Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 (blood in the water), rain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1357
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) self, icons (c) self, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: (blood in the water), rain.   Sam 10 Fév - 22:08

rosalind « rain » crawford
in her heart, there's a hole. there's a black mark on her soul.
○ âge › elle vient de fêter ses VINGT-SEPT ANS. mais son âge, c'est plutôt rare qu'elle le révèle, c'est pas de l'affaire des autres de toute façon. la jeunesse est loin et elle se sent beaucoup plus âgée, ses os sont déjà fatigués, son corps meurtri. ○ date et lieu de naissance › elle est née le 4 FÉVRIER 1990, et ce dans la ville de BLACKWATER FALLS en alberta, canada. elle possède donc la nationalité canadienne, et n'a jamais vraiment quitté le pays. ○ profession › CHASSEUSE À CONTRATS, ne vous méprenez pas. ce n'est pas une chasseuse qui traque les créatures pour la bonne cause. elle le fait parce qu'elle n'a pas le choix, parce qu'elle n'a jamais pu fuir. parce que dans sa famille c'est ça qu'on fait, et personne n'y échappe. on l'envoie quelque part et elle complète la mission, tout simplement, et ce n'est jamais de gaieté de coeur. le reste du temps, elle erre en ville, on peut facilement la trouver dans un bar, verre entamé à la main, la mine basse. ○ situation amoureuse › voilà deux ans et demi qu'elle est SEULE, qu'ils ont pris des directions différentes après tant d'années à ne pas se quitter. la solitude est étouffante, elle la gère très difficilement, et c'est pour ça qu'elle a besoin de la combler, mais juste avec des inconnus, des visages sans noms, des soirées sans engagement. ○ orientation sexuelle › HÉTÉROSEXUELLE. bien qu'aventureuse de nature, elle n'a jamais été attirée par les femmes. c'est dans les bras des hommes qu'elle aime se retrouver, mais dans les siens avant tout. ○ situation financière › c'est surprenant, quand on pense au fait que son père possède un fortune, que le nom crawford n'est pas à plaindre. mais elle refuse d'y être associée, elle refuse de prendre leur argent sale. alors sa situation financière est plutôt PRÉCAIRE, elle prends ce qu'elle a gagné et c'est tout. ○ groupe › BAD COMPANY. les monstres sous le lit, les yeux luisant dans l'ombre, c'est une POLYMORPHE. ○ avatar › ANA DE ARMAS ○ crédit › avatar par BLUE WALRUS.
têtue, contradictoire, boudeuse, rancunière, froide, juste, polyvalente, critique, moqueuse, vindicative, charmeuse, indépendante, déterminée, pessimiste, arrogante.
○ comment vis-tu ton quotidien à blackwater falls ? › péniblement. cette ville est pourrie, pleine de mauvais souvenirs, et n'apporte que du malheur, du malheur, et plus de malheur. elle déteste être ici, vivre ici, respirer ici, mais elle est incapable de s'enfuir, elle n'a jamais pu. quelque chose la rattache à ces rues, quelque chose la ramène toujours ici, elle ne peut pas l'éviter. et pourtant elle aimerait, parce qu'ici l'amertume et les larmes triomphent toujours. alors elle fait profil bas, se laisse écraser un peu par le poids de tout ça, se traîne les pieds, en espérant survivre, ou peut-être pas.  
ONE. rain, ce n'est pas son vrai nom. pas celui qu'on lui a donné quand elle est née, ni même celui avec lequel elle a grandi. ça a commencé comme un surnom stupide, qu'on lui a donné parce qu'elle aimait aller courir sour la pluie, et ça a resté. et puis, c'est devenu un nom qu'elle s'est donnée à elle-même, quand elle a tentée de refaire sa vie. de tout laisser derrière, de devenir quelqu'un, de finalement être qui elle aurait du être. ça n'a pas été suffisant, bien sûr. mais elle l'a quand même gardé, et continue de se faire appeler comme ça aujourd'hui. pas par tout le monde - ça, c'est impossible. mais ceux qui importent, ils le savent. qu'elle est rain, qu'elle est vraiment rain, et pas rosalind. rosalind, c'est une autre, c'est une étrangère, c'est sa noirceur. rain. son nom est rain.

