AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 (no good), clester.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 480
○ double-compte(s) : riley, lenny, mica, slade.
○ crédits : avatar par foolish blondie. signature par hallows.
MessageSujet: (no good), clester.   Mer 17 Mai - 23:00

no good
can't fight the temptation, when you get the vibration, won't do you no good. it won't do you no good. you better start running when you hear the man coming. won't do you no good, it won't do you no good. (KALEO)

Le plan, c’était d’aller acheter du lait. Lester avait attrapé ses clés et son portefeuille, et était sorti avec le seul but de passer au dépanneur à quelques mètres de chez lui pour acheter une pinte de lait. Celle dans son frigo était périmée depuis deux jours; il n’avait pas eu le temps de faire le ménage, étant plongé dans le chaos des dernières avancées d’enquête. Des ossements retrouvés, des adolescents morts; c’était le bordel total au commissariat de Blackwater Falls depuis quelques temps et Lester était aux premières loges. Il avait travaillé plus de 50 heures en même pas trois jours, et aujourd’hui on avait insisté pour qu’il prenne une journée de congé. Après avoir dormi plusieurs heures, il avait voulu se servir un petit déjeuner pour finalement découvrir que son lait avait la consistence de fromage cottage; assez pour lui couper l’appétit et lui donner envie de prendre l’air. Fido n’avait cependant pas été d’humeur de sortir, ayant refusé de bouger de sa place dans l’appartement, et Lester était donc sorti seul avec la bonne intention de rapidement revenir pour s’évacher dans son fauteuil et regarder quelques épisodes d’une nouvelle série sci-fi qui venait de sortir. Mais évidemment, rien ne s’était passé comme prévu.

Il avait à peine fait quelques pas que ses yeux étaient tombés sur elle; ses longs cheveux blonds dissimulant son visage, ses mains agitées tentant de forcer la portière de la voiture. Immédiatement, Lester avait compris; cette fille essayait de voler le véhicule. Son instinct lui disait que quelque chose n’allait pas, vraiment pas, mais pour l’instant il se devait de l’intercepter. « Hey, vous ! Arrêtez-vous ! » Et donc il l’avait interpellée pour qu’elle s’arrête, regrettant amèrement d’avoir laissé son badge dans son appartement. Peut-être pourrait-il rapidement éclaircir l’histoire et tranquillement continuer sa journée. Mais non, il avait fallu qu’elle se mette à courir. Alors Lester avait réagi en bon officier et s’était lancé à sa poursuite, non sans jurer entre ses dents bien sûr. Elle était rapide, très rapide; mais le policier l’était également. Toujours aux trousses de la suspecte, il avait attrapé son téléphone pour appeler des renforts, et la voiture de patrouille la plus proche fut en mesure de surprendre la jeune femme à un tournant. Clairement, quelque chose voulait empêcher le policier d’avoir une journée de congé. Il avait passé le seuil du commissariat et s’était attiré le regard venimeux de son supérieur. Cependant, il l’ignora en expliquant rapidement la situation. Il s’occuperait de la suspecte, c’était non-négociable; il n’avait rien d’autre à faire, de toute façon, et il était la seule bonne personne pour le faire. Alors adieu la journée de congé, Lester était de retour au boulot et la pinte de lait ne fut jamais achetée.

Se massant les tempes, Lester s’installa à son bureau et fit quelques recherches; qui était cette fille ? Pourquoi diable essayait-elle de voler une voiture en plein jour, en plein quartier résidentiel ? Lester tapa son nom dans la base de données et atterit dans un dossier étrangement vide. Apparemment, elle s’était déjà fait arrêtée mais aucune accusation n’avait été portée; un dossier fantôme, en quelque sorte. Lester tenta de faire quelques autres recherches mais ces dernières ne donnèrent rien; finalement, il attrapa un verre d’eau et se dirigea vers la salle d’interrogation. Il ne s’était toujours pas changé, toujours vêtu d’un simple jean et d’un t-shirt noir, mais il s’en fichait bien. Il avait des questions, et il obtiendrait ses réponses. Et cette fille était mieux de ne pas trop le faire chier, parce qu’il n’était pas d’humeur – une part de lui avait envie de retourner s’affaiser dans son canapé, autant qu’il voulait découvrir qui elle était.

