AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Revenir en haut Aller en bas



 
n'oubliez pas que les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en juin 2017. l'été arrive en ville, sortez la crème solaire

Partagez | .
 

 Have a Wonderful day darling ○A2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Lun 8 Jan - 8:11

J’étais bien contre lui. J’avais l’impression que la vie me souriait indéniablement plus quand j’étais avec lui. C’était peut-être un peu exagéré de ma part, mais je me sentais bien et je n’avais pas envie de bouger alors qu’en temps normal j’étais en train de sauter partout. Alors qu’il parlait du vendeur qui l’avait conseillé, je ne pouvais qu’être d’accord avec ce qu’il était en train de me dire.

- Tu ne pouvais pas mieux choisir, c’est l’appareil le plus complet tout en prenant le moins de place. Je vais pouvoir m’entrainer à la maison pendant mes vacances.

Pendant l’espace d’un instant, j’allais parler du moment où je ne travaillerais plus au centre sportif, mais ce n’était pas fait et je n’aimais décidément pas envie de me porter la poisse. Alors je préférais me contenter des vacances. Sa remarque sur mes fesses et les mains qu’il était en train d’y glisser me fit légèrement rougir, je savais qu’il aimait mon corps et mes fesses tout particulièrement, en même temps, j’avais bien une obsession sur ses lèvres chacun son truc. Tout en passant une main dans ses cheveux j’ajoutais en souriant.

- Je ne laisserais pas arriver quoi que ce soit à mon cul, tu le sais. Je ne sais pas, c’est sans doute toi le plus surprenant de nous deux. Tu sais toujours comment me faire plaisir.

J’avais rapidement changé de sujet pour répondre à sa question concernant ce que j’attendais de lui. Il en avait déjà fait plus que ce que j’étais capable d’imaginer. Pour le coup, ça me faisait un peu peur de voir comment les choses avaient avancé. S’il avait déjà fait autant de choses, les prochaines surprises allaient sans doute être encore plus grandes et je ne voyais pas comment il pouvait faire. C’était un homme tellement génial. Alors qu’il se proposait de le monter, je repensais avec une nostalgie à cette histoire de meuble. C’est vrai que ça avait définitivement été une catastrophe, mais j’avais rigolé ce jour-là et lui aussi.

- Mais ! J’ai essayé au moins, c’était le principal. J’admets que pour ma sécurité vaut mieux que tu le montes.

Je faisais l’homme offusqué, mais ce n’était pas le cas, bien au contraire. Je devais bien me rendre à l’évidence que ça serait le plus simple comme ça. Comme j’étais dans le mood homme offusqué, il fallait bien que je continue et que je dévoile un truc dont il n’avait pas la moindre idée. Je braquais mon regard sur lui avant d’ajouter simplement.

- Au fait, j’ai vu la photo que tu as postée de nous pendant que je dormais.

Je faisais une tête triste l’espace d’un instant, cette photo elle m’avait vraiment fait tout bizarre en la voyant. C’était la première qu’Adrian avait prise de nous dans ces conditions et pour le coup, je la trouvais absolument jolie pour ça. On avait presque l’impression que j’étais en train de faire le meilleur rêve de toute ma vie. Dans le fond, j’aurais dû être énervé pour cette photo, mais elle était définitivement bien trop belle pour ça. Il avait de la chance pour le coup, je n’allais pas fait un scandale parce qu’il avait pris une photo de moi ainsi, je ne parlerais même pas des commentaires qu’il y avait sur la photo, du moins le peu que j’avais lu…

- Je devrais sans doute t’en vouloir d’avoir fait ça, mais j’en suis tout simplement incapable, même si j’ai l’impression d’avoir vingt ans de plus à cause des cheveux gris cette photo me plait beaucoup.

Mon regard se posait sur lui, j’avais envie de l’engueuler, de m’énerver, mais j’avais l’air si paisible sur cette photo et lui si content. J’aurais sans doute dû m’énerver un peu plus, mais j’étais bien incapable de le faire. Je souriais à l’homme que j’avais devant moi, j’étais raide dingue de lui c’était une évidence, j’aimerais pouvoir passer la journée dans ses bras, mais dans le fond, j’avais envie d’en savoir plus sur mes cadeaux qui m’attendait un peu partout dans la maison.

