Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur
Message
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 7 Juin - 19:00

Ça risquait de pas être aussi simple qu'il l'imaginait pour le coup... qui aurait crue que durant cette soirée, son plus grand défis serait de faire en sorte que Emrys ne soit pas trop ivre et soit encore capable de tenir debout ? Pas lui en tout cas, mais il trouvait ça marrant, il était pas du genre casseur d'ambiance et il n'allait pas non plus lui faire la leçon sur les danger de l'alcool, la plupart des chasseurs étaient de vrais alcooliques et il s'était prit sa première cuite à quatorze ans... à la bière en plus, autant dire que ça avait pas été beau du tout. Mais c'était une soirée et si Emrys avait envie de s'amuser et bien il était normal qu'il s'amuse, c'était pas lui qui allait empêcher ça. Quand à cette histoire d'obtenir quelque chose en échange de son aide pour gagner la partie, c'était de l'humour, il plaisantait, il demandait rien du tout en échange, c'était juste une manière de taquiner un peu Emrys et visiblement, ça avait marché parce que ce dernier avait semblé bugué un peu avant de se reprendre. Tout ce qu'il voulait donc... encore heureux qu'il n'avait pas de très grandes attentes, sinon il aurait été dans la merde. Et il allait faire de son mieux pour lui éviter d'être dans le même état que ce type mais il ne pouvait pas non plus le garantir, parce que ce dernier avait visiblement très envie de boire, au point qu'il refusait l'aide d'Oren pour jouer et préférait donc tirer ses coup tout seul (et oui j'ai envie de dire heureusement...), et vu qu'il était pas doué... par contre ceux de l'équipe en face n'étaient pas mauvais eux... ça allait être dur, mais il était décidé à remporter cette partie pour éviter à Emrys de finir dans un état trop pitoyable et d'ailleurs il ne put s'empêcher de rire à sa réflexion sur le fait qu'il était encore pire au réveil avec la gueule de bois et qu'il sauverait le monde de ça... c'était sans doute vrai vu le caractère du brun, il avait aucun mal à le croire, mais il ne put s'empêcher d'en rajouter une petite couche :

- Vraiment ? Personnellement, j'ai pas vu une grande différence entre le toi au réveil, et le toi de tout les jours... mais je retiens que j'aurais le droit à tout ce que je veux si j'arrive à te faire échapper à ce sort tragique...

Il avait jeté un coup d’œil au type ivre, il faudrait peut être qu'il lui demande comment il s'appelait d'ailleurs, ce serait plutôt sympa... mais ce dernier ne semblait pas du tout embêté par son état, au contraire, il souriait comme un idiot et semblait même plutôt fier de lui... ça avait l'air sympa comme état, mais il savait très bien que demain, ça le serait bien moins, et il avait presque pitié pour lui. Il reporta son attention sur le brun, qui était obligé de vider un nouveau verre puisque l'équipe adverse avait réussit son coup, esquissa une légère grimace désolé, il pouvait réussir ses coups, mais pas empêcher ceux des autres de réussir... il avait quand même ajouté qu'il le ramènerait chez lui, histoire de faire un peu mieux passer la pilule et visiblement, ça fonctionnait. Il afficha un grand sourire à ses paroles, c'était intéressant comme information et ça lui plaisait bien, d'ailleurs il se rapprocha du brun avant de dire :

- J'aime bien te voir sourire... et j'aurais probablement du mal à en profiter si je dois pas trop t'approcher... mais t'en fais pas, je survivrais au cotés collant, je suis même presque sur d'apprécier ça aussi...

Il s'adressait au type qui adorait les câlins, évidemment qu'il aimait bien le cotés tactile et c'était pas trop le genre d'Emrys de ce qu'il avait put remarquer, mais si l'alcool pouvait changer ça, alors il était curieux de savoir comment et de voir ça surtout. Il se pencha pour l'embrasser légèrement avant de revenir vers la table pour tirer une nouvelle balle qui entra dans le verre adverse sans mal. C'était facile comme jeu, il avait pas but et il était adroit, il se disait qu'avec de l'alcool dans le sang, ça risquait d'être plus compliqué. Mais il comptait sur le fait que faire boire l'équipe adverse réussirait à les déstabiliser assez pour qu'ils loupent leurs coups... mais apparemment, ce n'était pas le cas puisqu'ils réussirent à nouveau...

- Ils sont vraiment bons... je sais pas qui eu l'idée de se frotter à eux, mais c'était clairement pas une bonne idée si tu veux mon avis... désolé...

Il devait boire un autre verre... à ce rythme là, il était pas sur de pouvoir lui faire échapper à la gueule de bois et à l'état de leur nouvel ami qui s'égosillait que c'était à son tour et qu'il allait tous les défoncer... c'était pas gagner, mais bon, tant qu'il y croyait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 7 Juin - 20:33

Emrys savait que c'était stupide, parce que c'était Oren, parce que c'était lui qui avait lancé le sujet, mais il y avait encore une petite partie de lui prête à se vexer pour ses paroles. C'était complètement stupide, et il n'eut pas tant à se forcer que ça pour l'ignorer. Justement parce que c'était Oren. Il se contenta d'une grimace, faussement agacé, le prenant finalement plus avec humour. Il n'avait pas tant à faire d'effort pour réagir normalement, c'était déjà le cas depuis tout à l'heure, donc il avait tendance à ce dire que c'était un peu grâce à lui, mais il savait aussi, que plus il allait boire, plus il allait être plus facile d'accès. Ce n'était sans doute pas si mal. « Commence déjà par me sortir de là, avant d'imaginer n'importe quoi » répliqua t'il, en désignant la table. Il ne se faisait pas d’inquiétude sur ce qu'Oren pourrait bien lui demander, pas du tout même. En fait là tout de suite, il avait juste pas vraiment envie de finir la soirée la tête complètement à l'envers. Bon, même si lui, au moins l'avait toujours sur les épaules. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres devant son propre jeu de mot. C'était pas si drôle pourtant, preuve que ça commençait à bien monter.

Le médium était bien content de ne pas être du genre à rougir, parce qu'avec ce genre de phrase, il allait finir par y parvenir. Ça sortait tellement de nulle part, ça aurait du être interdit d’être aussi direct bordel ! Ça lui fit d'ailleurs un peu perdre son sourire, pendant quelques secondes comme s'il était trop conscient d’être en train de le faire, avant de réapparaître devant la suite de ses paroles.  Il savait comment il pouvait être quand il avait un peu trop bu, il était bien plus tactile, et il ne s'en rendrait même pas compte. Pour l'instant, il était encore bien conscient d'avoir un peu trop bu, ce qui voulait dire que c’était encore rattrapable, mais pour combien de temps ? Et combien de verre surtout ? Emrys secoua la tête et allait rajouter qu'il ne savait pas dans quoi il s'embarquait, mais il fut un peu coupé dans son élan. Encore une fois, il resta un peu con, preuve que l'alcool agissait quand même bien dans son système. Ce n'était clairement pas assez, mais déjà suffisant pour qu'il se mette à le regarder différemment. Il leva un sourcil, sans doute un peu trop appréciateur de ce qu'il voyait, avant de secouer la tête à nouveau, ok, c'était clairement en train de faire effet là.

« Tu veux que ce soit qui » finit il, par répliquer en jetant un regard faussement agacé à leur super coéquipier. Qui encore une fois avait l'air super fier de lui d'affronter les deux supers joueurs de beer pong. Au moins, il n'avait pas dit qu'ils étaient d'enfer... C'était déjà ça. Emrys soupira avant d'attraper le verre et de le finir rapidement. Comme si le fait de le faire disparaître plus vite aller rendre les effets de l'alcool moins fort. Emrys eu un sourire amusé devant l'enthousiasme du type bourré, au moins, il n'était pas mauvais perdant, c'était déjà ça. Il tira Oren sur le côté, pour lui éviter de se prendre un des grands mouvements de bras du lanceur, et garda la main accrochée à sa veste. « Vu ta réaction tout à l'heure, je ne m'attendais pas à ce que tu m'embrasses en public » lâcha t'il, un peu moqueur. « Et sans rougir en plus » Il n'était pas aveugle non plus. Par le plus grand des miracles la balle atterrit dans un des verres, comme quoi même le plus nul des lancers avait des chances d'atterrir au bon endroit. Il jeta un coup d'oeil au t-shirt d'Oren et glissa son doigt sur le col, retournant légèrement le bord, avant de hocher la tête. « Bien pensé, je me demandais comment tu avais bien pu te débarrasser des traces » commenta t'il, en levant les yeux vers lui. Ayant encore un peu de mal à se dire qu'il avait été question de vampire un peu plus tôt... Il ne voulait pas trop y repenser d'ailleurs. Et vu que la balle était à nouveau revenue vers eux, ce n'était pas vraiment le moment de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 12 Juin - 1:21