TWO. crawford. ce patronyme maudit. elle aimerait tellement pouvoir s'en débarrasser. enfin, ne plus avoir à le porter, fardeau sur ses épaules, tâche sur sa peau. parce que crawford, c'est son père. le politicien. le grand homme. le chasseur. le meurtrier. le salopard. être une crawford, ça veut dire être la fille de son père. et ça, rain n'a jamais pu l'être. elle ne l'a pas dans le sang. on aurait l'impression qu'elle vient de complètement ailleurs, un autre monde, une autre planète même. elle n'a jamais eu sa place dans le portrait familial, et pourtant on l'y a toujours forcée. c'est le mouton noir de la famille, la fille rebelle, le vilain petit canard. qui n'était pas aussi brillante et docile que l'autre. et qui a toujours fait exprès de s'éloigner, de se tenir à part. parce que rain elle l'a toujours su, qu'elle n'avait pas sa place dans cette famille. alors elle n'a jamais fait d'efforts pour vraiment en faire partie. mais elle ne peut pas y échapper, ça lui colle à la peau, c'est sa malédiction.

THREE. et tout ça, ça revient à cette journée fatidique. quand rain avait à peine passé quelques jours en vie, alors qu'elle était qu'un bébé. c'est sa faute si sa mère est morte. on lui a répété tellement de fois dans sa vie. t'as tué maman. t'as tué ta mère. et cette faute, on lui a jamais pardonné. peu importe qu'elle ait rien à y voir. mais sa naissance a causé la mort de la mère, et c'est pas quelque chose que les autres ont pu oublier. son frère la déteste pour ça. son père, c'est encore pire. c'est parce qu'il voit trop de sa femme en elle. trop de son esprit, de sa vivacité, de son audace, de son caractère. et c'est pour ça que malgré tous les ennuis que rain cause, il est incapable de laisser partir. de s'en départir. de la renier complètement. parce que sa femme, elle vit en rain, et il a besoin d'elle pour se la rappeler. rain, elle a jamais connu sa mère. elle sait pas du tout comment elle était. mais sa mère vit en elle, à chaque inspiration, à chaque pas. elle le sait.

FOUR. et y'a le frère. le grand méchant loup. qui ne s'est jamais gêné pour la martyriser et lui cracher dessus. le fier fils à papa, le suivant à la trace, marchant dans ses pas dans la neige. le fils qui n'a jamais dérogé une fois, au menton fier et aux yeux noirs. gamins, ils étaient des ennemis jurés, et quand leurs vies ont commencées, ils sont devenus des étrangers. il a toujours détesté qu'elle soit spéciale et pas lui. qu'il ait à se fendre en quatre pour recevoir des éloges, et qu'elle n'ait qu'à battre des cils pour attirer l'attention. l'esprit fraternel ça n'existe pas entre eux, ou c'est enfoui trop profondément pour qu'ils le ressentent, y'a que de la rancune et du poison. lui, fatigué de ses rébellions, elle, exaspérée par son stoïcisme. coeur de pierre, coeur de lion. il était bien content qu'elle disparaisse, mais la voilà revenue, alors qu'il veut reprendre les rennes, et elle va tout gâcher, il le sent. mais pour l'instant il la regarde dépérir, n'osant pas lui venir en aide, il ne veut pas, ou peut-être que si, mais il a ses propres démons à combattre, et puis de toute façon, peut-être qu'elle ne peut pas être aidée.

FIVE. la seule personne qui ait jamais compté dans cette foutue famille, c'était sa grand-mère. la mère de son père. une femme absolument terrifiante, mais avec qui rain s'est toujours entendue de manière un peu spirituelle. pendant longtemps, ça a juste été des regards échangés, des petits sourires. jusqu'à ce que cette femme lui apporte le soutien dont elle avait besoin. qu'elle prenne la défense de la petite dernière, et qu'elle cloue le bec à son fils et à tous les autres. et rain a jamais autant pleuré que ce jour-là. y'a jamais eu de moment de tendresse, pas de confidences échangées. mais sa grand-mère, elle était là pour elle. elles se comprenaient. et pour rain c'était suffisant. elle est morte quand rain a eu seize ans. et de nulle part, rain a reçu un petit colis d'une adresse qu'elle ne connaissait pas. il n'y avait rien dans le colis, sinon un petit pendentif noir en forme de crystal. pas de destinataire. mais pas besoin. rain savait de qui ça venait. et le collier a jamais quitté son cou depuis.

