AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 (let the right one in), lana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
○ messages : 1645
○ double-compte(s) : riley et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), kaleo (lyrics).
MessageSujet: (let the right one in), lana   Dim 28 Mai - 11:44

let the right one in

Lenny n’était pas du genre à laisser quoi que ce soit lui filer entre les doigts. Elle avait repéré ce démon voilà de cela quelques jours, et elle était bien déterminée à l’attraper. Elle avait bien entendu parler que Blackwater Falls était rempli à craquer de créatures surnaturelles – un paradis pour les chasseurs, qu’on lui avait dit – mais elle ne s’était pas attendue à ce que ce soit aussi vrai. Ça grouillait de partout dans cette petite ville canadienne, tellement que Lenny en avait presque le tournis. Ce n’était pas que les créatures étaient faciles à trouver – mais elles laissaient beaucoup d’indices derrière elles, tellement que c’était difficile parfois de les départager. Mais ce démon, Lenny savait qu’il n’était pas loin. Elle avait décidé de se concentrer sur son cas, ayant grand besoin d’évacuer un peu de stress sur ces abominations. Ça faisait quelques jours qu’elle était sur le trace de cette créature, prenant la forme d’une jeune femme. Elle paraissait si innocente, avec son visage enfantin et ses grands yeux – mais Lenny ne se laissait pas attendrir facilement. Après tout, ce n’était pas le premier démon qui se réfugiait à l’intérieur d’un corps à l’apparence innocente pour essayer de paraître inoffensif. Ce petit jeu ne marchait pas avec Lenny. Non, elle comptait bien piéger cette crapule dans une clé bien dissimulée et le renvoyer en enfer une fois pour toute.

Aujourd’hui serait le jour J – elle avait surveillée la démone et avait mémorisé le trajet qu’elle prenait pour rentrer de son boulot dans une librairie. Pourquoi un démon irait-il travailler dans un endroit pareil, Lenny n’en avait vraiment aucune idée mais elle n’était pas trop d’humeur de s’y attarder pour découvrir pourquoi. Un exorcisme suffirait grandement. Elle savait que le démon passait par une petite rue où se trouvait un bâtiment clairement abandonné depuis plusieurs années – l’endroit parfait. Lenny s’occupa de tracer le piège à démon dans la pièce principale, au plafond, d’une peinture blanche. Le soleil commençait à décliner à l’horizon quand elle avait terminé. Lenny jeta un coup d’oeil à sa montre – le démon passerait bientôt devant le seuil de la porte. Elle se plaça près de la fenêtre pour surveiller son arrivée, son plan bien déterminé dans sa tête. En espérant que le démon morde à l’hameçon.

Il ne fallut que quelques minutes d’attente avant de voir le visage de la jeune femme apparaître au coin de la rue. Puis, alors qu’elle approchait de plus en plus, Lenny se mit à hurler le nom qu’elle savait que le démon utilisait – Lana. « Lana ?! Lana, c’est toi ?! C'est Rachel ! » Rachel était le prénom d'une fille avec qui Lenny savait travaillait le démon à la librairie - en espérant que ça suffirait à la faire réagir. Les deux jeunes femmes semblaient être amies, ou du moins avoir une relation amicale. Elle répéta encore et encore le prénom, espérant que ça attire son attention. « Lana, s’il te plaît, aide moi ! Ils essaient de me tuer ! » Puis, elle se plaça dans un endroit plus sombre de la pièce, pour ne pas être vue quand le démon allait entrer. Lenny attendit, et finalement au bout de quelques secondes réalisa que son plan ridicule avait fonctionné – la jeune femme venait d’entrer et fonçait droit vers le piège à démon. Lenny attendit qu’elle y soit finalement entrée pour sortir de l’ombre, tenant sa Bible entre les mains. « T’étais pas trop dure à attraper, dis donc, toi. » Elle lui accorda un petit sourire, levant le doigt vers le plafond pour lui indiquer le piège à démon, mais elle ne comptait pas attendre beaucoup plus longtemps. Elle ouvrit la Bible à l’endroit qu’il fallait et sans hésitation, se mit à réciter la formule d’exorcisme. « Exorcizamus te, omnis immundus spiritus… »