Il avait l'impression que le Emrys sous l'effet de l'alcool était bien moins susceptible que le Emrys sobre. Il avait pas dit ça de manière méchante, parce que si vraiment le mauvais caractère du brun était un soucis pour lui, il ne serait pas là avec lui. Disons que oui, au début ça l'avait surprit, et ça l'avait aussi agacé, alors qu'en soit, il en fallait quand même pas mal pour l'agacer en règle général, mais il avait fait fort pour le coup... sauf que entre temps, il avait découvert une autre facette d'Emrys, un cotés touchant et attachant et ça avait prit le pas sur tout le reste. Alors oui, il était ronchon que ce soit au réveil ou en plein milieu de la journée, mais c'était pas grave, il avait fini par s'y faire et même par trouver un cotés mignon à tout ça. Donc il était ravis de constater qu'il ne semblait pas lui en vouloir et qu'il n'avait apparemment pas l'intention de bouder face à sa petite taquinerie. Il laissa échapper un rire alors que le brun lui disait de se concentrer sur la partie pour le sortir de là avant de se mettre à imaginer ce qu'il pourrait lui demander... dans sa tête c'était pas n'importe quoi, il avait une vague idée en tête, et ça n'avait rien de malsain ou de déplacé, c'était pas son genre, c'était plus une idée à base de câlins... c'était son truc il y pouvait rien. Il arrivait à bien viser et à réussir ses coups, mais il était pas le seul, les joueurs en face étaient bons aussi... du coup Emrys se retrouvait aussi à devoir boire quand même et il ne pouvait même pas l'aider pour le coup, parce qu'il fallait qu'il reste sobre afin de le ramener chez lui et prendre le volant. Il était un peu désolé pour Emrys, même si ce dernier semblait pas plus gêné que ça et l'alcool ne semblait pas avoir un mauvais effet sur lui, même s'il espérait quand même que ça n'irait pas trop loin, il avait pas envie de ramener une épave... Il avait fait un commentaire sur le fait que l'équipe adverse était bonne et sur qui avait eu la brillante idée de les défier et il lâcha un rire avant de dire :

- Évidemment...

Il ne connaissait toujours pas le prénom de ce type, mais il l'aimait bien, il était marrant et il était certes un peu collant et envahissant, mais il restait sympa... Il l'observa un peu, avant de se faire tirer par Emrys, parce que le type gesticulait dans tout les sens et qu'il risquait de se prendre un coup à tout moment. Il riait encore alors que le brun lui parla du baiser qui venait d'avoir lieu. Il était pas bien sur... parce que c'est vrai qu'il avait été surprit la première fois dans le jardin, mais surtout par rapport à Emrys à vrai dire, pas par rapport à lui. Lui se fichait que les gens sachent qu'il aimait bien l'étudiant ou même qu'il pouvait sortir avec un type, c'était une soirée d'étudiants et il n'était pas étudiant, ce qui voulait dire que ces gens là, il ne les reverraient probablement plus jamais de sa vie. Alors c'était pas un problème et quand bien même, même s'il avait été au lycée, il n'accordait pas assez d'importance aux gens en général pour se soucier de leurs avis sur la question, il embrassait qui il voulait et les seules personnes de qui il se souciait de l'avis étaient déjà au courant et s'en fichaient totalement. Il haussa donc les épaules avant de dire :

- Je m'y attendais pas... je pensais que vu que c'est une soirée avec des étudiants, des gens qui tu côtoie tout les jours, tu préférerais être discret... je pensais que tu ne voudrais pas forcément t'afficher, mais apparemment... j'avais tord donc... j'ai pas de raison de me priver et j'ai pas de raison de rougir non plus...

Il n'était pas gêné, il n'était pas mal à l'aise, il l'avait été au début, à cause de la surprise, mais elle était passée et maintenant il s'en fichait. Il assumait tout simplement. Il afficha un sourire, baissant les yeux sur les doigts d'Emrys sur le col de son tee-shirt avant de dire :

- J'ai hésité à le retirer entièrement pour calquer mon style sur notre nouvel ami ici présent, mais je me suis dit qu'il me manquait la cravate pour bien faire... et puis j'avoue que l'idée de me balader à moitié à poil, c'est pas spécialement mon kiffe...

Il lâcha un rire amusé, il était pas forcément très pudique, mais bon c'était une soirée, pas un vestiaire de sport, donc il y avait un minimum quand même. Il afficha un nouveau sourire avant de tirer une nouvelle fois la balle qui atteignit encore une fois un verre de l'équipe adverse, et quand ces derniers tirèrent à leur tour, pour une fois ils loupèrent, ce qui épargna à Emrys de boire à nouveau. Il se tourna vers lui avant de dire :

- On dirait que tu es en vaine, faut espérer que ça dure...

De toute manière, la partie serait probablement bientôt fini, de leur cotés, il y avait plus que trois verres... avec un peu de chance, ils allaient vite être engloutis, et après ça, le brun pourrait ralentir un peu sur la boisson.

- Ça fait trois coups que je réussis, prépare toi à me donner ce que je veux...

Il avait dit ça d'un ton taquin, mais ça sonnait du coup comme un sous entendu, et un peu pervers du coup... ce qui n'était pas du tout conforme à ce qu'il avait dans la tête.

- Enfin... c'est pas ce que tu penses hein... je veux rien de bizarre ou pervers promis !

Il se rattrapa un peu, se mettant cette fois à rougir... la gène était de retour apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 12 Juin - 9:42

Être discret. Non, pas vraiment. Être de mauvaise humeur oui, à la rigueur, mais être discret pas forcément. Surtout qu'il se fichait bien de ce que les autres pouvaient ben penser, qu'il les connaisse ou non d'ailleurs. Si ça n'avait pas été le cas, ça ferait bien longtemps qu'il aurait fait des efforts pour paraître plus aimable. Emrys hocha doucement la tête, il avait bien aimé la réaction de tout à l'heure, mais celle là lui plaisait d'autant plus et pour le coup, c'était même lui qui avait été surpris et en bien. Comme quoi il avait bien fait tout à l'heure aussi, sinon Oren aurait continué à se tromper sur son compte, parce que franchement, il s'en fichait complètement de s'afficher et il savait que si l'équipe en face continuait à le faire boire, ça n'allait pas s'améliorer dans le bon sens. Enfin pour l'instant, il était surtout curieux de savoir comment Oren avait fait pour faire disparaître la tâche et la solution lui avait tiré un sourire. Qui s'accentua en l'entendant s'expliquer. « Tu ne pourras jamais atteindre son niveau » surtout pas sobre. Ajouta t'il, avec un sourire moqueur. Il laissa ses doigts glisser à la lisière de son col avant de récupérer sa main.

« Mais tu aurais quand même pu tenter le coup » ajouta t'il, en haussant les épaules, sans vraiment se rendre compte de ce qu'il disait, mais en même temps, si la cravate ne le tentait pas vraiment, il n'aurait sans doute pas été contre . Emrys soupira de soulagement en voyant la balle rater le verre quand elle revint en sens inverse, parce qu'il se rendait encore compte de son état, mais pas de tout et il savait que ça n'allait pas aller en s'améliorant, vraiment pas. Ça commençait à être flou sous son crane, et les derniers verres n'avaient même pas encore fait effet, donc autant ne pas en rajouter si rapidement. « J'aimerais bien aussi, j'ai pas envie que tu me portes non plus, parce que je vais les dépasser les 6... Si c'est pas déjà fait » Emrys secoua la tête, un peu blasé,  il n'avait pas forcément prévu de finir bourré, mais il se faisait peu d'espoir, et puis si Oren le ramenait, il s'en sortait plutôt pas si mal. Déjà parce que le bus, en étant bourré, c'était atroce et long, et surtout il y avait plus de chance qu'il doive attendre demain matin pour rentrer ... Et le bus avec la gueule de bois, c'était tout autant atroce et long. Et puis si ça lui faisait gagner un peu de temps avec lui, il n'était pas contre.

