Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 it's your messed up family tree, ft. Haven.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Jeu 30 Aoû - 19:14

Avoir un autre grand frère… c’est dingue. Un autre Roy. Est-ce que le lycéen peut envisager avoir une famille normale via cet inconnu ? Une famille qui n’a aucun lien avec la chasse et les créatures. Un meilleur grand frère que celui qu’il a déjà. Il ne le déteste pas, mais il est trop comme son père. Trop fana d’armes, de chasse, de violence… Kendall se demande parfois ce que ses parents ont loupé dans son éducation pour qu’il soit si différent. Le gamin n’a jamais aimé apprendre à se battre, ni chasser. Lui, il préfère se promener en forêt plutôt qu’y courir après le premier « monstre » à tuer, il préfère préparer un gâteau au chocolat que préparer ses armes. Il ne sera jamais comme son père. Et ce n’est pas la mort de sa mère qui aurait pu le faire changer d’avis : il préfère blâmer la chasse que la goule qui l’a tué. De toute façon, son père s’est occupé de la créature. Alors oui, il espère que ce frère, ce nouveau membre de sa famille saura lui donner l’impression d’être normal. Il a fait des recherches, son père lui a donné assez d’informations pour qu’il retrouve le premier né de la famille Roy. Haven Roy. Armé de google map et de courage, le châtain se retrouve devant la porte de l’appartement où est censé vivre son frère.

Il hésite, il commence à être tard, c’est peut-être pas une bonne idée. Il a un peu peur d’être rejeté. Après tout, c’est pas tous les jours qu’un mec débarque chez un autre pour lui dire qu’il est son frangin. Et puis, comment dire ça ? Avec la voix de Dark Vador en mode « Haven… je suis ton frère ! ». Urg, creepy. Bon ! Il ajuste sa veste, vérifie qu’il n’est pas trop mal coiffé d’un coup de main dans ses cheveux et prend une grande inspiration, une longue expiration. Il toc à la porte. Ne sachant pas encore ce qu’il va dire. Il va laisser sa spontanéité s’en occuper. En espérant qu’elle ne fasse pas n’importe quoi. C’est malheureusement souvent le cas. Une fois que la porte s’ouvre, le lycéen se retrouve face à un grand brun (très grand même), tatoué, un peu punk ou rock. Il a l’air cool vu comme ça. « Salut. Hum, je sais qu’il est un peu tard et je suis désolé de te déranger mais hum… je m’appelle Kendall Roy et je suis ton frère. Je savais pas que j’avais un autre grand frère avant d’arriver en ville et j’avoue que… j’avais au moins envie de te rencontrer ne serait-ce qu’une fois. » Il bredouille par moments, se rendant compte qu’il s’y prend surement très mal pour raconter tout ça… Il espère que son air de chaton perdu pardonnera le fait qu’il débarque à l’improviste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Dim 2 Sep - 14:11

OK, peut être que c'était un peu plus galère qu'il ne l'avait pensé d'avoir un rat... peut être qu'il n'était pas totalement prêt pour ce genre d'expérience et qu'il avait été un peu vite en besogne quand il avait réclamé cet animal... il avait déjà du mal à s'occuper de lui, sachant qu'en plus il devait gérer un vampire en complet décalage avec le monde des humains, alors gérer en plus une petite bestiole qui n'en faisait qu'à sa tête... ça c'était plutôt compliqué en fait. Billy refusait de rester dans sa cage, quand il l'y mettait, la bestiole se mettait pousser des couinements horribles, c'était tellement bruyant que les voisins s'étaient plains et qu'il avait eu le droit à une visite de son connard de proprio... alors le laissait faire sa vie en liberté, sauf que l'animal avait eu vite fait de trouver les réserves de nourriture et de mettre son nez dedans... et puis c'était pas terrible le fait qu'il fasse ses besoins un peu partout dans l'appartement... sans compter que parfois il disparaissait et Haven passait des heures à le chercher partout... il lui arrivait de se dire qu'un de ces quatre, il allait le retrouver mort alors qu'il se serait empoisonné tout seul comme un con en mangeant un truc qu'il ne fallait pas... c'était vraiment idiot comme situation. Et c'était pile la situation dans laquelle il était ce soir là, il était rentré du boulot avait fait sortir Billy de sa cage et il lui était maintenant impossible de remettre la main dessus... en espérant qu'il n'y mette pas le pied d'ailleurs... il se retrouvais comme un idiot, planté au milieu de son appartement, à appeler le rat, tendant l'oreille pour percevoir les bruits qu'il faisait habituellement... il lui semblait entendre un truc mais, c'était étouffé et il n'arrivait pas à savoir d'où ça venait... il tendit alors un peu plus l'oreille et sursauta en faisant un énorme bond alors qu'on frappait à sa porte au même moment. Bordel de vampire à la con qui apprenait à frapper quand il ne fallait pas... il était furax un peu, et il avait le cœur qui battait à fond... il se précipita sur la porte, l'ouvrant à la volée en disant :

- Putain t'es con Rod... euh... t'es qui toi ?

