AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 Carlisle Lester Hansen - My pleasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 8
○ double-compte(s) : -
○ crédits : by me
MessageSujet: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 2:02


Carlisle Lester HANSEN
La Mort vient d’en bas
○ âge › 28 ans ○ date et lieu de naissance › 26 décembre à Blackwater Falls ○ profession › Barman ○ situation amoureuse › / ○ orientation sexuelle › Peu fixée ○ situation financière › commune ○ groupe › A long walk home ○ avatar › Gaspar Uliel ○ crédit › Tumblr

Carlisle avait le port altier. Il n’était pas vraiment du genre à douter de lui, ou à se remettre en question. Il était celui qu’on détestait souvent amèrement même. Rien ne le décoiffait, d’aucun pouvait le prendre sous son plus mauvais profil, tant il avait cet aplomb qui faisait son charme. Son visage était un atout, son corps en était un autre, et l’homme savait combiner les deux pour pouvoir s’en servir à outrance. Manipulateur, il voulait toujours être celui qui réfléchissait le plus tout en parlant le moins. Il n’aimait pas étaler sa science comme ces pique-assiettes qui voulaient faire bonne figure. Non, son but était d’être cinglant. Jeter des mots criant de vérité, mais plein de sarcasme. Les gens ne méritaient pas son approbation, seulement son jugement et sa nonchalance.
Mais sous cette apparence se cachait un homme bien plus vil. Ses peurs se transformaient en phobies et ses phobies devenaient des démences.
C’était un fuyard, un lâche, un couard. Il n’affrontait pas ses ennemis. S’il pouvait, il se donnait la part belle dans les débats et les conflits, dans les résolutions de situations et d’énigmes. Il prenait la victoire aux autres, n’hésitant pas à leur voler le fruit de leurs heures de recherche. Il voulait obtenir les plus beaux lauriers, sans s’attirer d’ennui. Mais ce genre de situation tournait vite au cauchemar.

En intimité il n’était pas vraiment différent. Légèrement plus calme, il ne disait pas tout haut ce qu’il pensait tout bas. Mais entendre la misère de ceux qui le côtoie le rendait fier de sa propre condition. Il se nourrissait de tourments. Aux premiers abords, il donnait l’impression d’être un homme hautain et sauvage. Quelqu’un d’inaccessible, qui ne vivait pas sur la même sphère que le reste du monde. Un éphèbe qui se pensait être un chef-d’œuvre de nature, mais qui, en réalité, n’était qu’une créature difforme au cœur bouffi et aux sentiments inexistants. Le rôle qu’il jouait, le masque qu’il portait, dans le théâtre qu’était sa vie, ne tarderait pas à tomber, ici, à Blackwater Falls. Les secrets c’était sa passion, mais dans cette ville résidait des maîtres en la matière. Ces êtres, qui ont fait beaucoup plus que tout ce qu’il ne fera jamais.
○ comment vis-tu ton quotidien à blackwater falls ? › B.F. comme il aime à l’appeler, a tout du charme canadien que l’on attend d’une petite ville. Une architecture typique, un lac, des champs ainsi que des saisons changeantes. Sur une carte postale, cela rend très bien mais, une fois au cœur du village, on se rend rapidement compte que l’on glisse dans un précipice sans fond. Ce type d’endroit où ‘théoriquement’ tout devrait bien se passer. C’est sans compter l’aura mystique qui maintient Blackwater Falls dans cet écrin ésotérique. Carl, campé sur ses positions, n’a que faire des élucubrations de pécores. Il est venu ici par intérêt plus que par envie, et il compte bien essayer de négocier sa retraite dans ces lieux. Il refuse d’ébranler son quotidien et s’il doit décrire sa vie sur ces terres, se sera à sa façon.
○ 26 décembre 1989 › Naissance à Blackwater Falls. ○ 12 mai 1995 › Déménagement pour Calgary ○ 26 décembre 1999 › Son dixième anniversaire. Il fut particulièrement gâté. ○ 14 mars 2007 › Accident de Franck HAWKE, son meilleur ami. Le pauvre fut grièvement blessé lors d’une sortie en rafting. ○ 16 mars 2007 ›Franck tombe dans un coma dont il ne se réveillera pas. ○ 20 juin 2007 ›Enterrement de Franck HAWKE à Calgary ○ 02 juin 2008 › Décès d’Hortense HANSEN, grand-mère de Carl. ○ 04 juin 2008 ›Enterrement d’Hortense, dans sa province natale à B.F. ○ 28 août 2011 › Diplômé de l’université de psychologie ○ 30 septembre 2012 › Héritage de la maison d’Hortense à Blackwater Falls ○ 09 octobre 2012 › Déménagement à Blackwater Falls
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 8
○ double-compte(s) : -
○ crédits : by me
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 2:02