Emrys hocha la tête, étonnamment bon joueur, en même temps, il n'avait rien à perdre à ce que le chasseur gagne. Au contraire. Déjà, il arrêtait de boire à la chaîne, c'était déjà bien, mais en plus, il lui devait bien ça pour les avoir sortis de là, et puis connaissant ce dernier, il ne se faisait pas trop d'idées. Même s'il avait réussi à le faire bugger en lui disant pareil la première fois. Faut dire qu'il n'était pas au maximum de ses capacités de réflexion et que ça l'avait surpris, mais c'était Oren, vu ce qu'il avait compris jusque là, il n'avait sans doute pas à s'en faire. Mais il avait du se tromper un peu quand même, parce que vu la couleur que pris son visage, il s'était rendu compte de ses paroles, causant un léger sourire à Emrys. Rassuré de ne pas avoir dit trop de connerie lui-même pour l'instant. « Je m'en doute bien » répliqua t'il, en secouant la tête. Avant de s'entendre dire autre chose, sans même y faire attention. « Dommage » C'était sorti tout seul, naturellement, et il n'y fit même pas attention, ses yeux se posant à nouveau sur la table, que son coéquipier failli faire valser en tapant de ses deux mains dessus, apparemment fier d'avoir réussi son coup. Le premier depuis le début de la partie. Et vu son état, il avait intérêt à parier sur quelque chose après ça, parce que c'était improbable d'avoir autant de chance. « Je suis pas le seul en veine je crois, on va peut-être s'en sortir finalement » ajouta t'il, avec un large sourire. De toute manière, il avait déjà bien assez bu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 14 Juin - 1:16

Il commençait à se demander s'il devait vraiment se fier à tout ce que disait le brun... l'alcool faisait visiblement de plus en plus effet chez lui et l'effet, c'était surtout qu'au lieu de sa mauvaise humeur habituelle, il semblait plutôt du genre taquin, du genre tactile aussi, et ça pour le coup c'était une agréable surprise. Il aurait mentit en disant que l'effet de son doigt au niveau du col de son tee-shirt n'était pas agréable et surtout, ça lui donnait en quelque sorte raison aussi. Il avait était persuadé dès le départ que dans le fond, Emrys n'avait rien contre les contact qu'il les appréciait, et il avait même été prêt à parier qu'il était grandement en manque de câlins, et le voir se comporter ainsi, c'était une preuve. Parce que l'alcool ne rendait pas les gens faux, au contraire, il les désinhibaient, du coup ça les rendait plus vrai que nature, apparemment, le vrai Emrys avait tendance à avoir les mains baladeuses et aussi à faire des sous entendus... parce que ça pour le coup, il ne le manqua pas, et il se mit même à rougir un peu. Il aurait effectivement put tenter le coup, mais il avait pas envie d'être malade d'une part, il avait pas envie que tout le monde reluque d'autre part, non pas qu'il y ai quoi que ce soit à reluquer d'ailleurs, il était tout fin, mais c'était gênant. S'il avait but, ça l'aurait moins gêné probablement, mais lui était sobre. Il secoua un peu la tête, essayant de chasser la gène, si Emrys commençait à le déconcentrer ainsi, c'est clair qu'il allait pas pouvoir faire grand chose pour lui, il fallait qu'il garde la tête froide, parce que lui non plus n'avait pas spécialement envie de porter le brun... il était plus petit et pas vraiment plus épais que lui, mais il devait quand même peser son poids.

- Je t'avoue que si je peux éviter d'avoir à te porter ça m'arrangerait aussi, je suis presque sur que tu es plus lourd que tu en as l'air... et puis c'est quand même plus agréable de passer du temps avec toi quand tu es conscient.

S'il en arrivait à devoir le porté, c'était qu'il était à la limite de l'inconscience et là clairement, ça n'allait pas être aussi sympa pour Oren. Il avait envie de profiter de cette soirée pour passer un bon moment, essayer d'en savoir plus sur lui, de s'amuser, pas le voir tomber dans un coin, vomir ses tripes et s'endormir. Il avait joué son coup, s'en sortant bien encore une fois et par chance, les type en face avaient loupé, ce qui laissait une chance à Emrys de s'en sortir, peut être qu'il allait s'arrêter là pour les verre à boire, mais du coup, fier de lui, le blond c'était un peu avancé dans ses paroles, ne se rendant pas trop compte de ce qu'il sous entendait avant de se rattraper rapidement. Il avait évidemment rougit au passage... c'était plus fort que lui, il détestait son teint pâle et sa blondeur pour le coup. Par contre s'il s'était effectivement attendu à un air amusé de la part du brun, il s'était pas attendu à ce qu'il lui réponde que c'était dommage... comment ça c'était dommage ? Il fronça un peu les sourcils, ne sachant pas très bien comment il était sensé le prendre... est ce qu'il essayait de lui faire comprendre qu'il n'était pas... assez entreprenant ou quelque chose comme ça ? Il ne put s'empêcher de rougir encore une fois, parce qu'il était pas sur que ce soit le bon moment pour parler de ça, mais il avait besoin d'une réponse.

- Comment ça « dommage » ? Tu trouves que... enfin tu préférerais que... j'ai des idées un peu plus mal placé... ? Parce que je t'avoue que j'avais en tête de te demander de me faire des câlins pour changer, parce que je suis presque sur que dans le fond t'aime bien ça... mais en fait, je ne pensais pas... enfin je...

Il fut un peu coupé, parce que oui, leur nouvel ami était en veine, mais du coup ce avait besoin de le crier sur tout les toits et il s'était presque jeté sur eux en hurlant qu'il était le meilleur et qu'ils allaient gagner... il fut un peu surprit, esquissant un sourire amusé, et du coup c'était à nouveau à lui, mais vu qu'il était quelque peu perturbé par ce qu'il venait de se passer, il rata son coup... mais l'équipe adverse elle, ne rata pas... finalement, ça allait régler la question, il n'aurait même pas le droit à ses câlins. Il fit une moue un peu désolé avant de dire :

- Désolé... j'étais pas assez concentré...

Et c'était un peu de la faute du brun pour le coup, il était quand même curieux de savoir ce qu'il avait voulu dire, parce que le soucis, c'était que tout ça, c'était nouveau pour lui, et qu'il nageait en eaux inconnus, alors du coup, c'était compliqué de savoir exactement ce que Emrys attendait de lui, et s'il attendait quelque chose en particulier, il préférait qu'il lui dise directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 14 Juin - 10:42

Emrys sentait qu'il était de moins en moins claire, mais oui, il avait bien envie d'arriver encore à tenir sur ses deux jambes et qu'Oren n'ait pas besoin de le porter. Il n'avait aucune envie de finir la soirée dans cet état là, conscient, ça lui allait très bien. Il hocha d'ailleurs la tête. Feignant pourtant l'air vexé pendant quelques secondes. « Je ne suis pas si lourd... Bon ok, je ne peux pas mentir vu que tu as du supporter mon poids l'autre fois » ajouta t'il, en haussant les épaules. Bon, non, il n'était pas si lourd non plus, mais le poids d'un humain même de taille moyenne, c'était déjà pas léger, et encore plus quand l'humain en question vous tombez dessus. Enfin, Oren ne devait pas tant s'en rappeler que ça, parce que la dernière fois qu'il lui était tombé dessus dans la baignoire, le chasseur était déjà bien shooté. Emrys secoua doucement la tête, comme pour garder les idées claires. Il se rendait bien compte qu'il commençait presque à se dire qu'il n'aurait pas été contre un verre supplémentaire, parce que c'était une fête et qu'il avait bien le droit de s'amuser après tout … Ce qui était totalement contre-productif ne son envie de ne pas finir complètement par terre. S'il commençait déjà à se contredire sous son crane, c'était qu'il n'allait pas si bien que ça …

Ses yeux quittèrent la table et le peu de gobelet restant pour revenir sur Oren. L'air un peu paumé, n'ayant pas vraiment eu conscience de ce qu'il venait de dire. Il avait dit dommage ? Hum, sans doute, après tout, c'était pas faux, ça ne l'aurait pas dérangé que ses paroles prêtent plus à confusion ou qu'Oren pense différemment. Emrys mit un peu de temps à remettre ses idées dans le bon sens, et avant d'y avoir réfléchis, il hocha la tête. Parce que oui,clairement, il n'aurait pas été contre qu'il ait des idées un peu plus mal placé, même si sa réponse était plus instinctive que vraiment réfléchi.  Parce qu'il se rappelait très bien de la dernière fois et il savait qu'en général, Oren était franchement innocent au final, donc il ne s'était pas fait de film sur ce qu'il avait dit, mais l'alcool aidant, il s'était rendu compte qu'il n'aurait pas été contre justement. Même si ce côté un peu innocent, et direct, c'était ce qui lui plaisait chez lui aussi. Le médium n'eut pas le temps de répondre, à moitié agresser par l'autre débile. « Certainement pas grâce à toi » répliqua t'il, sans la moindre mauvaise humeur, bien plus amusé qu'autre chose.