C'était sûrement pas l’accueil que l'adolescent attendait, mais en même temps, ce dernier avait dut se tromper d'étage, et d'appartement, parce qu'il n'attendait aucun adolescent, d'ailleurs il ne connaissait pas cet adolescent là... il était persuadé que c'était Rodin, vu l'heure qu'il était, c'était assez logique, il avait prit l'habitude de passer de plus en plus souvent les soirs maintenant... mais du coup le brun était perplexe et il ne pouvait s'empêcher de jeter des coups d’œil dans son appartement pour essayer d’apercevoir Billy, tandis que l'adolescent expliquait la raison de sa présence... il devait admettre qu'il était pas très attentif... il avait perdu son rat, merde quoi c'était bien plus important que... que quoi déjà... ? Distraitement, il lâcha tout en tendant le coup vers son appartement pour observer les alentours :

- Ah oué... c'est drôle, jm'appelle comme ça aussi... mais désolé, j'sais pas c'que tu vends petit, mais ça m'intéresse pas... tu devrais aller sonner chez la voisine, elle devrait kiffer elle...

Il avait pas tout suivit, oui, bon, ça arrivait d'être distrait à cause d'un rat fugueur... et puis c'était vrai, sa voisine était du genre à acheter tout et n'importe quoi, et en plus c'était une vieille peau, donc il se faisait un plaisir de lui renvoyer le gosse pour qu'il la ruine un peu...

- Oh bordel de merde ! Te voilà toi !

Il venait de repérer Billy qui se pointait comme une fleure, sortant de la cuisine, dans laquelle il avait sûrement foutue un joyeux bordel et du coup il laissa la porte ouverte, se dirigeant vers l'animal pour s'en saisir, le levant jusqu'à son visage en disant :

- T'as vraiment décidé de me faire chier toi !

Il s'adressait à l'animal qui en avait rien à foutre... et qui était plein de miettes de... de chips à première vue, signe qu'il avait encore une fois tapé dans les placards... il allait vraiment falloir qu'il fasse un truc pour ça, et en attendant la présence de l'adolescent à sa porte lui était complètement sortis de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Dim 2 Sep - 15:27

Visiblement, son « frère » attend quelqu’un d’autre. Rod ? Rody ? Rodney ? Peu importe. Il n’est pas cette personne. Les explications que Kendall lui a donné ont l’air de lui faire ni chaud ni froid… est-ce qu’il l’a écouté au moins ? Il semble plus préoccupé par autre chose que par lui Non, il ne vend rien et… « petit » ? Il a l’air d’un collégien ou quoi ? Son nouveau grand frère a vingt-cinq ans d’après les dires de son père et ses recherches, ils n’ont que six ans d’écart, pas quinze… même pas dix. Enfin, il secoue la tête et tente de corriger le grand brun… mais celui retourne dans son appartement d’un coup. Une urgence ? Il a oublié d’éteindre le four ? Quoique, il a l’air de parler à quelqu’un. Du coup, Kendall attend sagement à la porte. Extérieurement, il fait calme et sage, mais intérieurement, il est en train de bouillir de stress et de honte. Est-ce que c’était vraiment une bonne idée de venir ici ? Il n’en est plus très sûr. Il dérange l’homme et en plus, il a un peu peur que celui-ci se foute de sa gueule. Bon ! Courage Kendall, juste un autre essaie. Et si ça ne marche pas mieux, il ira se consoler en faisant des cupcakes.

Il toque une nouvelle fois à la porte, même si elle est ouverte. Ce serait très impoli de sa part d’entrer sans y être invité. Il ne veut pas passer pour un goujat en règle général et là, encore moins, il aimerait bien faire bonne impression à son nouveau frère. D’ailleurs, c’est con parce que si ce n’était pas son frère, il aurait le droit de le trouver beau-gosse mais du coup… nope. « Excuse-moi ? En fait je ne vends rien. Je suis venue te parler à toi. Mais, je peux repasser plus tard. » Lance-t-il assez fortement en espérant que le grand brun l’entende. Putain, il se tellement con là. Il aurait peut-être dû lui laisser un mot dans sa boîte à lettres, avec son numéro de portable. Comme ça, Haven aurait eu le choix de le recontacter ou non. Mais de peur qu’il ne le recontacte pas, Kendall a choisi une approche plus frontale. À ses risques et périls. Et il ne fait pas le fier, là, planté devant une porte ouverte. Il s’imagine presque en panda roux, tout penaud et maladroit… mais bon, il est loin d’être aussi mignon cette boule de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Mer 5 Sep - 5:28

Il avait totalement oublié le gosse à sa porte, en même temps il devait admettre qu'il avait pas trop fait attention à ce qu'il lui avait dit, sur le moment, il était juste inquiet de retrouver Billy, se disant surtout qu'il allait devoir trouver une solution pour éviter que son rat ne se balade et disparaisse comme ça aussi facilement. Son apparemment faisait pas plus de quarante mètres carrés, c'était quand même dingue de réussir à disparaître dans aussi petit... mais visiblement Billy avait de la suite dans les idées. D'ailleurs Haven avait fini par lui remettre la main dessus, abandonnant totalement l'inconnue à sa porte, ne prenant même pas la peine de fermer cette dernière, il avait été trop pressé de ramasser l'animal pour ça. Il avait d'ailleurs réussit à l'attraper, faut dire que l'animal n'avait pas cherché à fuir non plus, Billy n'était pas vraiment du genre sauvage, il aimait bien qu'on s'occupe de lui, donc il se laissait facilement attraper en général et puis Haven ne pouvait s'empêcher de penser qu'il l'aimait bien lui, évidemment ! Mais avec tout ça, il en avait oublié l'inconnue à sa porte et il sursauta encore un peu quand il toqua de nouveau à la porte, alors que celle ci était ouverte et qu'il aurait put entrer... enfin Haven avait l'habitude de côtoyer des gens sans gènes, parce que ça lui semblait presque étrange qu'il n'entre tout simplement pas... mais tout le monde n'était pas aussi mal élevé que Rodin qui se permettait même d'entrer par sa fenêtre sans être invité ! Il releva la tête vers la porte, fronçant un peu des sourcils en entendant le plus jeune et parler et en l'écoutant un peu plus cette fois... et chercher par la même occasion, d'où il pourrait bien le connaître, parce qu'il ne lui disait rien du tout... mais ça devait être un lycéen vu sa dégaine, alors peut être qu'il était envoyé par d'autres pour acheter un peu d'herbe... mais c'était pas comme ça que ça marchait !

