Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes, les médiums et les immunisés psychiques
nous sommes présentement en août 2017. c'est pluvieux et humide, prévoyez vos cirés.
n'oubliez pas qu'un recensement est en cours par ici vous avez jusqu'au 22/06 pour vous manifester !

Partagez | .
 

 I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 26 Avr - 16:03

Il jeta un oeil à son portable et le rangea, l'air agacé. C'était pas vraiment une surprise et ça lui apprendrait à ne pas avoir tant d'amis que ça tiens et en avoir des avec des responsabilités surtout. Il aurait bien aimé dire qu'il était plus important que quoi que ce soit se passant à l'hôpital, mais même sa mauvaise foi avait ses limites. Ce qui ne l'empêchait pas de le penser en partie, parce que merde, ça voulait dire qu'il allait devoir faire quelques efforts pour s'intégrer un peu et plus tôt que prévu. Emrys passa la pièce au peigne fin, reconnaissant un ou deux visages à éviter, qui lui renvoyèrent d'ailleurs son regard. C'est fou comme en quelques années on pouvait changer complètement de fréquentation, heureusement que les soirées d'étudiants ne regroupait pas que des jeunes de Blackwater, parce que sinon, il n'y aurait pas mis les pieds ... retrouver ses amis d'avant, ça ne le tentait mais alors pas du tout, parce que le mépris, ce n'était pas vraiment ce qu'il avait envie de ressentir en sortant. Donc pas de Luka ce soir, pas de Mica non plus vu que depuis la dernière soirée, elle était aux abonnés absents, ce qui l'inquiétait légèrement d'ailleurs. Elle avait semblé s'y connaître en fantôme, ce qui le rassurait sur ce qui avait bien pu lui arriver, mais quand même... ça servait à quoi d'avoir des proches, si au final, il se retrouvait à sortir tout seul ?

Emrys savait très bien que d'ici une ou deux bières supplémentaires, ça serait plus simple, mais à la base, il était venu pour sortir Luka puisque là dernière fois, ça avait raté, et il ne savait pas vraiment ce qu'il avait comme intérêt à rester là finalement. Il finit pourtant par se glisser entre deux, trois personnes avant de faire semblant de s'intéresser à la conversation et en lâchant suffisamment de commentaire pour donner l'impression de participer à la conversation. Il n'avait pas envie de rester, mais rentrer n'était pas vraiment une option, déjà parce que l'idée de monter dans le bus maintenant le déprimait et qu'il ne trouverait aucun conducteur prêt à se casser tout de suite. Et puis il avait besoin de temps hors de là-bas. « Je savais que tu allais venir » la voix joviale le fit se retourner et il posa un regard blasé sur la jeune femme qui possédait l'endroit. Ouais, y avait ça aussi qui l'obligeait plus ou moins à rester, plus ou moins obliger à venir aussi ... Parce qu'à force de sauter des cours pour le boulot, il avait pris un retard fou, et elle n'avait accepté de lui passer ses notes que s'il se pointait. Ce qui n'était pas si dur comme paiement mais quand même. Il avait cru comprendre qu'elle était du genre curieuse et sans doute que tous les problèmes que son père avait causé à la ville était un scoop à ses yeux . Enfin, c'est comme ça qu'il le voyait, surtout vu les anciens lycéens qu'il avait aperçu tout à l'heure. Ça semblait coller. Ou bien il se faisait encore de fausses idées.

Il perdit le fil de la conversation, une silhouette attirant son regard avant de disparaître das la pièce voisine. « Tu m'écoutes » Emrys cligna des yeux, avant de les reposer sur la jeune femme en hochant la tête, sans l'écouter le moins du monde. C'était peut-être intéressant pour ce qu'il en savait, mais il était un perturbé par ce qu'il avait vu, enfin cru voir, parce que ça ne devait pas être ça. Ok, donc maintenant, il imaginait Oren à des endroits où il ne pouvait pas être. Emrys posa les yeux sur sa bière, il avait pourtant pas bu tant que ça. Mais logiquement ça ne pouvait pas être lui, déjà il était lycéen donc ça paraissait peu probable qu'il connaisse des étudiants et il lui avait bien fait comprendre que ce genre de soirée c'était pas sa tasse de thé. Malgré ses doutes, il finit par s'excuser auprès de la jeune femme et de prendre rapidement la direction qu'il lui avait vu prendre. Alors chose rassurante, non, il ne l'imaginait pas, il n'en était pas arrivé à rêver éveillé, c'était une bonne chose, par contre le blond là, c'était bien Oren. Emrys fronça les sourcils et l'observa une poignée de seconde avant de sortir son téléphone. Tapant rapidement sur les touches. Il aurait pu aller directement le voir, mais il aimait bien cette idée. Je croyais que tu n'aimais pas les soirées ? Où alors c'était juste les soirées lycéenne, la gamme au dessus te plait plus ? Il leva les en direction d'Oren, un léger sourire sur les lèvres, malgré sa curiosité, il trouvait ça amusant de voir sa réaction à son message en se demandant comment il pouvait bien savoir. Tu cherches quelqu'un en particulier ? rajouta t'il, au message, avant de l'envoyer et de reposer les yeux sur le jeune chasseur un peu plus loin dans le salon. Il y avait suffisamment de monde pour qu'il ne le voit pas tout de suite, mais il ne comptait pas vraiment se cacher non plus. Il était juste vraiment étonné de le voir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 27 Avr - 19:07

Les derniers jours avaient été quelques peu compliqués pour lui, son dos lui avait bien fait mal, mais au final ça avait fini par passer, et ils s'étaient occupés du Wendigo avec Seth aussi, c'était une bonne chose de faite, même si au final, c'était pas tant ce qui le préoccupait dernièrement. Il passait un peu trop de temps à songer à des trucs auxquels il ne songeaient habituellement jamais... du genre... et bien des trucs d'ados qui lui auraient sûrement fait lever les yeux au ciel en temps normal. Pour le coup, on pouvait clairement dire que Emrys avait mit un sacrée bordel dans son esprit, parce que maintenant, quand il se pointait au lycée, il n'arrivait pas à s'empêcher d'observer les autres et plus particulièrement les couples, et bon sang, c'était franchement gênant comme truc, parce qu'il avait presque l'impression d'être un voyeur dans cette histoire, mais en même temps, ça lui permettait de comprendre certaines petites choses et d'apprendre aussi en quelque sorte... même si dans le fond, il savait pas trop ce qu'il était sensé apprendre... enfin c'était pas comme s'ils étaient un couple avec le brun, loin de là même, ils avaient échangés quelques messages depuis la fameuse soirée, mais ils ne s'étaient pas revus... il avait été question d'un rencard, mais là encore, ils n'avaient pas encore eu l'occasion d'en reparler... c'était vraiment étrange parce qu'il en avait envie, il avait envie de le voir et de comprendre un peu mieux ce qu'il se passait entre eux, mais il avait aussi la trouille. Et avoir la trouille c'était pas son truc, il était un foutue chasseur, il chassait les créatures surnaturelles et risquait sa vie, alors il allait pas se mettre à avoir la trouille d'un type qui avait l'air de tout chambouler dans sa tête quand même ? Soit dit en passant, il se demandait aussi pas mal ce que Emrys pouvait bien lui trouver, parce que la mémoire lui était revenue petit à petit, enfin pas entièrement, mais assez pour qu'il ai vraiment honte de certaines choses... d'ailleurs ça avait été le sujet de plusieurs échanges de messages entre eux dernièrement.

Mais une chose était certaine... il appréciait et il appréciait même de plus en plus ces échanges, et plus il appréciait, plus ça lui foutait la trouille... alors oui, quand il avait entendu parler de cadavres de jeunes étudiantes retrouvés sans la moindre goûte de sang dans le corps, il avait sauté sur l'occasion pour se mettre en chasse et essayer d'oublier un peu le reste. Il avait pas mis longtemps à découvrir que toutes les victimes avaient été vue pour la dernière fois à des soirées étudiantes et il en avait donc déduit qu'il y avait un vampire qui s'invitait également à ce genre de soirée. Sauf qu'entrer dans une de ces soirées avec une machette, c'était pas l'idéal... surtout qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il cherchait, il savait juste que le profil des victimes étaient tous à peu près le même, à savoir des blondes, aux yeux bleus et qui vu leurs tenus, n'avaient pas l'air d'avoir froids aux yeux... ou nulle part ailleurs d'ailleurs, mais il s'était rapidement rendu compte que dans ce genre de soirée, c'était un peu le cas de toutes les filles présentes... voilà pourquoi il ne mettrait jamais les pieds à l'université... enfin ça et le fait que de toute manière, il était trop nul pour les études. Il avait laissé sa machette dans un buisson devant la maison où elle se tenait, espérant pouvoir la récupérer facilement au cas où et il était entré plutôt facilement, se frayant un passage dans la foule, il avait au moins l'avantage d'avoir l'air d'un étudiant... en même temps, il avait l'age d'en être un aussi... du coup il se fondait assez bien dans la masse.