Emrys poussa un soupir un peu surpris. Étonné de le voir rater, c'était mis en tête qu'il n'en était pas capable. Tant pis après tout. La partie était finie et il n'était sans doute pas à un verre près. D'ailleurs, il fila le verre à son coéquipier, sans doute bien content de le finir à sa place C'était sans doute pas une bonne idée de le faire boire plus celui là, mais vu son gabarit ce n'était sans doute pas si grave, et lui préférait nettement s'arrêter là. Enfin, non, en vrai, il avait hésité, mais disons qu'il voulait avoir les mains libres. Il retourna vers Oren, avec l'air faussement déçu. « Au moins, ça règle la question, tu n'auras pas ce que tu veux. Par contre, même si je devrais certainement continuer à faire comme si je n'aimais pas ça, c'est un peu compliqué là, parce que j'en ai bien envie aussi. Mais comme tu as perdu, on a perdu, c'est plutôt moi qui vais avoir ce que je veux et non l'inverse » C'était un peu confus. Mais en soit, ce qu'il voulait dans l'immédiat, ça se rejoignait avec ce qu'avait voulu Oren, donc, il n'y avait pas vraiment de perdant au final. Il glissa ses bras autour de lui et se colla à lui, absolument pas gêné ou d'air faussement bougon. Il aurait tout le temps de se trouver ridicule de vouloir des câlins en public plus tard, il n'avait pas vraiment l'esprit à ça, là, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 15 Juin - 0:13

Il écarquilla les yeux un peu surprit... comment ça il avait dut supporter son poids la dernière fois ? Est ce qu'il s'était passé plus que ce qu'avait laissé entrevoir les brides de souvenirs qu'il avait eu jusque là ? Il était pas vraiment sur mais... il lui fallut quelques secondes pour se souvenir de cette histoire dans la baignoire et effectivement, oui, il avait dut supporter son poids parce que Emrys lui était tombé dessus dans la baignoire. Enfin... c'était pas très clair dans son esprit, il ne saurait pas vraiment dire si le brun avait été vraiment lourd, parce que à ce moment là, il était sous médicaments et du coup il avait strictement rien sentis... mais dans tout les cas, si Emrys pouvait arriver sur ses deux jambes jusqu'à sa voiture, puis jusqu'à son lit, ce serait une très bonne chose. Il fini alors par secouer un peu la tête, pour se reprendre, en ayant l'air un peu moins con déjà pour commencer, parce qu'il voyait un peu plus à quoi il faisait référence et il n'y avait pas eu plus que ce qu'il savait, c'était rassurant, manquerait plus qu'il se soit passé des choses impliquant Emrys sur lui, et qu'il n'en ai pas le moindre souvenir, là pour le coup, il l'aurait un peu mal prit. Par contre il avait un peu de mal à saisir cette histoire de « dommage », il comprenait pas trop ce que le brun avait voulu dire par là et il savait pas trop quoi en penser surtout. Il savait pas s'il essayait de lui faire passer, un message, comme quoi il était un peu trop... passif, et qu'il aimerait justement qu'il soit un peu plus entreprenant ou encore qu'il ait des idées un peu plus... adulte que de penser à des câlins... c'est vrai que vu sous cet angle, il avait l'air d'un foutue gosse de douze ans, à parler de faire des câlins tout ce qu'il y a de plus innocent alors qu'il était à une fête avec des étudiants ivres qui n'avaient probablement pas les idées aussi chastes que les siennes. Et apparemment, Emrys faisait partie de ce lot là. Il l'observa alors hocher la tête, confirmant ce qu'il redoutait un peu, et il se sentit con sur le coup... Tellement qu'il en loupa son coup suivant.

Il n'arrêtait pas de se dire que le brun était sous l'emprise de l'alcool et que peut être s'il était sobre, il ne tiendrait pas le même discours, que tout ça c'était peut être justement que l'alcool qui parlait... mais ça le travaillait un peu, parce que le fait est qu'il n'avait pas la moindre expérience dans ce domaine et qu'il ne savait pas trop ce qu'il était sensé faire pour être plus... entreprenant. Emrys était probablement mal tombé avec lui... et il se sentait plus con que jamais du coup. Il avait presque envie d'envoyer un sms à Seth pour le réveiller et lui demander de l'aide, mais il se souvint rapidement que son ami n'avait pas plus d'expérience que lui en la matière... Il s'était contenté de s'excuser pour avoir loupé son dernier coup, prétextant qu'il n'était pas assez concentré, et il paniqua un peu à la réponse du brun, il avait du mal à suivre, il avait pas décidé de prendre de raccourcit, c'était compliqué à suivre, mais il fut surprit au final quand ce dernier se rapprocha en passant ses bras autour de lui pour lui faire un câlin. Il resta un peu con une seconde avant de lui rendre son étreinte en affichant un sourire. C'était une bonne surprise et il était un peu soulagé.

- Je suis désolé... j'avoue que je sais pas trop comment m'y prendre, c'est nouveau pour moi tout ça et j'ai aucune idée de la marche à suivre... tu dois me prendre pour un gamin, et j'en suis probablement un sur le sujet...

Il secoua un peu la tête, c'était pas simple d'admettre tout ça, heureusement qu'autour d'eux les gens étaient trop pris par la fête et leurs propres conversations pour écouter ça, parce que ce serait franchement la honte. Il était déjà mal à l'aise de l'admettre à Emrys... quoi que la position l'aidait, il n'avait pas à le regarder dans les yeux au moins...

- En fait, je sais pas comment ça marche, mais je peux apprendre, juste... faut que tu me dises, dis moi ce que tu veux, ce que tu attends de moi, ce sera plus simple... je peux essayer même si... au final je savais que t'aimais quand même les câlins et maintenant que je le sais, attends toi à en avoir plus souvent... mais je suppose que je peux avoir des idées un peu plus mal placées aussi... ça doit pouvoir se faire...

Il afficha un sourire, se détachant un peu du brun avant de l'embrasser, faisant un peu abstraction des gens autour, il avait comprit que tout le monde s'en fichait, Emrys comprit, donc il avait décidé de s'en foutre aussi. Mais il sentit un poids sur son épaule qui le fit relâcher le brun et relever les yeux sur le type ivre qui les regardait avec un sourire un peu con avant de faire un commentaire sur le fait de se trouver une chambre... ce qui fit immanquablement rougir Oren... mais heureusement ce fut vite balayé quand il leur tendit deux verres. Il secoua la tête alors qu'il lui mettait d'office dans les mains en disant :

- Euh... non merci, je dois conduire pour rentrer...

Il n'avait visiblement pas l'intention de se contenter de cette réponse, mais par chance il fut appeler par un de ses amis et s'éloigna un peu, au moins il n'allait pas le forcer à le boire, et d'ailleurs, il n'allait pas forcer Emrys non plus, parce que c'était pas sur que ce soit une bonne idée avec tout ce qu'il avait déjà bu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 15 Juin - 9:45

Il aurait tout le temps de se plaindre d'avoir des câlins plus tard. Il n'était pas en état de trouver ça désagréable, il ne l'avait jamais trouvé finalement, surtout pas ceux d'Oren d'ailleurs. Et même s'il n'avait pas gagné, ça ne s'était pas joué à grand chose et il était arrivé trop tard pour rattraper leurs niveaux 0 d'habileté à lui et le type bourré, Emrys était tout à fait prêt à lui donne ce qu'il voulait. Il l'avait amplement mérité. Et il en avait envie aussi. Preuve pour lui que l'alcool avait fini par taper correctement et pour tout dire, il ne s'en rendait plus vraiment compte. Cela dit, il fronça les sourcils en entendant Oren s'excuser. Il était désolé de quoi au juste. Pas pour avoir perdu quand même si ? Emrys tourna légèrement la tête vers lui, mettant un peu trop longtemps à son goût pour comprendre. Ça n'avait rien de nouveau, il avait bien compris ça la dernière fois déjà, mais ça Oren ne s'en rappelait sans doute pas complètement. Il nicha sa tête dans son cou, comme pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave . En même temps s'il ne lui avait pas menti la dernière fois, et il lui faisait confiance avec une facilité déconcertante, c'était son premier baiser, donc ce n'était pas bien compliqué de comprendre ce qu'il était en train de lui avouer.

Un sourire se dessina sur son visage, bien loin de la grimace bougonne qu'il aurait eut s'il n'avait pas bu. Parce que l'idée de plus de câlin, c'est quelque chose qui l'aurait fait grogné en temps normal. Pour la forme surtout. Mais là, il devait reconnaître qu'il était bien. Il leva finalement a tête en le sentant s'éloigner, essayant un peu de remettre de l'ordre pour essayer de lui expliquer clairement, c'était pas si facile non plus. Ce n'était pas le genre de choses à le gêner, mais c'était un peu nouveau aussi quand même, et puis les verres qu'ils venaient de descendre ne lui permettait pas d'articuler sa pensée de manière si cohérente. Et l'embrasser comme ça, ça ne l'aidait pas non plus, mais il ne comptait pas s'en plaindre. Loin de là. Au contraire, c'est quand il s'éloigna, qu'il grogna légèrement. « Encore toi » bon il était censé le penser, pas le dire, mais c'était sorti tout seul et de toute manière, ce type ne semblait pas capable de prendre quoi que ce soit mal, parce qu'il avait bien plus désagréable tout à l'heure et qu'il était toujours là.

