AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Revenir en haut Aller en bas



 
n'oubliez pas que les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en juin 2017. l'été arrive en ville, sortez la crème solaire

Partagez | .
 

 Have a Wonderful day darling ○A2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Have a Wonderful day darling ○A2   Ven 29 Déc - 16:51


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”
Aujourd'hui était un jour particulier car c'était la veille du meilleur jour du mois de juin. Nous étions le premier au soir et demain c'était l'anniversaire de la personne que j'aimais le plus au monde. Alors évidemment je n'avais pas oublié et j'étais certain qu'il allait se rappeler de cet anniversaire là. Comme toujours nous avions fini la soirée devant une série et je l'avais accompagné jusqu'à son lit et l'avait regardé dormir. Il était tellement mignon que j'aurais envie de le câliner toute la nuit. Je m'étais par la suite mis à ses côtés, sans dormir. Je pouvais alors pleinement le regarder dormir, j'aimerais tellement pouvoir le faire dormir contre moi, le laisser entendre mon coeur durant la nuit.

Puis les heures avançaient, Aden bougeait un peu tout en parlant dans son sommeil. Je n'avais aucune idée de ce qu'il pouvait bien dire mais le fait est que nous étions désormais le deux et je me devais de mettre mon plan en place. Lentement je m'étais levé et avait pris la direction de la salle de bain. Heureusement pour moi il n'avait pas pris la peine de regarder les nouveaux flacons qui traînaient sur mon côté de l'étagère. En soit c'était bien, cela m'avait évité d'aller me justifier et cela ne ruinererait pas sa blague du réveil. Alors si quelqu un avait pu me voir il aurait été difficile de louper mon grand sourire satisfait alors que j’anticipais déjà sa réaction matinale avec brio. Je me saisis donc une bombe de coloration éphémère et d'un petit bout de papier aluminium. C'est ce que les coiffeuse nous mettent sur la tête alors pourquoi je n'irais pas essayer après tout ? Je mis alors une bonne dose sur le papier histoire que cela reste facilement étalable sur sa jolie chevelure.

Une fois tout ça prêt je m'étais remis à ma position initiale et pris soin d'appliquer le surplus de coloration du papier sur les mèches de Aden. Je me félicitais d'un si beau résultat, c'était tellement naturel qu'au réveil il allait mordre à l'hameçon. C'était tout de même pratique de pouvoir voir dans l'obscurité je n'allais pas me priver de ce nouvel attribut. Voilà l'effet Malicia était fait avec perfection. Je me rendais alors rapidement dans la cuisine pour  jeter le papier, c'était moins suspect que dans la poubelle de la salle de bain on est daccord. Une fois de retour dans la chambre je me glissais dans le lit.

C'était agréable de constater à quel point il dormait comme un bébé, il n'avait absolument rien senti de mon petit manège. Je pris ensuite mon téléphone et un rapide selfie de nous deux. Un flash rapide et très discret ne lui avait au final fait que remuer les narines sans trop le perturber. L'avantage de la situation c'était que je connaissais son mot de passe et que ce cliché improvisé avait fini sur son Instagram et que la surprise serait parfaite à son réveil. Une fois tout ça de fait je n'avais plus qu'à aller dormir contre lui, le nez niché au creux de son épaule, j'avais trouvé le sommeil très rapidement.

*****

Il devait être approximativement dix heures du matin quand le réveil de Aden se déclencha. C'était une musique douteuse mais bon au moins elle avait réussi à me tirer du sommeil. Le matin j'avais toujours une petite difficulté à me lever et je finis par grogner un peu alors que je me rendis compte que j'avais fini par blottir toute la nuit contre moi. Coucou Aden …. avais je murmuré à son oreille de ma traditionnelle voix d'ours grave le matin.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 30 Déc - 6:42

Dormir dans les bras d’Adrian était sans doute la chose que je préférais dans la vie. J’étais heureux qu’on ait pu sauter le pas et qu’on passe du temps ensemble dans ma chambre. C’était simple, c’était tout ce qu’il y a de plus banal, il n’y avait pas à dire, les choses étaient plus simples dernièrement. On avait mis à plat tout ce qu’il fallait et on pouvait vivre sans s’inquiéter du reste. Oui, ce n’était pas facile de prend en compte le fait qu’il était devenu vampire, mais petit à petit on avait nos habitudes vis-à-vis de ça.

C’est avec un sourire de dessiner sur le visage que j’avais trouvé le sommeil cette nuit-là. Demain, c’était mon anniversaire et pour le coup, j’étais impatient de voir s’il m’avait réservé un truc de spécial. J’avais peur de savoir également, mais ça ne pouvait pas mal se passer ? Il n’aurait pas pu oublier un truc comme ça quand même si ? C’est avec tant de questions dans la tête et aucune réponse que je finis par trouver le sommeil. La vie n’était pas si facile que ça quand on ne savait pas comment les choses pouvaient évoluer et je savais qu’Adrian était imprévisible et que c’était sans doute en grande partie pour ça que je l’aimais.

Alors que je dormais à poings fermés, j’avais entendu des bruits, mais rien ne m’avait vraiment réveillé, j’étais trop bien dans mon lit, j’étais trop bien à profiter d’une vraie nuit avec mon Adrian. Quand je m’étais finalement éveillé, il était déjà dix heures du matin. Comme souvent, je m’étais arrangé pour prendre ma journée puisque je n’aimais pas travail pour mon anniversaire et comme cette année il tombait un vendredi, j’avais dont un long week-end devant moi. C’est la douce voix de Adrian qui me tira définitivement de mon sommeil, enfin douce… C’était surtout une façon de parler, mais j’aimais beaucoup sa voix au réveille, j’avais toujours aimé les voix grave et roque et autant dire que lorsqu’il me parlait comme ça, je n’avais qu’une envie celle de lui sauter dessus au réveil.

- Bonjour.

Je lui avais répondu d’une voix sans doute tout endormie encore, alors que je me frotter les yeux en lui faisant face. Doucement, j’étais en train d’émerger et je lui posais un baiser sur les lèvres parce que c’était un truc dont j’avais diablement envie. Je lui offrais un beau sourire alors que je continuais à me réveiller doucement. Enfin, jusqu’à ce que je pose mes yeux sur un miroir derrière lui. Il y avait un truc qui clochait dans mon reflet et il fallait que j’aille voir ça de plus prêt. Je sortais du lit en catastrophe, complètement nu comme à mon habitude pour observer mon reflet de plus près.

- JE SUIS VIEUX ! Regarde, il y a un problème là ! Genre j’ai des cheveux blancs ! Ce n’est pas possible quand même si ? Pourquoi le monde s’acharne sur moi ? Je suis moche maintenant. Adrian fait quelque chose !

La panique était en train de déformer les traits de mon visage alors que je touchais le blanc dans mes cheveux, qu’est-ce que j’allais devenir avec une tête pareille. La vie s’acharnait contre moi, c’était totalement injuste. Je m’approchais d’Adrian est le secouait tout en continuant de parler.

- Transforme-moi ! Je veux plus vieillir ! Je veux plus ressembler à ça ! C’est vraiment flippant !