- Désolé... t'es lycéen c'est ça ? C'est tes potes qui t'envoient, parce que c'est pas comme ça que ça marche, si tu veux acheter de la marchandise, tu me contact, je te donne un lieu de rendez-vous et c'est réglé, mais tu peux pas te pointer chez moi comme ça...

Évidemment que non, Haven avait aucune envie de se faire choper et de finir en taule pour son petit trafique... S'il n'était pas là pour vendre des trucs, il semblait logique à Haven qu'il soit donc là pour acheter de la marchandise, surtout que oui, il avait toute l'allure du petit lycéen. Il s'était donc rapproché de la porte, Billy entre les mains, pour de nouveau faire face à l'inconnue, quand il se souvint tout à coup de quelque chose qu'il avait dit un peu plus tôt, alors qu'il était distrait et recherchait son rat... il avait dit qu'il s'appelait Roy... ça c'était marrant, parce que lui aussi en fait, quoi qu'il n'y avait pas de quoi trop en rire, c'était répandu comme nom et Haven n'était même pas sur de le tenir de sa vrai famille en fait... Il esquissa cependant un léger sourire avant de dire :

- T'as dit que tu t'appelais Roy non ? C'est aussi mon nom, rien que pour ça, je te ferais peut être un prix...

Ou peut être qu'il ferait gonfler les prix... ce gosse n'avait pas vraiment l'air de savoir ce qu'il faisait, il avait l'air totalement perdu et donc il y avait peu de chances pour qu'il connaisse les prix de base de ce genre de marchandise, alors peut être que c'était le bon plan de lui faire payer le double... il avait pas l'air d'être un connard de fils à papa, mais il n'avait pas l'air malheureux non plus, donc il pouvait peut être en profiter un peu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Mer 5 Sep - 11:46

Pourquoi ses potes l’enverraient chez Haven ? C’est quoi cette histoire de rendez-vous ? Peut-être que Haven aurait préféré qu’il ne contact avant de venir, qu’il aurait été plus à l’aise dans un lieu public. Mais Kendall ne voit vraiment pas le rapport avec ses potes. Surtout qu’on ne peut pas vraiment dire qu’il des potes pour le moment. Mais quoi qu’il en soit, c’est vrai que ce n’est pas super sympa de se pointer chez lui à l’improviste comme ça. Ce qu’il peut être con parfois. Si c’était lui, il n’aurait peut-être pas apprécié… quoique. Kendall serait du genre à offrir un thé ou un chocolat chaud à l’inconnu. Chose qui soule son père : soi-disant il est trop naïf. Ce n’est pas de naïveté mais de la courtoisie. Et puis, comme il adore être en cuisine, préparer un bon thé ou encore mieux, un chocolat chaud avec des marshmallows et de la chantilly. Okay, on repassera sur le côté light, mais c’est trop bon ! Bref. Kendall affiche des yeux ronds lorsque son nouveau grand frère lui parle de lui faire un prix. Euh pardon ? Pourquoi ? Est-ce qu’il vend son corps ? Ou des bébés rats ? Vu l’animal qu’il a entre les mains… et puis, cette option serait bien plus mignonne.

Kendall s’empresse de secouer la tête négativement « non merci. » Mieux vaut ne pas accepter alors qu’il ignore ce que le ténébreux a à vendre. Surtout que si c’est son corps, il ne va pas coucher avec son frère ! Il n’est pas très Lannister dans ses penchants sexuels. En tout cas, il semble que Haven n’a rien écouté de ce qu’il lui a dit. Il se sent encore plus bête maintenant. Mais bon, apparemment, l’autre est désormais attentif alors autant en profiter. « Je viens d’arriver en ville et au passage, mon père m’a appris que mon frère et moi, on n’était pas ses seuls enfants… et… toi et moi, on est frère du coup. Désolé de débarquer comme ça, mais… J’avais besoin de te rencontrer… au moins une fois en tout cas. » S’il avait été un chaton, Kendall aurait les oreilles baissées, de façon intimidée… mais au lieu de ça, se contente d’arborer un sourire timide et de s’entortiller les doigts entre eux, illustrant sa nervosité actuelle. Bon, il espère avoir un peu de chance, que Haven soit un mec normal et sympa avec qui il pourra construire une relation plus saine que celle qu’il a avec sa famille de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Lun 10 Sep - 4:54