Emrys attrapa le verre et avant de se dire que c'était une mauvaise idée le porta à ses lèvres. Il s'en fichait, lui, il conduisait pas … Enfin, c'était pas vraiment le problème, mais là tout de suite, on lui donnait un verre, il le buvait point, c'était, assez logique non ? Il l'avait fait par pur mécanisme, et finit tout de même par s'en rendre compte, le posant rapidement sur le côté, parce qu'il allait refaire la même bêtise s'il le gardait dans les mains. Emrys le regarda s'éloigner en secouant la tête, il ne pouvait pas s'occuper de ses amis là-bas plutôt, et reposa les yeux sur Oren, l'air un peu pensif. « Ne t'excuse pas pour si peu » dit il enfin, non, vraiment. Il n'aimait pas quand les gens s'excusaient alors qu'il n'avait rien fait, c'était comme Luka ça, ça lui donnait envie de les secouer. « Je le sais déjà ça, enfin je l'avais bien compris. Et c'est pas grave. Je peux me contenter de câlin. » Ajouta t'il, avec un sourire amusé. Pour l'instant en tout cas. « Je pense juste que j'aimerais bien avoir la certitude, que c'est possible, que tu puisses avoir des idées mal placés, ou surtout que tu puisses me voir comme ça »conclut Emrys en se rapprochant un peu, l'air un peu sérieux, presque inquiet. Il était surtout là le problème, parce qu'il savait bien que c'était nouveau pour lui. Il ne l'aurait jamais dit en temps normal, pas que ça le gênait, mais montrer son inquiétude ou dire réellement ce qu'il ressentait, ce n'était pas dans ses habitudes. Mais même s'il aimait bien tout ça, il ne pouvait pas s'empêcher d'être inquiet, pour beaucoup de chose, mais au fond, est-ce qu'il l'intéressait vraiment, ou bien il était juste bien tombé en étant le premier à l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 19 Juin - 13:24

Il se sentait vraiment con, surtout que c'était plutôt logique, il avait beau être totalement à la ramasse sur le sujet, ce n'était pas spécialement le cas de tout le monde autour de lui, il était au lycée bordel, un lieu peuplé d'adolescents débordants d'hormones et ne pensant quasiment qu'à ça... et lui il était comme un idiot, à se dire que les câlins c'était top. Alors les câlins oui, certainement, mais il fallait pas qu'il oublis qu'il avait dix neuf quand, que Emrys avait également dix neuf ans, et qu'il avait un peu passé l'âge de faire des câlins tout mignons à tout va. Autant dire que jusqu'à présent, il ne s'était pas vraiment projeté aussi loin que ça dans cette relation, parce que jusqu'à maintenant, il ne savait même pas encore ce qui était concret et ce qui ne l'était pas, il n'avait pas eu vraiment l'occasion de revoir Emrys depuis cette histoire avec le Wendigo et donc il ne savait pas à quoi s'en tenir, mais ce soir, il avait l'impression que ça devenait de plus en plus concret. Alors certes, le brun était ivre à l'heure actuelle, et peut être qu'il ne fallait pas prendre tout ce qu'il disait pour argent comptant, mais avant ça, il avait été sobre et ça ne l'avait pas empêché de l'embrasser devant tout ses amis étudiant pour marquer son territoire face à leur nouvel ami ivre qui voulait à tout prix sympathiser avec lui. Du coup il commençait à penser que tout ça était bien sérieux et c'était loin de lui déplaire, parce que c'était ce que lui avait espéré à vrai dire, il avait aucune envie de n'être qu'une distraction ou un jouet entre les mains d'Emrys, il avait envie qu'il l'apprécie et de faire les choses bien... sauf qu'il ne savait pas vraiment comment faire les choses bien. Il était un peu rassuré par le câlin, esquissa un léger sourire en sentant son visage dans son cou, resserrant un peu sa prise, jusqu'à ce que le type bourré les interrompe encore une fois. Il ne put s'empêcher de rire un peu, il valait mieux le prendre à la rigolade de toute manière, même s'il rougit un peu à son commentaire sur le fait de se trouver une chambre...

Il n'eut pas vraiment le temps de protester pour le verre qu'il était appelé par l'un de ses amis, d'ailleurs au passage, Oren crut entendre l'ami en question l'appeler « Jake », c'était une bonne chose de connaître enfin son prénom tiens... mais il reporta son attention sur Emrys qui lui avait attaqué son verre, visiblement, il ne se trouvait pas si ivre que ça... il esquissa un nouveau sourire avant de poser le siens à cotés de celui du brun sur la table la plus proche et il reporta son attention sur lui. Il l'écouta parler, fronçant un peu les sourcils, c'était un peu gênant tout ça et il avait pas envie que Emrys le voit comme un gamin ou encore comme s'il était incapable d'avoir la moindre attirance physique pour lui... c'était pas le cas. Il secoua alors la tête légèrement avant de dire :

- Je le peux... enfin je suis loin d'être insensible, si tu ne me faisais rien du tout, quand t'es proches de moi, quand tu m'embrasses, quand tu me touches, j'aurais pas envie d'encore plus te toucher, t'embrasser et t'avoir contre moi... le truc c'est juste que... les relations de ce genre, je connais pas, je sais pas comment ça marche et j'ai pas envie de précipiter les choses et que tu penses que... que c'est tout ce qui m'intéresse quoi... parce que c'est pas le cas !

Évidemment que ce n'était pas le cas... pour que ça l'intéresse, il faudrait déjà qu'il sache ce que c'est de base, et ce n'était même pas le cas. Et peut être qu'une part de lui était aussi un peu effrayé... parce qu'il avait passé beaucoup de temps à repousser les gens de peur de devoir les quitter, et il se disait que si ça allait plus loin, si vraiment il s'attachait à Emrys, pire, s'il tombait amoureux de lui... qu'allait il se passer quand il devrait partir ? C'était le genre d'angoisse qu'il ne pouvait pas vraiment faire taire. Il glissa une main sur le visage du brun, se rapprochant un peu plus de lui avant de dire :

- Tu m'intéresse vraiment, toi, pas juste le cotés physique... je commence même à apprécier de t'entendre ronchonner et de te voir bouder... et j'admets que c'est peut être un peu flippant, mais bon, j'affronte des wendigos et des vampires, du coup je me dis que je peux bien affronter le cotés flippant d'une relation avec toi... faut juste que tu n'hésites pas à me dire ce que tu veux, parce que je suis visiblement pas très doué pour le deviner...

Il esquissa un léger sourire en coin avant de venir embrasser le brun, il avait dit ça d'un ton assez léger, mais c'était plutôt sérieux au final, il allait falloir que Emrys le guide un peu pour le coup. Il relâcha ses lèvres avant de jeter un petit coup d’œil autour d'eux et de dire :

- Tu veux continuer à profiter de la fête ou tu veux que je te ramènes ?

Il avait déjà pas mal but et puis en dehors du bière-pong il ne se passait pas grand chose d'autres, mais après tout, peut être qu'il avait envie de danser et de boire un peu plus, dans tout les cas, ça allait à Oren...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Mar 19 Juin - 19:47

Il s'était déjà posé la question plusieurs fois. Parce qu'il avait eu le temps d'y penser depuis cette histoire de wendigo. Il avait essayé de ne pas trop y penser, parce que ça lui paraissait bizarre, alors oui, il avait regretté d'avoir fui de ce foutu bus, mais il ne se serait jamais attendu à ce que les choses tournent comme ça. Parce que se rapprocher des gens, il avait tendance à éviter aussi. Mais oui, il avait du se rendre à l'évidence, Oren lui plaisait complètement, et il s'en était sans doute rendu compte instinctivement quasiment dès le début, d'où son rejet encore plus violent. Parce que les gens trop gentils, il l'avait toujours dit, c'était sa faiblesse. Et il s'en rendait encore plus compte maintenant. Mais là, avec l'alcool, il était très loin de le regretter et même sans d'ailleurs... Il y avait toujours ce sentiment que ça ne pouvait pas durer, parce qu'il finissait toujours par baliser qu'on le laisse derrière et qu'en plus en tant que chasseur, Oren ne resterait pas, il le savait de base. Et pourtant, bien loin de s'être mis en tête de l'éviter, il l'avait quasiment rejoins dès qu'il l'avait vu, et il avait remis cette histoire de baiser sur le tapis le premier. Parce que ce n'était pas qu'un ami qu'il cherchait chez lui, et ça, Emrys l'avait bien compris.

