AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les polymorphes et les fantômes ont besoin d'amour, eux aussi
nous sommes présentement en mars 2017. le printemps arrive, ne perdez pas espoir
veuillez noter que les télékinésistes et les troisième oeil sont pour le moment fermés, veuillez privilégier d'autres dons

Partagez | .
 

 (bad habit), rp libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
demon ○ breaking bad
— administratrice —
○ messages : 462
○ double-compte(s) : riley, lenny, lester, slade.
○ crédits : avatar par vinyles idylles. signature par hallows.
MessageSujet: (bad habit), rp libre   Ven 23 Juin - 16:16

Mica s’était réveillée ce matin-là avec une migraine. Jim était parti, elle ne savait pas trop où, et il devait être un peu plus de onze heures au vue du soleil à l’extérieur. Elle se leva, frottant ses yeux brûlants. La nuit précédente avait été longue, très longue. Elle commençait à en avoir plus que ras-le-bol de son boulot, encore plus quand des incidents pareils se produisaient. Un énième connard qui se croyait plus fort qu’elle, et qui pensait qu’il pouvait maltraiter les serveuses parce qu’il payait pour des verres. Ridicule, c’était tout simplement ridicule. Elle se débarrassa des draps d’un coup sec et alla prendre une douche bien chaude. Laissant couler l’eau sur son visage, Mica tenta d’oublier les souvenirs de la veille. Elle avait attiré de nombreux regards. Trop de regards. Elle ne pouvait le nier; c’était étrange, aux yeux des autres, de voir quelqu’un de son gabarit prendre le dessus sur un homme. Surtout que ce dernier avait été bien bâti. Mais elle n’avait pas pu se retenir; elle avait eu envie de lui faire mal. Qu’il demande de la pitié, même. Ça n’était jamais arrivé à Mica auparavant. Pas de cette manière, en tout cas. Peut-être était-ce sa nature de démon qui commençait à prendre le dessus. Elle se devait d’être prudente. Tout ça n’annonçait rien de bon. Elle ne pouvait pas laisser cette malédiction lui faire oublier ce qu’elle était. Mais heureusement, Jim était de retour dans sa vie. Jim parvenait à la faire voir plus clair. Malgré tout ce qui s’était passé, elle croyait en lui. Elle avait besoin de lui. Elle aurait aimé qu’il soit là. Sortant de la douche, elle enfila des vêtements et commença à se faire à manger. Elle ne travaillait pas avant le lendemain soir, elle avait donc pas mal de temps libre. Elle hésita à appeler Jim pour savoir ce qu’il faisait; mais sans doute qu’il était parti travailler.

Alors que Mica était en train de grignoter des toasts, elle entendit quelques coups à la porte. Se tournant vers cette dernière, qui lui faisait dos, elle fronça des sourcils. Qui pouvait venir la voir ici ? Peu de gens connaissaient son adresse. Et si c’était son patron qui venait se plaindre, il l’aurait appelée auparavant. Ou Jim aurait-il oublié ses clés ? Mais bon, ce n’était pas comme s’il ne trouverait pas une autre manière d’entrer. Non, c’était étrange. Au bout de quelques secondes, Mica se leva finalement, et ouvrit la porte. Mais de l’autre côté du seuil, il n’y avait rien sinon du vide. Était-ce une mauvaise blague ? Mica parcourut le couloir du regard. Personne en vue. Ennuyée, elle poussa un soupir. Des enfants, probablement. Elle referma la porte immédiatement, secouant la tête. Puis, quelque chose revint en tête; les enfants qui cognaient aux portes. Elle avait vu les articles dans les journaux. Elle avait vu assez de choses pour comprendre que ce n’était pas des mauvais coups. Se mordillant la lèvre, elle se dit qu’elle devrait peut-être demander à un voisin si ça leur était arrivé aussi. En avoir le coeur net un peu. Elle enfila donc une paire de souliers et se rendit dans le couloir. Elle cogna à la porte la plus proche; jamais elle n’était allée parler à un de ses voisins. Mais un mauvais pressentiment lui prenait au coeur, il lui fallait savoir si elle était la seule de l’immeuble à avoir entendu ces coups. Finalement, la porte s’ouvrit. Elle leva les yeux vers la personne de l’autre côté du seuil. « Bonjour. Désolé de vous déranger. » Elle se racla. « J’habite juste à côté, et j’aurais une question pour vous, si vous êtes pas trop occupé. »

_________________
he’s raised on the edge of the devil’s backbone, oh i just wanna take him home. +
heyhey :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(bad habit), rp libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» OU SE TROUVE LE BOUTON LIBRE CREDIT SUR JEUTEL?
» Houston ? Nous avons un problème (pv libre)
» le québec libre!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: historic district :: résidences-