Elle était assise, immobile, ses cheveux blonds entourant un visage fermé et impassible. Lester referma la porte derrière lui et déposa le verre sur la table, indiquant qu’elle pouvait bien se servir si elle avait envie. Finalement, il prit place devant elle, prenant le temps de bien l’observer. Elle devait être un peu plus jeune que lui; des vêtements sombres, un regard venimeux. Pas très sympathique; mais Lester ne l’était pas non plus. « Claire Oswalt, c’est bien ça ? » demanda-t’il d’une voix légèrement lasse. « Je suis l’officier Ford. » Simple politesse, habituelle dans ce genre de cas. « Je serais bien curieux que vous m’expliquiez pourquoi vous essayiez de voler une voiture en plein jour et en pleine rue de cette manière. Ça ne me semble pas très subtil comme méthode. » C’était dit sans trop d’arrogance, simplement avec curiosité; Lester n’était pas de ces policiers qui se plaisaient à contrarier les suspects. Il ne faisait que son travail. Et même si une part de lui était épuisée et fatiguée, une autre était trop curieuse pour juste se retourner et laisser un autre s’occuper de cette fille. Il y avait quelque chose chez elle qui le titillait; et il découvrirait ce que c’était.
(C) HALLOWS

_________________
everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run, i was born for this.
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 441
○ double-compte(s) : tadhgán, eli, major, sylvia, jim, ichabod, bartimeus.
○ crédits : avatar (c) wild heart. – signature (c) tumblr, bryce fox.
MessageSujet: Re: (no good), clester.   Mar 30 Mai - 13:37


no good
claire et lester / No, it's nothing wrong with me. The kids are all wrong the story's aloof. Heavy metal, rock my heart. – FALL OUT BOY.

Il avait fallu que ça tombe sur elle. Qu’au moment où elle mette à exécution son plan encore plus irréfléchi que d’ordinaire, le flic d’en face sorte de chez lui, et ne l’aperçoive les deux mains dans ce qui lui avait très clairement semblé s’apparenter à un vol de véhicule. Il avait fallu qu’il balance le principe d’une journée de congé par-dessus l’épaule et qu’il ne se mette à lui hurler après. Et, lorsqu’elle avait pris ses jambes à son cou, à la poursuivre.

Bien entendu, il lui avait mis la main dessus. Les renforts avaient débarqué comme par magie à un coin de rue, et elle s’était retrouvée la tête contre le capot et les mains derrière le dos sans que ses protestations ne puissent rien y faire. Pourtant, elle n’avait pas insisté bien longtemps. Elle savait ce que les apparences avaient dû renvoyer à ce type. Elle savait ce que ceux de sa profession pensaient des gens comme elle. Mais elle savait aussi que maintenant, il allait lui falloir s’expliquer. Il allait lui falloir donner une raison à ce type de ne pas la mettre derrière les barreaux et l’y garder. Son dossier ne l’aiderait pas. Bien qu’aucun crime n’y soit officiellement inscrit, n’importe quel flic un tant soit peu doué remarquerait bien rapidement sa fuite soudaine de son ancienne vie. Et il ne fallait généralement pas cinquante ans à ces gars-là pour faire du vilain de dessin animé un super-méchant hollywoodien, et imaginer les histoires les plus farfelues là où il n’y avait en réalité rien de bien sorcier. Ce qu’elle avait à se reprocher n’avait aucun rapport avec son départ précipité de Vancouver. Mais ça, elle se doutait que ce serait bien plus compliqué à expliquer à la tête blonde qui venait de passer le pas de la porte. Tout comme l’apparent vol de voiture auquel il venait d’assister, et qui lui valait les menottes attachées à la table de la salle d’interrogatoire.

Claire releva les yeux vers l’agent de police lorsque celui-ci s’installa face à elle. D’un bref geste de tête, elle dégagea son front des quelques mèches blondes qui y avaient glissé. Elle ne répondit pas lorsqu’il demanda la confirmation de son nom. Elle savait qu’il savait que c’était inutile. La question n’était que rhétorique, et ce type en savait déjà bien plus sur elle qu’elle ne l’aurait souhaité. Il ne faisait aucun doute qu’il avait pris le temps de mettre son nez dans son dossier avant de venir lui parler. Elle avait beau ne jamais avoir fait carrière dans la police, ni même tenté, elle devinait sans soucis les procédures les plus simples du métier. Ce n’était rien de plus que du bon sens, après tout, de vouloir savoir qui l’on avait à interroger.