SIX. rain, c'était pas vraiment l'étudiante modèle. elle était pas très douée, pas de talent naturel en quelque sorte. fallait qu'elle travaille pour avoir des résultats, et c'était pas toujours facile pour elle. difficile de rester concentrée, difficile de trouver la motivation, personne à impressionner. et elle causait des ennuis, elle était insolente, arrogante, impatiente. les professeurs l'envoyaient souvent en retenue. ça a un peu changé quand ismael est arrivé, parce que pour une fois y'avait quelqu'un pour la doser un peu. et il l'a aidée à trouver son chemin, à se mettre à travailler un peu plus. à prendre les études au sérieux, enfin juste un petit peu. et ça s'est amélioré après ça. c'était un peu les montagnes russes en ce qui concernait ses résultats, mais au moins c'était pas juste le désastre total. et rain elle aimait ça, pour une fois, qu'on la félicite. et qu'on lui dise qu'elle avait du potentiel, au lieu de lui dire de faire des efforts. au final, ça s'est bien passé. la moyenne, disons. un moyenne pour laquelle elle a travaillé fort. et elle en est fière, quand même. d'avoir réussi à faire tout ça.

SEVEN. dix huit bougies soufflées, on lui rappelle qu'elle n'est pas libre, qu'elle ne l'a jamais été. que le business familial l'attend, qu'elle pourra pas y échapper. et ce n'est pas quelque chose de propre, pas quelque chose de net, ni même de légal. c'est sale, c'est dégueulasse, c'est noir, ça tâche l'âme et ça ne s'efface pas. un marché noir, des opérations illégales, des transactions dans les ombres. des chasseurs qui font ça pour fric, pas pour une bonne cause, certainement pas pour aider les gens. traquer et tuer des créatures pour leur sang, pour ce qu'ils ont d'unique, et revendre ça. du traffic d'armes, pour les chasseurs qui ne veulent pas faire dans les règles de l'art. des kidnappings, des expériences sur des vampires et des loups-garous, de la torture en d'autres mots, et ça se passe sous le nez de tout le monde, des pièces avec des cellules, des cages, des cris, des larmes. ça sent le sang et le désespoir, la mort suinte de partout. et son père au sommet de tout ça ou presque, qui dirige les opérations d'un main de fer, la mafia surnaturelle, elle est là, juste là. et elle a cru l'éviter, mais elle a jamais pu, c'était stupide de croire le contraire.

EIGHT. elle se retrouve les deux pieds dans la boue, on l'oblige à faire ci, à faire ça. sinon, on dira à tous ce que tu es, et c'est la mort et elle le sait. déjà que c'est un miracle que son père ne l'ait pas étouffée dans son sommeil quand il a su ce qu'elle était.  alors aujourd'hui, elle oeuvre dans l'obscurité, travaillant pour ceux qu'elle déteste. pas le choix. elle a des torts à réparer. des pots cassés à remettre en place. se rattraper d'avoir agi comme elle a agi, d'avoir craché sur tout ce qu'il a fait pour elle. elle avait déjà tué une fois, non ? pourquoi ça serait compliqué de recommencer ? c'est ça que son père lui a dit quand elle a refusé de faire le contrat. et au final il avait peut-être raison. tuer c'est pas si compliqué quand on se force à ne pas penser. quand on agit seulement parce qu'on se retrouve obligé. alors rain elle le fait. elle remplit les contrats, rapidement, efficacement. pas parce qu'elle y croit mais parce qu'elle le doit. parce qu'elle sait que son père pourra retrouver ismael en un claquement de doigt et achever le travail. parce que malgré tout, il a toujours ce foutu contrôle sur elle. une emprise sur ses os qui l'empêche d'avancer. alors elle fait le boulot. et c'est tout.