Seulement aux vues de ce qu'il avait appris l'autre fois, il était un peu inquiet. Parce qu'il avait peur de n'avoir que l'attrait de la nouveauté, ou bien que ce dernier se trompe sur l'intérêt qu'il lui portait. Parce que peut-être qu'en l'embrassant, il se sentait redevable ou autre chose. Emrys ne savait pas trop, tout ce qu'il savait c'est qu'il espérait que c'était lui qui lui plaisait et pas juste le fait qu'il est été le premier tout simplement. Ou qu'il ne le trouve pas attractif d'une toute autre manière et vu l'alcool dans son sens, c'était la dernière option qui prédominait. La réponse d'Oren le rassura carrément, et il s'en voulu presque de sourire comme un con. C'était agréable à entendre. Vraiment. Le chasseur réussit même à lui tirer un léger rire. Pas du tout moqueur. « Je viens de te dire que je craignais un peu le contraire. Ou alors tu caches vraiment bien ton jeu, et ça j'y crois pas une seule seconde » répliqua t'il, avec un fin sourire. Lui, ne s'intéressait qu'à ça ? Il n'y croyait pas du tout, et c'était presque ce qui l'avait inquiété le plus. Mais ses paroles lui avaient un peu prouvé le contraire, et en les répétant sous son crane, il se retrouva un peu à rougir. Non, parce que lui dire qu'il avait encore plus envie de le toucher, c'était pas des choses qu'il fallait lui dire maintenant. Merde, c'était lui qui allait finir par passer pour un pervers.

Emrys allait baisser les yeux quelque seconde pour se reprendre, mais la main sur sa joue l'en empêcha et il se retrouva à les relever davantage vers Oren. C'était horrible comme il aimait entendre ça. C'était n'importe quoi. Il n'avait pas le droit de l'atteindre si facilement. C'était flippant pour lui aussi, mais pour des raisons un peu différente. « Je suis pas spécialement doué pour le dire non plus, pas sans ronchonner en tout cas » répliqua t'il, doucement, un peu désolé. En soi, il voulait la certitude de certaines choses et Oren venait plus ou moins de la lui donner, et pour l'instant ça lui allait très bien. « Mais j'étais surtout inquiet sur ce que je t'ai dis, mais le fait que tu l'envisages me suffit pour l'instant » Il grimaça un peu, ayant l'impression d'être niais, il n'aimait pas vraiment ça non plus, mais c'était vrai. Même si sa patience n'était pas si infini, et que de toute manière il commençait un peu à perdre le fil de tout ça. Pourquoi est ce qu'il se prenait la tête à ce point ? Appréciant le contact de ses lèvres sur les siennes, il posa ses mains sur ses hanches et le rapprocha doucement de lui. Ne le lâchant finalement qu'en l'entendant reprendre . Emrys ne recula meme pas, déjà pas en état de faire attention à sa distance personnelle, mais la présence d'Oren, était quasiment requise elle. « Je pense que si on reste, notre nouveau copain là, va décider de refaire une partie, et on c'est déjà mis d'accord que tu devais pas me porter donc bon ... » grimaça t'il. Il s'était bien plu amuser que prévu, mais de toutes manières s'il ne s'était pas déjà barré, c'était à cause d'Oren. « Je suppose que tu es bon pour servir de taxi » ajouta Emrys en récupérant son sourire. Il n'était pas du tout contre l'idée qu'il le ramène.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Jeu 21 Juin - 23:19

Il avait beau s'être fermé pendant longtemps à toues ces choses, il n'en était pas moi un homme et qui avait sans doute pas tout à fait fini sa période d'adolescence, alors certes, il ne passait pas ses journées à regarder les culs des filles au lycée comme certains mecs un peu arriérés, il ne le faisait pas plus avec les gars d'ailleurs, à croire que c'était plutôt une constante, il s'était dit qu'après avoir échangé son premier baiser avec Emrys te découvert que ça lui plaisait bien et surtout que le brun lui plaisait bien, il se mettrait à avoir un peu plus d’attrait envers la gente masculine, mais en fait non. C'était à croire que la question du physique n'entrait vraiment pas ne ligne de compte chez lui, mais ce n'était pas parce qu'il n'était pas attiré par les physiques en général, qu'il n'avait rien contre l'aspect physique d'une relation. Il n'avait pas vraiment eu l'occasion d'explorer tout ça jusqu'à présent, ils ne s'étaient pas vraiment revu avec Emrys depuis l'épisode du Wendigo, mais dire qu'il n'y avait pas songé, c'était un mensonge... peut être même qu'il avait fait un ou deux rêves à ce propos, mais il saurait pas le dire vraiment, il était du genre à dormir comme une masse et à pas se souvenir de ses rêves en général. Quoi qu'il en soit, il avait clairement envie d'aller plus loin avec lui, mais ce n'était pas la seule chose qui l'intéressait, il voulait le connaître mieux, il voulait passer du temps avec lui et avoir cette sensation de proximité. Ça lui semblait être la priorité, raison pour laquelle il avait proposé à ce qu'ils aient un premier rendez-vous ensemble, mais le fait est que s'il était constamment à vouloir lui faire des câlins, à avoir du mal à se retenir de l'embrasser, et de le coller, ce n'était pas pour rien. Il était tactile de base, mais pas à ce point non plus, sinon c'est Seth qui se serait posé des questions à son propos.

Mais au moins les choses étaient plutôt clair, il lui avait expliqué comment il voyait les choses, ce qu'il lui inspirait et ce qu'il lui donnait envie de faire, enfin sans entrer non plus dans les détails, c'était pas vraiment l'endroit ni le moment, mais il n'avait aucune envie de passer pour un type qui ne cherchait que ça. Et apparemment, il ne serait pas crédible dans ce rôle là de toute manière. Il lâcha un rire amusé, c'est vrai que pour le coup... quoi que sa manie de faire des câlins pourrait être mal interpréter aussi, et c'était pas entièrement innocent non plus quand c'était avec Emrys, mais visiblement, il cachait bien son jeu ! Il esquissa un nouveau sourire avant de répondre :

- Heureusement que je commence à trouver ça mignon quand tu ronchonne alors... et crois moi, je l'envisage, et je suis sur que je cache mieux mon jeu que tu ne le penses !

Son sourire s'accentua, c'était légèrement sous entendus, parce que en soit, il ne le cachait pas tant que ça non plus, c'était pas comme s'il avait des scènes indécentes qui s'imposaient dans sa tête à chaque fois qu'il voyait Emrys et qu'il avait du mal à se retenir de lui sauter dessus, mais disons que ça lui avait traversé l'esprit une ou deux fois ce soir que peut être il aurait bien envie d'aller plus loin avec lui. Et pour le coup, Emrys ne lui facilitait pas vraiment la tâche avec sa manière de faire, à croire que l'alcool lui faisait totalement oublier qu'il y avait du monde et qu'ils étaient à une fête... et Oren se rendait bien compte qu'il n'était vraiment, mais alors vraiment pas insensible pour le coup. Peut être qu'il valait mieux éloigner le brun de l'alcool et le ramener chez lui, ce serait sans doute plus sur, ce que visiblement il approuvait. Il ne s'était pas éloigné non plus, affichant un léger sourire avant de jeter un coup d’œil vers le fameux Jake en disant :

- Je pense qu'il va falloir qu'on se tire en douce... il nous laissera jamais partir si jamais il nous repère... je propose qu'on se dirige vers la sortis l'air de rien, prend un air naturel ça devrait passer...

Il disait ça sur le ton de plaisanterie, mais il y avait un fond de vérité quand même dans ses paroles, il était persuadé que si le type leur tombait dessus avant qu'ils ne soient sortis, il n'allait plus les lâcher et allait les entraîner dans une nouvelle partie... il passa alors son bras autour des épaules du brun, avant de jeter un dernier regard à Jake qui était occupé avec ses amis à compter ses exploits au bière-pong, et il l'entraîna vers la sortis de la cuisine, se mêlant un peu à la foule l'air de rien avant de prendre la direction de la sortis de la maison. Il commençait à se repérer maintenant, et il se disait que cette soirée étudiante avait été bien sympa, bien plus que la soirée de lycéens... la prochaine fois, il emmènerait Seth avec lui, s'il avait une chasse sur le campus. Une fois dehors il poussa un soupir avant de dire :

- OK... je crois qu'on est sauvé là...

Ou pas, il avait peut être parlé trop vite parce que dans son dos, la voix de l'étudiant bourré résonna d'un coup alors qu'il appelait son « partenaire »... ça devait être Emrys, vu que c'était avec lui qu'il avait fait équipe... le blond afficha un sourire, plus amusé qu'agacé avant de dire :

- La prochaine fois je me tairais...