Il avait commencé à observer la foule, il y avait du monde, et il s'était concentré sur toutes les blondes qu'il avait put voir, il aurait vraiment put passer pour une sorte de pervers fétichiste pour le coup... mais c'était le seul moyen qu'il avait pour repérer ce vampire avant qu'il ne fasse une nouvelle victime. Il était dans un sorte de salon, adossé contre un mur, un peu à l'écart, observant justement une blonde qui discutait avec un type à quelques mètres de lui, quand son téléphone vibra dans sa poche. Il s'en saisit, fronçant les sourcils en voyant de qui ça venait et encore plus en lisant le contenue... il le fixa quelques instants, sans comprendre avant de recevoir le second et que la lumière s'allume dans son esprit. Il releva la tête, scrutant à nouveau la foule, cherchant le brun qui visiblement était présent, il lui fallut quelques secondes pour le repérer, il avait l'air assez amusé de la situation, et pour le coup, c'est vrai que la coïncidence était assez marrante... il était pas une blonde aux yeux bleus, c'était pas comme s'il risquait quoi que ce soit après tout... il esquissa un sourire à son intention, et au lieu de bouger pour le rejoindre, il se mit à taper un message pour lui répondre « T'as tout compris, et oui, je cherche une blonde aux yeux bleus pas trop habillée à vrai dire... » Il l'envoya, relevant les yeux vers le brun, esquissant un léger sourire, le laissant lire avant d'ajouter « Rien de personnel, c'est pour une chasse... il y a un vampire dans le coin... » Il releva de nouveau la tête, affichant un sourire un peu plus amusé, parce que pour lui, une chasse aux vampires, il n'y avait rien de mieux c'était ce qu'il préférait, même s'il y avait peu de chance pour que Emrys comprenne ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 28 Avr - 5:10

Emrys était plutôt surpris de le voir là, ça ne collait pas vraiment à ce que ce dernier lui avait dit la dernière fois. Et ça le perturbait un peu. Au moins la soirée était devenue bien plus intéressante à ses yeux, mais oui, qu'est-ce qu'il pouvait bien faire là ? C'était une soirée étudiante et il n'avait pas l'air d'être en train de faire la conversation avec qui que ce soit, alors pourquoi il était là ? Il aurait pu aller lui demander directement, mais l'idée de lui envoyer un message lui avait paru plus amusante, comme pour voir la tête qu'il pouvait bien avoir lorsqu'il recevait un message de sa part. Un léger sourire s'installa sur ses lèvres, en voyant son expression, mais le chasseur compris presque trop rapidement à son goût et fini par croiser son regard. Il aurait bien eu envie de jouer encore un peu mais il aurait eu mieux fait de se cacher pour ça. Il hésita à le rejoindre avant que son téléphone ne le rappelle à l'ordre. Ce fut à son tour de froncer les sourcils, pas certains de ce que c'était censé dire. Comment ça il cherchait une blonde en petite tenue ? Aux yeux bleus en plus, c'était super spécifique.

Il leva les yeux sur Oren, l'air un peu étonné, même carrément en fait. Comment ça il cherchait une fille ? Son regard glissa sur une des blondes pas loin de lui. Alors quoi, finalement tout ce qu'il s'était passé la dernière fois, c'était du pipeau ? Ou alors il cherchait à voir si les filles lui plaisaient aussi ? Il ne savait pas trop quoi en penser. Emrys finit par baisser les yeux sur son téléphone, et il faillit s'en foutre une. C'est marrant parce que dans d'autre circonstance, ça aurait pu être la pire excuse au monde, mais pas là, il y croyait complètement et il se trouvait ridicule ... parce que qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'il s'intéresse aux blondes en général hein. Il n'avait pas le monopole ou une connerie du genre. Alors oui, ça l'aurait emmerdé vraiment, mais Oren faisait bien ce qu'il voulait aussi. Il secoua la tête, avant de réaliser vraiment le contenu du message. Attends ... quoi. Il releva à nouveau les yeux sur Oren, l'air légèrement choqué. Il y avait quoi là ? Comment est-ce qu'il pouvait sourire en disant ça ? C'était une blague ou quoi ? Son regard se posa à nouveau sur la blonde. Elle ne semblait pas différente d'une étudiante normal, comme quoi il pouvait vraiment y avoir des vampires partout. C'était vraiment pas rassurant.

Emrys hésita un peu à le rejoindre, parce que ça voulait aussi dire se rapprocher de la vampire en question et il ne voulait pas lui gâcher sa chasse, mais c'était pas rassurant du tout. Il ne l'aurait jamais su sans le message d'Oren, qui semblait trouver ça amusant en plus. Il finit pourtant par ranger son portable et s'avancer vers lui, parce qu'au fond, ça restait sans doute l'endroit le plus sûr maintenant. Il lui avait parlé d'un vampire au lycée l'autre fois et voilà que maintenant il y en avait aussi ici, ils étaient combiens exactement ? « Et tu me dis ça comme ça, comme si c'était normal » lâcha t'il en arrivant à son niveau, légèrement stressé, un peu blasé aussi que toutes ses dernières soirées tournent mal. Il fallait pas faire évacuer les autres ou quelques choses comme ça ? « Hey Emrys, y a des aliens dans la pièce mais t'inquiètes pas c'est normal... Tu m'aurais dit ça, ça m'aurait pas moins choqué je pense » ajouta t'il, en levant les yeux au ciel. Merde, un vampire quoi ... Enfin ça expliquait sa présence ici... « Finalement, je crois que j'aurais presque préféré que ce soit ton type de fille, ça aurait été moins flippant » presque. Il secoua la tête, l'air blasé avant de tourner la tête en direction de la blonde la plus proche. L'autre fois, c'était des fantômes, maintenant un vampire, est-ce que c'était possible d'avoir une soirée normal dans cette ville pour une fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 28 Avr - 19:07

La réaction avait pas vraiment été celle qu'il avait espéré dans un premier temps, en même temps son premier message pouvait facilement porter à confusion et il en était vaguement conscient pour le coup, il savait pas trop pourquoi mais il sentait que ce serait pas une réponse terrible de dire au brun qu'il cherchait une fille du genre blonde et assez vulgaire... et en même temps, ça lui avait permit d'observer sa réaction qui avait pas été la meilleure qui soit. Dans un sens, c'était une bonne chose, mais il avait pas non plus envie de jouer à ce jeu là et de continuer, du coup il avait rapidement envoyé un second message plus explicite, et là pour le coup, la réaction avait été vive. Emrys avait fini par ranger son téléphone et par le rejoindre, il affichait toujours un sourire en le voyant approcher, parce que pour lui c'était un peu la routine, enfin en général, il ne chassait pas les vampires dans des lieux aussi peuplée et surtout dans des soirées d'étudiants, mais en soit, ça restait un exercice qu'il connaissait et quelque chose qu'il maîtrisait. Par contre, il s'était attendu à ce que le brun ne comprenne pas trop, il devait sûrement s'y faire, ce qui était la normalité pour lui, l'était visiblement pas pour son interlocuteur qui semblait croire qu'il prenait ça à la légère, et peut être que c'était un peu le cas, mais en même temps, c'était la première fois qu'il était sur la piste d'un vampire depuis qu'il était dans cette ville et ça faisait du bien. Quoi que le wendigo de la dernière fois lui avait fait du bien aussi, mais à vrai dire, il avait pas été totalement concentré dessus, et le responsable se trouvait d'ailleurs juste en face de lui. Il y avait des chances qu'il ne soit encore pas tout à fait concentré sur cette histoire de vampire encore ce soir... mais tant qu'il arrivait à lui mettre la main dessus et à l'empêcher de faire une nouvelle victime, ce serait déjà bien. Et si au passage il pouvait lui couper la tête, ce serait encore mieux. Il haussa un peu les épaules avant de dire :

- Pour moi c'est normal... enfin en général ils traînent pas trop dans des lieux aussi peuplés d'humains, mais celui là semble avoir un faible pour les étudiantes...

Il fronça un peu les sourcils devant ce qui devait être une très mauvaise imitation de lui, et surtout devant le sujet qui venait de passer des vampires aux aliens... alors là franchement, il croyait à beaucoup de choses, mais les aliens, c'était pas son truc du tout... il était presque sur que ces choses là, ça n'existait pas. D'ailleurs il avait bien compris que c'était en quelque sorte de l'humour, mais il répondit quand même d'un ton assez sérieux en faisant mine de réfléchir :

- Tu sais... je crois pas que les aliens existent vraiment... enfin du moins j'en ai jamais rencontré et j'ai beau être un chasseur, je ne crois pas en tout et n'importe quoi quand même...