NINE. le pire c'est qu'elle est comme eux. comme toutes ces créatures qui se font enfermer et torturer. une polymorphe, un monstre. elle était jeune quand ça s'est révélé, trop de feu en elle, et très jeune elle a appris à se contrôler. pas le choix, elle n'existerait pas dans le monde si elle n'en était pas capable. longtemps elle s'est demandée pourquoi son père ne l'a pas tuée en l'apprenant. mais quand elle a compris que cette chose c'était génétique, elle a rapidement compris. sa mère l'était aussi, elle était comme elle, elle est son miroir. et rain elle vit de ça, ça ne la dérange pas être ce qu'elle est, ça la dérange de ce qu'on fait d'elle. qu'on utilise sa condition pour la menacer, pour lui faire faire ce qu'elle ne veut pas faire, comme si elle était quelque chose de pas tout à fait humain, quelque chose qui mérite pas d'être considéré comme tel. être polymorphe, ça lui a pourri la vie, ça continue de le faire, tout serait plus facile sans tout ça. mais elle n'y peut rien, c'est comme ça. alors elle le cache, comme elle a appris à le faire, c'est dans son instinct, même ismael il ne le sait pas, et ça lui fait honte. mais elle se maitrise, à la perfection, elle connaît ses transformations et sa force et sa régénération, c'est instinctif à présent, elle n'a plus à y penser. c'est ce qu'elle est, autant que ça ne la définit pas, c'est comme ça.

TEN. et y'a le bébé. cet enfant qui a été en elle, et qu'elle est pas capable d'oublier. qui vient hanter chacune de ses nuits. son enfant. à elle. et à ismael. bon sang, ça l'empêche de dormir. c'était un garçon, ou une fille ? de quoi aurait-il/elle eu l'air ? il/elle aurait des airs à elle, ou à ismael ? ça aurait été quoi, son nom ? et elle se demande quelle tête ismael aurait tiré, le jour où elle lui aurait dit, si jamais le bonheur avait continué. et elle voit l'enfant grandir, et elle se voit vieillir. mais tout ça, c'est qu'un rêve. parce que cet enfant, on lui a arraché. mort. mort, avant d'avoir vécu. et ça ronge rain de l'intérieur. parce qu'elle n'a jamais pu en parler à personne, que c'est son secret le plus empoisonné. et parce qu'ismael n'a même jamais su qu'elle avait été enceinte. parce qu'elle n'aura probablement jamais l'occasion de lui dire, et même si c'est mieux comme ça, ça la tue à petit feu. de savoir qu'elle aurait pu être mère. qu'ils auraient pu être parents. que le bonheur absolu était juste là, à l'intérieur de son ventre. et que ce n'est que la dernière chose en liste qu'on lui a dérobé. alors elle ne veut plus rien savoir de personne. parce que c'est mieux comme ça. parce qu'elle supportera pas une autre perte.

ELEVEN. aujourd'hui elle est brisée, en milles morceaux, elle n'est plus rien. une ombre, le fantôme de ce qu'elle était. elle fait pitié à voir, la bouteille à la main, à se bourrer la gueule pour oublier tout ce qu'elle a perdu et la monstruosité de ce qu'on l'a forcée à devenir, et comment elle n'a jamais réussi à fuir malgré ses efforts, comment elle ne pourra jamais fuir, c'est foutu, c'est fini. elle sent plus ses muscles, ne pense plus, c'est plus facile comme ça. seule, même quand elle ne l'est pas, les cauchemars sont partout. la vérité c'est qu'elle est fatiguée, qu'elle n'a plus la force de se battre, qu'à force de frapper quelqu'un avec un baton cette chose finit par s'écrouler et ne plus se relever, et elle est au sol, K.O., game over. ses transformations l'épuisent, elle dort mal, elle s'engueule avec tout et tout le monde, il faut quelqu'un pour la sauver de là. rongée par la culpabilité, elle se déteste, elle ne se regarde plus dans le miroir, c'est trop dur. alors elle reste croupie là, dans l'ombre, dans cet appartement qui ne la ressemble pas, et elle se demande si c'est comme ça qu'elle finira sa vie.