J’étais à deux doigts de fondre en larme devant Aden, mon image c’était tout ce que j’avais en dehors de lui, c’était une des rares choses qui avaient de l’importance et actuellement, je me sentais vieux et moche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 30 Déc - 8:45


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Comme je m'y étais attendu, la pile électrique qui me sert de petit ami s'était levé presque instantanément après avoir répondu à mon bonjour matinal. Fidèle à moi même je m'étais tout simplement retourné après avoir roulé à la place toute chaude que Aden avait laissée. On ne s'improvise pas ours c'est une raison d'être et le matin, les premières minutes c'était toujours assez difficile pour moi. Surtout que dix heures du matin quand on s'est endormi vers trois heures c'est tôt, et que si l'on y ajoute plusieurs jours avec quelques heures de sommeil par ci par là, c'était horriblement compliqué de me réveiller instantanément.

“Ouvre pas les volets s'il te plait mmmmmrrrr”

Avais je marmonné la tête à moitié enfouie entre l'oreiller et la couette. Si l'on devait décrire ma position maintenant je suggère “le rouleau de printemps”. Petit à petit je me souvenais de la blague de la veille sur ses cheveux. Alors 3 …. 2 … 1 le décompte avait été parfait. À  peine arrivé à 0 que j'entendais Aden hurler. Bon c'était difficile le matin d'entendre autant de bruit même de sa part mais bon j'assume ma sonnerie jusqu'au bout. J'avais toujours été doué pour les blagues et même après tout ce temps j'arrivais encore à le surprendre. J'étais un génie en matière de conneries.

Aden si jamais tu cris dans cette chambre j'aimerais que ce soit dans une autre situation tu sais

J'avais fini par me retourner dans sa direction sans quitter un instant ma couverture. Même à poil en train de chouiner devant son reflet il était mignon. Je crois sincèrement que je ressentais un plaisir malsain à le voir craquer comme une diva sur un tapis rouge. C'est donc sans aucune gêne que je le regardais de haut en bas puis de bas en haut. J'admirais vraiment à quel point il était doué pour dramatiser les situations et en faire des tonnes.

Non tu n'es pas vieux et tu es loin d'être moche Aden. C'est rien crois moi. Si c'est toi le vieux je suis un affreux dinosaure

Je finis par me lever étant tout aussi habillé que lui pour le cou et finit par l’envelopper dans une des couvertures afin de le blottir contre lui. Hey princesse arrête de me secouer comme ça. … shhht Oui en théorie j'étais censé lui hurler dessus pour cette histoire de transformation mais je savais qu'une fois qu'il aurait compris il irait bien mieux après m'avoir traité de tous les noms avant de venir me faire un bisou dans les minutes qui suivaient.

Et si tu allais prendre une bonne douche bien chaude et voir si la grisaille à peur de la propreté ? Mmmh? J'avais l'impression de parler à un enfant pour le rassurer tout en le gardant dans mes bras avant de l'embrasser sur le front. Tu n'es pas impatient  de connaître tes cadeaux ? En un sens cette blague était un message pour lui faire comprendre que même avec un peu de cheveux gris je le trouvais parfait et que rien ne m'empêcherais de l'aimer. Je comprenais sa peur de vieillir surtout pour quelqu'un qui fait autant attention à son apparence mais je souhaitais lui faire comprendre que mon regard était plus important que celui de ces gens sur les réseaux sociaux car je l'aimais pour ce qu'il était et non pour son apparence.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 30 Déc - 10:07

J’avais l’impression que mon corps était en train de se moquer de moi et de me jouer un mauvais tour. Je prenais soin de moi, j’avais toujours fait très attention à ce que je buvais, mangeais, je faisais du sport et prenais soin de m’hydrater avec des produits bons pour la santé et voilà que j’avais des cheveux blancs, beaucoup trop à mon gout. J’avais tellement l’impression d’être trahi. J’avais envie de me rouler en boule pour pleurer et voilà que j’entendais essayer de me consoler. C’était inutile, j’avais envie de lui crier que c’était inutile. L’entendre ce moquait de moi n’était en rien. C’est avec une voix plaintive que je finis par répondre simplement.

- Mais tu ne comprends pas…

Il ne pouvait pas comprendre le ressenti que j’avais maintenant. J’avais définitivement envie d’aller me cacher, c’était la première fois depuis un bon moment que je me trouvais sans intérêt et autant dire que les fois où je me détestais été vraiment très rare. J’avais perdu mon envie de sourire et même le fait d’être blotti dans ses bras ne suffisait pas à me rendre le sourire.

- Mais regarde, c’est gris, ce n’est pas beau. Tu ne peux quand même pas me dire sérieusement que je ne suis pas mieux tout noir ?

Je plissais les yeux et fronçais les sourcils, j’étais définitivement vieux et pas sexy comme ça. J’avais envie d’être un mec qui plaisait. J’avais besoin de me sentir aimé et beau, oui, il était évident qu’Adrian m’aimait et qu’il faisait son possible pour me calmer, mais ce n’était pas suffisant pour que je me sente bien dans ma peau. Son commentaire sur le fait de prendre une douche avait pour but de me calmer ? Parce que pour le coup, cela avait totalement échoué, enfin, je suppose qu’une bonne douche ne pourrait pas me faire de mal. Peut-être que ça m’aiderait à me réveiller pour me rendre compte que c’était un mauvais rêve ? Je finis par lui répondre avec le même air triste que j’avais depuis que j’avais réalisé l’horreur capillaire que j’avais sur la tête.

- Il n’y a pas de raison que la propreté change quoi que ce soit. Je vais rester comme ça pour le reste de ma vie. Il va falloir que je porte des casquettes pour masquer ça, ou un bonnet, c’est mieux un bonnet, c’est plus esthétique…

Oui, il fallait déjà que je trouve une solution pour maquer ça, mais pendant que j’étais en train de réfléchir, je réalisais qu’Adrian avait repris la parole et qu’il était en train de dire des choses vraiment intéressantes. Il me parlait de cadeau. Évidemment, que j’avais envie de cadeau et que mes yeux avaient commencé a brillé à cette idée, mais je ne pouvais pas accepter d’avoir des choses aussi mal qu’un an de plus. J’allais bientôt avoir des rides, c’était certain.

- Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas avoir de cadeau, mais je suis quand même impatient.

J’étais en train de réfléchir alors que j’étais en train de me détacher doucement de lui pour me rendre dans la salle de bain. Il avait prononcé une phrase bien particulière et qui n’était pour le coup pas tombé dans l’oreille d’un sourd, alors que je me retournais vers lui j’ajoutais l’air penseur.

- Attends, mais ça veut dire que tu as pensé à moi ? Vraiment, c’est trop mignon. Tu as dit "tes cadeaux", ça veut dire qu’il y en a plusieurs ?

J’avais sans doute l’air d’un enfant pendant les réveillons de Noël. Il était certain que j’avais hâte d’en savoir plus. Je lui offrais un beau sourire qui masquait un peu la tristesse que j’avais eue au réveil, pendant l’espace d’un instant, il n’y avait plus mes cheveux blancs puis je partis sous la douche comme il me l’avait recommandé. Après avoir passé exactement une heure sous la douche, je réalisais que mes cheveux blancs avaient totalement disparu, il s’était payé ma tête. Il n’y avait pas d’autre explication. C’est en caleçon, puisque j’en avais trouvé un propre non loin que je quittais la salle de bain.