Comme s’il savait qu’elle ne répondrait pas à l’énonciation simple et presque inutile de son nom, il poursuivit. Officier Ford, qu’il s’appelait. Elle garda les lèvres scellées, ses yeux dardés sur le visage du policier. Et elle l’écouta continuer, tandis qu’il énonçait les faits sans ciller. Elle s’était attendue à ce qu’il se montre plus agressif, plus vexé. Elle semblait après tout avoir interrompu sa journée de congé, et avait pris la fuite sous son nez comme la plus délurée des adolescentes. Néanmoins, la voix de l’officier était calme, et son ton à la fois curieux et las. Il l’attaquait en douceur, et elle le sentait. Pourtant, son flux d’émotions négatives à elle ne redescendit pas. Elle aurait pu demander un avocat, et elle le savait. Elle n’avait rien à se reprocher, et ce ne serait pas très dur à prouver. Si l’un d’eux se penchait sur son cas, elle serait sortie ici en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Et un instant, elle y songea. Elle songea qu’elle ferait peut-être mieux de laisser son cas aux mains d’un professionnel, demander l’avocat commis d’office pour éviter d’avoir à payer, et s’assurer de ridiculiser en bonne et due forme le type qui lui faisait face. Mais à la raison se frottait son caractère bien trop enflammé. Et malheureusement, à cet instant-là, ce fut lui qui l’emporta. Au diable l’avocat. Elle allait se sortir de ce merdier toute seule — comme elle l’avait toujours fait.

« C’est peut-être parce que je n’essayais pas de la voler. » Malgré le ton sec et las, la réponse tomba sans grande agressivité. La jeune femme leva les yeux au ciel, détournant le nez pour observer sans grande conviction la petite salle autour d’elle, l’espace d’une seconde. Puis ses yeux se reposèrent sur le blondinet, alors qu’elle s’enfonçait dans sa chaise, les mains toujours croisées sur la table. « Je crois pas que ce soit du vol, si c’est ma voiture. J’me trompe ? » Elle savait qu’il aurait plus de mal que ça à la croire. Elle savait qu’elle devrait défendre son point, et qu’il se moquerait probablement d’elle avant toute autre chose. Mais les faits étaient là. Si elle avait véritablement voler une voiture, elle ne s’y serait pas prise comme ça. Le tout, c’était de lui faire comprendre ça. Et de lui faire piger que ce véhicule-ci était bien à elle, et qu’il n’avait aucune raison de la détenir plus longtemps. Hormis pour délit de fuite, peut-être.

(c) blue walrus

_________________

Got a touch like a thorn, 'Cause the girl she's hiding horns. She's the beast in my bones. She got two little horns, And they get me a little bit.
☽ ☽ ☽
keur keur :
 

absente du 17 juillet au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 480
○ double-compte(s) : riley, lenny, mica, slade.
○ crédits : avatar par foolish blondie. signature par hallows.
MessageSujet: Re: (no good), clester.   Dim 11 Juin - 21:04

no good
can't fight the temptation, when you get the vibration, won't do you no good. it won't do you no good. you better start running when you hear the man coming. won't do you no good, it won't do you no good. (KALEO)

C’était bizarre. Y’avait vraiment pas d’autre mot pour décrire la situation, et Lester en avait un peu marre du bizarre. Tout était bizarre, depuis quelques temps, et l’officier avait juste envie d’un peu de normalité. Mais cette fois encore, ça n’allait pas être simple, il pouvait le sentir. Peut-être qu’il devrait juste confier toute cette histoire à un de ses collègues, et rentrer chez lui pour s’occuper de Fido, mais à quelque part il avait envie de rester. Une certaine curiosité, qui lui collait à la peau à propos de cette fille. Un petit instinct dans le creux de son estomac qui lui disait qu’il devait rester là, et l’interroger, et essayer de mettre au clair cette histoire. Et Lester avait toujours appris à suivre son instinct; jusqu’ici, il lui avait été fidèle, bien qu’il lui avait une fois brisé le coeur. Il ne faisait qu’observer la fille, simplement, sans arrogance ou insistence. Ses cheveux blonds, emmêlés, son regard droit, ses yeux clairs. Elle était jeune, mais bien bien plus jeune que lui. Et elle venait de Vancouver; Lester aussi. Elle était partie, tout comme lui. Quoique son départ à elle semblait avoir été beaucoup plus abrupt, beaucoup plus impulsif; les dernières informations dataient de quelques mois à peine. Peut-être fuyait-elle quelque chose. Peut-être cherchait-elle quelque chose. Mais clairement, il y avait quelque chose d’étrange à propos de cette fille. Elle se tenait droite sur la chaise, ne faisant aucun geste en direction du verre d’eau qu’il avait apporté par automatisme. Juste à voir l’expression sur son visage, Lester sentait le caractère émaner d’elle. Elle ne serait pas facile à interroger, mais Lester n’était pas trop du genre à reculer devant une telle méfiance. Même qu’il appréciait que les suspects aient un peu de coeur au ventre, sans qu’ils soient violents ou arrogants. Trop des interrogatoires qu’il faisait était à en bailler d’ennui.

