en soit, Charlie, avait l'air de tout, sauf de quelqu'un de mauvais, d'ailleurs tout de suite, elle avait plutôt l'air au fond du trou... il avait ouvert la porte de l'appartement quand elle avait frappé, écarquillant les yeux de manière étonné, elle semblait littéralement au bord de la crise de nerfs, et il n'eut pas besoin de la pousser beaucoup pour qu'elle se mette à déballer d'un coup tout ce qu'il lui arrivait... Il prit un air étonné et il jeta un rapide coup d'oeil derrière la jeune femme, s'assurant que personne ne l'avait suivit, parce que lui aussi avait un peu tendance à être parano, après tout, il était chasseur... il se décala alors en disant :

- Oh... euh, entre je crois qu'il vaut mieux éviter de parler de tout ça sur le perron...

Il referma la porte derrière elle, ne sachant pas vraiment ce qu'il était sensé dire ou faire pour elle, parce qu'il avait un peu prédit que ça allait arriver, il l'avait d'ailleurs mit en garde contre ce qui risquait de se produire si jamais elle continuait à se faire passer pour cette fille disparut... par contre, il n'avait pas prévu que la sœur de la fille en question soit une chasseuse, même si elle était juste en formation... ceci dit, c'était une bonne chose ça, ça voulait dire qu'elle ne venait pas d'une famille de chasseurs, sinon elle aurait été formé depuis la naissance, comme lui, comme Seth... il fronça un peu les sourcils avant de dire :

- Ben déjà... je dirais que t'as de la chance d'être en vie, si c'est une chasseuse, et qu'elle t'as laissé en vie, je pense pas qu'elle change d'avis et veuille tout à coup se mettre à te traquer... donc tu devrais te détendre un peu, respire un bon coup...

Ce serait franchement sadique de lui faire croire qu'elle la laissait en vie, qu'elle la laissait s'enfuir pour ensuite se mettre à la traquer... mais oui, c'était digne de certains chasseurs, il en était bien conscients, tous n'étaient pas forcément très propre sur eux, et certains prenaient un peu trop de plaisir à chasser et à traquer des créatures... Il se dirigea vers la cuisine pour sortir une petite bouteille d'eau du frigo et la tendit à la jeune femme, pour qu'elle puisse boire un peu et se calmer aussi...

- Je t'avais dit que ça risquait de mal tourner... mais de toute manière, elle ne sait pas à quoi tu ressemble réellement... si ? Dis moi que tu lui a pas montré ton vrai visage... ?!

Parce que ça, ce serait le truc le plus stupide à faire... déjà il était rare qu'un polymorphe montre son vrai visage, et il y avait des raisons, c'était plus dur de traquer une créature dont on ignorait à quoi elle ressemblait... fallait espérer que Charlie n'avait pas été naïve sur ce coup et qu'elle n'avait pas utilisé son vrai visage...

- Est ce que tu sais où aller maintenant ?

Ça aussi ça pouvait être problématique, parce que de ce qu'il avait comprit, elle n'avait personne... si elle se faisait passer pour cette fille, c'était parce que justement elle n'avait pas de famille et nul part où aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Caufield
shapeshifter // leave my body
messages : 248
multicompte(s) : ruth & avery
crédits : avatar ; .lollipops / sign ; ASTRA
MessageSujet: Re: six feet under | ft. oren   Lun 21 Jan - 22:09

Six Feet Under

And I never meant to cause trouble. I never meant to do wrong. I, well, if I ever caused trouble. Oh no, I never meant to do harm.

charlie
&
oren
L'âme en détresse, c'est auprès de l'ennemi de son espèce qu'elle trouve refuge. Pourtant, ce n'est pas le sien. Loin de là. Jusqu'ici Oren avait toujours été de très bons conseils auprès d'elle. Parvenant à détecter son innocence derrière un mur de préjugés dont il aurait pu se cacher, sa nature de chasseur ayant pu l'aveugler. Heureusement, pour Charlie dès leur première rencontre il s'était montré conciliant. Elle qui aurait pu cesser de vivre ce jour-là, si elle était tombée sur un chasseur sans pitié. II faut dire que ce jour-là elle n'avait pas fait preuve de discrétion. Se faisant démasquer dès les premières minutes. Sauf que voilà, cette fois, elle s'était vraiment mise dans le pétrin. Elle aurait dû l'écouter et arrêter ce manège et cela sans révéler son identité à Shiloh. Au final, elle aurait dû écouter son premier instinct que tout ça c'était mal, qu'il n'y avait pas beaucoup de chances pour que ça finisse bien. Mais toutes ces mauvaises pensées c'est Camden qui les avaient chassés d'un mouvement de main, de paroles bien tournées. Elle avait bu ses paroles sans se douter une seule seconde de la situation dans laquelle elle se retrouvait aujourd'hui.

