en haut
en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
les créatures sont présentement surpeuplées ! on vous invite donc à privilégier les petits humains (ainsi que, toujours, les fantômes).
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février)

Partagez | .
 

 Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal // walk the line
messages : 309
multicompte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Cassie (ava), Luz ♥ (gif), BBC via Giphy (signa)
MessageSujet: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Lun 27 Aoû - 15:27

Tu avais pris la voiture aussi rapidement que possible après avoir reçu l'adresse exact de la localisation du Chat Sauvage. Ton coeur était sur le point de friser l’infarctus sous la peur et la pression. Loki en avait aussi profiter pour sauter à l'avant du véhicule pour te suivre. Tu n'y avais même pas fait attention. Tout ce qui te torturait maintenant était de savoir dans quel état tu allais la retrouver, qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tronche pour casser de la vaisselle comme ça. Quels maux avaient bien pu la tourmentaient à ce point…

-Meow…

-Je ne sais pas Loki…. Elle nous le dira quand.. Attend quoi ?!


Freinage d'urgence à un feu rouge alors que le matou s'accroche au siège. Tu secoues la tête et le regarde presque trop surpris en vérité.

-Mais tu fiches quoi dans la voiture ? Et je suis déjà loin de la maison !!


Il te regarde avec attention, avec tristesse… comme.. s'il… Si lui aussi était inquiet pour elle. Tu fronces les sourcils et aperçois le vert qui agresse tes yeux. Tu soupires et démarres en direction du port en grimaçant. Au moins il était calme et se contentait de regarder la route avec curiosité sans bouger. Tu te masses la nuque et trouve enfin l'entrée du port. Tu t'y gares et commence à sortir de la voiture suivit du monstre sur patte. Instinctivement tu le suis, il est déjà loin devant. Il semble savoir où aller.

Tu soupires face à cette prise d'initiative qui paraît sortir d'un vrai film de science fiction. Parce qu'il te montre pile le chemin à prendre et tu le retrouve dans les pattes de… oh… Tu t'approches rapidement pour la prendre dans tes bras.

-Ciulin !!

Tu regardes son visage, pris dans tes mains et sourit.

-Nous sommes là… Aller vient… On rentre à la maison d'accord ?


Tu tentes de l'aider à se lever pour la ramener dans la voiture et reprendre le chemin jusqu'à chez toi. Le trajet qui suit alors reste un peu silencieux alors que Loki s'est installé sur les cuisses de la petite. Tu es à moitié rassuré. Mal à l'aise, mais rassuré. Ce silence ne lui ressemble pas… Mais au moins elle est en vie. Puis tu la guides vers la salle de bain pour lui faire couler un bain, comme la dernière fois… Tu espères qu'elle déliera sa langue alors. Au calme… propre...

-Je suis en bas… tu redescends dans le salon quand tu le sens… je vais te faire un chocolat en attendant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 808
multicompte(s) : Salomon Grass / Beitris Quiry/ Ohanzee Figtree/ Kaelig Taur/Klaudia Bissot/Simone Montespan/Nathan Brunelle
crédits : (c)January Cosy
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Sam 22 Sep - 15:51





When you can't remember and you can't forget
And you want to change
But you haven't yet and...
We all turn back in the end

Fin d'après-midi brumeuse, au bord d'un lac imperturbable. Rien ne fait défaut aux eaux sales qui stagnent en ces lieux. Je me sens étrangement vide, assise au bord du trottoir, enveloppée dans un des pulls trop grand pour moi d'Asmodée. Il a pris soin de moi, m'a offert le répit nécessaire, sans juger. Il a été la chaîne dans laquelle je me suis enroulée pour ne pas être emportée par mes propres vents.
Puis, le besoin de sortir.
De respirer.
De goûter de l'air du dehors.
De constater que rien n'a changé à part moi.

Solitude de la mue.

On vient me chercher.
C’est ma seule certitude.
Je ne suis pas seule, je ne dois pas l'oublier.
La voiture s’arrête sans que je ne relève la tête. Un chat étrangement affectueux vient me cajoler les godasses. Je caresse Loki avec un faible sourire, le prends dans mes bras pour me mettre debout.

Et Tu es là.

- Ciulin !

Je me sens toute petite dans tes bras affectueux. Tu me tiens le visage et je ne peux me dérober à ton regard, à ton soulagement. Mon cœur éclate en copeaux.