Contre toutes attentes, Carlisle était originaire de Blackwater Falls. Lorsque Trish quitta le village dans le but de trouver du travail à Calgary, elle ne se doutait pas qu’elle allait y rencontrer l’homme de sa vie : Jayce. Elle-même issue du village, elle était très attachée à cette patrie où elle y grandit et demanda, comme une faveur, à son mari, d’y déménager lorsqu’elle serait enceinte. Cette mère aimante souhaitait transmettre ses racines à son fils et, pour cela, elle pensait que le faire naître dans ce village lui inculquerait les mêmes valeurs sentimentales qu’elle. Jayce accepta par amour mais il ne supporta pas l’autarcie dans laquelle évoluait ces habitants. Le village avait quelque chose de lugubre et était loin de tout. Au bord de la dépression, le mari, dorénavant père, fini par poser un ultimatum à sa femme. Les Hansen firent rapidement les cartons et repartirent sur Calgary, d’où ils ne bougèrent plus.
Hortense, la mère de Trish, fut particulièrement peinée par leur départ et vécu la séparation comme une déchirure. Carl était son seul petit-fils et Dieu seul savait combien elle l’aimait. Elle était conscient qu’une fois à Calgary, elle ne pourrait plus le voir aussi souvent.

Carlisle vécu assez mal ce déménagement. Malgré son âge, il se rendait compte que tout ce qu’il connaissait était en train de lui être arraché. Pourtant il ne dit rien, ne fit rien, et dit adieu à sa grand-mère. Sa vie fut alors banale et commune.
Lors de ses dix-huit, Carl et ses amis partirent pour un voyage dans la province de Washington, située au-dessus de l’Orégon. Les Etats-Unis, c’était le grand rêve, mais ils ne voulaient pas aller bien loin. Ils avaient trouvé des logements en bon état et peu cher dans le coin, avec des activités en pleine nature. Au milieu du séjour, ils partirent pour une séance de rafting. « Ca va bien se passer » ; c’était ce qu’avait dit le moniteur. Mais tout le monde peut faire des erreurs et malgré ses années d’expériences, il avait suffi d’une second d’inattention pour ruiner la vie de cinq jeunes adultes. En plein dans un rapide, le gonflable chavira. Le type devait choisir entre crever la toile de son engin sur un rocher effilé, ou tenter un passager risqué en priant pour s’en sortir indemne. Il tenta le passage risqué, faisant se retourner le raft. Les gosses eurent une sacrée secousse mais tous arrivèrent à regagner le bateau. Tous sauf Franck, qui s’était fait emporté par les rapides. Les gamins voyaient son bras s’agiter à travers les remous, alors que son corps était englouti. Il s’éloignait, petit à petit. C’était la panique et Constance, sa dulcinée, voulu plonger pour aller le chercher. Mais c’était une mauvaise idée. Ils n’avaient pas le temps de se décider, car eux aussi se faisaient emporter mais de manière moins violente.
Les filles étaient en pleur et les garçons ne savaient que dire. Le guide s’activait pour avancer le plus vite possible, lançant déjà un appel avec sa radio étanche, aux secours locaux. Mais c’était trop tard. Franck flottait, dans le lit paisible de la rivière, à un endroit calme. Le nez vers le ciel, on pouvait penser qu’il dormait… Le gérant le ramena sur la berge et lui fit un massage cardiaque, qui ne donna rien. Quand les secours arrivèrent, ils l’emmenèrent à l’hôpital, le déclarant en état de choc. Quatre jours plus tard, il tomba dans le coma. Sa famille ne le supporta pas, ses amis non plus. La bande éclata.

Carlisle, suite à cet accident, voulu déménager. Il croisait souvent ses anciens amis et Calgary lui rappelait beaucoup trop son défunt ami. C’était peu soutenable. Ses parents refusèrent de quitter la région et lui dire de partir, seul, s’il en éprouvait le besoin. Il fit un premier passage à Blackwater Falls, pour regarder tout ce qui avait changé. Hortense fut heureuse de le revoir et en même temps triste d’entendre son histoire. C’était comme ça que la vie fonctionnait. Il resta une semaine, avant de rentrer pour poursuivre ses études et, au moins, terminer son cursus. Il promit alors à sa grand-mère de revenir une fois sa licence de psychologie terminée. Mais la pauvre ne vécut pas aussi longtemps et l’année d’après ce fut son tour de lui dire adieu. La mort emportait aléatoirement les âmes…

En mourrant, Hortense laissa une condition sur son testament : il n’aurait la maison que s’il finissait sa licence de psycho. Sans ça, elle appartiendrait au village et le maire en ferait ce qu’il voudrait. Carl ne pouvait laisser passer ça. C’était la demeure où il avait vécu, grandit et passé ses vacances, jamais il ne la laisserait tomber entre les mains de politiques. Ce fut difficile mais il finit par sortir de l’université.
La vie avait un goût particulièrement fade et amer. A vingt-trois ans, il n’avait plus rien à voir avec le jeune adolescent insouciant, le type presque perché de sa jeunesse. Carlisle arborait son prénom avec une vantardise un peu trop affirmée et un dédain non feint. C’était un homme détestable qui s’était enfermé dans sa bulle. Ses parents étaient devenus de simples géniteurs et il se retrouvait atrocement seul.