- C’est quoi la suite alors ? Y en a vraiment d’autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Lun 8 Jan - 16:27


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Je crois que parler de mon obsession pour les fesses de Aden était un terrain particulièrement compliqué à aborder. Je continuais de lui peloter son fessier musclé comme il le fallait alors qu'il me parlait de son obsession pour mes lèvres. Comme si je n'avais pas remarqué. J'avais conclu sa phrase par un tendre baiser sur ses lèvres avant de me mettre a grignoter sa peau. Passant de sa mâchoire à son cou jusqu'à son torse, avec amour. Le soucis c'est que j'aimais tout chez lui, je ne savais définitivement pas quelle partie de lui j'aimais le moins. Tout était absolument parfait chez lui et j'en avais bien conscience.

Oh tu n'as pas idée du genre de chose qui peuvent arriver à ton petit cul honey. Je pense bien pouvoir réussir à toujours te faire plaisir

J'avais ajouté ce petit détail dans la conversation l'air de rien même si il était plus qu’évident que mon double sens merdique avait été bien compris par mon compagnon. Puis vint tout naturellement la conversation autour de la nouvelle machine de sport. Sa remarque qui visait juste selon moi a appuyer un petit peu plus la mienne concernant l'aptitude de Aden à monter un meuble. Je me souvenais sans aucune difficulté sa bouille toute perdue qui m'avait demandé pourquoi il y avait trop de vis ou pourquoi la tablette D et passait pas dans la C. Ce qui est beaucoup plus compliqué quand on n'a pas utilisé les bons outils aux bons endroits et quand on fait lundi avec jeudi sur les plaques numérotées. Autant je n'étais pas aussi brillant que lui, autant les notices de construction me semblaient d'une simplicité enfantine.

Pour ta sécurité ou pour ton honneur ? Hum? Je plaisante je le ferais t'en fais pas  

J'attendais avec impatience sa petite tête offusquée comme la bonne drama Queen qu'il était.  Je crois que l'embêter faisait vraiment parti de mes activités préférées. Alors que je m'étais de nouveau retrouvé sur lui à le noyer sous des baisers tous plus tendres les uns que les autres alors que je venais de le repousser doucement, mon regard se posa sur lui.

Je suis content qu'elle te plaise tu es mignon quand tu dors.

J'avais dit ça en connaissance de cause puisque je l'avais regardé une bonne partie de la nuit.  Son air paisible et heureux m'avait totalement transporté et j'étais certain qu'il était celui que je voulais aimer et protéger. C'était lui et pas un autre, je l'aimais plus que n'importe qui. Je n'avais aucune idée de la réaction de son troupeau de moutons mais positive ou négative cela ne changeait rien au fait que j'aimais moi aussi cette photo parce que nous étions tous les deux comme un couple normal et que cette petite coloration grise n'avait pas de réelle importance.

Oh et comment on été les réactions ? Je me suis fait allumer pour avoir passé une nuit à tes côtés ?

J'imaginais surtout une bonne vague de jalousie ou d'idées mal placées mais au final c'était pas leur vie. Parce que oui si nous nous étions envoyés en l'air, leurs avis n'auraient pas changés la donne. De toute façon ces trucs virtuels n'étaient pour moi qu'une vitrine colorée et brillante qui ne reflétait pas grand chose en fin de compte.

Concernant tes autres cadeaux je te conseille de suivre les petits rubans rouges qui sont accrochés à diverses armoires ou à des meubles peut être qu'il y a un paquet pas loin

Je disais cela alors que dans notre pièce actuelle un petit ruban flottait sur mon meuble de CD. J'avais caché un petit paquet de couleur noir avec un léger ruban argenté. La taille était approximativement celle d'une enveloppe dans laquelle j'avais mis son massage dans le meilleur des instituts de la ville parce que rien n'était trop beau pour lui. Il avait le choix entre divers options de massage mais j'avais pensé que le californien aux huiles essentielles serait idéal pour lui.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Ven 12 Jan - 7:27