Il trouvait ça fun, de toute manière ce gars là avait été sympa avec lui depuis le début, il pouvait pas trop lui en vouloir, parce que en plus il était marrant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Ven 22 Juin - 9:31

C'était con. Parce qu'en général, il ne se satisfaisait jamais des paroles. Parce qu'il se débrouiller volontairement pour ne pas faire confiance aux gens. Parce que ça lui permettait de les repousser d'être constamment sur la défensive . Mais là, il avait envie d'y croire, il avait aussi envie de se dire que c'était l'alcool qui parlait, mais déjà l'autre fois. Il avait mis ça sur le compte de la peur puis du contre coup du wendigo, et encore avant sur ce qui lui était arrivé avec Luka. Mais il était un peu temps qu'il arrête de mettre tout ça sur le compte d'autre chose, il avait envie de le croire, et franchement il en devenait presque naïf avec lui. Non, parce que n'importe qui d'autre aurait fuis quand il lui avait annoncé qu'il était un lycéen chasseur de vampire ... Il l'aurait rejeté en bloc avec n'importe qui d'autre, mais là, non. Là, il s'était persuadé depuis le début qu'Oren ne lui mentait pas, et maintenant c'était pareil. Il l'avait envisagé ça lui plaisait bien plus comme réponse que de douter. Et il n'avait pu empêcher un sourire en coin de se glisser sur son visage, amusé par la suite. Ah bon,il cachait mieux son jeu qu'il ne le pensait ? Emrys n'était pas certain d'y croire à ça, mais il aimait bien l'idée encore une fois.

Dans tous les cas, il était de bonne humeur, et si l'alcool jouait son rôle, ça n'était pas la seule raison. Et si Oren avait aussi sa part de responsabilité, il devait reconnaître que l'autre débile aussi. Finalement, c'était une bonne soirée, si on oubliait qu'un vampire avait failli saigner une des filles du coin. Heureusement qu'il ne l'avait pas recroisé d'ailleurs... Une bonne soirée qu'il allait quand même falloir qu'il quitte avant de finir par terre, parce que si l'autre là, c'était un surhomme sans doute prêt à refaire une partie, Emrys lui ne le sentait pas trop, même s'il commençait à se dire que finir un verre ou deux de plus n'aurait pas été si grave. Ce qui prouvait bien qu'il était passé au niveau supérieur, et qu'il valait mieux rentrer. « Ouais ... Je pense que tu as raison. A croire qu'il va finir par nous séquestrer » approuva Emrys en hochant la tête. Bon, il poussait un peu, mais c'était voulu. « Va surtout falloir compter sur la chance » plus que sur un air naturel. Mais il prit à son tour la direction de la sortie, croisant les doigts pour qu'il soit encore en train de s'occuper de sa défaite au moment où ils passeraient la porte.

Il n'eut même pas le temps de soupirer de soulagement. « C'est comme dire " ça peut pas être pire " vaut mieux se taire » répliqua t'il, un peu agacé. C'était léger. Parce que ça l'amusait un peu finalement, En temps normal, il se serait retourné et aurait attendu l'autre débile pour lui expliquer de but en blanc pourquoi il commençait à être chiant, mais là non, il n'était pas d'assez mauvaise humeur pour être désagréable non. Il attrapa le poignet d'Oren, et le repoussa sur le côté, comptant sur le fait que l'autre était encore loin, qu'il y avait du monde et que vu la quantité d'alcool qu'il avait bu, sa vision ne devait pas être très net. Il le força à se cacher derrière un buisson à côté de la porte, et s'accroupit à son tour. « Avec un peu de chance, s'il ne nous voit pas, il va croire qu'on est déjà parti » chuchota Emrys, il entendit l'autre arriver, et colla son index sur les lèvres d'Oren pour lui dire de se taire. Il leva les yeux à travers le buisson. Ils n'étaient pas très bien cacher, mais suffisamment pour qu'il ait un peu d'espoir de passer inaperçu et pas assez pour que ce soit amusant , un peu stressant aussi. C'était puéril, mais il n'était pas en état de s'en rendre compte, un léger sourire sur les lèvres, amusé par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 25 Juin - 21:37

Il avait parlé trop vite, mais c'était pas si ennuyeux que ça, dans le fond, Oren trouvait ça assez drôle, il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que sans ce type là, peut être que la soirée n'aurait pas été aussi bonne, peut être que Emrys ne se serait pas autant amusé, parce que c'était le cas, il avait beau faire son ronchon et dire qu'il n'aimait pas spécialement ce genre de soirée, pour le coup il s'était vraiment amusé et ça faisait plaisir à voir. L'alcool jouait aussi peut être là dedans et si le brun avait décidé de rester et de continuer à boire, il serait resté avec lui et il n'aurait rien dit, parce que c'était pas son rôle d'une part et d'autre part parce qu'il n'était pas du genre rabat-joie à vouloir l'empêcher de s'amuser, d'autant plus que ça avait pas l'air de lui arriver si souvent que ça. Mais vu qu'il voulait rentrer, il était prêt à le ramener chez lui, quoi qu'il devrait sûrement faire un petit crochet avant, histoire de se débarrasser de la tête du vampire qui était dans sa voiture, il comptait la balancer dans la rivière la plus proche, de façon à ce qu'elle ne soit pas retrouvée trop rapidement et c'était plus sur au cas où il se ferait arrêter. Déjà qu'il conduisait sans permis si en plus ils trouvait une tête décapitée dans sa voiture, là il était bon pour la prison et pour un sacré moment. Pas sur que son frère arrive à le sortir de là. Il secoua un peu la tête, amusé par la situation alors qu'il se demandait déjà comment ils allaient faire pour échapper à ce type, mais Emrys avait visiblement un plan, ce dernier lui avait attrapé le poignet avant de l'entraîner vers lui sur le cotés de la maison avant de se planquer derrière... et bien derrière un buisson. Dans le genre cliché, là il battait des records et la situation était tellement absurde qu'elle en devenait surtout comique à vrai dire. Il eut du mal à se retenir de pas trop rire alors que Emrys parlait de chance... c'était pas trop son truc la chance, mais il fut obligé de s'empêcher de rire alors que le brun lui plaquait son indexe sur les lèvres pour le faire taire... de mieux en mieux.

Il affichait un sourire amusé, tournant un peu la tête pour observer le type qui titubait, cherchant quelque chose, ou plutôt quelqu'un du regard, il fit quelques pas dans leurs direction, c'était tellement improbable comme truc, en une soirée, il avait vécue pas mal de choses qu'il n'avait encore jamais vécue pour le coup et c'était vraiment fun, mais c'était rien à cotés du moment ou le type dut repérer un mouvement du buisson ou peut être que malgré l'alcool ce gars là avait une bonne vue... mais il se rapprocha encore plus jusqu'à carrément se tenir devant eux, affichant un grand sourire aux lèvres avant de balancer un truc comme quoi il y avait des chambres dans la maison et que franchement faire ça dans les buissons ça devait pas être super confortable... en plus d'être légèrement pervers. Le blond ne put s'empêcher de rougir un peu face à ce sous entendus totalement absurde encore une fois, mais il secoua la tête avant de dire :

- C'est pas ce que tu crois en fait... j'ai... j'ai perdu mon téléphone, je l'ai laissé tombé et dans le noir ben on voit pas grand chose donc...

C'était une excuse pas super mais c'était la seule qui lui était venue à l'esprit, pourvue que son téléphone qui était bien dans sa poche ne se mette pas à sonner. Même si le type face à eux n'était pas dupe pour autant et qu'il ne semblait pas avoir gobé le moindre mot de ce qu'il venait de dire. Il secoua d'ailleurs un peu la tête avant de lâché un « oué, oué... » clairement il n'en croyait pas un mot et le blond se redressa, c'était plus trop la peine de se planquer du coup, il attrapa la main d'Emrys pour l'aider à se redresser à son tour alors que le type commençait à parler d'aller boire un verre et de faire une nouvelle partie et du coup Oren lança :

- Euh oué... si tu veux mais faut que je trouve mon téléphone avant, alors tu sais quoi, part devant, on te rejoint !

Cette fois ça semblait être une bonne réponse, parce qu'il afficha un grand sourire avant de se détourner pour retourner la maison, non sans leur crier au passage de sortir couvert... Oren se disait que c'était une chance qu'il soit aussi bourré parce que sans ça, Emrys finirait avec une drôle de réputation à l'université... il secoua la tête avant de reporter son attention sur le brun d'ailleurs en disant :

- Se planquer dans un buisson... sérieusement ?! T'as de la suite dans les idées quand même...