- Tu t’es foutu de ma gueule ! Je n’ai jamais eu de cheveux blancs ! T’es méchant ! J’y ai trop cru là ! Tu vas voir, je vais te botter le cul !

J’avais définitivement envie de m’en prendre à lui, mais je n’allais pas le frapper le jour de mon anniversaire. Il faudrait simplement que je trouve un moyen de me venger et j’étais déterminé à le faire un jour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 30 Déc - 16:04


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”
Bien évidemment je savais qu'il allait me faire un drama incommensurable pour quelques mèches grises mais comme prévu je l'avais laissé râler et me déballer le pourquoi du comment sa couleur de cheveux était devenue tragique. Un jour j'arriverais à lui faire comprendre que ce n'est pas dramatique à ce point mais bon visiblement ce n'était pas encore le bon moment. Puis mon sourire s'agrandit en entendant sa déclaration. Alors il ne voulait pas de cadeaux car sa mèche blanche mais en même temps il voulait savoir. J'avais décidé d'aimer un enfant je crois. Je ne pu retenir un rire puis je me redressais un peu dans le lit.

Oh si tu n'en veux pas je vais devoir tout annuler alors . . . .

Il était bien évident que je n'allais pas tout annuler sinon il aurait été déçu de ne rien déballer et moi déçu de ne pas voir son sourire. J'avais par la suite relève les yeux,  il était sérieux? Jamais je n'aurais oublié son anniversaire, pour moi c'était aussi important que la fête nationale. Puis mes mots avaient  enfin percutés chez lui et de petites étoiles brillaient alors dans ses yeux. J'avais juste envie d'aller le prendre dans mes bras et l'embrasser tendrement.

Aden je pense toujours à toi.  Et il est en effet probable que tu ais plusieurs surprises aujourd'hui. À voir si tu as été sage, allez va te faire tout beau moi je serais à la cuisine

Je le laissais prendre la salle de bain en otage cela me donnait assez de temps pour m'occuper du reste. J'avais réellement  l'impression  que tout tombait pile comme il le fallait et c'était vraiment agréable. Une fois à la cuisine je lui préparais un petit plateau spécial pour lui. Une pile de pancakes tout chauds empilés et dont le premier était  décoré d'un coulis de framboise  avec lequel j'avais dessiné un coeur. Un bol de café sucré comme il aimait le tout avec quelques petites pétales de roses autour des couverts et une petite bougie parfumée allumée en coin de plateau.

Alors que tout était terminé, chaud et bien présenté j'avais entendu le hurlement depuis la salle de bain. J'étais certain qu'il n'allait pas m'en vouloir très longtemps sachant que son petit déjeuner était la première surprise de sa journée et il était tout juste onze heures. J'attendais qu'il débarque dans la cuisine armé d'un peigne ou d'une bombe de mousse coiffante pour se venger. J'entendais ses pas dévaler l'escalier avec cette même démarche de colère que quand il recevais mes anciennes factures pour rénovation de voiture.

Oh Aden je me disais justement que tu devais avoir faim non ? Une bonne nuit de sommeil comme ça ca donne envie

J'avais décoré la table de la cuisine avec une petite nappe en papier de couleur crème et j'avais allumé juste à temps une petite bougie avec les chiffres qui symbolisent son nouvel âge. J'avais espoir de me faire pardonner avec tout cela. Tel un prince je lui avais tiré le tabouret pour le laisser s'installer avant de lui faire un petit signe de la tête pour qu'il prenne place. Plaçant mes bras autour de lui, je le serrais tout doucement contre moi avant d'aller embrasser son cou tendrement.

Alors tu me pardonne ou tu as toujours envie de me tuer ou j'ai un peu de répit pour continuer à te gâter ? C'est toi qui voit


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Lun 1 Jan - 13:14

Il était en train de jouer avec mes nerfs et je savais que ça lui plaisait, pour le coup je le reconnaissais bien là. J'avais envie de l'envoyer chier de lui faire remarquer que… Mais j'avais besoin de cette bonne douche, j'avais besoin de me sentir propre à défaut de me sentir beau. Enfin ça s'était jusqu'à ce que je me rende compte que le blanc dans mes cheveux avait été ajouté par Adrian. Il m'avait joué un tour et pour le coup il allait m'entendre. Il avait de la chance que je l'aimais parce que sinon j'aurais été bien plus en colère que ce que j'étais à l'heure actuelle. Mes cheveux étaient sans doute la part de mon anatomie qui avait le plus de valeur à mes yeux. C'est en hurlant de rage que je finissais par débouler dans la cuisine telle un boulet de canon. Adrian me fixait très sereinement, trop même…

Mon regard se posa sur ce qu'il était en train de me préparer quand j'étais sous la douche. Je n'avais pas anticipé qu'il me prépare un petit déjeuner aussi mignon. J'étais presque instantanément partagé entre continuer à raller ou me jeter sur lui pour l'embrasser. Il était trop mignon, mon petit cœur se mit à battre un peu plus fort pour lui à ce moment. Je m'étais stoppé net, la bouche ouverte le brasse en l'air. Il avait eu raison de moi, il fallait bien que je l’admette…

- Oui… Je… C'est trop mignon, merci.

J'étais resté bouche bée. Je n'avais vraiment pas prévu ça. Il avait réussi à me clouer le bec même si ce n’était pas un truc qui arrivait souvent.  Un sourire se dessinait sur mon visage alors que je regardais tout ça. Je ne savais plus quoi faire, je ne savais plus quoi dire. Finalement, je fis un pas en avant puis un second, je passais une main dans son dos avec amour. J’avais été triste de ce qu’il avait fait, en colère aussi et pour le coup, je n’allais pas me contenter de fermer les yeux. J’avais envie qu’il comprenne que ça m’avait blessé, mais il en avait fait tellement et c’était trop parfait. J’avais diablement plus fin que ce dont je pensais quand j’étais arrivé ici. J’étais vraiment content de tout ça, j’ajoutais tout de même avec un air de chien battu.

- Mais c’était vraiment méchant. J’ai eu très peur, imagine que ce soit vrai. Je serais contraint de porter un bonnet pour le reste de ma vie.

Après ma plaidoirie, je m’installais à ma place et inspira l’odeur de ce magnifique petit déjeuner. J’allais commencer à manger, mais je ne pouvais me rendre l’évidence, je ne pouvais pas manger tant que ça n’apparaitrait pas sur mon Instagram. Il fallait que j’aille chercher mon téléphone pour prendre tout ça en photo. Oui, ce dernier était resté là-haut parce que je ne prenais pas ma douche avec. Autant dire que j’avais diablement envie de le faire, mais il n’était pas étanche. Je me levais rapidement pour chercher ce dernier et je relevais vaguement les notifications que j’avais, ça pouvait bien attendre, j’avais une nouvelle photo à poster. Il ne me fallut que quelques minutes pour la prendre et finalement satisfaire mon estomac avec le merveilleux repas qu’Adrian m’avait fait. Je me régalais vraiment avec ce qu’il avait fait. J’en oubliais le désastre des cheveux en me réveillant.

- Woah… C’est super bon !  Tu es vraiment génial.