Sa réflexion à double sens, je l’avais comprise, il était évident que ce n’était pas difficile de voir où il voulait en venir et sans vraiment comprendre, je m’étais mordu la lèvre inférieure, je le regardais alors avec un regard plein d’envie et de désir. On n’avait jamais vraiment été plus loin avant, mais je savais bien qu’un jour ça finirait par arrivée et autant dire qu’une partie de moi attendait ça avec impatience, même si jusqu’à présent, je m’étais contenté d’être sage. Je souriais à l’homme qui était en face de moi, j’adorais définitivement quand il était comme ça. J’adorais ses lèvres, son regard. J’aurais pu le dévisager pendant des heures durant sans me lasser de son visage que je trouvais si parfait. J’étais certain que je n’étais pas le seul à penser ainsi, mais je n’allais pas lui dire un truc comme ça, je savais qu’il ne me croirait sans doute pas. Finalement, il commença à me parler de mon honneur et pour le coup, je lui offrais alors ma plus belle tête de contrarié. Je n’avais plus rien à prouver là-dessus, il était bien placé pour le savoir.

- Tu as de la chance de m’avoir fait des cadeaux aussi beaux aujourd’hui, sinon je serais parti bouder.

J’avais le visage fermé essayant d’être le plus sérieux possible avec ma tête d’offusquée, mais c’était difficile de le rester face à lui, il savait parfaitement comment jouer avec moi et me rendre fou de lui. De toute façon, il changeait déjà de sujet pour que j’arrête d’y penser. Je savais qu’il n’aimait pas ma notoriété en ligne, mais je devais définitivement lui prouver à que ce n’était pas que négatif. Je commençais alors par lui parler de ce que j’avais lu. J’aurais pu lui en lire, mais un résumé pouvait être bien aussi. Il n’y avait aucun message parlant mal d’Adrian de toute façon, je ne l’aurais pas toléré et je me serais sans doute rapidement emporté.

- Non, y en a pas mal qui pense qu’on est mignon ensemble et d’autre qui aimerait bien se retrouver coincé entre nous deux. Je n’ai pas lu de commentaire négatif, faut dire que les relou, je les ai pratiquement tous bloqués. Ils savent que je t’apprécie vraiment et que ça me fait mal ce genre de commentaire.

Il n’y avait pas de place dans ma vie pour les méchants. S’il était là pour s’en prendre à Adrian, il pouvait bien aller voir ailleurs si j’y étais. Il était hors de question de les pardonner ou d’accepter ce genre de chose. Je soupirais doucement alors que j’entendais Adrian me parler des autres cadeaux. Il avait définitivement été parti trop loin. À contrecœur, je me levais de ses bras pour commencer à chercher dans la pièce.

- Oh ! C’est trop choux comme principe, tu t’es vraiment dépassé pour faire tout ça. Tu as dû y passer des jours.

Je le regardais un instant disant avec l’envie de placer mes lèvres contre les siennes. Il était vraiment super génial comme mec, je n’aurais jamais pu être aussi gâté qu’avec lui. J’avais définitivement envie de le serrer contre moi et de l’embrasser, mais je m’étais retenue de le faire, surtout que j’avais enfin trouvé le premier truc que j’étais venu chercher. Je remarquais un ruban dépassant de son étagère à CD. Je dirais doucement dessus pour sortir une enveloppe. C’est avec autant de fébrilité que l’instant d’avant en développant mon cadeau précédent que je décachetais l’enveloppe. Un sourire apparu sur mon visage en voyant ça. Il savait que j’aimais me faire bichonner et c’était typiquement le genre de chose qui allait me plaire. Il était tellement génial. C’était définitivement le meilleur anniversaire de toute ma vie. Je lui sautais une nouvelle fois au coup en souriant jusqu’aux oreilles.

- Tu es trop génial. Je m’en servirai sans doute le mois prochain. Je suis super content, tu as tellement dû te ruiner. Y en ont encore d’autres à trouver ?