TWELVE. pas de grands talents en rien, pas d'aptitudes pour les sciences ou les langues, rain ce pour quoi elle est douée c'est le dessin. faut se l'avouer, ses doigts sont agiles avec un crayon glissé entre eux. ses traits assurés, ses croquis doux et chaotiques, elle peut dresser le plus simple des portraits en quelques traits. mais pendant longtemps elle ne le savait même pas, elle était pas une artiste, elle était rien. et bien sûr ismael est débarqué, et il l'a ouverte à son côté artistique, et voilà qu'elle se découvre une voix et un coup de crayon. avec lui, elle chantait, elle dessinait, elle respirait, et elle est douée, plus que douée. et si aujourd'hui elle ne chante plus, elle n'en a plus coeur sans ismael derrière elle, elle continue quand même de dessiner, de s'exprimer comme ça. et souvent c'est lui qu'elle dessine, sans même le vouloir ou le comprendre, c'est la courbe de son nez, l'angle de sa mâchoire, sa main dans la sienne. mais elle ne dessine pour rien ni personne, juste pour elle, pour se rappeler qu'elle a encore quelque chose, qu'elle peut au moins faire ça, que y'a quelque chose qui lui appartient à elle seule.

THIRTEEN. mais malgré tout y'a quelque chose qui la porte, qui continue de la soulever, de faire avancer ses pieds, et c'est les souvenirs de ces années là, loin de blackwater falls, loin de son père, loin de tout ça, où elle a vécu une autre vie, où elle a été une autre femme. ces mois hors du temps et de l'espace avec ismael, où ils ont juste respiré et vécu ensemble. où ils ont juste existé. et elle repense continuellement à lui, qui n'a jamais été bien loin, aux côtés duquel elle s'est réveillée tellement de matins, et son absence marque un vide profond dans sa vie, elle n'est rien sans lui, absolument rien. il lui manque atrocement, son sourire, le son de sa trompette, son rire, la manière qu'il lui caressait la jambe en lisant, la manière qu'il lui faisait l'amour, la manière qu'il la laissait dormir dans le lit quand il fallait vraiment se lever. ces moments où elle se collait contre lui, où elle le rasait délicatement dans la baignoire, qu'ils faisaient de la musique ensemble, qu'il posait pour elle, voler son chapeau pour le mettre sur sa tête, qu'il savait exactement quoi lui dire, qu'il la serrait pendant ses cauchemars, qu'il lui donnait espoir pour le futur, qu'elle voulait ne jamais se séparer de lui, jamais au grand jamais. et souvent elle pleure en pensant à tout ça, parce qu'elle est partie, que lui aussi, que c'est cette chienne de vie qui les a séparé. où es-tu, que fais-tu, tu me manques, tu me manques.