Je le regardais avec des yeux brillants de reconnaissance. Je l’aimais, c’était certain et c’était d’autant plus le cas aujourd’hui avec tout ce qu’il avait fait pour moi. J’avais définitivement énormément de chance de l’avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Mar 2 Jan - 14:15


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Je savais pertinemment que j'avais peut être un petit peu exagéré en m'attaquant à  ses cheveux mais je ferais en sorte de me faire pardonner tout de même. Sa réaction en entrant dans la cuisine n'avait quant à elle pas de prix. Il était tellement mignon quand il était ému, la seule chose que j'avais en tête c'était de le prendre dans mes bras et le serrer avec tendresse. Je pensais honnêtement que je me faisais tout de même à moitié pardonné pour ma vilaine blague, je me demandais d'ailleurs si le reste des surprises pourrais faire office de complément pour mon pardon.

C'est toi qui est mignon Aden. Je suis content que ça te plaise

Comme d'habitude il avait fallu qu'il prenne son assiette en photo. Je pense que Aden fait brûler le hashtag foodporn sur Instagram tant il poste de photos de bouffe. Heureusement pour moi il n'avait pas jeté un coup d'oeil à ses notifications. J'espérais que les joyeux anniversaire allait un peu masquer le selfie que j'avais pris de lui pendant son sommeil avec sa jolie mèche. Je finis par déposer de petits baisers sur son épaule nue en souriant alors qu'il commençait à prendre son petit déjeuner.

Oh me regarde pas comme ça, c'est interdit ce regard tu le sais. je finis par déposer un bisou sur sa joue Je ne te ferais plus de colo blanche. Mais il fallait bien que je te tienne occupé le temps que je prépare tes autres cadeaux Non?

J'avais une nouvelle fois précisé “les cadeaux” car cette année j'avais prévu de faire les choses vraiment bien. Je laissais par la suite Aden déguster son petit déjeuner qui visiblement était bon. En un sens cela me rendait heureux car malgré tout je savais encore quoi faire pour satisfaire ses goûts culinaires, malgré le fait que je ne mangeais plus ces délicieuses choses. Je m'étais installé face à lui, le regardant flinguer son assiette avec un regard tendre. J'avais durant quelques secondes déconnecté mes neurones juste pour plonger mon regard sur l'homme que j'aime. Faudra qu'il arrête d'être mignon il va finir par me tuer un jour. Enfin pas loin quoi.

Je suis heureux que tu aimes. C'est toi qui est génial je te jure

Alors que je saisissais les couverts de mon compagnon pour aller les mettre dans l'évier. Aujourd'hui c'était sa journée et il n'avait rien le droit de faire hormis de se laisser chouchouter. Je voulais juste le voir s'émerveiller comme un enfant et lui faire apprécier son jour d'anniversaire. Alors que je commençais à laver les couverts, la sonnette retentit. Un rapide coup d'oeil à l'horloge me fis comprendre que c'était le fleuriste. J'avais acheté un énorme bouquet de roses rouges et très parfumées dans le plus beau magasin de la ville. Alors que je frottais les couverts je déclarais d'un air tout à fait détaché.

Tu peux ouvrir s'il te plait ? J'ai les mains pleines de savon J'étais un merveilleux acteur, je m'en féliciterais presque moi même des fois. J'avais tellement hâte d'entendre et de voir  sa réaction. C'était officiellement son premier bouquet de fleurs et évidemment ce n'était pas uniquement pour son anniversaire, le côté couple était largement mis en avant.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Mer 3 Jan - 4:44

Finalement, tout semblait redevenir normal. J’avais un super repas qui m’attendait. J’avais mon Adrian qui m’aimait, qu’est-ce que je pouvais demander de plus. C’était futile, tant que je l’avais lui et qu’il allait bien, j’étais définitivement heureux. Le bisou qu’il était en train de me déposer sur ma peau nue était en train de me faire trembler, il savait me faire vibrer et faire en sorte que mon cœur se mette à battre beaucoup trop vite simplement de ses douces lèvres sur ma peau. J’aimais ses lèvres c’était une certitude, c’était peut-être même pire que ça… Je souriais un peu bêtement et je lui offrais un air innocent quand il était en train de me dire que je n’avais pas le droit de faire le regard que je lui jetais l’instant plus tôt.

- Quel regard ? Je ne comprends pas.

Évidemment que j’avais compris, mais c’était tellement plus drôle de faire comme si ce n’était pas le cas. Je savais qu’il savait, je savais aussi qu’il me charrirait sans doute un peu plus pour ça, mais je m’en fichais, j’étais définitivement de bonne humeur tout ça été définitivement trop beau pour moi. J’avais de la chance d’avoir quelqu’un qui était capable de faire autant de choses pour moi. Cet homme m’aimait et je l’aimais tout autant. Il nous aura fallu bien longtemps pour m’en rendre compte, mais au final mieux vaut tard que jamais. J’étais en train de manger tout en lui parlant en même temps, c’était diablement bon.

- C’est vrai que je n’aurais peut-être pas squatté autant sous la douche si tu n’avais pas fait ça.

Il me connaissait, il me connaissait même trop bien, je fis une nouvelle fois une mine un peu boudeuse, j’étais doué pour avoir une tête et son contraire dans les minutes qui se suivait, c’était, je suppose, un truc que j’avais gagné à force de faire relativement tout le temps la tête. Enfin, non, mais j’aimais bien faire croire que. Mettre une dose d’humour dans cette vie. La vie sans un sourire pouvait être vraiment beaucoup trop morne à mon gout et elle était déjà assez triste comme ça, si c’était en plus pour en rajouter une couche, ça ne valait pas le coup. Une fois que j’avais fini mon repas, Adrian débarrassait la table et je le regardais faire, matant sans aucune discrétion son corps, après tout nous étions chez nous, ce n’était pas comme si j’allais m’en empêcher. C’est à ce moment-là que la sonnette se fit entendre.

- Qu’est-ce que c’est ? Qui nous emmerde aujourd’hui ?

Je n’avais pas envie d’aller ouvrir parce que j’étais en caleçon, mais vu qu’Adrian était occupé, je n’allais pas en faire un foin. Je décidais tout de même d’enfiler rapidement un pantalon avant d’ouvrir la porte. Je tombais alors nez à nez avec un énorme beaucoup de rose rouge. Je n’en revenais pas, je savais dans le fond qu’Aden m’avait gâté, je savais qu’il était absolument adorable dans tout ce qu’il faisait pour moi aujourd’hui, mais j’étais incapable de dire quoi que ce soit. Il était absolument magnifique. Le livreur qui semblait s’impatienter un peu me ramena les pieds sur terre l’espace d’un instant.

- J’ai un bouquet à livrer ici pour un dénommé Aden.
- Wouaaaah… C’est pour moi ?