Il fini par afficher un léger sourire, alors que le brun semblait étudier la blonde qu'il surveillait, mais vu le type qui l'accompagnait, il ne croyait pas vraiment qu'elle puisse être une victime potentiel... le type en question n'avait pas vraiment le profil et en plus ils avaient pas l'air si proche que ça, le type avait même l'air de l'emmerder au plus haut point. Par contre les paroles d'Emrys l'interpellèrent alors qu'il reportait son regard sur lui l'air un peu choqué :

- Hein ?!

Comment ça son style ? Cette fille était pas du tout son style, parce que de un, il n'avait aucun style, enfin quoi que dernièrement, il semblerait qu'il en ai un, mais il était plutôt précis et plutôt... masculin... et en plus ce genre de fille de là, c'était vraiment très loin de lui plaire. Il serait sans doute considéré comme coincé par pas mal d'adolescent de son lycée, mais la vulgarité c'était pas son truc...

- Non... non, non, c'est pas... c'est pas du tout mon style et c'est pas la fille... merde...

Il passa une main sur son visage, lâchant un léger rire amusé, se rendant compte de la confusion, parce que visiblement Emrys pensait que le vampire était la fille qu'il cherchait, sauf que non, c'était la victime... il fini par relever la tête vers lui avec un sourire un peu désolé, avant de dire :

- En fait la fille, c'est la victime... y a eu plusieurs corps d'étudiantes qui ont été retrouvés, toutes le même profil, blondes aux yeux bleus du genre assez vulgaire et elles ont toutes été vu pour la dernière fois à une soirée de ce genre... du coup je cherche une potentielle victime pour trouver le vampire... désolé. Mais... ça aurait été problématique si ça avait été mon genre de fille... ?

Il avait demandé ça d'un ton assez inquisiteur et curieux, parce qu'il était plutôt curieux de connaître la réponse, même s'il s'attendait à ce que ce ne soit pas du tout ce à quoi il s'attendait, parce que ça l'était jamais avec Emrys, ce dernier aimait bien trop se compliquer la vie, chose qu'il ne comprenait pas trop d'ailleurs... lui il aimait bien les choses simple et directe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 29 Avr - 5:09

Pour lui c'était normal, ok, pour les chasseurs, un vampire, ça ne devait sans doute pas grand chose. Mais lui, il n'était pas un chasseur, il était un simple étudiant qui était sorti et pas dans l'optique d'apprendre qu'il y avait une créature sanguinaire dans le coin ... Emrys s'en était déjà rendu compte avec le wendigo, pour Oren, tout ça, c'était normal, mais là, c'était encore plus flagrant de le voir sourire à la mention d'un vampire. Il soupira un peu, à demi rassuré par le reste, parce que ça voulait dire qu'il n'aurait normalement pas besoin de s'inquiéter à chaque soirée en se disant qu'il avait peut-être un buveur de sang dans le coin et parce que là, il avait parlé d'étudiante donc il était hors course pour jouer les repas de minute et ça lui allait très bien. « Tu dis ça, mais la dernière fois tu m'as parlé d'un vampire au lycée je te signale, c'est aussi un lieu plutôt peuplé d'humain comme tu dis » Enfin, si ce n'était pas un comportement commun, c'était un peu rassurant. Emrys leva les yeux au ciel, il avait beau l'avoir dit en plaisantant, c'était assez rassurant aussi de savoir que les aliens n'étaient pas réels, parce qu'il était plus à ça près non plus, mais c'était pas le sujet, le sujet, c'était que non, ça n'avait rien de normal de parler de vampire comme on parler de la météo.

Donc oui, une petite partie de lui, aurait presque préféré que ce soit son type de fille, c'était un peu moins effrayant. Mais c'était facile de dire ça maintenant qu'il avait confirmation que ce n'était pas le cas. Parce qu'au fond, aucune des deux solutions ne lui plaisait. Il tourna la tête vers Oren, qui avait eu l'air surpris par son commentaire, et du faire un effort pour ne pas rire, il avait oublié comme ses réactions étaient amusantes. Il finit pourtant par sourire, il l'avait bien compris ça quand il lui avait expliqué pour le vampire, mais c'était amusant de le voir se défendre là dessus. En même temps, c'était un peu stupide de sa part d'avoir cru ça, parce que bon vu tout ce que lui avait dit le chasseur l'autre fois, ça n'aurait pas eu de sens et il ne le voyait pas vraiment être du genre à craquer sur les filles vulgaires. Mais comme d'habitude, il n'avait pas réfléchi en premier lieu, un peu trop surpris par le message. Et ça ne semblait pas être la seule chose sur laquelle il s'était trompé. Le vampire n'était donc pas une blonde, dommage, il aurait su qui éviter jusqu'à ce qu'il s'en aille... ce qui voulait dire que le vampire pouvait être n'importe qui d'autre. Rassurant à nouveau.

Bon au moins, il ne collait pas du tout au profil, il l'avait déjà un peu compris, mais sachant qu'il ne ressemblait même pas de loin à une blonde en mini-jupe, il était tranquille. Emrys reposa les yeux sur Oren, quand même impressionné qu'il parle de corps avec une telle facilité. Le fait de connaître l'existence des fantômes rendait son rapport à la mort, un peu plus facile, mais pas étonnant qu'il soit un peu regarder de travers parfois s'il parlait de cadavre comme certains parler du dernier film sorti au ciné. Quoi que vu la ville, ça passait sûrement pas si mal dans le coin. Emrys hocha la tête, ok, il avait saisi ce qu'il faisait cette fois avant de se faire à nouveau avoir par sa question. « Un peu oui, l'autre fois tu m'as aussi parlé d'une fille avec des MST, et c'est exactement le genre qui sont le plus à risque sur le sujet » Répondit il, avant de jeter un oeil à la blonde la plus proche. Ouais, c'était une bonne réponse, parce que non, ça n'était pas vraiment une problématique, ça n'aurait juste pas collé au reste, et puis ça ne lui aurait pas vraiment plus non plus ... « Après à une soirée comme ça, tu risques d'avoir un sacré choix de victime potentielle » grimaça t'il, parce que c'était l'été et que c'était une soirée, donc les tenues courtes, c'était plutôt répandu quand même. « Elles n'avaient de point commun que leur physique ? » lâcha t'il, curieux malgré lui. « Elles ne se connaissaient pas entre elles par exemple ? » Emrys se rendit compte de ce qu'il faisait et secoua la tête, avant de lui envoyer un sourire désolé. « Ok, va falloir que j'arrête les séries policières ... » souffla t'il. C'était pas comme si Oren avait besoin de lui dans son boulot non plus. Ça avait plutôt mal tourné la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 29 Avr - 13:59

Apparemment, il avait beaucoup parlé la dernière fois quand il était complètement shooté et il avait raconté plein de choses... comme l'histoire du vampire au lycée, ou encore cette soirée de lycéens qui avait viré au fiasco quand il avait presque insulté cette fille avec ses MST... pour le coup, il avait presque envie de se cogner la tête contre un mur, mais en fait il avait eu quelques flash de ces conversations, cependant il devait admettre que si Emrys avait put en oublier un peu aussi de son cotés, ça l'aurait sans doute arranger, mais visiblement, ce n'était pas le cas, il se souvenait bien et il n'hésitait pas à le ressortir également. Il avait pas tord, c'était pas un fait vraiment logique et normal, mais en soit Vaska échappait à toute logique, cependant les choses étaient quelque peu différentes, il allait au lycée en tant que lycéen, il suivait les cours et se comportait plus ou moins comme un adolescent, il cherchait en quelque sorte à avoir une vie plus ou moins normal en fait, alors que là, le vampire en question avait fait de l'université son terrain de chasse, c'était bien différent, parce que Oren était presque sur qu'il n'était pas étudiant, enfin ce serait stupide qu'un type cherchant à se fondre dans la masse pour étudier commette ce genre de meurtre là où il tentait de passer incognito, ce serait vraiment stupide, donc il en déduisait que c'était simplement un type qui trouvait que les soirées étudiantes étaient le lieu propice pour se nourrir, et en soit, il avait pas tord, parce que ça reforgeait de victimes prêtes à se jeter dans les bras, ou sous les crocs du premier venue. Enfin d'ailleurs... quand Oren pensait qu'il s'agissait d'un type, au final il en savait rien, ça aurait tout aussi bien put être une fille aussi... il y avait certes plus de chance selon les statistiques que ce soit un gars, mais c'était pas non plus une obligation. Du coup il esquissa un léger sourire avant de dire :

- Le vampire au lycée n'y va pas pour chasser, il essaye de passer incognito et de se fondre dans la masse, s'il commençait à s'en prendre aux élèves je me ferais un plaisir de lui couper la tête... là c'est différent, je pense pas que celui que je cherche soit vraiment étudiant, je pense juste qu'il s'invite à ces soirées juste pour chasser... enfin d'ailleurs je suis même pas sur à cent pour cent que ce soit un gars... ça pourrait être une fille, avec un goûts prononcé pour les blondes pas farouches...