Je posais la question parce que même si cette journée était encore plus loin que ce que je pouvais imaginer, j’avais l’impression qu’il n’avait pas finie. Je ne savais pas comment je pourrais faire un truc comme ça quand se serait à son tour de fêter son anniversaire, peut être que j’organiserais une petite soirée autour d’une bière, de classique rock et des trucs du genre. Je savais que je trouverais. J’espérais que j’y arriverais en tout cas. Cet homme avait définitivement changé ma vie. Je ne comprenais pas comment on avait pu passer autant de temps ensemble sans l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Sam 13 Jan - 11:38


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”

Si je m’écoutais je l'aurais embrassé et enlacé très fort et gardé dans mes bras contre moi. Mon sourire n'avait fait que s'agrandir quand Aden ronchonnait presque quand il était question de ses compétences en bricolage. Il était adorable quand il faisait du boudin. Je finis par lui pincer sa joue doucement avant d'aller l'embrasser au coin des lèvres. J'aimais le contrarier un peu et l'entendre ronchonner comme ça avec sa bouille d'enfant.

Je m'en serais pas plaint tu es si mignon quand tu boudes

Je continuais de le regarder avec un sourire en coin alors qu'il avait fini par abandonner sur ce terrain là. Il était vrai que je me posais un bon nombre de questions sur sa vie virtuelle. Je ne comprenais pas la fascination qu'on pouvait avoir pour une photo de cocktail ou de vêtements en revanche je comprenais que Aden pouvait faire audience. En revanche je ne voulais pas qu'ils disent du mal de lui, autant de moi je ne m'en occupais pas mais pas lui. Ce fut à mon tour d'afficher une moue contrariée quand était question d'un désir de se glisser entre nous deux. Il était hors de question que quelqu'un se faufile entre Aden et moi. Je continuais de l'écouter étant au final rassuré par tout ça.

Celui qui se mettra entre nous deux dans notre lit n'est pas né. J'imagine que la méchanceté gratuite existe beaucoup dans ces milieux là mais je ne tolère pas qu'on te blesse d'une quelconque manière  

Alors que la chasse aux cadeaux reprenait de plus belle sa réaction me comblait réellement. Bordel je passerais ma vie à le rendre heureux et à le faire sourire. Il était vrai que pour une fois je m'étais montré créatif et j'étais satisfait de le voir apprécier cet anniversaire exceptionnel. Je le laissais alors regarder partout à la recherche de ces mystérieux rubans rouges que j'avais disposés durant son sommeil. Comme quoi c'est très pratique parfois de ne pas avoir à dormir, surtout pour ce genre de surprises.

Hum des jours non une petite heure je dirais. Tu dors comme un bébé tu n'as rien entendu  c'est pratique. Je suis heureux que tu aimes  

Je le regardais découvrir petit à petit les indices jusqu'à tomber sur la fameuse enveloppe que j'avais bien installée entre deux de mes CD préférés.  Évidemment j'avais touché le gros lot, j'avais été sûr de mon cou pour celui ci. Ni une ni deux je le récupérais une nouvelle fois dans mes bras. Heureux comme tout de le voir aussi souriant et ravi. Je passais une de mes mains sur ses reins alors que la seconde caressait ses cheveux doucement. Déposant par la suite un tendre baiser au creux de son cou puis sur ses lèvres.

Rien n'est trop beau pour toi. Tu en a un à trouver et le dernier sera pour ce soir. Mais tu as eu un gros indice dessus tout à l'heure. Mmmh les deux qu'ils te restent à trouver sont beaucoup moins encombrants. Sauf un seul peut être mais peu importe

Je le berçais avec tendresse avant de l'embrasser à nouveau. J'étais bien trop heureux en ce moment là pour me résigner à le lâcher.  Attrapant un plaid je l'enroulais autour de nous deux tout en souriant. Je me rendais réellement compte de à quel point je l'aimais et surtout combien je voulais le protéger contre tout ce qui pouvait bien arriver dans cette fichue ville.

Tes deux prochains cadeaux sont dans ma voiture, j'étais certain que tu n'y mettrais pas le nez

Nez que je mis à mordiller doucement avec un sourire tendre. Ni une ni deux je le soulevais tout en gardant la couverture autour de lui. Le garage n'était pas loin mais bon, Il l'était suffisamment pour que Aden ai à me lâcher quelques minutes. Le portant sans grande peine comme un koala je l'emmenais dans le dernier lieu de surprises. Attrapant au passage mes clés dans le petit panier de l'entrée j'ouvris le coffre avant de déposer Aden par terre. Je le laisserais découvrir son grand cadre a photos dont on avait parlé le week end d'avant que j'avais bricolé pour lui et un petit sac d'un magasin de vêtements qu'il aimait.

