AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains et les créatures ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir

Partagez | .
 

 (F, LIBRE) CAITRIONA BALFE ❖ muddy waters.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 1616
○ double-compte(s) : tadhgán, major, claire, sylvia, bartimeus, jim.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) allison beal.
MessageSujet: (F, LIBRE) CAITRIONA BALFE ❖ muddy waters.   Mar 11 Oct - 18:42

WILHELMINA "MINA" HARTMAN
○ âge › trente-six ans. ○ date et lieu de naissance › au choix pour la date. je situerais néanmoins de préférence le lieu de naissance aux états-unis, dans l'idaho — puisque c'est là qu'elle a rencontré eli. elle peut néanmoins être originaire d'alberta si vous préférez, et si vous trouvez une raison à sa présence en idaho dans ces années-là. ○ profession › au choix. je l'imaginais avoir tout de même réussi, ou à tout le moins exercer dans un milieu qui lui plaît. une profession pour laquelle elle aurait, tout de même, une certaine fierté. ○ orientation sexuelle › hétérosexuelle, ou à la rigueur bisexuelle. ○ situation amoureuse et familiale › sa situation actuelle est au choix. elle a cependant été en couple durant quatre ans avec eli. leur relation s'est terminée il y a plus de six ans de ça. elle est mère de deux filles, julia et sophie, respectivement âgées de dix et huit ans. ○ situation financière › au choix. je ne l'imaginais pas spécialement être en difficulté financière, mais elle n'est pas non plus obligée de posséder des moyens aisés.○ groupe › au choix, mais quelque chose qui la rendrait humaine. de préférence paranormale ou simplement humaine. (voir les points pour plus de précisions) ○ avatar › caitriona balfe. ○ crédits › tumblr.
(001) l'histoire de Mina est plutôt libre, vous pouvez y allez avec ce que vous désirez. cependant, si vous voulez quelques pistes, sachez que je pense plutôt à une famille qui aurait pu être un peu brisée, quand elle était enfant — comme celle d'Eli, mais pas obligé que ce soit un drame d'une telle ampleur, ni même que ce soit un drame tout court —, et qui aurait pu se reconstruire par la suite — contrairement à celle d'Eli, cette fois-ci. dans tous les cas, tout est plutôt libre jusqu'en février 2005, mois de sa rencontre avec Eli à Idaho Falls, en Idaho (USA). elle avait alors vingt-cinq ans. (002) je n'ai rien précisé sur la rencontre entre Eli et Mina, mais je l'imaginais avoir été rapidement déterminante. il n'y a pas eu d'histoire d'amour qui met longtemps à démarrer, et qui commence avec de la timidité ; ils se fréquentent dès février, et la question de couple ne se pose jamais vraiment. ils passent simplement beaucoup de temps ensemble. (003) en septembre 2005, peu de temps avant qu'Eli reparte en mission avec l'armée, Mina lui apprend qu'elle est enceinte. ils décident alors d'emménager ensemble, à Idaho Falls. il repartira très peu de temps après en mission, et rentrera quelques semaines à peine avant la naissance de leur première fille, Julia, en avril 2006. (004) leur relation est entrecoupée des missions d'Eli, et Mina apprend à s'occuper de Julia seule, sans grandes difficultés. elle devient rapidement une mère lionne, et s'affirme très bien dans tous les rôles du petit foyer, allant même jusqu'à entrer en conflit avec Eli lors de ses permissions (voir leur lien, un peu plus bas). (005) en février 2008 naît leur deuxième fille, Sophie. à la fin de son congé maternité, Mina se voit offrir un poste à Calgary et l'accepte. elle emmène les filles avec elle, mais Eli ne la suit pas et reste aux États-Unis. les deux se séparent donc officiellement, après un peu moins de quatre ans de relation. la garde des filles revient entièrement à Mina, à cause des déplacements trop fréquents d'Eli au Moyen-Orient ; il aura tout de même le droit de les voir régulièrement durant l'année suivante. (006) les relations entre Eli et Mina continueront de se dégrader. après avoir été blessé en 2010, Eli emménage en Alberta pour se rapprocher des filles. en 2012, il est cependant victime d'une attaque en forêt, et décidera de son