-'lut, frate. Voix rauque, un peu affaiblie d'avoir trop pleuré. Sourire maigre et yeux bordés d'usure.
- Nous sommes là… Aller vient… On rentre à la maison d'accord ?

Je hoche la tête, misérable.
Je suis sans un mot. Que du silence à brasser dans l'habitacle de la bagnole, qui roule, roule, roule. Paysage qui défile. Loki ronronne sur mes cuisse et je flatte son poil blanc. Geste automatique et lent.

Et c'est là.
Le lieu du crime.
Ton chez-toi que j'ai saccagé.
Tu me fais couler un bain, comme si me nettoyer à grande eaux pouvait purger ce que je suis devenue. Marche pas comme ça, Earl. Marche pas du tout. Je m’exécute pourtant, incapable d'autre chose que de docilité.

- Je suis en bas… tu redescends dans le salon quand tu le sens… je vais te faire un chocolat en attendant…

Quinze, peut-être vingt minutes plus tard, je suis sur son canapé, les cheveux encore humide, roulée en boule dans un plaid. Il me tend une tasse large et fumante, humant bon le cacao. J'ai un drôle de sourire attendri. Puis je me reprends vite, de peur de ressentir quoi que ce soit de trop important, de trop sensible.

Je ne veux pas que ça tremble.

- Dis... Je peux dormir dans ton lit, cette nuit ?


J'ai pas envie d'être toute seule avec mes regrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 309
multicompte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Cassie (ava), Luz ♥ (gif), BBC via Giphy (signa)
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Sam 22 Sep - 16:28

Le temps qu'elle disparaît dans la salle, de bain, tu t'affaires dans la cuisine en cherchant le lait et la poudre de cacao. Tu soupires en faisant aussi chauffer l'eau. Mille questions s'offrent à toi et tu sais qu'il ne faudra pas que tu lises dans ta tête pour avoir les réponses. Confiance est le maître mots de votre relation. Maître mots de toute relation censée sur Terre. Puis quelques minutes plus tard, peut-être quinze… possible plus, tu la vois qui descend en silence et qui se roule en boule dans le canapé, dans un des nombreux plaids qui traîne.

Tu viens alors vers elle, posant la tasse devant son nez, sur la table basse. Elle te sourit et tu vas cherche de quoi manger aussi, pour qu'elle se sente mieux. Après avoir tout amener, tu vas pour t'asseoir à ses côtés, posant ses jambes sous sa tête. Tout ce qu'elle a besoin, c'est d'une présence et tu le sais.

- Dis... Je peux dormir dans ton lit, cette nuit ?

-Bien sûr.

Tu allais rajouter quelque chose, mais rien ne te vient à l'esprit directement. Tu prends la télécommande qui est à porté de main et cherche quelque chose peu prise de tête pour lui faire oublier un peu tout ça.

-Tu n'es pas obligée de me dire de suite ce qui te tracasse, tu le sais. Prend ton temps…


Tu as le tiens aussi qui est au ralenti. L'âge peut-être.

-Tiens, pour te changer les idées. Tu sais ce qui s'est passé de drôle aujourd'hui au boulot ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 808
multicompte(s) : Salomon Grass / Beitris Quiry/ Ohanzee Figtree/ Kaelig Taur/Klaudia Bissot/Simone Montespan/Nathan Brunelle
crédits : (c)January Cosy
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Mer 24 Oct - 3:08

Earl s'assoie à mes côtés. S'enchevêtre presque dans le plaid avec moi. Je sirote le chocolat chaud en silence. Les mots ne sortent pas. C'est verrouillé. Pour le moment j'ai juste besoin d'être au calme, dans cette atmosphère tranquille. Loki vient chercher une place sur mon ventre. Je ne le chasse pas. Une trêve singulière s’est installée entre nous. Une forme de respect entre félins.
La télévision ronronne sur un programme abscons bourré de rires enregistrés. Paisible bruit de fond. Je détaille le profil de Earl, érodé par sa douceur naturelle. Cet homme est bon. Il ne faut pas que je m'en prive.

Il ne faut pas que je te perde.