Joyeux anniversaire Honey   murmurais je en soufflant dans sa nuque avec douceur.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Hier à 9:22

Il avait fait tant de choses pour moi et ça me faisait plaisir. Je souriais alors qu’il m’annonçait tout fier qu’il avait encore des cadeaux pour moi. J’avais plus dit ça pour rire qu’autre chose, mais il me confirmait qu’il n’y en avait plus tant que ça ce qui était une bonne nouvelle. Je me serais senti vraiment beaucoup trop gâté s’il en avait encore des tas pour moi. Je l’aimais c’était certain, mais aujourd’hui je le sentais encore en plus. Il s’était surpassé, il était en train de faire de cette journée un moment absolument parfait. Il ne se rendait pas compte à quel point c’était important pour moi, je ne passais plus vraiment mon anniversaire avec ma famille puisqu’ils n’étaient pas enchantés de ma vie, alors je n’avais plus que lui et ça me suffisait pour être heureux. C’est avec beaucoup d’excitation que j’ajoutais avec un sourire sur le visage.

- Sérieusement ? Il y en a encore ? Tu m’as définitivement trop gâté, je n’en reviens pas.

Il m’enveloppa dans la couverture qu’il avait sur le canapé et je me laissais faire sans réfléchir, me lovant un peu plus contre lui. J’étais bien content de pouvoir avoir un peu de chaleur sur ma peau dénudée même si j’étais encore en jean. J’aimais bien me coller contre lui, d’autant plus en cet instant présent. Je me collais un peu plus contre lui quand je sentais qu’il était en train de me soulever. C’était déjà quelques choses qu’il était capable de faire par le passé, mais c’était d’autant plus le cas depuis qu’il était devenu un vampire. Je savais que cela avait des avantages et je n’allais pas m’en plaire. C’est avec un sourire sur le visage que je déposais un baiser dans son cou avec amour avant d’ajouter en profitant un peu plus du fait qu’il me portait.

- J’ai l’impression d’être une princesse en ce moment présent. Il me manque plus que la robe rose et la longue chevelure soyeuse.

J’avais un amour incommensurable pour les cheveux, il le savait aussi bien que moi. Son cousin le savait sans doute encore plus que lui pour avoir vécu mes assauts répétés sans réussir à les esquiver. Finalement, il m’emporta jusque dans le garage et devant sa voiture. Il me déposa sur le sol, le ciment était définitivement froid sous mes pieds nus, mais je me contentais de rester silencieux attendant impatiemment le cadeau qu’il avait de cacher. Je le regardais ouvrir le coffre avant de pouvoir voir ce qu’il m’avait offert. Mes yeux se mirent alors à briller prenant le cadre dans mes mains.

- Han c’est trop bien ! J’avais commencé à sélectionner des photos en plus !

Il était super beau et irait parfaitement bien à la maison. J’étais trop heureux qu’il m’en ait fait un ! J’allais sans doute pouvoir passer du temps à tout mettre bien dans les prochains jours. Je n’allais sans doute pas faire ça aujourd’hui, mais j’allais pouvoir m’en occuper dans le week-end.

- Merci, je crois que c’est définitivement le plus bel anniversaire que je n’ai jamais eu. Aussi étrange que cela puisse paraitre, je trouve ça beaucoup mieux que tout ce que j’ai passé à faire la fête en boite.

Je lui souriais en l’embrassant avant d’ouvrir le sac qu’il y avait également dans son coffre pour tirer un t-shirt avec une girafe. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi, mais il était super cool. Je le regardais avec un sourire avant d’ajouter d’un air qui voulait bien lui faire comprendre qu’il n’avait pas intérêt à me répondre oui, sinon j’allais être triste.

- Est-ce que ça veut dire qu’il faut que je m’habille ?