Il était sensé penser à quoi en premier lieu ? Un adolescent qu'il ne connaissait pas, qu'il n'avait pas l'impression d'avoir déjà vu un jour, venait frapper à sa porte et apparemment il ne vendait rien, donc la logique selon Haven, c'était que dans ce cas, il était là pour acheter. Peut être qu'il aurait eu moins à réfléchir s'il avait été un peu plus attentif aux paroles du plus jeune, mais c'était plus fort que lui, ce rat allait le rendre dingue, il était constamment en vadrouille, il n'écoutait rien et il mettait son nez là où il ne fallait pas... et merde, il venait d'adopter un mini Rodin ! Oué, ce dernier avait probablement raison, il allait sûrement finir par s'attaquer à son fauteuil et par lui bousiller, comme la version original avec fait avec son canapé. Il leva les yeux au ciel se saoulant tout seul d'arriver à cette conclusion avant de reporter son attention sur l'adolescent. Il fallait qu'il arrive à être un peu plus attentif, parce que ça semblait un minimum important cette histoire, c'est qu'il avait l'air sérieux le gosse... même si Haven n'appréciait pas beaucoup l'idée que des ados connaissent son adresse et se pointent comme ça chez lui... c'était pas comme ça que son business fonctionnait et il ne valait mieux pas que ça se reproduise trop souvent, parce que à force son connard de proprio allait se poser des questions, et manquerait plus qu'il appel les flics en disant qu'il faisait des trucs chelou avec des gosses... il avait aucune envie de cette réputation de pervers, il faisait rien de chelou avec des gosses, il se contentait de leur vendre un peu d'herbes, de quoi s'amuser un peu et c'était tout. Mais apparemment le plus jeune ne devait pas être là pour ça, parce qu'il refusa rapidement sa demande de lui faire un prix... c'était bien une première tiens, même si techniquement, il ne comptait pas vraiment lui faire un prix, mais ça c'était juste une histoire de business. Mais du coup, la question de savoir ce que cet adolescent faisait dans le coin se posait plus que jamais. Gardant Billy dans sa main, il observa le plus jeune, fronçant les sourcils, sans trop comprendre...

- Euh... désolé petit mais j'crois que c'est pas possible ça... j'ai pas de père... enfin si je dois bien en avoir un, mais ce con n'a jamais ressentis le besoin de me reconnaître ou encore d'assumer son rôle... j'ai grandit en foyer alors y a vraiment peu de chance pour que je sois ton frangin... tu dois pas avoir mit la main sur le bon Roy...

C'était juste pas possible dans son esprit, parce qu'il était toujours partie du principe qu'il n'avait pas de parents, pas de famille. C'était plus simple pour lui de se dire qu'il n'avait rien de tout ça, que de se dire que quelque part, il y avait deux personnes qui l'avaient abandonnés et qui n'avaient pas voulus de lui. C'était aussi pour cette raison qu'il n'avait jamais ressentis le besoin de rechercher ses parents biologiques... c'était juste des cons qui l'avaient abandonnés ! Et d'ailleurs, il n'était même pas sur que « Roy » soit son vrai nom... peut être que ça lui avait été donné par l'infirmière qui l'avait nommé aussi... il n'en savait rien du tout, mais dans son esprit, ce que disait l'adolescent était juste impossible.

- Pour être franc, j'suis même pas sur que Roy soient mon vrai nom... de c'que j'en sais, c'est peut être juste un nom qu'on m'a donné comme ça à l'hôpital pour les papiers... mais hey, j'suis sur que tu finiras par trouver ton frangin !

Il afficha un sourire à l'intention du plus jeune, lui ébouriffant un peu les cheveux au passage comme il l'aurait fait avec un enfant bien plus jeune, parce que le pauvre, il devait falloir du courage pour se pointer comme ça chez les gens... et il était un peu désolé pour lui qu'il se soit trompé... mais lui... avoir une famille, manquerait plus que ça tiens, qu'une famille lui tombe dessus après presque vingt six ans de vie... ce serait le pompon tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Ven 14 Sep - 16:16

Se faire appeler "petit" quand on fait plus d'un mètre quatre-vingt, c'est assez étrange comme sensation. Mais pour le coup, oui, par rapport à Haven, il est petit. Ce type est vraiment immense. Quoi qu'il en soit, ce dernier nie le fait qu'ils puissent être frangins. Pourtant, du point de vue de Kendall, cela ne fait aucun doute. Il a fait des recherches minutieuses et justement son frère a grandi en foyer. Il est un peu désolé en entendant les mots de Haven. Oui, son père est un con, ça c'est bien vrai, mais ce qui le désole, c'est d'avoir eu la chance de bénéficier de leurs parents et pas Haven. Il se sent un peu coupable, comme s'il avait volé la place du grand brun. Il continue d'écouter les paroles de son grand frère. Ce dernier n'a jamais voulu savoir qui sont ses parents ? Pourtant, c'est quelque chose d'important du point de vue non objectif de Kendall qui, lui, connaît ses géniteurs. Cependant, s'il avait pu voir le futur, être placé en foyer l'aurait sûrement moins fait chier que la chasse. Mais, il se garderait bien de dire ce genre de chose car il ne sait pas de quoi il parle, il ne sait pas ce que c'est de vivre en foyer. Il sourit devant l'optimisme de l'autre et remet les mèches de ses cheveux en place d'un bref mouvement de la main. Le truc, c'est que son frère, il l'a déjà trouvé, donc, même s'il continue de chercher, il reviendra ici. Il proposerait bien de faire un test ADN mais ça fait un peu trop insistant. Et puis, Haven n'a peut-être pas envie de savoir. Par contre, si lui, il se trompe il aimerait en être sûr.