Je cherche mes mots.
Toujours coincés dans cette gorge enrouée. Je cherche par quel bout commencer. La cuisine dévastée ? Saul ? Antoine ? L'aide d'Asmodée ? C'est touffu, confus, bordélique... Bataille de palabres, de données, de syllabes qui s'entrechoquent en pensées. Ma cervelle se noie dans les vapeurs d'un cacao qui refroidit.

Alors, tu prends naturellement les devants.

- Tu n'es pas obligée de me dire de suite ce qui te tracasse, tu le sais. Prend ton temps…
- Merci...


D'être là.
D'être toi.

- Tiens, pour te changer les idées. Tu sais ce qui s'est passé de drôle aujourd'hui au boulot ?
- Raconte-moi !


Ta vie, ta routine, la gracile quotidienneté d'une vie de famille...

- J'me demande ce qui a pu te faire marrer en plein cimetière , ahaha...


...La famille que j'ai choisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 309
multicompte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Cassie (ava), Luz ♥ (gif), BBC via Giphy (signa)
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Mar 30 Oct - 5:23

- Merci…

Qu’elle te répond lorsque tu poses des mots sur la situation, que tu es à l’écoute de ses malheurs comme le ferait quelqu’un d’aussi proche. Comme un paternel, un frère, un ami. Tu souris de plus belle et tu décides alors de l’aider à se détendre pour pouvoir parler plus librement.

- Raconte-moi ! J'me demande ce qui a pu te faire marrer en plein cimetière , ahaha...


Tu rigoles un peu. Elle n’a pas tort. Tu travailles dans un environnement calme, certes, mais le bruit n’est pas non plus quelque chose de quotidien. Tu vogues entre les tombes et le silence hivernal. Tu vogues entre les morts et leur lourd secrets, les familles ornés de fleurs qui passent pour se donner bonne conscience, ou ceux qui n’arrivent pas à oublier. Tu passes une main sur ton visage.

-Il y avait une cérémonie de mise en terre dans l’après-midi. La famille était présente ainsi que les amis du défunt. Et au milieu de tout ça, il y avait une femme qui pleurait toute les larmes de son corps.

Tu attrapes ta tasse de thé pour en boire une gorgée avant de continuer ton récit.

-Je vais la voir après la cérémonie pour lui offrir mes condoléances et un peu lui remonter le moral. Et… Attention… Au moment où je nomme le défunt, elle me regarde… en s’excusant parce qu’elle s’était trompée de cérémonie.

Tu prends un biscuit, sans le manger de suite pour ne pas t’étouffer avec.

-La pauvre. Elle s’est senti gênée et est partie s’excuser auprès de la veuve. Parce que mine de rien, les langues se sont déliées et on a cru à une maîtresse venue pleurer son amant.

Tu caresses ton chat en te calmant.

-Bon après il y a eu des jeunes pris d’un fou rire, mais c’était nerveux sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 808
multicompte(s) : Salomon Grass / Beitris Quiry/ Ohanzee Figtree/ Kaelig Taur/Klaudia Bissot/Simone Montespan/Nathan Brunelle
crédits : (c)January Cosy
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Mar 11 Déc - 9:57

Atmosphère ouatée.
Sentiment de cocon.
La chrysalide est en hiatus entre deux métamorphoses. La famille que je me suis choisie me borde et me protège bien mieux que celle qui m'a vu naître.

Earl meuble la discussion. En général, c'est moi qui jacasse, babille, rit fort et comble les blancs de conversation. C'est dire si je l'inquiète. Son anecdote est à la fois cocasse et triste. Je ponctue de quelques rires, d'un soupçon de "Rahat!" et de "Oh! Bordel !"

- La pauvre. Elle s’est senti gênée et est partie s’excuser auprès de la veuve. Parce que mine de rien, les langues se sont déliées et on a cru à une maîtresse venue pleurer son amant.
- ....
- Bon après il y a eu des jeunes pris d’un fou rire, mais c’était nerveux sûrement.
- ... Surement....


Mutisme qui s'installe, une fois de plus. Les ronronnements de Loki explosent la cacophonie du silence. Je me recroqueville un peu plus, regard dans le vague.

- Moi aussi, 'me suis trompée....
Voix cassé, en filet, minuscule. On va dire que j'ai jeté tous mes efforts sur la mauvaise tombe et qu'en fait, c'était pas la bonne.

Mes incisives labourent ma lèvre inférieure jusqu’à en percer la pulpe. Je ne remarque même pas la coupure.