J’observais un peu plus le t-shirt avant de me coller à Adrian et de lui offrir un baiser pour lui traduire tout l’amour que j’éprouvais pour lui sans pour autant en dire le moindre mot. Je savais qu’il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 1230
double-compte(s) : Elijah - Lawrence
crédits : (c) miss pie - (c) Kandai
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Hier à 15:17


Have a Wonderful  day darling    
  ft. Aden & Adrian


“The real world is where the monsters are.”
J'étais définitivement heureux de le voir aussi souriant, j'avais réellement réussi à tomber juste à chacune de mes petites surprise et cela me faisait chaud au coeur. Enfin si j'avais la possibilité de ressentir cette sensation c'était indéniablement celle qui aurait primé sur les autres. Je le gardais contre moi avec tendresse et fermeté à la fois pour ne pas risquer de l'échapper. Je l'avais senti se resserrer contre moi alors qu'il était dans mes bras. En cet instant c'était vrai qu'il faisait un peu princesse mais j'aimais l'idée de le protéger ainsi de mes bras, j'avais besoin de ça. J'avais besoin de me sentir apte à prendre soin de lui et à mériter son amour qui selon moi était la chose la plus merveilleuse qui puisse m'être donnée.

Tu es mon prince et je t'aime. Je serais toujours là pour toi et je veux juste te rendre heureux et te voir sourire encore. Je veux passer ma longue vie à te voir avec cette bouille d'enfant joyeux. De notre longue vie  

Alors que quelques soupires s'échappaient de mes lèvres lorsqu'il picorait mon cou de tendres baisers, je venais de le lui avouer. J'avais fini ce débat que je pensais interminable avec moi même et je m'étais résigné à le transformer quand le besoin se ferait ressentir pour nous deux mais surtout pour lui. Je ne pouvais décemment pas songer à passer l'éternité sans lui à mes côtés, plutôt mourir.

Après lui avoir présenté ses ultimes cadeaux de la journée je fus ravi qu'il apprécie ce cadre. Bon il n'avait pas été compliqué à fabriquer mais j'avais tenu à faire de mon mieux pour choisir des couleurs, des matières et des effets qui lui plairait même si c'était loin de mes goûts. J'avais placé de petits miroirs de formes différentes à quelques endroits. C'est ainsi qu'un nuage se trouvait être le voisin d'une étoile ou d'un coeur. Les pinces décoratives pour les photos étaient en bois clair avec un petit papillon collé dessus en guise de décoration. Le cadre lui était gris patiné, moderne et élégant qui irait bien à l'endroit où il se l'était imaginé. On ne dirait pas comme ça mais je note énormément d'informations sur les goûts des gens qui permettent de faire leur petit effet au moment venu.

Si tu as besoin d'une extension je t'en bricolerais un autre. Je suis content que tu aimes  

Le fait que Aden mettait jamais le nez dans mes affaires et sur mon atelier m'avait permis de stocker ca sous son nez sans qu'il ne le voit. Concernant le t shirt il était d'une marque qu'il aimait porter et qui m'avait fait sourire et j'avais comme l'impression qu'il trouvait le motif a son goût.

Hum je suis content que la chasse au trésor t'ai plu. Je voulais plus original qu'une fête en boîte  

Je n'avais pas mentionné que je n'avais pas envie qu'on reluque mon petit ami durant une soirée avec l'espoir de le ramener chez soit.  Je répondais à son baiser avec tendresse avant de l'attirer dans mes bras en le gardant enroulé dans cette couverture.

Hum …. Non je préfère quand tu portes le service minimum à la maison… bien minimum même  

Murmurais je alors que d'une main habile je lui je déboutonnais son jean avant de le laisser choir sur le sol. De toute façon nous allions pas passer notre journée entre la voiture et la porte du garage. Puis sans vraiment prévenir je le soulevais une fois de plus contre moi, le gardant au chaud contre la couverture. Lui remontant un peu une cuisse pour le tenir bien accroché puis retourne au chaud dans le salon. Mordillant son oreille je murmurais doucement   Je m'occupe de t'installer le cadre plus tard … J'essayais de rester raisonnable et me contentais de l'embrasser en le gardant entre mon torse et le plaid, pas décidé à le libérer encore.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 1231
double-compte(s) : Neil
crédits : (c) Mellister •■ / (c) Miss Pie
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   Aujourd'hui à 9:08