plein gré de se faire interner pour surmonter l'accumulation de ses traumatismes. à partir de ce moment-là, Mina réclamera qu'il perde presque totalement le droit de voir ses filles, et les rencontres ne se feront que sous surveillance. c'est encore le cas aujourd'hui, et ça ne risque pas de changer. mais à dire vrai, Eli lui-même n'insiste plus autant qu'avant pour les voir, conscient de l'instabilité de sa vie et de son trouble alcoolique ; il refuse d'être un mauvais exemple et préfère être un père absent pour le moment, qu'un mauvais père et une mauvaise influence. (007) Mina, elle a toujours su ce qu'elle voulait, et elle n'a jamais eu besoin de personne pour lui apprendre les choses. elle se débrouille, elle comprend vite et elle intègre connaissances et informations avec une rapidité sans pareille. elle sait s'adapter à son milieu, et y évoluer sans la moindre difficulté. elle épouse le sens du courant pour mieux réussir à l'infiltrer, et sa faculté d'adaptation a toujours su surprendre son entourage. elle ressemble d'ailleurs un peu trop à Eli sur ce point. et le moins qu'on puisse dire, c'est que deux monstres d'adaptation confronté l'un à l'autre n'ont, cette fois, pas su s'adapter. (008) Mina, c'est une main de béton dans un gant de fer. les seules exceptions sont ses filles, avec qui elle sait se montrer aussi stricte qu'aimante et protectrice ; le moins qu'on puisse dire, c'est que Julia et Sophie ne sont pas malheureuse. leur mère donnerait d'ailleurs sa vie pour elles, et pour les protéger. véritable lionne, bien fou serait celui ou celle qui s'approcherait de ses petites — son ancien petit ami y compris. (009) elle a la rancune tenace, et les deuxièmes chances ne sont pas naturellement données avec elle. elle a besoin qu'on lui prouve les choses, et qu'on lui démontre que rien ne sera donné dans le vent. et même si elle semble pardonner, elle n'oublie jamais rien et conservera toujours une part de méfiance au fond du coeur. les deuxièmes chances sont après tout beaucoup plus faciles à briser que les premières. (010) devant ce caractère d'une dureté à toute épreuve se tiennent pourtant des sourires, qu'elle n'a pas de difficultés à aborder. elle ne fait certes pas immédiatement confiance aux gens, mais elle n'en est pas mal léchée pour autant : polie et distinguée, elle a ce charisme doux et enivrant, et cette capacité à se lier avec tous ceux qui passent à sa portée. quelque chose en elle transpire la sincérité et la simplicité, et elle n'est pas du genre à cacher quoi que ce soit. elle dira la vérité, ou elle se taira ; mais dans tous les cas, il n'est pas question de se cacher derrière des faux-semblants, et elle ne le cherche pas. une qualité qui la fait souvent apprécier, ou détester — mais qui ne laisse que rarement insensible, au bout du compte.
eli murphy.
Eli et Mina, ça n'a jamais été l'amour fou, ni même le lien qui résistait à vents et marées. Eli et Mina, dans le fond, ç'a toujours été rendu fragile par leur indépendance respective — mais paradoxalement, c'est aussi ce qui a fait qu'ils ont tout de suite accroché, quand ils se sont rencontrés. Eux deux, ça a commencé par une soirée normale, tranquille, qui s'est selon toute probabilité terminée bien rapidement chez elle ou chez lui (mais si vous avez d'autres idées, on pourra en discuter). Dans tous les cas, ils ne se sont pas cherchés très longtemps. Rapidement, ils se sont mis à passer du temps ensemble, trouvant chez l'autre cette simplicité et cette sincérité qu'ils avaient besoin pour se sentir bien avec quelqu'un. Mais l'amour pur, lui, n'a jamais vraiment été là ; ç'a été une attirance et un attachement, sans la petite flamme qui aurait pu les rendre éternels. Parce qu'Eli, il n'a jamais vraiment réussi à passer par-dessus d'étranges sentiments qu'il avait pour quelqu'un d'autre — une petite personne qu'il n'a jamais eu le droit d'approcher. Il n'a jamais laissé entrevoir son amour pour quiconque d'autre : lui-même n'en était pas conscient, et il y a fort à parier pour que, de toute manière, Mina se soit presque trouvée contentée de la manière dont ils vivaient.