Dès que les papiers furent réglés avec le notaire, il prit ses affaires et déménagea à Blackwater Falls, sa patrie. C’était chez lui. L’ambiance dans lequel s’éveillait les habitants chaque matin, le mettait à l’aise. Sa lubie ce n’était pas d’entendre le son des klaxons et de sentir le soleil dorer sa peau. Non, son ‘truc’ c’était de se faire bercer par le hurlement des loups et d’entendre une maison en bois craquer toute la nuit. De vivre dans la pénombre de cette ville pour en faire partit. Il n’aurait jamais dû être la pièce manquante au décors, et à juste titre.

fiche (c) blue walrus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
demon ○ breaking bad
○ messages : 23
○ double-compte(s) : //
○ crédits : Pando
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 4:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 8
○ double-compte(s) : -
○ crédits : by me
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 6:33

MON CANARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2168
○ double-compte(s) : tadhgán, major, claire, sylvia, jim, ichabod, bartimeus.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) lana del rey, myself.
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 11:08

gaspaaaaaard. qu'il est beau ce petit. en humain en plus, tellement parfait, i'm dead. en plus son second prénom c'est lester, aha, j'aime ça. (d'ailleurs, pourrais-tu juste enlever l'initiale dans ton pseudo ? on ne les autorise pas... )

bienvenue dans le coin, en tout cas. tu étais attendue avec impatience, je crois. j'espère que tu te plairas ici bon courage pour la rédaction de ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas à venir nous poker, marianne ou moi. I love you

_________________

I drive fast, I am alone in midnight. Been tryin' hard not to get into trouble, But I've got a war in my mind. So, I just ride. That's the way the road dogs do it – ride 'til dark.
⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
absente du 17 juillet au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 478
○ double-compte(s) : riley, lenny, mica, slade.
○ crédits : avatar par foolish blondie. signature par hallows.
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Ven 9 Juin - 19:36

tiens vous avez un joli deuxième prénom, vous
gaspaaard ce super choix et un petit humain

bienvenue parmi nous en tout cas, bon courage pour ta fiche I love you I love you si tu as des questions n'hésite pas

_________________
everybody waiting for the fall of man, everybody praying for the end of times, everybody hoping they could be the one, i was born to run, i was born for this.
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ghost ○ ancient light
○ messages : 142
○ double-compte(s) : /
○ crédits : wiise (avatar)
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Sam 10 Juin - 4:07

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
○ messages : 607
○ double-compte(s) : aucun
○ crédits : © Miss Pie (signa/profil) (avatar) [Bazz]
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Sam 10 Juin - 12:33

Haaaaaaaaw qu'il est mignon bienvenue ici
Je serais ravie de le rencontrer au travers d'un sujet
A très bientôt et amuses toi bien ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
○ messages : 8
○ double-compte(s) : -
○ crédits : by me
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Sam 10 Juin - 12:34

Bonjour a tous et merci de votre bienvenue !!! :DDD

J'ai enfin fini ma fiche fiouuuf o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 103
○ double-compte(s) : tadhgán, eli, major, claire, jim, ichabod, bartimeus.
○ crédits : avatar (c) vinyles idylles. – signature (c) sia, tumblr.
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   Sam 10 Juin - 15:59

Je l'aime, moi, ce petit Carlisle détestable. Et enfin qui reconnaît que BF c'est glauque comme ville. Je le comprends le pauvre père d'avoir fait une dépression. Ta fiche était vraiment agréable à lire, en tout cas, j'ai hâte de voir ce que Carl va donner en jeu. Je viendrai sûrement te réclamer des liens.
Je te valide donc. Bon jeu parmi nous.

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.  

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques à gauche, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Tadhgán te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.  
(c) blue walrus

_________________


Break down, only alone I will cry out now. You’ll never see what’s hiding out deep down. I know, I’ve heard that to let your feelings show Is the only way to make friendships grow, But I’m too afraid now.
≈ ≈ ≈
keur keur :
 

absente du 17 juillet au 15 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Carlisle Lester Hansen - My pleasure   

Revenir en haut Aller en bas
 

Carlisle Lester Hansen - My pleasure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» confession de Carlisle
» Lester Koopa:Le frère caché[validé]
» Le discours de Kyle Lester, retranscrit !
» La menace Noire...
» Culbuto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-