Seulement, des Roy de vingt-six ans ayant grandi dans un foyer correspondant à ce qu'il savait, il ne devait pas y en avoir mille à blackwater Falls. C'est une grande ville, mais ce n'est pas londres, ou pire, New York. « Tu n'as jamais voulu savoir qui sont tes parents? Ceci dit, coïncidence ou pas, tu as l'air de déjà savoir que notre... mon... père et un con. C'est peut-être un signe. » Dit-il doucement, un sourire innocent au coin des lèvres. En vrai, il ne sait pas comment il va pouvoir le convaincre. Il ne veut pas non plus le forcer à être son frère, si lui demande de ne plus jamais revenir kendall n'aura pas d'autre choix que d'accéder à sa requête. Il n'a aucune envie de harceler un pauvre mec qui n'a rien demandé. Surtout que ce qu'il vient de lui révéler n'est sûrement pas le genre d'information qu'on peut prendre à la légère. Il s'en veut un peu de dire les choses aussi directement, mais c'est peut-être mieux que de tourner autour du pot et de faire perdre son temps à ce garçon. « Tu connais beaucoup de Roy de vingt-six ans, né le treize février 1992, qui ont grandi dans ton foyer? J'ai fait des recherches et tout concorde vers toi. Mais si tu préfères vraiment que je me trompe, je ne vais pas te harceler. » Il affiche sa bouille de petit chaton perdu, à la fois consciemment et en même temps parce qu'il se sent vraiment comme un chaton perdu. Il veut juste une famille normale qui n'attend pas de lui qu'il trucide toutes les créatures qui sont différentes des humains de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Lun 17 Sep - 18:00

Alors ça c'était fort quand même... il ne comprenait pas trop d'où ça sortait tout ça mais il y avait clairement confusion quelque part... Haven n'avait jamais posé trop de questions sur sa famille, quand il était gosse il ne savait même pas vraiment ce que c'était qu'une famille et puis en grandissant, il avait apprit, il s'était alors vaguement demandé qui était la sienne, mais contrairement à beaucoup d'autres enfants du foyer dans lequel il avait grandit, il était loin de s'imaginer des parents parfaits qui étaient quelque part à faire le tour du monde, il s'imaginait plutôt des paumés, des camés ou encore qu'ils étaient morts, parce que c'était plus facile de se dire qu'il avait été abandonné pour son propre bien par des losers que par des gens qui n'en avaient juste rien à foutre de lui mais qui auraient parfaitement put l'élever... du coup ce que lui disait l'adolescent coinçait. Ça ne pouvait pas être vrai, parce que si ça l'était, ça voudrait dire que ses parents n'étaient pas morts, qu'ils n'étaient pas des losers et qu'ils avaient en plus eut d'autres enfants... ou au moins un, qui avait l'air en bonne santé, qui n'avait pas l'air de manquer de moyens vu sa tenu et qui avait l'air plutôt bien élevé... alors ils n'avaient juste pas voulu de lui, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, il était né avec une défaillance du système immunitaire, qui aurait voulu adopter un bébé défaillant... ces cons l'avaient abandonnés et en plus ils n'avaient même pas été fichus de le concevoir correctement... alors non, il n'avait aucune envie de connaître ses parents, il ne voulait rien avoir à faire avec eux, mais ce gosse là... est ce qu'il pouvait vraiment le tenir pour responsable de quelque chose qui s'était déroulé bien avant sa naissance et sur lequel il n'avait jamais eu le moindre mot à dire ? C'était cruel dans un sens de se décharger sur lui... sauf que Haven n'avait même pas envie de se décharger de quoi que ce soit, il voulait juste pas y croire.

- Pourquoi je voudrais connaître des gens qui n'ont pas voulu de moi ? Et qui en plus n'ont même pas été fichus de me concevoir correctement...

Il avait dit ça d'un ton assez froid malgré lui, il aimait pas cette histoire, ça ne lui plaisait pas du tout ce qu'il entendait, parce qu'il ne manquerait plus qu'il se découvre tout à coup une famille caché... et c'était quoi la suite ? Il avait mit une nana en cloque il y a dix ans et il allait se retrouver avec un mioche caché aussi ? Ce serait possible, c'était ça le pire... mais il valait mieux qu'il ne pense pas à ça. Sauf qu'il ne voulait pas non plus penser au reste. Et apparemment, l'adolescent avait fait des recherches et ne pouvait pas se tromper, en même temps, c'était assez plausible... mais ça l'emmerdait quand même assez pour qu'il n'ai pas envie d'en savoir plus. Il secoua un peu la tête avant de dire :

- Écoute, j'ai rien contre toi, vraiment, je sais que même si tout ce que tu dis est vrai, t'y es pour rien du tout, mais... j'ai pas envie de savoir tout ça, j'ai pas envie de savoir quel genre de loser abandonne son gosse sans même chercher à savoir comment il va... et je suis pas sur que tu ais envie de savoir tout le bien que je pense de tes parents si ce que tu dis est vrai...