Lester resta droit également, ne sourcillant pas trop au regard de la blonde. Puis, sa voix claqua finalement dans la petite pièce, énonçant une réponse. « C’est peut-être parce que je n’essayais pas de la voler. » Le policier arqua un sourcil, gardant son regard dans celui de la jeune femme lui faisant face. Son ton de voix l’étonna – il n’y entendait aucune colère véritable, seulement une certaine lassitude et beaucoup de détermination. Elle savait ce qu’elle disait, elle en était certaine. Puis, elle s’enfonça dans sa chaise de manière presque adolescente. « Je crois pas que ce soit du vol, si c’est ma voiture. J’me trompe ? » Lester ne sourcilla pas. Il continua de fixer la blonde. Son histoire semblait peu plaisible. Certes, il n’avait pas pensé à vérifier les plaques de la voiture, mais ça ne lui avait pas paru nécessaire. Après tout, pourquoi quelqu’un s’y prendrait-il de cette manière pour entrer dans sa propre voiture ? Pourquoi tenter de forcer la portière ? Mais en même temps, Lester était piqué de curiosité. Cette jeune femme était clairement intelligente – ça paraissait dans son regard, dans comment elle parlait. Pourquoi inventer une histoire aussi ridicule, dans ce cas, si ce n’était pas la vérité ? Les questions se bousculaient dans la tête de l’officier, qui lui jeta finalement un regard entendu. « Votre voiture. Vous essayez de me faire croire que quand j’vous ai vu tenter de forcer la portière d’une voiture, c’était la votre ? Quoi, vous aviez perdu vos clés ? Et pourquoi avoir pris la fuite de cette manière, si vous n’étiez pas en train de commettre un vol ? » Il plissa des yeux, lançant un petit sourire à la jeune femme. Pas arrogant, simplement entendu. Lester croisa également ses mains sur la table, se penchant vers elle. « Vous savez tout comme moi que votre histoire fonctionnera pas » énonça-t’il simplement, avant de se radosser à la chaise avec un certain air las. Laissant quelques secondes flotter dans les airs, il retourna finalement son regard sur la blonde. « Qu’est-ce que vous fuyez ? » demanda-t’il, gardant son regard droit et perçant. « Qu’est-ce que vous fuyez comme ça, mademoiselle Oswalt ? »
(C) HALLOWS

_________________
everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run, i was born for this.
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 441
○ double-compte(s) : tadhgán, eli, major, sylvia, jim, ichabod, bartimeus.
○ crédits : avatar (c) wild heart. – signature (c) tumblr, bryce fox.
MessageSujet: Re: (no good), clester.   Ven 7 Juil - 21:28


no good
claire et lester / No, it's nothing wrong with me. The kids are all wrong the story's aloof. Heavy metal, rock my heart. – FALL OUT BOY.

Bien entendu, qu’il ne la croyait pas. Elle n’avait pas espéré une seule seconde qu’il en serait autrement — et l’inverse l’aurait d’ailleurs diablement surprise. Depuis qu’elle avait mis les pieds dans ce monde étrange qu’était le surnaturel, elle était bien placée pour comprendre ceux qui réfutaient toutes les choses impossibles qui semblaient leur arriver. Une part d’elle aurait aimé être pourvue de la même naïveté. Être capable d’instantanément trouver une explication rationnelle, et de passer à autre chose sans s’y attarder davantage. Mais ce temps était révolu. Elle l’avait bien compris, en un an à courir le pays. Mais chaque fois qu’elle se retrouvait face à un sceptique comme le flic qui lui faisait face, ça lui sautait à nouveau à la gorge, et ça refusait de la lâcher. Y avait encore des gens qui vivaient dans l’ignorance. Des gens qu’elle plaignait, autant qu’elle pouvait parfois les envier.