MORE. elle a un chien, un pitbull français gris, qui est apparu chez elle voilà quelques temps et qu'elle a gardé. il s'appelle paillasson. + elle boit son café noir, et a toujours besoin d'un boire un le matin bien que ça ne lui fasse plus grand chose. + elle change souvent de coiffure, coupant ou allongeant ses cheveux, changeant la couleur même. à seize elle est arrivée avec les cheveux roses. + elle joue très bien du piano, ayant pris des leçons quand elle était petite, et ismael lui avait appris la guitare, mais maintenant les instruments prennent la poussière. + elle n'est pas très patiente et ne peut rester en place trop longtemps, il faut qu'elle bouge au bout d'un moment. + elle a un faible pour la vodka, c'est sa boisson de prédilection. son poison, en d'autres mots. + elle a une formation de chasseuse alors elle s'y connaît bien en armes, elle a une préférence pour les pistolets avec silencieux. + elle écoute toujours du jazz ou du blues, habitude qu'elle a prise d'ismael dont elle n'arrive pas à se débarrasser. + elle aime vraiment les sushis et en mange une quantité impressionnante. elle sait même en faire. + elle est plutôt vulgaire dans la manière qu'elle parle, disons qu'elle ne soigne pas beaucoup son langage. et elle n'a pas la langue dans sa poche, ce qui lui attire beaucoup d'ennuis. + elle n'est pas très patiente et c'est dur pour elle de rester en place bien longtemps.
○ 4 février 1990 › naissance de rosalind crawford à l'hôpital de blackwater falls. l'accouchement est compliqué et très long, sa mère en souffre beaucoup et doit restée hospitalisée par la suite. la petite rosalind est cependant en pleine santé ○ 21 février 1990 › la mère de rain meure à l'hôpital après des semaines très difficiles. son père la ramène à la maison mais engage une nounou pour s'occuper d'elle, incapable de vraiment la regarder. rain est un rappel trop brûlant de la perte familiale et est rapidement mise à part.  ○ 1990-1995 › son enfance est cruel et solitaire. elle est élevée à l'écart de son frère, loin de son père, comme un bâtard duquel on a honte. isolée du reste du monde, elle est comme un fantôme. ○ septembre 1995 › elle est envoyée à la maternelle comme son frère, et la petite rain espère enfin commencer une vie normale. cependant on lui mène la vie dure, elle se rebelle contre l'autorité trop facilement, on l'intimide, et plusieurs incidents se produisent avec les camarades. ○ mars 1997 › alors qu'elle débute à peine l'école primaire, son caractère s'affirme de plus en plus et elle se rebelle contre eux qui l'harcèlent, et contre l'autorité. elle est un jour renvoyée à la maison pour avoir bousculé un camarade; quand son père la querelle, une crise se produit. sa condition de polymorphe se révèle à son père qui est horrifié. elle ne retournera plus à l'école pour plusieurs années. ○ 1997-2002  › rain reçoit l'école à la maison. elle ne peut plus sortir, son père lui interdit. tant qu'elle ne saura pas se contrôler, et qu'il n'y aura plus de risque qu'elle se révèle au grand jour ou qu'elle fasse du mal à quelqu'un, elle ne sortira plus de la maison. ○ avril 2002 › à peine âgée de douze ans, la petite rain parvient à convaincre son père qu'elle est prête à sortir dans le monde. elle veut aller au secondaire comme tout le monde ; elle en a marre d'être un monstre. ce dernier accepte finalement, et elle se prépare pour sa rentrée. ○ 2002-2004 › rain fait son entrée au junior high. elle est loin d'être une élève modèle, et elle n'est pas très douée, mais elle est tout de même prudente pour ne pas s'attirer les foudres de son père. ses rebellions restent entre les quatre murs de l'école. un jour, alors qu'elle sèche une classe, sa soeur aînée la dénonce à son père. rain se défend comme elle peut, et elle fait taire son père en lui montrant toute la force qu'elle a développée. tu ne me toucheras pas et tu ne m'empêchera pas, qu'elle lui dit. par la suite on la laisse tranquille, son père abandonne l'idée d'en faire une fille docile, et elle se détache lentement mais sûrement de sa famille. solitaire, rebelle, elle n'a pas beaucoup d'amis mais ça lui va comme ça. elle se tient loin du business familial, mettant le plus de distance possible entre elle et tout ça.

○ septembre 2004 › il y a un petit nouveau à l'école secondaire de blackwater falls ; ismael drake, originaire des états-unis. rain se lie rapidement d'amitié avec le beau garçon, qui lui offre enfin une amitié et un échappatoire. pour la première fois, elle ne se sent plus seule. ○ juin 2006 › l'amitié entre rain et ismael prends rapidement un autre détour, alors que le flirt s'installe entre eux. ils jouent au chat et à la souris quelques temps. pendant une fête pour fêter la fin de l'année scolaire et la fin du junior high pour rain, les deux amis volent quelques bières et les boivent dans un endroit où personne ne peut les trouver. là, rain tente d'embrasser ismael, mais celui-ci se détourne. ce n'est cependant pas une source de froid entre eux, et bientôt c'est comme si rien ne s'était passé. le manège recommence ; ce n'était juste pas le bon moment. ○ novembre 2006 › rain entre finalement au senior high, y rejoignant ismael. la tension est trop grande entre eux et ils craquent ; ils échangent leur premier baiser et se mettent ensemble. ils ne le crient pas sur tous les toits. ce n'est pas leur genre de toute façon, et puis les gens n'ont pas besoin de savoir. juin 2007 › ismael gradue de l'école secondaire, et rain passe la dernière année seule. ismael l'aide pour ses derniers examens, afin qu'elle soit en mesure de réussir. malgré le fait qu'il ne soit plus à l'école avec elle, ils ne se quittent pas d'une semelle. février 2008 › rain fête ses dix-huit ans. elle est donc majeure à présent. le jour de son anniversaire, alors qu'elle rentre après avoir passé du temps avec ismael, son père lui dit que les années de plaisir sont terminées. qu'à présent elle est majeure, et que le temps est venue pour elle de se mettre à s'investir dans le business familial. rain refuse, mais son père ne lui donne pas de choix. sinon, il révélera sa nature de polymorphe, qu'elle a si bien cachée toutes ces années, aux mauvaises oreilles. et elle sait ce qui arrivera si un chasseur lui mets la main dessus ; alors elle se résigne et comprends. son père lui laisse le temps de terminer son éducation et d'obtenir son diplôme. mais après ça, le moment sera venu. juin 2008 › rain reçoit enfin son diplôme secondaire. elle savoure la liberté, mais pas longtemps ; son père lui annonce qu'il l'a inscrite à l'école de police et qu'elle n'a pas le choix d'y aller. c'est l'avenir qu'il a décidé pour elle. comme ça, elle saura se rendre utile.