Probablement pas, il semblait en froid avec son père, mais c'était le propre de l'adolescence... donc peut être que ce n'était que passager, alors que ce que Haven ressentait pour ce type, cet inconnu, c'était pas juste passager et il ressentait la même chose pour l'inconnue qui l'avait mise au monde. Dans les deux cas, il ne voulait rien savoir d'eux... mais il ne pouvait pas non plus jeter cet adolescent, parce que lui... il n'avait rien fait. Il lâcha un soupir en remarquant que ce dernier n'était même pas entré et se trouvait toujours sur le perron de la porte, du coup il dit :

- Entre, ma voisine est une vrai concierge, je suis sur qu'elle a l'oreille collé à la porte et j'ai pas spécialement envie que tout ça se sache...

Clairement pas, il voulait déjà pas le savoir lui même, donc autant qu'il y ai le moins de monde possible au courant de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Mer 26 Sep - 15:03

Évidemment, il comprend que Haven ne soit pas très content que le gamin se permet de parler de ses parents biologiques. Il a le droit d'être en colère. Il le serait aussi. Enfin, s'il avait eu une famille normale. Mais dans un sens, il avait presque envie d'échanger sa place avec le grand brun. Ceci dit, c'est assez horrible comme pensées. Il s'en veut instantanément d'avoir eu cette idée stupide. Il déteste sa famille, mais au fond, il aime son père et son frère. La juste tendance à l'oublier. Ce n'est pas facile de s'en souvenir lorsqu'il entend son vieux parler de traquer et tuer tout ce qui bouge et qui n'est pas totalement humain. Peut-être que les Homo sapiens pourraient vivre en paix avec les créatures à qui il reste assez de sensibilité pour ne pas virer psychopathe. Et puis, l'homme est un loup pour l'homme, tous les monstres n'ont pas de crocs ou de griffes, certains sont totalement humains. Qu'on ne lui dise pas que Hitler et Charles Manson étaient des démons. Enfin, de toute façon le monde idéal de Kendall et un monde de bisounours et de licornes qui font des cacas papillon. Il n'est pas né sur la bonne planète ou dans le bon univers. Quoi qu'il en soit, le châtain comprend le point de vue de son frère. Il lui adresse un sourire désolé. Bon, il ne lui reste plus qu'à partir sans doute.

Pourtant, le grand brun l'invite à entrer, apparemment, sa voisine est une vraie commère. Ce n'est pas Kendall qui va la juger. Il a tendance à l'être un peu malgré lui, trop curieux et trop bavard. Heureusement, il sait tenir sa langue au sujet de la chasse. C'est une question de vie ou de mort, en même temps. Il n'a pas vraiment envie que sa famille se fasse trucider. Ce n'est pas parce qu'il ne les aime pas qu'il souhaite leur mort pour autant. Enfin, pas de façon sincère. Sinon, ça lui est déjà arrivé de dire à son père qu'il a hâte qu'il se fasse tuer pour pouvoir mener une vie tranquille. Il s'en est voulu, les mots ont dépassé ses pensées. La colère lui fait parfois dire des choses qu'il regrette ensuite. Bref, il entre dans l'appart de Haven, observant les lieux avec une certaine curiosité. « tu vis seul? Enfin, avec ce petit rongeur? Il demande en désignant l'animal de compagnie du tatoué. Trop mignon d'ailleurs. Kendall adore les animaux, mais avec son mode de vie il n'a jamais eu la chance de pouvoir avoir un chien ou un chat. Ma mère est décédée et mon père est un vieux con. Le genre strict et acerbe. Donc, ce que tu pourras dire de lui ne sera jamais aussi terrible que ce qu'il pense que moi. » il hausse ses épaules, totalement détaché. Dans le fond, il pense que son daron l'aime quand même un peu en tout cas mais ça ne l'empêche pas d'être parfois le dernier des connards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Jeu 27 Sep - 18:00

Rien de tout cela ne lui plaisait, c'était vraiment pas son truc de se sentir prit au piège de cette manière et puis de toute manière, ce gosse allait être fortement déçu, parce que dans le fond, Haven n'avait aucune idée de ce qu'était une famille, il n'en avait jamais et les rares exemple à peu près stable qu'il avait put voir dans les familles d'accueil, il avait toujours tout fait pour tout gâcher. Parce qu'il était un gosse en colère, un gosse qu'on avait abandonné et qui avait du mal à l'accepter. Il n'avait pas toujours été comme ça, au début, il aurait aimé avoir une famille, être adopté, ce genre de connerie, et puis il y avait eu son foutue pouvoir, d'ailleurs... il se posait une question à ce propos, il avait un pouvoir lui, et d'après le peu qu'il en avait entendu, c'était un truc plutôt héréditaire, ou du moins génétique, donc si ce gosse était bien son frère, peut être qu'il en avait un aussi... il se mit à le regarder de manière un peu inquisitrice, c'était stupide, c'était pas comme si c'était inscrit sur son front, mais au pire, il pourrait toujours demandé de manière détournée... mais pour l'instant, il voulait surtout mettre les choses au clair, il voulait bien lui laisser une chance à lui, parce qu'il n'avait rien demandé de tout ça, que c'était un gosse et qu'il avait l'air sympa, peut être un peu trop d'ailleurs... mais il ne voulait rien savoir de ses soit disant parents et il valait mieux pas qu'il le lance sur ce sujet sinon il risquait de vraiment se montrer méchant à leur égard. Et puis il préférait qu'ils parlent à l'intérieur aussi, parce qu'il avait aucune envie que cette histoire s'ébruite.