_________________
i have waited, i have waited. takes it's toll, my foolish pride, how long before I see the light? i have waited, i have waited for you to lay me down.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
○ messages : 65
○ double-compte(s) : Aucun pour l'instant
○ crédits : .nephilim
MessageSujet: Re: (let the right one in), lana   Jeu 6 Juil - 17:45



let the right one in

feat Lenny Morland



La journée avait été plutôt tranquille et ça n’avait pas été pour me déplaire. Il fallait dire que durant  les autres jours de la semaine, la cadence n’avait pas été la même. D’après une petite constatation que j’avais pu effectuer, les clients avaient tendances à être plus nombreux le Mardi, le Vendredi et le Samedi dernièrement. Le Dimanche ça variait. Une démone qui travaille en tant que libraire ça parait complètement stupide n’est ce pas ? Et pourtant ça ne me dérange absolument pas et ce que peuvent bien penser les autres à mon sujet…Et bien je n’en ai tout simplement rien à faire. Après tout je n’ai jamais été du genre à avoir besoin de l’avis des autres pour mener ma propre vie comme je l’entends. La littérature, ça a toujours été ma passion depuis que je suis revenue des Enfers, une façon d’oublier les souffrances endurer qui ont fait de moi le monstre que je suis devenue maintenant.  S’il y avait bien un secret que je devais préserver c’était celui-ci. Lawrence ne devra jamais rien savoir de tout cela. Jamais. Il serait horrifié, et je perdrais sa confiance pour toujours et ça, jamais je ne m’en remettrai. Il était la seule personne qui comptait pour moi, mon seul véritable ami.

Jetant un coup d’œil dehors, je pris la décision d’attendre encore un instant avant de m’aventurer à l’extérieur. Je n’avais nullement envie de rentrer chez moi pour l’instant et j’étais bien ici à l’intérieur de la librairie que je considérais comme ma deuxième demeure. De plus, depuis plusieurs jours maintenant je me sentais de plus en plus mal à l’aise comme si j’étais espionnée absolument partout ou j’allais. C’était exactement pour cette raison que j’étais constamment tout le temps sur mes gardes. Me dirigeant vers une des étagères, je dus me mettre sur la pointe des pieds pour attraper un livre avant de retourner m’asseoir pour me plonger dans un  roman vraiment passionnant. Comme aucun client ne se présenta jusqu’à la fin de mon service j’eus le temps de lire deux bons chapitres avant de me stopper dans ma lecture. Il était temps pour moi de fermer la librairie quand je vis le soleil se coucher à l’horizon. A contre cœur, c’est ce que je fis rapidement en prenant soin que tout était bien verrouillé avant de me mettre en marche en direction de ma maison.

Il était plus facile pour moi d’emprunter cette petite ruelle qui était un raccourci qui me permettait de gagner beaucoup plus de temps plutôt que de faire le détour en passant par l’avenue principale. D’habitude j’aimais bien passer par l’avenue et profiter de la galerie marchande, mais la je n’avais qu’une seule envie : Rentrer chez moi. Tranquillement, je marchais en fixant devant moi comme perdue dans mes pensées quand un cri m’arrêta net. Un cri épouvantable qui m’appela à l’aide.

« Lana ?! Lana, c’est toi ?! C'est Rachel ! »

Rachel ? Mais que faisait-elle ici ?

« Lana, s’il te plaît, aide moi ! Ils essaient de me tuer ! »

Rachel était une jeune lycéenne devenue fraichement vampire suite à un accident de voiture ou elle avait faillit perdre la vie après être tombée dans le coma. Elle se rendait souvent à la librairie car elle adorait la lecture tout autant que moi et nous avions tissé un lien d’amitié très fort elle et moi. Elle était âgée de seulement seize ans. Il était injuste pour elle de mourir aussi jeune.  Sans plus attendre, je me précipitai en direction des hurlements sans même prendre le temps de réfléchir. Je ne compris que trop tard le piège qui venait de se refermer sur moi.

« T’étais pas trop dure à attraper, dis donc, toi. »

Avec un petit sourire, elle me montre le piège à démon peint juste au dessus de ma tête. Pas mal je l’avoue. Elle peut être fière d’elle…Mais pas pour longtemps. Elle commence à réciter ces mots en latin et malgré la douleur qui traverse tout mon corps, j’attrape un poignard que je garde en permanence et que je cache  tout le temps sur moi  et de toutes mes forces je l’envoie en direction du plafond pour briser le piège à démons qui me retenait prisonnière et qui s'écroule dont j'esquive les débris en roulant sur le coté. En suffoquant je lutte pour garder le contrôle. Il est hors de question que je retourne en Enfer une nouvelle fois. D’un geste de la main, j’use de mon pouvoir de télékinésie pour projeter la chasseuse contre le sol et la faire taire. Elle lâche sa bible et je m’empresse de m’en emparer pour en déchirer les pages qui pourrait permettre de m’exorciser. De plus près j'en profite pour la dévisager, elle est vraiment très jolie mais on peut aussi lire l'expérience sur son visage et elle a l'air d'être une chasseuse particulièrement redoutable.