- C'était pas Shioban l'amour de ma vie. Haussement d'épaules désabusé, je croise le regard de Earl avec un début de ricanement pété. Mais ça change rien, au fond. Des tombes, ça reste des tombes. Des regrets, des cadavres et mes yeux pour pleurer....

Et un don de télékinésie que je ne sais pas maîtriser.

- Désolée... J'raconte n'importe quoi... D'la merde sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 309
multicompte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Cassie (ava), Luz ♥ (gif), BBC via Giphy (signa)
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Mar 18 Déc - 6:30

- ... Surement....

Qu’elle te répond en laissant après un silence. Pas spécialement dans le malaise. Non. Tu en profite pour boire un peu de ton thé et attendre qu’elle parle qu’elle même, bercée par les ronronnements de joie du chat qui dort paisiblement.

- Moi aussi, 'me suis trompée.... On va dire que j'ai jeté tous mes efforts sur la mauvaise tombe et qu'en fait, c'était pas la bonne.


Voix qui baisse un peu, lentement, en même temps qu’une tristesse assez étrange et légitime. Tu baisses les yeux légèrement, t’attendant à ce qu’elle continue sa phrase que tu entends avec un certain sanglot arrêté, bloqué et intériorisé. Tu fronces les sourcils en la voyant se massacrer la lèvre inférieurs.

- C'était pas Shioban l'amour de ma vie. Mais ça change rien, au fond. Des tombes, ça reste des tombes. Des regrets, des cadavres et mes yeux pour pleurer.… Désolée... J'raconte n'importe quoi... D'la merde sans doute.


Tu poses ton thé sur la table et te remet correctement pour venir prendre la petite et la prendre dans tes bras, la ramenant sur tes cuisses. Comme un enfant. Tu bloques sa tête contre ton épaule et ta main libre lui caresse le dos.

-Lâche… relâche simplement…


C’est les larmes qui tu attends… c’est des larmes et des cris pour qu’elle puisse évacuer d’une manière ou d’une autre. Tu fermes les yeux en lui massant la nuque.

-Ne fait pas comme moi… juste relâche…


Tu relâche aussi ton don, lentement. Tu serres les dents en craignant de lire toute sa rage dans sa tête. Toute sa colère et ses pleurs. Tu appréhendes de revoir ses souvenirs aussi avec ta clairvoyance. Tu redoutes.. mais tu veux l’aider… alors tu lâches aussi… et entre dans sa tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 808
multicompte(s) : Salomon Grass / Beitris Quiry/ Ohanzee Figtree/ Kaelig Taur/Klaudia Bissot/Simone Montespan/Nathan Brunelle
crédits : (c)January Cosy
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Dim 13 Jan - 12:54




Fall apart, into place
Fall apart, into place
With such reckless grace


Earl est bon, chaleureux, réconfortant. C'est rassurant. Pas de la même manière qu' Asmodée. Mais rassurant comme les bras du père qui m'a fait défaut. Je me pelotonne contre sa présence, bercée par le son de sa voix. Soupir de gosse éreinté d'avoir trop chialé.

- Lâche… relâche simplement…

Je ferme les yeux. Mes musclent se détendent tout doucement. Mon esprit met du temps pour en faire de même.  Je suis épuisée. La fatigue prédomine, me rendant vaporeuse. Je suis essorée de tristesse et de regrets, les ingrédients amers du premier chagrin d'amour. Et puis l'angoisse. L'angoisse forcenée d'avoir changée. Ce don terrifiant qui ne se manifeste qu'avec les pires émotions.

- Ne fait pas comme moi… juste relâche…

Les images affluent, délicates bulles de savon.

Shioban.
Sa gueule cabossée derrière ses lunettes de soleil, ses sourires qui ne résonnent plus pareil... La crevasse sépare deux étrangères qui voudraient se réchauffer contre leurs souvenirs.

Antoine.
Fragile bouille de sons, regard tendre comme du beurre. Gamin pas fini. Toi aussi. Virée à moto parmi les Géants. Deux bouteilles de bières qui s'enlacent sur une falaise. Coeur explosé de te savoir aux mains du roi des scélérats.
Saul.
L'empereur des monstres est un être humain. Folie en pente douce qui dégringole en ravin. Tombe, tombe l'ambulance ! Wendigo et cervelle décortiqué. Le cancer plein la barbe à papa.