Je prenais le gros bouquet des mains de l’homme sans vraiment réaliser ce que j’étais en train de faire, visiblement il était content puisqu’il était déjà en train de repartir et moi je dévisageais la porte ouverte depuis bien trop longtemps. Heureusement on était en juin et il faisait déjà bien moins froid dehors sinon, je serais sans doute en train de congeler sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Mer 3 Jan - 6:56


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”
C'était tellement agréable d'être avec une personne qu'on connaît aussi bien que soit même. Il ne faisait que me confirmer le fait que j'avais eu raison pour la douche. Il était évident que sans l'incident capillaire j'aurais eu du mal à tout préparer sans qu'il ne le voit. Il me rendait heureux, c'était un véritable petit rayon de soleil. Je connaissais  des gens souriant mais lui c'était tellement plus. Et puis en soit il était assez pourvu d'humour pour supporter toutes mes blagues et les conneries que je pouvais faire alors il était évident que nous étions faits l'un pour l'autre.

Je le sais, toi et ton obsession de la propreté et de la perfection c'est utile des fois

Je lui souris en observant sa réaction face à la sonnette qui faisait une petite coupure dans la matinée. Je ne savais pas si il était plus mignon quand il ralait ou quand il faisait sa bouille triste. Dans tous les cas je le mangerais … enfin pas au sens premier.  Je lançais alors un rapide regard à la fenêtre de la cuisine, constatant que le camion du fleuriste quittait la rue. Visiblement tout était arrivé à destination mais Aden lui n'était pas revenu.

Mais qu'est ce qu'il fou … il s'est perdu dans le couloir ?

Aden? Toujours là ?

Je terminais d'essuyer la vaisselle et de la ranger avant de débarquer dans l'entrée. Peu importe si j'étais en caleçon ou pas, ça fera au moins sourire les voisins. J'eus un grand sourire en le voyant tenir ce gros bouquet de roses rouges et me mis derrière lui, passant les bras autour de sa taille avant de déposer un bisou dans son cou. J'avais fait un excellent choix, en plus d'être très bien ouvertes elles étaient très odorantes.

Et bien tu prends racine dans l'entrée ? Si jamais tu hésites encore elles sont définitivement pour toi. Je t'aime Aden

Je le laissais un peu reprendre ses esprits alors que je continuais de dévorer son cou de tendres baisers. Il sentait bon la clémentine, j'aimais ce gel douche il allait bien avec sa peau. J'avais pris soin de lui glisser un petit mot dans le bouquet. Je me demandais si il allait tenir jusqu'au bout de la journée vu qu'il était déjà ému pour son second cadeaux et que j'en avais encore en stock. Mais j'avais prévu une petite chasse au trésor dans la maison, il les trouverait un a un jusqu'à ce que je lui offre le dernier. Enfin plutôt les deux derniers en espérant qu'il soit d'accord quand même.

Je pense qu'il faudrait que tu les mette dans un vase et qu'on arrête de passer pour les nudistes  de la rue. T'en penses quoi ?

Je finis par refermer la porte après l'avoir fait entrer à nouveau dans notre couloir. Mes lèvres trouvèrent une nouvelle fois le chemin jusqu'aux siennes. Décidément c'était tellement agréable, j'aimais ces instants d'amour.  Je passais ensuite ma main sur ses fesses et les pelotaient sans grande gêne.

J'imagine que ça va finir sur Instagram ? Tu vas faire des jalouses tu sais


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Jeu 4 Jan - 3:58

J’étais resté avec les fleurs dans les mains devant la porte. J’étais tout simplement incapable de faire autre jour pendant ce laps de temps. Le cadeau était magnifique. Je ne m’y attendais pas et ça me touchait vraiment beaucoup. Je n’arrivais pas vraiment à croire qu’Adrian avait fait autant de choses pour moi. En temps normal, évidement qu’il me souhaitait mon anniversaire tout comme je le faisais, mais c’était loin d’être aussi énorme. Enfin si, mais peut être que c’était spécial cette année parce qu’on c’était dit des choses. J’étais sincèrement touché, je n’aurais pas cru l’être autant pour le coup. C’était comme s’il avait trouvé l’autoroute jusqu’à mon cœur et qu’il s’était empressé de l’emprunter pour le rejoindre. Je lui avais confié depuis quelque temps et il ne m’avait à aucun moment déçu. Je n’entendais pas sa voix alors qu’il était en train de me demander si j’étais toujours là. Je ne l’entendais pas vraiment se joindre à moi, la première chose qui m’avait ramené à la réalité, c’était de sentir ses mains sur ma peau et mes lèvres sur mon cou. J’avais l’impression qu’une décharge électrique avait parcouru mon corps et pour le coup c’était agréable de le sentir contre moi.

- C’est juste que c’est un super cadeau, j’avoue que je ne m’y attendais pas du tout. J’avais envie de continuer de t’en vouloir pour mes cheveux, mais il est évident que je ne vais plus pouvoir le faire et que tu as tout prévu pour que j’arrête.

Oui, j’étais encore en train de parler de ça, mais en même temps c’était si facile de le faire, d’une certaine façon, je n’allais pas oublier de sitôt. Je l’avais mal pris, mais je prenais si bien tout ce qu’il avait fait pour moi, que je ne pouvais définitivement pas continuer sur le chemin de la mauvaise humeur. Doucement, la surprise disparaissait et je pouvais de nouveau prendre possession de mon esprit et mon corps. Je finis par lui répondre simplement tout en ignorant une bonne partie de ce qu’il avait dit. La seule chose qui comptait c’était simplement les trois mots qu’il avait prononcés à mon encontre.

- Moi aussi je t’aime Adrian, tu m’as vraiment gâté.

Je finis par m’éloigner de la porte, pour la refermer et retourner vers la cuisine pour prendre un vase et y mettre cet énorme bouquet. J’avais définitivement envie de séparer les roses pour pouvoir en même un peu partout, mais ce serait dommage d’éclater un si joli bouquet. Sa remarque concernant instagram me fit rire, évidement que ça allait y finir, mais pour le coup, il était hors de question que je le fasse tout de suite, elle serait toujours bien dans une heure ça pourrait attendre.

- Comment ça ne pourrait ne pas finir sur instagram ?

Il ne me fallut pas longtemps pour continuer de l’arranger dans la vase de façon à ce que je sois satisfait du résultat. Je lui fis alors un petit sourire en coin avant de le laisser devant moi et me rapprocher d’Adrian, je devais lui dire merci et pour ça, il n’y avait pas non plus trente solutions. Je posais doucement mes mains sur ses épaules avant de lui planter mon regard dans le sien.

- Je suis l’homme le plus chanceux du monde de t’avoir. Tu me charries peut-être, mais c’est aussi pour ça que je t’aime. Tu sais me combler et je serais bien triste sans toi dans ma vie.

J’avais été totalement sincère dans les mots que j’avais dit et je m’approchais alors de lui un peu plus pour pouvoir l’embrasser tendrement. Le coup de ses lèvres m’avait manqué depuis la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Jeu 4 Jan - 8:47


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Quoi qu'il en soit je ne regrettais pas vraiment entièrement de lui avoir pourri les cheveux. Si c'était pour voir sa petite bouille s'éclaircir de bonheur alors cela en avait valu la peine. Ce bouquet de roses bien que énorme n'était rien comparé à l'amour que je pouvais lui porter et je doute qu'il y ai quelque chose d'aussi imposant chez un fleuriste que les sentiments que j'avais pour lui. Je ne pouvais masquer un petit sourire tendre quand il avait répondu à mon “Je t'aime”. Même si ces mots semblaient tellement banals de nos jours qu'ils finissaient par ne plus faire sens, pour moi il n'y avait rien de plus beau à entendre. Surtout venant de sa bouche et pour moi. Je comprenais enfin ce que l'on pouvait ressentir lorsque l'on aimait vraiment quelqu'un et pas uniquement ses courbes. Pour des personnes comme nous qui n'avaient jamais réellement mis une option coeur sur nos relations éphémères, tout cela voulait dire tellement de choses.