« Effectivement j’ai peut être pas été trop difficile à attraper mais la première règle est de ne jamais sous estimer son adversaire. Tu as de la chance que ça ne soit que moi. D’autres t’auraient déjà mise en pièces à l’heure qu’il est et tu serais morte. »



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
○ messages : 1645
○ double-compte(s) : riley et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), kaleo (lyrics).
MessageSujet: Re: (let the right one in), lana   Jeu 13 Juil - 13:17

let the right one in

Lenny ne chassait peut-être pas depuis longtemps, mais elle avait accumulé un nombre impressionnant de chasses depuis qu’elle avait commencé – et donc elle n’était pas du genre à se laisser impressionner très facilement. Elle avait eu un bon mentor, et l’expérience lui avait appris que la plupart des créatures semblaient plus dangereuses qu’elles ne l’étaient vraiment, simplement parce qu’elles faisaient peur. Le truc, c’était d’avoir confiance, de connaître ses méthodes et de les appliquer sans hésiter – ne pas se laisser intimider. Avec les démons, c’était ça le plus important. Car certains d’entre eux étaient plus attitude que toute autre chose – et ça faisait longtemps que Lenny n’en était plus vraiment remuée. Elle faisait son boulot et c’est tout. C’était ce qu’elle avait décidé de faire, après la perte de Charlie. D’essayer d’éviter les pertes aussi lourdes et douloureuses aux autres. Essayer de faire un peu de ménage dans ce monde pourri, pendant qu’elle le pouvait encore.

Les premiers mots de la formule passèrent les lèvres de Lenny. La vérité c’est qu’elle n’avait pas besoin de la Bible pour la prononcer – mais c’était pratique de l’avoir sous les yeux, bien qu’elle pourrait très bien se débrouiller sans. Mais rapidement, Lenny réalisa qu’elle avait fait une erreur – elle avait peut-être sous-estimé cette démone aux airs innocents, qui s’avéra bien plus forte et douée qu’elle n’avait l’air. Car cette dernière lança soudainement un poignard au plafond, avec une force telle que le piège se brisa. Lenny resta surprise un petit instant, mais n’eut pas le temps de réfléchir qu’une force la poussa vers l’arrière. Elle atterrit sur le sol avec violence, lâchant un grognement de douleur alors que sa cheville eut un drôle de bruit. La Bible atterit plus loin, et Lenny observa la démone la déchirer avec frustration. Si elle n’avait pas été aussi énervée, Lenny aurait presque pu en être amusée – mais la chasse n’était pas drôle à ses yeux. Se redressant, elle rendit le regard de la jeune femme qui la dévisageait. Clairement elle devait posséder un pouvoir de télékinésie pour avoir pu la projeter de cette façon – elle était pleine de surprises, dis donc. « Effectivement j’ai peut-être pas été trop diffiicle à attraper mais la première règle est de ne jamais sous estimer son adversaire. Tu as de la chance que ça ne soit que moi. D’autres t’auraient déjà mise en pièces à l’heure qu’il est et tu serais morte. »

Lenny arqua un sourcil, se redressant un peu difficilement. Sa cheville lui faisait un mal de chien, mais elle ignora la douleur pour se concentrer. Elle devait trouver une autre solution – et rapidement. Mais elle ne se laisserait pas impressionner par quelques acrobaties. « Ah ouais ? » dit Lenny en gardant ses yeux plantés dans ceux de la démone. « Et pourquoi tu l’as pas fait, hein ? » Elle essayerait de gagner du temps avant de trouver une solution pour emprisonner à nouveau la jeune femme et définitivement la renvoyer en Enfer.

_________________
i have waited, i have waited. takes it's toll, my foolish pride, how long before I see the light? i have waited, i have waited for you to lay me down.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (let the right one in), lana   

Revenir en haut Aller en bas
 

(let the right one in), lana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Emaz lana
» Leïlana des Marchombres
» Lana Del Rey
» Véritables prénoms
» Chapitre bonus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: commerces-