Il haussa un peu les épaules, en se disant que Emrys pourrait peut être lui être utile d'ailleurs, il était étudiant, ce qui signifiait que même s'il ne connaissait pas toutes les personnes présentes à cette soirée personnellement, il y avait de fortes chances pour qu'il en ai déjà rencontré un bon paquet sur le campus et donc il pouvait confirmer qui était bel et bien un vrai étudiant et qui était un imposteur... ça pouvait être utile, mais une partie du blond l'empêcher de lui demander quoi que ce soit, parce qu'il avait pas forcément envie de le mêler à tout ça, c'était dangereux et il n'avait pas le moindre entraînement, d'ailleurs, il s'en voudrait clairement s'il lui arrivait quoi que ce soit... Et en plus, il le distrayait, parce que au lieu de surveiller les lieux, il était en train de surveiller les réactions du brun alors qu'il lui demandait si ce serait une si mauvaise chose que ce genre de filles soit son type... et à sa réponse, il se mit à rougir un peu, échappant un rire gêné avant de dire :

- Évidemment tu te souviens très bien de cette conversation là aussi... j'ai vraiment trop parlé la dernière fois... mais non, y a aucun risque que j'attrape la moindre MST... enfin... je veux dire que c'est pas du tout mon genre quoi...

Pourquoi fallait toujours que les mots s'échappent de sa bouche sans qu'il ai le temps d'y réfléchir avant ? Parce que clairement non, il risquait pas d'attraper des MST, pour ça faudrait déjà qu'il s'envoie en l'air... son rougissement n'alla pas en s'arrangeant pour le coup et oui, il valait mieux qu'il se concentre sur sa mission, il balaya la pièce du regard, repérant deux autres blondes qui pourraient coller au profils et il écouta le brun avant de répondre :

- Je sais pas, elles étaient toutes étudiantes donc c'est possible... mais tu connais la plupart des gens ici toi... ? Tu pourrais peut être me dire qui tu ne connais pas, genre les intrus que tu n'as jamais vu sur le campus... ?

Il ne prenait pas trop de risque en lui demandant juste ça, c'était pas comme s'il lui demandait de tenir le vampire pendant qu'il lui coupait la tête... et de toute manière, il avait une seringue pleine de sang de mort dans la poche prête à être injecté au vampire en question histoire de le mettre KO le temps qu'il s'occupe de lui... il laissa échapper un léger rire avant de dire :

- Je sais pas en quoi tu fais tes études, mais peut être que tu devrais te recycler en criminologie, t'aurais de l'avenir...

Il afficha un sourire, se rendant compte qu'il était peut être en train de flirter... oué probablement d'ailleurs... c'était bizarre, il avait pas l'impression d'avoir déjà fait ça, et pourtant là, il en avait à peine conscience... Emrys lui faisait faire des trucs vraiment étrange quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 29 Avr - 15:14

Le vampire au lycée n'y allait pas pour chasser ... Voilà encore quelque chose de rassurant, les vampires allaient à l'école comme tout le monde. Génial donc pour peu qu'il ne le sache pas, il avait peut-être déjà croisé des vampires qui faisaient des courses au supermarché ou qui prenaient le bus comme tout un chacun.. Super vraiment. Emrys n'aimait pas du tout l'idée qu'il y avait des vampires partout, lycéen, étudiant, vampire même combat ... Il le regarda un peu blasé, dire qu'il trouvait ça normal, et il n'y avait que lui pour parler de décapiter des gens comme ça, et vu la tête de la fille qui passa à côté, il n'était pas le seul à trouver ça un peu décalé. Sauf qu'à la différence de l'étudiante qui s'en alla, il savait que ce c'était normal, pas pour lui, oh que non, mais pour Oren, oui. « Donc tu n'as aucune piste, outre que la victime sera certainement blonde. Y a vraiment aucun moyen de les reconnaître ces vampires ? » ça pouvait être utile maintenant. Et pour plus tard aussi, parce que déjà il avait tendance à regarder les gens de travers, mais ça risquait pas de s'améliorer s'il commençait à voir des vampires partout.

On pouvait lui reprocher beaucoup de chose, mais pas d'avoir une mauvaise mémoire, donc oui, évidemment qu'il s'en rappelait, d'autant que ce passage là, l'avait fait beaucoup rire. Il ne trouvait toujours pas que ce soit une mauvaise chose de lui avoir raconter ça, mais il ne répondit rien, déjà bien content de s'être tiré de sa question avec une pirouette, parce que clairement, c'était pas simplement la possibilité que la blonde là est une MST qui l'aurait embêter si Oren avait eu le moindre intérêt pour elle. L'autre chose qu'il se rappelait très bien la dernière fois, c'était qu'il lui avait dit ne pas être vraiment intéressé par les filles, bon par les mecs non plus, donc c'était difficile de savoir sur quoi se baser sur tout ça, mais ça aurait été assez étrange comme retournement de situation. Étrange mais pas si impossible après tout. « J'avais cru comprendre oui » Il hocha la tête, oui, il l'avait compris dès le deuxième message, même s'il s'était complètement trompé en pensant que c'était la blonde le vampire mais il s'était rapidement rendu compte qu'il ne cherchait pas ce genre de fille par plaisir. De toute manière, un peu malgré lui, il s'était intéressé à cette affaire, parce que le côté vampire, c'était pas son délire, mais le coté enquête, assez. L'autre fois, c'était déjà le cas, il avait apprécié le petit bout d'enquête qu'ils avaient fait ensemble, mais c'était sans doute pas le moment de lui rappeler comme il l'avait laissé en plan ...

La question d'Oren lui tira un léger rire,qui si la question était venue de n'importe qui d'autre, aurait été méprisant, mais pas là, il secoua la tête, amusé, mais répondu quand même sur un ton légèrement sarcastique. « Évidemment, j'ai une mémoire tellement photographique que je connais tout le monde ici et que je vais pouvoir te pointer sur la seule personne qui n'a pas sa place ici » Son expression s'adoucit un peu, c'était pas méchant non plus, pas froid, juste un peu moqueur. « Je suis désolé de te décevoir, mais il n'y a pas le même nombre d'étudiants que de lycéens, je serais incapable de reconnaître la moitié des personnes ici. Je peux le faire à l'envers par contre, si tu te vois quelqu'un de suspect, je peux te confirmer ou non si je l'ai déjà vu » rajouta t'il, en jetant un coup d'oeil à la salle en portant sa bière à ses lèvres. Non, il y avait trop de monde et son assiduité à la fac était loin d'être suffisante pour qu'il sache avec précision qui était étudiant ou non. Mais il avait quand même envie d'être utile. Emrys tiqua un peu sur le commentaire suivant avant de se rappeler que la seule fois où il avait répondu à cette question, Oren était complètement shooté et ça n'avait apparemment pas été retenu comme chose importante. Ce en quoi il ne pouvait pas lui en vouloir. « Je te l'ai déjà dit, mais on va mettre ça sur le compte des médocs de l'autre fois. J'aurais bien aimé, mais je suis pas assez courageux pour ça » répliqua t'il, avec un léger sourire. « Tout le monde n'est pas né pour jouer les héros » Son sourire s'élargit un peu plus, sachant déjà qu'il allait le contredire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 30 Avr - 19:23

Les vampires dans la vrai vie, ils n'avaient pas grand chose à voir avec les vampires des séries ou encore ceux du cinéma, ils n'avaient pas vraiment de signes distinctifs, sauf quand ils s'apprêtaient à se nourrir, mais c'était quelque chose qu'ils évitaient de faire en public. Donc non, il n'y avait aucun moyen de savoir qui il cherchait, pour l'instant il se focalisait sur les blondes légères, essayant de voir un peu qui les accompagnait et il espérait repérer un comportement un peu suspect, enfin sans doute pas suspect du point de vue de n'importe qui, mais du siens du moins. Une personne insistante, qui en faisait des caisses, clairement dans le but d'aguicher, qui semblait porter un un intérêt presque malsain, qui fixait un peu trop la veine jugulaire... c'était à peu près le seul moyen qu'il avait pour savoir qui était le vampire qu'il recherchait et encore, ça ne fonctionnerait que s'il s'agissait d'un novice, mais en soit, il était presque sur que c'était le cas. Parce qu'un vampire plus âgé saurait bien mieux recouvrir ses traces et surtout saurait qu'il valait mieux pas chasser deux fois de suite au même endroit, et encore moins trois fois... c'était comme mettre un panneau pour indiquer la direction à suivre pour tout les chasseurs comme lui. Donc tout portait à croire que c'était un jeune vampire, pas non plus trop jeune, parce qu'ils avaient tendance à ne pas trop bien se contenir et dans un lieu pareil, ce serait un carnage, mais celui ci devait avoir au moins un an en tant que vampire, peut être un peu plus, peut être un peu moins. Il secoua la tête négativement, l'air un peu gêné, se rendant compte que tout cela pouvait sonner comme totalement ridicule, mais il se faisait confiance, il finirait par lui mettre la main dessus, il savait comment ça fonctionnait...