Lorsqu'elle est tombée enceinte, il n'a pas hésité une seule seconde avant d'emménager avec elle : il était hors de question de s'éloigner et de laisser tomber cet enfant, même s'il n'était ni prévu ni réellement voulu. Et avec l'arrivée de cette petite chose, la fausse stabilité entre Mina et Eli a commencé à se fissurer. L'omniprésence de la jeune femme dans leur foyer et les absences prolongées d'Eli, imposées par son métier, ont rapidement contribué à creuser un fossé entre eux. Au bout du compte, ils n'étaient jamais aussi heureux que de pouvoir se parler à distance. Et si les mois d'Eli en mission pouvaient parfois être longs, ils se rendaient compte en se retrouvant qu'ils devenaient, avec le temps, les meilleurs moments de leur relation. Lorsqu'ils se retrouvaient, la communication s'effritait, et il n'y avait guère que sur l'oreiller qu'ils étaient capables de régler leurs conflits, ou de s'entendre. Une fausse harmonie qui a explosé avec la deuxième grossesse de Mina, et qui n'a jamais réussi à se reconstruire après la naissance de Sophie. Un beau jour, Mina a simplement annoncé à Eli qu'elle avait eu une offre pour un poste à Calgary, et qu'elle allait l'accepter. Il n'a pas protesté, trop conscient que la garde des filles lui échapperait de toute manière en raison de ses trop fréquents déplacements — et de toute manière incapable de continuer dans cette relation plus longtemps.

Mina est partie, a emmené Julia et Sophie. Mais les choses ne se sont pas arrangées avec le temps et la distance. Lorsqu'Eli a été blessé et a quitté l'armée, il a emménagé en Alberta pour avoir le droit de voir les filles plus souvent. Ça n'a pas nécessairement plu à Mina, mais elle n'avait alors rien à y opposer ; cependant, lorsqu'il se fit interner après un accident en forêt, pour tenter de composer avec tous les traumatismes qui commençaient à lui peser, elle eut une réaction plus violente que ce à quoi il ne s'attendait. Du jour au lendemain, il se retrouva privé de la garde, même temporaire, de ses filles, et ne put les voir que sous surveillance, lorsque Mina le tolérait. Il ne protesta pas le moins du monde, trop conscient de sa précarité psychologique ; mais il faut dire ce qui est : cette décision en faveur de Mina a attisé le petit brasier qui avait commencé à prendre entre eux. Et aujourd'hui, alors qu'il est sorti depuis quelques années déjà, rien ne s'est arrangé. Son alcoolisme conscient l'empêche de réclamer de voir les filles plus souvent, et il ne tente même pas de se faire entendre. Les deux ne se parlent presque plus, bien que n'habitant qu'à quelques heures l'un de l'autre. Il n'y a presque plus rien pour les unir, à part leurs enfants. Des enfants que Mina ne veut pas voir grandir en présence d'un père aussi instable — des enfants qu'Eli ne veut de toute manière pas contaminer avec ce qu'il est devenu.

Pourtant, Mina et Eli, ils pourraient encore s'entendre. Ils pourraient encore réussir à discuter, savourer cette complicité indépendante qu'ils avaient toujours eue, et qui n'a jamais vraiment disparu. Ils sont capables de se parler durant des heures et de refaire le monde. Capables de tout et de rien à la fois — parfaitement capables d'encore apprécier la présence l'un de l'autre. Si seulement les choses n'étaient pas cachées derrière la fureur protectrice de Mina à l'égard de ces filles, et le faux désintérêt manifesté par Eli à l'égard de sa famille, stimulé uniquement par sa culpabilité. Il y a un mur entre eux, un mur qui les empêche de communiquer autrement qu'en se disputant. Un mur qu'ils aiment pourtant tous les deux, chacun à leur manière ; un mur avec deux jolis visages pour lesquels ils donneraient tout et pour lesquels ils seraient capable de s'allier de la manière la plus dangereuse qu'il soit. Parce que Mina et Eli, ils se ressemblent trop pour que le monde autour d'eux ait jamais réussi à les atteindre lorsqu'ils étaient ensemble. La seule chose qui pouvait les dresser l'un contre l'autre devait naître entre eux — et c'est ce qui s'est produit. Face aux autres intempéries, il ne leur est jamais rien arrivé. Face au monde extérieur, ils ont toujours eu la même manière de se défendre. Ils ont toujours été des alliés redoutables. Et quoi qu'on en dise, il est des choses qui ne changent vraiment jamais, pour peu que le sujet de leur zizanie devienne leur but commun à un moment donné.
fiche (c) blue walrus