Et encore ce n'est que le début de ta journée anniversaire. Tu as encore le temps de tomber malencontreusement sur un cadeau

Je souriais tendrement en me demandant tout de même comment il allait réagir à chacun de ses paquets. J'avais bien pris soin hier quand il bossait de tout cacher à la perfection et comme ses humeurs de ménage ne surviennent pas après ses journées je savais pertinemment qu'il n'allait pas mettre son nez dans des endroits réservés à ses surprises. Je le regardais par la suite ajuster ce gros bouquet qui avait tout de même réussi à prendre place dans un vase plus utilisé depuis je ne sais combien de temps.  Les fleurs coupées avaient une durée de vie moyenne mais j'imagine qu'une fois son temps fait il serait magnifique en fleurs séchées, ce qui en soit allait constituer un super souvenir pour nous deux.

Je n'arrive toujours pas à intégrer qu'il y ai autant de personnes derrière tes comptes de partout. Mais en un sens ça me rend fier car au final tu es pour moi et pas pour ces gens

Je ne pouvais m'empêcher de placer une petite remarque possessive de temps en temps car c'était comme ça que j'aimais. Depuis toujours je m'étais montré comme une personne territoriale. Ma voiture, mes affaires, ma guitare et surtout mon meilleur ami. Et il était certain que maintenant que j'avais gagné son coeur il était hors de question que je le perde. Beaucoup trop précieux pour moi.

Mmh c'est moi le plus chanceux des deux. Tu es beaucoup trop parfait pour moi. Sincèrement  

Lentement j'avais passé l'un mes bras autour de lui alors que ma seconde main allait elle caresser ses cheveux doucement. Les yeux à demi clos je répondais à son baiser si parfait et tendre. Je me demandais encore pourquoi on avait passé tout ce temps sans jamais se rendre compte de quoi que ce soit. C'était dingue de se dire que nous étions en couple après avoir passé toutes ces années sous le même toit. Comme toujours je n'avais pas réussi à maintenir son regard, ses grands yeux verts étaient beaucoup trop hypnotisants et superbes pour que je puisse y résister. Une fois ce baiser tendrement prolongé, je le plaquais doucement contre moi, laissant une main se glisser dans la poche arrière de son jean. Ça aussi c'était un peu à moi maintenant et je ne boudais pas ma tentation d'aller y mettre les mains.

Je ne peux pas t'offrir de restaurant en tête à tête parce que ça serait ridicule avec moi en face mais je t'ai prévu un petit truc quand même.

A vrai dire je me sentais un peu coupable du fait que j'aurais définitivement du mal à aller faire un dîner romantique si je ne mangeais rien. A part passer pour un débile de service je ne ferais rien et puis l'option de commander un truc c'était pourri. Je préférais de loin essayer de lui faire quelque chose moi même, malgré le fait que je ne partagerais pas ce repas. Pour quelqu'un qui avait toujours aimé se  faire craquer l'estomac c'était toujours délicat à intégrer.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Ven 5 Jan - 12:49

J’avais retrouvé mes fonctions cognitives, il faut dire que ce n’était pas toujours facile pour moi de me concentrer sur une chose en particulier, peut être que ça venait du fait que j’étais un brin hyper actif et que mon cerveau était toujours en train de penser à autre chose dans des moments pas nécessairement opportuns, en tout cas, j’avais bien saisi qu’Adrian avait encore des trucs à me réserver et ça me faisait bizarre, j’avais tellement pas l’impression de mériter tout ça. Cet homme aurait ma peau avec sa gentillesse et les soins qu’il m’apportait. Je lui souriais doucement alors que je lui offrais avec un air suspicieux.

- Tomber malencontreusement sur un cadeau ? Quoi ? Qu’est-ce que tu as fait ?

Est-ce qu’il avait créé une sorte de chasse au trésor ? Il était évident que je trouverais, je trouvais toujours tout, mais il m’avait peut-être fait un truc compliqué, peut-être pas du tout en fait. J’avais définitivement envie de savoir de quoi il retournait, mais ça pouvait attendre. J’avais envie de papouille, j’avais envie de pouvoir sentir sa peau contre la mienne, de glisser une main dans ses cheveux. Il était l’homme de la situation celui qui faisait battre mon cœur plus fort, mon souffle s’accélérer et mes poils ses dressé sur mes bras, il me donnait la chair de poule, mais surtout, il me rendait heureux. Sa remarque sur mes followers m’arracha un sourire un peu plus grand. Il était évident que c’était de la jalousie. J’avais changé, avant je postais pas mal de selfies de moi torse nu, ou avec tenue de strip-teaser, mais ça, c’était avant. Je n’avais supprimé aucune de ses photos, mais j’avais simplement arrêté d’en faire de nouvelles. Je ne lui en avais pas parlé parce qu’en soi ce n’était pas nécessaire, je n’avais pas besoin qu’il se sente redevable.

- C’est vrai que j’en tire une certaine satisfaction d’avoir mes petits moutons qui donne de l’importance à ce que je dis, pense ou fais, mais ce n’est pas pareil que d’avoir de pouvoir avoir de vraie discussion. Le contact visuel c’est tellement plus important…

Je soupirais avec délectation alors qu’il m’embrassait, que nous nous embrassions plutôt. Ce moment me paraissait si unique, j’avais attendu un truc comme ça depuis des années sans savoir que ce serait lui qui me ferait tomber amoureux. Je n’arrivais pas vraiment à croire que c’était lui dans le fond. Si j’avais su ça plutôt. On aurait pu profiter l’un de l’autre avant qu’il soit vampire, mais est-ce que ça avait vraiment de l’importance ? Pas vraiment… C’était simplement comme ça et ce n’était pas plus mal. Je ne dis rien d’extraordinaire quand il parlait du fait que j’étais parfait. Je restais simplement contre lui, sentant la passion monter en moi. Il était évident que je l’aimais et qu’il était devenu le centre de mon univers, mais sentir ses bras me serrer un peu plus contre lui et son torse contre le mien ne fit qu’augmenter cette sensation. Je souriais doucement alors qu’il glissait une main dans la poche de mon pantalon.

- Je ne veux pas d’un restaurant en tête à tête. C’est des repas absolument interminables, je n’aime pratiquement jamais ce qu’on me sert et en plus, tu te rends pas compte, on est obligé d’être habillé. Ce n’est pas normal qu’il n’y ait pas des restaurants de nudiste.

Ce commentaire était digne d’un enfant, c’est vrai, mais c’était ce que j’étais, un grand enfant. J’avais mes petites habitudes qu’il ne fallait pas chambouler et j’étais bien heureux de pouvoir être nu chez moi en mangeant un repas qu’il m’avait préparé devant un film. Je n’avais pas besoin qu’on gaspille de l’argent où qu’il se fatigue à faire des trucs très compliqués. Je voulais simplement lui sous toutes les formes.