Vesper.
Whiper qui ne sait plus chuchoter, qui hurle dans une maison qui tremble, où tout s'effondre, où tout est déjà écrit. Gout de tequila. Sel et citron pour les rats. Chat échaudé craint l'affection.

Asmodée.

Le Diable s'habille en Armani. Stupre des volcans. Choc des corps qui s'écorchent et se désirent. Bras solides pour rattraper la noyée, dans une baignoire iodée de larmes. Mots doux. Mots d'amour. Mots d'éternité. Confiance inébranlable.


CRAC

Cuisine en typhon. Tourbillon indistinct d'objets. Manifestation de télékinésie. Coeur qui bat, qui pleure, qui n'en peut plus.  Et des mots qui reviennent, en boucle,  à chaque martèlement sanguin : "Antoine et Saul se marient."

Je sanglote comme un bébé, le pif enfouit dans le pull d'Earl. Tu sens bon frère, tu sens la maison. Je finis par m'endormir, en position foetal contre ta stature.

Exténuée de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal // walk the line
messages : 309
multicompte(s) : Rosenwald, Harker, Tokarev & McSteen
crédits : Cassie (ava), Luz ♥ (gif), BBC via Giphy (signa)
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   Hier à 15:42

Ses pensées dérivent lentement avec ses larmes et coulent sur ton torse. Ses doigts s’agrippent à tes épaules et tu ne peux que lui caresser le dos pour continuer à la calmer. Lui faire comprendre que tu es proche d’elle. Les mots s’arrachent doucement et forment doucement des souvenirs dans l’esprit de la jeune femme qui t’arrivent en plein dans la tête. Qui se forme devant toi, comme si tu les revivais à sa place. Tu revois rapidement tout ce qui la travaille, tout ce qui ne va pas. Tu les revois eux… Les siens…

Son Ange noir. ~


La belle au yeux brûlant et aux cheveux nuit. Elle encore et encore alors que son visage disparaît dans un écran de fumée, détruit comme une cendre qu’on ne peut se retirer de la peau. Qu’on efface jamais malgré le temps. Une trace qui marque le cœur comme un cicatrice violente et irrécupérable. Un truc que des points de sutures ne cache rien du tout.

Il y a ensuite l’Innocent. ~


Que tu avais déjà croisé au cimetière une fois. Un visage blanc immaculé terni par de douleurs souvenirs qui forgent une vie. Un regard triste et morose alors que les traits de la jeunesse ne montrait qu’une envie de vivre les années qui restait. Tu sens le sourire du Chat à ses côtés, alors qu’un brouillard brise ce passage idyllique.

Un Roi au visage fourbe. ~


Aux doigts immaculés de sang. Tu vois l’ambulance et les prise de risque. Tu vois la folie dans le regard de cet homme dont le visage est si connu. Tu ne vois et n’entend qu’une vois qui donne des frissons et oblige la cervelle à suivre ce qu’il demande. Une Voix… Les pires dans ce monde. Un don si puissant entre de mauvaise mains… Puis la délivrance.

La Renarde. ~

La Renarde qui a vu les déferlement de tout ce bordel. La Renarde qui a su calmer le coeur du Chat. La Renarde qui a vu la magie devant ses yeux et qui savait de quoi il en retournait. Télékinésia… Ton Chat contrôle ce qui l’entoure grâce à sa caboche. Mais c’est encore inégale. Il lui faudra du temps et de la pratique. Tu penseras à remercier la Renarde pour cela aussi. Puis…

Le Démon. ~

Tu vois le désir charnel qui épuisent les deux corps entre deux gémissements. Et tu coupes ton don pour laisser une part de vie de privée. Ce qu’elle fait de son corps ne te regarde pas. Du moins lorsqu’il s’agit de sexe. Si c’était de la mutilation, tu mettrais ton ola. Mais au moins tu sais… Tu lui caresses alors la tête… et tu clames :

-Je t’apprendrais à le contrôler… Comme j’ai fais avec les miens… C’est promis… Surioară...


~Fin~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprendre n'est jamais aisé... ~ Ciulin & Earl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pour apprendre à se maquiller
» apprendre le polonais
» apprendre à tricoter
» un semainier apprendre les jours de la semaine en douceur.
» La SV plus que jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-