- Oh… Oui… Désolée…

Charlie était si mal, qu'une nouvelle fois elle n'avait pas fait attention. C'est à se demander comme elle avait réussi à survivre jusqu'ici. Une bonne étoile sans doute. La première phrase d'Oren ne la rassura pas vraiment. Lui dire qu'elle avait de la chance d'être en vie ne lui paraissait pas de bon présage. Cependant, il réussit à se rattraper par la suite.

- Oui mais c'est bien parce qu'elle m'a demandé un service… Qui te dit que quand j'aurais fait ce qu'elle voudrait, elle ne se mette pas à me traquer ?

Devoir voir les parents une dernière fois pour prétendre un départ dans une autre université, était peut-être ce qui la maintenait en vie. Même si Charlie avait du mal à imaginer Shiloh de la sorte, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer le pire. Sous ses conseils, elle prit une grande inspiration pour ensuite expirer calmement. Elle le remercia également pour la bouteille d'eau qu'il lui tendait et en but une gorgée. Elle avait la gorge nouée et pourtant ce liquide frais lui fit du bien. Charlie fit la moue lorsqu'il lui rappela qu'il l'avait prévenu. Elle sait. Elle aurait dû l'écouter comme elle aurait dû écouter Haven.

- Si… C'est moi qui ai entreprit de lui dire la vérité. Et comme elle ne me croyait pas et pensait que je lui faisais une blague, je lui ai montré ma vraie apparence. Je me suis transformée devant elle… Mais je ne savais pas à ce moment-là qu'elle pouvait être dangereuse !

Oui c'était con et peut-être qu'elle serait parvenue à la convaincre sans avoir à montrer sa réelle apparence. Mais sur le coup, Charlie n'avait pas vraiment réfléchie. Puis elle s'était dit que le pire qui pourrait arriver c'est que Shiloh lui dise qu'elle n'avait plus envie de la voir pas qu'elle allait la menacer de la tuer ! Même quand elle voulait faire les choses bien, redevenir honnête envers les personnes en qui elle avait menti, elle n'arrivait pas à faire bien les choses… À croire qu'elle ne réfléchissait pas et avait tendance à trop agir avec son coeur.

- Oui. Je suis hébergée chez un ami depuis quelques temps. Et je pense que j'ai possibilité d'aller aussi chez une autre amie si y a besoin. Histoire d'alterner pour plus de prudence. Shiloh ne les connait pas. Ou du moins elle ne sait pas que je les connais.

Haven, ça c'est certain, qu'elle ne le connaissait pas. Par contre, Blair était dans la même université que Shiloh. Cependant, ça l'étonnerait que cette dernière sache qu'elle est amie avec Charlie. Certes, la jeune polymorphe avait commencée à côtoyer Blair en tant que Savannah et elle l'avait aussi côtoyée en tant que Charlie et c'est comme ça que Blair avait découvert la supercherie. Des mimiques ou des expressions, quelque chose dans le genre qui l'auraient trahi. Mais au lieu de les séparer cela avait renforcé leur amitié. Peut-être que c'est cette expérience avec Blair qui l'avait confortée dans l'idée de tout révéler à Shiloh. Malheureusement, cela ne s'était pas déroulé de la même manière. Elle aurait tant voulu pourtant. Comme quoi chaque personne était différente, réagissait différemment selon les situations.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: six feet under | ft. oren   

Revenir en haut Aller en bas
 

six feet under | ft. oren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?
» Mauthyse's family !
» La vie à bord des MMS
» Bon Samedi
» Insolite et rare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town-