AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en avril 2017. le soleil pointe enfin le bout de son nez
en raison d'un déséquilibre dans la répartition des créatures, les démons ne sont plus autorisés, tout comme les vampires de plus de 100 ans.

Partagez | .
 

 season one (ii) ≡ death valley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
pnj ○ come with me now
○ messages : 210
○ double-compte(s) : pnj.
○ crédits : avatar (c) hallows.
MessageSujet: season one (ii) ≡ death valley.   Mer 4 Jan - 20:52

episode ii : death valley
Blackwater Falls, 13 décembre 2016.
La salle de conférence de la mairie est plongée dans le silence. Pendant quelques lourdes secondes, on ne peut entendre que le tic tac de l'horloge posée sur le mur derrière les journalistes. Le maire prend une longue inspiration, jette un bref regard au chef de la police, assis à sa droite, puis redresse légèrement le micro pour le mettre à la hauteur de ses lèvres. « Je voudrais... » Sa voix se rouille. Il s'arrête pour boire une gorgée d'eau dans la bouteille posée sur la table. Une goutte perle un instant sur ses lèvres avant qu'il ne l'attrape. Puis, il se redresse, s'éclaircit la gorge, et reprend la parole. « Je voudrais simplement insister sur le fait que l'enquête se poursuit. Nous avons tous à coeur cette affaire. Ces mineurs... ce sont nos amis, nos voisins, nos collègues, nos co-citoyens. Nous ne lâchons pas le morceau. Bien que l'enquête soit difficile, elle n'est pas mise de côté. La police travaille sans relâche afin de comprendre ce qui s'est passé. Tout se poursuit, je peux l'affirmer. Nous prenons les choses à coeur à Blackwater Falls. Je sais que vous avez beaucoup de questions, et que nous n'avons pas beaucoup de réponses à vous fournir, mais — »

Le maire se tait soudainement alors qu'un homme, assis dans la foule de journalistes, se redresse sur sa chaise. Son visage est tordu de colère, ses lèvres tremblent, et lentement, son doigt se lève pour pointer le maire. « C'est de votre faute. » Le silence est tel dans la salle que le tic tac de l'horloge semble augmenter en puissance. Tout le monde retient sa respiration pendant la fraction de seconde où l'homme fixe le maire, dont les yeux s'agrandissent légèrement. « Vous êtes la cause de tout ça. Vous l'avez cherché. Vous continuez à foutre votre nez là où vous ne devriez pas, vous détruisez des terres qui ne devraient pas être touchées, vous vous moquez du passé. Alors voilà ce qui arrive. Des gens disparaissent, des gens meurent. Et vous n'avez encore rien vu. » Le ton de l'homme augmente alors qu'il parle, et des agents de sécurité commencent à s'approcher de lui. « Vous l'avez cherché. Vous méritez ce qui vous arrive ! VOUS LE MÉRITEZ ! » Et alors, l'homme se jette soudainement vers l'avant, les yeux fixés sur le maire qui recule instinctivement sur son siège. Les agents de sécurité s'emparent de l'homme et l'emmènent vers la sortie. Ce dernier se débat violemment, continuant de crier à pleins poumons, ses yeux noirs ne quittant pas le maire. « VOUS L'AVEZ CHERCHÉ ! VOUS MÉRITEZ CE QUI VOUS ARRIVE ! LE PIRE EST ENCORE À VENIR ! » Et alors que les portes de la salle de conférence se referment, le silence retombe, et on entend à nouveau le tic tac de l'horloge alors que le maire desserre lentement sa cravate.


explications

Il n'y a toujours aucune nouvelle des mineurs disparus. L'enquête se poursuit depuis quelques temps, mais n'aboutit à aucun résultat. Les pistes s'effacent, et avec l'hiver qui approche, l'enquête est de plus en plus difficile.

L'homme qui a interrompu la conférence de presse a été mis sous garde à vue, mais continue de proférer des menaces et des prophéties de terreur vis-à-vis la ville. L'opinion au sujet de ce qu'il a dit est partagé, mais les réactions sont fortes et nombreuses, notamment concernant l'histoire de la ville.

La réserve amérindienne n'a émis aucun commentaire pour l'instant, mais le chef a annoncé que les propos de cet homme l'ont profondément secoué et que quelque chose sera fait à ce propos.

(c) hallows
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

season one (ii) ≡ death valley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'suis un noob [Accepté]
» [Gaming Beatbox] Cel Damage - Death Valley -
» [ 40k ] Renegade Militia et death korps of krieg
» Jeu de Rôle sur Death Note
» [40k-Death Guard] Les Oubliés du Terminus Est

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: ADMINISTRATION :: on the devil's backbone :: intrigues-