- Tu sais, j’ai beau être plutôt superficiel, je ne demande pas grand-chose pour être heureux.

Je lui avais murmuré ses mots à l’oreille simplement parce que je m’étais collé un peu plus contre lui. J’avais envie de le sentir contre moi. Je passais une main dans ses cheveux alors que l’autre était dans son dos musclé. Une fois ses mots prononcés, j’avais posé un baiser sur le haut de sa mâchoire avant de descendre doucement le long de son cou. On dira que c’était ma façon de le remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 6 Jan - 6:12


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Pour être honnête je ne savais pas si tous les cadeaux allaient lui plaire, mais bon j'étais certain qu'il allait s'amuser  au moins à les trouver. Dans le pire des cas je lui donnerais des indices mais j'étais persuadé qu'il trouverait tout comme un grand une fois l'énigme énoncée. Sa petite remarque me fis étirer un large sourire, je n'avais pas besoin de répondre pour qu'il comprenne que oui, effectivement sa journée d'anniversaire serait originale et unique. Déposer des cadeaux au coin du lit c'était devenu trop simple et connaissant ma capacité à vouloir m'amuser de presque toutes les situations c'était effectivement logique pour moi. Reste à  déterminer quel cadeau parmi le t shirt et sa surprise, la carte de massage californien dans le meilleur institut de la ville, la machine de sport maison ou son gâteau d'anniversaire que j'avais essayé de faire. J'avais fait quelque chose au fruit rouge avec un petit biscuit très croustillant, ça change du gâteau au chocolat.

Vint alors la petite parenthèse sur les réseaux sociaux. Je ne comprenais pas vraiment le désir de montrer les moindres détails de sa vie aux inconnus qui nous suivent. Enfin le coeur du soucis pour moi était que je ne saisissais pas l'envie de connaître les détails personnels d'une personne que l'on ne connaît pas uniquement pour des atouts physiques très avantageux. Cette petite réflexion m'avait poussé inconsciemment à blottir Aden un peu plus fort encore contre moi. Je n'étais pas jaloux des coeurs qu'il adressait à ses fans dans les commentaires car ce n'était qu'un morceau de pixels sans intérêt pour moi. Mais je détestais l'idée que des personnes cachées sous des pseudos projettent un certain désir sur mon petit ami. Déjà quand Aden avait le statut de meilleur ami c'était très agaçant alors maintenant c'était encore pire.

De toute façon ils ne connaissent qu'une infime partie de toi, que ce que tu veux montrer. Ces gens pourront aimer toutes les photos qu'ils veulent il n'y a personne qui te connais plus que moi et qui t'aime plus que moi

Et aucune de ces personnes ne pourrait comprendre et ressentir l'amour que nous avions l'un pour l'autre. Alors oui j'étais un grand gamin moi aussi et c'était aussi ce qui rendait notre duo vraiment fort et unique. Tout semblait s'arrêter autour de nous lorsque je l'avais dans mes bras, cela peut sembler totalement cliché certes mais c'est le cas. Ma vie sans Aden n'avait tout simplement aucune raison d'être, et je n'ose imaginer comment serait mon éternité sans lui. Car oui l'approche de son anniversaire m'avait ramené à la triste réalité qui était la conséquence de ma nature de monstre. Si je pouvais me vanter d'avoir cette tête éternellement et cette jeunesse qui ne bougerait pas d'un iota, le concernant je savais que le compte à rebours continuait inexorablement. Je faisais l'autruche en ne voulant pas le transformer, en refusant de maudire son existence jusqu'à la fin. Et pourtant je n'étais pas dupe, je le transformerais quand j'aurais jugé cela nécessaire pour lui et pour moi. À l'heure d'aujourd'hui je voulais le laisser avec les plaisirs humains qui me manquent vraiment.

Dans ce cas là il faudrait inventer le concept. Nude Resto, je cuisine et tu fais le service. Mais ne t'en fais pas j'ai prévu de quoi satisfaire ton estomac

Je souris à cette idée, bon je n'avais pas été très créatif j'avais fait une pizza très basique histoire de finir les quelques trucs du frigo. C'était bon et économique, le compromis idéal en soit. Alors que je réfléchissais sur quel cadeau je pouvais le lancer, je fus agréablement surpris par les lèvres de mon homme. Un long frisson parcourait tout mon corps alors que je m’offrais entièrement à lui. Il savait tellement comment me faire perdre le cours des choses que cela en devenait dingue. L'une de mes mains passait alors lentement dans ses cheveux, alors que mon regard se perdait une fois de plus dans le sien.

Je sais Aden si tu avais juste été une princesse superficielle et capricieuse sans rien autour je n'aurais jamais pu t'aimer. Je lui souris alors que mes doigts s'enroulent doucement autour d'une de ses mèches   Tu devrais peut être aller jeter un oeil à ton sac de sport … j'ai entendu dire qu'il y a des choses qui se sont passées dedans

Je disais cela presque innocemment alors que j'avais placé un petit mot dedans qui allait le mener à la pièce qui faisait office de dépôt et qui était il y a quelques semaines encore ma chambre. J'avais ensuite déposé sur mon lit un autre petit mot qui allait lui faire ouvrir le placard coulissant dans lequel se trouve un énorme paquet au papier brillant et coloré. Il m'avait suggéré de changer cette pièce en petite salle commune et je me disais que commencer par une machine de sport maison serait idéal.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Dim 7 Jan - 5:06

C’était simple, il n’y avait pas de prise de tête, juste un moment simple une discussion sans doute un brin débile alors que j’étais avec lui. Je lui souriais doucement, j’étais heureux de pouvoir compter sur lui et de me blottir contre lui. Je me sentais si bien quand j’étais avec lui c’était fou. Il ne réalisait sans doute pas que cette histoire de restaurant impliquait que je me promène nue dans l’établissement, mais ça je préférais le garder pour moi ce n’était pas nécessaire après tout ce n’était qu’une idée en l’air qui n’avait rien de véritablement important en ce moment. Je souriais doucement alors qu’il était en train de me parler de nourriture. J’aimais bien manger ses petits plats, mais pour le coup je n’avais plus très faim pour l’instant, il faut dire qu’il m’avait fait un super petit déjeuné et j’allais pouvoir passer ma journée sans manger avant le soir en tout cas. Je n’étais pas vraiment du genre à grignoter, ce n’était définitivement pas bon pour la santé de toute façon.

- Je ne me suis pas inquiété, mais pour le moment, mon estomac est plutôt plein.

Il me faudrait attendre un peu avant d’avoir envie de manger quoi que ce soit d’autre, sans doute un peu de sport, un peu de ménage enfin, les façons d’extériorisé était nombreuse. Enfin, je n’allais pas en faire toute une histoire, il m’avait dit chose si mignonne aujourd’hui et fait tant de chose pour moi. Je le trouvais tout simplement adorable. J’avais de la chance qu’il ait fait autant de choses pour moi. Je souriais, j’étais tout simplement aux anges. Alors que j’étais en train de prendre en photo mon magnifique bouquet de roses simplement pour moi. J’aurais pu le poster, mais est-ce que j’avais vraiment envie de le faire ? J’en doutais définitivement. J’avais aussi envie de garder pour moi tout ce qu’il faisait pour moi. J’avais un sourire niais sur le visage alors que j’étais en train de faire ça. Je n’étais plus vraiment la, du moins jusqu’à ce que je l’entende me dire qu’il y avait des cadeaux cachés et pour le coup, je ne m’y attendais qu’à moitié. Je posais le téléphone sur la table à côté du bouquet avant de lui répondre tout excité.

