Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  TWITTERTWITTER  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

on vous invite à privilégier les fantômes et les petits humaiiiiiiins
nous sommes présentement en automne 2017 (septembre, octobre, novembre) I love you
RH célèbre ses deux ans ! merci à tous, on vous aime !

Partagez | .
 

 Run, baby, run, run (Johann & Ange)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 128
double-compte(s) : Eliott Cobbs le polychieur
crédits : (c) blue walrus
MessageSujet: Re: Run, baby, run, run (Johann & Ange)   Sam 12 Mai - 3:39

Non, vraiment, c’était fini pour la couture sur pied pour lui. Enfin, il l’espérait. Il ne suivrait plus jamais un fantôme en pleine forêt au milieu de la nuit. Il avait compris la leçon. Il ne referait plus jamais ça. Il laissait toute cette merde aux personnes compétente. Comme Johann ici présent. Il se contenterait de supporter les lamentations des fantômes relous. Vraiment. Il sourit à demi à l’évocation un brin sexuelle. Qu’il s’en fasse pas le chasseur, il n’en était pas à sa première fois dans cet autre domaine…

L’absence de l’homme le laisse dans le flou, dans une demi conscience étrange. Assez désagréable. Il ne savait pas s’il devait se laisser partir ou s’il devait encore lutter. Sans doute jusqu’à ce que sa nausée passe. Jusqu’à ce que tout ce qui chavirait dans son estomac soit ressorti. Sans doute. Il attend la réponse à sa question. Il se sent comme sur un bâteau. En pleine tempête. Pourtant, ça doit pas tant bouger que ça ce canapé. Mais il se sent vraiment balloté. Non ? Non quoi ? Non il peut vomir ? Non, il va pas bien ? Son cerveau lent a du mal à tenir la distance.

Il se laisse aider. En même temps, dans son état, il n’aurait pas pu faire le fier. Johann a à peine mis en garde qu’il sent le haut le coeur le secouer. Ses mains attrapent la bassine. Tout le contenu de son estomac s’écrase au fond de la bassine. Il tousse. Crache encore. Sa carcasse trop maigre tressaute. Fatigué d’essayer d’évacuer tout ce qui lui tord le bide. Son corps s’arrête. Un râle inqualifiable passe ses lèvres. Est-il soulagé ou pétri de douleur encore, difficile de le savoir avec ce son. Il retombe dans le sofa, tendant la bassine à Johann.

J… J’peux… Dormir…” demande-t-il d’une voix exsangue. “Crève pas… si je… m’endors… steuplait…

Il voulait pas se réveiller avec un nouveau fantôme à côté de lui. Ça non. C’était hors de question. Mais il allait pas garder les yeux ouverts très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
messages : 1292
double-compte(s) : /
crédits : (c) perso
MessageSujet: Re: Run, baby, run, run (Johann & Ange)   Dim 13 Mai - 14:48



Smell like teen spirit ω
Et il vomit Ange. Secoué par des soubresauts, par la violence de l’alcool que je lui ai servi pour… Lui faire oublier quelques instants la douleur. Car il va souffrir les prochains jours, il devra en prendre de la morphine, pour éviter de douiller au point de ne pas en dormir. Et quand il me tend la bassine, rempli d’un liquide visqueux, jaunâtre et aux relents acide, je ne me permets aucune réflexion. Il en a baver le gosse, ça ne servirait à rien de l’écraser encore un peu plus. De lui faire creuser un puit alors qu'il a déjà la face dans la boue.

“J… J’peux… Dormir…Crève pas… si je… m’endors… steuplait…”

Un demi-sourire que je lui sers, mais déjà, je vois ses paupières effacer les prunelles bien trop claires, bien trop chargées de de sang. Abandonnant la bassine au sol, j’attrape délicatement sa jambe, pour le faire tourner en position couchée. J’empile quelques coussins, pour poser son pied endolori dessus. Ça me fait mal de voir cette blessure, couture insensée sur un si p’tit corps. Pauvre Ange. J’attrape le plaid posé sur mon lit quelques mètres plus loin, et vient le recouvrir pour ne pas qu’il attrape froid. Demain, il aura surement des questions, des besoins d’explications mais la seule chose qu’il trouvera, c’est un mot écrit par mes soins, lui demandant de claquer la porte en partant. Et de ne pas fouiller, car il ne trouverait rien de toute façon. Signé d’un numéro de téléphone, lui demandant de m’appeler quand ses cauchemars auront cessé, ceux qui seront peinturés de rouges, de loup et d’homme aux doigts aiguisés comme des aiguilles à coudre.

THE END

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Run, baby, run, run (Johann & Ange)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Rp] Une louve aux allures d'un ange...
» Bague oeil de l'ange puissante: Départ 1po's
» L'ange Al Lopas
» [Tombola 5] Bague oeil de l'ange puissante
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: FAR FROM ANY ROAD :: the forest-