- Pas vraiment non, ils sont pas tout pâles, ils brillent pas au soleil, ont pas de grandes canines comme dans les films ou séries... ils sont comme toi et moi. Mais là du coup, je suis presque sur que ça doit être un jeune vampire, pas trop sinon il se contrôlerait pas dans cette foule, mais assez pour avoir un comportement pas du tout malin vu qu'il chasse le même type de victimes, et toujours dans le même genre de soirée... du coup je m'attends à voir quelques petits signes...

Il se rendait compte qu'il parlait de tout cela comme s'il faisait en même temps un cours, c'était comme s'il parlait de quelque chose qui le passionnait, comme s'il parlait d'un hobbies, comme les gens parleraient de leur dernière partie de foot, de basket ou... de hockey comme on lui avait fait remarqué que c'était ça le sport du coin... il devait vraiment passer pour quelqu'un de bizarre aux yeux d'Emrys, et d'ailleurs il ne comprenait toujours pas ce que ce dernier pouvait bien lui trouver, parce que de son point de vue, il était juste un type bizarre, pas bien malin dont la passion était de couper des têtes de vampires... c'était pas super attractif comme truc. Et pour couronner le tout, il s'était déjà pas mal ridiculiser devant lui en lui racontant des choses plutôt personnel à son sujet. Finalement oublier, c'était pas si mal. Mais du coup il s'était dit qu'il pourrait peut être mettre à contribution le fait que Emrys semblait connaître le terrain et surtout les gens présents... mais encore une fois il s'était peut être trompé. Au moins, la réponse n'avait rien de froid, c'était plus amusé qu'autre chose, une nouveauté, parce que en temps normal, il était presque sur que ça aurait été froid et expéditif...

- Oh... ben c'est déjà pas mal... mais je suis déçu quand même un peu je pensais que tu avais une super mémoire, enfin tu semble en avoir une très bonne pour ce qui est de retenir mes conneries sous influences de tes cachets...

Il esquissa un sourire amusé et du coup il lui pointa une blonde qu'il avait repéré à quelques mètres qui était en grande conversation avec un type, afin de savoir si Emrys avait déjà vu ce dernier, et il se mit à rire devant son nouveau commentaire, il en voulait avec cette histoire de super héro, et ça avait en plus le dons de le faire rougir... mais d'un autre cotés, il avait peut être commencé aussi...

- Je vais finir par développer un complexe du super héro avec toi... ou alors je vais finir par croire que tu me drague vraiment... mais la dernière fois que j'ai cru ça, je me suis bien fait remettre en place...

Il lâcha un nouveau rire, il faisait référence à leur première rencontre, ça avait pas été de tout repos, mais il préférait en rire maintenant, en espérant que Emrys n'allait pas l'envoyer balader encore une fois. D'ailleurs il secoua un peu la tête avant d'ajouter :

- Et puis je suis sur que t'es plus courageux que tu le pense, tu m'as aidé avec le Wendigo... et tu veux m'aider à trouver ce vampire, alors faut croire que tu dois avoir un peu de sang de super héro toi aussi...

Et voilà qu'il recommençait à flirter, il savait pas d'où il sortait ça, parce que pour le coup, c'était nouveau, mais c'était à croire qu'il ne pouvait pas s'en empêcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 1 Mai - 6:23

Personne d'autres ne pouvait parler des vampires comme si c'était une chose normale ... Et faire des références au mythe des vampires ou même à Twilight. Ce film était devenu bien trop connu. Enfin tout ça ne rassurait pas vraiment Emrys, il s'en doutait un peu, déjà dans les représentations habituelles, les vampires étaient visuellement humains, ça devait bien venir de quelques parts. Donc ça n'avait rien d'étonnant qu'ils n'aient rien de physique pour se démarquer. C'était dommage pour les grandes canines cela dit, parce que sans ça, ils se nourrissaient comment ? Il ne chercha pas plus loin, pas vraiment certain de vouloir avoir une réponse à cette question là. Il écouta assez attentivement, un peu impressionné par sa manière d'envisager sa chasse, presque plus une enquête à ses yeux. Et qui sans l'aspect vampiresque l'intéressait plutôt pas mal. Mais il ne pouvait pas l'aider à reconnaître chaque visage, parce qu'il ne faisait pas forcément attention à tout le monde et les soirées étudiantes de ce genre réussissaient bien trop de monde de partout et pas que des étudiants d'ailleurs...

Emrys secoua la tête, il avait une bonne mémoire, fallait juste pas abuser non plus. « Seulement pour les choses intéressantes » répliqua t'il, avant de tourner la tête vers les personnes qu'il lui avait indiqué et de lui renvoyer un sourire désolé, ce type ne lui disait absolument rien. Ce qui pouvait dire qu'il n'était effectivement pas un étudiant ou juste qu'il ne l'avait jamais croisé jusque là ... Donc pour la criminologie c'était raté, vu qu'il n'était même pas capable de reconnaître certains visages, par contre, il comptait bien continuer sur cette histoire de héros. Il le pensait, sincèrement, mais là, c'était surtout pour rebondir à ses paroles et plaisanter un peu. Dire qu'il y a encore quelques minutes, il envisageait de se tirer. Il ne savait pas trop à quoi il jouait, en soirée, il faisait toujours plus d'effort parce qu'il savait bien que de temps à autre, il avait besoin d'être entouré, mais ça n'allait jamais loin, mais là, c'était à nouveau naturel. Un complexe de super héros ? « J'ai dit héros tout court cette fois, tu dois déjà avoir pris la grosse tête » commenta t'il, rapidement, se rendant compte à quel point, il n'y croyait pas une seule seconde.

Emrys fronça les sourcils, pas certains de comprendre, sa mémoire avait beau ne pas être mauvaise, il mit un petit moment à voir ce qu'il voulait dire, parce que ça ne l'avait pas vraiment marqué d'avoir sorti ça. Il l'avait pas vraiment remis en place de son point de vue, il ne l'avait pas dragué et le lui avait fait comprendre, c'est tout ... Avec toute sa douceur habituelle... « C'était pas vraiment la même situation non plus » souffla t'il, avec une grimace. Il n'avait aucune défense pour cette fois là, si ce n'est qu'il avait été comme à son habitude sur la défensive et qu'il s'était senti ridicule que sa tentative ait échoué... mais il se demandait s'il y avait vraiment perdu au fond. Ce fut à son tour de rire, parce qu'elle était bonne celle là. Lui, courageux ? « Oui, tellement courageux que j'étais bien à l'abri à l'étage à balancer des bouquins sur un monstre ... On m'a toujours dit que la culture était une arme, mais je l'avais pas vu comme ça jusqu'à ce moment là » plaisanta t'il, en secouant la tête comme si c'était terriblement ridicule. « Je n'ais pas besoin de te draguer pour te traiter de héros tu sais, tu devrais me prendre au sérieux quand je le dis, parce que les gens ici sont juste là pour s'amuser et toi tu débarques pour sauver des victimes potentielles, ça s'appelle comment à ton avis ? » ajouta t'il, l'air détaché avant de finir sa bière et de la poser sur le meuble le plus près. « Donc pas de canine, ni de cape, je suis déçu, tu m'as cassé le mythe » conclut Emrys en parcourant la salle des yeux, encore légèrement stressé de savoir qu'il y avait peut-être un buveur de sang dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mer 2 Mai - 17:32

Il n'était vraiment pas convaincue par l'aspect intéressant de tout ce qu'il avait put dire sous l'effet des médicaments la dernière fois, mais apparemment, ça avait parut intéressant à Emrys et dans un sens, ça lui faisait plaisir. Il trouvait ça plutôt gratifiant que quelqu'un comme lui s'intéresse à des choses qu'il pourrait dire. Il était pas du genre à se dénigrer, il reconnaissait ses forces dans pas mal de domaines, mais disons que si il y regardait de plus prêt, il se demandait quand même bien ce que le brun lui trouvait de si intéressant. Emrys était étudiant, il était à l'université et à cotés de ça, il vivait dans une grande maison... bon sa vie n'avait pas l'air très facile, mais elle l'était rarement en général, enfin dans tout les cas, il avait l'air intelligent et lui à cotés, c'était juste un petit lycéen, qui faisait que de redoubler, parce qu'il aimait pas l'école, et qu'il était pas bien malin... et il vivait dans un petit appartement pas du tout personnel parce qu'il n'avait aucune idée de combien de temps ils allaient rester avec son frère, mais sûrement pas bien longtemps... il y avait quand même un sacré gouffre entre eux quand on voyait les choses sous cet angle là. Peut qu'il idéalisait un peu le brun, mais d'un autre cotés, ce dernier avait l'air de faire pareil, parce qu'il n'en démordait pas avec son histoire de héro. Il semblait le voir comme une sorte de superman, ce qui était loin d'être le cas, il avait aucune capacité hors du commun, tout ce qu'il savait faire, il le devait à des années d'entraînements drastiques avec son père et son frère. Et il était pas non plus immortel, loin de là, son espérance de vie n'était d'ailleurs pas bien brillante si on se fiait aux statistiques concernant les chasseurs. Il laissa échapper un rire amusé, secouant un peu la tête, avant de reporter son attention sur le type que Emrys ne semblait pas connaître, parce que du coup ça en faisait une cible potentielle, même si ce dernier n'avait pas l'air spécialement sur de lui... sans doute pas assez pour avoir l'idée de sortir cette fille pour la vider de son sang.