août 2008 › entrée de rain à l'école de police. contre toute attente, et même les siennes, elle est plutôt douée et se démarque de sa classe par sa force de caractère. elle n'a pas froid aux yeux et cela l'aide beaucoup à se faire remarquer. à côté de tout ça, son père lui donne une formation de chasseuse qu'elle cache à ismael, car elle ne veut pas l'impliquer ans tout ça. mars 2009 › rain continue sa formation et commence à compléter des contrats pour le business familial. des transactions, des petites choses du genre. puis, lorsqu'on lui demande de se transformer pour se faire passer pour quelqu'un d'autre, elle comprend que son père n'a jamais gardé son secret. rapidement, sa condition de polymorphe est utilisée contre elle, et elle doit se muter pour aider avec quelques contrats. c'est un acte qui la dégoûte profondément, mais elle est trop anxieuse de mettre sa propre vie et celle d'ismael en danger. avril 2010 › après deux ans dans l'école de police, rain dégote un stage à la police d'edmonton. elle veut s'éloigner de cette ville maudite et faire en sorte qu'ils ne pourront plus se servir d'elle. elle dit à son père qu'elle ne sera partie qu'un an, mais elle sait que c'est un mensonge. cependant il ne l'arrête pas et elle plie bagages. ismael accepte de l'accompagner, ce n'était une question de toute façon. juillet 2010 › rain et ismael s'installent à edmonton. après plusieurs mois à vivre dans le mensonge, rain se sent finalement revivre. février 2011 › rain abandonne son stage, qu'elle déteste. de toute façon, sa vie à blackwater falls est loin maintenant et elle veut faire autre chose. elle veut s'enfuir. mai 2011 › rain et ismael quittent edmonton comme des voleurs et vont s'installer à vancouver, là où rain s'est inscrite à l'université en dessin. elle fait ses études pendant deux ans, et ismael la rejoint à mi-chemin pour lui aussi entamer un cursus. ils étudient et travaillent, juste tous les deux dans la grande ville. avril 2013 › rain et ismael abandonnent tous les deux leurs études pour se concentrer sur leurs petits boulots. ils vivent bien, tous les deux, loin du passé sombre et des soucis. rain est plus heureuse que jamais, et malgré les difficultés du quotidien, tout se passe bien.

mars 2015 › rain et ismael partent en vacances à whistler pour quelques jours. alors qu'ils sont isolés du reste du monde dans les bois, ils se font attaquer par un loup-garou. ismael est gravement blessé. rain, même si elle ne connaît pas l'identité du loup-garou, se doute qu'il s'agit d'un fantôme de son passé. la culpabilité la ronge, et ismael lui annonce qu'il va partir. rain, le coeur brisé, plie bagages et retourne au seul endroit où elle peut aller.avril 2015 › retour à blackwater falls. rain apprend qu'elle est enceinte. elle cache l'information à tout le monde, ne sachant pas du tout quoi faire. seule une personne est au courant, une policière surveillant les affaires familiales d'un oeil averti. mai 2015 › rain refuse de remplir un contrat alors qu'on remets la patte sur elle. après tout, ils veulent qu'elle se transforme, mais elle sait à quel point c'est dangereux pour le bébé. cependant elle ne veut pas dire à son père qu'elle est enceinte et elle essaie de se défiler. les choses s'enveniment, et on lui profère de violentes menaces. tu penses qu'on ne pourra pas le retrouver ? qu'on lui crache au visage. prise entre deux murs, rain n'a pas le choix. elle se transforme et remplit la mission. 21 mai 2015 › rain se réveille en pleine nuit avec des douleurs. quelque chose cloche. lorsqu'elle va aux toilettes, elle perds son bébé, qui a à peine deux mois. la perte est extrêmement douloureuse, et elle sombre dans une profonde dépression. 2015 - aujourd'hui › seule, meurtrie, et toujours forcée à travailler pour son père, les pas de rain la mènent vers les bars où elle développe une dépendance à la boisson. sa routine n'est qu'une succession de contrats qu'elle ne veut pas remplir, d'alcool ingurgité jusqu'à ne plus rien sentir. parfois elle ne sait pas trop comment elle rentre chez elle. elle n'est que l'ombre d'elle-même, errant à blackwater falls.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
— administratrice —
messages : 1047
double-compte(s) : janek, sarwan, ixchel, julias, tadhgán. (eli, ichabod, sylvia, leonard)
crédits : avatar (c) chrysalis love ♡. — signature (c) kane (icons), billie eilish & khalid (song).
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Sam 10 Fév - 22:09