Il m’avait mis des étoiles plein les yeux. Il pouvait être fier de lui, j’avais toujours un sourire sur le visage alors que je tenais le cadre et qu’il se colla un peu plus à moi. La vie était simple avec lui, tout semblait couler de source. J’avais tout pour être heureux. Il parlait déjà de me faire un autre cadre, mais pour le coup, je m’en fichais, je n’en voulais pas vraiment, ça ferait moins beau dans l’entrée deux cadres. Je voyais bien comment occuper les autres photos en plus. Alors je lui répondais simplement pour le tenir au courant de ce que j’avais en tête.

- Non un c’est bien, je changerais les photos de temps en temps et je ferais un album de scrapbooking avec les autres photos.

De toute façon, toutes les photos seraient bien parce qu’il était dessus. Cette remarque n’était définitivement pas objective, mais je m’en fichais. Je n’avais pas à l’être quand il s’agissait de lui. Je souriais de joie alors qu’il s’approchait un peu de moi et que ses mains glissaient le long de mon corps pour venir déboutonner mon jean. On était peut-être encore dans le garage, mais il était évident qu’on n’allait pas le rester bien longtemps. Je mordais la lèvre avec distraction alors que mon regard se fixa dans le sien. Ses yeux étaient définitivement magnifiques. Je pourrais m’y perdre à tout moment tant il était expressif. J’avais une folle envie de l’embrasser en cet instant, mais je me contentais de faire un pas en avant pour me coller un peu plus contre lui et dire d’une voix sans doute légèrement déformer par le désir qui était en train de monter dans mon corps à l’idée d’être nu contre lui.

- Hmmm… C’est bon pour moi.

Je me laissais faire quand il clissa sa main sur ma cuisse pour me soulever et la caler sur ses hanches. J’en fis de même avec la deuxième alors qu’il me portait pour m’emmener je ne sais où. Je m’en fichais bien en cet instant présent. Je pouvais bien aller n’importe où tant que j’étais avec lui c’était tout ce qui pouvait bien contenter. Il ne pouvait pas me décevoir, il était beaucoup trop doué pour ça. Je souriais à l’homme posant tendrement mes lèvres contre les siennes. J’étais totalement fou de lui et il allait me rendre encore plus fou avec tout ce qu’il m’avait fait aujourd’hui. Il me coupa dans mon élan de baiser pour me parler du cadre qu’il m’avait fait. Pour le moment, c’était définitivement le dernier de mes soucis.

- Tu peux même t’en occuper dans trois semaines, y as plus important à faire aujourd’hui.

Le plus important c’était lui. Je voulais passer un moment avec lui, je voulais qu’il comprenne que rien d’autre que lui n’avait de l’importance en cet instant tant que j’étais contre lui, avec lui, rien n’avait d’importance. J’avais envie de profiter de ses baisers et de son amour. Je commençais de nouveau à l’embrasser mordillant doucement sa lèvre inférieure alors que j’étais toujours dans ses bras. C’était mon rêve d’une certaine façon, cet homme était bien plus que tout ce que j’aurais pu imaginer. Sans vraiment m’en rendre compte, je m’étais collé encore plus contre lui. Sa peau n’était pas aussi chaude que la mienne me demandant un instant si ça venait de sa condition de vampire, mais je n’en fichais, j’étais bien avec lui, tout semblait si simple, c’était comme si tout ça devait arriver un jour et que ce jour était aujourd’hui.

- C’est toi qui me rends heureux encore plus que tout ce que tu as fait pour moi aujourd’hui.

Je lui offrais un nouveau sourire avant de m’approcher un peu plus de son oreille pour lui mordiller le lobe avec amour. Tout ça était parfait, je ne savais pas comment ça allait finir, mais en soi, j’étais content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Have a Wonderful day darling ○A2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Have a Wonderful day darling ○A2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Clos ] Rénovation Darling!
» the bobflex wonderful horrible collection!
» WONDERFUL 101
» [WiiU] Wonderful 101 Techniques, bases, jeu
» ● BCL ● call me, darling (y)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-