- Si c'est le cas, c'est entièrement de ta faute, à force de me traiter de héro ou même de super héro, fallait bien que ça arrive un jour...

Il esquissa un sourire à l'intention du brun avant de reporter son regard sur la foule... il allait peut être devoir se déplacer dans une autre pièce pour essayer de voir plus de monde... Mais Emrys le distrayait un peu à vrai dire, assez pour qu'il en oublis sa traque l'espace d'une seconde pour reporter son attention sur lui alors qu'il lui disait que la situation était différente de quand ils s'étaient rencontrés. Il afficha un sourire, il ne lui en voulait pas pour ça, c'était pas un reproche, parce que ça s'était passé il y avait un moment maintenant et il s'était déjà excusé. C'est vrai que sur le coup, sa manière de faire avait été abrupt et franchement cassante, il avait été vexé, mais au final.. ben il les choses n'avaient plus grand chose à voir, il avait raison sur ce point.

- Je t'en veux pas, enfin c'était pas un reproche, ça s'est passé il y a un moment... et puis maintenant je sais que finalement, je suis plus ton genre que tu ne voulais essayer de le faire croire...

Il afficha un léger sourire, parce que c'était la vérité, il lui avait dit qu'il l'appréciait et il l'avait embrassé, donc c'était forcément que quelque part, il lui plaisait, sinon ça n'aurait aucun sens. C'était plutôt simple quand il y pensait, la personne plaisait, ou plaisait pas, on l'aimait ou on l'aimait pas... et maintenant ils arrivaient plus ou moins à s'entendre avec Emrys, alors il voyait pas pourquoi il aurait de la rancœur pour un truc vieux de plusieurs semaines et même mois. Il afficha un nouveau sourire avant de répondre :

- Quelqu'un de pas courageux n'aurait pas ouvert la fenêtre et n'aurait pas levé le petit doigts pour me sortir de là...

C'était encore vrai, il pouvait dire ce qu'il voulait, il l'avait sauvé lui aussi ce soir là. Et il fronça un peu les sourcils devant la suite, il disait vrai, mais pour lui cette définition là, n'était pas celle d'un héro juste...

- Un chasseur... ?

Il avait répondu d'un ton un peu prudent, parce que c'était pas tout à fait ce que Emrys voulait entendre, mais pourtant c'était ça. Et OK, peut être que ça pouvait avoir l'air héroïque, mais derrière chaque chasseurs, il y avait des motivations bien spécifique, et c'était pas toujours aussi héroïque malheureusement. Il laissa échapper un nouveau rire avant de dire :

- Désolé pour le mythe, mais t'en fais pas je finirais bien par mettre la main dessus... par contre faudrait que je bouge, il n'y a pas l'air d'y avoir de cible potentielle dans cette pièce... tu sais s'il y a d'autres pièces dans lesquels il y a du monde ?

Il était invité ici lui, il connaissait peut être cette maison, ou même le propriétaire... du coup il pourrait peut être lui donner quelques informations sur l'endroit afin qu'il se repère mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 3 Mai - 3:27

Il avait du mal à croire qu'il puisse prendre la grosse tête, rien n'était impossible, mais il avait déjà du mal à lui faire comprendre, que si, d'une certaines manières, il était bien un héros des temps modernes, parce que fallait le vouloir de combattre des trucs pareils, et faire en plus, comme si c'était tout à fait normal. Emrys avait une vision plutôt pessimiste des choseset il avait tendance à voir le mauvais côté des gens plutôt rapidement, mais avec Oren, il n'y arrivait simplement pas. C'était sans doute pour ça qu'il essayait de ne pas l'envoyer balader à chaque phrase ... parce qu'il n'en avait simplement pas envie. Ce qu'il ne s'était pourtant pas gêner à faire la première fois. En même temps, le chasseur l'avait vexé, et il n'était pas en état de faire le moindre effort cette fois là, bien trop fatigué pour ça, mais le lendemain, il l'avait regretté déjà, lorsqu'il était parti ce jour là un peu aussi, parce qu'entre temps Oren s'était excusé. Alors qu'il n'en avait eu aucune raison. Enfin les choses avaient pas mal changé depuis, bien plus qu'il ne l'aurait cru. Emrys ne répliqua pas, se contentant d'un léger sourire, parce qu'il savait très bien qu'à ce moment là, il n'avait pas cherché à le draguer du tout, parce que c'était pas son style de faire ça au boulot et parce que les lycéens c'était pas vraiment sa tranche d'age. Mais finalement, ça n'avait pas tant d'importance, parce que s'il y réfléchissait bien, il s'était rendu compte assez rapidement qu'Oren était le genre de personne contre lequel il était faible et ça n'avait pas raté.

« Que tu crois, je sais où est mon intérêt, si je t'avais laissé mourir là, je me serais retrouvé un peu mal non ? » répliqua t'il, sur le moment, il n'y avait même pas réfléchi comme ça, il avait agit simplement, l'adrénaline, la peur et le fait que oui, il n'avait aucune envie de voir qui que ce soit mourir, et certainement pas lui. Courageux ce n'était pas lui et franchement de sa tour d'ivoire, il avait du avoir suffisamment l'impression d'être à l'abri pour oser faire quelque chose. Même si ça lui avait fait un peu mal au coeur de les balancer dans les flammes. « Donc plus que courageux, je dirais juste pas complètement stupide » ajouta t'il, en haussant les épaules, il ne le verrait pas autrement. Enfin, ça n'avait pas d'importance, parce que monsieur là, il avait encore décidé que le terme héros ne correspondait pas. « Tu sais que hors contexte, on dirait plutôt que tu vas aller chercher du gibier ou une biche, c'est bien moins impressionnant » répondit il, amusé. Il se demandait si tous les chasseurs étaient comme ça ... avant de froncer les sourcils, non, il en connaissait un autre et effectivement, il lui avait sauvé la vie, mais dans le genre humeur de chien, y avait du niveau aussi.

« J'espère bien, mais j'en doute pas trop. Évite juste les cocktails Molotov, c'est pas le genre de la maison »
Emrys ne savait pas trop si c'était aussi dangereux que le wendigo, sans doute pas vu qu'il agissait de manière assez décontracté, mais il se doutait bien que s'il commençait à cramer tout le quartier, ce n'était pas qu'au niveau des lycéens que sa vie sociale prendrait un coup. « Les blondes d'ici te plaisent pas assez? » commença t'il, en levant les yeux au plafond, avant de réfléchir rapidement. « Y a bien le hall où tu es passé tout à l'heure, mais c'est plus un point de passage, sinon la cuisine et le jardin sont pleins à craquer . Je ne pense pas qu'il y ait tant de monde que ça en haut non plus » Entre le premier où l'alcool était stocké et le second où on pouvait enfin profiter un peu de l'été, il devait y avoir de quoi faire dans le genre blonde en petite tenue, quoi qu'à l'étage aussi, mais ça c'était un autre problème. « Tu préfères aller voir quoi en premier Sherlock ? » demanda t'il, bien décidé à participer, parce que c'était intéressant, et il aurait menti en disant qu'il n'avait pas envie de passer un peu de temps avec lui.  D’autant plus en sachant qu'il y avait un vampire dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 3 Mai - 13:36

Emrys avait beau s'être calmé sur la froideur et sur le fait de l'envoyer balader à chaque mots, il en était pas moins borné pour autant et quand il avait décidé quelque chose, il semblait pas vouloir lâcher l'affaire, si courageux ne lui plaisait pas, il pouvait au moins dire avec certitude qu'il était tenace. Dans tout les cas, Oren l'était aussi, il était pas du genre à laisser tomber facilement et s'il décrété qu'il était une sorte de Héro, alors il pouvait bien accepter l'idée qu'il puisse être courageux tout de même. Sur le fond, il avait pas tout à fait tord, si le Wendigo l'avait tué, ça lui aurait laissé champs libre pour pénétrer dans la maison et venir s'en prendre à lui, mais d'un autre cotés, sachant qu'il était déjà en feu à ce moment là, il y avait quand même peu de chance pour qu'il ai choisis cette option là, il l'aurait tué et l'aurait sûrement traîné avec lui dans les bois pour le bouffer en fait... enfin l'idée était pas plus plaisante quoi qu'il en soit, mourir comme ça, ça devait vraiment pas être agréable. Il esquissa une légère grimace en y pensant avant de reporter son attention sur Emrys qui lui parlait de chasse au gibier. C'est vrai que dans la formulation, un chasseur était un type qui chassait des animaux, mais dans le fond, c'était pas si éloigné, sauf que lui chassait des créatures surnaturelles et pas dans le but de les manger... berk, cette idée là n'était pas plus plaisante que l'autre, il voulait pas se faire manger, mais il voulait pas non plus manger de truc bizarre. Il secoua un peu la tête avant de dire :

- En fait c'est un peu le même principe si tu regarde bien... sauf que nous on chasse pas des animaux pour les manger... ce serait franchement dégueue... et au passage, si j'accepte d'être un héro, tu peux bien accepter d'être courageux non ?!