- Mon sac de sport ? J’y cours !

Il ne me fallait pas longtemps pour aller dans la buanderie, et retourner mon sac. Il n’avait pas grand-chose dedans puisque je ne l’avais pas refait depuis que je l’avais défait la veille. Ça impliquait donc qu’il avait ça relativement récemment. Enfin sans doute pendant que je dormais. Je finis par trouver le mot qu’il voulait que je trouve. C’était une enveloppe cachetée, plutôt que de rester au froid dans la pièce, je sortais rapidement pour retourner dans la cuisine pour voler un couteau. Il ne me fallait pas bien longtemps pour l’ouvrir, même si mes mains tremblaient un peu puisque j’étais assez fébrile. J’avais tellement envie de savoir de quoi il était question. Finalement, je réussis à l’ouvrir et ça m’indiquait qu’il fallait que je me rende dans l’ancienne chambre d’Adrian.

- Je reviens, je vais dans ton ancienne chambre.

Je souriais en partant quatre à quatre à l’endroit que je venais d’annoncer. C’était marrant, je n’en revenais pas qu’il avait fait un truc comme ça, c’était trop parfait en tout cas ça me faisait rire. Je n’avais pas vraiment besoin de courir parce que c’était relativement proche. J’ouvrais la porte sans doute un peu trop fort alors que je regardais à l’intérieur de la pièce, rien n’avait véritablement changé, il fallait que je fouille un peu plus. Je scrutais un peu partout avant d’ouvrir le placard coulissant. J’aperçus alors un gros paquet cadeau. Mes yeux brillèrent d’un coup en voyant la taille du truc. Il était évidemment qu’il avait dû se ruiner pour acheter ce truc. Sans hésiter bien longtemps, j’essayais de le tirer hors du placard, c’était visiblement lourd et n’ayant pas envie d’abimer, je changeais de méthode pour l’ouvrir directement dedans. J’aurais sans doute besoin d’Adrian pour le déplacer plus tard.

- WOAAAAAAH

J’avais fini de l’ouvrir et je pouvais voir un super appareil de musculation. Ce n’est pas comme si bientôt je n’irais plus à la salle de sport puisque j’allais changer de boulot bientôt. J’avais l’impression qu’il avait pensé à tout. Je redescendais les marches rapidement pour me jeter dans les bras d’Adrian.

- Tu es génial, je t’aime fort ! C’est un super cadeau, je l’approuve trop.

Je le couvrais de bisous alors qu’il m’avait réceptionnés sans aucun problème. Cet homme était définitivement génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Dim 7 Jan - 13:38


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Je lui avait laissé le temps de prendre son bouquet sous tous les angles un peu comme il le faisait a chaque fois qu'il voulait garder quelque chose en mémoire ou pour le partager. En pensant à cela j'eus un petit sourire. A la fois tendre et amusé, il était craquant à agir ainsi mais je me demandais comment il allait tenter de me tuer quand il aura vu le selfie que j'ai mis de lui quand il avait encore sa mèche. Rien que l'idée de le voir s’agacer tout en ne pouvant pas non plus me hurler dessus, me ravissait vraiment. Il était tellement mignon quand il était vexé ou agacé, j'avais encore plus envie de le câliner et de mordiller sa gorge. Sensuellement évidemment. Concernant  sa réaction pour les indices cadeaux, elle avait été comme je l'avais imaginée. Cet homme est un enfant dans le corps d'un mec roulé comme un dieu, c'était dingue. De mon côté j'avais pris une bouteille de bière qui traînait au frigo et avait commencé à la boire le temps qu'il court jusqu'à son sac.

Oh va y, va y je ne bouge pas. Bonne chasse mon lapin  

Je l'avais regardé en coin grimper les escaliers deux à deux avant d'aller me poser dans le canapé, ma bière toujours à la main. Je tendais l'oreille tout en allumant la télévision. J'entendais alors le bruit du placard de ma chambre, il grinçait toujours ce truc. La réaction de mon chéri ne se fit pas plus attendre. Une fois encore j'avais vu juste dans mes choix de cadeaux. J'étais définitivement trop doué pour le surprendre même après tout ce temps. Ni une ni deux, Il déboula  dans les escaliers avant de venir se jeter dans mes bras. Heureusement pour moi j'avais pris soin de poser ma boisson sur la table du salon sinon je pense qu'elle aurait fini par terre.

Joyeux anniversaire  une fois de plus. Mmmh j'aime tellement te voir sourire comme ça  

Je l'avais réceptionné sans aucune difficulté, le pressant contre moi avec tendresse. Je souriais comme un débile alors qu'il me couvrait de baisers. Je passais alors mon bras autour de sa taille et de l'installer bien contre moi. j'avais eu peur de me tromper de machine mais le vendeur m'a dit que c'était l'idéal pour avoir et maintenir un fessier parfait   mêlant  les gestes aux paroles je laissais l'une de mes mains courir une fois de plus sur son derrière.   Je crois que j'ai une réelle addiction pour ça. Vraiment. A ces mots j'avais éclaté de rire, nichant mon nez au creux de sa nuque.

En fait le soucis c'est que je n'arrivais pas à déterminer quelle partie de son corps je n'aimais pas. Pour moi tout était parfait chez lui et le fait qu'il entretienne son corps aussi bien que j'entretenais ma voiture ne pouvait que le rendre aussi beau à mes yeux. C'était d'ailleurs impressionnant le fait que j'ai réussi à passer autant de temps en sa compagnie sans l'avoir pris dans mes bras comme ça.   Alors est ce que tu as des pronostics pour tes surprises suivantes ou tu donnes ta langue au chat ??

Je l'avais une fois blottit un peu comme la fois où nous nous étions endormis sur le canapé après la séance Netflix. En vrai je pourrais passer mes journées à glander dans ce salon a juste le câliner contre moi et à lui dire combien je l'aime. Je passais d'un air distrait ma main dans ses cheveux alors que je couvrais sa gorge et ses épaules de doux baisers papillons. La tentation de le croquer était forte, les les pulsations de son coeur  étaient comme une douce mélodie redondante dont je ne pouvais pas me passer. Il faudra que je lui en parle un jour, mais j'avais peur de sa réaction et encore plus de ce qu'il pourrait faire. Être un vampire et être collé à une personne ainsi était une horrible tentation que je m’éfforçais de combattre  ardemment depuis ma transformation. Lentement je finis par l'installer juste à côté de moi avant de reprendre d'un ton détaché.

Je te l'installerais dans la pièce j'ai peur que tu te plantes en la montant  à l'envers j'ai des mauvais souvenirs avec le meuble de télé


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Have a Wonderful day darling ○A2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Clos ] Rénovation Darling!
» the bobflex wonderful horrible collection!
» WONDERFUL 101
» [WiiU] Wonderful 101 Techniques, bases, jeu
» ● BCL ● call me, darling (y)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-