_________________
oh i tried, boy,
i tried to run away.
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 1616
○ double-compte(s) : tadhgán, major, claire, sylvia, bartimeus, jim.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) allison beal.
MessageSujet: Re: (F, LIBRE) CAITRIONA BALFE ❖ muddy waters.   Dim 8 Jan - 19:14

come to the dark side
Bien le bonjour à vouuuus. Tout d'abord, merci de vous intéresser à mon scénario, j'espère que la belle Mina vous plait. Elle est quand même assez importante pour Eli, je ne compte pas vraiment faire avancer l'histoire du côté de ses filles si Mina n'est pas là, donc si vous avez ne serait-ce que le moindre intérêt pour elle, n'hésitez pas à me poker, beaucoup de choses sont vraiment négociables.

avatar Caitriona Balfe est vraiment négociable, même si je dois avouer que je l'aime beaucoup dans le rôle de Mina. J'ai un peu créé le rôle sur mesure pour elle, et je trouve qu'elle ferait un très beau couple avec Ethan, mais si vous avez d'autres idées derrière la tête n'hésitez pas à les proposer, je ne suis pas bien compliquée. I love you

pseudo Le pseudo est entièrement négociable, même si j'avoue beaucoup aimer le prénom que je lui ai donné (et que je l'ai noté dans ma fiche). Faites-vous plaisir, ceci étant, je m'adapte. I love you Qui plus est, elle et Eli n'ont pas été mariés, donc il n'y a pas de souci de nom de famille, disons qu'il ne faut juste pas qu'elle s'appelle Murphy.

personnage Le personnage est vraiment libre, comme vous avez sûrement pu le constater en lisant. Son histoire est à votre discrétion ; les seuls points que je tiens à voir respectés, vous vous en doutez, sont ceux qui concernent sa relation avec Eli et la naissance de leurs filles. Pour le reste, have fun. Elle peut même avoir trouvé quelqu'un d'autre depuis le temps, ou que sais-je. Je tiens juste à ce que les filles soient en bonne santé et toujours sous sa garde. Elle peut avoir une mutation à Blackwater Falls ou je ne sais quoi, pour la rapprocher, bien entendu ; j'ai pas mal laissé ça à votre discrétion.

lien Le lien avec Eli n'est pas vraiment négociable pour ses grandes lignes, vous vous en doutez. Vous l'aurez sûrement vu par sa longueur, mais j'ai une idée assez précise de ce qu'est leur relation actuelle ; ceci étant, je ne suis paaaaaas du touuuuut fermée aux suggestions, et ce serait avec grand plaisir que j'ouvrirai mes oreilles et mon coeur à toutes vos propositions. Sachez juste qu'Eli & Mina ne sont pas destinés à retourner ensemble, puisque le petit amour qu'Eli avait avant Mina va finalement se retrouver comblé.

le reste Que dire d'autre. Je me fiche pas mal de la longueur des RPs, tant que vous vous amusez ça me va très bien. De même je me fiche un peu que vous soyez hyperactif ou non : tout ce que je veux, c'est que vous écriviez quand le coeur vous en dit, et que vous preniez du plaisir à le faire. Le seul truc sur lequel je suis un peu embêtante c'est peut-être le combo orthographe, grammaire et conjugaison. Mais pour le reste, tant que vous ne prenez pas Mina pour l'abandonner au bout de deux semaines, je vous aime déjà et je veux vous construire un pays entier rempli de temples en cookies.

Voilà voilà, je crois que ça fait le tour de ce que j'avais à dire. J'espère ne pas vous avoir dégoûté du scéna (ou de moi, un peu plus probable peut-être ), et j'espère que vous vous laisserez tenter par la belle Mina. I love you I love you

_________________
oh i tried, boy,
i tried to run away.
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(F, LIBRE) CAITRIONA BALFE ❖ muddy waters.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) CAITRIONA BALFE ϟ mortelle
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» OU SE TROUVE LE BOUTON LIBRE CREDIT SUR JEUTEL?
» Houston ? Nous avons un problème (pv libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: roses on my grave-