- Ouep, j'aime pas trop partager mon espace vital en général, d'ailleurs je serais curieux de savoir comment tu as eu mon adresse, parce que à part quelques potes et le livreur de pizzas, y a personne qui met les pieds chez moi...

Et Rodin... mais il le connaissait pas ce gosse et puis il allait pas lui dire qu'il avait aussi un vampire qui venait squatter son pieu de temps à autre... valait mieux qu'il évite d'en parler. Et malgré l'interdiction qu'il venait de faire à l'adolescent de parler de ses parents, voilà qu'il se retrouvait avec une nouvelle information comme quoi sa supposée mère serait morte... ça ne le touchait pas, parce qu'il ne la connaissait pas et ne l'aimait pas, mais c'était plutôt triste pour lui... enfin c'était sensé l'être, mais apparemment ce gosse était en complète rébellion avec sa famille et semblait croire que ses parents avaient une mauvaise image de lui... Il fronça les sourcils, avant de demander :

- Pourquoi il penserait des trucs pas cool de toi... ?

Il ne comprenait pas vraiment, ils ne l'avaient pas abandonné lui, ils l'avaient élevés, donc quelque part, ils devaient l'aimer, et c'était pas vraiment compatible avec le fait de penser des choses horrible... d'ailleurs qu'est ce qu'un ado de son genre avait put faire de si horrible pour que son père le déteste ? Ça semblait suréaliste, mais les adolescents avaient aussi tendance à tout dramatiser... Il se dirigea alors vers la cuisine pour ouvrir le frigo en demandant :

- Tu veux boire un truc ?

Lui il avait besoin d'une bière... il aurait bien prit quelque chose de plus fort, mais il allait attendre que l'adolescent s'en aille pour ça... manquerait plus qu'il le prenne pour un alcoolique ! Il revint vers ce dernier d'ailleurs avant de demander :

- T'es normal toi ? J'veux dire... t'as pas de trucs bizarre, dans tes gènes ou autre...

Il voulait parler de pouvoirs, mais il ne savait pas trop comment aborder le sujet et il ne voulait pas non plus passer pour un dingue... pourtant sa question le laissait supposer, donc il se reprit un peu en détournant le truc avant de dire :

- J'demande ça, parce que je suis né avec un soucis au niveau du système immunitaire, c'est pour ça que j'ai pas été adopté...

Ça faisait déjà moins dingue, mais il allait devoir faire un peu plus attention à ce qu'il demandait... pourtant ça le démangeait de lui demander de manière direct s'il faisait des rêves du genre prémonitoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 158
double-compte(s) : /
crédits : (c) l.mactans (vava) + anesidora (sign)
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Jeu 11 Oct - 13:18

Hum, il a l'air carrément l'air d'être un solitaire, Haven, un peu le contraire de Kendall qui, à cause de l'isolement de vie de chasseur. Lui, il a envie de construire de vraie relation. Avoir des amis et, pourquoi pas, un petit ami. Bon, il ne se fait pas trop d'illusion, le petit copain, ce sera pas avant un moment, mais franchement, ce serait la consécration pour le châtain. Bref, pour l'adresse, il ne peux pas lui dire qu'il a des skills grâce à sa condition de fils de chasseur. « Je me débrouille un peu avec un ordinateur, je suis pas un hacker mais quand je cherche un truc, je suis plutôt perspicace ». Il hausse les épaules, ça suffit comme explication sans doute. Et puis, plus de détails, il mentira. De toute façon, il passe sa vie à mentir donc ça changera pas de ses habitudes. En ce qui concerne les histoires avec son daron, il va modifier la réalité. Mentir, déformer la vérité, c'est fatiguant, il aimerait pouvoir partager sa réalité avec quelqu'un, quelqu'un n'étant pas un chasseur car il doute que les hunters puissent comprendre ce qu'il ressent. Pour beaucoup, il est un lâche qui refuse de protéger les gens du surnaturel. Pfff, et qui protège les surnaturels pacifistes des chasseurs psychopathes, hein.

« Disons que je suis pas assez... viril, selon ces critères. Pas assez sportif, trop proche des idées végan, trop fan d'art et, pas assez cruel pour aller chasser avec lui... Je vois pas l'intérêt de flinguer des animaux pour le plaisir ». Il soupire. Voilà, les modifications de la vérité. Sportif c'est pour les entraînements de hunters et la chasse, ceci dit, pour son vieux, les créatures surnaturelles sont juste du bétail à abattre. Il adresse un petit sourire gêné à l'égard de Haven, avant que ce dernier ne soit pas du genre à sortir avec un fusil pour zigouiller de l'élan. Le châtain ne veut pas juger, mais il n'approuve pas. Il préfère shooter les animaux avec son appareil photo, il y a déjà assez d'espèces éteintes ou en voie d'extinction cause des hommes. Ce serait bien de se calmer, sinon, un jour les enfants verront les créatures sauvages actuelles, non plus dans les zoos, mais dans les musées, sous forme squelettique. Enfin passons. Il acquiesce d'un signe de la tête à la question du Grand ténébreux. « Je veux bien. Tu as pas l'air d'un mec qui a des jus de fruits dans son frigo, donc peu importe ». Il sourit poliment. En vrai, il sait que l'habit ne fait pas le moine, mais il l'imagine plus avoir des bières que des jus de fruits bio. Et puis, il aime ça la bière. Il n'est pas vraiment difficile en même temps. « Est-ce que... J'aurais le droit de te revoir? Où tu veux juste que je disparaisse? » et voilà, sa bouille de chaton refait surface. Il est peut-être un peu trop expressif parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 754
double-compte(s) : Oren, Asher & Alec
crédits : Ilyria
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   Dim 14 Oct - 14:49