Il pouvait clairement, mais est ce qu'il voulait, ça c'était tout autre chose. Avec Emrys, il avait apprit à marcher sur des œufs, parce que ce dernier était pas du genre à refouler sa mauvaise humeur et son sale caractère quand ça le prenait et il en avait assez vu à ce niveau pour se méfier à présent, même s'il espérait qu'à force, il aurait moins à s'en méfier justement, il l'appréciait et c'était compliqué pour lui de toujours faire attention à la moindre de ses paroles de peur que ce soit mal perçu et qu'il finisse par lui faire la gueule. Quoi qu'il en soit, il devait peut être se focaliser un peu plus sur sa chasse du moment, parce que à force de se focaliser sur Emrys, il allait pas aller bien loin et le vampire allait probablement faire une nouvelle victime encore une fois... du coup il avait demandé s'il y avait d'autres lieux dans cette maison ou il y avait du monde, esquissant un sourire quand il parla d'éviter les cocktails molotov, de toute manière, à part pour faire mal, ce serait pas plus efficace que ça sur un vampire, enfin ça ne le tuerait pas, ça ne ferait que le brûler... et il y avait un peu trop de monde dans cette maison pour qu'il veuille y mettre le feu.

- Ce serait pas aussi efficace que sur le Wendigo et puis y a un peu trop de monde ici pour penser à tout faire brûler... je voudrais pas me faire arrêter pour incendie volontaire...

Techniquement, il avait été mêlé à bien assez d'affaires du genre dans plusieurs autres états Américain... il avait pas besoin de ça en plus. Déjà que les accusations de profanations de tombes c'était pas top... il afficha un nouveau sourire avant de répondre sur le ton de la plaisanterie :

- Pas assez vulgaire à mon goût...

Il réfléchit alors quelques instants aux propositions du brun, c'est vrai que dehors ça lui semblait plus logique, mais il y aurait plus de terrain à couvrir, donc autant commencé par la cuisine qui devait être plus petite et éliminer définitivement cette option là avant de passer à dehors.

- La cuisine d'abord, ce sera plus simple !

Il emboîta donc le pas à Emrys, le suivant du coup jusqu'à la cuisine, il y avait du monde dans cette fête, s'il avait été tout seul, et s'il avait pas été sur une chasse, il aurait été mal à l'aise, enfin de toute manière, il n'aurait pas vraiment été invité non plus... il était pas étudiant et il n'avait pas grand chose à faire ici quand on y pensait. Il tourna quand même la tête vers le brun, réfléchissant un peu avant de dire :

- Tu crois qu'on peut compter cette soirée comme le premier rencard qu'on était sensé se faire... ?

Lui, ça lui allait, franchement un rencard avec un type qu'il aimait bien et un vampire à tuer, ça lui apparaissait comme le meilleur premier rencard qui soit, mais il était pas sur que Emrys ai la même perception que lui sur le coup... c'était pas tout à fait sensé se dérouler comme ça s'il en jugeait par les films et séries en général...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 3 Mai - 16:21

Le même principe ? C'était vite dit, à la rigueur des braconniers de fauves en Afrique, le côté sauvage et dangereux semblait assez proche, et ce n'était pas pour se nourrir, donc oui ça collait un peu, surtout qu'il était persuadé que certains chasseurs devaient en parti faire ça pour la gloire, il y en avait forcément de ce type là. Mais pas Oren, qui refusait toujours obstinément de voir la réalité en face, alors oui héros, ça semblait un peu surfait, mais Emrys ne voyait pas vraiment quel autre terme aurait pu correspondre, parce que tuer des créatures sortis tout droit de contes de fée, ça tenait quand même vraiment du super héros. Il prit un air blasé, se contentant de secouer la tête comme si c'était stupide, son mauvais caractère reprenant un peu ses marques. A croire qu'il ne voulait pas comprendre. Il aurait pu apprécier ça, le voir comme un compliment, mais il savait que ce n'était pas le cas, donc c'était peu probable qu'il avoue être courageux et tant pis pour lui, s'il n'arrivait pas à comprendre qu'il avait beaucoup de qualité digne de héros, la modestie aussi, comme quoi... « Oui, c'est une bonne raison aussi » commenta t'il, en grimaçant légèrement, surtout la capacité des flics à arrêter les gens pour les mauvaises raisons dans cette ville, c'était un coup à ce qu'Oren se retrouve en cellule pour un sacré bon bout de temps.

La réponse du chasseur lui tira un léger sourire, malgré lui. Il avait beau avoir utilisé un ton un peu blasé, l'entendre dire qu'elles n'étaient pas assez vulgaire pour lui, c'était plus amusant qu'autre chose. Emrys hocha la tête, oui, il valait mieux commencer par la cuisine, puisqu'elle était à moitié sur le chemin, et parti en direction de la bonne pièce, évitant de foncer dans les autres étudiants, à croire que se mettre en plein milieu du chemin, c'était une passion pour certain. Il grogna légèrement en repoussant un con, est-ce qu'il était comme ça avant aussi, à ne pas se soucier des gens autour de lui ? C'était tellement probable que ça assombrit un peu son humeur. Emrys soupira doucement en voyant le monde dans la cuisine, ils allaient s'amuser pour voir quoi que ce soit, la pièce était pas si grande mais à croire que tout le monde avait décidé de s'amasser où était l'alcool. Pas si con mais bon ... Emrys tourna soudain la tête vers Oren, un peu surpris par sa question, ça faisait longtemps tiens qu'il lui avait pas fait le coup de lâcher ce genre de choses comme ça. Techniquement, ils n'étaient censés se faire rien du tout, enfin si, mais c'était pas vraiment une question qui avait été creusé tant que ça non plus. Et puis là, c'était pas vraiment ça, déjà le hasard avait quand même une place énorme dans leur rencontre de ce soir et puis ... Et puis ...

« Et gâcher ton vrai rendez-vous avec un vampire, ça serait dommage non ? » répliqua t'il, un peu gêné Et il le fut encore plus quand quelqu'un se retourna sur lui pour le regarder de travers. Merde, ils faisaient comment les chasseurs pour parler de ce genre de choses sans se prendre des regards pareils constamment. Emrys soupira, un peu agacé, il avait beau être habitué à être regarder comma ça, c'était profondément agaçant quand ce n'était même pas recherché. Il secoua doucement la tête et reposa les yeux sur Oren. « Quoi que ... on peut... sans doute, c'est ta soirée habituelle à toi non ? » ajouta Emrys en soupirant. Ce n'est pas comme s'il était un pro des rendez-vous, personne ne l'était vraiment, parce que tout n'était pas scriptés comme dans les films, le classique resto, ça marchait qu'à moitié. C'était surtout fait pour apprendre à mieux se connaître, et comment connaître un chasseur mieux que pendant une chasse. Ça semblait assez farfelu comme manière de voir les choses, mais vu les événements de la dernière fois, le wendigo et le côté shooté, ils n'étaient plus à ça près. « En général, c'est plutôt un film ou un ciné dans le genre cliché ... » craquer à moitié sur son sauveur aussi c'était cliché et il l'avait déjà reconnu, alors autant faire dans la nouveauté non ? « Mais tu me diras, il faut bien une première fois à tout, et je pourrais me vanter parce que ça à le mérite d'être original » le rencard-chasse au vampire, il pouvait être certain que personne de son entourage ne l'avait fait ... Emrys haussa les épaules, même pour lui, c'était assez étrange, c'était pas le genre de question qu'il se posait, alors avoir les réponses, c'était compliqué. Il se glissa dans la cuisine, essayant de se trouver une place où il ne se ferait pas marcher dessus et attrapa le poignet d'Oren pour le tirer un peu avec lui, histoire de pas le perdre entre deux hordes d'étudiants en manque de bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 276
double-compte(s) : Haven & Asher
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 5 Mai - 20:34