Les questions du policier ne firent que lui tirer un soupir, alors qu’elle secouait doucement la tête. Ses yeux étaient retournés un instant vers la table, avant de remonter sur le visage anguleux de son vis-à-vis. Et lorsqu’il lui adressa un petit sourire entendu pour ponctuer sa question finale, elle ne put s’empêcher de le lui rendre, au même titre que son ton légèrement condescendant. « Parce que, de toute évidence, vous n’alliez pas me croire si je vous disais que c’était la mienne ? » Elle lâcha un nouveau soupir, alors que son sourire retombait en même temps que son ironie. Elle secoua doucement la tête, jouant avec ses doigts à défaut de pouvoir les porter jusqu’à ses cheveux. Elle était dans la merde jusqu’au cou, et elle le savait. Ce flic ne la croirait jamais. Et quelque part, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle aurait voulu être capable de trouver une autre excuse. Capable de faire comme si de rien n’était, et de sortir le lendemain sans avoir à lui faire avaler une histoire qui le dépassait. Mais c’était impossible, et elle le savait. Le seul moyen de ne pas passer en état permanent d’arrestation était de se décharger de cette accusation de vol. Et, malheureusement, la meilleure manière de le faire était de raconter la vérité. Cette voiture était la sienne, et elle n’avait jamais eu l’intention de la voler. En forcer l’entrée, peut-être. Mais la voler… Absurdité.

Et il continuait de parler, l’inspecteur Ford. De lui rappeler que son histoire était ridicule, et que personne n’avalerait ça. Il continuait de penser mieux la connaître qu’elle-même. Et par-dessus tout, il continuait de sonner exactement comme ce flic à qui elle avait tenté de faire entendre raison à Vancouver, il y avait près d’un an de ça. Ce flic qui avait fini par laisser tomber, et la renvoyer chez elle en lui disant que si elle osait revenir avec de pareilles histoires, il la ferait boucler pour obstruction à la justice, et inventerait le motif qu’il lui plairait. Le petit blond assis face à elle n’avait pas l’air d’être de la même trempe. Mais il utilisait jusqu’à lors les mêmes mots — et ça, Claire en était plus irritée qu’elle n’était capable de l’expliquer. « Rien du tout. » Elle a planté à nouveau ses yeux dans les siens, mâchoires serrées. Elle n’a pas l’intention de se faire marcher sur les pieds. Pas l’intention de le laisser lui parler comme une gamine de cinq ans qui inventait des mensonges plus gros qu’elle pour qu’on la regarde et qu’on la considère. Elle n’avait jamais été cette gamine. Et elle en avait plus qu’assez que personne ne le comprenne — que personne ne le croie. « Je ne fuis rien du tout. » Le ton n’est pas insolent. Simplement sec, simplement décidé. Elle ne fuit rien, et s’il n’est pas capable de l’accepter, elle ne peut plus rien faire pour l’aider. « J’comprends que vous ne croyiez pas à mon histoire. Hourra pour vous. Mais je vous conseille quand même de vérifier la plaque. Juste au cas où. » Elle bougea doucement, changeant de position pour tenter d’en trouver une moins inconfortable. En vain. « Sauf votre respect, officier Ford, vous savez pas grand-chose de moi. Et je suis pas certaine que votre badge vous donne le droit de vous faire passer pour mon psy. Est-ce qu’on peut s’en tenir à cette histoire de voiture ? » Si les propos étaient insolents, le ton ne l’était pas. La voix restait lasse, et ne cherchait en rien à manquer de respect à l’homme qui lui faisait face. Elle n’allait pas chercher à le comprendre, et n’avait aucune envie de s’épancher auprès de lui. Tout ce qu’elle demandait, c’était qu’il respecte en retour sa vie privée, et qu’il s’en tienne aux faits. Franchement, est-ce que c’était si compliqué ?

(c) blue walrus

_________________

Got a touch like a thorn, 'Cause the girl she's hiding horns. She's the beast in my bones. She got two little horns, And they get me a little bit.
☽ ☽ ☽
keur keur :
 

absente du 17 juillet au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (no good), clester.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(no good), clester.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» Good english / german news radio for podcast
» Sanae = good girl ? Screw that !
» Good morning sweetie [with Bel']
» Full Meca is so good !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: commissariat-