come back 2 me

_________________
Thought I found a way out, But you never go away. So I guess I gotta stay now. Oh, I hope some day I'll make it out of here, Even if it takes all night or a hundred years. 

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1357
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) self, icons (c) self, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Sam 10 Fév - 22:10


_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 2:25

Coucou avec ce nouveau compte ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
werewolf ○ bad moon rising
messages : 377
double-compte(s) :
crédits : (c) lempika (ava), astra (signature), vocivus & myself (gif)
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 6:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 6:43

REUHBIENVENUE CHEZ TOI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Salomon Grass / Beitris Quiry/ Ohanzee Figtree/ Kaelig Taur/Klaudia Bissot/Simone Montespan
crédits : (c)January Cosy
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 6:44

Diantre ! Un nouveau couple en devenir, on ne vous arrête plus ! Rerererererebienvenue dans votre belle maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1357
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) self, icons (c) self, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 10:09

mohhhhhh merci à tous pour vos petits mots vous êtes trop chouuuux je vous aime

sven...
(tu m'as tuée avec ce gif)

ciulin haha non ça c'est sûr

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Dim 11 Fév - 11:15

T bonne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1357
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) self, icons (c) self, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Lun 12 Fév - 9:37


_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
— administratrice —
messages : 1047
double-compte(s) : janek, sarwan, ixchel, julias, tadhgán. (eli, ichabod, sylvia, leonard)
crédits : avatar (c) chrysalis love ♡. — signature (c) kane (icons), billie eilish & khalid (song).
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Lun 12 Fév - 9:57


c tro triste je refuze de validé ta fiche g tro 2 feels

_________________
Thought I found a way out, But you never go away. So I guess I gotta stay now. Oh, I hope some day I'll make it out of here, Even if it takes all night or a hundred years. 

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
shapeshifter ○ leave my body
— administratrice —
messages : 1357
double-compte(s) : riley, blair, bazyl, maya, darcy, leilani, graham. (aussi lenny, slade, arabella)
crédits : avatar (c) self, icons (c) self, gif (c) dylan le frérot.
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Lun 12 Fév - 10:03

miiii lààààà.

_________________

look me in my eyes, tell me everything's not fine.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf ○ bad moon rising
— administratrice —
messages : 1047
double-compte(s) : janek, sarwan, ixchel, julias, tadhgán. (eli, ichabod, sylvia, leonard)
crédits : avatar (c) chrysalis love ♡. — signature (c) kane (icons), billie eilish & khalid (song).
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   Lun 12 Fév - 10:06

d'accord, d'accord, mais c'est bien parce que c'est toi.

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques ci-dessous, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. N'hésite pas non plus à investir le flood ! Et si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Eli te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.
(c) blue walrus

_________________
Thought I found a way out, But you never go away. So I guess I gotta stay now. Oh, I hope some day I'll make it out of here, Even if it takes all night or a hundred years. 

keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (blood in the water), rain.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(blood in the water), rain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eau d'arbre à thé (Tea Tree Water)
» MAC and Chen Man Love & Water
» HéraultPrivé de logement, le jeune couple montpelliérain attend un bébé dans une voiture
» The 2013 challenge : Blood Raven
» Eau à Rome (Eau-Roma Water)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-