Il valait mieux qu'il reste loin des ennuis avec la police, l'avantage, c'était qu'au Canada, il y avait peu de chance que ces derniers l'arrête pour des accusations porté à son encontre en Amérique, ici il pouvait facilement passer inaperçu, mais pour cela, il fallait qu'il reste loin des problèmes, parce que si jamais il se faisait arrêter et que les flics du coins entraient ses empruntes ou son nom dans leur base de donnés, ça risquait de pas être simple pour lui. Il n'y avait pas grand chose en soit... enfin c'était principalement des accusation de violation de domicile, de violence ou encore de profanation de tombes... le genre de truc qui pourrait facilement le faire passer pour un type encore plus bizarre que ce pour quoi il passait déjà en soit. Il valait donc mieux pas qu'il mette le feu à cette maison, de toute manière, ce serait pas vraiment utile, à moins de vouloir vraiment énerver ce vampire et il valait mieux l'assommer que l'énerver. Il avait tout prévue pour cela, il avait une seringue prête dans sa poche, il n'aurait qu'à l'injecter rapidement et discrètement quand il aurait repérer sa proie et ensuite le traîner dehors en prétextant qu'il avait trop bu et qu'il fallait lui faire prendre l'air au plus vite. Dans ce genre de soirées, les gens ne se posaient pas trop de questions en général, c'était l'avantage. Mais avant d'en arriver là, fallait déjà qu'il repère la proie en question. Il avait donc suivit Emrys jusqu'à la cuisine, il observa un peu autour de lui sur le chemin, ne prêtant pas trop attention au brun qui semblait aux prises avec des étudiants ivre sur son chemin, et puis l'idée l'avait frappé. Ils avaient parlé d'une sorte de rencard, enfin Emrys lui avait dit qu'il avait envie de passer du temps avec lui et au final, ça sonnait comme une demande de rendez-vous, sauf qu'ils n'en avaient pas vraiment reparlé depuis. Alors il avait juste posé la question, ne réfléchissant pas trop sur le coup, lançant juste le truc, et tant pis si l'idée était totalement ridicule. Il afficha un sourire en entendant sa réponse, ne se souciant pas encore une fois des gens autour avant de répondre :

- Oh t'en fais pas, ce sera vite expédié avec le vampire, si tout va bien, il va pas garder sa tête bien longtemps et après ça, techniquement je suis libre...

C'était direct, peut être un peu trop, en fait il avait aucune idée de comment c'était sensé se dérouler, mais vu que c'était Emrys qui lui avait dit vouloir passer du temps avec lui, il en avait donc déduis, qu'il pouvait se permettre d'être plus ou moins direct... et puis le brun n'était pas du genre à mâcher ses mots, s'il avait envie de l'envoyer balader, il ne se faisait pas d'illusions, il le ferait sans doute sans le moindre soucis. Et puis non, c'était pas vraiment sa soirée habituelle quand même, surtout pas depuis qu'il était dans cette ville...

- Même pas ! Pour être franc, je désespérais d'enfin tomber sur un vampire dans cette ville, c'est ma chasse favorite... mais j'en avais encore croisé aucun, alors c'est bien mieux que mes soirées ordinaires là !

Il affichait un grand sourire satisfait, parce que oui, il était content de cette soirée, un vampire et en plus il tombait par hasard sur Emrys, c'était plutôt cool en soit. Il réfléchit quelques instants à ses propositions de rendez-vous du genre cliché, c'était sympa aussi, enfin il avait rien contre, d'ailleurs il esquissa un sourire avant de répondre :

- On peut aussi faire ça si tu veux... mais par contre je te conseil pas trop de te vanter que tu as chassé un vampire pour notre premier rencard... je crois que ça risque de paraître étrange auprès de certains...

Il lâcha un léger rire, avant de finalement étudier un peu plus la cuisine, c'était bondé de monde, et il y avait quelques blondes, mais elles étaient toutes dans des groupes d'amies visiblement... aucune n'avait l'air seule en train de discuter avec un possible vampire... il n'eut pas vraiment le temps d'en voir plus, le brun l'avait attrapé par le poignet pour l'entraîner dans un coin avec un peu moins de monde, mais en chemin, le blond percuta un type plutôt massif qui avait un verre à la main et ce dernier fini par terre, les éclaboussant un peu tout les deux au passage. Il s'excusa, s'arrêtant, obligeant donc Emrys à s'arrêter aussi, il avait aucune idée de comment ça se passait dans les soirées d'étudiants, mais dans une soirée de lycéens, il se serait probablement fait agressé pour ça... sauf que là le type lui fit un grand sourire, un peu planant, avant de lui dire que c'était pas grave et de passer un bras autour de ses épaules en l'entraînant dans le sens opposé de là ou voulait l'emmener Emrys, prétextant qu'il lui fallait un autre verre et que du coup il allait lui en trouver un aussi... bon, il était fortement alcoolisé celui là, mais quand même, les étudiants étaient bizarre... par contre il tenta de se dérober un peu, expliquant qu'il pouvait pas le suivre... sauf que le type n'écoutait pas du tout... il s'était mit à parler de la soirée qui était « d'enfer » selon ses termes et que c'était « l'éclate totale »... Le blond tourna la tête vers Emrys, l'air un peu suppliant, parce que là, il savait vraiment pas comment faire pour se sortir de cette situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 481
double-compte(s) : Rodin & Seth
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Dim 6 Mai - 9:18

Il ne savait pas trop quoi en penser. C'était pourtant pas bien compliqué, il appréciait Oren et l'inverse était vraie aussi. Mais Emrys était incapable de se contenter de la simplicité, il fallait qu'il passe son temps à se compliquer la tache, et il ne pouvait pas s'empêcher de mettre la charrette avant les boeufs en se disant que c'était pas une bonne idée. Parce qu'il lui avait avoué assez rapidement qu'en tant que chasseur, il ne restait pas longtemps au même endroit, et c'était important pour lui parce qu'il en avait marre de voir les gens important pour lui se casser, et donc c'était stupide de laisser quelqu'un se rapprocher en sachant que c'était temporaire. Mais à quoi bon se casser la tête, un rendez-vous ça voulait pas dire grand chose, d'autant que c'était un peu tard, il l'aimait déjà bien alors à quoi bon se prendre la tête ? A quoi bon hein ... comme s'il était capable de faire autrement. Les deux bières l'avaient suffisamment apaisé pour qu'il ne le fasse pas trop, mais tout de même, c'était pas l'idée du siècle. Le problème, c'est qu'il n'arrivait plus à envoyer balader Oren, bien au contraire. Faut dire que c'était difficile de prendre la conversation au sérieux aussi quand la personne en face parler de décapitation comme s'il avait annoncé que le soleil brillait dehors ... « Donc pas de pieu ou d'ails ? » se retrouva t'il à dire, l'air un peu blasé. C'était vraiment normal comme conversation ?

« tu désespérais de tomber sur un vampire ...»
répéta t'il, sur un ton un peu exaspéré, réprimant pourtant un léger sourire, un peu amusé Parce que bon dans son entourage il n'y avait que lui pour pouvoir sortir des choses comme ça. Et il commençait à trouver ça mignon se décalage. Merde, il devenait ridicule là. On parlait quand même de créature à dent pointu et de décapitation, ça n'avait rien de mignon bordel ! « Au moins je suis rassuré, ça veut dire qu'il n'y en a pas tant que ça » ajouta t'il, un peu absent, ne cherchant absolument pas à ce qu'il lui dise le contraire. Non parce qu'il y en avait un ici, un au lycée et certainement d'autres ... elle était vraiment géniale cette ville ... Emrys n'était pas certain de vouloir faire les propositions qu'il venait de lâcher aléatoirement, il n'y avait pas réfléchi plus que ça, parce que oui, c'était peu probable qu'il se vante d'une  activité nocturne de ce genre. « Déjà que je me vante pas à tout le monde pour les fantômes, si je commence à parler de vampire, je vais finir à l'asile, donc non, j'en dirais rien » soupira t'il, un léger pincement au coeur, ok, c'était clairement pas le bon sujet. C'était dit sur le ton de la plaisanterie, il s'en rendait bien compte, mais Emrys était en train de se demander s'il n'allait pas s'arrêter de parler de vampire aussi ouvertement, parce que c'était déjà pas très discret.

Il s'arrêta brusquement, et se retourna, un peu surpris. Ok, y avait du monde, mais ses cons pouvaient pas faire attention un peu non ? Emrys observa la scène, un peu surpris d'abord, puis carrément agacé. Oh, y avait pas assez de monde là ? Il avait lâché Oren sur le coup, et le regardait maintenant se faire entraîner par l'autre sportif décérébré. Il se foutait de qui ce con là ? Un peu perdu dans ses histoires de vampires, il avait perdu une bonne occasion de l'arrêter plutôt ou de faire un commentaire, se retrouvant un peu comme un con là. Emrys fronça les sourcils, et les rattrapa rapidement, en évitant de bousculer à son tour quelqu'un. « Si tu pouvais aller faire ta soirée d'enfer ailleurs, ça m'arrangerait bien. » commença t'il « Donc si t'es pas capable de voir qu'il était déjà avec quelqu'un ducon, c'est pas plus mal que ton verre ait fini par terre, parce que t'as déjà largement dépassé ton quota. » Être plus agréable avec Oren, ne voulait pas dire faire des efforts avec tout le monde et ce type là, il l'insupportait déjà. Fallait vraiment être miro pour pas voir qu'Oren était pas tout seul, merde quoi. Il avait pas une blondasse à aller chercher lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-