C'était un peu moqueur, mais pas méchant, d'ailleurs c'était le moment ou jamais pour qu'ils puissent enfin se casser, donc il fallait saisir l'opportunité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 557
double-compte(s) : Rodin, Seth, Rory
crédits : havana
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Lun 25 Juin - 22:56

C'était stupide comme réflexe. Il s'en rendait bien compte. Enfin, un peu seulement. Parce qu'il n'y avait pas réfléchi plus que ça. Et maintenant qu'il y pensait, c'était marrant. Il avait toujours voulu faire ça. Bon, c'était plus dans le cas d'une enquête à espionner un suspect dangereux, mais bon ... ça marchait aussi. Emrys leva les yeux au ciel, amusé ou non, il se rendait bien compte qu'il allait devoir arrêter les films policiers un jour, parce que ça commençait à lui monter à la tête. Bon l'alcool aussi, mais ça, dans l'immédiat, il n'y pensait même plus. Ce n'était pas une menace de mort qui les attendait, mais bien une menace ... ou pas. C'était juste amusant au fond. Et vu l'expression sur le visage d'Oren, il avait l'air de le trouver aussi. Emrys se sentait un peu con, mais avec un peu de chance ça passerait, ce type était trop bourré pour faire attention aux buissons non ? Apparemment, il l'avait sous-estimé, et s'il soupira légèrement agacé, Emrys du faire un effort pour ne pas en rire. Et ne fut pas aider par son commentaire. Son regard se porta sur le visage d'Oren et il du se mordre la lèvre pour ne pas sourire, ou encore en rire. Évidemment que ça l'avait fait rougir tiens. Merde, et il trouvait ça mignon en plus. Heureusement qu'il était bourré, parce qu'il se serait détesté pour ce genre de pensée.

Oren ne lui facilita pas la tâche. Son téléphone hein ... Il se releva à son tour, incapable d'avoir l'air énervé ou même gêné. Non, autant il n'aurait pas été contre à ce que son plan marche, fier presque même, autant, il trouvait ça bien trop amusant pour ne pas en profiter. Mais quand le type bourré parla de la partie qu'il craignait, Emrys faillit répondre qu'il avait envie de rentrer chez lui sur ses deux jambes lui !, mais Oren le coupa, ce qui n'était sans doute pas plus mal, parce que sa manière de faire ne l'aurait sans doute pas fait partir si facilement Pour faire bonne figure, il fit même semblant de regarder dans les buissons, n'arrivant pas du tout à se donner un air concentré, mais à quoi bon, ce n'est pas comme s'il y croyait vraiment, ou qu'il s'en rappellerait dans cinq minutes quand il se descendrait un verre de plus. Vu sa dernière réflexion, non, clairement, il n'avait pas cru aux paroles d'Oren non plus. Il l'aimait bien ce type finalement. Emrys reporta son attention sur le jeune chasseur, se renfrognant d'abord un peu par habitude, avant de secouer la tête. « ça aurait pu marcher si t'étais pas si grand et si blond » répliqua t'il, avant de retrouver son sourire, apparemment faire la tête, c'était plus au programme.

« Et au final, il a lâché l'affaire, je pense donc que j'ai réussi mon coup » ajouta t'il, avec un air fier. « mais je suis désolé de te dire que ton excuse était bien moins bonne que celle qu'il nous a trouvé » reprit il, un peu moqueur. Parce que lui aussi, il pouvait jouer à ce jeu là. Vu la luminosité, il aurait pu s'amuser à le trouver le téléphone perdu tiens. Emrys se rapprocha de lui, pour poser ses lèvres sur les siennes et lui passa ensuite à côté, se dirigeant vers la sortie du jardin , tanguant un peu, bien décidé à s'en aller avant que l'autre ne change d'avis et se dise qu'il avait encore envie de les emmerder un peu. « Si monsieur le taxi pouvait bien me montrer mon carrosse j'apprécierais » ajouta t'il, en se retournant un peu. Il était un peu surpris d'être de si bonne humeur. En général, il finissait toujours par l'être un peu après autant de verre, mais ça semblait bien plus naturel que juste les effets de l'alcool et là tout de suite il aimait bien. C'était agréable. Comme quoi finalement, se forcer à sortir de temps à autre, ça avait du bon. Même si ça voulait dire affronter un vampire avant de pouvoir en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
messages : 319
double-compte(s) : Haven, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   Sam 30 Juin - 17:02

C'était plus marrant qu'autre chose dans le fond, même s'il devait admettre qu'il avait été quelque peu gêné par les sous entendus et par le fait qu'on puisse croire qu'il était du genre à faire des trucs bizarre dans les buissons devant une maison dans laquelle se tenait une fête... ça pour le coup, il était pas sur de savoir comment il devait le prendre, mais bon, de toute manière, ce n'était pas le cas et il le savait, Emrys aussi et ce type était bien trop ivre pour qu'il risque de s'en souvenir le lendemain, sans compter qu'il était pas sur de le revoir un jour vu qu'il n'était pas étudiant et que techniquement, il n'avait aucune raison de se trouver à ce genre de fête s'il n'avait pas été sur la piste d'un vampire amateur de jeunes étudiantes. Il avait donc balayé ça rapidement, trouvant une excuse qui ne fut pas vraiment cru, mentant éhontément à l'étudiant en lui disant qu'ils allaient le rejoindre pour sa partie, étrangement, ce fut pas si mal comme mensonge, il aimait pas trop, mais il était face à un mec ivre, qui cherchait visiblement à les saouler aussi, et il avait pas envie de finir dans un sale état ou de voir Emrys finir dans un sale état, alors il avait juste mentis. Et c'était passé, il n'avait pas vraiment demandé son reste avant de s'éloigner, non sans une nouvelle réflexion quelque peu gênante... ça par contre, il ne semblait visiblement pas vouloir y couper... Le blond avait levé les yeux au ciel, ne pouvait s'empêcher de rougir encore un peu avant de se moquer légèrement du brun, et ce dernier lui rendit bien en lui renvoyant la faute, comme quoi il était trop grand et trop blond... c'était pas faux, autant dire qu'il passait pas vraiment inaperçu en général... mais ça avait aussi des bons cotés... pas pour le coup certes, et il lâcha un rire avant de dire :

- Si j'étais pas aussi grand et aussi blond, peut être que je te plairais pas autant...

Il avait dit ça sur le ton de l'humour, parce qu'il était pas sur que ce soit une histoire de physique, c'était pas vraiment comme s'ils avaient eu un coup de foudre au premier regard non plus, ils avaient même commencé à s'engueulant donc c'était pour dire... mais c'était juste histoire de lui renvoyer la balle. Il prit par contre un air indigné quand le brun suggéra que s'il avait lâché l'affaire c'était grâce à son plan... parce que là c'était un peu abusé quand même, c'était pas son plan qui avait fonctionné, mais celui d'Oren !

- TU as réussis ton coup... ?

Le ton était quelque peu indigné, mais également amusé, parce qu'il avait déjà été témoins de la mauvaise foi d'Emrys et là pour le coup, ça y ressemblait bien, mais la suite lui fit un peu perdre tout ça, alors qu'il se mettait encore à rougir bêtement tandis que le brun suggérait que finalement, l'excuse de l'étudiant bourré était plus crédible que la sienne et son histoire de portable perdu dans les buissons. Il savait pas trop ce qu'il était sensé comprendre mais il fronça un peu les sourcils avant de demander d'un ton un peu étonné :

- Vraiment ? Alors ce serait crédible qu'on se planque dans les buissons pour faire des trucs du genre... sexuel ? Ça doit pas être super confortable quand même... et pas pratique non plus...

Il fit mine de réfléchir à tout ça sérieusement, même si c'était loin d'être le cas, parce que ce serait limite de l'exhibition et c'était pas vraiment son truc... quitte à choisir des lieux insolites, il y avait mieux quand même... enfin dans tout les cas, c'était pas vraiment le sujet de base, ils feraient mieux de se bouger avant qu'il ne revienne les chercher... Il esquissa un sourire alors que le brun l'embrassait avait de passer à cotés de lui pour se diriger vers la sortis, il était resté un peu planté, à le regarder marcher de travers en riant légèrement, jusqu'à ce qu'il l'interpelle de manière bien formelle. Il secoua un peu la tête, riant avant de dire :

- Monsieur le Taxi fait dire que t'as pas intérêt à vomir dans le carrosse sinon il aura aucun scrupule à te faire nettoyer !

Il laissa échapper un léger rire avant de rejoindre le brun, passant un bras autour de ses épaules, c'était surtout pour lui éviter de trop zigzaguer et pour lui permettre de marcher un peu plus droit. Il guida alors Emrys sur le trottoir jusqu'à la voiture de son frère qu'il ouvrit avant de l'aider à grimper du cotés passager et de s'installer au volant en disant :

- Va falloir que je m'arrête quelques secondes si ça te dérange pas, faut que je me débarrasse d'un truc...

Il préférait rester vague, espérant qu'Emrys ne poserait pas trop de questions, parce qu'il avait pas spécialement envie de lui dire qu'il avait la tête d'un vampire dans le coffre de sa voiture. Il mit alors le contact avant de démarrer et de s'éloigner du quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep waking up afraid to look on the bright side [Oren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» (N°1590) WAKING UP, ASS ON FIRE
» (atlas) ~ i won't be afraid as long as you stand by me.
» U/W Control
» [LEG] Merfolk
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: résidences-