Perspicace alors... oué en même temps Haven était pas le roi de la dissimulation non plus, son nom figurait sur le site du salon de tatouage, avec quelques unes de ses informations personnels et à partir de là, trouver son adresse via les pages jaunes, c'était facile... il n'était pas sur liste rouge parce qu'il n'avait jamais eu à s'inquiéter de savoir si on allait le trouver. Il s'en fichait, il avait pas spécialement d'ennemis, à part l'autre con de Raziel, mais vu qu'il n'avait pas eu de nouvelles depuis un moment, il avait dut quitter la ville et c'était pas un mal... finalement, il lui avait laissé son business et son secteur, Haven était gagnant ! Donc voilà, il ne cherchait pas à se cacher, surtout que si on lui avait dit quelques années plus tôt qu'un jour, un adolescent prétendant être son frère allait débarquer chez lui pour lui parler de sa joyeuse petite famille... il n'y aurait pas cru une seule seconde, pourtant, c'était pile ce qui était en train de se passer. Il avait donc simplement hoché la tête, avant de poser une question qu'il avait fini par vite regretté. Il avait été le premier à dire qu'il ne voulait rien savoir sur ce géniteur, et pourtant, c'était lui qui posait des questions... bon c'était des questions concernant le plus jeune, et pas lui directement et au final, c'était plus pour s'intéresser à Kendall qu'à son paternel... parce que ce dernier n'avait pas l'air génial... ce qui était paradoxal, c'était que si Haven avait dut grandir réellement avec ce père là, pas sur que sa vie aurait été meilleure. Parce qu'il était loin d'être un dur, il était loin des critère de virilité de certains, il était pas vraiment sportif, le seul sport qu'il pratiquait, c'était la course, et c'était uniquement pour échapper aux flics ! Bon par contre, il avait rien de vegan, il aimait bien trop manger et la viande en général, fallait pas pousser non plus, surtout qu'il savait maintenant qu'une bonne partie de la population se nourrissait des humains comme lui... alors pourquoi il ne pourrait pas se nourrir d'une vache ? C'était dans sa nature après tout ! Mais quand il parla de chasse, le sourire du brun disparut un peu...

- Chasser ? Oh donc vous chassez... des animaux...

Évidemment, ça venait de le mettre tout de suite sur la défensive, quand il entendait parler de chasse à présent, il ne pouvait s'empêcher de penser à Alecia qui chassait les vampires, ou à ce type dans les toilettes du bar qui l'avait prit pour un vampire parce qu'il traînait avec Rodin... pour lui, ça s'apparentait un peu trop à la chasse aux monstres maintenant et du coup il se fit méfiant. C'était Blackwater Falls ici, pas n'importe quelle ville et des chasseurs de vrai gibier, au final il n'en avait pas croisé beaucoup... mais putain, manquerait plus qu'il ai du sang de chasseur dans les veines... là pour le coup, Rodin aurait de quoi bien se foutre de sa gueule ! Il se reprit un peu avant de dire :

- Ben au moins une chose est sur, ton père ne m'apprécierait clairement pas plus que toi ! J'suis pas du tout un sportif, j'aime pas les armes, et j'crois pas avoir l'air super viril comme gars... donc ça m'fais une raison de plus pour vouloir le rencontrer !

Il revint vers l'adolescent avec une bière dans chaque mains, lui en tendant une, il avait rien d'autre au frais, il y avait une bouteille de coca, mais elle était dans un placard, du coup ça devait pas être top. Et non, il n'avait pas de jus de fruits, c'était pas trop son truc, il était plus du genre à manger et à boire des trucs hyper calorique, bien mauvais pour la santé... de toute façon, il allait crever avant tout le monde, donc autant en profiter un max ! Il fronça un peu les sourcils, prit au dépourvu par la question du plus jeune, ne sachant pas trop comment répondre à ça...

- Pourquoi ? Enfin... c'est pas contre toi hein, t'as l'air d'un gosse sympa mais... enfin j'dois pas vraiment être ce que t'avais imaginé... j'ai pas grand chose à t'apporter moi... t'as vu où j'vis ? J'fais des tatouages pour gagner ma vie et j'ai rien de super intéressant...

Enfin... il n'avait pas répondu à sa question, à savoir si il était normal lui, Haven ne savait toujours pas si son pouvoir était une anomalie génétique ou pas, et l'adolescent avait simplement ignoré sa question, donc ça ne l'aidait pas vraiment à en savoir plus à ce propos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: it's your messed up family tree, ft. Haven.   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's your messed up family tree, ft. Haven.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Family Tree Builder
» Qui connaît myheritage.fr ?
» Sans prosélytisme pour telle ou telle marque de ma part, c'est votre choix propre, mais regardez ceci
» Connaisez vous "My Family Tree"
» Gaia Family Tree

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: upper town :: résidences-